Conférence Nicolas Gauvrit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conférence Nicolas Gauvrit

Message par Diatribe le Mer 23 Déc 2015 - 2:23

Intéressante conférence de Nicolas Gauvrit autour des idées reçues sur la douance (arborescence, anxiété, échec scolaire, humour, créativité, empathie, dépression, etc.). Smile



"Nous croyons savoir beaucoup de choses sur la précocité : elle serait associée à l'échec scolaire, à l'anxiété, à l'hypersensibilité, etc. En se tournant vers les résultats scientifiques les plus fiables, Nicolas GAUVRIT essaiera de faire le tri entre les idées reçues. Celles dont on ne sait pas encore si elles sont justes ou non, et celles qui sont confirmées ou infirmées par des études rigoureuses. Nous verrons que les scientifiques dressent un tableau plutôt optimiste de la précocité, et bien plus nuancé que ce qu'on croit parfois.

Mensa Rhône-Alpes accueille pour sa conférence de rentrée Nicolas GAUVRIT, auteur du livre : " Les surdoués ordinaires" (Presses Universitaires de France, 2014). Maître de conférences, il poursuit des recherches en sciences cognitives à l'Ecole pratique des hautes études ( Paris ). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur les liens entre mathématiques et psychologie."

Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par offset le Mer 23 Déc 2015 - 7:24

Merci Diatribe pour ce post qui présente un grand intérêt. J'apprécie beaucoup Nicolas Gauvrit

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par Diatribe le Mer 23 Déc 2015 - 8:42

De rien Smile Je l'apprécie également, pour sa recherche de la vérité -si l'on peut dire; c'est grâce à ce genre de procédés, sérieux, scientifiques, de remises en question que l'on peut vraiment faire avancer le schmilblick! J'ai toujours protester à propos de la confusion cause/conséquence autour de la douance, on le rabâche tellement, je n'ai pas envie de voir des enfants comme mon petit neveu se faire mettre dans la tête que la cause de tous leurs "problèmes" est leur douance, alors qu'il s'agit de facteurs multiples, et qu'ils grandissent dans l'idée qu'ils vont en pâtir à cause de cette différence!

Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par mypseudo le Mer 23 Déc 2015 - 12:28

merci pr ce post diatribe. Je ne connais sûrement pas assez l'ensemble des recherches qui circulent sur la douance. Mais je n'ai rien lu/vu sur le lien entre la qualité des attachements et la douance, comme probablement déterminant d'une bonne estime de soi, d'une vie sûrement plus épanouie...

J'entends par là qu'il me semble que les difficultés éventuelles dans le parcours des enfants puis adultes n'est peut-être pas liée à la douance, mais davantage aux expériences relationnelles et émotionnelles défaillantes qui vont rencontrer un scanner implacable sur le monde...

On lit surtout des particularités, pour ne pas dire "particularismes" qui seraient liés au seul fait d'être "doué". J'ai une croyance, qui mériterait une étude aussi rigoureuse que ce que peut faire Gauvrit, sur le fait que finalement, les enfants précoces, les adultes doués, s'épanouissent ds un environnement aimant et stimulant, comme les autres en fait. Tout simplement parce que dans un environnement aimant et stimulant, ils seront disponibles pour eux même, encouragés ds ce qu'ils sont. Les décalages avec les autres seront relativisés, expliqués, contenus, au contraire d'un environnement insécure, fait de problèmes relationnels, affectifs qui entraveront le bon développement psycho-affectif de l'enfant, soit son devenir en tant qu'adulte.

Si vous connaissez des docs là dessus, je suis preneuse !

mypseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 533
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 42
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par Gabriel le Jeu 24 Déc 2015 - 0:20

Bonjour,

Merci pour le partage de la vidéo. Je l'ai regardée entièrement et je vous propose une présentation de quelques idées abordées par M. Gauvrit (mathématicien français spécialisé en psychologie et en science cognitive, enseignant à l’Université d’Artois) lors de son intervention. Il a publié le livre « les surdoués ordinaires » (2014) disponible chez Amazon (clic).

Tout au début, il précise le champ de son étude : l'examen des opinions communément partagées sur les caractéristiques des enfants précoces (ex : déprime, humour, cauchemars...). Il indique que lorsque l'on parle de précocité, on utilise généralement des exemples d'enfants : ceux-ci vont donc systématiquement présenter les caractéristiques que l'on cherche à attribuer à la population des précoces. Il s'agit des idées habituellement évoquées dans la littérature grand public. Comment savoir si ces exemples sont des cas particuliers ou sont représentatif d'une population spécifique ? Il manque donc encore, à son sens, une approche quantitative et scientifique permettant de fiabiliser les connaissances relatives à la précocité, à sa définition et à ses conséquences sur les personnes concernées par le phénomène.

Ensuite, il développe son propos autour des limites à l'étude qu'il a mené. En effet, il indique que, s'il existe bien des publications scientifiques spécialisées dans le domaine de la précocité, celles-ci sont de qualité inégale. Deux problèmes principaux impactent l'analyse. Tout d'abord, il manque une définition fiable, transversale, scientifique et commune de la notion de précocité. Parle-t-on de surdoué, de précoce, de HPI... ? Deuxième problème, dans les études existantes, les seuils retenus pour définir les populations étudiées ne sont pas homogènes (ex : la population étudiée peut être celle dont le QI est supérieur à 110, à 130 comme parfois à 140). Tous les chercheurs ne parlent donc pas le même langage. Ce deuxième problème se décline également autour de l’échantillonnage statistique.
A la lumière de ces limitations, il existe toutefois trois grandes études présentant un minimum de sérieux et dont les conclusions sont exploitables (enquête Terman de 1921, enquête nationale sur le niveau intellectuel des enfants d'âge scolaire de 1964 1965, cohorte Eden en cours). Les conclusions disponibles indiquent que les enfants surdoués n'auraient pas de troubles particuliers. Toutefois, certains biais tendent à modérer ces conclusions optimistes.

Puis, M. Gauvrit décline les différentes idées répandues sur la précocité et présente les éléments que l'on peut tirer de la littérature scientifique existante à leur sujet.
- Idée 1 : les enfants précoces et les adultes surdoués sont plus créatifs. Cela est vrai en moyenne, mais pas pour toute la population concernée.
- Idée 2 : les précoces et surdoués sont plus malheureux que les autres. C'est-à-dire qu'ils présentent plus de troubles émotionnels que le reste de la population (tests sur l'anxiété, la dépression et le stress). C'est en général faux.
- Idée 3 : la précocité amène à l'échec scolaire. Pas de données fiables ou exploitables en la matière. Résultats non significatifs.
- Idée 4 : la précocité et la douance se caractérisent par un sens de l'humour supérieur à la moyenne. Vrai.
- Idée 5 : la pensée est en arborescence. La notion de pensée en arborescence n'existe pas du point de vue scientifique. L'équivalent est celui de la pensée divergente, c'est-à-dire la capacité à décliner plusieurs idées à partir d'un point de départ unique. Il s'agit en fait d'une compétence que tout le monde possède. Effectivement, les surdoués ont une pensée en arborescence plus développée (donc, vrai ).
- Idée 6 : les précoces et surdoués ont une personnalité différente. En se basant sur le test OCEAN (Ouverture d'esprit, Consciencieusité, Extraversion, Agréabilité, Névrotisme), cela est vrai pour l'Ouverture d'esprit, et faux pour les autres items.

L'intervention s'est alors orientée sur l'approche de l'Education nationale face à la précocité (perçue comme une source de trouble à gérer, et non pas comme une chance à valoriser, comme ce serait le cas aux Etats-Unis) et le but de l'école.

Enfin, la video s'achève sur une séance de questions-réponses que je ne retranscris pas (qualité dégradée du son, et rien de particulier ne m'a interpellé).

J'espère ne pas avoir trahi les propos de l'auteur. Si c'est le cas, faites moi signe !

Cordialement.

Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1982
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par offset le Jeu 24 Déc 2015 - 7:48

Cette présentation tombe à pic, j'avais la flemme de regarder toute la vidéo Very Happy  
(humour offset  Wink )

Un grand merci à vous pour toutes ces informations

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par mrs doubtfull le Jeu 24 Déc 2015 - 8:48

"La notion de pensée en arborescence n'existe pas du point de vue scientifique"

À moi qui n'ai jamais pu me figurer ce concept Siaud-Fachin d'arborescence, ça me va très bien!
Parfois une image voulue pour illustrer un propos s'avère être un obstacle à la compréhension.

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par Invité le Jeu 24 Déc 2015 - 11:34

"dès que l'on sait réfléchir on s'aperçoit que la vie c'est pas si terrible que cela"

3 notions stress anxiété dépression

questionnaire dass

http://www2.psy.unsw.edu.au/dass/

études montrent

plus chez zèbres stress et dépression pas de différences avec normo pensants

par contre anxiété sous moyenne

.. il explique quand même que le surdoué perçoit plus rapidement la vie telle qu'est alors qu'il n'est pas équipé de défenses

donc si je résume comme zèbre je serais plus créatif,je posséderai un sens de l'humour développé, une ouverture d'esprit plus grande et une pensée arborescente

je me retrouve totalement dans ce portrait de douance en ce qui me concerne et je suis thqi ces caractéristiques sont donc parfois accrues

pour stress dépression anxiété ce n'est pas mon état de douance qui fait la différence mais le fait que ma douance a contrarié (je suis gentil...) mon intégration et à provoqué ,questionnement, anxiété stress et dépression

selon les individus je présume que certains en fonction de leurs parcours de vie échappent à l'exclusion

n gauvrit devrait donc se pencher sur les vécus d'exclusion et le lien avec dass et constater que ce facteur est déterminant en douance

le lien est donc indirect et non direct

or la souffrance en ce qui me concerne vient à la fois de la non reconnaissance de mon surdon dans mon environnement et du sentiment de non appartenance , je me suis toujours senti différent et à moitié martien

un surdon reconnu et intégré trouve sans doute son chemin plus facilement à la condition qu'il ne soit pas le prétexte à exiger des performances

jeanne siaud facchin explique cela à la fin de son livre mais il semble que peu de personnes lisent ce passage, elle explique les maux et les solutions aux maux dans un tableau sur deux pages

j'aurais bien aimé que l'on développe comment éviter ces questions de rejet sociétal ou environnemental (je suis gentil à nouveau) car pour moi c'est le noeud principal de la souffrance qui elle est bien validée

et en expliquant que la douance n'explique pas la souffrance ma première réaction serait de dire mais qu'est ce qu'il raconte...

il précise d'ailleurs en ce sens qu'il parle en général et qu'il ne nie pas l'existence de cas (sic) particuliers (moi j'entend malade psy..sic) pour lesquels il ya un lien

donc oui surement la vie est dure pour tout le monde, surdoués ou normo pensants

MAIS le surdoué fait face à plusieurs autres problèmes que le normo pensants ne vit pas

lucidité, anticipation, rejet, manque d'amour (pas en soi mais parce que le surdoué manque de défense et a besoin de beaucoup plus d'affections qu'un normo pensant , c'est un fait et cela rapproche du groupe des très bas qi où par exemple un mongolien a des besoins immenses en affection) et sentiment de non appartenance

c'est pourquoi le livre de jeanne siaud facchin m'a tellement ému je pense

c'est la première fois que quelqu'un reconnaissait ces manques là et les exprimait verbalement comme caractéristiques associées à la haute intelligence

la partie rationnelle de l'étude du surdon ne m'intéresse pas beaucoup, elle ne fait qu'expliquer ce que je sais déjà sur le comment je fonctionne

la partie émotionnelle sur le surdon a toute mon attention parce que je n'ai pas les clefs et personne ne m'a jamais appris pourquoi je souffrais de ces différences

maintenant que j'ai compris le pourquoi , je peux enfin essayer de construire, compenser ou colmater.. bref non pas ne plus souffrir mais comprendre que je peux aussi être bien avec ma douance

cette petite video résume

http://cinema.arte.tv/fr/article/la-petite-casserole-danatole-de-eric-montchaud

le surdon tombe un jour sur anatole on ne sait pas pourquoi
le surdon fait de lui un être créatif , en besoin d 'affection
le surdon fait peur, isole, et provoque des agressions (le chien)
le surdon fait fuir le monde , s'isoler des autres, empecher d'avoir des amis
le surdon finit par provoquer un isolement plus grand , se couper de ses émotions  (le gel de la casserole)
et il faut une prise de conscience et une aide pour enfin comprendre comment utiliser la casserole , non pas la nier mais l'assumer dans un sac en bandouliere et alors pouvoir etre accepté , intégré , aimé et plus rejeté

j'ai pleuré durant la lecture du livre de facchin et j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps en visionnant cette petite vidéo

ce sont ces aides là qui sont les plus importantes à mes yeux , non pas sur le qui je suis mais sur le

"et maintenant on fait quoi"

mais j'apprécie les efforts de n Gauvrit en ce qu'il essaie de préciser la nature exacte du surdon et donc de proposer de meilleurs manières de le détecter et surtout de l'accompagner le plus tôt possible

j'ai été il paraît détecté à l'âge de 6 ans, ma mère ne m'en a jamais parlé, j'ai passe mensa par hasard dans une revue télé en 1999 , personne chez mensa ne m'a expliqué les implications , ce n'est que le 30 septembre de cette année que j'ai compris toute l'étendue des dégâts et du parcours

mais le surdon de manière paradoxale peut aussi être utilisé comme levier invraisemblable et impossible pour quand même faire du beau et construire et finir le parcours en se disant, purée qu'est ce que t'as morflé mais qu'est ce que tu as quand même fait quand même et malgré

et de se dire comme dans le très beau film good will hunting où le parcours compliqué se double de maltraitance

de finir par se dire à soi même que ce parcours là nom de dieu ! de souffrance il n'était pas juste ! et que non ce n'était pas ma faute !





si Gauvrit Siaud Facchin et les autres peuvent éviter cela à un enfant en devenir le bien fait serait vraiment magnifique !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par Invité le Jeu 24 Déc 2015 - 11:52

petit détail qui a toute son importance aussi , Robin Williams et Matt Damon sont surdoués eux aussi

Robin Williams me manque tant..il est un des reflets de ce que je suis

c'est une part de moi même qui est partie ce jour là

comme à tant de gens




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par Gabriel le Jeu 24 Déc 2015 - 12:31

Nicolas Gauvrit précise que c'est l'approche quantitative et statistique qui est au centre de sa démarche, et que cela n'exclut pas l'existence de surdoués ayant les caractéristiques habituellement évoquées, mais que cela ne constitue pas une automaticité.
Autre précision, il a en fait une réalisé une méta étude, c'est-à-dire l'étude des études existantes, en pointant leurs nombreuses limites. Il dit régulièrement qu'il faudrait réaliser des études plus complètes et mieux calibrées pour pouvoir tirer des conclusions significatives (notamment au niveau de l'échantillon).

Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1982
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Jeu 24 Déc 2015 - 12:43

En lisant tout ce qui a été publié sur le sujet, on ne peut arriver qu'au même constat que lui.

J'ai passé mon WAIS IV, pour faire parti d'un échantillon, pour une étude sur la gestion des émotions chez les personnes surdouées, avec passage d'IRM.

Cela fait un an, et j'ai pas de nouvelles, bien que mon profil l'intéressait.

Tiens je vais le relancer lui. Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7826
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par zelle le Jeu 24 Déc 2015 - 13:38

J'ai bien aimé cette petite vidéo que tu avais déjà posté il y a quelques jours sur le fil THQI, Zebulonlezebre, mais je ne pouvais commenter.

Ce que je retiens de Gauvrit, c'est qu'il n'y a pas un profil zèbre tel que le retiens Siaud-Facchin. Un profil unique. Il reprend des caractéristiques et des études et en montre les biais.

Il annule aussi dans la succession des recherches qu'il reprend, la causalité: hqi =souffrance. Vue comme une causalité quasi certaine et directe, sans autre facteur.

zelle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1038
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par Amo - le Mar 12 Jan 2016 - 0:40

Hello,

Pareillement, je poste pour dire que j'ai trouvé le court-métrage de la petite casserole exquis et je l'ai partagé à des amies chères Smile

Ca me remonte le moral, voyant tout le chemin que j'ai fait dans la compréhension, l'intégration et la gestion de ma différence... et surtout en cette période d'exaspération vis-à-vis d'une de mes faiblesses ('foutue casserole que je traine!!').

Aussi pour l'extrait de Deer Will Hunting 'it's not your fault' : j'ai regardé ce film récemment après recommandation vu que j'avais parlé du surdon. Plusieurs choses :

- je me suis reconnue dans le travail thérapeutique que j'ai commencé depuis 2012, les 2 premières années les psys n'ont cessé de m'encourager à me délester d'une culpabilité pesante et rongeante qui ne me revenait tout simplement pas. Ca n'était pas de ma faute, j'ai innocente, je n'ai pas mérité les mauvais traitements et ça n'a rien à voir avec moi et ma valeur intrinsèque d’être humain (j'ai bien appris la leçon héhé).

- ensuite, j'ai trouvé l'histoire très touchante etc mais j'ai quand même poussé mon coup de gueule : c'est exactement cette représentation clichée et faussée du surdon dans les médias et en particulier les séries US qui m'ont toujours persuadée que je n'avais rien à voir avec cette population géniale vu que j'avais rien fait d'extraordinaire...

- enfin j'ai aimé ce film car au-delà de ça, je me suis reconnue dans cette volonté de faire un travail utile, éthique, quitte à ce qu'il soit largement en deça de mes capacités, dans ce conflit intérieur de ce jeune homme, trahir sa 'caste' d'origine pour arrêter de se trahir et pouvoir honorer son don...

Concernant GAUVRIT, je ne sais pas si c'est le même, mais il y a un magnifique texte signé du même nom sur le complexe de l'Albatros (inhibition intellectuelle) qui est juste sublime.

Amo -
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence Nicolas Gauvrit

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum