Bonjour et au revoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonjour et au revoir

Message par tigrézèbre le Jeu 28 Jan 2016 - 10:01

Bonjour à toutes et à tous,
En tant que nouveau venu, il est tout naturel de me présenter un minimum, mais aussi, vu mon âge certain, et vu le contenu de la majorité des messages, cette présentation pourrait servir de témoignage pour les plus jeunes…avec surtout les références les plus déterminantes dans mon parcours, mais aussi un parler vrai et largement expérimenté, pour aborder les thèmes les plus fondamentaux, les plus vitaux, pour les adultes HP., à savoir : la solitude, l’amour, le sens de la vie, la mort…
Je commencerai d’ailleurs justement, par les références les plus fondamentales (pour les busy readers, ou ceux qui, et je les comprends, n’auront pas la patience de supporter ma prose…) je les comprends…QUOIQUE.. ! voir remarques en fin de texte.
._Pour la solitude et le sentiment de décalage permanent du HP, Carlo Tinoco (« intelligents, trop intelligents ») est pour moi la référence absolue, et tout particulièrement son chapitre « rencontre avec la folie du monde » et encore plus le paragraphe « de quoi parlons-nous » et son magnifique et lumineux schéma page 325.. ! à consulter en priorité… !!! et je ne comprends pas que l’on parle sans cesse de Jeanne…etc, alors que dans ce schéma, Carlo résume beaucoup mieux, parfaitement, la dénaturation et les difficultés de nos échanges !!!
._ A propos de l’amour, le seul antidote valable au sentiment de solitude : les vidéos, sur YouTube, de Raymonde Hazan, sont très intéressantes…particulièrement celle sur le mariage HPI-HPE…La lecture des livres d’André Comte-Sponville peut être également très utile…Pour la sexualité, et le développement de la psyché, le must fut pour moi la lecture de Didier Dumas, « et si nous n’avions toujours rien compris à la sexualité » (Albin Michel et Google livres) à lire absolument !!!
Mais la capacité à explorer et vivre cette question dépend d’abord du parcours de chacun et tout particulièrement de deux choses : _l’amour reçu pendant l’enfance, (Didier Dumas : sans père et sans parole, en plus du précédent cité) _et le travail de recherche et d’analyse que l’on aura fait sur soi, et là je renvoie aux 2 sujets suivants :
._ pas possible de construire un projet de vie avec quelqu’un si l’on est pas au clair avec son propre projet de vie, lié au sens de la vie…que l’on se donne…réellement…soi-même…en toute indépendance et liberté…
._ et le sens de la vie, est en miroir direct de notre rapport à la mort et à nos peurs-angoisses…questions et traumatismes…hérités de l’enfance, et pour cette recherche, le top des auteurs est Irvin Yalom, TOUS LES LIVRES d’Irvin Yalom !!! à commencer par le jardin d’Epicure, et puis le gros traité de « Thérapie existentielle » qui fait le tour complet de la question du sens, grâce à la culture philosophique immense de Yalom, et son expérience d’une richesse absolue…mais si vous préférez les romans, alors commencez par la méthode Schopenhauer…un vrai polar…
En conclusion, je vous passe juste un extrait du jardin d’Epicure (chap. 4) où beaucoup se reconnaitront dans la dernière partie :
« Les adultes qui sont poursuivis par l’angoisse de mort ne sont pas des originaux touchés par une maladie bizarre, mais des hommes et des femmes dont la famille et la culture ne sont pas parvenus à tisser l’étoffe protectrice capable de les aider à supporter le souffle glacé de la mortalité. Il est possible qu’ils aient été exposés trop souvent à la mort dans leur jeune âge ; ils n’ont peut-être pas connu un foyer aimant, sûr et protecteur ; ce sont peut-être des individus plongés dans l’isolement, qui n’ont jamais partagé leurs inquiétudes sur la mort ; ou des êtres hypersensibles, particulièrement conscients d’eux-mêmes, qui ont rejeté le confort des mythes religieux basés sur le déni de la mort que leur offre leur culture. »

Pour ce qui est de mon histoire, le but étant d’être le plus utile, précis, concis que possible, je vous livre juste les grandes lignes :
Tout commence par la révélation pour moi, à 64 ans, et grâce à la lecture du livre de Tinoco, de mon heureux handicap…car je pense que c’en est un…réellement… (Révélation soutenue ensuite par le retour sur tous mes examens et tests de jeunesse, à une époque où on ne recherchait pas encore les « surdoués » et par les tests actuels d’une de mes filles et mes deux petits enfants…et par ceux en cours pour participer à Mensa)
Avant j’ai eu le parcours standard du petit « doué pour les études », y compris les 8 ans d’internat religieux, jusqu’à 18 ans…(merci -68, avec qui j’étais totalement en phase, du fin fond de ma province)…gentil, attentif, appliqué, méticuleux, scrupuleux, travailleur…et ça toujours, sans cesse… issu d’une famille modeste et qui a toujours appris et contenu ses peurs et ses révoltes pour ne pas décevoir, pour pouvoir continuer à être aimé, tout en sentant bien que ce n’était pas ça l’amour, et que ce n’était pas vraiment lui qui était là, concerné…avec bien sûr quelques éruptions, des révoltes…(merci les Who et les Stones…) très vite auto-étouffées…parce qu’ils devaient bien avoir raison, c’était bien moi qui devait déconner…alors passons sur tous les combats et toutes les chutes…
Tout d’un coup, à 64 ans, et merci à jamais à Carlo, tout s’est éclairé : la raison de tous mes conflits-ennuis avec toutes les autorités et toutes les institutions, groupements, organisations où je n’ai pas manqué d’essayer d’adhérer à fond, évidemment, durant toute ma vie précédente…jusqu’à 64 ans… et le tableau extrêmement large : de la religion au tantrisme.. de la maçonnerie à la voile et au yoga…de la dentisterie à la psychanalyse et la sensorimotricité…etc…Je ne sais pas si quelqu’un, à moins d’avoir eu la même révélation au même âge, peut imaginer ce que cela peut représenter, déjà du côté social et professionnel, comme affrontements- combats – questionnements – inquiétudes – angoisses – hésitations et violences même (extérieurs mais aussi, surtout, intérieurs…)
J’ai même trouvé décrit dans le livre de Tinoco, les raisons réelles de ma dépression, en 2ème année de médecine, qui a fait que je suis tombé dans cette profession de con, de dentiste…dont j’ai fui très vite et sans cesse, en inventant autre chose…et je continue encore aujourd’hui, pour ne pas rester prisonnier de cette étiquette, de cette catégorie à la con…comme tout le reste, surtout en France, terre des arts des armes et des lois, devenue royaume des définitions, classifications, évaluations, discussions, dépressions…et finalement : catégorisations, séparations, exclusions…dépressions encore.
Du côté sentimental et familial, le palmarès est du même niveau : trois divorces et une dizaine de liaisons plus ou moins longues et traumatiques… soit parce que je projetais trop sans comprendre l’origine de nos difficultés de compréhension… soit, et ça revient au même, parce que mes excès d’empathie et d’efforts de compréhension m’amenait à me surcharger de culpabilité et de prise en charge…
J’ai dit heureux (handicap) parce que la première période après cette révélation tardive, fut une explosion de joie et de liberté : ENFIN !!! je comprenais tout de mon parcours et ma personnalité … (les différentes analyses que je n’ai pas manqué de faire étaient passé tout à fait à côté de cette donnée fondamentale : la différence de fonctionnement des connexions neurales… !!) tout devenait clair, à commencer par mon identité… ! Magnifique période de bonheur total…qui a duré environ 6 mois…
Et puis le retour de balancier, avec l’hiver : la mesure du handicap… qui est la quasi condamnation à l’isolement d’abord puis la solitude, à vie… à 65 ans, même si on a une bonne gueule, qui donne 5 à 10 ans de moins, de bons gènes, gentil et plein de bonnes qualités…les jeux semblent faits…impossible de se construire une vie amoureuse pouvant effacer le goût amer de tous les échecs dans l’ignorance qui aura duré 64 ans…
Mon témoignage, en conclusion, portera sur ces deux termes : heureux et handicap, pour deux rubriques de votre site : bonheur et contacts-rencontres, à l’adresse de la large majorité des jeunes qui fréquentent ce site :
• Heureux (bonheur) : lisez- relisez Yalom et écoutez bien tous les philosophes qui vous diront chacun un peu de la même chose : vivez dans le plein bonheur de vivre une vie lucide… avec cette faculté qui vaut de l’or « d’avoir la lumière à tous les étages » et même plus que la lumière pour certains… avec en corollaire cette faculté de pouvoir comprendre et travailler sur la seule origine restante et énorme, de tous nos problèmes : nos peurs.. !! (sauf autre handicap…ou traumatisme)
Alors, si ça ne va pas, travaillez directement sur les sources réelles du problème (enfance, traumatismes, angoisses,) et puis surtout : en cas de mauvaise pioche. Erreur de casting… !!! là : pas de quartier, bâchez avant d’être trop pris, trop touché(e) !!! ne perdez pas de temps en atermoiements stériles…remontez vite à vélo et continuez à pédaler, mais en sachant profiter de cette expérience associée à celle des autres du même profil que vous…
Une des choses qui m’est toujours très utile, c’est le caractère de base de l’astrologie chinoise : notice et précaution d’emploi : je suis extrêmement scientifique et un minimum superstitieux, (voir Yalom…) mais je reconnais une certaine valeur à l’expérience humaine, et pour moi les observations des vieux sages chinois, sur des milliers d’années ne sont pas sans valeur en face des centaines de tests psychologiques qui ont tous moins d’un siècle et sont sans arrêt contestés, remaniés parce que imparfaits ou peu fiables…donc là aussi, ça ne marche pas à tous les coups, il peut y avoir des exceptions, des ratés, et il faut surtout se cantonner à la base, au minimum, c’est-à-dire la relation avec le cerveau primaire, émotionnel… depuis les travaux de Laborit, dans les années -60, on sait que ce sont les noyaux limbiques, avec le tronc cérébral, qui conditionnent la majeure partie des réactions instinctives face aux stress et aux agressions, donc très important dans les crises sentimentales (sachant que celui-ci est lui-même conditionné par la génétique et l’épigénétique, c’est-à-dire tout l’historique traumatique et développementale de la personne)
Mais justement, en tenant compte de l’histoire traumatique du partenaire, et en me limitant aux traits de base face aux difficultés, tout en ayant déjà plus de 20 ans de recul et « d’études cliniques » , je pense que ça peut être utile…En ce qui me concerne, en tant que « tigre », je me reconnais assez dans le profil (et dans mon « palmarès ») pour savoir que j’aurais eu bien plus de chances de m’entendre avec une « chien » ou un « dragon » (non traumatisée)… ou un « cheval » (sauf cheval de feu…très dangereux…j’en ai épousé une…pour 6 mois…) et même singe ou serpent qui sont également jouables, mais avec pas mal d’efforts d’adaptation…
Enfin, je ne résiste pas au travers de mettre en parallèle les archétypes fondamentaux de la psychologie des profondeurs (Jung surtout) et les symboles fondateurs ds nations, à commencer par la France…qui « monte sur ses ergots »…qui « fait entendre son cocorico »…et là je pense encore à Coluche…(le coq qui chante les 2 pieds dans la merde…)…ne nous égarons pas, ceci dit nous sommes entre nous en petit comité, la plupart sont déjà partis…
A part ça, il ne faut pas en faire une montagne, les particularités émotionnelles des HP bousculent les références et repères archétypaux…
Et puis, en dehors de tous les aspects de problématique relationnelle humaine, n’oublions pas la relation fondamentale à la nature et à la vie. Les meilleurs (rares) moments de bonheur vécus dans ma vie sont beaucoup plus reliés à la nature (y compris d’abord la naissance de mes deux filles) qu’à une femme…le mieux aurait été de pouvoir partager mais ça ne s’est pas produit… Alors, pour tous les citadins : tirez-vous le plus vite ou le plus souvent possible !!! V ous êtes à côté de la nature et de la richesse fondamentale de la vie…ce qui me permet de faire le lien avec le dernier point de mon témoignage
• Handicap* (rencontres) : élargissez le cercle et continuez et prolongez ce que vous faites: les initiatives comme celles-ci, le site, zeetic…etc. parce qu’en tenant compte du fait que nous sommes dans une proportion d’à peu près 3 à 5% maximum de la population, cela veut dire que pour rencontrer quelqu’un avec qui se comprendre ( dans le plein senslatin du terme, à savoir cum-prendere, « prendre avec ») il faut rechercher une aiguille dans 20 bottes de foin…minimum !!! alors vous qui êtes jeunes, ne tardez pas…au travail… (mais en y mettant plus de présence-temps-vérité) !!! Et bonne chance. !! (mais ceci n’évite pas la remarque générale ci-dessous)
(*) Les handicapés neuromoteurs, même ceux que j’ai côtoyés et même soignés, se révolteront à juste titre contre mon appellation, parce que nous vivons dans une société et une époque tellement superficielles et attachées à l’image que seul compte ce qui se voit…et ce qui est visiblement performant…ou non performant…mais justement, même si le handicap du HP ne touche pas l’aspect visible, moteur…quoique (ne serait-ce que le bégaiement…) il est d’autant plus pernicieux qu’il est essentiellement intérieur et psychique, et qu’ il en affecte souvent tout autant la vie sociale et intime…
• (*) je vous recommande chaudement tout ce que vous pourrez lire et entendre d’Alexandre Jollien…qui m’a beaucoup appris, en particulier de réaliser, comme il le dit
REMARQUE générale sur le site : il me semble, après quelques explorations à travers ZC, que ce site , malgré les qualités particulières de ses nourriciers, et tout particulièrement malgré le travail dévoué de ses modérateurs, n’échappe pas à la dérive générale de nos sociétés, à savoir :
Les échanges et les opinions émises se limitent de plus en plus à la loi du tout ou rien de l’informatique et à l’emprise du tweet et du langage geek: c’est j’aime ou j’aime pas, les opinions sont brèves et se transforment vite en jugements lapidaires, la plupart (et certainement les plus jeunes) zappent très vite sur un texte trop long et ne prennent plus le temps de lire (réfléchir ?)…voir les réactions après le magnifique texte de tigrabelle… il n’y a plus d’échange, de communication réels…la longueur des échanges pourraient presque se mesurer à l’âge (ou à la profession) des interlocuteurs… et lorsque la discussion se prolonge, on tombe vite dans le travers obsessionnel du HP de pinailler sur un détail (voir la discussion à propos de la différence entre empathie et sympathie après la présentation de Gabriel…condamné à regarder passer les messages comme des balles de tennis, alors qu’il suffirait peut être d’un peu plus de réelle compassion…)
CONCLUSION : Comme beaucoup d’entre vous, je n’ai jamais eu et je n’ai plus de temps pour tout ce que je fais et tout ce que je veux encore faire…et ce site est surtout fait par (heureusement) et pour ceux qui ont du temps…Donc je vous remercie de votre intérêt de vos éventuels commentaires, mais je ne vais pas rester ni revenir bien souvent ni bien longtemps… Ce que je trouverais de plus amer pour ne pas dire atroce, au moment de fermer définitivement les paupières, ce serait d’avoir traversé toute une vie sans avoir eu la chance de réellement rencontrer quelqu’une dans une compréhension vraie et profonde, au niveau de chacun des 3 étages fondamentaux : corps, cœur et esprit… un peu comme une étoile traversant toute la galaxie, une nuit d’été, au milieu des milliards d’autres, sans jamais qu’il y ait rencontre et clash…et ce n’est pas encore ici, il me semble, que je puisse augmenter mes chances d’une telle rencontre…
Mais merci quand même, vous êtes magnifiques d'humanité et je vous aime, et je reviendrai vous lire de temps en temps, avec un petit coup de gueule ou de chapeau, de ci de là…
Tigre et zèbre





tigrézèbre
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 66
Localisation : suisse romande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour et au revoir

Message par Invité le Jeu 28 Jan 2016 - 12:20

tigrézèbre a écrit:Bonjour à toutes et à tous,







Bienvenue, veux tu bien rester le temps que je lise du moins ta présentation ? avant que tu te TZ à jamais peut être ici ?

Very Happy Razz


Dernière édition par six s'if le Dim 31 Jan 2016 - 20:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour et au revoir

Message par Nicoco le Jeu 28 Jan 2016 - 12:57

cheers Bienvenue sur le forum, tigrézèbre, et merci beaucoup de nous faire partager ton expérience.

Il me semblerait bien dommage de te voir "disparaître" aussi vite et je ne saurai trop te conseiller, donc, d'aller regarder un peu par ici afin d'y trouver des sources d'échanges plus réelles que virtuelles (et ses travers).

Nicoco
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3434
Date d'inscription : 15/09/2009
Age : 52
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour et au revoir

Message par toto_immortelle le Jeu 28 Jan 2016 - 17:08

Bonjour tigrézèbre,

Nouvelle ici je n'ai pas encore eu le temps de me présenter (en fait c'est surtout que je ne sais quoi dire exactement), mais je passais juste te dire que j'ai trouvé ta présentation vraiment bien.

J'espère avoir l'occasion de te relire sur ce forum car ce que tu as écris m'a intéressée pour les conseils et lectures et émue pour le reste.

toto_immortelle
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 17/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour et au revoir

Message par Gabriel le Jeu 28 Jan 2016 - 20:21

Merci pour cette contribution, présentation et témoignage. J'aurais le défaut que tu soulignes : celui des commentaires courts.
Ton texte m'a parlé par sa sincérité. A bientôt peut-être.

Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1972
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour et au revoir

Message par Pierre de patience le Jeu 28 Jan 2016 - 20:48

Bonsoir Tigrézèbre!

Merci pour ce partage d'expérience emprunt de tant de bienveillante humanité.
Je ne peux que te souhaiter de rencontrer ta quelqu'une, quelque part, dans ta galaxie.
Au plaisir de te lire parfois.

Pierre de patience
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 14/12/2015
Age : 45
Localisation : Axonaise d'adoption

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour et au revoir

Message par mypseudo le Jeu 28 Jan 2016 - 20:54

Ha quand les générations construisent ensemble ce "tête, coeur, corps", nous redevenons humain entier. Cela fait du bien de lire à travers ton regard, de se laisser bercer par ton "roman", de sentir notre vie dans tes veines.

J'ignore pourquoi, tu inspires une chanson de Gainsbourg :



Peut-être que cette sensualité peut s'exprimer dans le simple plaisir d'exister...

Je baisse mon chapeau cher Monsieur pour cette invitation au voyage de notre temps ;-)

(moi aussi je fais court.... par pudeur !)

mypseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 533
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 42
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour et au revoir

Message par Boitachat le Jeu 28 Jan 2016 - 22:15

Bienvenue Very Happy
Ton expérience est intéressante, merci de l'avoir partagée.
Malgré tes réserves, n'hésite pas à venir enrichir les échanges.

C'est dommage de se dire Tigre et d'associer la douance à un handicap.
Je fais partie de ceux qui zappent les textes trop longs sur ce forum. Pas systématiquement (la preuve), mais souvent.
Mais ça ne m'empêche pas de réfléchir.

Mais c'est du pinaillage, comme tu dis. Mais c'est important de pinailler. Parfois dans le détail se cache le petit quelque chose qui apporte beaucoup, qui dissipe les malentendus, qui pointe l'essentiel. Pas systématiquement (la preuve), mais souvent.

Bonnes lectures.

Boitachat
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1144
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 36
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour et au revoir

Message par wuwei le Dim 31 Jan 2016 - 19:59

Merci pour ce riche et enthousiasmant témoignage Tigrézèbre ! Même si vous ne venez pas souvent, il y a déjà beaucoup de matières à creuser dans toutes vos références Wink

wuwei
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 28/01/2016
Localisation : Lille

http://intelligenceintuitive.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour et au revoir

Message par Bavardoir le Sam 6 Fév 2016 - 17:52

Merci pour ce partage Very Happy

Bavardoir
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour et au revoir

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum