Les S.I.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les S.I.C

Message par Hotei le Mer 4 Nov 2015 - 11:52

Alors je m'explique :

En parlant sur le chat on ma dit "tien tu devrais parler de ce que tu fais à l'université, ça pourrait intéresser des gens".

Alors voila, je me lance avec quelque peu de timidité et surtout maladroitement pour parler de ce vaste sujet que sont les Sciences de l'information et de la communication. Bien entendu je ne suis qu'en L1 donc il ne faut pas s'attendre à un truc de fou, mais déjà je vais vous proposez un courte synthèse de l'histoire des SIC comme point de départ :

On dit des sciences de L'IC qu’elles sont interdisciplinaire : Elles sont liés à l'essor de la société de l'information et de la communication.
Les sciences de l’information et de la communication ont été officiellement créées en 1975 par l’état. Leurs périmètres de recherche s’étend de l’étude des médias au techniques, dispositif et acteurs de la communications. Si elles sont avent tout née de la création dans les universités d’enseignements spécifique de diplôme et de filière, elles sont également lié à la monté en puissance de ce que l’on nommera la société de la communication. Elles répondent par conséquent à l’apparition de nouveau types d’emplois pour lesquelles un cursus et des diplômes, ne pouvait être mise en place dans le cadre de discipline traditionnel (littérature, linguistique, sociologie … etc.) On ne peut donc pas, aborder la naissance des SIC sans parler de l’essor de la société de l’information et de la communication, cette essor est lié à l’évolution économique et culturel du monde. Après la grande dépression de 1929 il est évident qu’il ne suffit plus de produire des biens de consommations mais qu’il faut également les vendre, c’est l’arrivée de l’air du marketing.  Il faut connaitre les publiques, leurs gout, et communiquer avec eux afin de suscité  le désir et l’achat du produit. C’est durant la seconde guerre mondiale que les première technique d’influence à grande échelle furent tester notamment grâce à l’avènement de la radio et par le biais de moyen plus classique-t-elle que la presse et le cinéma. Propagande de recrutement, contre propagande, campagne de démoralisation, de désinformation, d’intoxication. Le grand public fut frappé par ses nouveaux moyens de « manipulation des foules ». A partir de 1945, le développement de la télévision ne fit qu’accroitre l’idée de l’influence des médias de masses. Il faut enfin noté que depuis les années 50 le formidable développement de la production et de la consommation d’information et l’explosion des moyens technologiques de stockage, de traitement et de diffusion de cette masse d’information. Face à ses bouleversements et à ce nouvel état du monde, il était alors naturel qu’une science spécifique tente de comprendre les nouveaux phénomènes en œuvre, d’en rassemblés toutes les connaissances éparses et de produire un corps théorique et conceptuels destiné à les analysés.



Alors voila, nous pouvons donc voire que le "Quatrième pouvoir" porte bien sont nom.
La société dite de "masse" qui à découlé de cette révolution communicationnel à créer le "Village-Monde", belle oxymore, qui contient dans ses subtilité d'autre paradoxe, le plus important étant celui de faire fonctionner les individues membres du "village" comme des Primitifs [rien de péjoratif ici, ce n'est qu'une différence comportemental], donc semblable à ceux que l'on peut encore retrouver en Amazonie ou en Afrique. Je m'explique :

L’intérêt en créant cette société Moderno-primive, est en quelque sorte de favorisé le commerce par la perte d'une individualité propre. En effet, le Primitif utilise des "artefact" pour ce donné des qualités et s’extraire du collectif dominant ; la plus part du temps il sagit de masque, porté uniquement par le Chaman ou pendant les rituels. Si maintenant nous regardons le fonctionnement de la société consumériste, les objets vendu par le PUB sont de véritable "artefact" eux aussi, porteur de qualité qui ne peuvent être obtenue qu'en possédant l'objet :

Bref, voila une petite intro, sans doute très incomplète et mal faite, mais j'espère que vous comprendrez le gros de la chose. N’hésitez pas à venir échanger ici, poser des questions, donné vos avis... bref au plaisir !

Hotei
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 21
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les S.I.C

Message par Sleepwalker le Mer 4 Nov 2015 - 12:55

En gros, tu fais partis de ces gens qui comprennent quelque chose aux raisons du succès de l'Iphone ? Parce que je dois avouer que ça me dépasse un peu.
Je serai d'avis que tu développe ton intéressant sujet parce que la logique m'a toujours échappé dans ce qui régit l'instinct des consommateurs. Genre, pourquoi dit-on que la peur aux infos donne envie aux gens d'acheter les trucs dans les publicité ? Je n'arrive pas à établir le rapport.
Donc, si t'as des réponses... Smile

Sleepwalker
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 31
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les S.I.C

Message par Kondomm le Mer 4 Nov 2015 - 13:52


Serait ce de ça qu'on parle ou du fait que les médias "mainstream" soient "détenus" par une poignée de personnes qui se prennent pour les miss météo de l'opinion ou bien de la psycho des foules ?
scratch

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les S.I.C

Message par Hotei le Mer 4 Nov 2015 - 16:41

Pour approfondir sur ce que tu me demandes, je pense que l'iPhone est un moyen comme un autre de s'identifier à une "tribu". La différence ici est que la campagne de communication d'APPLE est bien plus fournis que les autres et surtout, le prestige de la marque n'est plus à faire au niveau de l'opinion publique. Comme j'ai pus le soulever plus haut, le fonctionnement primitif du Village-Monde nécessite que ses membres qui le constitue s'identifie à des "idoles", des "artéfact", sorte de religions matérialiste décrite dans des ouvrages comme "L'homme sans gravité" ou encore "Dialectique du moi et de l'inconscient" (qu'au passage je te conseil fortement si tu t'intéresses à ça). Ce qui est drôle, c'est que la démarche des pro-Apple ou ce que tu voudras, n'est même plus utilitariste, c'est à dire que bien souvent l'objet n'est pas acheté pour ce qu'il est mais pour l'image qu'il renvois [ce que Guy de Bord appel le spectacle]. Il y a donc eu, avec la création progressive de la société de masse, une transformation de l'esprit du consommateur : le but n'est plus qu'il achète un objet car il en a besoin, mais plutôt de créer le besoin pour qu'il achète un objet inutile. Nous avons donc crée véritablement un système qui "vend" du manque. Car c'est par le manque - non pas du désire - mais de l'insatisfaction immédiate de la jouissance , que les commerciaux et les communicants arrive à vendre des objets souvent obsolète et chère [alors qu'il pourrait faire largement mieux et moins chère, mais ce n'est bien sur pas intéressant]

Hotei
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 21
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les S.I.C

Message par Invité le Mer 4 Nov 2015 - 17:09

Ah je suis super contente de te lire sur ce sujet passionnant.

Le titre m'a beaucoup amusée, parce que j'ai une autre définition de SIC (Système d'information et de communication) plus orientée support. (transmission de données par les ondes, chiffrement...). J'ai failli tomber de ma chaise en me demandant qui pouvait bien venir parler ici de systèmes de chiffrement tongue

Ce qui me fascine dans cette notion de "je possède donc je suis", c'est que cela commence extrêmement tôt. On commence à conditionner les enfants dès qu'ils sont en âge de dire "je veux".
Par exemple, un enfant de 4 ans aime-t-il vraiment la bouffe de Mac Donald?

Peux tu aussi développer sur "s'extraire du collectif dominant"? Je trouve ce point paradoxal.
J'entend souvent les gens me dire "je ne veux pas faire comme tout le monde", "je veux me démarquer". Et dans cette quête de l'originalité, ils finissent toujours par revenir dans la masse.
Je crois que c'est aussi une des raisons du succès de l'iphone:

- Ce qui est rare est cher ;
- l'iphone est cher ;
- Donc, l'iphone est rare, et si je l'ai, je suis différent ;
- Un nouvel IPhone (le même, en plus cher) sort sur le marché ;
- Tout le monde a le modèle précédent ;
- Je vais acheter le modèle plus cher pour me démarquer...

Le prix devient donc argument de vente. Le même produit vendu à sa valeur réelle n'aurait pas le même succès. Et on se retrouve avec un marché inondé de produits aux prix gonflés bien au delà de leur valeur réelle.

Et au passage, pour aider à se démarquer de la masse, on voit une explosion de l'offre des produits dérivés (coques bling bling, applications payantes...). Et là encore, on rentre dans un cercle de consommation, ou l'on achète le produit pour l'offre de produits dérivés qui l'accompagne et pas pour le produit lui même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les S.I.C

Message par Kondomm le Mer 4 Nov 2015 - 19:44

Merci de ta réponse Hotel, j'adore Wink

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les S.I.C

Message par Hotei le Mer 4 Nov 2015 - 21:26

@Mily :"s'extraire du collectif dominant"?

[j'essaie de bien expliquer, après je ne suis pas docteur je peu donc me trompé ou manqué d'information]

Il s'agit d'un mécanisme qu'on découvert des Ethnologue comme Levis Strauss et qu'a développé Karl Gustave Jung.
Il l'a appelé le processus d'individuation. On le retrouve donc chez les primitifs, qui utilise des idoles et des artéfacts afin de crée un individu "fictif", souvent le chef qui fait aussi office de Chaman (ou plutôt l'inverse). Bref, l'objectif est donc de représenté "l'égo" de toute la tribu dans un seul individu la "représentant" en quelque sorte, car les primitifs n'ont pas du tout la même notion d'individu que nous par exemple, car il fonctionne beaucoup plus de manière collective que nous. Mais l'individuation ne ce limite pas au primitif, en effet Jung explique qu'il s'agit d'une véritable "volonté de l'âme" a s'accomplir, à ce développé, et qui nécessite donc d'avoir lieu pour que l'individu soit accomplis et trouve le bonheur. Comme on peu le voir, les primitif malgré leurs "retard" technologique, on un système social très développé et ne souffre pas des maladies "psychique" que notre civilisation rencontre. [l'anthropologie et l'ethnologie on permis de montrer, du moins à ceux qui s'y intéresse, qu'aucune société n'est mieux ni plus développé] . Si maintenant nous regardons notre société, nous voyons bien que la manière employé pour s'accomplir est dysfonctionnel car elle n'est pas en "accord" avec notre système et notre civilisation : en effet, nous avons un fonctionnement de primitif dans notre rapport à l'objet-artéfact, mais nous avons des individualité(isme) hypertrophié. Qui plus est, un système économique ce positionne derrière cette réalité afin d'en tiré le plus de bénéfice. Comme je l'ai dit plus haut, il crée du besoin, il vend donc du manque par la PUB et la pression social que la "culture pub" engendre. L'individu en manque perpétuel, car assoiffé par une illusion, crois trouvé le salut dans l'image que l'objet lui apporte, mais s'enferme t'elle l'ouroboros dans un cercle vicieux, ou il court après des mirages. Ce que l'être (ou l'âme, ou ce que vous voudrez) recherche réellement c'est sont reflet, sa moitié (le mythe d'Adam et Eve, mais je me lance pas dedans je veux pas passé pour un fou) , qui n'est pas trouvable dans l'objet ou dans l'image. La ou les primitif ce servent de l'artéfact comme d'un moyen d'accomplir "la conscience collective" de la tribut, l'homme dit civilisé vois l'objet comme une fin, pire aujourd'hui il ne regarde que le spectacle, donc l'image que l'objet dégage... c'est dire le travaille qu'il y a, mais c'est positif car dans l'absolu, il n'y a pas de lune dans le court d'eau, seulement dans la tête de celui qui regarde Wink

Hotei
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 21
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les S.I.C

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum