Boules énergétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Boules énergétiques

Message par Jonedo le Jeu 10 Déc 2015 - 3:38

Salut à tous,

Ayant récemment découvert ma condition de HP, je découvre et glane toutes les informations pertinentes qui peuvent répondre à ces questions qui me turlupinent depuis des lustres.

Avant de me lancer dans le sujet, il importe de spécifier que lors de l'apparition de ce phénomène je ne suis sous l'emprise d'aucunes substances, ni ne viens de faire du sport, et je m'avance peut-être un peu mais je n'ai pas de troubles mentaux détectés ....pas encore !

Prêts ?

Il m'arrive de ressentir ce que mon inculture me fait appeler des boules énergétiques.
Un afflux de vitalité tellement important qu'il peut-être qualifié d'exceptionnel. une sorte de shoot d'adrénaline pure qui me fait littéralement "péter les plombs" ! (Un peu comme le chat quand il a son 1/4 d'heure !)
Je suis survolté, ai une sensation d'invincibilité, ça tempête dans ma tête, je virevolte partout.
De l'extérieur on pourrait me croire sous amphets car c'est très similaire.

Question :
Ce phénomène vous est-il connu ?
Le vivez-vous parfois ?
Dérèglement hormonal ? Début d'aliénation ? Autre ?

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boules énergétiques

Message par Invité le Jeu 10 Déc 2015 - 3:45

Genre pas dormir là maintenant ? Il est quelle heure chez toi, bientôt 4h du mat' non ?
(moi j'ai l'excuse du décalage horaire).

Oui ça m'arrive. Souvent les témoins de cet état en concluent que j'ai abusé du café, ou que je sniffe dans les toilettes.
Quand j'étais étudiante, fauchée, et que j'avais pas les moyens de me payer des verres dans les soirées, j'arrivais à me mettre à peu près dans le même état euphorique "youhou trop bien" que mes camarades remontés à la vodka pomme.
Et toujours pareil " ben dis donc, t'en tenais une bonne hier soir, t'as pas la gueule de bois ? "

Je crois que c'est pas mal décrit dans la littérature zébre, hp, machin, machin ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boules énergétiques

Message par Jonedo le Jeu 10 Déc 2015 - 3:55

J'arrive à me mettre dans l'état euphorique dont tu parles, lors de soirées. Mais celui-là est particulier car incontrôlable (pour l'instant en tous cas !)

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boules énergétiques

Message par Invité le Lun 14 Déc 2015 - 19:29

.


Dernière édition par Rapha31 le Mer 6 Avr 2016 - 17:06, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boules énergétiques

Message par LaDemoiselle des Licornes le Lun 14 Déc 2015 - 19:32

Héééé! Ça m'a tellement fait rigoler car il m'arrive exactement pareil. Surtout quand je suis dans un environnement où je me sens bien, entourée de gens avec qui je suis à l'aise. On dirait que je me suis prise une cuite doublée d'un shoot de caféine, et je deviens complètement barjo.

Par contre aucune idée d'où ça vient, du coup si quelqu'un a des infos, je suis preneuse!

LaDemoiselle des Licornes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 87
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 20
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boules énergétiques

Message par Lyanah le Ven 1 Jan 2016 - 15:17

Quinze jours plus tard, je débarque ! Et je constate qu'il peut m'arriver la même chose. Souvent sans raison, parfois juste avec un simple rayon de soleil à travers la fenêtre, ou le chant d'un oiseau, ou n'importe en fait.

D'un coup je me sens capable de déplacer des montagnes, je vaincs ma procrastination le temps d'une demi-journée (mince, faudrait que ça m'arrive plus souvent !).
J'avais réussi à avoir une impression presque pareille (juste beaucoup moins forte et beaucoup moins speed, mais dans le même genre) en prenant un anxio et un café, y'a quelques années (= pas du tout d'angoisse + max d'énergie).

C'est assez étrange parce que dans ces cas-là je ne me reconnais pas. Je sais que c'est moi mais c'est comme si c'était pas moi. A la fois très agréable, très désagréable, et très perturbant.

Parfois je me demande si je suis pas "habitée" pendant ces périodes-là. Mon côté ésotérique :p

Lyanah
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boules énergétiques

Message par BouncingPouet le Lun 11 Jan 2016 - 15:21

tout pareil.
J'ai arrêté de prendre des trucs, et c’est tout pareil.
bon un peu moins fréquent..mais faut que j'analyse ça sur le plus long terme)

par moment, pif pam poum, je sautille dans l'appart, je fais la bagarre un peu avec mon zom (besoin de me défouler physiquement aussi à ce moment là), "ouay yeeeahhhh ce soir je vais écrire, chui toute excitée huhu", de ce smoment ou j'ai l'inspiration, où les insight se bousculent, je suis prolix, où j'ai l'impression de voir plus loin, plus vite, où beaucoup de choses s'éclaircissent simultanément à d'autres qui me submergent.

une ivresse jubilatoire. Au début où j'étais ici il y a 2 ans, (merde, déjà) je découvrais tout ça (je me regardais enfin) et je me souviens avoir demandé plusieurs fois si on pouvait être "ivre" comme ça sans boire. ça file les chocotte... le spectre de la follie me hante encore bien souvent.

Ces moments me procurent un grand plaisir, une sensation exhaltante, .. ça en est addictif...
Tout est possible, wonderland.
J'ai le cœur emporté, comme en phase amoureuse (oui oui car on est amoureuse que pednant une phase..faut pas rêver mouahaha gnark) ou de séduction, je suis carrément excitée même.

Bien que ça surgisse brutalement (même si souvent, maintenant je peux "sentir le vent tourner") ça peut parfois se poursuivre et ce, un peu plus en douceur, optimisme, motivation, toute puissance, narcissisme, grandeur... I am wanderwoman, j'aime ça, je vais ne plus faire le bien pour l'humanité, j'ai plein de capacité, j'vais tout réussir etc etc

ça cesse généralement avant d'avoir abouti à un machin construit et comme Lyannah, je retourne à la procrastination, j'abandonne ce qui a été entrepris ... et j'ai qu'une envie, que ça recommence..
mais je sais que ça av recommencer.. c’est ça qui est bon.


bon je suis pas HQI ....
j'ai évidement envisagé, le borderline et la bipo .... (phase maniaque-like, a minima hypomaniaque ... voir hyperthymique mais bon ça me fait faire des machins assez conséquents tout de même..)
Je n'ai pas osé aller vraiment consulter pour un diag à ce sujet. (1001 bonnes raisons classiques)

dans la littérature dédiée au HP c’est évoqué souvent, hyperexcitation, hyperstimulabilité (voir Dabrowski aussi) etc etc.
Quand tout se combine, du genre cerveau excitée, pic hormonal, humeur saisonnière, et fluctuation menstruelle.. c'est feu d'artifice !

J'ai aussi le pendnat négatif, souvent, qui se pointe aussi. Je l'appréhende un peu mieux.

C'est un aspect chouette du machin de nos fonctionnements tout de même... okok sauf quand ça conduit à se lancer dans des choses pas raisonnables...




BouncingPouet
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 320
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 33
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boules énergétiques

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum