"Vendons" un doué (une douée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Lun 28 Déc 2015 - 23:08

Merci de proposer ici, lorsque ça vous prend, votre technique et propos de vente d'un ou d'une douée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Mer 6 Jan 2016 - 22:36



un doué saurait présenter le 20h Smile (elle est visible en cliquant dessus pour aller sur you tube)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Jeu 7 Jan 2016 - 11:38

un doué est un gain de temps, il peut te construire le monde et le détruire dans la même phrase, 

un doué peut s'auto construire ou détruire dans la même phrase, du coup tu as tout le plan avec aspects positifs et négatifs, gain de temps aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Jeu 7 Jan 2016 - 11:46

le mois "doute" est un formidable moi avec un doué car comme il est doué, il échange avec des doués, comme ils "d'août" tous, ils se transmettent des doutes et ça fait plein de mois d'août Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Jeu 7 Jan 2016 - 11:51

Le doué a beaucoup de complexes mais ils sont cinématographiques et d'anticipation

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Jeu 7 Jan 2016 - 12:16

quand un doué se détend mentalement, il peut te refaire le monde en même temps, gain de temps Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Jeu 7 Jan 2016 - 12:18

le doué a beaucoup d'attributs mais aussi beaucoup d'épithètes (épi têt qu'en faisant comme si ou comme ça), ça multiplie les possibilités de ses attributs Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Mer 13 Jan 2016 - 17:22


 
un doué est sec Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par ShineFlower le Ven 15 Jan 2016 - 18:17

Un doué est empathique et gentil et super intelligent (rayé ou non)

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Sam 16 Jan 2016 - 14:57

ShineFlower a écrit:Un doué est empathique et gentil et super intelligent (rayé ou non)

Hello, ce n'est pas une critique ni un reproche mais juste un retour.

Qu'est pour toi un doué rayé et un doué non rayé ?

Je me demande parfois à te lire si tu n'as pas du ingérer un max d'infos rapidement pour t'y retrouver et qu'en fait, tu ne te mélanges pas parfois les pinceaux entre de l'approfondi sur un truc, du léger sur l'autre.

De fait au lieu de tout mettre dans un paquet "doué" et essayer de te retrouver "toi", tu essaierais de t'y retrouver "toi" dans un paquet "doué" (incluant tout un vocabulaire, des spécificités, ect, qui si pris un bout par ci par là, un bout par ci par ici) ne doit pas à mon sens t'aider du tout à t'y retrouver.

si tu en sais un peu près, ne faut il peut être pas plutôt d'abord te retrouver toi et ensuite aller dans les détails et seulement les détails intéressants pour toi au début ?

si tu essaies de faire un tout de toi en prenant des petits bouts dans tout, tu vas te déstabiliser complètement et sauter du coq à l'âne dans plusieurs coqs et plusieurs ânes ? non ?

l'univers de la surdouance me semble grand et doté d'un vocabulaire qui ne tiendrait pas dans un simple dictionnaire Smile, visiter d'abord sa planète, puis les autres une à la fois, me paraît en tout cas à moi plus simple Smile

et même si tu en avais l'habitude avant, te redéfinir, avant de tenter de définir le "reste" ?

J'aurai plutôt mis ceci sur ton fil de présentation, mais comme je ne le vois pas rebondir .... je rebondis ici Smile ce que je ne pouvais pas faire non plus dans un fil à sujet autre que ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Sam 23 Jan 2016 - 11:46




Plaidons la cause du doué en Plaiiiiiiiddddd  I love you tongue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Lun 8 Fév 2016 - 14:34

Vigile
Agent de sécurité 
et Garde du corps

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Lun 8 Fév 2016 - 14:42

C'est un juke box en plus Smile gratuit

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Ven 12 Fév 2016 - 11:55

il sait détecter naturellement les particules particulières. 

un truc dans le genre. même que des fois il fait même pas exprès mais accessoirement dans le fin fond de très fond, on s'en fout ou pas. 

ça dépend du "in situ" 

parfois il part en "doute".... juste.... il doit alors plutôt mettre ses "so sure" pour être mieux dans ses pompes Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par fleurdesel le Sam 13 Fév 2016 - 3:58

le doué est complémentaire : il sait faire les choses que vous savez pas faire (c'est pratique) mais pas celles qui vous paraissent évidentes (vous vous sentez intelligent)

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Sam 13 Fév 2016 - 10:35

S'il est complet, tu as tout ce dont on peut avoir juste besoin au monde à tes cotés Smile un bon doué est à emporter Wink

(et c'est une hypersensible, non rassurable !!!!!!! ultra intelligente et tout et tout , avec tout plein de névroses et tout et tout qui te le dit, c'est dire Wink)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Invité le Mar 16 Fév 2016 - 14:25

[size=34]Ce que je dévoile de moi sur Internet : la règle du 80/20
Que peut-on dire de ma vraie personne en lisant ce que je raconte dans les réseaux ? L’Américain Tyler Coates déduit de ses quinze ans de pratique de la confidence numérique une règle simple.
[/size]
Par Tyler Coates, pour Matter. Traduit de l’anglais par Matthieu Volait. Publié le 16/02/2016 à 09h34

12 889 VISITES 51 RÉACTIONS   0


[size=36]

[url=http://twitter.com/share?text=Ce que je d%C3%A9voile de moi sur Internet%C2%A0: la r%C3%A8gle du 80/20&hashtags=blogs, psy, &via=rue89&url=http%3A%2F%2Frue89.nouvelobs.com%2F2016%2F02%2F16%2Fdevoile-internet-regle-8020-263170][/url]
[size=36][/size]
[url=http://twitter.com/share?text=Ce que je d%C3%A9voile de moi sur Internet%C2%A0: la r%C3%A8gle du 80/20&hashtags=blogs, psy, &via=rue89&url=http%3A%2F%2Frue89.nouvelobs.com%2F2016%2F02%2F16%2Fdevoile-internet-regle-8020-263170][/url] J%27ai lu, j%27ai aim%C3%A9, je partage : Ce que je d%C3%A9voile de moi sur Internet%C2%A0: la r%C3%A8gle du 80/20 http://rue89.nouvelobs.com/2016/02/16/devoile-internet-regle-8020-263170&linknote=[Rue89]]
[size=36][/size]
J%27ai lu, j%27ai aim%C3%A9, je partage : Ce que je d%C3%A9voile de moi sur Internet%C2%A0: la r%C3%A8gle du 80/20 http://rue89.nouvelobs.com/2016/02/16/devoile-internet-regle-8020-263170&linknote=[Rue89]][/size]



Il y a quelques années, alors que j’étais célibataire et cherchais désespérément un amoureux, j’ai demandé à mon amie Amy si c’était mon blog qui décourageait les prétendants.
Elle n’avait pas la réponse, mais m’a raconté une anecdote. Après une soirée de lancement de livre à Soho, où elle m’avait rejoint avec son ami Max, elle a reçu un mail d’un ami lui faisant part de sa surprise quant à l’amitié qui nous liait. « Toi et Max, vous êtes comme Statler et Waldorf, du “Muppet Show”, à tout le temps ironiser sur tout », lui a écrit cet ami.
« Mais Tyler Coates, ce serait plutôt Peggy la cochonne, à toujours se pavaner sur le devant de la scène. »
[size][size]

Mon vrai nom sur Tumblr

Ce n’était pas la première fois qu’on me reprochait d’en faire trop et de m’étaler. Je raconte ma vie en ligne depuis la fin du lycée, en 2001, et sur divers supports.
J’ai fait mes premiers pas dans le blogging sur OpenDiary.com et Diaryland.com, deux sites qui, même s’ils ont évidemment une dimension sociale, tiennent plus du journal intime que de la véritable publication. Ensuite, à l’université, il y a eu LiveJournal (mes amis étaient cette fois les seuls à lire ce que j’écrivais), et après mon diplôme, Blogger.
Quand j’ai rejoint Tumblr début 2008, je m’en suis d’abord servi comme d’un classeur, ajoutant et partageant occasionnellement des images et des chansons. Mais au bout d’un an, j’ai abandonné mon pseudo pour utiliser mon vrai nom. Tout à coup, comme j’écrivais sous mon propre nom – c’était ma première signature en tant qu’auteur –, le regard sur mes posts a changé. Même si je n’avais jamais été complètement anonyme sur mes blogs précédents, la présence de mon nom sur le Tumblr me rendait délibérément responsable de mes propos.

Tyler Coates - Twitter.com

Mélangés à des mp3 de Liz Phair et des selfies avant l’heure, j’incluais de brèves notes décrivant mes sentiments et mes émotions – des choses qu’on ne devrait jamais mettre en ligne, ainsi que je l’ai compris plus tard.
J’ai écrit sur de très nombreux sujets pendant la période que j’ai passée sur Tumblr  : mon père était mort d’un cancer, j’avais un boulot temporaire minable que je détestais, et je venais de me faire larguer juste avant Noël…
L’atmosphère communautaire de Tumblr me donnait du réconfort et du soutien. Je me suis fait beaucoup d’amis avec lesquels je partageais des centres d’intérêt – autour de la pop-culture –, nous écrivions sur ces sujets, et beaucoup de ces personnes ont franchi la barrière du mail pour me soutenir vraiment.

« Etalage », vraiment ?

A la toute première rencontre Tumblr à laquelle j’ai participé, à Chicago en 2009, organisée par un groupe d’utilisateurs qui se connaissaient à peine hors d’Internet, des inconnus m’ont confié à quel point cela les touchait que j’écrive des choses qu’eux-mêmes ne partageraient jamais sur Internet.
« Etalage » ne m’a jamais paru être le mot approprié pour décrire ce que je faisais – ça me semble un terme à la fois galvaudé et porteur de malentendus. S’étaler signifie simplement partager des choses que le lecteur, ou la lectrice ne partagerait pas.
Or ces limites sont subjectives, et le terme n’est utilisé que pour dénigrer un auteur qui fait ce que l’accusateur n’oserait pas faire  : révéler quelque chose de personnel, quelque chose qui rend le lecteur vulnérable. Il porte en lui l’idée que la personne qui se révèle ne ressent aucune gêne, quand bien même le lecteur pense qu’il devrait en ressentir.

Comme un artiste sur scène

Curieusement, nous ne pensons pas la même chose des artistes sur scène : lors d’un spectacle, ils sont souvent acclamés pour leur courage, applaudis pour avoir exposer leur fragilité. Les blogueurs, au contraire, passent pour des amateurs qui se livrent à un passe-temps, même quand ils sont payés pour cela. Comme s’ils cherchaient juste à se rendre intéressants, étaient des égoïstes toujours avides de se faire mousser.
Chez tout artiste en représentation, il existe une mince frontière entre la personne qu’il est sur scène et celle qu’il est en dehors. Cette barrière invisible dressée entre les projecteurs et le premier rang du public est inexistante pour ceux qui officient sur Internet.
Mais je me sens malgré tout comme si j’avais joué un rôle pendant tout ce temps – ou, du moins, j’ai donné en ligne une version améliorée de moi-même.
J’ai une théorie que j’appelle la « règle du 80/20 », parfaitement intuitive et étayée scientifiquement. (Si j’étais bon en maths, j’aurais fait autre chose dans la vie.)
Le postulat est en gros le suivant : tout ce que vous connaissez d’une personne et qui provient d’Internet représente environ 20% de ce qu’il ou elle est en réalité, tandis que les 80% restants sont en réalité absents de cette identité virtuelle.
Et a contrario, les 20% que vous laissez entrevoir en ligne peuvent être perçus comme 80% de votre vie personnelle, si ce n’est davantage.

« Une version déformée de toi »

Il y a plusieurs années, mon copain me reprochait l’aplomb que j’affichais sur Internet. Il me le fait toujours remarquer de temps à autre, sous-entendant que la personne que je suis sur Internet n’est pas toujours celle que je suis dans ma relation avec lui.
Quand je lui ai demandé récemment ce qui le dérangeait à ce sujet, il m’a répondu :
[/size][/size]
« On aurait dit que tu te servais de tes expériences personnelles pour quêter l’approbation d’Internet, et je me suis demandé pourquoi l’approbation de tes amis et de ta famille ne te suffisait pas. On aurait dit une version déformée de toi. »
[size][size]
Lorsque j’ai partagé l’affiche d’une websérie nommée « Disappointing Gay Best Friend » avec Mikala Bierma, nous avons inconsciemment joué sur cette même notion. Mikala incarnait une fille débile qui voulait à tout prix un ami gay. J’étais donc cet ami ennuyeux et terne qui ne voulait pas l’accompagner en soirée.

« Disappointing Gay Best Friend », mars 2011. En anglais
La plupart des mauvaises critiques étaient dirigées contre Mikala, mais quelques personnes m’ont reproché mon « jeu d’hétéro » et « l’autodénigrement » que cela manifestait.
Mes amis dans la vraie vie savent que je suis intarissable quand il est question de comédies musicales, aussi déclarer que je joue comme un hétéro est absurde. Mais j’ai pris conscience qu’il n’est pas toujours possible de choisir l’identité que d’autres vous attribuent.
Il nous faut, cependant, nous réconforter en intégrant le fait que la façon dont nous nous percevons nous-mêmes n’est pas nécessairement celle que nous présentons aux autres.

Direction le psy

Il y a environ deux ans de cela, suite à une grosse rupture, j’ai supprimé mon compte Tumblr pour de bon. Une plateforme en ligne pour exprimer le grand huit émotionnel que je traversais ne me menait qu’à m’exposer aux critiques des mêmes personnes qui prenaient plaisir à me tourmenter.
Au lieu d’utiliser Internet comme mon psychiatre, je suis allé en voir un vrai. Plutôt que de laisser des anonymes me dire quoi faire de moi-même, j’ai écouté un professionnel avec qui j’étais en mesure de partager toutes les facettes de la situation – et plus seulement les parties que je voulais entendre.
Au cours de cet apprentissage, je suis parvenu à contrôler mes émotions, et ce tout simplement par la voie cruciale qui consiste à les comprendre. J’ai accordé de moins en moins d’importance à en détailler les étapes du processus sur Internet. Je n’ai plus le besoin d’écrire pour savoir ce que je ressens, ce qui m’a ouvert à quelque chose que je n’avais pas sur Tumblr  : un point de vue qui approche la perspective complète.
Il m’arrive aujourd’hui de retomber sur de vieilles notes de blog et d’avoir du mal à reconnaître le jeune homme de 20 ans et des poussières qui les a écrites.
Peut-être que dans quelques années, je penserai la même chose de cet article.
La règle du 80/20 peut également s’appliquer à nous-mêmes, et c’est peut-être la chose la plus importante à retenir  : pour retirer un bénéfice d’une introspection, nous avons également besoin de nous considérer selon l’angle sous lequel d’autres nous voient.

- aucun rapport ? 
- ben si tu sais pas que le doué ou la douée elle va aussi au PMU, 80/20 c'est un truc de tiercé ça ? non ? moi je sais pas. j'ai fait une fois deux heures, juste deux heures, sur un cheval, en short, mes fesses s'en souviennent très bien Wink (j'ai confirmé que le cheval c'est un complot contre mes fesses Smile)[/size][/size]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vendons" un doué (une douée)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum