Apprendre à se comporter avec autrui

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par surdoué ou autiste ? le Sam 23 Jan 2016 - 17:36

Tu ne voulais pas, il y a quelque temps, entendre parler de syndrome d'Asperger. En gros ton raisonnement était "ça sert à quoi d'être mis dans une case ?".
Et bien je vois que tu y reviens.
" La raison de ce bordel : je suis différent, et ça met les gens de la classe mal à l'aise". Différent ? Non, tu es normal, tout va bien …
Si tu étais dans la case "Asperger", tu aurais une réponse : "oui, je suis différent, laissez moi vous expliquer…". Cela peut tout changer.
Cela fait quarante ans que je tente d'avoir des relations sociales qui puissent sembler normales, mais c'est vrai que c'est une angoisse permanente.
J'en ai marre et ai décidé de passer un test de QI et dépistage de troubles autistiques. Au moins je serais fixé.
A un cours de langues où nous ne sommes que 9, je vois les mêmes personnes chaque semaine depuis septembre. J'ai vu la semaine dernière une jeune maman, qui est avec nous dans le cours, revenir avec sa petite fille qu'elle avait laissée à la garderie. C'est en l'entendant prononcer son prénom peu commun que je me suis aperçu que c'est une personne à qui j'avais donné des cours il y a presque 20 ans, que j'avais retrouvé il y a deux ans puis vue régulièrement pendant une année entière (avec cette petite qui était alors bébé). Je lui ai dit tout de go "alors c'est donc toi, j'ai reconnu le prénom de ta fille…". Mais c'est "la honte" totale. J'aurais préféré pouvoir lui dire, "tu sais je suis autiste (de haut niveau, dit-on !), ayant le syndrome d'Asperger, c'est pour ça que j'ai des bizarreries et que je suis incapable de reconnaître les visages".
C'est mieux.
Cela n'empêche pas de faire des efforts de socialisation d'apprentissage des codes, mais il y a un tel décalage dans notre façon de voir le monde que l'on se retrouve de toutes façons souvent dans des situations gênantes. Alors si on a une explication à donner, les gens peuvent avoir plus de compréhension et cela peut être plus supportable pour tout le monde.
Tiens, je ne sais pas si je suis Asperger, mais les ponctuations mal faites me dérangent, par exemple les ":" immédiatement collés au mot, à la mode anglaise, ça me pique les yeux.
J'espère que si je suis diagnostiqué asperger, tu pourras me le pardonner… Wink

surdoué ou autiste ?
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 15/12/2015
Age : 61
Localisation : Un coin de la planète appelé bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par CD_CD le Sam 23 Jan 2016 - 22:41

Aybabtu a écrit:Exemple:
J'étudie pour le moment l'anglais dans un pays étranger. Et j'ai failli me faire expulser de la classe.
Pourquoi? Non pas parce que je dérangeais, mais parce que les autres ne m'aimaient pas.
Je restais dans mon coin, je ne discutais pas avec eux, et je terminais les dossiers qui devaient durer une semaine en quelques dizaines de minutes.
Peu après le début des cours, l'enseignante a voulu me parler. Plusieurs étudiants s'étaient plaints de mon comportement (je n'ai eu aucun contacts avec eux pourtant). Elle m'a laissé deux choix. Soit je faisais comme les autres (je parle, je souris aux gens, je ne termine pas les dossiers à l'avance, ...), soit je quittais la classe.

Je trouve le positionnement de la prof inadmissible.
Si j'avais la force (*), à ta place, j'en parlerai à froid avec elle, en lui expliquant que ça ne se fait pas, ou alors, plus lâche (mais peut-être plus tactique), j'écrirais à l'organisme qui organise les cours, ou autre solution proposée par les autres du forum à condition qu'elle ait pour finalité d'affirmer le droit à la différence et que le positionnement de la prof était inadmissible. Envisager d'exclure quelqu'un qui ne gêne les autres que parce qu'il n'est pas dans la norme et non parce qu'il gêne réellement le cours (fait du bruit, ...) est inadmissible.

(*) force que je n'ai plus : c'est pas pour rien que j'ai passé mes gamins en instruction en famille, on avait 15% de profs géniaux, 60% de neutres suiveurs de mouvement, et 10% de pourrisseurs de vie dans ce genre. J'ai fait casser une première décision du conseil de classe par le recteur, deux semaines après, ils ont changé le titre de la décision et l'ont remise à l'identique sur le tapis. Se cogner contre les murs, ça fait surtout du bien quand ça s'arrête, et pour longtemps ! Mais je reste outrée du manque d'ouverture et de professionnalisme, dans le cas de mes enfants comme dans le cas que tu cites.

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par Aybabtu le Sam 23 Jan 2016 - 23:03

surdoué ou autiste ? a écrit:Tu ne voulais pas, il y a quelque temps, entendre parler de syndrome d'Asperger. En gros ton raisonnement était "ça sert à quoi d'être mis dans une case ?".
Et bien je vois que tu y reviens.
" La raison de ce bordel : je suis différent, et ça met les gens de la classe mal à l'aise". Différent ? Non, tu es normal, tout va bien …
Si tu étais dans la case "Asperger", tu aurais une réponse : "oui, je suis différent, laissez moi vous expliquer…". Cela peut tout changer.

En fait, lorsque je disais être différent, je ne voulais pas dire "mentalement". Cela aurait pu être parce que je n'ai pas la même couleur de trousse ou parce que j'ai une opinion différente sur quelque chose de communément admis.

Cette histoire de case ne me plaît toujours pas, puisque même si cela peut être une aide, cela sera surtout une plaie.
Je m'explique:
Si quelqu'un vient te dire que l'environnement est très important, tu vas peut-être le croire. Si par contre c'est le président d'un parti écolo, ou tout simplement un jeune qui vient te stopper dans la rue, le crédit accordé à cette affirmation sera différent, parce que pour eux, c'est presque "évident" de penser ça.
Et je n'ai pas envie que cela se produise avec ces histoires d'autisme.

Dans ton cas, je crois que dévoiler ton "diagnostic" ne va rien t'apporter, et va surtout déboussoler les gens à qui tu en parles. Il serait préférable (selon moi) de dire que tu as tout simplement des difficultés pour retenir le visage des gens.

Aybabtu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par Aybabtu le Sam 23 Jan 2016 - 23:17

CD_CD a écrit:
Aybabtu a écrit:Exemple:
J'étudie pour le moment l'anglais dans un pays étranger. Et j'ai failli me faire expulser de la classe.
Pourquoi? Non pas parce que je dérangeais, mais parce que les autres ne m'aimaient pas.
Je restais dans mon coin, je ne discutais pas avec eux, et je terminais les dossiers qui devaient durer une semaine en quelques dizaines de minutes.
Peu après le début des cours, l'enseignante a voulu me parler. Plusieurs étudiants s'étaient plaints de mon comportement (je n'ai eu aucun contacts avec eux pourtant). Elle m'a laissé deux choix. Soit je faisais comme les autres (je parle, je souris aux gens, je ne termine pas les dossiers à l'avance, ...), soit je quittais la classe.

Je trouve le positionnement de la prof inadmissible.
Si j'avais la force (*), à ta place, j'en parlerai à froid avec elle, en lui expliquant que ça ne se fait pas, ou alors, plus lâche (mais peut-être plus tactique), j'écrirais à l'organisme qui organise les cours, ou autre solution proposée par les autres du forum à condition qu'elle ait pour finalité d'affirmer le droit à la différence et que le positionnement de la prof était inadmissible. Envisager d'exclure quelqu'un qui ne gêne les autres que parce qu'il n'est pas dans la norme et non parce qu'il gêne réellement le cours (fait du bruit, ...) est inadmissible.

(*) force que je n'ai plus : c'est pas pour rien que j'ai passé mes gamins en instruction en famille, on avait 15% de profs géniaux, 60% de neutres suiveurs de mouvement, et 10% de pourrisseurs de vie dans ce genre. J'ai fait casser une première décision du conseil de classe par le recteur, deux semaines après, ils ont changé le titre de la décision et l'ont remise à l'identique sur le tapis. Se cogner contre les murs, ça fait surtout du bien quand ça s'arrête, et pour longtemps ! Mais je reste outrée du manque d'ouverture et de professionnalisme, dans le cas de mes enfants comme dans le cas que tu cites.

Moi aussi, c'est aussi pour ça que j'étais choqué. Que la relation avec les gens de la classe puisse avoir un incident sur quelque chose d'aussi important que ça...
Je voulais prévenir aussi la hiérarchie et me "révolter", mais dans un pays étranger c'est plus difficile.
Et les autres professeurs semblent être très amis avec celle là. Alors j'ai préféré ne pas jouer avec le feu et risquer de me faire virer de l'école (et en même temps perdre les centaines d'euros de cours que mes parents ont investis...).
Dans le même registre, elle nous prend de l'argent (qui sera dépensé pour une "fête" de fin de cours) si on a oublié de faire nos devoirs. Règle de la classe. Evidemment, si on ne la suit pas on quitte la classe.
Mais bon, je ne connais pas le droit ici, alors crier à l'extorsion est dangereux (j'ai en plus recherché sur leur portail du ministère de la justice, mais l’extorsion ici ne semble pas exister. Il faut quelque chose de "violent" pour entrer dans la catégorie des crimes) . Et comme tout le monde l'aime bien, je suppose que les poursuites n'auraient eu comme résultat que mon expulsion.
Je vais quand même me renseigner pour savoir si je risque quelque chose en "ne suivant pas les règles".

Aybabtu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par CD_CD le Sam 23 Jan 2016 - 23:43

Tu es dans quel pays ?

Autre question : tu as 19 ans et tu es encore dans un système coercitif dans lequel on te force à faire des devoirs ? Shocked

Et dire "I'm sorry, I don't have any money today." ?

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par Aybabtu le Dim 24 Jan 2016 - 0:34

Je suis pour le moment en Nouvelle-Zélande.

Il semblerait... C'est plutôt spécifique à l'enseignante. Sad

Ça ne marcherait pas avec cette prof. Ben oui, quand tu voyages à l'étranger, tu as les moyen de payer 5 ou 10$ (pas pour des choses inutiles comme ça, mais enfin...). Puis il y a des distributeurs de cash un peu partout ici.
J'ai posé la question à mon contact en Europe, pour savoir quelles étaient les garanties légales (ils peuvent pas me virer sur un coup de tête quand même, si??), et s'il existait une loi contre ce genre de chantage/extortion non-violente.

Aybabtu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par CD_CD le Dim 24 Jan 2016 - 1:12

Je ne connais pas la Nouvelle Zélande, mais pour la "nation la moins corrompue avec le Danemark et la Finlande" (source Wikipédia), on peut supposer qu'on est dans un vrai état de droit (*) et que la référence en la matière est donc le contrat qui a été signé par toi ou par tes parents.

On peut donc supposer que tu peux en parler sans grande crainte à d'autres enseignants ou au référent des études. Par exemple, simplement dire que cela te gêne de devoir payer en plus de ce qui a été convenu lors du contrat et que tu n'avais pas prévu d'argent supplémentaire pour des punitions. Qu'en outre, en France, il y a un principe qui veut que nulle ne puisse être puni pour ce qui ne nuit strictement qu'à lui-même, que le fait de ne pas faire un devoir ne nuit qu'à toi-même et que tu souhaites savoir comment est la loi et les usages néozélandais en la matière.

(même si, je sais, en France, les dérives autoritaristes font qu'on punit en milieu scolaire pour ce qui ne nuit pas à autrui , en complète contradiction avec les préconisations "humanistes", y compris ministérielles. Mais bon, ils sont loin, ils ne sont pas forcément sensés savoir comment ça se passe vraiment dans les établissements scolaires français, non ? Et puis tu as pu aller dans un établissement particulièrement respectueux des élèves, ils n'en savent rien.)
(tout ceci ne sont que des suggestions, des idées. Ce n'est évidemment pas moi qui suis en face de tes interlocuteurs, c'est toujours plus facile à distance (et avec 20 ans d'expérience en plus)).
(*) plus les quelques recherches sur internet avec l'item "Nouvelle Zélande état de droit"

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par Laurent2 le Sam 26 Mar 2016 - 12:12

Je me suis posé la même question que toi, et j'ai deux petits conseils :
- Pour des infos universelles (enfin, occidentales ^^) sur la vie en société, lis Les liaisons dangereuses de Laclos. A mon avis, on trouve dedans les 3/4 de ce qu'il faut savoir, et peut-être même davantage que n'en savent de nombreux non-zèbres.
- Pour des infos non-universelles, les livres de savoir-vivre dans le rayon "vie pratique" de la librairie sont super bien. (Perso je n'ai pas ces règles dans le sang donc ça m'a bien servi). Smile

Laurent2
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 23/03/2016
Age : 28
Localisation : Lorraine, Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par Invité le Sam 26 Mar 2016 - 12:15





Que vivent les chasseurs-cueilleurs!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par Aybabtu le Mar 29 Mar 2016 - 20:27

Merci Laurent2 pour ces suggestions. J'y jetterai un oeil aussi vite que possible :-).

Par contre j'ai peur de ne pas avoir compris ton message, Héméralopie.


Pour ceux qui se poseraient la même question, le livre "Politesse, savoir-vivre et relations sociales" de Dominique Picard est assez intéressant. Voici un extrait en fin du livre:

----------------------------------------------------------------
Code utile à la communication sociale, mais code construit et profondément lié aux valeurs d'une culture, la politesse n'est ni universelle ni intemporelle. Ses règles diffèrent souvent d'une époque à une autre, d'un pays à un autre, et même parfois d'un milieu social à un autre.
Aussi les traités contemporains tiennent-ils en général à affirmer leur actualité dès leur titre : leur savoir-vivre est "nouveau", d'" aujourd'hui " ou, éventuellement "à la page". L'évolution des sociétés et des moeurs a, certes, amené la politesse à se transformer au fil du temps. Cependant, cette évolution se situe-t-elle dans la " rupture" avec le passé ou dans une "actualisation" qui ne renie pas sa filiation avec lui?
----------------------------------------------------------------

(Suite dans le livre!)

Aybabtu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se comporter avec autrui

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum