se sentir en décalage en groupe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

se sentir en décalage en groupe

Message par Soleildublé le Jeu 24 Déc 2015 - 0:01

Bonjour,

Je vous écris car je me sens triste suite à un ressenti que j'ai eu ce soir.
Ce soir, j'ai rencontré de nouvelles personnes, et j'ai eu la totale impression qu'on me voyait comme une fille spéciale, en décalage, un peu enfant..., en effet je suis une personne qui s'émerveille de pleins de choses, et qui a sans doute un petit côté enfant, et naïf sur la vie qui transparaît dans mon émerveillement des choses et dans ma manière de voir la vie et de m'exprimer sur des sujets.


Je le vis vraiment mal. Cela vous est il déjà arrivé? Comment faites vous pour vivre avec cela?
Quelle attitude et regard adopter pour ne pas se sentir exclus et assumer sa différence?

Merci beaucoup pour vos réactions Smile


Dernière édition par Soleildublé le Jeu 28 Avr 2016 - 20:48, édité 1 fois

Soleildublé
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 15/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Invité le Jeu 24 Déc 2015 - 0:19

Salut,

et j'ai eu la totale impression qu'on me voyait comme
J'ai l'impression que ce que je dis est

Est ce qu'on te la dit ?

je tombe soit sur des manipulateurs voire PN

C'est très rare quand même. Il y a peu de chance que tu en rencontres beaucoup de VRAIS dans ta vie.

je passe pour la copine rigolote mais qu'on ne prend pas au sérieux...

Oh tu sais, tant qu'on te prend pas pour une connasse prétentieuse Pété de rire

Je le vis vraiment mal. Cela vous est il déjà arrivé?


J'ai eu longtemps l'impression de ne rien avoir à dire d'intéressant. Je n'osais pas prendre la parole et j'étais souvent silencieuse, sauf pour amuser la galerie. Manque de confiance en moi.
Mais il n'y a pas de mal à être une rigolote, si cela t'amuses toi aussi.

Est ce que tu as la même impression en petit comité ? Y a-t-il des personnes avec qui tu te sens à l'aise et avec qui tu peux parler de ce que tu veux sans te sentir jugée ? Dans ce cas, tu peux peut-être leur poser ouvertement la question.

Quelle attitude et regard adopter pour ne pas se sentir exclus et assumer sa différence?

C'est en forgeant qu'on devient forgeron ... essayer, essayer, essayer encore.
Tout le monde dit des conneries. Le jour ou tu t'en rendras compte, tu auras beaucoup moins peur d'en dire aussi. Et la majorité des personnes que tu rencontres est tellement centrée sur son nombril qu'elle te juge probablement bien moins durement que tu ne le penses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Soleildublé le Jeu 24 Déc 2015 - 0:42

On me l'a pas dis explicitement, mais j'ai pas pu m'empecher de sortir " je dois etre un peu folle" ou autres car je ne supportais pas leurs regards qui m'a fait sentir être anormal... pour me détendre...et enlever la gêne qui m'habitait.
..

Je me sens à l'aise avec mes amis, mais je ne peux pas dire que j'ai un groupe d'amis bien définis, j'ai des amis proches que je vois souvent seul à seul, car j'ai du mal à me sentir à l'aise en groupe.
Pour en avoir déjà discuté avec une amie, j'ai apparemment un côté spontané et plein d'entrain que souvent on ne comprend pas, et qui peut parfois déranger car inaproprié parfois sauf que moi je ne me rends pas toujours compte ou quand je m'en rends compte, j'ai tellement d'énergie que je ne sais pas quoi en faire...
Merci pour ta réponse Smile


Dernière édition par Soleildublé le Jeu 28 Avr 2016 - 20:47, édité 1 fois

Soleildublé
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 15/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par CD_CD le Jeu 24 Déc 2015 - 1:04

Salut,

Et pourquoi devrais-tu être à l'aise avec tout le monde et tout le monde avec toi ?
Tu voulais t'intégrer à leur groupe ? Qu'est-ce qu'il avait de si intéressant ? Tu en as besoin pour ton boulot ?
Tu es comme tu es, avec probablement le nez au milieu de la figure et un côté spontané inhabituel. Si ton nez au milieu de ta figure gène des gens, peux-tu te passer d'eux ? T'apportent-ils vraiment quelque chose ? Quelque chose de plus que d'être tranquille ?
Tu crois que ce sont des gens bien s'ils échangent des "regards" qui font se sentir anormale ?
Soit c'est absolument tout le temps comme ça et tu es complètement parano : tu penses que la boulangère, l'épicier, et tout le monde, fait comme ça. Soit c'est juste ces gens (et des tonnes d'autres pour qui dès qu'on n'est pas comme ça ou comme ci, on n'est pas quelqu'un de fréquentable), eh bien qu'ils aillent se fréquenter entre eux, sur plus de soixante millions de personnes, il va bien en avoir quelques-uns de sympas et ouverts, les autres ne servent qu'à participer à la production générale (c'est ça, le fait que les humains sont des animaux sociaux : c'est le fait qu'on a (généralement) besoin de vivre en société pour vivre et survivre correctement, mais ce n'est pas qu'on a besoin d'entrer en relation sociale avec tout le monde, c'est qu'on est efficace en ayant réparti les tâches et en effectuant des tâches en commun. Donc, le tout, avec les gens vraiment assez stupides pour que le nez au milieu de la figure des voisins les gène, c'est de trouver comment les tenir à distance, et comment les neutraliser relativement dans leurs actions politiques (à défaut de les ouvrir à la diversité) (cela dit, la partie "neutraliser relativement dans leurs actions politiques", j'ai pas forcément trouvé (politique, parce que "vie de la cité", donc décisions ayant une répercussion sur la vie quotidienne de tout un chacun), mais j'essaye.).

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Soleildublé le Jeu 24 Déc 2015 - 9:57

Bonjour,

Merci pour ta réponse.
Non je ne veux pas être à l'aise avec tout le monde, et je ne pense que tout le monde me troue anormal.
L
Alors oui je sais bien qu'il y aura des tas d'autres gens, et que ceux là ne valaient pas le coup etc... mais ce genre de ressenti, ce n'est pas la première fois que je l'ai, quand je rencontre de nouvelles personnes, en étant seule, car je ne suis pas à l'aise en groupe, et que j'investis déjà beaucoup à franchir cette étape.


Dernière édition par Soleildublé le Jeu 28 Avr 2016 - 20:49, édité 1 fois

Soleildublé
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 15/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Intitus le Jeu 24 Déc 2015 - 11:17

Extrait de moi qui rencontre une nouvelle personne:
[...]
Lui : Comment tu t'appelles ?
Moi: Mickael
Lui : Non mais ton VRAI prénom ?
Moi: *_*

La morale de cette histoire. Peu importe ce que tu penses, il y a bien pire que toi. Il y a tout un univers d'enfantitude et de non-crédibilité que tu n'attendras jamais. Tout va bien pour toi. Think positive =)

(Pour information ce n'est pas un cas isolé, ça m'arrive souvent.)

Intitus
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 24
Localisation : Fantasyland

http://www.zebrascrossing.net/t12081-coucou-c-est-quoi-ton-petit

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Gabriel le Jeu 24 Déc 2015 - 11:20

Intitus a écrit:Extrait de moi qui rencontre une nouvelle personne:
[...]
Lui : Comment tu t'appelles ?
Moi: Mickael
Lui : Non mais ton VRAI prénom ?
Moi: *_*
Ah oui quand même...
Et tu t'appelles comment sinon ? Wink

Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1980
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par CD_CD le Jeu 24 Déc 2015 - 12:20

Soleildublé a écrit:Bonjour,

Merci pour ta réponse.
Non je ne veux pas être à l'aise avec tout le monde, et je ne pense que tout le monde me troue anormal.
Les circonstances font que je viens d'enménager dans une nouvelle ville où je n'y connais personne, et que j'essaye de faire des rencontres, et donc de sortir (déjà seule pour moi ce n'est pas évident), et quand les premières interactions se passent comme cela, et bien c'est dur à vivre.
Alors oui je sais bien qu'il y aura des tas d'autres gens, et que ceux là ne valaient pas le coup etc... mais ce genre de ressenti, ce n'est pas la première fois que je l'ai, quand je rencontre de nouvelles personnes, en étant seule, car je ne suis pas à l'aise en groupe, et que j'investis déjà beaucoup à franchir cette étape.

Je comprends.
Moi, je compte trois ans pour me sentir bien à un endroit ou pour conclure que décidément, je n'y suis pas bien (et j'ai déménagé 15 fois en treize ans, mais deux fois, je suis revenue à un endroit que je connaissais).
Je n'essaye pas que les choses se fassent vite, je n'essaye pas de suivre une ligne de "normalité", je fais ce que j'ai envie de faire, avec les bases d'abord : logement, boulot, enfant (dans mon cas), approvisionnement, etc., et les loisirs en plus petit à petit.
Je n'essaye pas de faire des rencontres, je téléphone beaucoup à mes ami-e-s d'avant, puis, petit à petit, ça s'estompe. J'essaye quand même de ne pas les saouler, mais ils sont gentils et savent ce que c'est de déménager (et puis en plus, ils sont généralement tristes de me voir partir).
Bref, autrement dit, je n'ai pas "rencontrer du monde" comme objectif, ce n'est qu'une conséquence secondaire de la vie normale, et la vie normale après un déménagement, c'est d'avoir perdu la plupart de ses repères et de devoir demander des trucs "cons" aux gens, du genre "tu connais un bon dentiste ?", "où est la poste ?", "tu vas chez quel garagiste pour ceci ou cela", etc. Et a priori, on a forcément au moins une personne qui est une connaissance dans une ville (et si on n'en a pas en arrivant, on demande à la boulangère par exemple, ou au facteur).

Bon courage.

Ca fait combien de temps que tu es arrivée dans cette nouvelle ville ? Tu avais déjà vécu seule avant ?

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Soleildublé le Jeu 24 Déc 2015 - 13:32

Merci pour vos messages.


Dernière édition par Soleildublé le Jeu 28 Avr 2016 - 20:49, édité 1 fois

Soleildublé
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 15/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par CD_CD le Jeu 24 Déc 2015 - 13:52

Ben, ça dépend comment tu t'y prends et où tu as déménagé.

Si tu es dans une grande ville, a priori, la densité de population est suffisante pour qu'en allant là où tu as envie d'être, tu tombes sur des gens sur la même longueur d'ondes. (exemple : chercher de la verdure à Paris, il y a tellement peu et les endroits calmes sont tellement rares qu'on y trouve vite les mêmes personnes).
Si tu es dans un petit village, là, c'est plus compliqué. Mais d'ici quelques temps, tu vas recevoir la brochure municipale, la brochure départementale, etc. et tu vas tomber sur des choses qui t'intéressent (un peu, au moins). Sinon, tu peux aussi t'inscrire à la lettre de l'office de tourisme, à l'asso militante du coin dans un truc qui t'intéresse, à une asso d'organisation de ceci ou cela, etc.

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par LaDemoiselle des Licornes le Dim 27 Déc 2015 - 12:31

Hey! Ça m'arrive souvent à moi aussi. En plus j'ai un visage qui fait très jeune, je peine à prendre la parole dans un grand groupe, donc souvent je me tais. Quand je parle c'est en dégageant des ondes massives de joie, du coup les gens ont tendance à ne pas me prendre au sérieux (soit ils me voient comme une enfant, soit comme une débile qui ne dit rien).
D'ailleurs très fréquemment les gens en apprenant à me connaître ont un moment de bug, où ils se disent «RO MAIS PUNAISE elle est monstre INTELLIGENTE en fait O_O ». Eh oui .__.

Pour vivre avec ça, la première chose à faire je pense est déjà de t'accepter comme tu es. Les gens qui ne peuvent pas voir la pierre précieuse au fond de toi, ne valent pas la peine d'être connus. Et ça ne t'amènes rien de te changer, perdre ta joie et humour, afin de plaire.
Ensuite, ne t'en veux pas de n'être qu'avec un petit nombre d'amis à la fois, je pense que nous sommes beaucoup pareil ici. Rencontre des gens par petites doses, dans des endroits calmes. En un mot comme en cent; sois toi-même, mets-toi à l'aise, et tu rencontreras les gens qui valent la peine d'être rencontrés. Bon courage.

LaDemoiselle des Licornes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 87
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 20
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Deedee le Dim 27 Déc 2015 - 13:38

Salut Soleildublé !

Ton message me parle, pour moi aussi le décalage dans les groupes c'est monnaie courante, quasiment systématiquement. Sauf en IRL, là ça va beaucoup mieux.
Est ce que dans la ville où tu es il y a des IRL organisées ?
Depuis que je fréquente des Z, j'accepte beaucoup mieux ce décalage avec les autres, parce que je sais que c'est comme ça, qu'avec la majorité des personnes je vais ressentir ça, mais que j'ai aussi un endroit où ça ira mieux, des personnes avec qui je me sens mieux, une sorte de bulle. Du coup ça aide à supporter une soirée où je me sens un peu en marge, à patienter en attendant la prochaine IRL où je serai beaucoup plus à l'aise !
Et puis ça m'aide aussi à reconnaitre, parmi une assemblée, les quelques personnes avec qui ça va mieux coller.

L'image qu'on renvoie de soi est je trouve très différente d'une personne à l'autre. J'ai l'impression de passer régulièrement pour la fofolle gamine, un peu comme ce que tu dis (ma dégaine de punkette n'aide pas !), et en même temps la fofolle gamine qui dérange, parce qu'ayant fait de très longues études, et ayant une caboche surdimensionnée. Bref, je ne rentre pas dans les cases et ça dérange.

Concernant les mecs, le problème est le même. La bonne copine, c'est moi ! La bonne copine qu'on aura éventuellement envie d'aller titiller à un moment, mais pas forcément pour du sérieux, plus pour voir comment elle réagit.
Je n'ai pas été prise au sérieux par les mecs avec qui je suis restée longtemps en couple (il y avait du gros manipulateur là aussi), du coup j'ai pas mal verrouillé, j'attends celui qui saura m'apprivoiser et me faire sortir de ma tanière. C'est pas gagné.

J'avais posté ça à un moment, tu retrouveras peut-être des réflexions qui te parleront.
http://www.zebrascrossing.net/t13663-amie-avec-son-amoureuxse?highlight=amoureux

Au plaisir de te lire !

Deedee
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1692
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 39
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par adelaidelechat le Dim 27 Déc 2015 - 14:59

Deedee a écrit:Salut Soleildublé !


J'avais posté ça à un moment, tu retrouveras peut-être des réflexions qui te parleront.
http://www.zebrascrossing.net/t13663-amie-avec-son-amoureuxse?highlight=amoureux

Au plaisir de te lire !

Ahh oui ça me parle ça !

adelaidelechat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 294
Date d'inscription : 21/11/2015
Age : 46
Localisation : cergy

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Soleildublé le Lun 28 Déc 2015 - 13:32

Je vous remercie pour vos messages. C'est exactement cela que je ressens. Ca fait du bien de se sentir comprise, vraiment merci!
Pareil, n'étant pas très grande, et ayant un visage qui fait jeune, on ne me donne pas mon âge, de ce fait, on me considère comme une gamine un peu fofolle dés que je commence à parler et à déborder d'énergies positives et de joie, ou alors pareil, je reste dans mon coin et j'écoute.
Oui je compte aller à l'IRL qui a lieu en janvier là où je me suis installée Smile
Oui et en amour, c'est aussi une catastrophe. Je pense qu'à cause de nombreuses mésaventures où je me suis faite avoir et où ne m'a pas aussi prise au sérieux, j'en suis arrivée aussi à m'enfermer dans une tour, mais le paradoxe est que quand je suis amoureuse, je suis hyper gentille, sensible et émotive, toujours prête à rendre l'autre heureux, du coup je me suis rendue compte que j'envoyais des signaux qui étaient en contradiction avec ma nature profonde et comment j'étais en couple.
Mais en même temps je me rends compte que si je ne fais pas ca, je me fais avoir ( ma trop grande naiveté, que tous les gens sont bien intentionnés sans doute...) et ma plus grosse difficulté est que je n'arrive pas à avoir confiance en mon ressenti, et je doute et je me remets beaucoup trop facilement en question et que je culpabilise.
Du coup même en étant avec un manipulateur, c'est très dur pour moi de casser, de me dire qu'il avait peut être de mauvaises intentions, etc car étant empathique je comprends pourquoi il fait ca, et ait envie de l'aider, de lui dire qu'il n'est plus obligée de mentir, que je vois plus loin que ce qu'il montre...mais bon, j'ai appris aussi que les gens ne changeaient pas, et que ca n'apportait rien de bon que de vouloir jouer à l'infirmière... mais c'est vrai que c'est compliqué de trouver chaussure à son pieds, étant soi même compliquée...
Dur dur de trouver sa place, et d'être prise au sérieux, mais la clé réside sans doute dans l'acceptation de soi même et que les gens qui ne sont pas capables de voir qui on est vraiment, ne nous méritent pas...
Encore merci pour vos messages qui apportent du constructif:)

Soleildublé
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 15/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par adelaidelechat le Lun 28 Déc 2015 - 14:54

Ca me parle tellement ce que tu dis !

adelaidelechat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 294
Date d'inscription : 21/11/2015
Age : 46
Localisation : cergy

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Human le Lun 28 Déc 2015 - 20:24

Bonjour soleilduble, bonjour tout le monde

Merci d'abord pour la lecture Smile

je m'appel Kevin j'ai 20 ans, je comprend ce que tu vie, j'ai toujours ressenti ces effets avec les groupes, et les gens que je connais pas, j'ai grandi en foyer depuis mes 13 ans, du coup sa m'a déjà sorti de la solitude de quand j'étais petit, sa m'a aidé à me faire des collègues, à apprendre de la vie je pense mais au fond je suis seul. J'ai lu le livre ce weekend et j'ai vraiment réaliser la situation...

merci à vous, vraiment!

je pense soleilduble qu'un long voyage vers nous même nous attend!

Human
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 28/12/2015
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par ShineFlower le Mer 6 Jan 2016 - 17:26

Quant à moi, au collège et au lycée, les élèves se moquaient de moi. A l'âge adulte les gens ne m'ont pas pris au sérieux non plus. C'est vrai que j'ai du mal avec les codes sociaux. Pourtant je fais beaucoup d'efforts. Je n'ai pas d'amis ni d'amour. (Amoureux ou cheri au choix) les gens font preuve d'un condescendance étouffante. Je souffre énormément de ma situation. Je ne fais pas partie du groupe des neurotypiques du fait de mes rayures et pas du groupe des surdoués non plus. J'ai perdu mon HP en grandissant. Mais je n'ai pas perdue mes rayures. (Émotivité exacerbée et hypersensibilité intelligence differente qualitativement ) Alors je ne trouve personne avec qui échanger. Les deux me rejettent (surdoués et neuro-typique) rayé non HP ça fait un differente monstrueuse pour les surdoués et les neurotypiques. j'ai déménagé d'une ville où les gens m'agressaient sans arrêt.

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Gabriel le Mer 6 Jan 2016 - 18:03

ShineFlower a écrit:Quant à moi, au collège et au lycée, les élèves se moquaient de moi. A l'âge adulte les gens ne m'ont pas pris au sérieux non plus. C'est vrai que j'ai du mal avec les codes sociaux. Pourtant je fais beaucoup d'efforts. Je n'ai pas d'amis ni d'amour. (Amoureux ou cheri au choix) les gens font preuve d'un condescendance étouffante. Je souffre énormément de ma situation. Je ne fais pas partie du groupe des neurotypiques du fait de mes rayures et pas du groupe des surdoués non plus. J'ai perdu mon HP en grandissant. Mais je n'ai pas perdue mes rayures. (Émotivité exacerbée et hypersensibilité intelligence differente qualitativement ) Alors je ne trouve personne avec qui échanger. Les deux me rejettent (surdoués et neuro-typique) rayé non HP ça fait un differente monstrueuse pour les surdoués et les neurotypiques. j'ai déménagé d'une ville où les gens m'agressaient sans arrêt.
Moi je t'aime bien, ShineFlower.

Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1980
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par ShineFlower le Mer 6 Jan 2016 - 18:18

Gabriel a écrit:
ShineFlower a écrit:Quant à moi, au collège et au lycée, les élèves se moquaient de moi. A l'âge adulte les gens ne m'ont pas pris au sérieux non plus. C'est vrai que j'ai du mal avec les codes sociaux. Pourtant je fais beaucoup d'efforts. Je n'ai pas d'amis ni d'amour. (Amoureux ou cheri au choix) les gens font preuve d'un condescendance étouffante. Je souffre énormément de ma situation. Je ne fais pas partie du groupe des neurotypiques du fait de mes rayures et pas du groupe des surdoués non plus. J'ai perdu mon HP en grandissant. Mais je n'ai pas perdue mes rayures. (Émotivité exacerbée et hypersensibilité intelligence differente qualitativement ) Alors je ne trouve personne avec qui échanger. Les deux me rejettent (surdoués et neuro-typique) rayé non HP ça fait un differente monstrueuse pour les surdoués et les neurotypiques. j'ai déménagé d'une ville où les gens m'agressaient sans arrêt.
Moi je t'aime bien,  ShineFlower.
Moi, aussi Very Happy
Tu peux me MP si tu veux

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Amarante le Mer 6 Jan 2016 - 18:50

Une belle histoire vraie pour cette charmante Soleildublé :

Je me trouvais à Dresden (Allemagne de l'est) après la chute du mur de Berlin.
Un retour dans le temps , les rues , les bâtiments , les mentalités ect.
Un jour , j’aperçois une jeune femme pas conventionnelle sur mon lieu de travail.
Elle n'était pas spécialement belle , mais elle rayonnait.
Deux jours passèrent jusqu'à ce que j'aille me présenter à elle.
Et je lui dis ceci : " Je suis Français et demeure dans une région magnifique.
Si un jour , tu veux visiter la France , voici mon adresse et téléphone.
Appelle-moi avant pour que je puisse m'organiser et je te montrerai , , à toi et à tes amis , tout ce qu'il y a à voir d’exceptionnel.
OUF!! C'est fini , 20 secondes d'expression et j'étais trempé jusqu'aux os.

Trois jours plus tard , elle vint vers moi et me proposa de me faire découvrir la ville de Dresden. Elle me présenta ses amis , sa famille ect...

On dit que la chance sourit aux audacieux , cela est aussi valable pour toi.
Courage et précision (N'oublies pas ta Lacrymo au cas où tu te serais trompé de cible).
Bonne soirée



Amarante
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 48
Localisation : A l'est d'Eden

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Catel le Mer 6 Jan 2016 - 21:25

ShineFlower a écrit:Quant à moi, au collège et au lycée, les élèves se moquaient de moi. A l'âge adulte les gens ne m'ont pas pris au sérieux non plus. C'est vrai que j'ai du mal avec les codes sociaux. Pourtant je fais beaucoup d'efforts. Je n'ai pas d'amis ni d'amour. (Amoureux ou cheri au choix) les gens font preuve d'un condescendance étouffante. Je souffre énormément de ma situation. Je ne fais pas partie du groupe des neurotypiques du fait de mes rayures et pas du groupe des surdoués non plus. J'ai perdu mon HP en grandissant. Mais je n'ai pas perdue mes rayures. (Émotivité exacerbée et hypersensibilité intelligence differente qualitativement ) Alors je ne trouve personne avec qui échanger. Les deux me rejettent (surdoués et neuro-typique) rayé non HP ça fait un differente monstrueuse pour les surdoués et les neurotypiques. j'ai déménagé d'une ville où les gens m'agressaient sans arrêt.
Je mesure ta souffrance. Crying or Very sad Adolescent, j'étais totalement premier degré dans une région où les gens ne prennent RIEN au sérieux. A force, je ne savais plus quand on se moquait de moi ou non.

I love you

Catel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 78
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Amarante le Ven 29 Avr 2016 - 13:06

Bien le bonjour , l'équilibre dans la souffrance se trouve juste là :
"Plus le Chagrin creusera ton Cœur et plus celui-ci pourra contenir de Joies".
J'atteste de l'authenticité de ces quelques mots.
Agréable ........ ensoleillée

Amarante
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 48
Localisation : A l'est d'Eden

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par BlueShift le Jeu 2 Juin 2016 - 8:25

Soleildublé a écrit:Bonjour,

Je vous écris car je me sens triste suite à un ressenti que j'ai eu ce soir.
Ce soir, j'ai rencontré de nouvelles personnes, et j'ai eu la totale impression qu'on me voyait comme une fille spéciale, en décalage, un peu enfant..., en effet je suis une personne qui s'émerveille de pleins de choses, et qui a sans doute un petit côté enfant, et naïf sur la vie qui transparaît dans mon émerveillement des choses et dans ma manière de voir la vie et de m'exprimer sur des sujets.


Je le vis vraiment mal. Cela vous est il déjà arrivé? Comment faites vous pour vivre avec cela?
Quelle attitude et regard adopter pour ne pas se sentir exclus et assumer sa différence?

Merci beaucoup pour vos réactions Smile

J'ai l'impression de me lire avant "mon grand schisme" (quand j'ai compris qu'il était temps de me prendre en main car personne ne le ferait pour moi...j'ai tout plaqué, perdu quelques plumes, et recommencé ma vie - puis j'ai passé le test et me voilà).

C'est beau l'émerveillement. La candeur. Ce sont des qualités magnifiques que beaucoup de gens perdent en gradissant.
Du coup, si tu partages ça avec eux, si t'essaies de les faire rentrer dans ta jolie bulle rose, soit ils prennent une aiguille et ils la pètent (parce que ce sont des crétins sans scrupules), soit il font un pas de côté en te regardant bizarrement (parce qu'ils ne savent pas comment réagir).
C'est rare d'avoir un écho positif...mais ça arrive.

A toi de voir si tu veux partager "ta magie" avec les autres ou la ranger précieusement dans ton jardin secret (et la bichonner, parce que c'est très très précieux, l'émerveillement).

BlueShift
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par BlueShift le Jeu 2 Juin 2016 - 8:30

Soleildublé a écrit:Je vous remercie pour vos messages. C'est exactement cela que je ressens. Ca fait du bien de se sentir comprise, vraiment merci!
Pareil, n'étant pas très grande, et ayant un visage qui fait jeune, on ne me donne pas mon âge, de ce fait, on me considère comme une gamine un peu fofolle dés que je commence à parler et à déborder d'énergies positives et de joie, ou alors pareil, je reste dans mon coin et j'écoute.
Oui je compte aller à l'IRL qui a lieu en janvier là où je me suis installée Smile
Oui et en amour, c'est aussi une catastrophe. Je pense qu'à cause de nombreuses mésaventures où je me suis faite avoir et où ne m'a pas aussi prise au sérieux, j'en suis arrivée aussi à m'enfermer dans une tour, mais le paradoxe est que quand je suis amoureuse, je suis hyper gentille, sensible et émotive, toujours prête à rendre l'autre heureux, du coup je me suis rendue compte que j'envoyais des signaux qui étaient en contradiction avec ma nature profonde et comment j'étais en couple.
Mais en même temps je me rends compte que si je ne fais pas ca, je me fais avoir ( ma trop grande naiveté, que tous les gens sont bien intentionnés sans doute...) et ma plus grosse difficulté est que je n'arrive pas à avoir confiance en mon ressenti, et je doute et je me remets beaucoup trop facilement en question et que je culpabilise.
Du coup même en étant avec un manipulateur, c'est très dur pour moi de casser, de me dire qu'il avait peut être de mauvaises intentions, etc car étant empathique je comprends pourquoi il fait ca, et ait envie de l'aider, de lui dire qu'il n'est plus obligée de mentir, que je vois plus loin que ce qu'il montre...mais bon, j'ai appris aussi que les gens ne changeaient pas, et que ca n'apportait rien de bon que de vouloir jouer à l'infirmière... mais c'est vrai que c'est compliqué de trouver chaussure à son pieds, étant soi même compliquée...
Dur dur de trouver sa place, et d'être prise au sérieux, mais la clé réside sans doute dans l'acceptation de soi même et que les gens qui ne sont pas capables de voir qui on est vraiment, ne nous méritent pas...
Encore merci pour vos messages qui apportent du constructif:)

Snifff. Je te suis à du 200%. Parcours similaire.

BlueShift
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: se sentir en décalage en groupe

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum