Le vilain petit canard qui voulait devenir un cygne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vilain petit canard qui voulait devenir un cygne

Message par Maïazebra le Dim 1 Nov 2015 - 20:47

Bonjour à tous,

J'ai découvert ce forum grâce à Jeanne Siaud Facchin après avoir lu son livre "trop intelligent pour être heureux?". Je trouvais ce titre très pompeux mais devant l'insistance de ma tante "lis le, c'est toi, c'est incroyable!", je l'ai donc acheté. Après les 30 premières pages, j'ai refermé le livre, pleuré pendant 2 heures et je n'ai pu le ré ouvrir que 3 mois plus tard.
Plus de 25 ans à errer avec ma condition d'extra terrestre, comme mes proches aiment me surnommer, et voilà que quelqu'un mettait des mots et semblait me comprendre. Quel choc !
D'un coup, j'imagine que je ne suis plus seule, youpi !!!

Je n'ai pas fait la batterie de test parce que j'ai une aversion énorme pour les catégories et je ne me sens pas prête à faire ça. De plus, j'ai été dans la recherche pendant 6 ans, à faire entre autres choses des stats. J'ai donc le malheur de savoir ce que ça vaut... Enfin, je suis passée par pas mal de psy (ma mère m'y ayant emmené dès l'âge de 8 ans) des plus incompétents. J'ai eu droit à des idées toutes aussi farfelues les unes que les autres; 8 ans : elle est en pré adolescence, c'est normal; 15 ans : elle est adolescente, c'est normal; 20 ans : elle est en post adolescence, c'est normale; 23 ans : elle est bipolaire; Avec le temps, force est de constater que je n'étais/ ne suis rien de tout ça.

Je me qualifierai comme quelqu'un d'hypersensible, qui voit le monde d'une façon clairement différente de la majorité de mon entourage. Petite, j'étais déjà grande, à l'école c'était facile et je ne comprenais pas pourquoi on faisait tout un foin de ma réussite scolaire. Ça dure encore...
Et puis, je ne comprenais pas pourquoi beaucoup de personnes autour de moi discutaient pendant des heures de choses qui me paraissaient complètement insignifiantes, pourquoi ils se questionnaient sur des choses qui me paraissaient totalement logiques. Ça dure encore...
Et puis, je ne comprenais pas pourquoi ils perdaient leur énergie sur le quotidien quand il y avait tant de choses à faire et à voir dans le monde. Ça dure encore...

Du coup, j'ai développé une sorte de barrière entre moi et la société. Elle et moi, on ne se comprenait pas.
J'ai longtemps pensé qu'il fallait que je me protège des autres et que je les protège de moi également.
C'est en tous cas ce que ma propre famille m'a fait croire : j'étais une mauvaise personne et le problème c'était moi. Du plus lointain qu'ils se souvenaient, j'étais comme ça, j'étais née comme ça. Avec un "problème".
A l'époque, j'ai choisi la colère et la solitude, certainement pas le bon choix mais bon, j'ai fait avec les moyens du bord, et j'ai surtout tout fait pour conserver mon intégrité, ma soif de liberté et mon esprit critique.

Aujourd'hui, le vilain petit canard tente de devenir un cygne... La colère tente de se faire oublier, j'apprends la différence et la tolérance... et surtout j'essaie de m'accepter comme je suis. J'ai eu la chance de rencontrer des personnes fabuleuses qui m'entourent de leur amour et de leur bienveillance.
Aussi, j'ai bien envie de continuer dans cette voie en discutant/ rencontrant des personnes qui ont vécu/ vivent plus ou moins la même chose et partager nos expériences, nos défaites et nos réussites !

J'espère que je n'ai pas été trop longue et pénible. J'avoue que c'est tellement rare de pouvoir écrire comme ça en sachant que d'autres personnes peuvent nous comprendre Smile

A bientôt!

Maïazebra
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 15/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vilain petit canard qui voulait devenir un cygne

Message par Hotei le Dim 1 Nov 2015 - 21:22

Bonjour,

Je suis nouveau aussi, mais bienvenue quand même !

Je comprend totalement ce que tu as pus vivre, ce n'est pas toujours évident, mais la plus belle des choses c'est quand l'on trouve la compassion nécessaire pour comprendre l'autre, que sa manière de voire le monde est bien souvent "pollué" par des tas de filtre socio-culturelle qui le dépasse... Bref, que nous n'avons pas le même regard, et si nous ne prenons pas la peine (car nous en sommes capable) de prendre en compte ce facteur nous nous excluons - presque pourrait-on dire volontairement - de leurs réalité et nous devenons un danger potentiel car nous mettons en péril son aspect absolu. Du moins c'est mon expérience [maigre] qui parle Wink

Hâte de te lire ^^

Hotei
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 21
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vilain petit canard qui voulait devenir un cygne

Message par Invité le Dim 1 Nov 2015 - 21:26

Bienvenue sur le forum ! 

Au plaisir d'échanger !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vilain petit canard qui voulait devenir un cygne

Message par Maïazebra le Dim 1 Nov 2015 - 21:32

Merci Hotei pour tes mots. Ils me parlent beaucoup.
La compréhension de l'autre, et la manière de ne plus s'auto-excluer. Sujets passionnants Smile

Bienvenue à toi aussi et bientôt pour des échanges

Maïazebra
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 15/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vilain petit canard qui voulait devenir un cygne

Message par Invité le Dim 1 Nov 2015 - 23:21

Bonsoir et bienvenue Maiazebra

Très chouette titre de fil ^^
Je crois que vilain petit canard un jour, vilain petit canard toujours. Même lorsque nous devenons des cygnes, nous gardons cette vilaine image de nous, et doutons, toujours.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vilain petit canard qui voulait devenir un cygne

Message par Kondomm le Dim 1 Nov 2015 - 23:57

'Lut,
Ni trop longue et encore moins pénible.

Qui c'est qui a dit "être parfaitement intégré dans une société profondément inique n'est pas un gage de bonne santé mentale" ou quelque chose d'approchant déjà ?
Bref on s'en cogne, l'important c'est d'en prendre conscience pour soi-même le reste c'est que de la poésie.
De nos réussites ? aucune importance ce n'est pas le bon angle, je n'ai jamais appris que de mes échecs ; quant à la "colère" maman...
Avant elle me dominait et à présent je m'emploie à m'en servir comme carburant pour avancer, mais bon ceci n'incombe qu'à mon propre fonctionnement et cheminement ("quoi, j'ai les roues ovales ? bhé fermes ta gueule et pédales, les tiennes elles sont carrés..." 2nd degré ) , peut-être que pour toi tu poses d'autres vecteurs sémantiques  sur ce termes là que les miens (?).

J'aime ta prez, je ne participe pas vraiment au forum mais y a tellement de similitudes avec mon ressenti perso que...
Bref, lâches rien Dent pétée

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 865
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vilain petit canard qui voulait devenir un cygne

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum