Zèbre asociale (pléonasme?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Parenthèse le Mar 15 Déc 2015 - 21:34

Bonsoir,

Je n'ai jamais su trop comment faire une présentation, je trouve ça un peu narcissique (ce n'est pas un jugement, je le ressens juste ainsi), et je risque de faire dans le banal, donc d'avance désolée pour ceux qui me liront.

J'ai 24 ans, je suis de Gironde (mais à la limite des Landes), mariée, sans enfants, en création d'entreprise. J'ai appris ma "zébritude" il y a une bonne dizaine d'années maintenant (même s'il m'a fallu longtemps pour comprendre ce qu'on entendait par précocité). Ce n'est donc pas quelque chose de nouveau pour moi, même si je constate de plus en plus que cette "particularité" est à l'origine de nombreuses difficultés.

Je ne sais pas exactement ce que je viens chercher sur ce forum. En général, je ne me mêle à aucun groupe, car j'anticipe le rejet des autres, même de ceux qui a priori me ressemblent. J'aimerais que cela change, et peut-être arriverais-je à mieux m'exprimer avec d'autres zèbres. Je préfère quand même prévenir que je suis totalement asociale, et que ce n'est pas délibéré. Je sais très bien tenir les autres à distance, mais l'inverse est plus compliqué.

Voilà dans les grandes lignes. Je pourrais donner le détail de mes passions, loisirs, hobbies, intérêts en tout genre, mais ce serait sacrément long et fastidieux.

Bonne soirée

Parenthèse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 15/12/2015
Age : 25
Localisation : Captieux

http://www.luciecoutant.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Lyk Boby le Mar 15 Déc 2015 - 22:55

Bienvenue, je suis nouveau sur le forum tout comme toi et cherche à parler de mes problèmes avec des gens qui peuvent me comprendre et aussi aider d'autres avec les leurs.
Tout ça pour dire, moi , ça m'intéresse, envoi la sauce !
C'est quoi l'entreprise que tu crées ?
C'est quoi les difficultés liés à ta surdouance ?
Et qu'ecce que tu aime faire dans la vie ?

Lyk Boby
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 13/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Parenthèse le Mer 16 Déc 2015 - 9:02

Merci pour ton accueil Smile

Je suis en train de m'installer comme écrivain public. C'est un projet qui me tient beaucoup à coeur.
J'aime l'écriture (forcément), la lecture (obligatoirement), mais aussi la musique (surtout française et rock), le cinéma, le théâtre (je vais bientôt en faire d'ailleurs), le scrabble, l'histoire (j'ai une maîtrise d'histoire), la psychologie (je commence la licence en septembre), la philosophie, la sociologie, l'anthropologie, les jeux (vidéos, de société), les chats (j'en ai 4), les chiens (j'en ai 2), les furets, les renards, les panthères, les coquelicots, ...euh je m'égare là Passionné D'ailleurs j'aime vraiment les coquelicots, et les fleurs en général, j'avais commencé un apprentissage de fleuriste quand j'étais plus jeune et je m'entraîne encore maintenant pour le plaisir.

En fait, je crois que je pourrais encore donner de nombreux exemples de ce que j'aime dans la vie, et c'est d'ailleurs une des difficultés liées à ma zébritude. A tout aimer inconditionnellement, j'ai du mal à choisir. Comme je m'ennuie de tout en permanence (en particulier, ces derniers temps), j'ai besoin de faire énormément de choses et d'avoir plusieurs projets en même temps. Le problème, c'est qu'en général je ne vais jamais jusqu'au bout. Le sachant, j'aimerais éviter de répéter cette erreur-là aujourd'hui.

J'ai l'impression de fonctionner par à-coups. Je me suis aperçue il y a peu que je m'étais totalement éteinte depuis quelques mois, surtout depuis que j'ai commencé un nouvel emploi assez peu stimulant (aide administrative). Je me sens complètement vide. Depuis une quinzaine de jours, je refais des projets et j'essaie de sortir de cette léthargie, mais mes projets subissent souvent mes changements subits d'humeur. J'en suis venue à me demander si c'était seulement moi ou si ce côté cyclothymique allait de pair avec mes rayures.

Quant aux autres difficultés, je n'ai pas du tout confiance en moi, même si souvent les gens ne s'en rendent pas compte. Mes relations avec les autres sont toujours distantes, je ne le fais pas exprès, mon mari me dit que les gens ne savent pas sur quel pied danser avec moi, c'est sans doute vrai. J'ai peu d'amis, car je manque de diplomatie et j'ai la déplorable manie de leur dire parfois ce que je pense d'eux. Mes "amis" n'apprécient pas non plus les causes que je défends (un peu vivement, parfois), ce qui fait que je me suis fâchée avec bon nombre d'entre eux.

Après, peut-être que tous ces problèmes ne sont pas liés à mes rayures, mais sont seulement la conséquence d'un caractère épouvantable. C'est ce que je cherche à savoir.

Parenthèse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 15/12/2015
Age : 25
Localisation : Captieux

http://www.luciecoutant.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Lyk Boby le Mer 16 Déc 2015 - 17:19

Je pense que tu devrais rencontrer des gens comme toi ( des zèbres ) dans la vrai vie, ça me parait essentiel !
Ce que tu vie en ce moment est aussi un peu ce que je traverse, il y a pleins de projets que j'ai voulu réaliser mais par manque de compréhension et d'enthousiasme d'une personne comme moi, j'ai à chaque foi laisser tomber.

Malgré tout je n'ai pas tout laisser tomber, il y a encore des projets que je veux réaliser, et le premier est de m'entourer de gens comme moi, car temps que je ne me serait pas entourer de personne comme moi, il est évident que je n'obtiendrai jamais ce que je veux que ce soi dans mes relations amicales, sentimentales, ou dans la réalisation de mes projets.
Je pense pas qu'il faille que tu t'adapte aux autres pour avoir de bonnes relations, au contraire, si tu t'adapte toujours aux autres tu ne sera jamais toi et personne ne sera avec toi pour ce que tu es, soi toi même et accepte le fais qu'il y ai peut-être une grosse partie de la populace qui ne t'intéresse pas.

Relève les moments où tu t'ennuie pour savoir ce que tu ne veux plus, et aussi les moment où tout ce passe à merveille et où les discutions sont fluides et intéressantes avec les gens.

Mon but en ce moment, comme ce qu'il a toujours été au fond c'est juste d'être aimé et apprécié pour ce que je suis, car au fond si on ne comprends qu'une partie de mon être on ne peut pas réellement m'aimer pour ce que je suis, et c'est pour cette raison que je pense qu'il est essentiel que tu rencontre des gens comme toi.

Désolé je peu pas m'empêcher de dire ce que je pense et c'est pour cette raison que je vais continuer, tu m'a l'air d'être une personne positive ( peut-être pas en surface, je ne te connais pas en vrai, mais du moins dans le fond, dans ce que tu écrit ) et c'est un plaisir pour moi de discuter avec toi, et ai confiance en toi ! tu as de quoi ! Smile


Lyk Boby
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 13/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Parenthèse le Jeu 17 Déc 2015 - 7:56

Oui, j'aimerais rencontrer d'autres zèbres, peut-être que j'aurai alors moins l'impression d'un dialogue de sourds qu'avec le reste de l'humanité.
En tout cas, ça me fait plaisir de lire tout ça, je ne sais pas si je suis positive mais toi tu l'es et ça me donne un peu d'espoir.

J'ai décidé depuis peu de sortir de ma coquille, ce qui est tout sauf confortable, mais c'est vrai que je ne suis pas moi-même avec les autres. En fait c'est toute la différence entre le "moi profond" et le "moi social". En société, d'une manière ou d'une autre, on est obligé de porter un masque. Chaque groupe d'individus est régi par des codes implicites. Donc il n'est jamais évident d'être soi-même. Après, peut-être par crainte du rejet, j'ai une tendance au mimétisme, à adopter le comportement, le ton, les attitudes, les expressions de celui que j'ai en face de moi. Ce qui fait que dans un échange, c'est toujours l'autre qui donne le rythme, et moi qui m'efface. Il faudrait que je trouve un équilibre entre le tempo collectif et mon propre rythme.

Parenthèse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 15/12/2015
Age : 25
Localisation : Captieux

http://www.luciecoutant.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Lyk Boby le Ven 18 Déc 2015 - 0:18

J'en suis vraiment au même point que toi et je ne sais pas si tu t'es adapter à moi en me parlant, comme avec les personnes que tu côtoies, mais j'ai eu l'impression de me lire.
Avant j'avais un faux-self, je m'adaptais aux autres pour être celui qu'ils veulent que je sois, même si cela était inconscient, mais maintenant que j'ai compris que je n'étais pas moi même et que je ne serai pas heureux ainsi, j'aimerai me retrouver car je sais qu'au fond de moi je suis quelqu'un d'hyper-sociable qui a de l'humour, qui aime rigoler et qui aime les autres sans conditions.
Mais j'ai l'impression de m'être mis de côté il y a tellement longtemps que c'est dur de refaire surface, de réapprendre à être moi. Je pense avoir enfermer une partie de moi quand j'étais enfant et je ne sais pas si c'est possible de la refaire sortir.
Je viens de réaliser en écrivant qu'en réalité ma personnalité étais façonnée jusqu'a maintenant par la peur de l'abandon et non par le fais de vouloir m'amuser. Et j'ai l'impression au final que je ne m'amuserai jamais, mais c'est faut, c'est déjà arrivé dans le passé donc ça peut se reproduire, j'ai juste besoin de retrouver cette insouciance qu'on a quand on se sent en sécurité, et ça se produira quand je n'aurais plus peur du regard des gens autour de moi, et ceci se passera quand j'aurai trouver... désolé je réfléchis à l'écrit, je sais pas si ça t'aide mais moi oui à vouloir t'aider je me suis aider, comme quoi tout ce qu'on offre nous ai rendu Smile En tout cas si t'as envie de parler n'hésite pas, ça serait drôle de voir à quoi ressemble une conversation entre deux copieurs sans personne d'autre à copier.

Lyk Boby
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 13/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Kadjagoogoo le Ven 18 Déc 2015 - 0:48

Salut Parenthèse, et bienvenue ici, quoi que tu y cherches, tu y trouveras probablement l'esprit de communauté et une dynamique, fluidité et vélocité d'esprit qui fait a priori défaut autour de nous, lorsque nous ne sommes pas suffisamment entouré de nos pairs. Trinquons

Parenthèse a écrit:Je suis en train de m'installer comme écrivain public. C'est un projet qui me tient beaucoup à coeur.
Poète Ce que tu nous expliques là me rend très curieux, car je pensais que ce merveilleux métier n'existait plus ! C'est en tout cas ce que mes amis m'expliquent lorsque je m'ouvre à eux de ce projet de reconversion dans cette voie que je nourris secrètement moi aussi...
Tu me redonnes de l'espoir, merci ! Une vraie "parenthèse enchantée" ! Un ange

Au plaisir d'échanger avec toi ici ou là,
Kadja

Kadjagoogoo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 579
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 39
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Parenthèse le Ven 18 Déc 2015 - 13:02

Moi aussi j'ai cette impression qu'il m'est impossible de m'amuser vraiment en présence d'autres personnes, jamais complètement en tout cas. Je suis surtout mal à l'aise dans les groupes, face à un unique interlocuteur c'est plus simple car l'échange se fait d'individu à d'individu. En groupe, les individus ont souvent tendance à s'effacer ou à adopter un rôle déterminé au profit de l'ensemble. Enfin, je le ressens comme ça.

Merci pour ton accueil, Kadjagoogoo. Oui ce métier existe toujours et plus que jamais, même s'il est encore méconnu. Je viens juste de me déclarer, ma "boîte" devrait ouvrir officiellement d'ici une dizaine de jours et je suis la formation du Cned en attendant. C'est un beau métier, qui ne s'adresse plus seulement aux personnes illettrées. L'écrit est de plus en plus indispensable, et de moins en moins maîtrisé. L'écrivain public aujourd'hui (ou écrivain privé, écrivain de famille, écrivain conseil...les termes sont nombreux) peut rédiger la correspondance privée et administrative, conduire des récits de vie, corriger des mémoires, faire office de secrétaire indépendant pour les entreprises, servir de nègre pour des biographies, discours, hommages, etc. Les possibilités sont nombreuses.
Je te donnerai plus de détails si tu le souhaites. Après, je ne peux pas parler encore de la réalité du métier, étant donné que je n'en suis qu'aux "balbutiements".

Parenthèse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 15/12/2015
Age : 25
Localisation : Captieux

http://www.luciecoutant.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Kadjagoogoo le Sam 19 Déc 2015 - 2:28

Merci à toi pour cette réponse très aimable, qui risque effectivement de m'inciter à te demander davantage de renseigner sur ce noble métier que nous affectionnons tous deux. Je le ferai avec d'autant moins de scrupules si je comprends que tu ne perçois pas ma démarche comme intéressée ni comme une menace potentielle - de la concurrence, noooon !! affraid Razz
Vraiment, ce que tu me décris là me redonne cet espoir qui me manquait pour croire que, à mon âge, je vais peut-être enfin pouvoir trouver ce second souffle, cette nouvelle direction professionnelle que j'ai finalement préparée sans le savoir, en perfectionnant tout davantage mon expression écrite, sur les forums ou dans mes correspondances, par goûts de la communication et de la langue française, cet outil si formidablement sophistiqué et riche que j'aimerais, à ton instar, mettre à disposition des populations moins nanties que je ne peux l'être à ce niveau, ou bien permettre à des gens trop occupés ou trop timorés de mettre des mots sur leurs idées, leurs élans affectifs, sociaux, etc. Smile

je te remercie donc par avance pour toute l'aide et les informations que tu pourras m'apporter, chère collègue en puissance ! Bisou câlin

Je vais me permettre de commenter cela aussi :
Parenthèse a écrit:j'ai cette impression qu'il m'est impossible de m'amuser vraiment en présence d'autres personnes, jamais complètement en tout cas. Je suis surtout mal à l'aise dans les groupes, face à un unique interlocuteur c'est plus simple car l'échange se fait d'individu à d'individu. En groupe, les individus ont souvent tendance à s'effacer ou à adopter un rôle déterminé au profit de l'ensemble. Enfin, je le ressens comme ça.
Brassens disait pertinemment : "A partir de quatre, on devient une bande de cons !" Et je le vérifie immanquablement, hélas, que ce soit avec des zèbres ou des neurotypiques. La foule tue l'identité, en forçant les individualités à se fondre dans l'ambiance, les personnalités à se dissoudre dans le moule... On n'ose plus grand-chose, surtout si l'on ne prend pas de psychotropes - et je ne le conseille à personne, bien évidemment ("Sans alcool, la fête est plus folle !" Soiffard ).

Kadjagoogoo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 579
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 39
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Parenthèse le Sam 19 Déc 2015 - 11:50

Non, je ne le vois pas comme une menace potentielle, au contraire ça fait plaisir de pouvoir parler de son métier à des personnes que cela intéresse, et peut-être de déclencher une vocation Smile

Par où commencer? D'une part, aimer et savoir manier convenablement l'écrit ne suffit pas. Une formation est indispensable. Bien sûr, ce n'est pas obligatoire, car ce n'est pas une activité réglementée. Personnellement, je suis la formation du CNED, que je trouve très bien faite bien qu'un peu onéreuse. Les cours sont au format papier et pdf, et il y a la possibilité de s'entraîner avec plusieurs devoirs (mais ce n'est pas obligatoire). Tu reçois tous les cours en même temps, de sorte que tu t'organises comme tu veux. La formation dure officiellement un an, et ne débouche pas sur un diplôme (c'est le seul point noir). Je me suis inscrite à cette formation en pensant que cela ne m'apprendrait pas grand-chose, et je dois reconnaître que c'est tout le contraire, les règles de l'écriture et de la typographie sont bien complexes qu'il y paraît.

Pour le cadre légal, en général la profession est exercée en libéral, mais certains écrivains publics effectuent des permanences dans les collectivités, ou choisissent le statut associatif.

Si tu exerces en libéral, c'est à toi de définir le fonctionnement de ton entreprise (avoir un cabinet, recevoir les clients à ton domicile, travailler à télédistance, te déplacer, ...), ta grille tarifaire (il ne faut pas hésiter à comparer les tarifs des autres écrivains publics), les services que tu proposes. L'avantage de travailler en libéral réside justement dans cette liberté, c'est toi et toi seul qui décide de la gestion de ton entreprise. Cela signifie aussi beaucoup de responsabilités, car tu dois gérer tout de A à Z, y compris les démarches administratives et la gestion comptable de ton entreprise. Pas si simple...

Après, c'est difficile de résumer ce métier en quelques mots, donc je t'envoie en mp deux-trois documents sur les bases du métier.

Parenthèse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 15/12/2015
Age : 25
Localisation : Captieux

http://www.luciecoutant.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Parenthèse le Sam 19 Déc 2015 - 11:55

Après, un conseil : ne pas se lancer trop vite. Je "médite" ce projet depuis des mois, et j'ai pris le temps pour réunir toutes les informations nécessaires avant de démarrer. Je m'apprête à sauter le pas, notamment parce que je commence à en avoir sacrément marre de mon boulot actuel, et encore je me demande si ce n'est pas un peu tôt. Au-delà de la passion, il faut que l'activité soit rentable, donc prendre le temps de bien tout calculer (même si c'est fastidieux et que cela casse un peu le rêve).

Parenthèse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 15/12/2015
Age : 25
Localisation : Captieux

http://www.luciecoutant.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre asociale (pléonasme?)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum