Mère Zébrée incompétente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mère Zébrée incompétente

Message par zefloflo le Sam 26 Déc 2015 - 9:05

Bonjour,
Zébrée et le sachant depuis presque toujours, je n'ai pourtant jamais mesuré l'impact que cela pourrait avoir sur mon rôle de mère...
Tout avait pourtant bien commencé.. Et comme toujours, y a un moment où ça dégringole. Et maintenant, je peux juste observer mon incompétence. Mais comment faire pour redresser la barre?!

J'ai deux enfants. L'aînée est une fille de 3 ans (qui a mon avis est à haut potentiel). Elle a une mémoire impressionnante. Elle a une sensibilité exacerbée. Elle est pleurnicheuse. Elle est infernale. Son Frere a 23 mois. C'est un petit garçon intelligent également mais d'ubntyoe different. Plutôt dans la déduction et l'habilité manuelle. Il est colérique. Il frappe.

Ma fille suce son pouce. Ca me rend dingue. (J'ai suce mon pouce de façon irrégulière jusîa mes 33 ans. J'en ai 34..........)

Quelque soit l'événement qui arrive, petit ou grand, j'en fais toujours tout un plat. Je suis incapable de gérer mes émotions face à ces deux petits bouts. Incapable de relativiser surtout.

S'ils sont colériques, c'est certainement pcq je le suis.

J'ai une peur atroce de leur transmettre mon patrimoine.

J'ai déjà du mal à gérer ma complexité.. Si en plus je dois gérer la leur...

Je perds mon fil dans ce message. Je suis perdue et malheureuse. Je suis une mauvaise mère. En fait je n'arrive pas à rester rationnelle ... Je détaillerai plus dans la suite du message. Ils se lèvent...

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par zefloflo le Sam 26 Déc 2015 - 9:26

En fait je leur donne énormément d'amour donc ca c'est bien.

Mais...

Je leur montre mon impulsivité, mon manque de contrôle, de cohérence,...

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Gabriel le Sam 26 Déc 2015 - 9:39

zefloflo a écrit:En fait je leur donne énormément d'amour donc ca c'est bien.
.

Impossible d'être une mauvaise mère en donnant de l'amour. J'ai 2 ou 3 bouquins sur la parentalité bienveillante. Je regarde et te donne les titres.

Enfin, être parent n'est pas une compétence, c'est un chemin et un apprentissage.

Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1980
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 26 Déc 2015 - 11:12

Moi, ils me disent que je suis méchant (6, 4, et 3 ans), puis 5 minutes après ils viennent chercher leur câlin, je ne suis peut-être pas un bon père, mais je ne suis pas le plus mauvais non plus, et puis je les fais rire entre deux colères. Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7805
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Daorys le Sam 26 Déc 2015 - 13:10

Tu as identifié le problème. Tu as un problème de gestion de l'émotion. Plus qu'une histoire de mauvais parent, ce problème semble te pourrir l'existence. Je me permets de te poser : As-tu entrepris une psychothérapie ?

Le truc avec les enfants, c'est qu'ils détectent quand le parent ne va pas bien, quand il n'est pas sûr de lui. Te voir paniquer face à une situation peut engendrer chez eux un sentiment de stress (si maman ne gère plus, ça doit être grave) ou au contraire ils vont profiter de ton état pour faire comme ils veulent (c'est bon, elle ne gère plus rien, on va faire comme on veut) ou en rajouter une couche pour attirer l'attention.

Tu n'es pas un mauvais parent parce que tu as une difficulté, à partir du moment où tu entames des actions pour la résoudre. Ce topic que tu as créé prouve que c'est le cas. Ça ne sera pas par magie mais avec du travail sur soi et de l'aide, tu peux rétablir la situation.

Daorys
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 459
Date d'inscription : 16/08/2015
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par zefloflo le Sam 26 Déc 2015 - 15:47

Merci pour vos réponses.

Je suis d'accord avec vous que quand on essaie de bien faire avec des enfants et qu'on leur donne de l'amour alors on ne peut qu'être un bon parent mais...

IL n'en demeure pas moins que je ne suis pas très douée, efficace,.. au niveau éducationnel... Car en effet, j'ai du mal à gérer mes émotions. Et quand je me dis: je vais moins crier, je vais être plus sereine, ça ne dure jamais deux jours. Ma vraie nature reprend le dessus. Mais je pense que les enfants ont besoin de stabilité, de limites et de barrières.

Le problème c'est surtout que je n'arrive pas à être rationnelle et à prendre du recul.



Je n'ai jamais fait de psychothérapie non...

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Daorys le Sam 26 Déc 2015 - 16:01

Je n'aime pas la notion de bon ou mauvais parent. Et je n'aime pas dire que quand on aime on est forcément bon. L'enfer est pavé de bonnes intentions et c'est valable en parentalité.
Savoir se remettre en question de façon productive et agir en conséquence me semble déjà pas mal Wink

Mon humble avis réside en résoudre la cause pour éliminer les conséquences. Pour cela, une thérapie me semble bien adaptée. Comme toujours, il faut un certain feeling, une certaine confiance avec le thérapeute. Ça prendra un peu de temps et de la motivation. Mais il n'y a pas de remède miracle de toute façon. Ça doit venir de toi, la thérapie te permet de bien orienter ta reflexio.

Daorys
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 459
Date d'inscription : 16/08/2015
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Gabriel le Sam 26 Déc 2015 - 17:21

zefloflo a écrit:
Et quand je me dis: je vais moins crier, je vais être plus sereine, ça ne dure jamais deux jours. Ma vraie nature reprend le dessus. Mais je pense que les enfants ont besoin de stabilité, de limites et de barrières.

Quelques idées personnelles en vrac.

Cela ne sert à rien de crier, surtout sur les petits. Si quelqu'un te crie, en es-tu plus efficace, plus heureuse, plus coopérative ?

La stabilité, les limites et barrières impliquent-elles l'énervement sur soi-même comme sur les enfants ?

Avant, j'avais des théories éducatives et pas d'enfants. Maintenant j'ai un enfant et aucune autre théorie que l'écoute, la bienveillance et l'amour. Mais n'étant pas un saint, quand je suis à bout, je passe le relais à mon épouse et vice versa.

Pour les livres, je t'invite à lire :
- le concept du continuum de Jean Liedoff
- L'éveil de votre enfant, Le tout-petit au quotidien de Chantal de Truchis
- J'ai tout essayé d'Isabelle Filliozat
Ainsi qu'un ouvrage sur la pédagogie Montessori (ex : « Eveiller, épanouir, encourager son enfant »).

L'enjeu de ces lectures est de comprendre que les enfants ne sont pas des adultes miniatures et qu'ils ne cherchent pas à provoquer ou ennuyer les parents. Et également qu'ils disposent de ressources infinies à mobiliser, qu'ils ne demandent qu'à collaborer et à bien faire. Leur lecture peut changer ta vie de maman.


Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1980
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Mauvaise mère ou jugement trop sévère????

Message par Anodin le Dim 27 Déc 2015 - 20:43

Premièrement calins et bisoux de réconfort. J'ai beaucoup d'empathie pour tes émotions et tes pensées.
Je compatis avec ta souffrance.

Je comprends que tu te sentes dépassée, je me sentirais probablement pareil a ta place.

Voici un petit truc qui pourra peut-être aider:
On peut utiliser le jugement inverse.... appelé "recadrage" en psychologie et en PNL.

Exemple de jugement inverse: se dire a voix haute = " En ce moment dans le monde, il y a des millions de parents pire que moi. Donc je suis une bonne mère. "
(parents qui ont laissés leur enfants sans nourriture, parent oublie leur enfant dans la voiture l'été, inceste,prostitution etc... etc... etc...)
Cette phrase est fondamentalement vraie, elle peut calmer certaines émotions, de plus, elle remet honnêtement les choses en perspective. (contrairement au jugement sévère qui est potentiellement malhonnête selon moi)

Notre responsabilité en tant que parent c'est de faire de notre mieux, sans jugement.
Si notre mieux n'est pas a la hauteur de nos propres critiques internes, et bien alors tant pis, qu'elles aillent au diable ces critiques inutiles.

Meilleure des chances.
Anodin

Anodin
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 31/03/2014
Localisation : Montréal Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par CD_CD le Dim 27 Déc 2015 - 23:30

Salut,

Une super liste de parents avec des solutions concrètes à des problèmes concrets et précis (exemple : on te demandera de donner un exemple de ta fille "pleurnicheuse", et si tu n'y arrives pas, on te dira : bon, la dernière fois, c'était quand, qu'est-ce qui s'était passé juste avant, etc. Bref, on gratte ensemble à chercher pourquoi, et on explique chacun aussi si on a été confrontés à des choses similaires en tant qu'enfant ou que parent et comment on a géré les choses, si on a réussi ou pas à trouver une solution, si nos parents ou les adultes autour de nous on trouvé une solution, quel était le problème. On essaye aussi de voir les choses avec les yeux de tes enfants, de se dire "ok, en fait, elle fait une crise pour ceci, est-ce que ce serait cela", et patati....

https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/Parents_conscients

(accessoirement, c'est un mini-repaire de hpi. Pas que des hpi, mais j'en connais au moins 7 sur cette liste).


(et, au passage, par rapport à tes cris, tu parles d'impulsivité, mais l'un des effets des cris parentaux est tout simplement de faire peur aux enfants et, parfois, de les tétaniser (on obtient généralement le résultat inverse du résultat escompté : les enfants ne sont même plus en mesure de faire ce qu'on voudrait qu'ils fassent et ce pour quoi on s'énerve (parce que justement, ils ne font pas ce qu'on voudrait)).

Bonne journée,

P.S. : la liste que je t'ai indiquée est la liste de l'association de La Maison de l'Enfant de Gap, gérée par Catherine Dumontheil-Kremer qui est entre autres auteur du bouquin assez connu "Elever son enfant autrement" (http://www.laplage.fr/ecologie/Parents-Enfants/Nouveau-maternage-Livre-Elever-son-enfant-autrement-de-Catherine-Dumonteil-Kremer_0003_6_.html) tout à fait dans le même courant que les bouquins indiqués par Gabriel (Liedoff, Filliozat (voir aussi d'elle "Au coeur des émotions de l'enfant"), etc.).

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Pierre de patience le Mer 13 Jan 2016 - 22:26

Zefloflo,

es-tu certaine de faire preuve de bienveillance envers toi? Tu dis n'être pas efficace... par rapport à quoi? As-tu pris le temps de te demander ce qui, pour toi, est important pour "élever" tes enfants? (Les éduquer mais...en les attirant vers le meilleur d'eux-mêmes?)
Peut-être que ça te permettrait de distancier les choses et de faire émerger des solutions d'elles-mêmes...
Ou peut-être pas... Smile
Car il n'y a pas de recettes miracles.

Je n'ai pas la chance de partager ma vie avec quelqu'un et ma famille est loin. Alors, pour éviter de submerger tout le monde de fréquences négatives, parce qu'avec nos hypersensibilités à tous ça deviendrait explosif (ça a pu l'être parfois, d'ailleurs), je prends le temps d'expirer très longuement avant de prononcer la moindre parole. Quand je suis le plus à bout, j'ajoute un monologue silencieux qui me fait me souvenir combien ils me sont précieux et combien je les aime. De quoi calmer mes tempêtes personnelles et parvenir à des relations apaisées.

En tout cas, merci pour ce sujet qui me fait découvrir ce groupe de parents conscients...et un auteur que je ne connaissais pas.

Et pour finir, je laisse la parole à Lichtenberg: "Je crains que notre éducation trop soigneuse ne donne que des fruits nains."

Rassurant, non? Wink

Pierre de patience
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 14/12/2015
Age : 45
Localisation : Axonaise d'adoption

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Sol le Mer 13 Jan 2016 - 22:59

Bonsoir Zefloflo,

Je ne vois ton message que tardivement, grâce à la réponse de Pierre....

La maternité est un vrai choc structurel dans une existence et la gérer est à mon sens et comme le dit très justement Gabriel, un chemin et un apprentissage.  Les pistes données plus haut ont été importantes pour moi  (maternage, éducation bienveillante, prise de recul par rapport à mes attentes personnelles...), pour m'aider à ne pas mettre la barre trop haut, ni pour moi, ni pour les enfants.

J'en rajoute une: il existe des ateliers de parents à la Faber & Mazlich qui peuvent être très utiles si tu en trouves près de chez toi pour s'entrainer avec leurs outils d'éducation bienveillante au quotidien (genre "atelier des parents"). Tous les bouquins de ces deux pedopsychiatres nord-américaines sont d'ailleurs excellents (voir "parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent") et te fournissent des outils super simples et d'une efficacité bluffante. Maintenant que mes enfants sont au seuil de l'adolescence, je m'y replonge en me frappant régulièrement le front "mais oui, évidemment !!"

Prends ton temps. Ne doute jamais de tes capacités de maman. N'oublie pas que tes deux enfants sont pile dans la période que les anglo-saxons appellent les " terrible twos", une periode pas facile autour de 2 ans pendant laquelle les enfants s'affirment et nous en font parfois voir de toutes les couleurs. Et qu'ils ont la chance d'avoir une maman qui a conscience de ce qui se passe, qui se pose des questions, qui est capable de se remettre en question (ton seul message le prouve).

Bon courage à toi !

Sol
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 43
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Joffrey Gaultier le Jeu 14 Jan 2016 - 0:20

Où est le père ?

Il leur faut un père viril qui ait de l'autorité et le désir de leur transmettre le jeu et le travail. L'amour c'est très facile, c'est une attitude réflexe.

Si le père n'est pas là il faut trouver un père de substitution mais bonne chance car un homme n'a pas envie d'élever un fils qui n'est pas le sien. Ou alors en tant que femme, se montrer capable de jouer le rôle d'un père ce qui est très dur surtout quand on donne la priorité absolue à "être aimer".

De plus, les difficultés que tu éprouves vont grandir à mesure que les enfants grandissent (surtout les garçons).

Joffrey Gaultier
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 01/02/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par CD_CD le Jeu 14 Jan 2016 - 4:11

Bonsoir,

Je relis et vois quelque chose que je n'avais pas vu en première lecture :

zefloflo a écrit:Mais je pense que les enfants ont besoin de stabilité, de limites et de barrières.


Tu ne crois pas qu'ils ont plutôt besoin de sécurité (donc de limites, mais pas des limites artificielles, juste les limites évidentes de la vie (je classe dans "sécurité" le fait que, si je tente d'avaler une bouchée deux fois trop grosse, je risque de m'étouffer, ça, c'est une limite ! Mais à part ça, "pas les doigts dans la prise", c'est une limite, mais elle n'est pas là parce que les enfants ont besoin de limites, mais parce que cette limite est nécessaire à leur sécurité)), d'affection, d'attention, d'être au chaud, au sec, de manger à leur faim, d'un logement salubre, d'un lit propre, de vêtements propres, de joies des petites choses et de Geborgenheit, de se préparer doucement et à son rythme à sa vie d'enfant de plus en plus âgé, puis ado puis adulte (*) ?

Je veux dire que, ok, le discours sur les limites nécessaires, les barrières qui les aident à se construire, on l'entend souvent, mais bon, on peut aussi élever des bonzaïs, c'est joli, c'est encadré, on y a bien appliqué les limites, n'empêche que ce n'est pas la vie.

Hurler, crier, etc., ça rentre dans "sécurité" : quand un adulte hurle, l'enfant a peur, il ne se sent plus en sécurité (a priori, à moduler en fonction de l'âge, de l'expérience qu'a l'enfant de cet adulte particulier (s'il sait qu'il crie mais que ça ne va jamais plus loin, au pire l'enfant se bouche les oreilles et attend que ça passe), etc.).


(*) tout le monde ne met pas la même chose derrière ces termes, cela dit;

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Pierre de patience le Jeu 14 Jan 2016 - 8:29

Joffrey Gaultier a écrit:Où est le père ?

Il leur faut un père viril qui ait de l'autorité et le désir de leur transmettre le jeu et le travail. L'amour c'est très facile, c'est une attitude réflexe.

Si le père n'est pas là il faut trouver un père de substitution mais bonne chance car un homme n'a pas envie d'élever un fils qui n'est pas le sien. Ou alors en tant que femme, se montrer capable de jouer le rôle d'un père ce qui est très dur surtout quand on donne la priorité absolue à "être aimer".

De plus, les difficultés que tu éprouves vont grandir à mesure que les enfants grandissent (surtout les garçons).

Ce qui est intrigant dans ce que vous écrivez, c'est qu'on ne sent pas la moindre once d'ironie...

Seriez-vous donc extra-lucide?

Un père "viril"? Very Happy Waouh.... ça fait rêver...
Et en plus, cet homme merveilleux n'aura pas envie d'élever le fils d'un autre...Shocked
L'image fait sacrément envie...Laughing

L'amour peut être une priorité sans qu'il n'entrave la réflexion, et une mère ne peut pas être un père. Par contre, elle peut agir, à sa manière, féminine, en étant porteur d'une réelle forme d'autorité. Wink
Et c'est sans doute meilleur pour les enfants que d'être entourés d'un père et d'une mère ayant deux chemins éducatifs différents. Car, comme le dit Gabriel, avant d'avoir des enfants, on a des théories...semblables...et puis face à l'humain, les théories ne peuvent pas toujours être mises en pratique. Et c'est un réel problème pour les enfants. scratch

Quant aux soucis qui grandissent davantage avec les garçons... lol!
Les liens mère/fils peuvent être beaucoup plus simples que les liens mère/ fille.... ça dépend pas mal du lien que la mère a eu à la sienne....

Bref. Tout ça pour dire que rien n'est joué, jamais ... et que le mieux, c'est quand même d'aborder tout ça avec recul, sérénité, confiance et bienveillance...

Pierre de patience
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 14/12/2015
Age : 45
Localisation : Axonaise d'adoption

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par ElectricBlue le Jeu 14 Jan 2016 - 9:59

Mais...

Je leur montre mon impulsivité, mon manque de contrôle, de cohérence,...

oui en fait tu leur montres ton côté humain quoi Smile
et à moins que tu ne sois d'une autre nature, je trouve cela somme toute normal
quant à tes inquiétudes je les trouve plutôt saines,elles sont le témoin que tu es consciente de tes responsabilités

3 ans et 23 mois....j'ose même pas imaginer ton quotidien!
et tu dis que tu t'énerves? mdr moi je les aurais balancer par la fenêtre!(mais non je le ferai pas mais boudiou y a des moments l'instinct maternel c'est une vague expression sans fondement)
tes cris vont s'estomper au fur et à mesure de leur évolution Smile
quand ils sont petits comme ça on est vite dépassés par leur vivacité alors on essaie de faire comme on peut,le mieux qu'on peut et souvent on craque(mais les gens bien pensants ne l'avoueront pas en public,non eux ils sont paaarfaits)
tiens le coup,continue à te poser des questions sur leur éducation et tes rapports avec eux mais je te conseille d'éviter l'auto culpabilisation qui n'est pas constructive.Tu es un être humain à part entière ce qui veut dire que tu as ta propre personnalité qui ne correspond pas forcément à un schéma "idéal"(idéal pour qui, pour quoi?débat philosophique)et eux aussi ont leur propre personnalité,ce ne sont pas des automates qu'il suffit de nourrir et langer,toutes ces personnalités en inter action c'est un sacré boulot à gérer.
Bien sûr ta difficulté à toi c'est que tu es l'adulte,donc l'exemple et ça doit te mettre une certaine pression,c'est normal et tu apprendras à jongler entre la "bienséance" et tes aspirations profondes comme toutes les femmes font depuis des millénaires Smile


ElectricBlue
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 194
Date d'inscription : 17/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par CD_CD le Jeu 14 Jan 2016 - 13:20

zefloflo a écrit:Quelque soit l'événement qui arrive, petit ou grand, j'en fais toujours tout un plat. Je suis incapable de gérer mes émotions face à ces deux petits bouts. Incapable de relativiser surtout.

Salut,

Je te mets un complément sur ce point là.

Il y a (par exemple sur la liste précitée) plein de solutions pour tout un tas de problèmes.
L'une des solutions est la patience en sachant qu'il suffit plus ou moins de tenir le coup et que ça finit par se tasser (schématiquement : moins on hurle, plus ça se tasse vite).
Les autres sont des choses comme :
- ils salissent leurs habits en mangeant et sont sales pour partir : on les habille après manger, juste avant de partir.
- si on retourne dans la chambre pour les habiller, c'est super dur de les trainer jusqu'à la sortie : on les habille dans l'entrée (gant de toilette à portée de main pour débarbouillage de dernière minute (chez moi, y'a des gants de toilette dans la cuisine par exemple)).
- le petit ne veut pas mettre ses chaussures avant de sortir : on le colle dans la poussette en chaussettes, ses chaussures quelque part, et on lui met plus tard (sauf s'il pleut ?)
- le petit n'a rien mangé au petit déj', .... un biberon en poussette, ou une banane s'il n'est pas en phase "je tartine", la brosse à dents de secours dans le sac... et bon, un biberon chaud, c'est mieux, mais un biberon froid, c'est mieux que rien du tout. (au passage, à l'occasion, on tâche de revoir ses priorités.
etc. voir le problème, réfléchir aux solutions.

Ça donne des enfants souriants et joyeux, pas nickels, mais heureux de vivre, donc qui crient mions, donc qui nous tapent moins sur le système, et donc on crie moins aussi.

Là, par exemple, mon fiston de six ans a les cheveux coupés du côté gauche, et côté droit, ils sont longs. Mais je pense que d'ici quelques jours, j'aurai réussi à faire l'autre côté (comme ils sont instruits en famille, on n'a pas l'urgence du problème d'image, mais je pense que s'ils étaient scolarisés, je prévoirai la coupe de cheveux pour le week-end, je commence un peu le vendredi soir, et avec un peu de chance, le lundi matin, c'est fini. Et je couperais moins court, comme ça, au pire, si ce n'est pas fini, ça se voit moins.).

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par jolindien le Ven 15 Jan 2016 - 7:21

Effectivement avoir des enfants demande de se libérer de sa propre souffrance personnelle,
Donc de s'aimer,
merci ma fille, du fond du coeur, en passant
J'ai jamais eu de maître...et bien je dirai que c'est ce petit bout de fille qui m'a fait voir le sens de la vie, le sens de moi-même.
Comme quoi nous avons tous besoin d'un plus petit que soi
mais qui est plus petit?!

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Super Sheldandy de l'ACS le Dim 17 Jan 2016 - 15:13

Je réponds au sujet, mais malheureusement, je n'ai pas réellement de réponse à apporter à ton problème zefloflo, je crois sincèrement, cependant, que les faiblesses que tu décris sont normales et qu'il n'est pas dangereux que l'enfant puisse les percevoir. J'ai même tendance à croire que c'est primordial en fait. Enfin, je peux rien dire de plus, ce n'est qu'une considération purement théorique. Non je réponds parce que je suis choqué par le message de Joffrey Gaultier et c'est un peu à lui que je m'adresse, donc un peu à tous et un peu à toi.

Joffrey Gaultier a écrit:Où est le père ?

C'est quoi ce jugement à l'emporte-pièce, si elle ne parle pas du père c'est peut-être parce qu'elle essaie de parler de sa souffrance à elle, de son attitude à elle. Je vois pas ce qu'aurait à ficher le père dans cette histoire. Elle parle de son ressenti face à son rôle de mère, ta réponse, en plus d'être violente et inutile, est complètement hors-sujet, cependant laisse-moi tenter de te répondre point par point.

Joffrey Gaultier a écrit:Il leur faut un père viril qui ait de l'autorité et le désir de leur transmettre le jeu et le travail. L'amour c'est très facile, c'est une attitude réflexe.

Si j'entends bien tu rattaches virilité à autorité, désir de transmission, jeu et goût du travail. Je m'interroge sur la pertinence de tes propos, là : En quoi une mère ne peut-elle pas faire preuve d'autorité ? En quoi ne peut-elle pas être capable de transmettre, de jouer ? Une femme ne sait donc pas jouer, ou bien seulement si elle est virile ? Elle n'est bonne que pour les "attitudes réflexes", donc : aimer, câliner, préparer de bons petits plats avec plein d'amour, acheter des chaussettes à son époux, tricoter des pulls et des écharpes chauds et multicolores et gâter le Popol de Viril-Man quand il rentre du travail et qu'il a fait jouer son fi-fils et sa fi-fille ?

Non, il n'y a absolument aucun lien entre la virilité et tout ça. Et l'amour, contrairement à ce que tu crois, n'est pas une attitude réflexe, je sais pas comment te dire ça, mais il y a cent ans de recherche en éthologie, en psychologie, en anthropologie et en sociologie pour te le dire. Le sentiment maternel s'apprivoise, il se construit et dans certaines sociétés aux mécanismes différents de la nôtre il n'existe tout simplement pas. Ce qui est incroyable c'est qu'en défendant un point de vue inverse aux tiens je sais parfaitement que je peux être apparenté à tous ces intellos de la théorie du genre, alors que si on les lisait on saurait qu'ils ne parlent pas exactement de ça et que je suis à l'opposé de la plupart de leur pensée.

Joffrey Gaultier a écrit:Si le père n'est pas là il faut trouver un père de substitution mais bonne chance car un homme n'a pas envie d'élever un fils qui n'est pas le sien. Ou alors en tant que femme, se montrer capable de jouer le rôle d'un père ce qui est très dur surtout quand on donne la priorité absolue à "être aimer".

Ecoute, le détachement que tu opères entre "l'envie d'être aimé", "l'amour à donner" et la maternité est, on va dire, euh, étrange (par convention). Il y a, encore une fois, cent ans d'études dans des milliers de domaines, qui tendent à prouver que non, la femme ne cherche pas toujours le miroir de son sentiment, qu'elle ne se réfugie pas dans les bras d'un homme pour y trouver un chef ou protecteur. Que non, la femme n'enfante pas pour pouvoir donner un sens et un objet à l'amour débordant qui la traverse et la comble et enfin recevoir, de cet être chétif, mignon, mais "bruyant", quelques bribes du sentiment d'amour incomplet que son mari lui offre.

Joffrey Gaultier a écrit:De plus, les difficultés que tu éprouves vont grandir à mesure que les enfants grandissent (surtout les garçons).

Cool ! Grâce à toi je pense qu'elle s'est sentie aidée Zefloflo. Je pense qu'en plus d'avoir, comme j'ai pu le montrer, parfaitement répondu à ce qu'elle attendait de son message, tu lui as donné beaucoup d'espoir et de confiance en elle. Tu dois faire partie de cette classe de gens qui croient qu'on aide en fouettant et qui se trouve - souvent - être la même que cette autre classe de gens qui répond à côté de la plaque pour pouvoir ficher ses frustrations quelque part, poser ses parties sur la table et se donner un air viril qui - fatalement - attirera toutes les femelles qui traînassent en "souffrant" de n'être pas protégées.

(PARENTHESE : Cher modérateur, j'avais conscience et j'ai décidé d'éditer mon message pour qu'il soit un peu plus mieux bien bon gentil cool, mais voilà).

Super Sheldandy de l'ACS
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 544
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 26
Localisation : Paris -

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Joffrey Gaultier le Dim 17 Jan 2016 - 17:15

Super Sheldandy de l'ACS a écrit:Je réponds au sujet, mais malheureusement, je n'ai pas réellement de réponse à apporter à ton problème zefloflo, je crois sincèrement, cependant, que les faiblesses que tu décris sont normales et qu'il n'est pas dangereux que l'enfant puisse les percevoir. J'ai même tendance à croire que c'est primordial en fait. Enfin, je peux rien dire de plus, ce n'est qu'une considération purement théorique. Non je réponds parce que je suis choqué par le message de Joffrey Gaultier et c'est un peu à lui que je m'adresse, donc un peu à tous et un peu à toi.

Joffrey Gaultier a écrit:Où est le père ?

C'est quoi ce jugement débile et à l'emporte-pièce, si elle ne parle pas du père c'est peut-être parce qu'elle essaie de parler de sa souffrance à elle, de son attitude à elle. Je vois pas ce qu'aurait à foutre le père dans cette histoire. Elle parle de son ressenti face à son rôle de mère, ta réponse, en plus d'être violente et inutile, est complètement hors-sujet, cependant laisse-moi tenter de te répondre point par point.

Ton jugement est-il aussi à l'emporte-pièce et débile ? On peut dire ça à tout propos dès que quelqu'un a une thèse forte.

Je vais quand même te répondre non pour te convaincre toi, ce serai comme convaincre une chambre à air que les poissons savent voler. Mais je le fais pour l'entrainement et pour d'autres éventuels lecteurs.

Je ne réagis pas sur un topic pour faire du verbiage affectif, du type "je ressens la même souffrance que toi", je réagis pour tenter d'aider à solutionner le problème qui est exprimé (souvent inconsciemment d'ailleurs, mais mon travail consiste aussi à rendre conscient ce qu'un manque de lucidité a rendu inconscient chez beaucoup).

Ma réponse n'est pas du tout violente, un texte ne peut jamais être violent, ce que tu dis est une manipulation en vue de me faire passer pour un homme violent à écarter. C'est ta manipulation qui est une violence, mais une violence psychologique (brutaliser l'esprit de autres pour m'évincer).

Joffrey Gaultier a écrit:Il leur faut un père viril qui ait de l'autorité et le désir de leur transmettre le jeu et le travail. L'amour c'est très facile, c'est une attitude réflexe.

Si j'entends bien tu rattaches virilité à autorité, désir de transmission, jeu et goût du travail. Bon, ce que je trouve incroyable c'est qu'en plus d'être super-limité, c'est complètement débile - et ça, ça relève de la performance. En quoi une mère ne peut-elle pas faire preuve d'autorité ? En quoi ne peut-elle pas être capable de transmettre, de jouer ? Une femme ne sait donc pas jouer, ou bien seulement si elle est virile ? Elle n'est bonne que pour les "attitudes réflexes", donc : aimer, câliner, préparer de bons petits plats avec plein d'amour, acheter des chaussettes à son époux, tricoter des pulls et des écharpes chauds et multicolores et sucer la queue de Viril-Man quand il rentre du travail et qu'il a fait jouer son fi-fils et sa fi-fille ?

Non, il n'y a absolument aucun lien entre la virilité et tout ça. Et l'amour, contrairement à ce que tu crois, n'est pas une attitude réflexe, je sais pas comment te dire ça, mais il y a cent ans de recherche en éthologie, en psychologie, en anthropologie et en sociologie pour te le dire. Le sentiment maternel s'apprivoise, il se construit et dans certaines sociétés aux mécanismes différents de la nôtre il n'existe tout simplement pas. Ce qui est incroyable c'est qu'en défendant un point de vue inverse aux tiens je sais parfaitement que je peux être apparenté à tous ces intellos de la théorie du genre, alors que si on les lisait on saurait qu'ils ne parlent pas exactement de ça et que je suis à l'opposé de la plupart de leur pensée.

Je ne peux pas te répondre en détail parce que ma réponse serai sexiste, or le sexisme est interdit et punit sur ce forum. Je peux quand même tenter de faire une réponse qui soit "non sexiste" : les femmes et les hommes ont des domaines de compétences spécifiques.

Par exemple les femmes sont indispensables pour materner et donner de l'amour aux nourrissons, sans cette phase cruciale les enfants dépérissent et leur développement cérébral est limité. On peut peut-être trouver des hommes qui seraient naturellement capables de materner, ou bien on pourrai former un homme pour qu'il se force à materner pour substituer le rôle de la mère. Mais dans l'immense majorité du spectre des hommes, ils sont inaptes à materner un nourrisson.

De la même manière, il existe des domaines de prédilections pour les hommes. Une femme très motivée ou extraordinaire pourra se substituer à un homme, mais dans le réel c'est rare. Je souhaite quand même que, même si tu n'es pas d'accord avec moi, tu acceptes l'évidence qu'il est bénéfique et bienveillant pour un enfant qu'il ait une mère et un père. Bon pour son image, bon pour son développement etc. Et qu'il est à contrario néfaste et malveillant (ou plutôt égoïste) qu'un enfant n'ait qu'une mère comme parent présent et actif.

Je ne dis pas grand chose de spécial, je dis que les rôles de père et de mère se complètent, s'ils se complètent c'est bien qu'ils sont différents. Toi tu penses que les hommes et les femmes se ressemblent beaucoup et peuvent intervertir leur rôle, moi je pense qu'ils se distinguent beaucoup et qu'en pratique, les rôles ne s'intervertissent qu'à la marge.

On peut peut-être tomber d'accord sur ça ?

PS : C'est quand même difficile de tomber d'accord quand je lis que tu écris ça : "Le sentiment maternel s'apprivoise, il se construit et dans certaines sociétés aux mécanismes différents de la nôtre il n'existe tout simplement pas."

Le sentiment maternel existe absolument partout puisque nous sommes le fruit d'une évolution naturel du fond des âges, et s'il y a bien une chose qui soit fonctionnel c'est l'élevage des petits. Il existe peut§être des femmes qui ont des "particularités" (on va dire) psychologiques qui soi disant fait qu'elles n'ont pas de sentiment maternel. A mon avis ces particularités sont rarissimes et sont causés par la psychologie, pas la génétique.

Réfléchis : les femmes sans instinct ou sentiment maternel ne vont pas se reproduire, leur enfant va dépérir, et leurs gènes ne vont pas se transmettre.

Ecoute, maco****e, le détachement que tu opères entre "l'envie d'être aimé", "l'amour à donner" et la maternité est une connerie qui dépasse l'entendement avec une puissance qu'elle l'appelle l'admiration. Il y a, encore une fois, cent ans d'études dans des milliers de domaines, qui tendent à prouver que non, la femme ne cherche pas toujours le miroir de son sentiment, qu'elle ne se réfugie pas dans les bras d'un homme pour y trouver un chef ou protecteur. Que non, la femme n'enfante pas pour pouvoir donner l'amour débordant qu'elle contient et enfin recevoir, de cet être chétif, mignon, mais "bruyant", quelques bribes du sentiment d'amour incomplet que son mari lui offre.

Je n'ai pas dite que toutes les femmes veulent enfanter, ou avoir un mari protecteur etc. puisque je sais que les femmes sont diverses il y a des femmes très féminines et d'autres plus masculines, je comprends et je respecte les femmes masculines lesbiennes ou qui ne veulent pas d'enfant (malgré qu'elles doivent quand même en avoir envie quelque part).

Je pense que le gros des femmes sont dans ma vision des choses, et je suis intéressé par connaitre des femmes différentes de ce modèle, mais selon mon expériences les femmes qui ne veulent pas d'enfant ont un problème quelque part. Les femmes qui sont lesbiennes je les comprends par contre, puisqu'il est évident qu'une femme peut préférer sexuellement les femmes.

Joffrey Gaultier a écrit:De plus, les difficultés que tu éprouves vont grandir à mesure que les enfants grandissent (surtout les garçons).

Cool ! Grâce à toi je pense qu'elle s'est sentie aidée Zefloflo. Je pense qu'en plus d'avoir, comme j'ai pu le montrer, parfaitement répondu à ce qu'elle attendait de son message, tu lui as donné beaucoup d'espoir et de confiance en elle. Tu dois faire partie de cette classe de gl****s qui croient qu'on aide en fouettant et qui se trouve - souvent - être la même que cette autre classe de gl****s qui répond à côté de la plaque pour pouvoir foutre ses frustrations quelque part, poser ses couilles sur la table et se donner un air viril qui - fatalement - attirera toutes les femelles qui traînassent en "souffrant" de n'être pas protégée.

Si elle n'a pas d'homme, mon message pourrai l'aider. C'est LE problème. Après, elle veut peut-être juste s'exprimer et attend de l'écoute et rien d'autre. Dans ce cas mon message sera juste inutile.

Sinon elle doit se concentrer sur la résolution du problème. On est pas sensé être des hôtesses de forum, agréable et conciliant en toutes circonstances (et totalement inutile aussi).

Ton analyse sur ma psychologie est à côté de la plaque. Je vois un problème et je tente de le résoudre c'est tout. Peut-être que ça attirera une femme bien mais j'en doute, je suis trop brutal et analytique sur le forum pour attirer une femme je pense.

(PARENTHESE : Cher modérateur, j'ai conscience que ce message sera signalé, parce que je manque de respect. J'ai conscience que répondre au troll en jouant leur jeu est une bêtise infâme, mais je vous prie sincèrement de m'excuser. Je ne supporte pas l'injustice et la bêtise et si je parviens, parfois, à me taire devant l'un ou l'autre, je suis incapable de la fermer quand les deux sont réunis comme des amants Laclosiens.)

Joffrey Gaultier
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 01/02/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Orange sulfurique le Lun 18 Jan 2016 - 18:12

Bonjour Zefloflo
Tout d'abord je tiens à te remercier ainsi que tous ceux effectuant la démarche de partager ici ou ailleurs leurs expériences, doutes ou inquiétudes car ceci nous permets à tous et à tout âge de continuellement grandir Smile
D'expérience, je peux et avec une grande assurance t'affirmer que tu as de grandes probabilités de t'en sortir avec tes petits monstres. Ils forcent chaque parent bienveillant à changer, cela a toujours été et le sera pour encore longtemps. Je ense que tu devrais et va probablement t'affirmer beaucoup plus avec le temps, prendre conscience que pour leur sécurité le doute et les hésitations causées par un manque de prévoyance ne sont pas une bonne chose pour des gosses.

Alors courage et profite de chaque instant avec ce que la vie nous procure flower

Orange sulfurique
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 67
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mère Zébrée incompétente

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum