Relation stable et questionnements éventuels

Aller en bas

Relation stable et questionnements éventuels Empty Relation stable et questionnements éventuels

Message par Hugo PidiPiou le Lun 11 Jan 2016 - 23:46

Bonjour à tous, 

Bon je plante le décor, je suis en couple (et fier de l'être) et tout se passe bien, c'est une "normo-pensante" et il n'y a aucun différends entre nous, on vit normalement et tranquillement une relation stable et sans complexe. Elle sait tout de ma zèbritude et joue avec comme je profite qu'elle n'en soit pas un pour lui faire découvrir foule de choses. 

Dis comme ça c'est très prétentieux mais ce que je veux dire c'est que j'ai déjà fait le thérapeute de couple pour beaucoup d'ami(e)s et ça s'est toujours bien passé, je ne sais pas si je pourrais faire de même avec vous mais je suis prêt à essayer si vous m'en donnez la possibilité.

Je suis disponible à toutes et à tous et à tout moment de l'année, du mois, de la semaine, du jour ou de la nuit Smile

PidiPiou, un oiseau qui veut partager son bonheur...
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Relation stable et questionnements éventuels Empty Re: Relation stable et questionnements éventuels

Message par selfishgiant le Jeu 14 Jan 2016 - 22:56

Bonjour,
              Je vis avec un zèbre depuis 7 ans et j’aimerais lire avoir vos impressions sur ma situation…
La différence de nos fonctionnements n’a pas été une grande question pendant longtemps car lorsque nous nous sommes rencontrés, cet homme n’était pas vraiment lui-même. Je ne pouvais pas ignorer son extrême intelligence, ni sa sensibilité à fleur de peau mais il fumait beaucoup de cannabis pour ralentir la première et étouffer la seconde. Il était dans une situation très douloureuse sur le plan familial, amical, professionnel, financier. Il souffrait aussi dans son corps avec des migraines incessantes et des maux de ventre qui l’handicapaient ainsi que de nombreux TOC .  Bref, il y a sept ans sa pensée arborescente  était le cadet de ses soucis…  

          Les années ont passé et mon compagnon a beaucoup changé. Il a brisés les liens toxiques, il s’est épanoui, il croule sous les projets et semble se réaliser pleinement. Maintenant que notre situation est stable, je voudrais améliorer la communication entre nous et surtout rétablir un certain équilibre. Parfois, j’ai un peu  l’impression d’être le repos du guerrier. Quand il est épuisé de toutes les activités qu’il a à l’extérieur, il vient se ressourcer auprès de notre bébé et de moi. Ce rôle de Pénélope ne me convient pas et je suis rivée à la maison par les tâches ménagères, les formalités, la logistique, le budget, la garde d’un enfant en bas âge et mon travail ( une partie se fait chez moi…). Pire, je garde un fond de rancœur, car il n'a pas été très solidaire quand j'étais en difficulté. J’ai essayé d’exprimer ma colère devant une situation déséquilibrée : avoir un raisonnement plus lent et flou, une sensibilité moins exacerbée ne fait pas de moi une bête de somme. Je crois que mon zèbre est comme un ado, il me pousse dans mes derniers retranchements pour savoir jusqu’où je suis prête à aller pour lui.

             Il est tout le temps frustré et impatient et ce qu’il veut, c’est un mécène et un assistant qui mette en pratique toutes ses idées, qui se coltine les basses contingences matérielles. Ce n’est pas à mes yeux mon rôle et je n’en ai ni l’envie, ni la faculté. J’aime profondément cet homme et je suis consciente qu’il voudrait me rendre heureuse mais qu’il ne peut pas mener une vie conformiste. Je crois qu’il lui semble plus facile de révolutionner le monde et de devenir millionnaire que de me relayer de temps en temps! Comment sortir de cette logique sacrificielle, qui-il faut bien le dire- m’a convenu un temps mais qui commence aujourd’hui à me faire sentir méprisable?[/justify]

selfishgiant

Messages : 3
Date d'inscription : 14/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Relation stable et questionnements éventuels Empty Re: Relation stable et questionnements éventuels

Message par mouemoue le Ven 15 Jan 2016 - 8:53

Salut,

je me permet de répondre avant pipi.

Le problème c'est que tu exprimes uniquement tes sentiments, l'état dans lequel tu es. Mais cela ne permet pas de comprendre clairement la situation, parce qu'il n'y a pas de faits sauf qu'il était un toxicomane par le passé. Par exemple, "toutes les activités" de quoi parles tu? Si c'est un entrepreneur qui réalise un chiffre d'affaire et développe sa société ce n'est pas la même chose si il est au RSA et s'amuse avec ses copains. Ou encore " Il est tout le temps frustré et impatient et ce qu’il veut, c’est un mécène et un assistant qui mette en pratique toutes ses idées" qu'est ce que cela veut dire? De quoi parles tu? C'est à partir de fait concret que l'on comprend une situation.
mouemoue
mouemoue

Messages : 13
Date d'inscription : 23/12/2015
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Relation stable et questionnements éventuels Empty Re: Relation stable et questionnements éventuels

Message par fleurdesel le Dim 7 Fév 2016 - 3:39

selfishgiant a écrit:Bonjour,
              Ce n’est pas à mes yeux mon rôle et je n’en ai ni l’envie, ni la faculté. J’aime profondément cet homme et je suis consciente qu’il voudrait me rendre heureuse mais qu’il ne peut pas mener une vie conformiste. Je crois qu’il lui semble plus facile de révolutionner le monde et de devenir millionnaire que de me relayer de temps en temps! Comment sortir de cette logique sacrificielle, qui-il faut bien le dire- m’a convenu un temps mais qui commence aujourd’hui à me faire sentir méprisable?[/justify]

Ton post m'évoque plusieurs choses :
- es-tu reconnue pour tout ce que tu lui donnes : remerciement ? compliments ?
- te dit-il ce qu'il aime chez toi ? s'il en parle peu et a ce comportement attentiste à la maison, c'est logique d'en arriver à la conclusion qu'il te souhaite dans un rôle que tu n'as pas envie d'assumer
=> si les réponses sont non, déjà lui demander de te dire ces choses là peut t'apporter une reconnaissance nécessaire, car le pendant du don est la gratitude. Confronté à l'indifférence, on s'épuise.
- est-ce que tu lui as dit ce que tu écrit : que tu n'es plus heureuse de la sorte et a besoin d'autre chose, que tu te sens coincée dans une situation qui te rend malheureuse ?
Perso j'envisagerai une résolution de problème façon Thomas Gordon : prendre du temps à deux, une feuille, et une fois bien cerné le problème noter toutes les solutions envisageables (même les plus absurdes : avoir une fille au pair et du personnel pour faire les courses, le ménage et la popotte Razz) et ensuite retenir celle(s) qui convienne(nt) aux 2 personnes, les appliquer et faire un point 1 ou 2 semaines après pour valider qu'elles conviennent toujours, et sinon en choisir une autre.

c'est un peu brouillon vu l'heure, mais j'espère assez clair, bon courage à toi !
fleurdesel
fleurdesel

Messages : 951
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 40
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum