Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Message par pounee le Ven 16 Oct 2015 - 21:36

Bonsoir tout le monde,


J'ai longtemps hésité avant de m'inscrire.
Je suis d'abord passé par AS mais comme beaucoup d'autres j'ai été viré manu militari à coups de pied aux fesses pour des prétextes futiles mais qui m'ont indigné/révolté/écœuré/énervé/révulsé pendant presque tout une semaine. Je sais, c'est excessif et ils ne méritent pas toute cette attention. Surtout qu'ils n'ont pas daigné répondre à mon dernier mail contestataire (un tantinet acide histoire de partir avec panache) mais que la politesse aurait largement justifié. J'irais d'ailleurs poser ma petite pierre au topic qui est consacré à ce repaire de malotrus (pour parler poliment). Vous l'avez compris, je suis particulièrement remonté contre eux. Du coup j'ai hésité pendant un bon moment avant de passer la porte ici malgré mes nombreuses visites pour parcourir les sujets publiés.

Voici donc quelques mots sur moi-même.
J'ai 35 ans, je travaille dans le web / la pub comme créatif. Un mot qui fait parfois rêver mais un quotidien souvent frustrant. Ceci étant dit je me considère comme un privilégié, surtout que je travaille de chez moi et gagne très bien ma vie malgré un statut freelance particulièrement précaire.
D'aussi loin que je me souvienne j'ai toujours eu cette sensation d'être un ovni, le mec bizarre (le mot qui revenait le plus souvent dans la bouche de mes amis pour me décrire), qui adorait se perdre dans les bouquins, son imagination ou ses dessins, qui avait toujours le chic pour se faire remarquer avec ses goûts "particuliers" ou jamais comme ceux des autres en ayant parfois des intuitions, visions ou truc de ce genre diablement justes (j'adore avoir raison envers et contre tous). On a utilisé beaucoup de mots déroutants pour parler de moi, bizarre, étrange, décalé, impossible à vivre, insupportable, difficile à cerner (enfin ça c'était avant), extra-ordinaire et même visionnaire ! Mais malgré toutes ces gentillesses je ne me suis jamais considéré comme "une tête" bien que j'étais conscient malgré tout de percuter un peu plus vite qu'un paquet de monde autour de moi. J'ai cumulé de nombreuses difficultés depuis mon adolescence, suis passé par des phases sombres que j'expliquais par un traumatisme vécu enfant. J'ai toujours été mal dans ma peau, décalé, avec des idées bizarres, un peu à l'écart du groupe (malgré mes efforts pour m'intégrer) et c'était une explication toute trouvée pour me dire que finalement si j'étais aussi étrange, je le devais à mon histoire personnelle. La bonne excuse en somme et surtout une croix que je me suis trainé pendant 25 ans.

On en arrive comme ça à l'année dernière, où je suis passé par une séparation extrêmement difficile. J'ai littéralement explosé en plein vol. Bon gré mal gré, ma situation a finit par se "stabiliser" au bout d'un an, enfin disons que j'ai réussi à retrouver un peu le contrôle de moi-même.
Enfin jusqu'au jour où je suis tombé sur cette page web, une jeune fille y demandait de l'aide parce qu'elle se sentait particulièrement bizarre et en souffrait. De clic en roll, j'ai fini par atterrir sur le forum d'AS, ça a été un moment partagé entre excitation et angoisse. Je me reconnaissais dans à peu près tous les témoignages écrits là-bas, à tel point que j'aurais pu écrire tous ces textes au mot près. J'étais déjà bouleversé par tout ça mais lorsque les membres venaient spontanément me confier en privé à quel point eux aussi se reconnaissaient dans mes mots, alors j'ai cru chavirer. Et si il y avait une autre explication à cette sensation d'avoir été toute ma vie un ovni, à cette croyance idiote d'avoir été adopté par mes parents, à mes sautes d'humeur constantes, à cette sensation bizarre de voir comme une vitre qui me séparait des autres, comme un filtre qui travestissait toutes mes paroles (et devenaient incompréhensibles pour les autres), à ces "vagues" d'émotions brutes que je n'arrivais pas à refouler, à ces colères implo-explosives, à cette impatience avec les autres parce qu'ils n'allaient pas assez vite, à cette curiosité sans fin pour tout ce que j'approchais (comme ma première visite dans les catacombes interdites avec des amis – le lendemain j'avalais tout ce que je pouvais sur leur histoire), à cette passion dévorante qui me maintenait éveillé des nuits entières à travailler sur mes projets personnels, à ce perfectionnisme tellement poussé que je me rendais bien compte que "ce n'était pas normal" d'aller aussi loin (mais dieu que j'adore ça), à cette peur de l'échec si forte qu'elle me maintenait dans l'indécision la plus stupide, à cet émerveillement pour des choses que personne ne semblait remarquer, un coucher de soleil, un nuage, le vent dans les herbes, un mégot de cigarette tombé au sol, un poteau de téléphone dégoulinant de goudron, à cette exigence excessive qui a usé mon couple, à ce besoin de vivre des sensations fortes, de me mettre en danger tout en ayant tout le temps peur de tout, de ce besoin de pousser toujours plus loin, de chercher à toujours repousser mes limites jusqu'à me faire mal, très mal, à cette impression que le monde qui m'entoure empeste la médiocrité, à cette révolte insatiable que j'abritais en moi comme une colère sourde et violente. Et j'en passe.

Très vite, il n'était question pour moi que de passer le test. J'en ai alors parlé avec la psychologue qui me suivait depuis quelques mois et qui n'a pas semblé étonnée par ma "trouvaille", bien que sur le moment j'avais surtout peur qu'elle se moque de moi. Impression bizarre que tout le monde est au courant sauf moi. C'est un peu surréaliste et on y croit pas trop. Je me trouve tout un tas d'excuses pour justifier un délire de ma part malgré ça, mais l'appel est plus fort, comme l'une de ces intuitions que j'ai si souvent. Je finis par sauter le pas en abordant la cheftaine du forum, Melle Rose. Elle aura la gentillesse de me donner une adresse sérieuse et je lui en suis vraiment reconnaissant pour ça. Surtout que j'ai été banni presque dans la foulée, ça s'est joué à pas grand chose.

Je passerais ce test deux semaines plus tard.
J'étais angoissé à un point inimaginable, j'avais autant peur que le test soit positif que l'inverse. C'est sans doute pour ça que j'ai du les saouler sur ce forum avec mes 80 messages par semaine. Ca et mon indéfectible impertinence contre toute forme d'autorité qui m'interdisait de poster dans les bons sujets malgré toute ma bonne volonté et mon énorme intérêt pour ce site.
Je me retrouve donc à ce rendez-vous, qui se passe plutôt bien malgré mon énorme appréhension. Je me prend au jeu des questions, je ne ressortirais de là qu'au bout de 6 longues heures éreintantes. Mais voilà, je suis "un surdoué", un mec pas vraiment normal, l'un de ces 2 pour-cents qu'on peut situer à droite du graphique. Je ne réalise pas vraiment, en fait je ne comprend pas trop ce que ça implique.

Le choc, il viendra en cette fin de semaine où je commence à réaliser que je me suis trompé sur moi-même toute ma vie. Chaque souvenir, chacun de mes comportements, chacune de mes difficultés prennent dès lors un autre sens. Je suis déstabilisé, j'ai par moment l'impression de rêver et que tout ça est encore un de mes délires éveillés. J'ai du rappeler la neuropsy au bout de 2 jours parce que j'avais finis par me convaincre avoir rêvé tout ça. Mais non, son diagnostique est bien là et j'aurais le compte rendu complet dans quelques semaines.
Je ne peux plus me cacher comme je l'ai fais si souvent. Tout dans ma vie, absolument tout, fait maintenant écho à "ça".
A chacune de mes réactions, je repense à ces passages lus dans tous ces bouquins sur le sujet de la douance avalés quelques heures après leurs achats. Mais dans le même temps et au bout de ces milliers de pages papiers et virtuelles, j'ai le sentiment d'avoir fait le tour de la question. Ma psy m'avait d'abord déconseillé de passer ce test, elle était certaine du diagnostique et pensait que je serais déçu du résultat, déçu de ne pas y trouver ce que je recherchais et finalement c'est un peu cette sensation amère que j'ai dans la gorge. Mais j'avais besoin aussi, j'avais besoin d'être confronté à une preuve irréfutable, de ne pas prendre le risque de me fier qu'à son seul jugement. Besoin de me faire face. Je pense que le compte rendu écrit va être difficile à digérer lui aussi.

Alors pourquoi m'inscrire ici ?

Et bien si maintenant j'arrive à expliquer presque tous mes choix, comportements et réactions passés. Je ne sais rien de ce qui m'attend.
J'ai eu une énorme chance, celle que mon papa m'a laissé choisir ma voie après le collège. Les arts m'ont littéralement sauvé. Je m'en rend compte aujourd'hui. Malgré que mon mode de vie ne ressemble à aucun autre autour de moi, j'ai réussi à lui donner un semblant de normalité.
Professionnellement je m'en sors à peu près bien.
Mais ma vie personnelle est un peu une hécatombe en revanche et la neuropsy m'a conseillé de travailler cette question. J'ai quelques bons points cependant, j'apprend de mes erreurs (j'en ai même fais une philosophie de vie), j'ai un caractère particulièrement fort et je peux être persévérant (un peu trop d'ailleurs). Tout comme ma psy, elle ne doute pas que j'arrive à m'en sortir et trouver enfin cet équilibre sain qui m'a tant manqué jusqu'à présent.
J'ai donc encore beaucoup de choses à apprendre de moi et sur moi, tout comme de vous.
Et puis il y aussi ce TDA/H que je soupçonne. L'idée vient tout juste de m'effleurer à la lecture d'un blog passionnant sur le sujet.
J'ai besoin de creuser aussi cette question.


Merde alors, je ne m'attendais vraiment pas à tout ça.

pounee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 15/10/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Message par fleurdesel le Sam 17 Oct 2015 - 4:45

Bienvenue à toi. Je te souhaite de trouver ici ce dont tu as besoin pour avancer Smile

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Message par pounee le Dim 18 Oct 2015 - 10:54

Merci Fleur,

En tout cas je trouve l'ambiance plus détendue ici. Et puis je suis rassuré d'être tombé sur ce topic à propos d'AS (dieu bénisse Bibo de l'avoir posté) parce que j'avais vraiment pris mon bannissement de façon ultra personnelle.
Je comprend leur démarche mais je trouve leur manière de faire malhonnête, à la limite de l'arnaque intellectuelle. Le problème ne me semble pas être leur ligne éditoriale, ni leur sens de la modération (quoiqu'on pourrait en discuter) mais plutôt sur le nom choisi pour leur forum et sa présentation.
En arrivant dessus j'ai eu le sentiment que ce site était une référence alors qu'en fait ils n'ont rien de fédératif. C'est même l'inverse !
Leur erreur se situe là à mon sens (mais peut être n'en ont-ils pas eux-même conscience), ils devraient se choisir un autre nom / url et spécifier leur démarche sélective dans la gestion des membres. En fait il s'agit d'un club privé, ni plus ni moins. Sauf que c'est pas du tout le message qu'ils renvoient quand on débarque chez eux.

Quand à leurs 200 pages de règlement (j'exagère à peine) j'ai tendance à dire que c'est une belle co****ie. Un règlement a vocation à être appliqué par tous, mais pour que tout le monde l'applique il se doit d'être équilibré et compréhensible (donc simple et court) par tous. Si ce n'est pas le cas alors c'est que vous avez déterminé des règles qui n'ont aucune chance d'être respectées et en l'état c'est une forme de sélection discriminante insidieuse qui n'aura pour conséquence que de piéger un certain nombre d'individus qui à priori n'ont rien à faire là. Le problème réside essentiellement là. Le simple fait d'avoir autant de membres bannis devrait les amener à se poser des questions sur eux (et non pas reporter le problème sur les membres), soit sur leurs règles trop discriminantes soit sur leur communication particulièrement mal adaptée à leur cœur de cible.

Wouha je m'égare… enfin bon tout ça pour dire merci beaucoup pour ton petit message Fleur Wink

pounee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 15/10/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Message par Ardel le Mer 21 Oct 2015 - 9:08

Bienvenue, pounee ! cheers

Merci pour cette longue présentation, et le très beau paragraphe "Et si il y avait une autre explication à [...]".

10 messages en une semaine ... tu sembles t'être calmé depuis l'époque de tes 80 messages / jour ^^ N'hésite pas, si ça te tente, ils seront les bienvenus.

A bientôt Smile

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3830
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Message par pounee le Mer 21 Oct 2015 - 9:21

Calmé oui. En fait après la vague explosive, j'ai souvent une période d'acalmie et un peu d'écoeurement (trop d'un coup ?). Je continue de lire bcp de sujets mais je n'y répond pas. Ca reviendra ;-P

pounee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 15/10/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Message par fragmentation le Mer 21 Oct 2015 - 10:28

pounee a écrit:Je finis par sauter le pas en abordant la cheftaine du forum, Melle Rose. Elle aura la gentillesse de me donner une adresse sérieuse et je lui en suis vraiment reconnaissant pour ça. Surtout que j'ai été banni presque dans la foulée, ça s'est joué à pas grand chose.

Pareil.



Problèmes avec l'autorité également. Je ne comprends pas vraiment les adultes surdoués, leur foi dans ces tests. Beaucoup semblent assez content de ces communautés. Ca fait du bien dans un sens, mais il y a un coté trop propret qui sur la distance me perturbe, me fatigue, me lasse. Je crois que je me sens plus à l'aise avec le surdoué sauvage en liberté dans le vrai monde. Celui qui survit comme il peut, un jour après l'autre. Forum ou pas, c'est ce que je tente de faire d'ailleurs ... savoir que j'ai le droit de prétendre à l'appartenance à cette catégorie qui me semble un rien arbitraire, et pour tout dire une prison pour la créativité, et un eden pour trop de personnes qui sont à l'opposé de ce que je crois être .. ne m'aide pas tant que ça. Sauf pour me faire accepter que je ne suis pas concerné, que j'ai besoin de plus de libertés que ce que peut laisser une étiquette aussi étroite et pesante.

fragmentation
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 146
Date d'inscription : 05/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Message par 'C.Z. le Mer 21 Oct 2015 - 11:22

Bienvenue ! Bisous

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Message par pounee le Mer 21 Oct 2015 - 15:11

Merci à tous et toutes cat

pounee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 15/10/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Message par pounee le Mer 21 Oct 2015 - 15:37

fragmentation a écrit:Je crois que je me sens plus à l'aise avec le surdoué sauvage en liberté dans le vrai monde. Celui qui survit comme il peut, un jour après l'autre. Forum ou pas, c'est ce que je tente de faire d'ailleurs ... savoir que j'ai le droit de prétendre à l'appartenance à cette catégorie qui me semble un rien arbitraire, et pour tout dire une prison pour la créativité, et un eden pour trop de personnes qui sont à l'opposé de ce que je crois être .. ne m'aide pas tant que ça. Sauf pour me faire accepter que je ne suis pas concerné, que j'ai besoin de plus de libertés que ce que peut laisser une étiquette aussi étroite et pesante.

Hum.
Peut être moi aussi étais-je ce surdoué sauvage dont tu parles.
Je ne sais pas, je me demande.

En discutant de ma "découverte" avec ma cousine (HPI également), elle m'a affirmée qu'elle avait toujours su pour moi mais nous n'avions jamais eu l'occasion d'en parler et elle était convaincu que je savais aussi. Alors qu'en fait, pas du tout.
Je savais que j'étais très différent des autres. Mais jamais je n'aurais pensé être un zèbre.
En fait je ne me suis même jamais posé la question dans ce sens.
Je croyais vraiment que c'était mon histoire personnelle qui m'avait moulé de cette façon et c'est toujours sous cet angle que je m'expliquais ma différence.

Je ne dirais pas que d'appartenir à une catégorie à changé ma vie. Ou alors peut être que si.
Du moins ce n'est pas ça qui est important.
Ce qui me semble majeur, c'est plutôt cette découverte de moi-même. J'ai le sentiment de mieux me connaitre à présent. De ne plus me mentir.
Et c'est tellement mieux pour l'égo de savoir que l'on est différent parce que l'on est né ainsi que parce que l'on a vécu enfant un truc glauque. Franchement ça m'aide énormément à affronter mes démons parce que je sais qu'ils ne sont pour rien dans la façon dont je suis.
Je culpabilise moins et c'est peut être le premier pas vers un nouveau moi que je me permettrais d'aimer un peu plus. Parce que lui ne me renvoie pas sans cesse vers mon traumatisme. Parce que je comprend aussi que ce moi, je peux en faire une force. Je l'avais déjà pressenti, bien avant de me découvrir HP, mais j'avais toujours peur aussi de cette facette qui, dans mon esprit, ne faisait que masquer une autre, beaucoup plus sombre.
En réalité, il n'y a rien de tout cela et le fait de pouvoir me coller une étiquette est rassurant de ce point de vue.
Je vais peut être enfin réussir à m'aimer tel que je suis à présent.

pounee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 15/10/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pingouin dans ton champ, attention à l'hiver méchant !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum