Epuisement et crise de la quarantaine

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Invité le Ven 1 Avr 2016 - 13:02

@Fata:
Fata Morgana a écrit:on fête nos 27 ans de mariage aujourd'hui, et dix ans de plus de vie commune
Joyeux anniversaire à vous deux ! Yahoo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Slafka le Ven 1 Avr 2016 - 14:18

Fusain a écrit:

Quant à se contenter des petites choses gratuites dans un monde au bord de l'effondrement, c'est purement et simplement obscène. Obscène.


Le monde meilleur ne s'érige pas par un seul mais se bâtit par plusieurs. Le don dont tu parles, le vrai et sincère, c'est celui qu'on voit pas. Pas celui qu'on érige. D'ailleurs, la proximité linguistique de 'ériger' et 'érection' est flagrante. Very Happy

Slafka
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 277
Date d'inscription : 25/06/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Fata Morgana le Ven 1 Avr 2016 - 14:25

Sois paresseux.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Invité le Ven 1 Avr 2016 - 14:29

Le monde meilleur ne s'érige pas par un seul mais se bâtit par plusieurs

Qui te dit que je fais les choses tout seul ?
Et d'ailleurs, d'où sont sortis ces termes de "quelque chose de grand, de significatif" que tu as ajouté sans avoir l'air d'y toucher à ce que j'exprimais ? Je ne suis pas VGE, tu peux garder tes procès d'intention et tes surinterprétations pour toi (même en rajoutant les artifices habituels du genre "fausse excuse" ou encore "inconsciemment" etc).
Travailler à ma grandeur. Mouahahahahahaha.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Slafka le Ven 1 Avr 2016 - 14:57

Non, pas de procès. En fait, je regrette maintenant d'être intervenu sur ce fil, veux-tu m'excuser.

Slafka
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 277
Date d'inscription : 25/06/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Invité le Ven 1 Avr 2016 - 14:59

Au moins je sais que tu ne brigues pas un poste dans mon gouvernement impérial.

Ni moi dans le tien. bounce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par iiihou le Ven 1 Avr 2016 - 16:52

Fusain a écrit:C'est peut-être le fond du problème en fait. Etre heureux dans un monde atroce, c'est obscène. C'est inimaginable.
Le monde atroce est dans ta tête.
Effectivement cela pourrait être un début du fond du problème.
Essaye de relativiser un peu.

iiihou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 452
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Pieyre le Ven 1 Avr 2016 - 17:27

La représentation du monde atroce est dans la tête. Mais, dans une tête bien faite, elle dépend fortement de la réalité. Certes on rajoute un jugement quant à ce que le monde devrait être, qui ne correspond pas forcément au jugement des autres. D'où un débat possible. Mais encore faut-il reconnaître qu'il s'agit bien de la prise en compte du réel. Si l'on considère que tout est fantasme dès lors qu'on se pose des problèmes, comment espérer trouver des solutions pour ce qui concerne la collectivité ?

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15389
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Slafka le Ven 1 Avr 2016 - 17:50

Pieyre a écrit:

Mais encore faut-il reconnaître qu'il s'agit bien de la prise en compte du réel. Si l'on considère que tout est fantasme dès lors qu'on se pose des problèmes, comment espérer trouver des solutions pour ce qui concerne la collectivité ?


Des problèmes fantasmés, peut-être pour certains, moins pour les autres. En tout cas, l'individu utilise trois choses, sa réalité quotidienne à lui en tant qu'individu, son antérieur mental et la réalité extérieure physique des autres pour fabriquer son ressenti global. Si au moins l'une des trois choses est suffisamment noire, le ressenti va être teinté plutôt de noir.

Slafka
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 277
Date d'inscription : 25/06/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Pieyre le Ven 1 Avr 2016 - 18:11

Bon, tu distingues notre présent, notre représentation du passé et les représentations des autres. Mais il me semble qu'il manque une dimension, celle de la projection vers le futur, le nôtre comme celui des autres, ce qui fait que certaines personnes restent optimistes alors que tout ce qui est de l'ordre du présent ou du passé est noir.

Mais c'était une réflexion incidente. Je laisse répondre Fusain.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15389
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Slafka le Ven 1 Avr 2016 - 19:06

Le futur c'est justement la combination des trois confondus: comment est-ce que ce fut, moi et eux, comment est-ce que je suis, comment est-ce qu'ils sont. Si on se projette dans le futur, on le fait avec ces trois représentations, c'est notre perception du futur du moment.

L'optimiste, ce n'est pas celui qui dit "Demain, c'est un autre jour", il se distancie des analyses de ce qui se passe, de ce qui s'est passé. Lui, sa phrase est "Tout va bien, le reste c'est pas grave". Par sa nature, l'optimiste ne laisse pas son présent s'assombrir, donc il n'arrive pas devant le futur avec un bilan noir élevé.

Sinon, on laisse répondre Fusain. Very Happy

Slafka
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 277
Date d'inscription : 25/06/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Invité le Ven 1 Avr 2016 - 19:35

Je ne suis pas votre singe savant, dites. C'est assez de m'être fait dépeindre comme un mégalomane répugnant à coups de remplacements des termes que j'emploie par d'autres. bounce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Invité le Ven 1 Avr 2016 - 19:51

Passé : Temps qui est mort, on ne peut le modifier, le changer, c'est une vérité irréfutable, et exception faite de la mort, le cadeau qu'il nous offre, est le Présent.

Présent : instant, partie du maintenant, d'aujourd'hui et dont le futur proche bascule à partir de minuit ? Porte pour améliorer, transformer et projeter son futur proche. Tout est possible dans le Présent, excepté ce que nous décrétons impossible

Futur : à rendre possible....

Le Temps, tel un sprinter inépuisable et éternel, est le seul et unique témoin qui ne ment jamais.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Invité le Ven 1 Avr 2016 - 19:59

iiihou a écrit:Le monde atroce est dans ta tête.

Ben oui, suis-je bête. Relativise, le monde n'est ni beau ni laid, il est et il n'y a pas à le changer, suffit de relativiser.

Quel luxe que tenir ce genre de discours.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Invité le Ven 1 Avr 2016 - 20:10

"Sois le changement que tu veux dans le monde". Gandhi

La nature est merveilleuse, le Monde dans lequel nous Existons, est composé de tant de Beauté et de tant de Laideur.
Un monde imparfait, dont les contours, formes, fonds, sont le résultat de ce que l'Humanité construit et détruit.
Tout évolue, tout se transforme, et je ne considère nullement l'Espoir, comme un luxe. Mais comme l'Espoir, le Possible d'une amélioration de ce qui peut l'être.
Et jamais, je ne renoncerait à cet ESPOIR et même si je ne représente qu'une particule de poussière, même pas un grain de sable, j'existe et nourris l'Espoir d'un monde plus équilibré, plus juste, plus HUMAIN.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Invité le Ven 1 Avr 2016 - 20:20

Tout l'enjeu du topic est la tension entre tout ça, et ce qu'il en résulte, en fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Fata Morgana le Ven 1 Avr 2016 - 20:33

Essaye de pas trop te faire embarquer par l'empathie quand même. Une fois posé que le monde est un enfer, on va faire quoi ?
Tu dois de temps en temps lui envoyer quelques molécules de joie, non ?
En période de dépression je ne voyais les choses qu'en noir. Mon pote Jean-François m'a juste répondu "Oui il y a ça dans le monde, mais il n'y a pas que ça." Ça m'aide de temps en temps.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Invité le Sam 2 Avr 2016 - 21:26

Terminé pour moi sur ce topic.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Invité le Mer 20 Avr 2016 - 18:48

"J'ai examiné toutes les oeuvres qui se font sous le soleil: et voici, tout est vanité et poursuite du vent."

Qo 1, 14

Voilà c'est mieux comme mot de la fin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement et crise de la quarantaine

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum