Personnalité évitante / distanciée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Personnalité évitante / distanciée

Message par gabygaby le Mer 2 Déc 2015 - 8:08

Bonjour,

j'ai rencontré une psy récemment et j'ai réalisé que j'avais développé un faux self hyper prononcé, à tel point que je ne le réalisais pas moi-même. N'ayant pas trouvé de réponse sur Internet, je me tourne vers vous. Certains d'entre vous ont-ils vécu la même chose et réalisé qu'une fois avec un psy?
Les symptômes de ce trouble sont très similaires aux traits de personnalité du HQI. Et je me demande si en essayant de trouver une réponse à mon mal, inconsciemment je n'ai pas focalisé sur la douance car me reconnaissant dans ce cas de figure, même inconsciemment.
Ce trouble est peu abordé dans la docu des gens surdoués et ne concerne que 1%.
Ma psy (c'était ma deuxième séance) me l'a fait en quelque sorte réalisé et je me demandais si c'était vraiment de la personnalité évitante car je prends conscience de m'être fait dépasser par mon faux self, mais ne pas avoir plongé dans la dépression ou destruction. J'ai toujours eu la force de me battre même si c'était pour nager en surface. J'ai toujours aimé la vie mais ne comprenait pas ce qui m'emprisonnait et pourquoi j'étais mal avec les autres. Et je cristallisais cela autour de l'intelligence :(un des maux inclus dans les symptomes de la personnalité évitante/distanciée) avec la volonté de passer un test de QI et des lectures de zèbres.
Sachant que je ne pense pas avoir besoin de médoc ou suivi prolongé (je suis allée chez le psy pour comprendre ce qui m'arrivait car tout perdait de la saveur), je me questionne si c'est faux self OU personnalité évitante /distanciée

gabygaby
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 4
Date d'inscription : 21/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Personnalité évitante / distanciée

Message par Invité le Dim 6 Déc 2015 - 15:11

...


Dernière édition par Amos le Mer 9 Déc 2015 - 23:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Personnalité évitante / distanciée

Message par JCVD le Dim 6 Déc 2015 - 18:34

gabygaby a écrit:Bonjour,

j'ai rencontré une psy récemment et j'ai réalisé que j'avais développé un faux self hyper prononcé, à tel point que je ne le réalisais pas moi-même. N'ayant pas trouvé de réponse sur Internet, je me tourne vers vous. Certains d'entre vous ont-ils vécu la même chose et réalisé qu'une fois avec un psy?
Les symptômes de ce trouble sont très similaires aux traits de personnalité du HQI. Et je me demande si en essayant de trouver une réponse à mon mal, inconsciemment je n'ai pas focalisé sur la douance car me reconnaissant dans ce cas de figure, même inconsciemment.
Ce trouble est peu abordé dans la docu des gens surdoués et ne concerne que 1%.
Ma psy (c'était ma deuxième séance) me l'a fait en quelque sorte réalisé et je me demandais si c'était vraiment de la personnalité évitante car je prends conscience de m'être fait dépasser par mon faux self, mais ne pas avoir plongé dans la dépression ou destruction. J'ai toujours eu la force de me battre même si c'était pour nager en surface. J'ai toujours aimé la vie mais ne comprenait pas ce qui m'emprisonnait et pourquoi j'étais mal avec les autres. Et je cristallisais cela autour de l'intelligence :(un des maux inclus dans les symptomes de la personnalité évitante/distanciée) avec la volonté de passer un test de QI et des lectures de zèbres.
Sachant que je ne pense pas avoir besoin de médoc ou suivi prolongé (je suis allée chez le psy pour comprendre ce qui m'arrivait car tout perdait de la saveur), je me questionne si c'est faux self OU personnalité évitante /distanciée

Alors ! Premier truc, si tu veux mon avis : te presse pas.
Les histoires de faux-self, pour l'instant...
Les personnalités évitantes...
OK.
Je comprends très très bien que tu te poses toutes ces questions - je ne peux évidemment pas y répondre.
Mais si j'ai un seul conseil à te donner c'est : t'emballe pas.
La psychologie, c'est vaste, c'est plein de théories...
Prends ton temps.
Je ne dis pas qu'il ne faut pas réfléchir, mais je pense que c'est l'un des domaines où il faut être le plus prudent et surtout dans la nuance !
avatar
JCVD
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5543
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 99

Revenir en haut Aller en bas

Re: Personnalité évitante / distanciée

Message par Mag-Stone le Dim 6 Déc 2015 - 23:26

Je dirais: personnalité évidente ou faux self ou quoi ce soit d'autre, si ça te va, porquoi chercher à nommer? Si tu as fait la démarche d'aller chez le psy, c'est peut-être que ça ne te convient pas, plus tant que ça, que qqch te gêne dans ta manière d'être avec autrui. Auquel cas, continuer un suivi le temps de remettre qques trucs en place, que tu te sentes plus à ton aise dans ta peau, ce serait peut-être suffisant. Tu feras au mieux évidemment.Juste pour dire que nommer, c'est entrer dans une case (et après, c'est dûr de s'en sortir, quand on constate que bah non, c'était pas tout à fait ça, en fait)

Mag-Stone
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Personnalité évitante / distanciée

Message par Mag-Stone le Dim 6 Déc 2015 - 23:27

Le lapsus: évitante... et pas évidente!

Mag-Stone
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Personnalité évitante / distanciée

Message par ifness le Lun 4 Juil 2016 - 16:37

Mon témoignage (je reviens de loin).
Non, je ne pense pas que tout soit inévitable. On peut se connaître soi-même (un peu)
Ta surdouance t'a rendu(e) évitante/distanciée. C'est normal. On ne peut pas éviter cette construction, sauf à se noyer dans le travail et l'ambition à outrance.
EVIDEMMENT que tu as construis un faux-self pour survivre.
La notion que je considère la plus importante dans ce fatras est : la douance.
Et les psys en général n'aiment pas trop prendre clairement en charge cette donnée.
(Ca se comprend silent )
Voilà : tu dois te trimballer ta douance, tu fais ce que peux,
c'est en fait pas très compliqué, tu sais. Mais c'est lourd à gérer.
Gérer. Gérer quoi ? Ta vie pro ? Ta vie privée ? Tes désirs ou ambitions (fonctions de ta douance) ?
Les 2 problèmes sont :
1)Le/la psy n'est pas divin(e) et ne réglera pas tes problèmes, même Calypso ne résolut pas ceux d'Ulysse.
2)La tentation des médocs est grande. C'est un peu le choix d'un petit suicide.
...........................
A en recauser. Amicalement.


avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1017
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Personnalité évitante / distanciée

Message par Tesla le Jeu 7 Sep 2017 - 16:19

Coucou, je nécroposte,

Personnellement, c'est un psy qui m'a diagnostiqué un trouble de la personnalité évitante.

La première chose, c'est que si tu as un psy avec lequel tu arrives à discuter, déjà, c'est pas si mal : mes psychiatres n'ont toujours cherché qu'à me cachetonner. Ils attendent que j' "aille mieux" avant même de considérer une TCC, ce qui est stupide de mon point de vue (ils attendent que je soie guéri pour entamer un traitement, CQFD).
D'ailleurs, je suis en train d'en changer...

La deuxième chose, c'est qu'il est normal pour qui que ce soit d'avoir un "faux-self". Chacun d'entre nous possède un "persona", donc une personnalité. Sans masque, nous n'existons pas socialement car nous n'avons plus d'interface avec l'altérité. Heureusement que les autres ne nous voient pas toujours tels que nous sommes ! Est-ce une si mauvaise chose ? Ce qui compte, c'est d'équilibrer nos vraies aspirations aux conditions du moment, non ?
Je comprends que ce soit frustrant de mettre trop souvent le torchon sur ce que nous désirons vraiment et sur notre besoin d'authenticité, cela dit.

Troisièmement, un traitement médicamenteux peut être proposé ou non par un psychiatre (non pas un psychologue, qui n'est pas médecin). Cela peut être justifié ou non. C'est totalement justifié dans le cas où il existe des complications ou des problèmes autres, notamment la dépression modérée/majeure. Il faut en causer et ne pas hésiter à dire qu'on n'est pas chaud pour un traitement médicamenteux. Le dialogue est essentiel.

Et enfin, le trouble de la personnalité évitante est une véritable saleté (pour rester poli), autant poser la question quand on a un doute, quitte à avoir tout faux. Si on se pose la question, c'est probablement qu'il y a un problème, que ce soit celui-là en particulier ou un autre. Chercher de l'aide psychologique est hélas encore mal vu en France, surtout de la part de ceux qui auraient bien besoin d'être aidés. Nul n'a besoin de souffrance mentale "pour évoluer" et n'importe qui peut être atteint d'un(e) trouble/syndrome/maladie mental(e), pas que "les plus faibles" (vous vous voyez dire ça a quelqu'un qui a fait un cancer ou un AVC ?).

Prenez soin de vous, gros bisous.
avatar
Tesla
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 329
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 29

http://www.zebrascrossing.net/t18794-fiche-zeetic-audio-h-27-lim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Personnalité évitante / distanciée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum