Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Lun 13 Fév 2017 - 17:16

Les 10 traits de caractères qui empoisonnent la vie des adultes surdoués

Dotés d'un mode de fonctionnement à part, les adultes surdoués jouissent de leurs forces autant qu'ils en souffrent. Les explications de Valérie Foussier.

Par
 Axel Leclercq
 -
10 février 2017
La science et l’éducation se penchent régulièrement sur le cas des enfants précoces. Mais les adultes surdoués, qui s’en soucie ? Un médecin endocrinologue a récemment dressé la liste des « 10 traits de caractère qui empoisonnent la vie des adultes surdoués ». L’occasion, peut-être, de comprendre ce qui vous différencie des autres…
Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 10-traits-caractere-empoisonnent-adultes-surdoues-valerie-foussier-1
Source : Shutterstock
Valérie Foussier, qui consulte à l’hôpital privé d’Antony, a publié le 17 janvier dernier un article passionnant sur un blog du Huffington Post. L’idée ? Souligner ce qui distingue le fonctionnement d’un adulte surdoué de celui d’un autre adulte et permettre à chacun de mieux appréhender ces différences.
Cet article, Valérie Foussier nous a aimablement autorisés à le reproduire. Le voici donc. Vous verrez, il est précieux…
Les adultes surdoués ou à Haut potentiel (HP) ont un mode de fonctionnement bien différent et ignoré des autres adultes voire des HP eux-mêmes. Cette ignorance est à l’origine de leur mal-être créant un gouffre incompréhensif avec les autres, un décalage invivable. C’est aussi leur mode d’emploi qui fait leur force et qui est tant jalousé. Oui, vous souffrez de vos capacités qui vous occasionnent tant de douleur. Voici dix fonctionnalités ou dix traits de caractère qui font qu’on vous recherche d’abord et qu’on vous malmène ensuite.

1 – Empathique et gentil






Vous avez un don indiscutable, l’empathie et la gentillesse extrême. Vous devinez les besoins des autres avant les vôtres que vous avez tendance à ignorer. Vous percevez ce que les autres ressentent et même de façon bien plus marquée. Vous vous perdez en vous adaptant de façon démesurée à l’autre. C’est justement pour votre altruisme sans limite que les manipulateurs viennent vous chercher. La face fragile qu’ils montrent de prime abord vous touche et vous tombez dans leurs griffes. Cessez d’être gentils, soyez vrais. Bien sûr,  il existe des personnes bien intentionnées qui apprécient votre empathie et gentillesse à sa juste valeur, deux qualités qui font le lit du charisme, tant convoité.

2 – Résilient






Vous avez cette capacité à encaisser l’insupportable en vous relevant illico presto, à conserver le sourire malgré l’orage, à trouver des solutions constructives face à l’adversité de la vie. Cette force peut aussi effrayer ou vous apporter un lot d’injustices. On vous considère comme un affabulateur ou une affabulatrice hors pair, ce qui accentue votre tendance naturelle au débordement émotionnel qui a pour effet de vous mettre tout le monde à dos, alors que vous êtes juste résilient. Cela fait l’effet d’une bombe en plein cœur. Pourtant on vous choisit, on vient vous chercher même pour ce pouvoir surnaturel, votre résilience. Ce sont des personnalités manipulatrices qui abuseront de votre capacité à vous remettre debout immédiatement après une agression. Vous êtes encore trop à être malmenés par votre potentiel: vivre l’intolérable sans être cru, terrassés par une cascade d’injustices.

3 – Passionné






Quand vous êtes motivés, plus rien ne vous arrête pour arriver à votre objectif. Malgré un enchainement d’embuscades, vous franchissez sans mollir les obstacles en continuant votre route jusqu’au sommet, animés par votre passion imperturbable, jusqu’à l’épuisement, souvent à votre insu. Attention, vous n’êtes pas toujours récompensés et indemnisés de vos efforts surhumains. En d’autres termes, on vient vous chercher pour faire du chiffre d’affaire sur votre dos, en vous faisant miroiter monts et merveilles. Quand vous le comprenez, vous chutez dans la déception et l’incompréhension jusqu’à la dépression.

4 – Vitesse éclair






Vous faites tout dix fois plus vite que les autres, en dehors de l’absence de motivation qui vous expose à l’inaction et à la procrastination. Votre rapidité d’exécution, de compréhension est une mine d’or pour les chefs d’entreprise, pour le milieu scientifique, pour la hiérarchie car encore une fois vous générez des gains. Le temps c’est de l’argent. Votre vitesse d’exécution déconcertante peut aussi être vécue comme un affront pour vos collègues qui se sentent consciemment ou inconsciemment dévalorisés. Ils chercheront alors à vous nuire de n’importe quelle façon fallacieuse pour se mettre en avant, en n’omettant pas de vous rabaisser par des mensonges difficiles à réfuter. Un beau tissu d’injustices. Cela peut vous conduire à des licenciements pour faute qui vous conduiront tout droit à la dépression car vos valeurs humaines fondamentales sont bafouées.

5 – Créatif






Vous avez un potentiel de créativité exprimé ou enfoui. Il peut être au premier plan et vous conduire dans des institutions d’innovation dans lesquelles vous vous sentez en harmonie. Vous êtes alors chassés et recrutés pour cela. C’est une plus-value pour l’entreprise que vous élevez par votre originalité créative. Il arrive aussi que votre potentiel de créativité se révèle au sein de votre milieu professionnel ou personnel. Vous voulez tout naturellement la faire éclore et vous vous exprimez sur ce sujet. Sauf que vous n’êtes pas dans le bon environnement. Vous allez déranger et vous aurez l’étiquette de farfelu. On ne vous écoutera pas dans ce domaine. On prendra soin même de vous mettre des bâtons dans les roues pour faire avorter vos projets créatifs quand vous oserez vous aventurer sur ce chemin. Toucher à votre créativité, c’est une violente agression qui a des conséquences sur votre confiance en vous, votre estime de soi.
Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 10-traits-caractere-empoisonnent-adultes-surdoues-valerie-foussier-2
Source : Shutterstock

6 – Multi-actions






Vous avez cette capacité à pouvoir faire plusieurs choses à la fois ce qui vous vaut d’être qualifié de dispersé, touche à tout et autres surnoms dévalorisants. C’est pourtant une réalité qui a été tout récemment mise en évidence par l’imagerie fonctionnelle. Une étude comparative chez des adultes HP et non HP a permis de visualiser la fameuse arborescence des HP. Plusieurs zones cérébrales s’activent en même temps après l’exécution d’une tache, versus une seule chez les adultes non surdoués. Ceci explique le fait que penser à une chose engendre des pensées anticipatrices ou des idées paraissant hors sujet. Oui on peut faire sa compta devant la télé sans faire d’erreur. Le fait de faire deux choses à la fois renforce la concentration et améliore le rendement au prix peut-être d’une dépense d’énergie bien plus grande. C’est un atout considérable cette capacité multi-tâches, pouvoir faire avec qualité plusieurs choses à la fois en allant jusqu’au bout, sans être dispersé pour autant. Connaitre cela permet de faire attention au coup de pompe et de prendre le temps nécessaire pour se ressourcer.

7 – Recherche de vérité et souci de justice






Vous avez une ligne de conduite, la vérité, et vous agissez toujours en filigrane avec le souci de justice. Vous êtes une personne sur qui on peut compter qui évitera au maximum de malmener autrui par la manipulation, l’abaissement. On vient vous chercher pour votre droiture. Cependant votre leitmotiv, recherche de vérité, et votre pugnacité vous fera parfois faire des actes outrepassant vos fonctions, piétinant votre hiérarchie, qui auront un effet boomerang. Votre vérité n’est pas toujours celles des autres. Vous avez l’art de vous compliquer la vie et vous torturer pour un fait banal pour les autres, de vous auto-détruire en prenant des décisions qui peuvent vous emmener dans l’impécuniosité, consciemment ou inconsciemment. Vous vous épuisez en salive et en énergie à vouloir tout expliquer et tout justifier sans cesse et sans fin. Apprenez à répondre à un besoin, évitez d’aller au-devant des ennuis sans qu’on vous le demande, par souci d’équité, que vous soyez impliqués ou non. Cela vous épargnera des remarques acerbes incomprises. Patientez et laisser passer l’ouragan sans agir.

8 – Hyperactivité cérébrale






Vos neurones sont en permanence en ébullition. Rien ne vous échappe et surtout pas le plus futile détail qui a pour vous son importance. Cette vigilance constante vous permet de trouver des solutions quand d’autres dorment ou baissent leur garde. On vient vous chercher pour votre incapacité de vous arrêter de penser. Cependant sans bouton stop, un bruit de fond mental mêlé à une imagination débordante vous empêche de trouver le calme et projette une ombre de peur, de souffrance. Le simple fait d’imaginer une situation peut déclencher la tempête dans les profondeurs. Vous la vivez comme si elle était réelle. L’absence de contrôle des pensées génère des sensations physiques : palpitations, douleurs thoraciques, sueurs, tremblement, malaise, gestes incontrôlés, casse. Cette impossibilité à dompter les pensées négatives fait le lit des obsessions. Une spirale infernale. L’angoisse monte, les pensées morbides fusent et deviennent de plus en plus destructrices avec une tendance à l’inaction. L’angoisse bloque l’action qui canaliserait justement cette angoisse folle. Ce cercle vicieux peut être coupé net en insérant ce bouton off, qui permet de capter l’attention ce qui refrène les idées noires. Ce peut être un support visuel doux ou une œuvre dérivative comme une activité physique ou artistique, un rangement minutieux. En vous dissociant du mental dans la simplicité un court instant, votre cerveau sera bien plus performant sans parasite.

9 – Oscillations émotionnelles






Votre hyper rapidité à tout faire est prise pour du mépris car ce n’est pas possible que vous ayez lu ce document en 30 secondes, que vous ayez lu ce livre de 1000 pages en un weekend. Vous êtes considéré comme un usurpateur, insulte suprême qui presse sur votre touche volcan. En une fraction de seconde, une phrase anodine interprétée avec votre prisme émotionnel vous plonge dans le plus profond d’une déferlante négative. En un temps aussi record, après un évènement positif, vous êtes propulsés en miroir au sommet d’une déferlante émotionnelle positive alors que les autres ne sont qu’à la naissance de leur vague. Vous êtes jugé comme exubérant voire hystérique. Cette possibilité de passer du positif au négatif en une fraction de seconde est parfaitement incompréhensible, en dehors d’une maladie.

C’est cette amplitude normale pour vous, entre les + et les -, votre thermostat émotionnel qui crée un puits sans fond de souffrance, responsable de décalage de lecture dans la teinte du raisonnement. Vous utilisez des mots inappropriés. Votre potentiel est gelé. Vous êtes gagnés par la procrastination qui vous fait des occasions. Vous êtes dans le déni qui vous conduit à des mauvaises décisions, entretenant votre mal-être. Puis comme par enchantement, une phrase tout aussi anodine prend une valeur positive. Au sommet de votre art, vous déplacez des montagnes, vous criez EUREKA, vous exprimez votre substantifique moelle innovante créatrice empathique. Vous déroutez et on ne vous croit pas être l’auteur de tel acte, de telle opération.

C’est ce passage de la lumière à l’obscurité et de l’obscurité à la lumière que les autres n’intègrent pas. Pire, ils traduisent en formatant vos intentions bienveillantes dans leur schéma de pensées, ce qui transforme complètement les données à votre désavantage, majorant votre désarroi. Ce sont souvent ceux qui ne sont pas prêts à changer leur paradigme qui vous causent le plus de préjudices. Les réfractaires au changement.
Ces déferlantes positives et négatives peuvent être expliquées par ces zones multiples stimulées en même temps décrite à l’imagerie cérébrale. Une phrase va stimuler chez vous plusieurs zones émotionnelles décuplant le phénomène, expliquant vos débordements émotionnels. Vous pouvez dompter votre cerveau en apprenant à éteindre toutes les zones allumées, une par une. C’est un moyen de réduire l’amplitude de vos ondes négatives.

10 – Effet cocktail






Tous ces traits de caractère se potentialisent et font que votre mode de fonctionnement est recherché dans bien des domaines. Voici une anecdote pour illustrer cet effet cocktail dans la vraie vie.
« On a demandé à Mélodie, pianiste amateur, de jouer en public pour récolter des fonds pour une œuvre humanitaire. Avec une immense joie, elle a accepté. Contre toute attente, elle a dû escalader dans son travail préparatoire de nombreux à-pics épineux émotionnels jusqu’au jour J heure H. L’intensité de sa motivation, sa résilience et sa capacité multitâche lui ont permis de gravir les derniers mètres de passages délicats. Elle était prête juste à temps, maîtrisant tous ses morceaux. Un imprévu anodin est arrivé en pleine représentation.

Son tourneur de pages a tourné toutes ses pages à chaque fois trop tôt, et sa présence à ses côtés, trop près, l’a bridée physiquement. Elle a été très déstabilisée par ces incidents qui ont décuplé son trac. Elle a saboté ses heures de travail antérieur. Elle a brillé dans les couacs devant une salle comble. Sa pugnacité démesurée à toute épreuve a eu raison de cette vexation vécue et elle a exprimé tout son talent musical dans le dernier morceau, laissant ainsi une empreinte positive. Elle a mis plusieurs jours pour éteindre ses dizaines de zones émotionnelles négatives allumées durant cette soirée, bien plus nombreuses que les zones émotionnelles positives. Un gout d’humiliation, une odeur d’atteinte de l’égo, a persisté longtemps malgré sa vraie satisfaction finale.»
Le monde tourne grâce à vous. Alors évitons de vous malmener par ignorance.
Pour aller plus loin, lire le livre de Valérie Foussier : Adultes surdoués : Cadeau ou fardeau ?
http://positivr.fr/10-traits-caractere-empoisonnent-adultes-surdoues-valerie-foussier/


Dernière édition par I am so sure le Ven 18 Aoû 2017 - 20:38, édité 1 fois

I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Ven 4 Aoû 2017 - 15:44

En fait si deux dits doués ne se disent pas directement qu'ils sont dit doués, est ce que ça ne pose pas une base "bancale" de conversations ?

Et ça m'amène au fait qui là d'un coup me saute aux yeux :

Si un dit doué pense qu'un dit np peut fonctionner comme lui et vice versa...

Là où un dit doué trouve logique de partir éventuellement en extrapolation mentale... le dit normo pensant lui ne l'écoute déjà plus puisqu'il ne philosophe pas forcément, et encore moins, pas forcément hors "cadre commun", de fait il semble "à coté de la plaque".

On est dans le domaine de ce qui se dit ou pas soi disant. Un lele doué peut justement apprécier de dire justement ce qui ne se dit pas, il "part" alors dans son fonctionnement dans toute sa splendeur, splendeur que l'autre ne percevra pas si il n'est pas au préalable informé un peu de cela. Les fameux codes sociaux ou formules de politesse ou autres permettraient alors au dit doué, de plus, d'expliquer, d'introduire à un dit np,
qu'il va fonctionner à sa façon... sans cela, les deux partent totalement en "parallèle" en fait.
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Ven 18 Aoû 2017 - 20:31

Comment le monde perçoit il l'adulte surdoué ?

L'adulte surdoué est perçu comme différent sans pour autant que le sens commun puisse définir avec justesse cette différence. Il est différent et incompréhensible.
Son attitude, sa façon d'être bouleverse les standards de ce qui est normal, ou de ce qui est pathologique et relève de la psychiatrie.
Les surdoués reconnus comme tels (Freud, Einstein) sont souvent perçus comme des personnalités éminemment - difficiles à vivres, têtus, opiniâtres, antagonistes, idiosyncrasiques et hypersensibles.
Ils apparaissent comme chroniquement et injustement insatisfaits de la vie que le plus grand nombre juge très convenable. Leurs tourments sont considérés comme névrotiques.

Certains d'entre eux sont jugés hautement excentrique, victimes d'étranges bizarreries, de faiblesses physiques, de craintes et de préjugés inexplicables.

Ils semblent souvent immature et cyclothymiques, et ce d'autant plus que leur créativité est grande.

Ils sont craints en société du fait de leur entièreté, de leur esprit de contradiction, de leur radicalité.

Les gens normaux ne comprennent pas que ces contestations ne tendent pas à accuser ni mettre en cause la personne qui tient les propos incriminés mais uniquement les propos eux mêmes.

Si l'entourage reconnaît la surreficience intellectuelle du surdoué, il ne peut admettre que le surdoué considère les siens comme aussi intelligents que lui et leur évoque ses problèmes d'égal à égal.

L'environnement social estime souvent qu'en accueillant froidement la radicalité d'un surdoué, celui ci comprendra les raisons de cette hostilité.

En société l'adulte surdoué est souvent jugé manipulateur, show off, vantard, accapareur de parole, indiscret dans ses questions, voire indélicat, asocial, dominateur, indiscipliné, perturbateur.

Dans le travail, s'il n'est pas à un poste de direction, l'adulte surdoué est jugé trop critique, trop "personnel", dans ses propositions, insoumis à l'autorité, paresseux lorsqu'il manifeste son ennui face aux tâches quotidiennes, perfectionniste, se prenant trop au sérieux, rebelle aux procédures routinières, indiscipliné. Il devient très vite antipathique à ses collègues pour ces raisons.

.../... Page 63 et 64

J'ai retrouvé ma fameuse page et demi(e). Qui se trouvait dans "l'adulte surdoué de Monique de Kermadec." "Apprendre à faire simple quand on est compliqué".
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par jolindien le Sam 19 Aoû 2017 - 9:06

Ouai je reprend le boulot dans 15 jours...
Plus il y a de fous, moins j'ai envi.

Vers le 15 juin cette année, croisant devant l'administration les cpe de ce cher lycée, elles me disent au passage:
"bonjour, mais vous avez déteint sur mr p (proviseur adjoint, qui ce jour là n'avait pas de chaussures vernies, ni cravate)".
Simplement sidéré de cette remarque j'ai répondu: "vous insinuez que je suis un dissident, et bien oui je le suis"
Si la médiocrité se prend au sérieux faut la remettre à sa place, là à ramper au sol.
Juste rigolotes les autres 4 femmes qui y connaissent rien en psycho, le peu de fois ou j'ai parlé avec elles de l'équilibre psychique de certains élève j'avais l'impression qu'elles découvraient les mots pour la première fois...

Maintenant que je suis devenu souriant(...), leur prises sur moi n'ont que peu d'effet.
Je leur fait peur mais ils savent plus trop comment danser,
s'ils veulent qu'ils viennent danser,
mais de masque il n'y aura point.

jolindien

Messages : 1370
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Jeu 12 Oct 2017 - 1:35

LA NEUROBIOLOGIE DES HPI

11 octobre 2017
Attention GROS MORCEAU !

Cet article ne prétend pas être exhaustif, mais bien informatif. Comme d’habitude, et particulièrement pour un sujet aussi pointu, vous trouverez les sources m’ayant permis d’écrire cet article en bas de page.

On parle beaucoup de l’aspect psychique, émotionnel, de la différence des personnes HPI. On en oublierait presque que la différence s’inscrit également (je dirais même avant, parce que cet aspect peut-être prouvé, vu, démontré objectivement) dans la physiologie même de la personne HPI, comparée à une personne non-HPI.

Nous ne sommes, littéralement, pas fait•es pareil que les non-HPI.

Explications.


Des différences physiques

Les personnes HPI présentent une meilleure connexion des différentes aires de leur cerveau.
Les aires cortico-frontales chez les personnes HPI sont développées plus tôt que chez les personnes non-HPI.
Ces deux points sont à la base d’habiletés neuro-cognitive de haut niveau, incluant une capacité exécutive étendue, avec une mémoire de travail plus efficace.
On suppose que l’interaction de ces deux points est également impliquée dans la plus grande créativité des personnes HPI (créativité au sens psychologique, c’est à dire produire des liens originaux entre concepts), un traitement des informations plus rapide, un contrôle cognitif plus puissant, et un désir pour une compréhension globale, complète, des choses. ¹

Certaines des régions cérébrales des personnes HPI sont plus volumineuses que chez des personnes non-HPI
Les personnes HPI ont une plus grande sensibilité sensorielle (hyperesthésie)
Les personnes HPI présentent un plus grand volume de matière grise dans plusieurs régions de leur cerveau dont : le lobe frontal (impliqué dans les décisions complexes et les tests d’hypothèses), les lobes temporaux (impliqué dans le traitement de l’audition et l’interprétation du langage), les lobes pariétaux (impliqués dans le goût, le perception de la température et le toucher) et les lobes occipitaux (impliqués dans le traitement de l’information visuelle).
Cette augmentation de volume de matière grise serait impliquée dans la capacité des personnes HPI à prendre des décisions rapidement, particulièrement celles impliquant une grande quantité d’informations. Elle expliquerait aussi la plus grande sensibilité des personnes HPI aux stimulations sensorielles, exprimée par une grande partie de celles-ci. ²

Les personnes HPI possèdent plus de matière blanche cérébrale que les personnes non-HPI.
La matière blanche est constituée des axones et dendrites des neurones. En résumé, ce sont les « fils » qui connectent les neurones entre eux.
La matière blanche peut donc être imaginée comme un réseau de câbles (comme des câbles électriques) reliant les corps cellulaires des neurones les uns aux autres.
C’est par ces câbles que circule l’information sous forme d’impulsion électrique.
Ainsi, cette plus grande quantité de matière blanche impliquerait une plus grande connectivité entre les neurones, et donc une circulation plus facile, plus rapide, plus globale aussi, de l’information.
Les aires cérébrales étant plus et mieux connectées entre elles, elles fonctionneraient plus ensemble.
C’est ainsi qu’on peut voir grâce à l’imagerie cérébrale, le cerveau des personnes HPI « s’allumer » sur plus de région lors de la résolution d’un problème, que le cerveau de personne non-HPI.
Paradoxalement cette plus grande connectivité cérébrale serait aussi à l’origine de certains ralentissement observés chez certain•es enfants notamment pour compléter leur travail scolaire : submergé•es par toutes ces idées alternatives (générées par tous les parcours des idées soutenus par toutes ces « routes » dans son cerveau) il leur serait plus difficile de répondre « simplement » dans le temps imparti.
Mais la relation entre le taux de matière blanche et la rapidité de traitement des informations n’est pas encore bien comprise et connue. ²

Et fonctionnelles

Les personnes HPI ont une plus grande efficience neuronale.
C’est à dire qu’il a été observé que le cerveau des personne HPI consomme moins de glucose (carburant du cerveau) pour accomplir une tâche une fois celle-ci maîtrisée.
On pense que ce phénomène est relié au fait que les personnes HPI ont besoin de moins de répétitions pour apprendre quelque chose.
En somme, notre cerveau est plus économique et plus efficace. :p
Ce qui pourrait expliquer pourquoi il devient si vite pénible pour les personnes HPI d’entendre « inutilement » répéter les mêmes choses lors d’un apprentissage.
(Chez les enfants, on observe qu’il faut en moyenne 8 répétitions à un enfant non-HPI pour apprendre, alors qu’il n’en faudra qu’une ou deux pour un enfant HPI).

Le cerveau des personnes HPI répond plus intensément aux sons que les personnes non-HPI, tant en terme d’amplitude que de durée.
Il a été observé qu’elles avaient également une plus grande sensibilité à toutes les stimulations sensorielles : les goûts, les odeurs, les sons, les contacts, et la vision.

Les personnes HPI possèdent des aires cérébrales impliquées dans le traitement des émotions (Cortex cingulaire antérieur et cortex frontal)  plus étendues que les personnes non-HPI.
On suppose que cette expension, doublée d’une meilleure connectivité de ces aires, pourrait expliquer la grande curiosité des personnes HPI ainsi que le fait qu’elles utilisent les informations émotionnelles différemment.

Le fonctionnement du cerveau des personnes HPI augmente et accélére avec les défis intellectuels.
Quand on présente un défi intellectuel à un cerveau HPI, il présente une meilleure activation cérébrale bilatérale que la population générale. C’est ce rapport « plus le défi est grand, plus cerveau fonctionne bien » qui pourrait être à l’origine de la sensation de « flow » et de la « rage d’apprendre » décrite chez beaucoup de personne HPI. ²

NB : Les études portent souvent sur les enfants, mais j’ai pris le parti de parler de personnes HPI, parce que le HPI est une condition de naissance et immuable.

NB 2 : Je n’ai pas retrouvé l’article qui décrivait cette myélinisation différente chez les personnes HPI, mais je sais que l’article est là, quelque part dans mes dossiers. Je mettrai cet article à jour quand je l’aurais retrouvé.

NB 3 : Je vous conseille tout particulièrement l’article « The Gifted Brain », datant de mars 2016.

¹ The Neurobiology of Giftedness – John G. Geake
Westminster Institute of Education
Oxford Brookes University
United Kingdom

² The Gifted Brain
by Dr. Nicole Tetreault, Dr. Joanna Haase, and Sharon Duncan
Gifted Research and Outreach, Inc.
March 17, 2016
https://overthe130.wordpress.com/2017/10/11/la-neurobiologie-des-hpi/
------------------------------------------------------------------------------------------
N'hésitez pas à corriger, commenter, si vous trouviez totalement incorrect de façon gravissime bien évidemment cet article. Mais à ma vue de non testée ainsi que, de plus accès vie pratique sur du simple du quotidien et de la communication idem, ça m'a semblé correct et non dangereux à faire passer.

Toujours dans mon mode "partout y'a toujours des petites infos nouvelles à prendre et si besoin à aller creuser" et dans l'objectif encore et toujours de simplifier des explications si je voulais aussi curieusement soit il mais ça a toujours été ainsi pointer un peu plus son fonctionnement en mode rapide chez des personnes que je croiserais et qui aussi peuvent et pouvaient me pointer certaines choses. Puisque justement encore plus que jamais je ne suis pas psychiatre, psychologue, psychologue spécialisée douance et je ne souhaite toujours pas le devenir et dans une vie professionnelle et dans ma vie privée ou publique.

Ce fut et c'est un peu "comment continuer quand même à parler le simple à un compliqué" et savoir l'orienter si ça me tombe dessus avec les bons panneaux correspondants à ses complexités Razz  Wink

Autant va te faire... ça peut encore sortir très vite mais dans certaines situations, limiter à "vas voir un psy", ça je peux le faire mais je ne pourrais jamais, c'est cool c'est pas tester c'est poser des mots simples. Etre encore une espèce d'interface mais en mieux et en orientant si besoin dans la vie courante de suite.  cat
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par jolindien le Ven 13 Oct 2017 - 7:56

Constatation empirique, je projette au tableau un cours, les élèves du dernier rang me demandent de zoomer car ils ne voient pas très bien certains mots..., pourtant ils ne sont pas atteint de troubles visuels.
La salle étant très grande (15-20mde long), je me place au fond, deux fois plus loin que ceux du dernier rang, et je lis sans problème ce qu'il y a au tableau.
Là ils me disent, "bah vous connaissez le cour par cœur..."
Ben non...
J'ai toujours eu des sens très développés, mais depuis cet "éveil" de ma conscience, j'ai vieilli et pourtant tout mes sens se sont développés et liés.
...le bruit de mes pas au sol peuvent être trop fort à mon oreille même...je te laisse imaginer dans une salle de classe!

jolindien

Messages : 1370
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Dim 22 Oct 2017 - 16:26

Troll de Jardin
19 octobre, 16:41 ·
#metoo
Puisqu'on parle de ça, un sujet important que je veux aborder. Les personnes NA (et celles qui ont des handicaps physiques et des maladies chroniques aussi) subissent l'injonction à la normalité AUSSI dans leur vie intime.
L'injonction au sexe, à l'amour romantique, au couple (couple heureux composé de personnes séduisantes si possible) touche tout le monde.
Mais elle nous touche, nous, différemment.
Le "modèle normal" du couple et de la sexualité est un construit social, et un construit social NT-valide.
Forcément moins adapté à beaucoup de NA. Avoir de la fatigabilité (manque de cuillères), ne pas comprendre les implicites, avoir du mal avec le mensonge ou le fait de "se présenter avantageusement", l'hypersensibilité sensorielle (toucher notamment), l'hypo ou hypersensibilité émotionnelle, l'anxiété, la dépendance affective, le fait de penser ""trop"" et de tout analyser etc etc.
On peut retrouver (certaines de) ces particularités dans les personnalités dépendantes, évitantes et borderline, l'autisme, les TOC, la bipolarité, la dépression, l'anxiété, le HP, le TDAH, la schizophrénie, etc.
Tout ça fait que beaucoup de personnes NA vont soit :
Ne pas ressentir d'attirance
Ressentir des attirances dont la fréquence, la forme, l'intensité sont très différentes des NT
Ne pas pouvoir gérer un couple (pas les cuillères par ex)
Ne pas pouvoir être dans la séduction
Et j'en passe.
Les relations intimes avec des NT peuvent être très pénibles à cause de la différence radicale de fonctionnement, en outre.
Mais on reçoit tout de même ces injonctions au couple et au sexe.
En outre on reçoit des injonctions SPÉCIFIQUES.
1 ) Sortir avec des NT.
C'est problématique. Déjà, c'est pas toujours OBJECTIVEMENT une bonne idée pour une personne NA et NT de sortir ensemble. Même si en surface, ça colle à première vue.
Et si on le fait, faut être conscients des problèmes qui vont avec, des efforts à faire et les accepter.
Il ne suffit pas de décider une fois pour toutes que "on accepte la différence de l'autre", faut assurer derrière.
Et c'est vrai pour la personne NA comme la personne NT.
Exemple : NT bruyants / personne hyperacousique
Ensuite, les relations NA/NT sont malheureusement INÉGALITAIRES. A cause du privilège NT, de la psychophobie (celle du partenaire NT, celle intériorisée par la personne NA et celle de la société autour). Et parce que les NT sont avantagés dans les jeux sociaux et relationnels.
Or on nous pousse à sortir avec des NT en présentant ça comme LE truc à faire, comme super.
C'est paradoxal car par ailleurs, ce sont souvent les NT qui ne veulent pas de nous de toute façon.
A côté, la possibilité de relations entre NA est peu mentionnée (ou carrément dénigrée).
2 ) L'idée que si une personne NT "daigne" sortir avec nous, "on a de la chance". Que on lui devrait de la reconnaissance pour ça. Et que on devrait à tout prix se démener pour garder cette personne.
3 ) L'idée que si on va pas vers les NT (pour être amis et sortir avec) on "finira seuls". Malheureux.
Tout ça c'est DANGEREUX. Cela nous met encore plus en position de dépendance sociale et affective face aux NT, nous pousse à accepter des abus (sexuels, psychologiques, physiques...), nuit à notre santé mentale.
Bien pire que n'importe quels NT, n'oublions pas les (pervers) narcissiques. Qui sont des prédateurs sociaux et affectifs, et visent souvent des personnes NA. Soit parce qu'elles représentent plus de challenge (j'ai eu un "ami" PN qui essayait de me mettre sous sa coupe justement parce que je pensais beaucoup par moi-même et ne suivais pas les normes ou injonctions), soit parce qu'on est vulnérables, ou un mix des deux.
Pour revenir à metoo, j'ai eu des abus (psy et sexuels) d'un NT et d'un PN, qui ont profité de mes handicaps sociaux et des injonctions au couple/sexe (auxquelles je pouvais pas répondre).
https://fr-fr.facebook.com/Troll-de-Jardin-480939785409223/
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Dim 5 Nov 2017 - 20:22

http://www.maviemagique.com/2017/11/05/7-conseils-aux-surdoues-ameliorer-relation-aux-autres-zebres-hpi-communication/

I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par patatras le Ven 29 Déc 2017 - 11:12

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Page_113

patatras

Messages : 18
Date d'inscription : 28/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Dim 4 Mar 2018 - 16:15

Lisant la newsletter d art de séduire et la dite méthode des trois questions pour créer une connexion profonde avec une femme je me dis cette opposition ? Le dit np pataugerait pour approfondir et le dit doué l inverse...?

Beaucoup moins léger après lecture du profil psychiatrique du violeur de la sambre...dit hors norme et clivant...je me dis que dans les normes et non clivant ca semble bien aussi pour juste philosopher plutôt avec un canard sans approfondir...

Pensées de personne banale en passant..
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Dim 11 Mar 2018 - 12:31

Des le doue n aiment pas les dits pn mais peuvent en meme temps exploser les repères d un dit np...comme un dit pn...au nom de son qi.,le cuit ne peut pas etre la base commune de un échange encore moins entre dit doue et dit np..le cuit n est pas le meme dans chacun..se presenter un peu près correctement peut n être pas simple mais alors démarrer par une équation à plusieurs inconnues pour se faire ? Bien plus que la décompensation dite par c.petitcolin..
Salut je t explose tes repères et je te les mélanges et agences selon des critères dits spécifiques ou hors normes ou hors cadres communs définis...hein Ouaisse ça te donne envie d être mon ami Facebook ?
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Lun 21 Mai 2018 - 19:13

Les lois de l attraction mentale. Documentaire you tube.

Y a du doué dedans. Du tout le monde. Des différences de communication entre les mondes.

Une très grande avancée dans mes recherches pour savoir ce que je cherchais. Je crois que je fais des recherches sur les chercheurs Razz

Ou comment devenir schizo maso à plusieurs niveaux en étant plusieurs...v est ça que j avais les burnes out Razz

Et même pas un coup.de main par ces chercheurs se cherchant en cherchant, la galanterie s'paire..

Maintenant que j ai oute toutes ces burnes lourdes d intelligence rangées de nouveau à leur.place, je peux de nouveau normo penser en les écoutant et ne plus dépasser les frontières en même temps. Voir de l extérieur et dans le recul en prismes, être dedans c était pas normal et pas ma place, plusieurs places en même temps...
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Lun 1 Oct 2018 - 19:53

Si quelqu'un a un article sur les tristus et les rigolus il peut mettre le lien ici. Parce que si on doit attendre que je veuille bien apprendre a copier coller sur mon smartphone, que ça m énerve pendant une heure jusqu'à ce que je finisse par jeter mon smartphone par la fenêtre, c est de la complicité de pollution de l environnement..et ça m attristerait de vous attaquer en justice alors qu avec vous on peut rigolus .

Encore un latin pour parler plus mieux. Gigi goldwoman. Un extrait de sa nouvelle reprise en exclusivité Zc .
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Sam 9 Mar 2019 - 22:45

Une psy à la maison. Précisions. Être en couple avec un surdoué (une surdouée). You tube.

Vidéo qui vous explique comment se comporte un surdoué et pourquoi c'est une aubaine d'être en couple avec un surdoué.
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Dim 10 Mar 2019 - 19:13

Les surdoués dans la caverne face aux autres. Penser l'écart. Agoravox.

-----

La Douance n'est pas une supériorité santé lefigaro.fr

Les surdoués souffrent d'un sentiment de décalage Monique de Kermadec Psychologies.com

Comprendre les normopensants et s'adapter inrees.com

Une attaque franche contre les normopensants blog mediapart.fr

Comment le surdoué va utiliser le normopensant une psy à la maison YouTube

Les autistes sont là parmi vous. Huffington post.

Comment les non surdoués voient les surdoués. Site ?



Comprendre les noms sp vivre avec sa douance
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Mar 12 Mar 2019 - 12:58

A contrario alors comment reconnaître un vrai journaliste d'un pseudo nul qui tente de vivre sa passion en me faisant son article qu'en critiquant quelqu'un d'autre. Il faut savoir faire la part des choses. Dans ce cas j'aurais fait ce fil en me prenant pour une pseudo essayiste ?
Il est curieux que j'ai pu passer pendant 40 ans à côté de ce formidable sujet de la douance qui fait couler tant d'encre. J'aurais croisé pendant 40 ans uniquement des personnes comme cela je serais resté surdoué ou pas sur le bord de la route et j'aurais laissé des personnes sur le bord de la route aussi. Non non tu n'est pas identifié tu n'as pas le droit à la parole et tu n'as pas le droit d'essayer d'avancer de te sentir mieux et de tenter d'aider des personnes à se sentir mieux parce que nous on est tellement intelligent que donc depuis 40 ans on n'a pas encore trouvé de solutions on s'est juste dire qui est un bon journaliste ou un mauvais quand même. En fait je me serais fait tester petite j'aurais dû vivre ressentir penser sentir aimer enfin toutes les choses de la vie selon la grille et la trame de vie du vrai surdoué du faux surdoué...du vrai ceci du vrai cela ?

À mes yeux ce type de personnes d'être un vrai con. Entre certains hommes qui ont besoin que les femmes ne deviennent pas autonomes ainsi que ceux qui dans ce cas ne veulent pas qu'on essaie de se sentir mieux même si ça dérange les scientifiques ou je sais pas qui décidément... ça se prouve sans avoir fait de longues études sur le sujet il y a vraiment des vrais cons qui ne savent pas faire la part des choses ni tempérer leurs propos

Comment reconnaître identifier un vrai surdoué parmi tous ceux qui disent l etre. Mobile.agoravox.tu.

Je ne suis pas teste monsieur madame mais sachez que si j'avais croisé pendant 48 ans des personnes à l'esprit aussi limité que le vôtre à savoir classer par le vrai et le faux où le je sais pas quoi et le je sais pas quoi je ne l'aurais jamais lu votre article comme quoi vous pouvez remercier toutes les personnes personnes plus intelligentes que vous... ça vous dérange que des gens s entraident pour essayer de se sentir mieux ? Même si ça n'est pas reconnu par la science ou je sais pas quoi.


Qu'y a-t-il à l'intérieur du cerveau des surdoué science et vie. Com

Pensée divergente c'est la personne surdoué illustration rayures et ratures.

La savane des hauts potentiels zèbres et caractéristiques. Hurricane Zebra Center blog point net

Le surdoué et les réseaux sociaux une psy à la maison
Point commun entre schizophrène et surdoué une psy à la maison
Def J27/100 cerveau du surdoué et du normopensant étude du livre de Béatrice milletre surdoué ou pas surdoué. Com
Peut-on séduire un normopensant.gappem.net
Pas moins que les normopensants. Frantz. Bagoe.DS2C.fr
Les normopensants une volonté calme. Devenir calmement.soi.WordPress.

Si vous avez un pseudo ici Monsieur Madame je fais des articles n'hésitez pas à venir poster dans mon fil de non testée et pseudo I am so sure essayiste vos mode d'emploi via vos vidéos de journaliste a la maison. Je vous l ai exprimé avec mes mots. Car contrairement aux vidéos de cette personne votre article ne me servirait même pas comme torchon dans ma cuisine. Pourtant essuyer la vaisselle sans la casser c'est important.

Vaisselle cassée c'est la fessée Pierre Perret YouTube.

Whaou. Dire que je suis passée à côté du sujet de l'intelligence et de la douance durant toute ma vie si je l'avais fait j'aurais alors peut-être pu être pseudo bête et malheureuse ? Ça aurait été du gâchis  Very Happy

À quand l'article sur le pseudo handicapé ? Ect ?

Paradoxe. Fan de Tetris mais j'ai beaucoup de mal avec les cases... Amha. bien cordialement  cat

S'il y a un équivalent de cette personne dans la salle qui a un peu plus d'ancre...que cette personne ? Pour me donner envie de lire plus qu'un seul de ces articles...petit/grand.

Tout classer, uniformiser dans certains cas pour aller plus vite tous ensemble oui mais là il manque des mots... un problème de motscalisation ?

Pardon c'est mon cerveau et je suis une fille il a pas voulu connecter comme vous voulez pendant quelques fraises. Si vous souffrez d'ennui et d'inspiration ça vous fera un sujet d article gratuit pour avoir plus d'abonnés payants ? Ange
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Jeu 28 Mar 2019 - 0:14

Cécile booste. Razz  les surdoués au prisme de la norme (1er décembre 2017) You Tube.

Merci aux personnes qui font des conférences. Et à celles qui font des émoticônes des smileys cat bounce bounce

Ça tombe c est les mêmes. Complot ! Chut.. Au dodo !

Une chanson douce que me chantait ma maman, en schematisant j écoutais en emo ti connant ...la la la..

Faites-vous de beaux souvenirs, au cas ou ça pourra servir. Baille
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Mar 9 Avr 2019 - 17:42

Ça commence aujourd'hui. Autistes Asperger une vie presque comme les autres YouTube.

Est-ce qu'un pseudo-nul prend forcément un pseudo nul ici ?...

Tu peux pas donner plutôt presque des réponses au lieu de poser presque des questions ?
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde". - Page 2 Empty Re: Essai sur une différenciation générale du doué et du "tout le monde".

Message par I am so sure le Lun 10 Juin 2019 - 19:29

Effet papillon. Bénabar. Musique.
I am so sure
I am so sure

Messages : 11653
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum