Les mathématiques dans le supérieur

Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Les mathématiques dans le supérieur

Message par Pretanama le Dim 24 Jan 2016 - 21:30

J'ai du mal à trouver ma voie mais il est plausible que je fasse des études de maths après mon bac en candidat libre, quelqu'un ici a-t-il arpenter cette filière ? Est-elle considérée comme difficile ? Que peut-on faire avec une licence, un master ou un doctorat de mathématique ?

Cordialement.



Pretanama
Pretanama

Messages : 780
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par Pieyre le Dim 24 Jan 2016 - 21:37

J'ai préparé un doctorat de mathématique, sans aller au bout. Je me destinais à l'enseignement et à la recherche. Il me semble que c'est le principal débouché. Mais cela m'a permis d'être engagé comme ingénieur informaticien sans être ingénieur en titre.
Il y a sans doute des possibilités comme ça dans d'autres domaines, notamment si l'on a suivi une formation complémentaire.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par Pretanama le Dim 24 Jan 2016 - 21:50

Pieyre a écrit:J'ai préparé un doctorat de mathématique, sans aller au bout. Je me destinais à l'enseignement et à la recherche. Il me semble que c'est le principal débouché. Mais cela m'a permis d'être engagé comme ingénieur informaticien sans être ingénieur en titre.
Il y a sans doute des possibilités comme ça dans d'autres domaines, notamment si l'on a suivi une formation complémentaire.

Pourquoi ne pas avoir été au bout ?

Je me sens attiré par le secteur recherche et développement mais moins par l'enseignement, je ne veux par être prof dans un collège ou un lycée: mal payé, élèves perturbateurs, pas ou peu de développement intellectuel.

Pourquoi vouliez-vous faire de la recherche en math plutôt que dans un autre domaine ?
Pretanama
Pretanama

Messages : 780
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par Pieyre le Dim 24 Jan 2016 - 22:10

Je ne suis pas allé au bout parce que je ne suis allé au bout de rien. C'est dans ma nature. J'aurais pu être un peu plus soutenu aussi, mais je ne pense pas que cela aurait changé grand-chose.

J'ai enseigné en lycée. On peut s'y plaire, mais alors dans un lycée d'excellence, ou en ayant le goût du combat.

Quant à faire de la recherche en mathématique, eh bien c'est parce j'y ai été conduit par mes études. C'est en mathématique que j'ai le mieux réussi, et c'est ce qui m'intéressait. Cela ne m'a pas empêché de reprendre des études de philosophie, mais c'est une autre histoire.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par Invité le Dim 24 Jan 2016 - 23:51

Salut,

déjà tu vas avoir le temps de voir pour faire une thèse. Tout le monde n'est pas fait pour ça, tu verras en avançant dans tes études. Par contre un détail de poids, il y a 3 grandes "catégories" d'études en maths :
- les maths fondamentales. Quasiment aucun espoir de trouver un boulot dans l'industrie dont le but est d'en faire.
- les maths plutot orienté statistiques (qui peuvent faire partie des maths fondamentales), là pour le coté financier, il y a des débouchés
- les mathématiques appliquées (plutot orienté analyse numérique), et là tu peux faire à peu près ce que tu veux, puisque le débouché principal de ce type de maths, ce sont les simulations numériques. A savoir que ce sont dans ce cas des études assez complexes puisque nécessitant une bonne maitrise de l'algorithmique et de l'informatique et parallèle.

Mais en attendant de trouver ta voie, passe une licence déjà, la plupart des spécialisations sont à partir du M1.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par paela le Mar 26 Jan 2016 - 0:54

Il n'y a pas beaucoup de débouchés après une licence de maths: pas de possibilité d'enseigner, un niveau insuffisant pour faire de la recherche (ainsi qu'enseigner), un bagage uniquement théorique généraliste qui ne vaut pas grand chose sur le marché du travail...
Un master peut ouvrir la porte à quelques voies si ce n'est pas un master trop généraliste ou orienté recherche: master mathématiques et ingénierie pour devenir ingénieur, mathématiques financières pour entrer dans la finance, master enseignement (avec passation du CAPES ou de l'agrégation) pour enseigner en collège, lycée, prépa et IUT.

Certains domaines de la recherche mathématique sont difficiles d'accès, car les bourses de thèse y sont rares ou les candidats sont nombreux; d'autres le sont car ce sont des domaines pointus dans lesquels les candidats sont brillants. Mais la filière mathématique n'est pas vraiment plus difficile que les autres (ou plutôt c'est assez subjectif: il est vrai que les mathématiques sont mal enseignées avant l'entrée dans le supérieur et qu'acquérir l'esprit mathématique est pour certains une épreuve lorsqu'ils arrivent dans le supérieur).
Il y a plus de places aux concours d'enseignement que partout ailleurs, il y a tout de même pas mal de bourses de thèses.
paela
paela

Messages : 2333
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par Pretanama le Mer 27 Jan 2016 - 0:17

Pieyre a écrit:Je ne suis pas allé au bout parce que je ne suis allé au bout de rien. C'est dans ma nature. J'aurais pu être un peu plus soutenu aussi, mais je ne pense pas que cela aurait changé grand-chose.

J'ai enseigné en lycée. On peut s'y plaire, mais alors dans un lycée d'excellence, ou en ayant le goût du combat.


Combien étiez-vous payé ? (Répondez-moi en MP si vous voulez), les élèves n'étaient pas trop difficiles ? Aviez-vous beaucoup de temps libre ?
Pretanama
Pretanama

Messages : 780
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par Pretanama le Mer 27 Jan 2016 - 0:20

hobb a écrit:Salut,

déjà tu vas avoir le temps de voir pour faire une thèse. Tout le monde n'est pas fait pour ça, tu verras en avançant dans tes études. Par contre un détail de poids, il y a 3 grandes "catégories" d'études en maths :
- les maths fondamentales. Quasiment aucun espoir de trouver un boulot dans l'industrie dont le but est d'en faire.
- les maths plutot orienté statistiques (qui peuvent faire partie des maths fondamentales), là pour le coté financier, il y a des débouchés
- les mathématiques appliquées (plutot orienté analyse numérique), et là tu peux faire à peu près ce que tu veux, puisque le débouché principal de ce type de maths, ce sont les simulations numériques. A savoir que ce sont dans ce cas des études assez complexes puisque nécessitant une bonne maitrise de l'algorithmique et de l'informatique et parallèle.

Mais en attendant de trouver ta voie, passe une licence déjà, la plupart des spécialisations sont à partir du M1.

Pouvez-vous me donner un définition des maths fondamentales ? Il n'y a aucune application pratique ? Quel débouché existe avec ces maths ?

Merci pour vos infos.
Pretanama
Pretanama

Messages : 780
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par Pretanama le Mer 27 Jan 2016 - 0:24

paela a écrit:Il n'y a pas beaucoup de débouchés après une licence de maths: pas de possibilité d'enseigner, un niveau insuffisant pour faire de la recherche (ainsi qu'enseigner), un bagage uniquement théorique généraliste qui ne vaut pas grand chose sur le marché du travail...
Un master peut ouvrir la porte à quelques voies si ce n'est pas un master trop généraliste ou orienté recherche: master mathématiques et ingénierie pour devenir ingénieur, mathématiques financières pour entrer dans la finance, master enseignement (avec passation du CAPES ou de l'agrégation) pour enseigner en collège, lycée, prépa et IUT.

Certains domaines de la recherche mathématique sont difficiles d'accès, car les bourses de thèse y sont rares ou les candidats sont nombreux; d'autres le sont car ce sont des domaines pointus dans lesquels les candidats sont brillants. Mais la filière mathématique n'est pas vraiment plus difficile que les autres (ou plutôt c'est assez subjectif: il est vrai que les mathématiques sont mal enseignées avant l'entrée dans le supérieur et qu'acquérir l'esprit mathématique est pour certains une épreuve lorsqu'ils arrivent dans le supérieur).
Il y a plus de places aux concours d'enseignement que partout ailleurs, il y a tout de même pas mal de bourses de thèses.

Qu'est-ce qu'une bourse de thèse ? Est-elle nécessaire pour faire de la recherche ? Quelle différences existent entre l'enseignement des maths au secondaire et celui du supérieur ?

Merci également pour vos infos.
Pretanama
Pretanama

Messages : 780
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par Pieyre le Mer 27 Jan 2016 - 1:05

Pretanama :
Combien étiez-vous payé ? (Répondez-moi en MP si vous voulez), les élèves n'étaient pas trop difficiles ? Aviez-vous beaucoup de temps libre ?
Je n'ai pas passé les concours, donc j'ai fait des remplacements, de deux ou trois mois. C'était dans l'Éducation nationale, il y a déjà vingt ans. J'avais des secondes ou des premières, pas plus de trois classes je crois dans les différents postes. Mais je n'ai pas dû faire trop fait attention au salaire, ou alors je ne m'en souviens plus. C'était durant une période assez courte, durant laquelle je commençais de me lancer dans une activité de cours particuliers, plus intéressants même si plus contraignants. Par la suite, j'ai enseigné dix ans dans un établissement privé, qui préparait les élèves à un BTS. C'était très bien payé mais avec un nombre d'heures très restreint, donc ce n'était pas à la mesure d'un véritable salaire.

Les élèves du lycée public étaient plus difficiles qu'au temps où j'étais moi-même au lycée, une dizaine d'années plus tôt. Mais j'enseignais dans des lycées parisiens assez tranquilles, et je n'ai pas eu de problèmes importants. Une fois, à la fin d'un cours, une élève est venue me voir et m'a dit : « Monsieur, vous êtes trop gentil. » Bon, j'aurais pu être un peu plus autoritaire en effet.
D'après le témoignage d'un ami et collègue, c'était beaucoup plus dur en banlieue, et je ne suis pas sûr que cela ce soit amélioré depuis. C'est d'ailleurs un peu pour cela que je n'ai pas passé les concours : pour ne pas être affecté là où je ne voulais pas et rester à Paris.

Alors, le temps libre, eh bien oui, j'en avais beaucoup. Je préparais peu mes cours. En mathématique, ce n'est pas tellement nécessaire. On maîtrise ou on ne maîtrise pas; cela ne dépend pas tellement d'un travail de préparation, tout au moins dans les petites classes. Quand j'ai eu des prépas, pour un cours complémentaire d'informatique, là c'était plus exigeant, mais j'avais très peu d'heures.

Par ailleurs, pour répondre aussi à ta question suivante, je n'ai pas eu de bourse de thèse, dite DGRST à l'époque, parce que j'avais tardé (c'est nul, je sais). Je me souviens d'un étudiant qui trouvait que sa bourse ne suffisait pas pour vivre. Cela m'avait assez choqué, parce qu'il me fallait bien faire sans. Comme quoi, nous n'avons pas tous les mêmes besoins.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par Invité le Mer 27 Jan 2016 - 15:22

Pretanama a écrit:
Pouvez-vous me donner un définition des maths fondamentales ?

Allez, on va s'y tenter : des maths dont les industriels se foutent pas mal actuellement (genre la topologie...) Laughing .
Donc niveau débouché : recherche [fondamentale], donc évidement payé une misère, avec des postes très, très difficiles à obtenir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par paela le Ven 29 Jan 2016 - 12:15

@Pretanama: Une bourse de thèse est une bourse versée par un organisme au doctorant (celui qui prépare sa thèse) pendant toute la durée de cette préparation, c'est-à-dire trois ou quatre ans.
La bourse de thèse est versée par le laboratoire qui accueille le doctorant ou par l'université ou l'école à laquelle il est rattaché. Le montant est entre 1600 et 1700 euros bruts par mois. Et oui, il est interdit de faire une thèse sans bourse.
Rien de cela n'est spécifique aux maths.

En général, dans le supérieur, par exemple en fac de maths, on définit les objets et propriétés et on démontre les résultats que l'on utilise (pas tous), alors qu'avant on a plutôt tendance à exposer les résultats et donner quelques règles permettant de manipuler les objets.

paela
paela

Messages : 2333
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par ô capitaine mon capitaine le Sam 30 Jan 2016 - 8:48

paela a écrit:Et oui, il est interdit de faire une thèse sans bourse.

Hum, je ne crois pas qu’il soit interdit de faire une thèse sans bourse.
Les thèses non rémunérées ça existe.
ô capitaine mon capitaine
ô capitaine mon capitaine

Messages : 58
Date d'inscription : 02/04/2015
Localisation : dans le quart sud-ouest de l’hexagone

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par Pieyre le Sam 30 Jan 2016 - 10:38

Je me demandais aussi ce qui avait changé depuis mon époque. Ce que je sais, c'est qu'il fallait avoir une bourse de thèse pour avoir le droit d'enseigner des TD à des étudiants de première année (c'est-à-dire le droit d'être rémunéré).

Sur http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20185/le-doctorat.html je ne trouve guère d'informations. Il faudrait suivre les liens sans doute.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Les mathématiques dans le supérieur Empty Re: Les mathématiques dans le supérieur

Message par paela le Sam 30 Jan 2016 - 13:22

Je n'ai pas trouvé de sources non plus pour soutenir ce que j'affirmais (que j'ai entendu plusieurs fois, comme quelque chose de relativement nouveau) donc je suppose que j'ai mal compris.
paela
paela

Messages : 2333
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum