"The Beginner's guide" ou la mort de l'auteur.

Aller en bas

"The Beginner's guide" ou la mort de l'auteur.

Message par Sleepwalker le Sam 7 Nov 2015 - 13:19

Tout d'abords, il y a beaucoup de sujets explorés et de théories sur ce jeu (orchestré par l'auteur de "The Stanley Parable") mais il faudrait d'abords que je saches si au moins ne serait-ce qu'une personne parmi vous l'a testé.

Si ce n'est pas le cas, sachez qu'il coute 9€, dure 1 heure 30 (ce qui est beaucoup pour pas grand chose, c'est vrai) et qu'il est trouvable sur steam et autres plate-forme de téléchargement. Je vais pas vous pitcher l'histoire pour des questions de spoil, je vais juste laisser ici la vidéo du trailer et espérer que ce jeu-expérience aura fait réfléchir quelqu'un autant que moi.

avatar
Sleepwalker
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 340
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: "The Beginner's guide" ou la mort de l'auteur.

Message par Tav le Mar 10 Nov 2015 - 20:37

Vraiment un très bon jeu vidéo, mais ça me touche spécialement parce que je suis concepteur de jeux. Je suis curieux d'ailleurs, quels sont les éléments intéressants du jeu pour quelqu'un qui n'est pas concepteur / ne connait pas l'envers du décor ?
avatar
Tav
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 145
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 25

http://www.gandhirules.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "The Beginner's guide" ou la mort de l'auteur.

Message par Sleepwalker le Mar 10 Nov 2015 - 20:54

Ben, je pense déjà que l'on peut trouver l’expérience plus riche quand on est justement pas familiariser avec tout le travail que demande l'art du level design. Je veux dire, au vu de ton expérience, t'as du te rendre compte que toutes ces maps postées par CODA ne pouvaient pas avoir été pondue par un seul type en l'espace de deux mois. Ce qui casse un peu l'illusion.
Et contrairement à The Stanley Parable, le jeu vidéo n'est pas le centre du sujet abordé, ce n'est ici qu'un vecteur. Je me suis, par exemple, pas mal retrouvé dans la relation entre CODA et Davy, me voyant dans l'un comme dans l'autre à certains moment de l'histoire en fonction de mes expérience passée. Que ce soit dans la création comme auprès de personnes pour qui j'ai développé des sentiments obsessifs à l'époque.
Ce jeu a pour thème le rapport à l'artiste, ou tout simplement le rapport à l'autre quand on l’idéalise. Et c'est quelque chose que l'on peut trouver et expérimenter dans pleins de support artistiques différent. Je n'ai ma foi pas encore saisi l’intérêt d'en avoir fait un jeux vidéo mais je salut l'effort. L'auteur de toute manière avait surement envie de parler de ça après le succès monstrueux de son dernier jeu.
avatar
Sleepwalker
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 340
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: "The Beginner's guide" ou la mort de l'auteur.

Message par Tav le Mar 10 Nov 2015 - 21:44

Je pense que le côté obsessif peut être présent chez beaucoup de personnes qui ont besoin de reconnaissance, d'un modèle et c'est vrai que c'est très très bien décrit dans le jeu. 
J'ai vraiment adoré ce jeu, même court, même empli de défauts.
Ce topic va sûrement tomber à plat vu que je suis tout à fait d'accord avec toi :p.

Je te conseille Dear Esther dans le même genre, très très puissant narrativement.
avatar
Tav
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 145
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 25

http://www.gandhirules.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum