La fille au bout du doigt

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 17:34

Bonjour,  
Je m'excuse d’avance pour ce roman au sens décousu…je n’ai pas l’habitude de me confier et je manque d’organisation…j’y travaille ! Merci à ceux qui arriveront au bout.  Rolling Eyes

Si je devais me décrire, je me décrirais comme une extra-terrestre venue d’une planète plus ou moins lointaine qui fait son maximum pour s’adapter à la vie terrestre. Je n’y étais pas loin. Mais si ma petite taille me permet parfois (à de rares occasions), de me fondre dans la masse, le vaisseau spatial que je traîne derrière moi me trahit…je n’ai jamais compris pourquoi… Suspect

Mon enfance ? Elle s’est arrêtée après la séparation de mes parents (9ans 1/2), si je vous dis "maltraitance verbale avec quelques écarts physiques provenant de la sœur de mon père, père qui savait mais s'est retourné contre moi. Puis inversion des rôles "victime, coupable" et culpabilité." vous comprendrez pourquoi je ne m'appesantis pas sur ce chapitre Like a Star @ heaven .  
J’ai parfois trouvé un certain refuge à l’école mais, bien que j’ai toujours adoré apprendre, je n’ai jamais aimé cet endroit, où je me sens bridée, en désaccord avec les méthodes, désynchronisée avec ceux de mon âge. Le fait d'avoir toujours davantage recherché la compagnie des adultes (professeurs, personnel), participe à me mettre à l’écart des autres.  Je perçois et prends conscience de trop de choses que je ne parviens pas à trier. Pensée en arborescence, hypersensibilité, raisonnement trop différent etc. Depuis mes 7 ans (à peu près), je sais que « quelque chose ne va pas chez moi ». Je l’ai toujours su. J’ai grandi avec une sorte de mal-être permanent, l’impression de ne jamais être à sa place, être sans cesse à côté de la plaque. J’ai toujours fait partie des premiers de la classe mais je n’en ai sauté aucune. Je n’ai jamais été capable de comprendre les interactions au sein d’un groupe, et je ne pense pas avoir besoin de décrire mes années de collège…tout le monde sait que «  les jeux d’enfants ne sont pas des jeux » (Montaigne)

Bref, J’ai 17 ans demain, je suis en Terminale scientifique car je suis une littéraire paumée (je m’excuse, je ne vois pas d’autre terme qui convienne), trop curieuse (et qui recherche toujours ce qu’il y a de plus complexe), pour trouver son bonheur en série L. En dehors du lycée j'ai deux passions : l'écriture et la musique : je fais du piano (toute seule depuis 3ans ½ car j’ai l’impression de progresser davantage ainsi), et du chant. J'ai également des centres d'intérêts : le sport (tennis, Kung Fu, tir à l’arc), je décortique le cerveau humain (ne me demandez pas pourquoi), l'archéologie  farao (surtout grecque et égyptienne, je me prends parfois à essayer de déchiffrer les Hiéroglyphes (rien que les signes monolitaires...c'est déjà sympa!  cyclops), et je suis apparemment la seule personne qui passerait des heures à déchiffrer de la philosophie écrite en grec ancien…   affraid ), et justement, la Philosophie. J'apprends également le Mandarin en autodidacte même si je ne suis, pour le moment, pas arrivée bien loin.

Pour en revenir au sujet, l’année dernière j’étais sur le point de décrocher scolairement, pourtant, lorsqu'on regardait mes notes (pas excellentes non plus dans toutes les matières), tout semblait aller très bien... J’ai fait des recherches, entre deux idées noires et le sang qui formait des rivières pourpres puis rugueuses sur mon poignet, contacté des spécialistes, rencontré une psychologue et j’ai enfin tout avoué à ma mère qui a pris rendez-vous chez une psychologue spécialisée. J’ai ainsi été diagnostiquée HPI début septembre. Tard ? Probablement. Mais cela soulage de poser un nom sur un sentiment, un ressenti, rares sont les occasions de le faire.
Je préfère ne pas donner de chiffres, sauf si cela intéresse quelqu'un ou peut apporter des précision quant à mon profil ou autre, je m'en tiens à : « sur efficiente mentale à profil très littéraire ». Au départ, et cela malgré notre grande complicité, il y a eu un refus de la part de ma mère : « on met ça de côté, ça ne veut rien dire, de toute façon c’est zéro être HP, c’est rien tu vas t’enfermer dans un monde, tu n’auras plus d’amis parce que tu vas mettre toutes tes petites différences sur le compte de ton HP et que tu ne vas rechercher que les personnes comme toi, faut arrêter un peu, en cherchant on trouve toujours quelque chose, je le suis peut-être aussi ! Tu n’est plus que des statistiques maintenant ! Je ne veux plus en parler, on n’aurait jamais dû faire ces tests de merde, on arrête tout ». Je pense qu'elle avait peur, qu'elle ne comprenait pas pourquoi elle est été passée à côté de ce "détail", sachant que c'était précisément à cause de ce "détail" que je ne parvenais pas à être heureuse "malgré tout ce que j'ai".  Heureusement qu’en faisant des recherches, le lendemain, elle a pris conscience de certaines choses…de beaucoup de choses.

De fil en aiguille  bounce , comme lors des tests, des résultats étaient inexpliqués : trop grande différence entre QI verbal et QI de performance, on a pris rendez-vous chez une psychomotricienne résultats : troubles de l’apprentissage : troubles de la planification et de l’organisation (elle soupçonne une dyspraxie), et capacités visuo-constructives déficientes…Génial ! Tout ou rien   alien  ! Un P.A.P va être mis en place au sein de mon établissement d’ici quelques semaines. Tour cela pour dire que je n’aime pas aller au lycée même si j’ai des amis géniaux et une bonne classe, que mes résultats sont bons. Tout ça pour dire que ce monde est autant à côté de la plaque que je le suis moi-même. Que je suis épuisée de réfléchir sans cesse, de ressentir les problèmes des autres (j’aimerais aider tout le monde, voire sauver…). Que j’aimerais comprendre comment je fonctionne et contrôler la boîte de Pandore que j’ai à la place du cerveau etc. Crises d’angoisse, questions, rejet, pression…On me parle de « potentiel », « d’intelligence », « de don », d’  « exception ». Je n’aime pas la définition d’intelligence, probablement parce qu’il n’y en a pas. Ce n’est pas un don, du moins pas comme la plupart des personnes l’entendent. Voilà pourquoi je n’ai pas mentionné le terme « Surdouée ». Si je suis capable de choses « hors-normes », alors j’aimerais me poser, me retrouver, m’apprivoiser…(manque de chance le zèbre est le seul équidé qui n’a jamais pu être domestiqué), et apprendre à fonctionner correctement, à utiliser ce que je sais faire et faire ce que je fais le mieux. J'espère vraiment que les "zèbres" seront de plus en plus nombreux à être diagnostiqués...car sans cela, on ne peut vivre. On existe par ce qu'on a une raison d'être, celui qui ne peut apprendre à se connaître passera sa vie à chercher son problème et aura ainsi du mal à se tourner vers le Monde.

Voilà bravo, vous êtes au bout, si vous avez triché je ne vous en veux pas  Wink . J’espère trouver sur ce forum des personnes avec qui échanger, des personnes qui, peut-être, pourront me comprendre et que je pourrais comprendre.  
Petite précision, malgré mes confidences, je reste une petite fille de nature (plutôt) optimiste  sunny  !
Merci,
Lena study

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015 - 18:00

Bonjour Lena, j'ai un peu triché (j'ai lu en diagonal).
Ca t'ennuie si je te souhaite un bon anniversaire en avance, il parait que ca se fait pas mais ehhh si j'oublie demain je m'en voudrais.

Bienvenue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015 - 18:04

Bienvenue ! 

Quelle maturité intellectuelle pour ton âge ! C'est sympathique de te lire. 

Bonne route sur ce forum !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 18:46

Ca t'ennuie si je te souhaite un bon anniversaire en avance
Aucun problème, merci beaucoup!

Quelle maturité intellectuelle pour ton âge ! C'est sympathique de te lire.
, je vous remercie, je compte bien voyager un petit peu parmi les zèbres...Smile

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Tosse le Sam 31 Oct 2015 - 19:13

Bienvenue dans le coin Wink

Tosse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 676
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 20
Localisation : Yvelines ou St-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 19:18

afro

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Vincenz' le Sam 31 Oct 2015 - 19:25

Je me retrouve un peu dans ce que tu dis... mais c'est peut être un peu la longueur de la présentation qui fait ça (la mienne était bien pire)... m'enfin, en tout cas, bienvenu sur ZC !

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4503
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 19:30

Longueur...c'est un mot qui me parle...un mot que l'on prononce souvent lorsqu'on parle de moi...mais en général il va de pair avec "désordonné", "capharnaüm", "Hors-sujet" et j'en passe! Very Happy merci beaucoup d'avoir couru après les mots du petit zèbre que je suis!

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Ardel le Sam 31 Oct 2015 - 20:12

Bienvenue, Lena ! cheers

Merci pour ce long récit (ben oui, je remercie, quand on me donne des choses à lire, et que c'est bien écrit), ça amorce une belle plongée dans le forum -tant que l'eau y sera bonne-.

Bon, et puis la définition de l'intelligence, ce n'est pas qu'elle n'existe pas, c'est qu'elle existe trop : tout le monde à la sienne. Du coup, il ne faut pas te gêner pour trouver ou construire celle qu'il te plaira.

La mienne, c'est "Caractéristique des gens que je trouve intelligents". Oui, c'est circulaire et subjectif, mais j'm'en fous, je l'aime comme ça Very Happy

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3840
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 21:42

En effet, j'ai souvent pu constater que la définition universelle n'est jamais la même pour tout le monde, peut-être parce que lorsqu'une personne en donne une, elle représente la manière dont il représente sa propre intelligence...ou la manière dont il veut que son intelligence soit représentée...ce qui nous donne quelques indications de psychologie...!! confused

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015 - 21:48

Je pense que définir l'abstrait relève presque de l'ésotérique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 22:28

L'abstrait ne vit que dans sa définition, une définition est abstraite Wink donc si on définit l'abstrait, il n'a plus raison d'être...(et plus il y a de fromage moins il y a de fromage pour ceux qui connaissent...)

Je pense que qu'on ne peut pas "être intelligent", tout comme la vérité n'existe pas; je pense qu'on peut "avoir des comportements intelligents", ou des "comportements vrais", pour moi tout réside dans la manifestation et dans l'interprétation que chacun en fait...car les idées universelles ne le sont plus dans la pratique, devenant contextuelles...(merci mon prof de philo!) king

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015 - 22:31

Lena46 a écrit:L'abstrait ne vit que dans sa définition, une définition est abstraite Wink donc si on définit l'abstrait, il n'a plus raison d'être...(et plus il y a de fromage moins il y a de fromage pour ceux qui connaissent...)
Brillant ! Mais ce que je voulais souligner est qu'il est donc illusoire de vouloir définir l'intelligence. C'est à mon sens aussi illusoire que de la quantifier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 22:39

En reliant l'intelligence à l'abstraction on y est! Intelligence = abstraction, abstraction = définition, or définition = abstraction, définition de l'abstraction = plus d'abstraction = plus d'intelligence : l'intelligence ne peut être définie...CQFD? Cool (à moins que je ne dérive encore vers le hors sujet...)

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015 - 22:44

Oui c'est cela. Tu as résumé mes propos par un beau syllogisme mais oui. Apparemment tu es adepte de philo !
Ca me rappelle mes 16 ans il y a une éternité !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 22:52

En effet, je ne fais de la philosophie (officiellement), depuis cette année (et je viens de découvrir ce qu'est le syllogisme il y a deux semaines...brillante invention! Mais j'ai toujours adorer faire de la "pseudo-philo" tous les jours depuis que je suis petite...ma tête est une boite de pandore, dans laquelle grouilles des centaines de dissertations de philosophie (sans la méthodologie et sans les connexions logiques mais je m'y retrouve quand même), sur tout et sur rien...Cool

Et vous, adepte?

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015 - 22:56

Pourquoi "une boite de Pandore" ? La philo n'est pas un mal. 

Disons que je suis un amateur. Mais j'ai justement commencé à découvrir certaines réflexions intrinsèques à l'âge de 16 ans en écrivant des articles de philo et de la poésie juste pour le plaisir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 23:03

La philo n'est pas un mal, au contraire, mais mon cerveau en est un Wink

J'ai commencé il y a quelques années à mettre ma petite philosophie par écrit, mais elle est si...mouvante que je pense tout noter et ranger cela dans un tiroir, en attendant que cela murisse et se stabilise...et aujourd'hui ces articles, pensez-vous en faire quelque chose, ou Est-ce simplement pour vous, une sorte de repère, de recul sur les choses qui vous entourent et reste un plaisir?

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015 - 23:10

Ils sont oubliés ! Dans un "tiroir" de mon ordinateur. J'essaie aujourd'hui de davantage mettre les choses en pratique que de seulement les penser. 
Mais je pense effectivement que les choses évoluent au fur et à mesure que l'on prend de l'âge, d'où ce changement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 23:15

Et heureusement que cela change, en partie grâce aux rencontres que l'on fait dans sa vie! Chaque personne que l'on voit, connue non, fait partie de ce que nous sommes...et si on considère chaque manque de la vie comme une personne à rencontrer alors la richesse de nos vies pourra se faire entendre à travers nos réflexions!
Oulà, il est tard et mon cerveau commence à m'échapper!

Que faites-vous dans la vie? (si ce n'est pas indiscret)

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015 - 23:18

J'enseigne l'Histoire-Géo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 23:24

C'est encore de la pure pure curiosité et je m'en excuse mais j'aimerais être enseignant-chercheur, et avant tout, enseigner. J'ai des professeurs qui me déconseillent ce métier avec une conviction rare, d'autres me disent que pour rien au monde, ils s'imagineraient faire autre chose...d'autre que cela dépend des jours...comme vous êtes HP (si j'ai bien retenu), votre avis m'intéresse...vous plaisez-vous en tant que professeur?

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015 - 23:30

Il m'apparaît compliqué, en toute méconnaissance de ton profil, de pouvoir donner des conseils qui seraient précieux. Tes enseignants sont, sans aucun doute, les mieux placés. 
Je resterai donc assez prudent en disant que le métier que je fais n'est pas simple chaque jour mais n'est-ce pas pareil pour chaque emploi ?! En tout cas, j'ai voulu faire ce métier et permettre à des jeunes d'aller plus loin dans la vie n'est pas ingrat. 
Ensuite, pour le côté HP, il faut juste savoir satisfaire son envie de travailler pour ne pas sombrer dans l'ennui. S'investir semble être utile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Lena46 le Sam 31 Oct 2015 - 23:35

Merci pour votre réponse! J'ai encore quelques précieuses années devant moi, des choix des erreurs et des rencontres à faire...lorsque j'aurais un petit bagage, je ferai un peu de ménage dans ma tête...en tout cas je ferai mon maximum pour ne pas sombrer dans l'ennui! C'est comme tout, on fais avec ce qu'on a, et si on ne trouve pas ce qu'on veux, en persévérant on finit parfois par trouver ce dont on a besoin...

Sur ce je vous remercie, vous souhaite une bonne fin de soirée, et...à bientôt? (Sauf si je vous ai d'ores et déjà désespéré... Rolling Eyes )

Lena46
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 68
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015 - 23:45

Merci. Bonne soirée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille au bout du doigt

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum