1er jet...........

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Jonedo le Mar 29 Déc 2015 - 11:59



"Drogues/addictions un vaste et intéressant sujet que je me permets de rejoindre car me sentant concerné.
Je ne vais pas faire l'apologie de ces substances, (nous savons tous qu'elles sont capables du meilleur comme trop souvent du pire), mais viens juste y déposer mon témoignage espérant qu'il puisse aider ceux qui sont en souffrance.
Je ne parlerai donc qu'en mon nom, avec mon regard et mon expérience dans ce domaine.

J'en ai testé de nombreuses, des douces, des dures, des légales.
Je suis malheureusement tombé dans l'une de ces dernières : l'alcool, qui est certainement une des pires car légale, souvent bon marché, disponible en quantité astronomique en magasin, culturellement très établie dans nos moeurs.
D'un point de vue plus personnel cela m'a permit de me connaître de façon plus profonde à travers divers comportements et frasques en tous genres, mais aussi et surtout car c'était un formidable moyen de mettre mon cerveau sur off !! (Le seul que j'ai trouvé jusqu'ici d'ailleurs !)

Les principes d'une addiction sont les mêmes dans tous les pays, dans toutes les cultures, dans toutes les catégories sociaux-professionnelles et ce pour chaque drogues. L'addiction est équitable avec tous et a toujours un scénario semblable (côté festif au démarrage, on en prend pour être cool, ça nous booste, ça rend cool, etc.....avec un grand coup de "reviens-y",.... ce que l'on fait avec le temps trouvant à coup sûr une occasion de "faire la fête",.....l'étau se resserre aussi vite que la fréquence d'absorption augmente, sans qu'on puisse ou ne veuille le voir !.....puis un jour on a pas la forme, on l'utilise comme un médicament, et miracle on va mieux.....jusqu'à ce que l'effet se dissipe !
Trop tard, le piège vient de se refermer sur toi pauvre aveugle !.....tu es sur la dernière marche de l'escalier et c'est de là, sur la plus haute marche que tu pourras jouir du spectacle et jauger toutes les merdes qui vont tomber successivement (rupture sentimentale, rupture familiale, perte d'emploi, isolement sociale, déficience physique et cerise sur le gâteau.....la mort pour les plus persévérants !.....l'ordre peut évidement varier mais en fin de compte elles y sont toutes !!))

J'ai eu de nombreux moments où création et destruction se côtoyaient, de formidables moments de vie allant jusqu'aux pires.
Les drogues ne sont que des accélérateurs de nos états d'âmes au moment où nous les prenons, elles ne font que faire sortir les choses qui sont déjà en nous, bonnes ou mauvaises. Elles permettent d'être sans filtres, d'aller plus vite, de monter haut....très haut !!
Mais malheureusement plus on monte haut, plus ça fait mal quand on se casse la gueule, (pensée pour toutes les pertes collatérales qui sont entraînées dans cette chute et n'ont rien demandé !)

J'ai arrêté de boire il y a un an ayant compris quel chemin j'arpentais, voyant un futur néfaste et lugubre se dessiner pour moi et mes proches. Volonté et réflexion furent de précieuses alliées !
Le fait d'être tombé dans une addiction, d'en être revenu sauf et sans trop de dégâts, me permet d'en comprendre aujourd'hui chaque rouages et d'en déceler les signes annonciateurs.
Ce qui me laisse le loisir de continuer à fumer quelques joints (qui boostent d'ailleurs pas mal mes réflexions), et très occasionnellement taper dans d'autres choses un peu plus fortes une ou deux fois par an.

Les personnes de se site ont des cerveaux de grande qualité, il suffit d'en lire la pertinence des écrits...il serait criminel de voir ces merveilleux organes se transformer en puddings.
N'oublions pas que toutes les drogues sont plus fortes que nous, et qu'il n'y a que l'utilisation que nous en faisons qui peut réguler leur pouvoir.
À chacun d'être assez lucide pour savoir où il veut mener sa barque et ce qu'il est prêt à affronter le cas échéant.

Restez prudents "

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Jonedo le Mar 29 Déc 2015 - 22:46

Divagations nocturnes d'un fou noctambule :

 Depuis que je sais que je suis zébré, je suis beaucoup plus attentif à la rapidité de mes gestes, et réalise la formidable rapidité de mon cheminement synthétique.
(Je fais un rapide aparté pour étayer mon propos avec un exemple rigolo d'observation instantanée :
Je m'observais préparant mon casse-croûte, et m'interrogeait sur le fait que "Tout geste doive avoir un intérêt "
J'ai soudain pris mesure de la tempête dans mon crâne entré en ébullition dès la question lâchée. Comment en quelques secondes une thèse naissait, et comment la seconde d'après une idée tombait.
Je m'amusais à me voir me dire que sauf en cas de pathologie, on ne fait pas un geste par hasard, que la majeure partie des gens "normaux" ne savent qu'inconsciemment pourquoi il le font et que d'ailleurs il se foutaient certainement de savoir pourquoi ils faisaient tel geste plutôt qu'un autre.  
Ma conclusion est qu'avec notre mode de pensée, nous ne faisons pas un geste, mais LE geste, car nous savons mesurer en temps réel pourquoi nous l'avons fait et pourquoi c'est le meilleur et le plus pertinent à faire.
-Fin de l'aparté-)

Suite à quoi,  je me suis remémoré une enfance passée à me sentir différent des autres, souvent seul et en marge mais miraculeusement préférant s'occuper tout seul  !!
J'ai embrayé et survolé rapidement une scolarité catastrophique où les mots "instable" et "médiocre" reviennent fréquemment (à croire que tous mes profs se connaissaient !). Donnant raison à certains du fait de mon travail inexistant (visant juste la moyenne......mais souvent bien plus bas !), adjoint d'un comportement des plus tumultueux (me valant les félicitations du jury, sous forme d'avertissements pour ma conduite !)...... Mais par moment, privant aussi tous ces détracteurs de leurs jugements !....les faisant tomber de leurs slips, perdre leur latin et n'y plus rien comprendre quand je décidais subitement de "montrer" ce dont j'étais capable !....(je confesse aujourd'hui que ça me faisait bien jubiler !)

Avance rapide : ......je me suis propulsé dans l'année de mes 17 ans, où lors d'un jour pas plus particulier que les autres (la date m'est inconnue c'est pour dire...), j'ai décidé d'accepter cette "anomalie"  moins comme la différence qui me suivra toute ma vie, mais comme un atout présent lui aussi sur cette même durée.
"Quitte à être fou, autant le vivre bien !", me disais-je.
ce jour là donc, j'ai entreprit non plus de m'adapter au monde, mais d'adapter le monde à mon mode de fonctionnement,  sans lui laisser d'autre choix que de m'accepter et de me suivre.
Songeant que je me devais d'essayer de tirer avantage de chaque situation, j'ai également pris la décision de rendre une partie des bienfaits qui me serait accordés à mes proches et essayer de les rendre le plus heureux possible dans la limite de mes capacités.
Bien évidemment, il n'en a pas été de même pour les choses de l'amour !
Dans le registre de l'amour tout n'est pas si simple ! Je me rends compte à présent que  même si tu peux rester un Zèbre au début de ta rencontre , et que génialement c'est ce qui plaît le plus à quelqu'un de "standard", les choses se gâtent vite dans un quotidien......
Tu ne peux vivre cette différence sauf si tu es prêt à voir arriver de nouveaux sentiments  jusqu'alors inconnus. Des sentiments n'ayant rien à faire dans un couple sauf le polluer ! ......mais encore faut-il le savoir !
Trop d'interrogations, et l'incompréhension de part et d'autre te pousse à adopter un mode de fonctionnement qui n'est pas le tien...en imitant l'autre, le laissant prendre chaque initiative afin de l'étudier et ainsi savoir ce qu'on est sensé faire dans telle ou telle situation quand on est "normal". Essayant de te transformer en "celui que tu n'es pas " pour que ça marche !
Mais c'est voué à l'échec, car les dés sont pipés dès le départ ! et finalement, un jour tu n'en peux plus,....tu bois la tasse et ton couple se noie !

Depuis que je sais que j'ai un fonctionnement de zèbre (à peu près 1 mois), c'est comme si j'avais mis des lunettes !
Cette singularité qui a aujourd'hui un autre nom que "folie", m'ouvre sur la continuité d'un chemin que je pensais fini !
Depuis mon plus jeune âge, je ressentais les choses sans forcément tout comprendre. Aujourd'hui tout est si limpide, si évident, si compréhensible.....et ce même dans les choses de l'amour !
Je peux demeurer celui que j'ai toujours été tout en restant aimé et comprit de l'autre.
J'ai la chance de partager mon "super-pouvoir" avec quelqu'un qui le possède aussi. (Le hasard n'existe pas !! ;-))....Ce qui donne lieu à une relation tellement plus riche que celles d'avant, car sans barrières, sans jugements,....sans peur !
Tu peux partager et initier l'autre à tes diverses expériences, tes réflexions sur tous ces sujets qui te passionnent, et en retour l'autre te fait partager les siennes. (Ce qui accroît fortement les terrains de découverte, et comble ainsi notre recherche de nouveauté, de stimulation intellectuelle, et apaise au passage notre angoisse de l'ennui.)
C'est génial d'être différent....encore bien plus quand l'autre l'est aussi, et que tous deux en soient conscients.

Tout ça pour dire que dans l'intervalle d'une moitié de vie pour l'instant, tout est possible, accessible.....même prétendre à être heureux.
La question n'est pas de savoir si on peut vivre en paix avec nous-même,...avec les autres.....la question est de savoir ce qu'on attend pour le faire !?
Il suffit simplement de faire certains choix, d'avoir la volonté de leur donner vie et de s'y tenir.
J'ai longtemps cru être la branche pourrie de mon arbre généalogique, le vilain petit canard....tout est fini car le choix à été prononcé !
"C'est cool d'être moi, et c'est ça que je veux être !"
Conclusion : Si un sombre con de ma trempe peut y arriver, chacun le peut aussi !....en tous cas, c'est une certitude que je veux garder mienne !!

Il n'est jamais trop tard pour faire les choses.
Nos limites ne sont que celles que nous plaçons et que nous nous imposons !!

A tous les zèbres qui cherchent encore leur place dans la jungle de la vie, je dédie cet écrit numérique.
Je les rassureraient en leur disant qu'ils ont une chaise qui leur est réservée......(je ne pourrais, bien évidemment, m'empêcher de rajouter, que le plus "chiant" n'est pas de le savoir...
....c'est de la trouver ! ;-)

Jonedo

P.s : ce ne sont que quelques divagations !
Bienvenue dans ma tête !! ;-)

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Jonedo le Ven 25 Mar 2016 - 2:05

La brève de jour :

De passage chez la buraliste du coin, n'ayant pour volonté de n'acheter qu'un paquet de grandes feuilles, au moment de payer l'achat, je fut interpellé par le prix pratiqué, qui supérieur à d'autres confrères me fit m'exclamer :
- oh, c'est cher !
La vendeuse dans un élan de spontanéité digne de la vitesse de l'éclair me rétorque :
- et ce que tu mets dedans, c'est pas cher ?

J'ai posé ma pièce, j'ai pris mes feuilles, et penaud je suis parti.

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Jonedo le Sam 26 Mar 2016 - 2:45

Lâche ma main, je ne veux plus partir,
pas encore l'instant du repentir,
ton visage est beau et rassurant,
Mais j'ai besoin de plus de temps.

Longtemps je t'ai tendu les bras,
Jamais tu n'as voulu de moi,
Aujourd'hui je m'agrippe afin de rester là,
Accorde-moi répit, et fait de moi un roi.

Maintenant que ma vie est une chance,
Je me dois d'en faire l'héritage,
Quand cela sera mit en danse,
Viendra le temps de plier bagages.  

Attend, attend la prochaine fois,
Ange ou démon ? Je te laisserai le choix,
Donne oreille à ma complainte,
Afin que je laisse mon empreinte.

                                                               L.

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Invité le Sam 26 Mar 2016 - 3:00

Merci pour ces vers magnifiques.
Ils m'ont apaisée.
Je peux aller dormir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Jonedo le Mer 30 Mar 2016 - 14:22

Je te remercie Bérenice
Je suis flatté et heureux d'avoir contribué à ton bien-être.
À bientôt :-)

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Jonedo le Ven 8 Avr 2016 - 6:14

Je m'interroge actuellement sur un phénomène de montées et descentes émotionnelles qui apparemment est cyclique chez moi.
Pour imager, je pourrais comparer cela à des montagnes russes avec phases alternées de Up↗️  & Down↘️ en dents de scie, allant de l'euphorie dans la période positive à la mélancolie dans la période contraire.

rencontrez-vous ce type de sensations ?
Je serais désireux de savoir si quelqu'un s'est déjà penché sur le sujet et a des infos ou une analyse de la question à proposer !?

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Jonedo le Sam 28 Mai 2016 - 1:50

Délires :

Mécontent et armé de sa faucille, un nautile arpentait le séant de l'océan. le fossile à faux-cils venait trouver la tortue tordue et à sa rencontre lui dit :
- Tu as faux s'il est vrai que le tort tue comme tu le soutiens. tu es encore bien vivante à cette heure alors que tu te trompes.
Il prétexta donc que pour cette bonne raison elle allait y passer.
À ces mots entendus le requin-marteau, passant par ces lieux, enfonça le clou en renchérissant :
- celui qui se marre tôt en se trompant, commence peut-être bien sa journée mais n'est jamais certain d'être encore présent à la fin de celle-ci !
La faim justement.....elle était bien présente chez le squale, qui proposa naturellement de concourir contre le coquillage, afin de boulotter la pauvresse, tout en arguant qu'il était tel un dieu du tonnerre munit de son outil, prêt à fracasser la coquille de la malheureuse, (car comme chacun le sait Thor tue aussi....).

Le nautile, sentant potentiellement sa proie lui être ravie, héla l'étoile à poil, qui impudique, observait la scène :
- Hey toi, là ! pentagramme du fond des mers ne reste guère froide et fait scintiller ta sagesse en nous départageant.
Hoquetante, elle poussa un amer hic avant de déclamer :
- Le marteau ou la faucille ?.....dur choix des armes
- N'y voyez rien de politique, ni de communiste, juste un rien d'opportunisme ! assura l'heureux, qu'un immense sourire illuminait.
- prenez plus cette controverse comme un bienfait qui délestera nos fonds d'une fantasque fabuliste." Ajouta le nautile.

L'aster réfléchit un moment avant de s'écrier : ..............................
Et à partir de là, je ne m'en souviens plus.....mon réveil à sonné !
Mais peut-être qu'un de vous saurait conclure ? ;-)

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Aliocha le Mer 1 Juin 2016 - 11:28

[qu
ote="Jonedo"]Je m'interroge actuellement sur un phénomène de montées et descentes émotionnelles qui apparemment est cyclique chez moi.
Pour imager, je pourrais comparer cela à des montagnes russes avec phases alternées de Up↗️  & Down↘️ en dents de scie, allant de l'euphorie dans la période positive à la mélancolie dans la période contraire.

rencontrez-vous ce type de sensations ?
Je serais désireux de savoir si quelqu'un s'est déjà penché sur le sujet et a des infos ou une analyse de la question à proposer !?[/quote]

Bonjour Jonedo,

Pour répondre à ta question, j'ai passé quelques années à essayer de comprendre cet état. Je tenais même un journal et tout un tas de graphiques pour repérer les récurrences, les mettre en relation avec des faits etc.
J'ai été diagnostiquée bipolaire. Ce diagnostic a ensuite été remis en cause. Avec le recul et la connaissance en plus, je me demande comment un tel diagnostic a-t-il été posé...
Plus tard je me pencherais du côté des hormones. Rien de concluant n'en est sorti.
J'ai aussi incriminé l'hygiène de vie. Donc j'ai radicalement changé ma façon de vivre. Je dors au minimum 8h, je mange équilibré (c'est une horloge de précision qui guide mes repas), je fais du sport quand je peux.
C'est bien, ça aide à gérer les cycles mais ça ne les élimine pas (enfin c'est les down que je veux empêcher).
Aujourd'hui, j'essaie de me poser moins de questions.
Ce qui a changé c'est l'acceptation de cet état. Quand ça ne va pas je me mets en mode fonctionnement minimum, communication réduite également et je m'octroie le droit d'être dans cet état. C'est hard pour l'entourage, mais il faut expliquer, communiquer auparavant sur cet aspect émotionnel.
Il y a 15 ans, quand ça n'allait pas je compensais avec des produits. Quelle erreur !
Ce pavé est destiné à te dire que si aucune pathologie n'explique cette "cyclothymie" (à prendre au sens courant et non au sens du DSM IV), apprendre à ce connaître et accepter cet aspect de soi-même ont bien des effets positifs !

Take care
!

Aliocha
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 40
Date d'inscription : 28/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Jonedo le Ven 10 Juin 2016 - 7:46

Merci pour ta réponse. Je reviendrai vers toi pour partager mes données dès qu'elles seront synthétisées.

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Jonedo le Ven 10 Juin 2016 - 9:18

Ode pornographique d'un gourmand viandard à sa bien-aimée pintade

T-bone ma femme,
Mon porc d'attache, mon gîte de jouissance.
À tes côtés je m'enflamme, et boudin ardent désir.
À chaque fois un enchantement de me faux-filet en toi,
Je savoure ta poitrine, attrape ta basse-côte,
me repaissant de ton araignée, tout en te griffant de mes ongles laids.
J'assaisonne ta poire à coups de queue de bœuf, maculant ton triangle,....mais pas le rond, que je réserve pour le dessert.

Je suis repu quand ma creuse est remplie.
Le sexe avec toi, c'est pas de la daube !
Je suis ton Genghis couenne de l'amour.

Un entracte ? Une escale ? hop, j'en profite
Il ne me reste qu'à filer, mignon.
Ne désespère pas, je reviendrai tailler une bavette,
Mais pour l'instant Gigot discrètement,
C'est tout lard du cochon !

Jonedo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jet...........

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum