Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 2 Jan 2016 - 22:42

Je tiens à préciser que je ne suis pas docteur de quoi que ce soit, j'ai juste le bac. Dent pétée

PS : Je suis du côté des patients, j'ai tout mon temps. bounce

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7735
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 2 Jan 2016 - 22:43

Parfaitement exact, je plussoie.

C'est chaud d'interpréter une prise en charge thérapeutique sur Internet.

Gloire soit rendue à la modération.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Sam 2 Jan 2016 - 22:43

eXistenZ a écrit:Les diagnostics sauvages ainsi que la remise en cause des psys et des personnes compétentes au soin d'une personne ne sont pas autorisées et ce, par souci de ne pas extrapoler et de risquer la santé de la personne qui est en thérapie. Je vous remercie pour votre compréhension.

génial !! enfin une parole sensée Very Happy ! je plussoie et je cite.
et de rien XyZ, c'est gratos comme au CMP !

plus sérieusement, il s'agirait de ne pas jouer au docteur avec les personnes fragiles (ou pas d'ailleurs) car comment savoir l'impact des mots, des avis que l'on donne.
je rejoins l'avis du petit déjeuner servi à 6:00 pétante ! consulter en CMP c'est jamais anodin. quant à la valeur du psy et consœurs qui s'y trouvent, est-ce vraiment la question ?


Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 2 Jan 2016 - 22:44

J'ai abusé. Toutes mes excuses Gabriel.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Sam 2 Jan 2016 - 22:44

mais nom de Dieu c'est qu'on serait tous d'accord !!! aarrg, j'va me coucher

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Sam 2 Jan 2016 - 22:46

Numero6 a écrit:J'ai abusé. Toutes mes excuses Gabriel.

c'est qu't'es chaud bouillant quand ça cause docteur/maladie/ausecoursmonchevalaavalermontéléphone ^^
remercie nous de ma compréhension, steuple

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Sam 2 Jan 2016 - 22:49

Trinquons

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16894
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Sam 2 Jan 2016 - 22:50

bon, je sais que tu adoooooooooores mon avatar mais il prend une place de ouf... je vais devoir (famille patrie) le changer. que verge-je choisir ???

tiens celui-là ! il pique les yeux, ça me plait bin

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Mily le Sam 2 Jan 2016 - 22:51

Numero6 tu nous avais pas prévenu que c'était apéro avec les modos ce soir bounce

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3280
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Sam 2 Jan 2016 - 22:53

je le dépose
comme une rose
à tes pieds
n°6 poil au nez (faudrait pas déconner^^)


Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Gabriel le Sam 2 Jan 2016 - 22:56

Mega culpa.  
Je me suis probablement trop  épanché.  J'apprécie votre  attention bienveillante à mon égard. Et je suis également venu par ici  «pour frotter et limer ma cervelle contre celle d'autruy » (Montaigne,  essais,  I,  26).


Dernière édition par Gabriel le Sam 2 Jan 2016 - 23:00, édité 1 fois

Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1970
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Gabriel le Sam 2 Jan 2016 - 22:58

Patate a écrit:bon, je sais que tu adoooooooooores mon avatar mais il prend une place de ouf... je vais devoir (famille patrie) le changer. que verge-je choisir ???

tiens celui-là ! il pique les yeux, ça me plait bin

Non, il troue le cerveau...

Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1970
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Sam 2 Jan 2016 - 23:05

Gabriel a écrit:
Patate a écrit:bon, je sais que tu adoooooooooores mon avatar mais il prend une place de ouf... je vais devoir (famille patrie) le changer. que verge-je choisir ???

tiens celui-là ! il pique les yeux, ça me plait bin

Non,  il troue le cerveau...

je l'ai fait pour toi : "plus de trous, moins de pression" dixit ma cocotte

sinon j'ai une info d'enfer Kalthu numéro 1 du Top 20 des posteurs du forum !!! Kalthu t'es le meilleur (après moi).
une petite blaguounette/devinette (dans J'aime Lire, attention c'est de la réf. et d'la bonne, môssieur) que m'a conté Pataton ce matin et qui bien sûr m'a fait penser à tôa :
Qu'est-ce qui dit le rouleau de papier wc déguisé en Dark Vador ???

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 2 Jan 2016 - 23:19

« Ça fart ? » ?

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7735
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Gabriel le Sam 2 Jan 2016 - 23:29

Après méditation : j'essuie ton père ?!

Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1970
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Sam 2 Jan 2016 - 23:37

C'est chiant, je ne trouve jamais la réponse Se tape la tête cont

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 2 Jan 2016 - 23:39

Je pense que Gabriel a gagné.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7735
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Sam 2 Jan 2016 - 23:47

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Je pense que Gabriel a gagné.

je pense donc j'essuie ! bravo Gabriel !

spéciale p'ti jésus, noël, toussa...:

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 3 Jan 2016 - 17:37

'tain, y a des gonzesses qui déchirent !

Je connaissais pas, je viens de me fader sa trilogie depuis hier. Des bouquins j'en achète un paquet, la plupart du temps je ne les lis pas ou je ne dépasse pas les premiers chapitres. Je me dis que je suis une grosse feignasse. Et puis parfois je dévore un livre, c'est niveau turlutte aggravée comme sensation, faut pas que ça s'arrête, t'as pas envie de jouir, t'as envie que ça dure éternellement.

C'est une drôle de sensation, la même que celle des soluces des putains de jeux vidéo à énigmes : bon sang, mais c'est bien sur, c'est ça, ça marche, pur bien.

D'abord c'est une femme : One point.

Ensuite elle est très jolie : Three points.

Après elle est hyper intelligente : Fifty points.

Et c'est une putain de femelle : Tree billions points !

Au-dessus c'est le soleil, c'est Conchita Wurst ! Niveau initiales, à part Winston Churchill et W.C. Fiels je vois pas.

Dans la vidéo, pour ceusses qui maitrisent pas le chleu dans le texte, faut passer par préférences-sous-titres. Le temps trop court accordé parfois à une phrase de sous-titrage oblige à figer la vidéo, mais dedieu, elle envoie du lourd la mignonne !




Bordel de foutre à cul de ta mère en string, voilà ce que j'appelle de la femelle surchoix, de la féministe haut de gamme.

Et en plus elle est mignonne.

Esther Vilar (née Esther Margareta Katzen le 16 septembre 1935 à Buenos Aires, Argentine) est un médecin et un écrivain argentin d'origine allemande. Ses parents étaient des juifs allemands immigrés. Ils se sont séparés quand elle avait trois ans.
Après ses études de médecine à Bueno aires, elle prolongea avec la psychologie et la sociologie. Elle a aussi été traductrice, vendeuse, ouvrière à la chaine dans une usine de thermomètre, modèle pour chaussures et secrétaire.
Elle se maria en 1961 avec l'auteur allemand Klaus Wagn, dont elle eu un fils en 1964.
Elle divorça plus tard et déclara « je n'ai pas rompu avec l'homme, mais avec l'institution du mariage ».

Elle fait envie, hein ?

La première chose qui vient à l'esprit en lisant ses bouquins c'est qu'ils ont été écrits par un homme. Possible. Je n'écarte pas l'hypothèse. Mais j'ai retrouvé chez elle le même sentiment d'absurdité qu'éprouvent certaines surdouées quand un mec se livre à son activité favorite : les protéger.
Et puis c'est froid, c'est puissant, c'est dépourvu des faiblesses habituelles de la pensée masculine.

Et c'est paru au début des années 70 !

Il y a l'influence inévitable de la psychanalyse qui envahissait tout le champ intellectuel à l'époque, comme le marxisme. Quand elle parle d'objet, c'est à cela qu'il faut se référer.

Le PDF disponible sur Internet est manifestement un scan avec reconnaissance de caractères. J'ai tenté d'en corriger les erreurs. Si j'en ai oublié, me faites pas chier, c'est du boulot.

Jamais je n'ai lu un truc aussi évident et aussi subtil à la fois sur les surdoués et l'amour.

Elle commence par exposer un truc que je ne connaissais pas, la définition de soi par la différence, ce que l'on est pas, avec comme épitome le regard porté par l'être aimé, celui qui vous définit le mieux, le plus parfaitement.


Définition :
L'AMOUR ENTRE L’HOMME ET LA FEMME
est monogame, exclusif et fidèle

La sexualité, avons-nous dit, est la base de l'amour entre l'homme et la femme. Mais pourquoi aimons-nous généralement un seul compagnon et non plusieurs ? Pourquoi des êtres humains qui en ont le choix ne couchent-ils pas chaque jour avec quelqu'un d'autre ? Pourquoi, quand celui ou celle que nous aimons n'est pas là, renonçons-nous totalement à ce qui est sexuel plutôt que de nous contenter du premier partenaire possible ? Pourquoi sommes-nous fidèles dès que nous aimons, pourquoi sommes-nous jaloux et intolérants ? Pourquoi l'amour entre l'homme et la femme se définit-il par cette fixation à un être unique ? Pour le comprendre, il nous faut savoir d'abord ce que nous sommes réellement, c'est-à-dire que nous devons exposer brièvement la structure de notre Moi.

Ce qu'est quelqu'un ou quelque chose, a dit Wagn, se définit par tout ce qui est autre que lui, par tout ce qui n'est pas lui. Tout ce qui est autre que lui est son système. En tant qu'objet défini, il est l'objet de ce système, et cette relation système-objet vaut pour tous les processus, physiologiques comme psychologiques. Le système de l'objet qu'est notre Moi, se compose donc des hommes qui le définissent : ce sont les autres qui me font ce que je suis; sans leur définition, je ne serais pas un individu, car je n'aurais aucune qualité particulière, je ne serais différent de rien ni de personne. Et moins il y a de personnes qui me définissent, plus la définition qu'on m'offre de moi devient digne de confiance, car moins il y a de danger qu'elle comporte en soi trop de contradictions. Ce bonheur qu'un individu ressent en étant défini exactement, c'est-à-dire en se soumettant volontairement à une appréciation étrangère, Wagn l'a appelé le désir de la non-liberté, dont l'opposé est l'angoisse existentielle que ressent l'être humain devant l'absence de définition, c'est-à-dire devant la liberté.

Notre « définiteur » idéal, pour revenir au thème de ce livre, sera donc l'Autre, et celui qui conviendra le mieux à ce rôle sera sans aucun doute notre partenaire amoureux. Car si je suis tout d'abord un être humain, je suis ensuite un être sexuel : la différence la plus importante qui existe entre les êtres humains est en effet celle du masculin et du féminin. Aussi le Moi se laisse-t-il le mieux définir par quelqu'un de l'autre sexe. Ce qui comporte deux avantages : l'Autre — mon système - est une seule personne, l'opinion qu'elle a de moi ne peut-être contredite par un tiers, et d'autre part elle est mon pôle opposé au point de vue sexuel. Qui pourrait mieux qu'un homme me définir en tant que femme ? Qui peut dire avec le plus de précision ce que je suis en tant qu'être humain et être sexuel, sinon mon amant ? C'est également la raison pour laquelle l'amour peut nous rendre plus heureux - ou plus malheureux - que toute autre chose.

Un amour heureux repose sur la soumission volontaire et réciproque des deux amants. Un homme et une femme qui s'aiment se trouvent dans un état de définition totale, chacun d'eux sait à tout moment qui il est, ce qu'il est et comment il est, chacun d'eux, réciproquement, est donc tout pour l'autre. Ma définition est alors aussi précise qu'elle peut l'être : j'ai pour « définiteur » une seule personne, et il me définit totalement, spirituellement en parlant de moi, physiquement par l'acte d'amour.



Et alors là attention, bande de nazes, jamais je n'ai lu un truc aussi puissant sur les difficultés amoureuses des surdoués.
Pour la compréhension je vous laisse le chapitre en entier. Le bijou reste le paragraphe b) consacré aux instables.


Faites péter les neurones et les talons, salopes !!!:
Un amour de durée moyenne peut survenir quand il y a modification, chez les deux partenaires, de la similitude intellectuelle ou de leur opposition physique du début. Par exemple :

a) Au commencement de leur relation amoureuse, l'un des partenaires cesse toute lutte pour l'existence, l'autre au contraire lutte pour les deux. La conséquence est que l'un devient de jour en jour plus complexe tandis que l'autre demeure au niveau du début de leurs rapports. Après quelque temps, ils sont si différents qu'ils ne peuvent plus se définir avec une précision suffisante : c'est la fin de leur amour.

b) L'un des partenaires est instable; il n'a aucune conception bien arrêtée sur le monde qui l'entoure. Or, l'instabilité est souvent un trait essentiel des êtres d'une intelligence au-dessus de la moyenne. Une question quelconque présente toujours plusieurs aspects, on peut avoir au moins deux opinions sur toute chose, chacune d'elles étant toujours à la fois juste et fausse. Un homme d'une intelligence normale ne s'en rend pas compte, il ne voit qu'un côté des choses. L'homme à l'intelligence au-dessus de la moyenne le sait bien, aussi va-t-il souvent, dans ses jugements, d'un extrême à l'autre. Naturellement, ces oscillations continuelles ne ménagent guère le partenaire du fait que lui aussi — lui surtout — fait partie du milieu qu'analyse constamment l'instable : il se voit donc soumis à des définitions sans cesse contradictoires de sa propre personne : une fois il est bon, une fois il est mauvais; le matin on le loue, le soir on le condamne. Certes, il se trouve défini de façon constante, mais cette définition change continuellement. Peu à peu, il arrivera à ne plus croire ce que lui dit son partenaire, il lui retirera sa confiance et se mettra à la recherche d'un autre « définiteur ».

c) Un amour s'achemine aussi vers sa fin quand, la similitude intellectuelle restant ce qu'elle est, l'opposition des caractères physiques devient de plus en plus faible. Une femme ingénieur, qui, avec les connaissances de ses collègues masculins, adoptera leur attitude, portera les cheveux courts, parlera, rira, aura les mêmes gestes qu'eux, paraîtra de moins en moins « féminine » à son partenaire. Et le coiffeur pour femmes qui commence à se manucurer, à se parfumer et à se teindre les cheveux, paraîtra beaucoup moins attirant à une partenaire tombée amoureuse de lui quand il n'était encore ni manucuré, ni parfumé et ne se teignait pas les cheveux : elle trouvera qu'il « manque de virilité ».

Tout le monde le sait, les grands amours sont rares, exceptionnels. Pour qu'un grand amour apparaisse, il faut, comme nous l'avons déjà dit, que deux conditions préalables soient d'abord remplies : l'opposition spécifique dans l'aspect extérieur des deux partenaires (l'un étant le pôle opposé de l'autre, l'homme devant être très viril et la femme très féminine), et la ressemblance dans tous les domaines qui ne sont pas spécifiquement sexuels : la même intelligence, la même sensibilité, etc. Or, ces conditions préalables sont rarement remplies.

Les femmes dont l'aspect extérieur diffère manifestement de celui d'un homme - qui donnent une impression vraiment féminine - sont pour des raisons biologiques plus désirées que les autres, car les lois biologiques tendent à mélanger de façon optimale, à l'intérieur d'une même espèce, les facteurs héréditaires qui diffèrent le plus. Or, le désir que ces femmes inspirent leur garantit le pouvoir de subsister en dehors de la lutte pour la vie : les hommes qui les désirent sont prêts à payer n'importe quel prix. Une femme à l'aspect très féminin doit donc posséder une grande force de volonté pour s'exposer, malgré les tentatives de corruption des hommes, aux mêmes vicissitudes qu'eux dans la lutte concurrentielle pour la vie. Elle choisit le plus souvent le chemin le plus facile et laisse un homme se battre pour elle. Une femme à l'aspect très féminin n'a pas besoin d'être intelligente pour vivre, et en général, elle ne l'est pas. Elle ne remplit qu'une des deux conditions indispensables à un véritable amour : l’opposition physique, sexuelle, à son partenaire. Les femmes dont l'aspect extérieur ne diffère pas clairement de celui d'un homme — qui donnent une impression peu féminine — sont pour des raisons biologiques moins désirées que les autres. Elles subiront rarement ou jamais les tentatives de corruption des hommes. Pour vivre, ces femmes doivent lutter tout comme les hommes et, exactement comme eux, se trouveront dans l'obligation de développer leur intelligence. Les femmes qui donnent une impression peu féminine ne remplissent donc, elles aussi, qu'une des deux conditions nécessaires à l'amour : celle de l'égalité intellectuelle avec leur partenaire. Elles ne remplissent pas la seconde : celle de l'opposition physique.

1. Quelle que soit la partenaire que choisisse l'homme, il lui manque une des deux conditions préalables nécessaires à l'amour : elle est soit trop peu féminine, soit trop sotte pour lui.

2. Quel que soit le partenaire que choisit la femme, il lui manque l'une des deux conditions préalables nécessaires à l'amour : il est soit trop peu viril, soit trop bête ou trop intelligent.

3. Comme l'accomplissement des lois biologiques importe plus que tout le reste, et que d'instinct les hommes préféreront les femmes sottes, mais à l'aspect féminin, aux femmes intelligentes, mais non féminines.

On peut donc conclure :

a) Les hommes s'imaginent que l'intelligence chez une femme la rend peu féminine. En réalité, c'est le contraire qui est vrai : c'est parce qu'elle est peu féminine qu'une femme est obligée d'être intelligente.

b) Les femmes s'imaginent que l'intelligence chez l'une d'elles est pour l'homme un objet d'effroi. Là encore, c'est le contraire qui est la vérité : les hommes ne craignent pas l'intelligence chez une femme, ils redoutent son manque de féminité plus que sa sottise (ce n'est qu'une question de priorité).

Nous voici pris dans un cercle vicieux : l'homme ne peut pas trouver la femme qu'il aime, et la femme qui accorde plus de valeur à l'amour de l'homme qu'à sa protection, n'est pas capable de lui inspirer de l'amour. S'imaginant que les hommes fuient les femmes intelligentes, la majorité des femmes renoncent à tout ce qui peut élargir leur horizon, ce qui les éloigne d'autant plus de l'amour. C'est seulement parce que cette règle comporte des exceptions qu'on voit apparaître de temps à autre le grand amour, celui qui dure toute une vie.

Donc, j'avais raison (ah ben oui, hein, pourquoi croyez-vous que je me fasse chier à partager tout ça avec vous, si ce n'est pour renouveler cette sensation absolument divine d'avoir raison sans savoir pourquoi), la femme idéale pour un surdoué porte des talons hauts et dégaine Schopenhauer comme toi tu chouines.


Non, je vous assure, y'a des gonzesses, elles déchirent !

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Dim 3 Jan 2016 - 21:39

Tiens pour une fois ça m'interpelle...
Petite anecdote personnelle : j'ai souvent choqué les gens en appelant mon conjoint, "l'autre". Aux regards étonnés, je complétais par "bah ouais, l'autre que moi" !

Quel que soit le partenaire que choisit la femme intelligente, il lui manque l'une des deux conditions préalables nécessaires à l'amour : il est soit trop peu viril, soit trop bête car deux conditions sont nécessaires à l'amour : celle de l'égalité intellectuelle avec leur partenaire. Hors l'intelligence des femmes n'est pas, selon mon humble avis Docteur (!) la même que celle des hommes (pour des raisons que j'ai la flemme desspliquer, oui je suis une feignasse et z'avez qu'à réfléchir un peu "bordel à cul" (hommage à votre langage 666). D'où les débats houleux, qui sont-ce les plus intelligents des 2 ??? Mais les 2 sont des cons, s'ils se posent la question !!!

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 3 Jan 2016 - 22:45


Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Mily le Dim 3 Jan 2016 - 23:05

C'est pas très confortable tout ça (comme les Jimmy Choo, faut s'y faire).

A la prochaine chopine hour ( Eisen hour ? Dwight ? le pote à Winston ? ), je commanderai une Kierkegaard bien fraîche avec une rondelle de citron.

Sacré Winston ...:

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3280
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Dim 3 Jan 2016 - 23:20

ok... en même temps t'as vu où il la lève la grognasse ?? en pleine cité HLM d'Allemagne de l'Est !! hey ho faudrait pas non plus nous prendre pour des tartes : un plat de nouilles l'aurait suffit, moi je dis !! Very Happy
car si l'habit fait pas le moine, là où elle l'habite...

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par ou-est-la-question le Lun 4 Jan 2016 - 10:09

...


Dernière édition par où-est-la-question le Lun 18 Jan 2016 - 10:31, édité 1 fois

ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1492
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par ou-est-la-question le Lun 4 Jan 2016 - 10:15

...


Dernière édition par où-est-la-question le Lun 18 Jan 2016 - 10:31, édité 1 fois

ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1492
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum