petit exercice d'écriture en initiales B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

petit exercice d'écriture en initiales B

Message par maurau le Ven 16 Oct 2015 - 23:04

exercice amusant que je vous propose, écrire un texte avec des mots commençant tous (ou presque) par la même lettre; en voici un en B

Bardamu

Le Balto, bar-tabac des Buttes, bruissait du branle-bas des bas-fonds de Belleville à Botzaris.
Des biffins de Bagnolet butinaient des baquets de beaujolais en barrissant le blues de la banlieue ; des beatniks boutonneux, bactéries aux basques, beedees au bec, buvaient des bocs de bière brassée en Belgique ; la bande de Balard, des bikers en blousons basalte, barbes aux bajoues, bouffis et boueux, biberonnaient du Bourbon à la bouteille en briquant leurs bielles en béryl ; des bédouins en burnous et babouches bariolées, boucs et barbiches en bataille, blablataient berbère, un rien bêcheurs, en bluffant de la boukha Bokobska ; des baltes bourrus en bonnets bouffaient des blinis beurrés de beluga et des baklavas à la badiane ; des bignolles de Bilbao en bigoudis, boucanées à la bougie, se baffraient de bacalao en biscaïant des bonbonnes de blanc ; des billiboys bananés en bécane bastonnaient le baby en baisotant leurs babys bistrés ; des bougnats de Bercy boustifaillaient de boudins boyautés et barguignaient des barriques de bourgogne en bavant des billevesées et blasphémant des bondieuseries de béguinage ; un baryton bavarois brutalisait du bel canto baroque en bigornant une brune au bocal ; des bourgeois des Batignolles bichonnaient leur Byrrh en bêtifiant des broutilles burlesques ; des bourriques, bite en berne, des baleines barbouillées de bluettes, des boniches bretonnes au baragouin biblique, un bricoleur borné de brevets bidulés, des bellâtres braisés au butane, des baraques burinées, burritos à bloc, et des braques de backroom, bistouque en béton, bécotaient leur bibine ; des belladones de bordel en boa et bracelets, bustes en bannière, badigeonnées de blush, les babines blanchies, se bituraient au bloody mary ; des bohémiens de Bougival, brigands de la barrière, biscottos en batterie, bradaient leur butin, bric à brac bricolé en barbillon, en barils de boulaouane ; des bècebèges de la Bastoche, beautés du Balajo en bordée, baise-en-ville en bandoulière, bichaient leur ballon de bordeaux en baillant du bigorneau ; des bichons de Bezons, braguettes en baromètre, bacilles buccaux et bubons au buccin, en burlingtons, berluttis et burberrys, baltringues de bobinards, se bigarraient le bidon au Bartissol ; des barbares de Buzenval et des bouseux bucoliques en bleus blitchés se bourraient à la bouillie de betteraves ; des banquiers, boursicoteurs de bas étage, des baveux, branleurs de baisemains en blazer à blason et des baladins du Barreau bien briefés bafouillaient leurs banqueroutes en buttant des bottles de brandy au butterscotch ; des bayadères de baisodromes béaient du bow-window et bourdonnaient au Bailey’s ; des bimbos, brugnons au blanc mangé, basilic en branches, boulottaient du bolino ; des bizuts bégayaient leur botanique en barbotant des bolées de blanche ; des ballerines bancales boitillaient du bas ventre en balançant leurs bottines à la bolchévique ; des babas cool brûlés à la benzédrine blavataient des barbituriques ; des bidasses des bats’ d’Af’, braquemarts en balançoire, bramaient des borborygmes bellicistes en se blindant de « bodka » bisonée ; des bateleurs de bastringue, brandebourgs au bicorne, se bigornaient la bouche au beaujolpif ; des barflys boursouflés au bain-marie, des badboyz de bowling, blanchis au bicarbonate, boules à bout de bras, des blancs becs brumisés, un bedeau au bedon béni de baggels bronzés, des branleurs de balcon bisquant leurs béguins et des barbons de Bicêtre, bobinettes de bidet, babioles au bastingage, se beurraient le béret au bitter ; des banderas de bleubites en bordure, des bulgares blafards brandon en baïonnette, des bandidos balafrés, des bacheliers en bringue, des barjots du bagne et des bougres de balltrap se barbouillaient la bobine au brou de Bacchus ; des burkinabés en boubou, brimbalaient leur bimbeloterie bantou ; des baloutches barbichus bradaient des bouquets de bitume ; un batteur de ballroom, baguettes en balsa, un bretteur de bonneteau, Bismark du brelan, les brèmes en bataille et un barbot des boulevards, Borsalino en bibi, blousaient des bourriches de Bandol ; une biche de Bagatelle blette, blindée à l’(a)bsinthe, broutait le babil d’un barde en braies de Bécon-les-Bruyères, en bidulant du bigarreau ; des barmaids borderline, une babydoll bégueule de backstage, un bodybuilder bedonnant et un bonimenteur bègue de bazar se boisaient au Banyuls ; des branquignols du bourg Tibourg en brisure de braquage, une belette de bocson balkanique, des bambins de bac à sable bouillis à la bourrache, un barbichu burné à bésicles brumeuses, un batelier des berges en berzingue, un brigadier bravache à brillantine, bacchantes en bicycle, et une boulimique boiteuse de bordel se baignaient le buisson à la bile de bœuf ; un bouffon en bretelles de Bourg-la-Reine, bedaine en bateau, une bécasse battant du bassin sur bulgomme, un bouracho benêt, bas du bulbe, les brochettes en bâche, et une Barbie à bibelots et bagages de Bonneuil se barattaient la boutique au Baccardi ; des bourges bridgeuses à bostons de brocard, des bulleurs de bahut barrés du bonbon, des blagueurs du berlingot, des boîteurs de chez Borgnolles et des brosseurs des Beaux-Arts se bidulaient à la Bénédictine de Brignoles ; des barges du billard et de la belote, des blanchisseuses de balatum, des bookmakers de bourricots et des bootlegers de boulodrome se bouvetaient la bonbonnière au bouillon de bulles ; des baratineurs balourds, bouffeurs de beignets, des bureaucrates blasés, barracudas blackboulés du bizness, des bobos du Boul’Mich ‘ en bamboche et un brocanteur à bourrelets en brioche se brochaient les balloches à la blédine bruxelloise ; une bosseuse du biscuit, des bâtisseurs de buildings à brouettes de béton, un boxeur en brassière bicolore, des bonasses de belvédère, le berceau bouché au benjoin, un braconnier bougon à besace de bouc, des besogneuses benoîtes de la barque, un brindezingue de la boulange, des bigotes de bénitier bigames, un butor de baloche en barbour, des bouchers aux battoirs en boisseaux, des bourreaux du bistouri en blouse blanche, deux bouquinistes butés et binoclards, des brocheurs de biftons au buvard, des briscards à bonnes bouille, des beurs de Barbés à bimbloterie et un broussard béninois, en bermuda beige de batiste et brodequins en buffle, se braisaient le billot au brouilly.
Badaboum ! La barcarolle bafouille en baston. Bouillabaisse à la buvette ! Un bidon de bortsch bascule du buffet et baptise les buveurs bornés, bridés au bar. Une bugne ! Bing ! Une baffe ! Bang ! Un beefteack ! Du bacon ! De la bidoche ! Bing ! bang ! Trois bignes ! Boum ! Ton bulletin ! Bam ! Bim ! Bam ! Ton bristol ! Un briquet ! Biffe ! Baffe ! Bouffe ! Cinq bourrepifs ! Bagarre dans le bouge. Babas au rhum ! Bates de baseball en babioles ! Cinq beignes en barème ! Les babouins batifolent ! Bottillons sur bobines ! Les boulons brassent. Bourre les bourres ! Bosses et blast ! Blessures en bouilles. Batailles de boutanches ! Brutalité en bombance ! La brasserie en bombe ! Bons baisers de Babylone !
Les badauds bavassent, balisent et brisent la borne. Les bourres se bouleversent. Bruit de bottes. Bidules en boucle. Blocage. Barrage. Braseros de bagnoles. Black out sur les boulevards ! Barricades. Boules. Bignes. Beignes. Baptême du bonheur ! Les boute-en-train à bloc boutent feu au bastringue. La beuverie bouillonne en bamboula et le boucan buzze en big bang.
« Bernique ! Basta du barnum ! » beugle le bistrot, un brin à bout. Le barillet de son Beretta, bref, balance son blot de bastos dans le brouillard du bazar.
« Bouffe ! Bouffe les ! » brame le bartender.
Bave en bouche, un bulldog borgne baille de sa boîte et brave la basse-cour.
« Bouffe les ! Bardamu ! Bouffe les ! »



maurau
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 40
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 49
Localisation : midi toulousain

http://www.fredericmaurau.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum