Assoiffés de reconnaissance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Assoiffés de reconnaissance ?

Message par Fata Morgana le Lun 11 Jan 2016 - 16:56

La pléthore de tests de toute nature auxquels s'adonnent allègrement la tribu zèbre me conduit à penser que le zèbre a semble t-il un fort besoin d'appartenir à une catégorie. Ce qui est enveloppant je l'admets. Pourtant en définitive le fait de ne pas être typifié si facilement n'est pas désagréable en soi. Après tout à quelle instance devons nous absolument rendre des comptes sur ce que nous sommes ou non ? Sinon à un groupe extérieur qui de toute façon est spontanément plutôt rejetant ?
Alors est-ce que parce que nous pensons avoir une revanche à prendre sur une société qui dans sa globalité ignore notre problématique et nous tient parfois rigueur de notre spécificité que nous testons, testons et re-testons, jusqu'à ces "INPF/IRFD/LBUT" sensés décrire le contour de notre chère personne ?
La reconnaissance, c'est à dire l'amour, nous obséderait à ce point que nous nous sentons obligés de justifier aux yeux de tous et de nous-mêmes le fait que nous sommes en marge d'une pensée fleuve qui fondamentalement n'est pas particulièrement convaincante, j'entends par là la pensée dominante ? Aux yeux de qui éprouvons-nous le sentiment bizarre d'être jugés parce qu'autres ? Comme le dit ma zébrette de fille: "si c'est aux yeux d'un système qui procède par élimination de l'autre que je dois passer pour légitime, qu'il aille se faire foutre !" (Oui je sais les chiens font pas des chats Smile )
D'autre part que serait une estime de soi qui exigerait l'excellence ? Je m'estime y compris dans mes conneries, qui m'amusent, je ne suis pas un humain de compétition ! C'est alors l'estime de celui que l'on rêve d'être qui est en jeu ! C'est une fiction !
Et puis repartir de temps en temps "le cul merdeux" parce qu'on n'a pas été trop finaud, franchement, ça évite les éclatements de chevilles.
Je SAIS que je suis surdoué, les tests ne déterminent pas le surdon, ils ne font qu'en apporter la confirmation. Mais une fois enfoncée la porte ouverte, la question est de savoir comment on va acter cet état de fait. Le danger étant de vouloir entrer dans un moule du genre "surdoué TOUJOURS hyperrationnel" "surdoué TOUJOURS hypersensible", et ainsi de suite.
Deux choses donc qui me viennent à l'esprit: 1) Quand je me vois le matin dans un miroir je ne vois pas un surdoué !
2) Je n'ai besoin pour ce qui concerne ma personnalité de l'approbation ou de la désapprobation de personne !
C'est très libérateur.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assoiffés de reconnaissance ?

Message par ShineFlower le Lun 11 Jan 2016 - 18:02

La Pyramide de Maslow stipule bien le besoin de reconnaissance en troisième position apres le besoin de manger et le besoin de sécurité. C'est un besoin fondamental pour tous les êtres humains. Ça permet de se sentir psychologiquement en sécurité. Il est primordial pour trouver les soutiens nécessaire à toutes vies terrestres pour l'évolution de chacun. Zebre ou pas surdoué ou pas.

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assoiffés de reconnaissance ?

Message par Fata Morgana le Lun 11 Jan 2016 - 18:24

Je ne parle pas de la reconnaissance en soi, mais des moyens utilisés pour l'obtenir. Et l'obtenir de la part de qui ?

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assoiffés de reconnaissance ?

Message par mopopop le Mer 27 Jan 2016 - 13:35

J ai parfois l'impression que tout ceci est un dialogue de sourd...normal pas normal ....c'est exaspérant.On peut tout a fait imaginer une communauté de types lambda qui sur un blogue deviserait de la difficulté a se faire comprendre des hpi ... leur problématique serait la même symétrique ,miroir.Nous n'avons pas plus raison que ils n'ont tord .Qui se rapproche le plus de la vérité?bien malin celui qui pourra le remontrer.L 'intelligence c'est l'adaptation, en dehors de toutes espèces d’échelles métriques a la gomme je l'a pratique depuis toujours j ai des rapports ordinaire ou extraordinaire avec autrui quel que soit leurs "capacités" Nous portons tous en nous une bonne part de merveilleux .

mopopop
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 26/01/2016
Age : 43
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assoiffés de reconnaissance ?

Message par Orange sulfurique le Mer 27 Jan 2016 - 14:25

La Pyramide de Maslow stipule bien le besoin de reconnaissance en troisième position apres le besoin de manger et le besoin de sécurité. C'est un besoin fondamental pour tous les êtres humains. Ça permet de se sentir psychologiquement en sécurité. Il est primordial pour trouver les soutiens nécessaire à toutes vies terrestres pour l'évolution de chacun. Zebre ou pas surdoué ou pas.

Je n'aurais pas dis mieux. Bravo Smile. C'est un un point important avant d'entreprendre toute tentative de réhabilitation ou de gouvernance en général.

Dans l'optique de répondre directement au sujet, j'avancerais que l'humain reste un animal social et en cela il est programmé pour aider son groupe, son clan, son ethnie, son peuple, et dans ce cas le circuit de la récompense passe par la reconnaissance des autres. S'il en obtient c'est qu'il a contribué à une meilleure condition du groupe, s'il en obtient beaucoup etc etc
Oui, ça peut-être libérateur mais est-ce à la portée de chacun même un surdoué empreint d'une grande rationalité reste dans presque tous les cas de figure enfermé dans sa condition humaine et il aura même peut être besoin de plus de reconnaissance encore qu'un non surdoué. Les moyens pour l'obtenir n'ont pas vraiment de limites selon moi car si l'on prive les individus de ce besoin primaire alors à la moindre occasion ils succomberont à des sirènes complotistes, religieuses etc

J ai parfois l'impression que tout ceci est un dialogue de sourd...normal pas normal ....c'est exaspérant.On peut tout a fait imaginer une communauté de types lambda qui sur un blogue deviserait de la difficulté a se faire comprendre des hpi ... leur problématique serait la même symétrique ,miroir.Nous n'avons pas plus raison que ils n'ont tord .Qui se rapproche le plus de la vérité?bien malin celui qui pourra le remontrer.L 'intelligence c'est l'adaptation, en dehors de toutes espèces d’échelles métriques a la gomme je l'a pratique depuis toujours j ai des rapports ordinaire ou extraordinaire avec autrui quel que soit leurs "capacités" Nous portons tous en nous une bonne part de merveilleux .
Je pense au contraire que les HPI comprennent trop bien les personnes lambda, d'ailleurs souvent mieux qu'elles ne se connaissent elles-mêmes ce qui est source de conflit comme c'est rapporté dans de nombreux témoignages de zèbres. Leur problématique n'est pas du tout symétrique: ils jouissent d'un environnement adapté à leur fonctionnement cognitif, n'ont aucune difficulté pour rencontrer ou échanger avec des personnes qui leur ressemble. Et au contraire j'estime que le surdoué a souvent plus raison mais que dans un rapport de force ou il est minoritaire ses propositions sont ignorées ou rejetées avec hypocrisie.

Orange sulfurique
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 67
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assoiffés de reconnaissance ?

Message par Invité le Mer 27 Jan 2016 - 19:58

Fata Morgana a écrit:
La pléthore de tests de toute nature auxquels s'adonnent allègrement la tribu zèbre me conduit à penser que le zèbre a semble t-il un fort besoin d'appartenir à une catégorie. Ce qui est enveloppant je l'admets. Pourtant en définitive le fait de ne pas être typifié si facilement n'est pas désagréable en soi.


Tu me fais bêtement (moi pas ton propos) penser que dans la "norme", tout le monde fait des tests aussi à longueur de temps ne serait ce que dans le programme TV.
Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'avoir encore des mystères sur soi est agréable et permet de conserver des surprises, des découvertes.



Après tout à quelle instance devons nous absolument rendre des comptes sur ce que nous sommes ou non ? Sinon à un groupe extérieur qui de toute façon est spontanément plutôt rejetant ?

Je te réponds parce que justement je ne suis pas testée. De fait ma question serait plutôt l'inverse, devrais je le faire ? l'envisager ? pour régler quelques comptes ? dans le bon sens du terme. ton terme de "rejet" me parle beaucoup et pour des personnes que j'ai rencontrées, qui peut être non testées, ou si, du moins n'identifient pas ce rejet, ou le pourquoi de ce rejet. Je pense que c'est important de le savoir. et de savoir plus simplement pourquoi, et qui sait finalement se rendre compte que ce n'est pas tout à fait un rejet, qui sait ? mais simplement aussi des personnes qui ferment des portes qui ne leur apporteront rien à eux, sans pour autant conclure que la personne qui est derrière cette porte est foncièrement "à rejeter" dans le sens négatif du terme. Cela peut être "un rejet" qui serait alors comme un "tri". juste un "tri" et parfois par manque de temps. Un doué est intéressant mais peut aller très vite, de fait, quelqu'un qui met deux fois, voire trois fois plus de temps, voire pire, se voit obligé de limiter pour lui aussi trouver son chemin.



Alors est-ce que parce que nous pensons avoir une revanche à prendre sur une société qui dans sa globalité ignore notre problématique et nous tient parfois rigueur de notre spécificité que nous testons, testons et re-testons, jusqu'à ces "INPF/IRFD/LBUT" sensés décrire le contour de notre chère personne ?
La reconnaissance, c'est à dire l'amour, nous obséderait à ce point que nous nous sentons obligés de justifier aux yeux de tous et de nous-mêmes le fait que nous sommes en marge d'une pensée fleuve qui fondamentalement n'est pas particulièrement convaincante, j'entends par là la pensée dominante ?

cat


Aux yeux de qui éprouvons-nous le sentiment bizarre d'être jugés parce qu'autres ?

Mon regard juge ta question très bonne encore une fois.



D'autre part que serait une estime de soi qui exigerait l'excellence ? Je m'estime y compris dans mes conneries, qui m'amusent, je ne suis pas un humain de compétition ! C'est alors l'estime de celui que l'on rêve d'être qui est en jeu ! C'est une fiction !


Et puis repartir de temps en temps "le cul merdeux" parce qu'on n'a pas été trop finaud, franchement, ça évite les éclatements de chevilles.

Je SAIS que je suis surdoué, les tests ne déterminent pas le surdon, ils ne font qu'en apporter la confirmation. Mais une fois enfoncée la porte ouverte, la question est de savoir comment on va acter cet état de fait. Le danger étant de vouloir entrer dans un moule du genre "surdoué TOUJOURS hyperrationnel" "surdoué TOUJOURS hypersensible", et ainsi de suite.


Deux choses donc qui me viennent à l'esprit:

1) Quand je me vois le matin dans un miroir je ne vois pas un surdoué !


2) Je n'ai besoin pour ce qui concerne ma personnalité de l'approbation ou de la désapprobation de personne !
C'est très libérateur.
Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assoiffés de reconnaissance ?

Message par Invité le Mer 27 Jan 2016 - 20:00

Hello, ton titre m'a interpellée.

Assoiffés de reconnaissance ? 

ou simple besoin normal de voir son existence enfin validée ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assoiffés de reconnaissance ?

Message par mopopop le Ven 29 Jan 2016 - 9:43

Il existe des hpi infréquentables (beaucoup trop ) et des types ordinaire merveilleux (Beaucoup plus). Que recherche ton au juste dans le rapport a autrui?

mopopop
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 26/01/2016
Age : 43
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assoiffés de reconnaissance ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum