Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Laura le Sam 9 Jan 2016 - 2:57

Sachant que le pétrole et les ressources en général vont se faire de plus en plus rares dans les mois, années, décennies qui viennent, je compte acheter une maison dans un bourg le long de la ligne SNCF entre Vierzon et Limoges. L'idée serait une maison avec de bons gros murs de pierre bien isolants et un jardin suffisamment grand pour cultiver au moins toute ma consommation de légumes, et de la rendre la plus autonome possible en eau et énergie, mais avec des solutions basse technologie, durables et facilement réparables (donc plutôt un chauffe-eau solaire thermique que du photovoltaïque, plutôt une ventilation passive que de la VMC double flux, etc.)

L'idée étant de se passer de voiture, je vise des bourgs suffisamment grands pour disposer de commerces de base (indispensables: gare SNCF, poste, marché / primeurs / épicerie, médecin, dentiste et pharmacie à moins d'1,5 km). Pour l'instant, j'ai repéré Argenton-sur-Creuse - le Pêchereau - Saint-Marcel, Reuilly, peut-être Saint-Sulpice-Laurière. Il faut encore que je visite les deux derniers pour voir si ça me dirai d'y vivre!

Jusque-là, je n'aurais pas besoin de poster ici. ;-) Sauf que la plupart des maisons proposées sont grandes, voire ÉNORMES par rapport à ce qu'il me faudrait. Donc l'idée serait d'acheter à plusieurs une grande maison, et de la découper en morceaux (copropriété? autres formes juridiques?)

Donc déjà, est-ce que ça parle à quelqu'un par ici? Est-ce qu'il y aurait des gens potentiellement intéressés par un tel projet?

Même si la décroissance et l'écologie sont le fondement du projet, mon approche est avant tout pragmatique. J'espère bien pouvoir continuer à profiter le plus longtemps possible de l'électricité (réfrigérateur / congélateur, machine à laver, aspirateur, sans parler d'ordinateur...) et autres conforts de la civilisation, mais je veux aussi me préparer à risquer de les perdre, temporairement ou définitivement, que ce soit pour des raisons financières ou carrément suite à un effondrement des services en question. La maison doit prévoir un mode dégradé le plus confortable possible, ce qui n'impose pas de fonctionner dès le départ dans ce mode-là. :-)

Laura
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 43
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 43
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

http://www.Espezon.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par CD_CD le Sam 9 Jan 2016 - 4:51

Salut,

Je suis à Châteauroux. J'ai vécu déjà en collectif.

Une question : pourquoi cherches-tu en campagne ?

Sinon, tu as quelques écolieux dans le coin, plus ou moins avancés, plus ou moins à mon goût, plus ou moins écolieux.

CD_CD
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 636
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Laura le Sam 9 Jan 2016 - 14:08

Alors, je vais commencer à répondre à la question avant de poser les miennes. :-) Je cherche en campagne d'abord pour des raisons pragmatiques, pour pouvoir avoir un jardin pas ridicule (100 m^2 minimum, idéalement plus, voire nettement plus mais une partie peut être un terrain indépendant un peu plus loin).

Ensuite, pour avoir vécu toute ma vie en région parisienne voire Paris même, j'ai de plus en plus de mal à supporter à la fois la promiscuité des grandes villes et le béton partout et j'aime le côté village avec des vieux bâtiments un peu irréguliers. Pour l'instant, j'habite tout près de l'abbaye de Saint-Maur-des-Fossés, si jamais tu connais, et c'est pour moi le genre d'ambiance idéale: vieux centre historique, bords de Marne tout près, bois de Vincennes pas beaucoup plus loin, gens moins stressés et plus ouverts qu'à Paris, sans pour autant s'ennuyer tellement qu'ils n'ont rien d'autre à faire que mettre leur nez dans les affaires du voisin. ;-) Le principal défaut, c'est, région parisienne oblige, la taille: mon appart fait 25 m^2 et le jardin 15... Impossible d'espérer aménager l'immeuble pour préparer la transition écologique, aussi, les autres proprios s'en fichent.

Dans quel coin de Châteauroux est-ce que tu es? J'y suis passée rapidement au retour d'Argenton et ce que j'en ai vu ne m'a pas emballée, mais un village de banlieue, s'il y a des transports en commun pour rejoindre la gare, pourrait rentrer dans mes critères.

Pour les écolieux, j'ai cherché mais je n'ai trouvé que des constructions spécifiques, souvent bois (ce qui est génial contre le froid, nettement moins contre la canicule), et toujours dans des hameaux voire au milieu de nulle part. C'est ballot de se préparer à la fin du pétrole en ayant besoin d'une voiture pour aller s'acheter son PQ. ;-)

Par contre, je ne prétends pas tout connaître, il est parfaitement possible que j'en aie loupé un qui me corresponde. J'en trouverais un qui consiste à reprendre une ou plusieurs vieilles baraques à distance de marche d'une gare ou d'une ligne de bus régulière, à les rénover dans une optique d'optimisation du rapport confort / consommation, et à permettre des expérimentations agricoles de petite taille, j'irais au minimum jeter un coup d'œil.

Pour finir, qu'est-ce que tu as retiré de ton expérience de vie en collectif, en positif ou négatif? Mon expérience se limite aux logements étudiants (avec chambre individuelle) et collocation avec des gens que je connaissais mais pas nécessairement des conjoints.

Laura
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 43
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 43
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

http://www.Espezon.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par CD_CD le Sam 9 Jan 2016 - 21:45

> sans pour autant s'ennuyer tellement qu'ils n'ont rien d'autre à faire que mettre leur nez dans les affaires du voisin.

Alors, sauf exception, ne va pas en campagne (ni en province, d'ailleurs).

Tu as vu ça, par exemple :
http://www.leboncoin.fr/locations/904239452.htm?ca=7_s  (rue Pasteur, donc à 150 mètres de la cathédrale et à 200m du centre-ville, 300m de la mairie - j'ai failli la louer puis finalement, j'achète une maison)
http://www.leboncoin.fr/locations/896031101.htm?ca=7_s (à deux pas du parc Balsan, proche de la préfecture)
http://www.leboncoin.fr/locations/889164786.htm?ca=7_s  (quand même 400m² de jardin...)

(Je suis partie du prix d'un 25m& à Saint-Maur-des-Fossées, sur leboncoin. J'ai trouvé des studios dans les 600€ à 650€ dans ta ville, et donc, j'ai cherché ce qu'on avait pour le même prix à Châteauroux.)


Une remarque : le PQ, en campagne, quand tu as de l'espace (maison de 120 m² par exemple), tu peux te permettre de faire un aller-retour une fois tous les deux mois pour faire le plein.


En plus, à Châteauroux, tu as un immense parc en plein centre-ville qui ne risque pas d'être construit de sitôt parce qu'il est inondable (c'est le bassin de retenue de la ville) et que la ville a un taux de logements vides de 12% contre 7% en moyenne nationale. Il y a un lac en plein milieu, plusieurs parcours sportifs, un parc floral, bref tout ce qu'il faut. Il y a aussi des jardins dans la partie du parc qui est la plus proche de la ville, et les colibris locaux (incroyables comestibles, je crois) ont leur jardin prêté par la mairie, ils y font du potager et des fruitiers (en fait, vu de loin, j'ai l'impression qu'ils y font plus de papotage que de jardinage, mais bon... presque tout le monde a son jardin, donc pas mal de gens viennent pour le plaisir et pas pour le potager, et quelques autres vivent en appart et viennent pour le potager, ou pour les échanges de plants et graines et ont leur propre jardin à proximité.
Tiens, pour les jardins à louer : http://www.leboncoin.fr/locations/897049073.htm?ca=7_s ((à acheter, en cette saison, il n'y a pas grand-chose. Ça repart au printemps.).


Tiens, tu cherchais une coloc de semi-écolos : http://www.leboncoin.fr/colocations/842963917.htm?ca=7_s

CD_CD
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 636
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Laura le Sam 9 Jan 2016 - 22:42

Les deux premières maisons ont l'air d'être de la brique ou du béton, à voir les photos, donc pas du tout ce que je cherche. (Pour la 3ème, on ne voit pas sur la photo.) Après, je vise spécifiquement un achat, quitte à ce qu'il soit groupé entre personnes ayant les mêmes objectifs, mais les locations peuvent donner une idée du coin, on est d'accord.

Pour un exemple de maison qui me parle bien, je verrais bien celle-là à découper en 2 ou 3 appartements: http://www.immonot.com/annonce-immobiliere/0000011811__w14491333077815508/achat-maison-a-vendre-reuilly-indre.html (reste à voir si je me sens bien à Reuilly; je compte aller y faire un tour bientôt pour tester l'ambiance.) Pour moi seule, c'est surdimensionné en taille et en prix, mais c'est le genre de maison qui me plaît.

Sinon, la voiture, c'est vraiment un niet définitif pour moi, quand bien même ce serait juste une fois tous les 2 mois. D'abord, même si techniquement j'ai le permis, j'ai horreur de conduire. Mais surtout, je m'attends à ce que la quantité de pétrole disponible par personne diminue, voire s'effondre dans les années à venir, donc je planifie en conséquence dès maintenant...

Laura
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 43
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 43
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

http://www.Espezon.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par CD_CD le Sam 9 Jan 2016 - 23:26

Reuilly, y'a rien, c'est tout plat et un pays vinicole. Tu es en pleine champagne berrichonne, autrement dit : les champs de blé et colza à perte de vue.

Et tu sais, pour les histoires de pétrole, les gens, ils sont pas fous, ils sauront bien te faire le truc de récup ou rouvrir la petite usine locale qui fera du PQ (ou alors, on fera sans). Je veux dire : prévoir un changement toutes choses égales par ailleurs, c'est douter de la capacité d'adaptation des gens, non ?

La maison que tu as mise en lien : en quoi vois-tu que ce n'est pas du parpaing ? En plus, vu de loin, la toiture, je pense pour des ardoises en fibrociment, très courantes dans le coin.

L'une de maisons que j'ai mise en lien est en briquette (rouge) et bois (me semble-t-il).
Et pour les achats lointains... tu trouveras quelqu'un de ton écovillage pour y aller pour tout le monde ? Parce qu'il faut quand même bien un véhicule quel qu'il soit (même si c'est une roulotte et qu'on met deux jours pour y aller, ou un vélo ou n'importe), il y a des choses que tu ne trouves pas sur place (en gros, les choses techniques pointues, les médecins et les produits manufacturés complexes (et le bio manufacturé qu'on ne trouve que dans les grosses villes (à Châteauroux, le magasin bio est en plein milieu d'une cité hlm... on est loin du bobo parisien  Smile )).


En fait, ça va être vite fait : tu as comme critère "dentiste et pharmacie à moins d'1,5 km".  Regarde la carte des dentistes de l'Indre sur le site des pages jaunes et tu sauras tout de suite où tu peux habiter. Ca limite fortement.
En sachant, par exemple pour les enfants, que pour l'orthodontiste, ici, le délai d'attente est de deux ans pour un rendez-vous. On met donc les enfants sur liste d'attente. Pour la gynéco, c'est six à huit mois, l'opthalmo organise des jours de prise de rendez-vous et il y a la queue (http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Sante/n/Contenus/Articles/2014/11/04/Chateauroux-la-foule-pour-un-rendez-vous-d-ophtalmo-2105303) (rappel : Châteauroux est une préfecture !!) (à d'autres endroits de France, c'est pareil http://www.europe1.fr/societe/des-quatre-heures-les-patients-font-la-queue-pour-lophtalmo-2638265 . Pour le dentiste, moi, le plus simple que j'ai trouvé après avoir essayé un ou deux bouchers, c'est d'aller à Paris, chez notre ancienne dentiste. On en profite pour faire un tour touristique. S'il fallait, je les emmènerais en stop ou en bus ou n'importe. Bon, là, on y va en train).


[edit : miracle, il y a un dentiste à Reuilly. Bon, après, faut voir comment il est, parce que dans un petit village du Lot et Garonne, la dentiste a percé à la vertical la dent de mon fiston qui avait un abcès dessous, et laissé le trou béant, elle a dévitalisé la dent d'un copain sans lui demander son avis, etc. Pour mon fiston, le résultat une fois qu'on est allé chez un bon (vrai?) dentiste est qu'il a fallu retirer la dent et mettre un mainteneur d'espace, alors qu'il aurait suffi de traiter correctement l'abcès au départ. Tiens, des photos du vignoble autour de Reuilly : http://leclairon.blog.lemonde.fr/2011/09/23/les-vignes-vues-du-ciel/]


Dernière édition par CD_CD le Dim 10 Jan 2016 - 0:30, édité 1 fois (Raison : supprimé nom de village du Lot et Garonne)

CD_CD
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 636
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Laura le Dim 10 Jan 2016 - 0:07

Pour ce qui est de la maison que j'ai donnée en exemple, sans être une preuve, on voit d'après les 2 premières photos que les murs doivent faire un bon 60 cm d'épaisseur. L'élimination marche dans l'autre sens: quand on voit sur les photos que les murs sont fins, je passe mon chemin, ça m'évite de perdre mon temps. Après, oui, Reuilly... Faut que j'aille voir en direct. C'est sûr que ce n'est pas ce qui m'emballe le plus sur le papier. J'admets que j'y crois peu.

Sinon, il ne faut pas croire que sous prétexte que c'est Paris, les médecins sont forcément bons, hein. Certes, je ne crois pas qu'il y ait d'histoires d'incompétence aussi incroyables que ce qu'on peut entendre parfois sur les déserts médicaux, mais au moins pour ce qui est des généralistes, la règle c'est le toubib qui expédie la consultation en 5 minutes et t'oublie à la seconde où tu as fini de payer (et pas au tarif conventionné, faut pas rêver). Là à côté de chez moi, en petite couronne, j'en ai essayé 3 avant d'en trouver un correct... qui a déménagé depuis, grrr.

Pour les achats qu'on ne peut pas faire sur place parce que oui, il y en aura forcément tant qu'il y aura une économie qui tient debout, mon critère numéro 1 est la proximité d'une gare SNCF, en activité bien sûr. C'est encore plus limitant que les médecins, d'où l'intérêt d'être allée consulter les lignes SNCF en plus des pages jaunes avant de chercher des maisons.

Laura
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 43
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 43
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

http://www.Espezon.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par CD_CD le Dim 10 Jan 2016 - 0:36

Oui.... mais tu as eu le choix d'en essayer trois sans prendre ta voiture (c'est pas pour te décourager, c'est juste pour te donner des informations réalistes sur la nécessité ou non d'un moyen de déplacement en campagne (et sur le fait d'être peinard (les gens causent beaucoup plus les uns sur les autres que dans les grandes villes)).

CD_CD
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 636
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Laura le Dim 10 Jan 2016 - 14:20

Je comprends bien, mais je préfère avoir un bon médecin dès le départ que d'en essayer 5 mauvais sans en trouver un seul bon au final. ;-) Bien sûr, le seul disponible peut aussi être un mauvais mais la quantité ne fait pas la qualité, c'est ce que je veux dire.

Pour ce qui est de la préservation de l'intimité, je suppose quand même qu'il existe un intermédiaire entre l'anonymat complet de Paris, où le nombre de fois où j'ai interagi avec mes voisins doit se compter sur les doigts des deux mains en 13 ans, et le village isolé de 100 habitants où les gens n'ont rien d'autre à faire que de regarder ce qui se passe dans le jardin du voisin. Un bourg de quelques milliers de personnes devrait permettre d'avoir des relations d'entraide avec ses voisins tout en conservant une intimité chez soi?

Laura
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 43
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 43
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

http://www.Espezon.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par CD_CD le Dim 10 Jan 2016 - 14:33

En tout cas, un chef lieu de canton de 1120 habitants, ce n'était pas suffisant pour nous.
Et 700 habitants dans un village non plus.

Reuilly : 2000 habitants... Bon, peut-être.

On a été à Saint-Florent-sur-Cher aussi (6000 habitants), ça allait à peu près.

Pour les médecins, faut demander aux assos, en fonction de ce que tu cherches.

Par exemple, je connais la seule médecin de l'Indre membre de la Leache League. Les deux seuls médecins de Châteauroux qui font de l'homéopathie (2 heures d'attente chez l'un, l'autre, je ne sais pas). Etc. Il y a moyen de se renseigner avant.

CD_CD
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 636
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Laura le Dim 10 Jan 2016 - 16:07

Pour ce qui est de Reuilly, j'espère un peu que suffisamment de gens bossent à Vierzon pour éviter le repli sur soi. Je vais aller tâter l'ambiance, c'est prévu. Ensuite, Argenton m'attire plus et est nettement plus gros, surtout si on ajoute Saint-Marcel et le Pêchereau. Comme en plus c'est très touristique, ça doit aider même s'il y a moins de monde en période creuse.

En ce qui concerne les médecins, j'ai vraiment des besoins de base. Je suis rarement malade, je n'ai pas d'enfants, et j'ai tendance à me soigner par le repos et les tisanes tant que ce n'est pas trop grave. Après, c'est sûr qu'il faudra faire des choix. Le critère médecin est moyennement important dans ma liste, derrière la proximité d'une gare SNCF, la maison, le jardin et les commerces de base.

Laura
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 43
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 43
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

http://www.Espezon.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par CD_CD le Dim 10 Jan 2016 - 17:11

ok. Tu l'avais mis dans les "indispensables", c'est pour ça.
Sinon, oui, tout le reste se trouve facilement en campagne.
En plus, selon les coins, tu as de vrais "nids" culturels, en fonction des assos locales.

CD_CD
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 636
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Laura le Dim 10 Jan 2016 - 17:40

Disons que j'ai des indispensables plus indispensables que d'autres. ;-) Je le place comme critère, c'est vrai, mais je suis prête à lâcher du lest là-dessus si le reste est suffisamment bon.

Pour les associations, hé hé, il y a justement une fête médiévale tous les ans au Pêchereau. C'est le genre de choses qui me parle bien!

Laura
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 43
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 43
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

http://www.Espezon.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Fab. Fabrice le Dim 10 Jan 2016 - 22:33

Deux ou trois petites reflexions au passage à te lire,

L'épaisseur de murs en pierres n'est en rien synonyme d'isolation thermique, d'inertie thermique oui...

Teste la viabilité du lieux en y vivant un an avant d'acheter car les coins que tu vise sont inrevendables... ( c'est pour cela que tu peu acheter à bon compte)

Jardine un an pour te rendre compte du boulot pour produire 100% de sa consommation ( en fait 100 % de sa consommation totale, y compris l'élévage, c'est plus qu'un boulot à plein temp et n'est pas viable pour une personne seule)

N'oublie pas que l'électricité va augmenter bien bien plus vite que le pétrole dans la décénnie à venir ( environ 30% dans les 7 ans)

Ne stocke pas le PQ en masse, les souris le bouffe... Comme les boites de pates ( 'aux oeufs frais' SVP de préférences aux premiers prix, sisi, c'est vrai)...

Après la voiture, il y à le vélo aussi, vélo cargo par exemple...

ne raisonne pas qu'en en terme de surface mais de volume , pour les couts énergétiques...

La plus grosse dépense énergétique etant celle de chauffage pour quelqu'un réduisant ses besoins ( et seul), le climat est l'élément essentiel de choix, non ? et là , Vierzon ou la Creuse ne me semblent pas les plus adaptés, le climat océanique est bien plus tempéré que le semis-océanique et que le continental... ( tien, regarde les murs trombe, ca devrais te parler...)

Allonge ta liste de critères, perso j'en ai eu de plus d'une feuille A4...
avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1326
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par CD_CD le Dim 10 Jan 2016 - 22:49

Cela dit, pour le climat, Châteauroux est dans une espèce de patate hyper chaude aussi chaude que le Sud-Ouest. L'hiver, bon je dis pas, mais l'été, quel cagnard !!

Sinon, j'ai des amis que je ne vois plus depuis cinq ou six ans et qui retapaient un château vers Bourges (de mémoire, entre Bourges et Saint-Amand-Moron).

CD_CD
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 636
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Fab. Fabrice le Dim 10 Jan 2016 - 22:53

(C'est bien le problème des climats à fort écart de t°, si tu es obligé de refroidir l'été et de réchauffer l'hiver, ben , t'a tout perdu...ou tout à gagner à aller en Charentes maritime par exemple)
avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1326
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Laura le Dim 10 Jan 2016 - 23:31

Merci Fabrice pour tes remarques.

De fait, un gros mur de pierre apporte à la fois de l'isolation et de l'inertie. L'épaisseur du mur compense la plus faible isolation par unité d'épaisseur comparé au bois par exemple. Par ailleurs, on peut ajouter une couche supplémentaire sur des murs de pierre pour améliorer l'isolation, alors qu'ajouter de l'inertie à des murs en bois revient quasiment à reconstruire. (Pour ce qui est de ta remarque sur le volume, oui tout à fait. Les maisons anciennes ont généralement des plafonds plus bas, pour cette raison justement.)

Effectivement, le plan est d'acheter pour garder de toute manière, donc il faudra choisir l'emplacement final avec attention. Après, je me fie à l'intuition aussi, c'est un bon indicateur pour savoir si on se sent bien quelque part, mais il faudra de toute manière plusieurs visites, y compris quand il fait moche et froid.

J'ai actuellement un mini-jardin sur lequel je m'entraîne. Evidemment, ce n'est pas avec 1 m^2 de potager à mi-ombre que je vais me nourrir. :-) Mais je découvre au moins les plantes et commence à apprendre à m'en occuper. J'ai aussi fait passer l'idée de m'occuper du jardin de mes parents, reste encore à les convaincre de me laisser faire à ma sauce!

Pour ce qui est de l'électricité et du pétrole, je m'attends à ce qu'ils augmentent tous les deux plus ou moins en parallèle. Ou, ce qui revient au même, que ce soient les revenus qui baissent. Dans tous les cas, je prévois d'être obligée de me passer à terme de l'un comme de l'autre, et même de l'eau courante.

Arf pour les souris, elles ont du goût que veux-tu. :-D Enfin bref, effectivement il doit falloir faire attention, même avec un chat. Je n'aurais pas pensé qu'elles attaqueraient le PQ!

Alors, le climat, c'est une question compliquée. En fait il y a des critères que je n'ai pas mentionnés mais qui ont joué pour le choix de la ligne de train. Comme tu le soulignes, plus c'est océanique, moins c'est froid en hiver et chaud en été, comme tu le soulignes. Mais par ailleurs, plus c'est plat et en aval d'un gros cours d'eau, plus le risque d'inondation augmente en cas de très gros orages. Par ailleurs, une altitude trop basse présente des risques en cas d'élévation sensible du niveau de la mer dans les décennies à venir.

L'autre point qui m'a fait choisir ces coins-là, c'est justement la ligne SNCF. La solution la plus viable pour moi sans gagner au loto est d'en faire une résidence secondaire et de garder mon emploi parisien. Aller gare d'Austerliz m'est facile (RER gare de Lyon puis traverser la Seine); par contre, les trains qui descendent vers Poitiers vont me semblent-ils gare Montparnasse, ce qui compromettrait les aller-retours hebdomadaires que j'ai en tête.

Si je rajoute encore trop de critères supplémentaires, j'ai peur de finir par tout éliminer et me retrouver à rester coincée dans mon mouchoir de poche parisien... :-(

PS: Merci pour l'info sur les murs Trombe, ça a l'air très intéressant comme concept. Je note comme aménagement à ajouter à ma future maison!

Laura
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 43
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 43
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

http://www.Espezon.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par fleurdesel le Dim 7 Fév 2016 - 2:37

Ah, il y a quelques années ça nous aurait intéresser Smile

Si tu veux faire vite pour tes déplacements hebdo, tu peux regarder aussi La Souterraine. La gare est bien desservie et la ville assez grande. Mais j'avais été étonnée du prix de l'immobilier, plus élevé que dans les zones proches.

Pour les murs en pierre, les nôtres font 80 cm. En été, c'est super contre la chaleur, la maison ne monte pas à plus de 26° quand il fait très chaud. En hiver, le hic, c'est que quand nous partons une semaine, eh bien l'inertie ne joue plus en notre faveur puisque les pierres se sont refroidies.

Côté climat, ce que nous observons, c'est que la zone que nous avons choisie devient de plus en plus venteuse au dires des personnes qui sont là depuis longtemps. Donc si tu vises une zone pour un climat, vu l'évolution difficilement prévisible, je pense que c'est un critère que tu peux minimiser.

Sur les médecins et commerces, regarde l'évolution démographique des bourgs que tu vises si ce sont des points très importants pour toi, car entre la retraite et les fermetures faute d'acheteurs, tu peux en quelques années te retrouver avec presque plus rien dans une zone qui perd de la population.

Ce que j'apprécie dans mon coin et qui est inattendu, c'est qu'il y a un collectif Transition : du coup pour le moral, c'est bien, d'autant qu'il y a plusieurs Z dedans ^^ Si tu hésites sur différents lieux, ça peut être quelque chose à regarder, parce que c'est plus facile quand on trouve des personnes qui partagent nos valeurs et/ou nos analyses.

D'autres critères éventuels : un puits, une cave.

Bonne recherche !

avatar
fleurdesel
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 744
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 38
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecohabitat partagé entre Vierzon et Limoges

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum