Difficulté avec certains types de situations.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Difficulté avec certains types de situations.

Message par Lothil le Jeu 15 Oct 2015 - 9:40

Après une vie en faut self de 15 ans, j'ai il y a quatre ans maintenant changé de vie. Si je me suis sentie immédiatement libérée sur bien des plans, surtout au niveau de l'expression de moi-même, force m'est de constater que certains types de situations provoquent chez moi des réactions démesurées et difficilement gérable.

Je m'explique ce matin je me suis trouvée dans une situation où mon compagnon a oublié de me tenir informée qu'il devait emmener un collègue et qu'il l'embarquait à la gare juste après m'y avoir déposer.
Je me suis donc retrouvée à mon sortir de la voiture devant un mec qui rouvre la portière et qui s'installe et la voiture qui redémarre. Et moi de penser "non mais c'est quoi ça??!!"

Bref j'ai direct envoyé un texto à mon compagnon en lui demandant : c'est quoi ça, depuis quand tu oublies de me dire des choses??
Je me suis sentie tellement conne sur le moment que ma réaction à chaud a été immédiate, j'ai bouilli, fulminé et me suis sentie si inutile et si triste ensuite,

Durant tout le trajet en train qui m'emmenait au taf (40 minutes) je n'ai fait que ruminer.Devant une telle situation je me sens totalement inutile, insignifiante, un sentiment de rejet incommensurable. Qui suis-je pour penser que je suis importante aux yeux de quelqu'un, pour qu'il aie envie de me communiquer le fait qu'il a planifié de prendre un collègue.
Un coup de fil quelques instants plus tard et je lui disait (à mon compagnon) comment je ressentais la chose, je me sens conne, inutile, mal, je n'avais qu'une envie pleurer.

J'ai vécu une situation à la fois similaire et différente il y a deux ans mais le contexte était tellement intime (histoire de famille) que la réaction avait été très violente et le retrait au monde extérieur quasi total durant 48 heures. Cette fois la réaction bien que "démesurée" est moindre mais la situation est contextuellement différente.

Je sais que tout cela fait partie du syndrome d'abandon et j'ai déjà beaucoup travaillé dessus mais voilà, ce type de situation, quand on ne me tiens pas informée, quand j'ai l'impression d'être zappée, j'arrive toujours pas à gérer.

Je me sens trahie, rejetée, ça fait mal.
Et après je culpabilise de m'être emportée et je meurt de trouille que mon compagnon à force se lasse de ce type de réaction et m'abandonne.

Y- en-a t'il qui vivent la même chose?
Pensez-vous qu'il est utile de se faire aider pour apprendre a gérer ou avez-vous des trucs pour aider??

Merci de m'avoir lue et déjà merci pour les réponses que vous pourrez m'apporter

Lothil, à fleur de peau ce matin.....

Lothil
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 41
Localisation : Dans le cosmos

http://lothily.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par Mayaa le Jeu 15 Oct 2015 - 10:44

Bonjour Lothil,

Il m'arrive également d'avoir des réactions disproportionnées, voire même incompréhensibles.. Bien évidemment, ça "surgit" comme ça, sans que je m'y attende.. Le problème que nous rencontrons souvent en tant que zèbres, c'est que nous sommes capables de décrypter une situation, de la décortiquer en 2 secondes et de nous en faire une montagne, parce que cette situation précisément, va toucher de plein fouet une de nos faiblesses. Peut être que ce jour là, tu étais un peu plus "faible" (dans le sens "+ sensible") que d'habitude et que tu t'es pris cette situation en pleine gueule.

Je n'ai pas véritablement d'astuce sur le moment pour faire passer ce mauvais moment. Je sais juste qu'il faut que ça sorte. Ce n'est qu'après avoir pris du recul et d'analyser quelle corde cette situation a fait résonner en moi, que je comprends mieux et que je vais mieux. Je pense que c'est cette analyse des émotions, et l'acceptation de ce qu'elles provoquent en nous qui désamorce le processus. Je trouve ça d'ailleurs très bien que tu arrives à l'analyser et surtout que tu arrives à faire part de ton ressenti à ton entourage. C'est une très bonne chose.

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par Fab. Fabrice le Jeu 15 Oct 2015 - 11:40

Lothil, je pense qu'il est important dans ton cas, que toi tu communique à chaque fois avec ton compagnon dès que te le revois après un épisode comme cela, ne met pas un mouchoir dessus, ne le 'saoule' pas en te lamentant, voit la chose comme un aspect positif de ta personne ( sisi c'est possible) et prend tout cela avec entousiame, c'est à voir comme par exemple un jeu, un défi, du piquant dans le couple... démontre lui à quel point il est important pour toi, a quel point tu es amoureuse au point d'avoir parfois un peu exessivement peur de façon irraisonnée mais cela fait partie de toi, il doit t'aimer comme cela.

( Je te dis tout cela simplement comme je le ressent à te lire car j'ai été à la place de ton compagnon, je le soughaite positif et enjoué dans sa pensée.)

Fab. Fabrice
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 47
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par Lothil le Jeu 15 Oct 2015 - 12:11

Merci beaucoup Floralys et Fab pour vos réponses,

Ce matin , peu de temps après être arrivée au boulot je lui ai renvoyé un texto d'excuse pour ma réaction disproportionnée et reconnaissant que certaines situations me posent problème.
J'ai (heureusement) cette falcilité d'analyse des émotions et je sais reconnaître quand je déborde un peu.
Comme tu le dis Fab, c'est un défi, un défi pour moi de dépasser ce sentiment de rejet qui balaie tout en moi, ça fait l'effet d'un tsunami et, c'est exactement ça, après coup je suis morte de trouille, je l'aime tellement que je ne peux même pas imaginer un quart de seconde ce que serait ma vie sans lui !
Je dois aussi dire que j'ai énormément de chance d'avoir un compagnon qui est plus que compréhensif, il m'a aussi présenté ses excuses, reconnaissant que s'il m'avait informé je n'aurais pas réagi de la sorte.

Il est au courant de mon parcours et de l'auto-analyse que j'ai mené pour identifier ce syndrome d'abandon, et il m'accepte comme ça, il sait que je fonctionne de la sorte alors il me pardonne d'autant mieux mes petites "crises soupe au lait".

Merci, mille fois merci pour vos ptits mots, vous me mettez les larmes aux yeux

Et Floralys, en effet, je suis plus sensible en ce moment, je ne supporte pas le passage à l'automne, ça me met les nerfs et la sensibilité à fleur de peau.

Merci encore

Pour les autres pensez-vous utile de consulter, y a t'il d'autres trucs, astuces, moyen de corriger cette tendance à déborder face au sentiment de rejet??

Lothil un peu mieux ce midi

Lothil
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 41
Localisation : Dans le cosmos

http://lothily.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par COzèbrez le Jeu 15 Oct 2015 - 14:31

Bonjour Lothil,

je pense que tu as fait déjà le plus gros du chemin. Prendre conscience de ton fonctionnement et amener ton compagnon à te comprendre. Je ne crois pas que sur ces questions un psy t'aidera beaucoup plus.
Continue de te faire confiance.
Je partage ma vie avec une zèbre comme moi, qui comme toi à besoin d’énormément d'attention. Parfois elle se sent invisible comme elle dit. J'adopte toujours la même attitude quand ça lui arrive: proche d'elle sans aucune réaction de ma part. Le fait de me voir ne rien faire mais rester en contact, l'aide à rentrer en elle, analyser son ressenti et revenir vers moi se rassurer par ma présence. Je ne suis pas toUjours clair dans mes explications, j’espère que tu comprendras le sens.

J'ai également dû sortir d'un faux-self de plusieurs année, la notion semble flou pour beaucoup, et je ne trouve personne pour comparer mon vécu et trouver des leviers qui permettent d'aller de l'avant. Si tu veux m'en dire plus sur toi, je suis preneur.

A bientôt

COzèbrez
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 30
Localisation : Lille

http://www.cozebrez.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par Lord Brett le Jeu 15 Oct 2015 - 20:50

Bonsoir Lothil,

J'ai aussi eu des réactions très violentes pour des broutilles, pour ma part c'était du à un gros manque de confiance en moi, donc manque de confiance envers les autres et un jour le vase déborde façon raz de marée pour trois fois rien.

J'ai réussi à m'en sortir en pratiquant des sports physiques même dans des conditions météo difficiles, c'est çà qui m'a permis de me retrouver et de m'apprécier et j'ai surtout compris que quand j'explosais, la personne à qui je faisais le plus de mal, c'était moi.

Maintenant, ce genre de situations me fait sourire, voir rigoler car je sais gérer le pression en ouvrant les vannes plutôt que d'attendre que tout explose.

Lord Brett
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 96
Date d'inscription : 19/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par EmiM le Ven 16 Oct 2015 - 8:26

Personnellement, je trouve ta réaction normale...
Je trouve dommage que tu ne t'autorises pas à pleurer, du moins c'est ce qu'il me semble lorsque tu dis "je n'avais qu'une envie pleurer"...
De mon point de vue la réaction est normale, ce qui est peut être disproportionné c'est le débordement émotionnel, c'est à dire son intensité... Être en colère puis triste que la personne que l'on aime nous ait oublié, c'est blessant, et je crois pas qu'il s'agisse du sentiment d'abandon... on veut être respecté, par ceux que l'on respecte, on veut être considéré par ceux que l'on considère et quand ce n'est pas le cas et que la récirpocité n'est pas, on souffre et on se demande pourquoi on fait pour l'autre, ce qu'il ne fait pas pour nous, jusque là c'est assez normal.... Pardon d'insister sur le mot normal, mais c'est parce que c'est banal et non spécifique aux zèbres tout ça... La seule chose qui l'est c'est la disproportion émotionnelle, c'est à dire qu'autrui dans la même situation vit l'agacement à 5 et nous on est à 10, mais sinon c'est la même chose...
Personnellement, je pense être arrivée à vivre certaines (pas toutes) situations de ce genre à 5... en reconnaissant la limite qui a été franchie de mon point de vue, en pleurant si j'en ai envie, parce que ça fait toujours un bien fou (ceux qui ne pratique pas, je vous y encourage, après ça va vraiment mieux), en expliquant à l'autre ce que je ressens du fait de son attitude/comportement, puis en lui demandant de faire plus attention à l'avenir, afin que cela ne se reproduise pas... Généralement si l'autre n'a pas fait exprès, si c'était une fois, il n'y a aucune raison pour qu''il/elle ne s'excuse pas et ne répète pas cette situation et a priori on peut relativiser et avancer...
Par contre si c'est un schéma récurrent, je vous conseille vivement de FUIR...
Et puis Lothil, ce qui te fait souffrir c'est toi même, en te disant que tu es une conne, que tu es inutile etc.... Te dire ce genre de choses est dommage, il serait bon de te demander d'où te vient ce type de pensées négatives et malsaines et d'arrêter de les cultiver... Si déjà tu arrêtes de te dire des choses aussi mauvaises pour toi même tu atténueras ton mal être au lieu de le nourrir/de l'alimenter et en cela tu es responsable de te faire du mal, de te rendre malheureuse, parce qu'il me parait évident que ton compagnon n'a pas fait ça contre toi dans le but que tu te sentes RIEN, donc si rationnellement tu te sens aimé de cet homme, que tu sais qu'il ne veut que ton bien, comment et pourquoi te dire ces choses sous prétexte que tu es bouleversé par une situation difficile...
Donc au lieu de penser à l'abandon, demande-toi quand est ce que tu as ressenti un manque de respect et de considération de ta personne, qui fait que tu te sentais rien et que cela te faisait souffrir terriblement... et bien sur la réponse est loin dans ton enfance, qui, quoi, comment...
Je peux te dire qu'en ce qui me concerne c'est ma mère qui ne m'acceptait pas comme j'étais et qui savait toujours mieux que moi, ce que j'étais, ce que je pensais, ce que je devais faire... Et à force de n'être que le désir de ma mère, et de me sentir RIEN, pendant très longtemps, il m'a fallu combattre ce sentiment (senti-ment) pour développer mon estime de moi et modérer mes réactions quand je vivais une situation qui réveillait ces blessures en moi... Ainsi j'ai appris (bon j'apprends encore) à me respecter et c'est ainsi que j'arrive à me faire respecter, parce que le sentiment de ne pas être respecter en tant qu'être humain vivant ayant ses propres pensées, ses propres émotions, sa propre volonté m'est insupportable. Et ce que j'ai appris ce n'est pas à éliminer cette limite en moi, mais bien de la respecter et à chaque fois qu'elle se déclenche, j'ai appris à agir en fonction du contexte, parce qu'il est très important pour moi de considérer si autrui a franchi ma limite volontairement ou pas et si c'est une fois ou si c'est recurrent et c'est en fonction du contexte, que je sais si je dois apaiser mes émotions, ou si au contraire je dois m'en servir pour agir pour mon bien être.
Dans ton cas, je pense vraiment qu'il faut t'interroger sur ton histoire et comprendre pourquoi cela est si sensible en toi, pour pouvoir l'apaiser...
Bon courage à toi

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par Lothil le Ven 16 Oct 2015 - 10:20

Bonjour et merci à tous pour vos réponses

@ COzèbrez, je te parlerai du faux self en MP sinon j'écris trois pages ici ^^ lol

@Emim, le sentiment de rejet et la moindre estime de moi-même est le propre du syndrôme d'abandon. Comme je l'ai dit, j'ai déjà fait un gros travail sur le sujet, j'ai lu beaucoup et ai pris des mois à analyser mes comportements et les différents éléments de ma vie qui ont provoqué cet "abandonnisme".

Mes parents ont divorcé quand j'avais un an, mon père a préféré garder l'argent de la pension alimentaire et en contrepartie à renoncé à son droit de visite. J'ai donc  été "abandonnée" de fait par ce type (décédé en 2010). Je ne l'ai jamais revu. Même se sachant gravement malade et en fin de vie, il n'a jamais donné aucun signe demandant à me voir, par contre sa compagne à su comment me retrouver pour que je m'occupe de ses obsèques.... bref je ne vous raconte pas comment je l'ai envoyé bouler. Je ne vais pas entrer dans le détail mais il a recommencé 8 ans plus tard j'avais en effet un demi frère huit ans plus jeune que moi qu'il a aussi abandonné,ce dernier s'est suicidé en 2012. De là vient le sentiment que je n'ai pas de valeur. Comment puis-je avoir de la valeur aux yeux des autres alors que je n'en avais pas aux yeux de mon propre père.... Bref j'ai déjà beaucoup travaillé là dessus et j'ai fait mon deuil de cette relation le souci est que le comportement abandonnique est ancré en moi et parfois montre qu'il est là, notamment dans les situations présentées dans mon premier post.

Toute la difficulté pour moi est justement de limiter ces débordements émotionnels, ces sentiments qui sont exagérément ressenti, cette hypersensibilité qui me bouffe et de changer mon mode de pensée : " non ce n'est pas du rejet, c'est juste un oubli". J'ai bien conscience de tout cela mais l'exercice est très difficile voir jusqu'ici presque insurmontable. Me vider la tête? Impossible, une situation vécue, 56 scénarios élaborés, et si, et si, et si, ... du zèbre quoi....... le petit hamster tourne tourne dans sa roue  lol

Ces situations sont extrêmement rares et comme je l'ai expliqué, mon compagnon m'a présenté ses excuses, se rendant compte que son oubli avait provoqué une réaction que je n'aurais pas eue en connaissance de cause.
Mon Homme m'aime comme un fou, je le sais, il me le montre souvent et très fort. Il a eu lui aussi la tête trop pleine à oublié de me mentionner un fait qui paraîtrait banal aux yeux des gens "normaux" (argh j'aime pas utiliser ce terme dans ce contexte). J'ai sur-réagit, il sait d'où cela provient, comment cela vient, il s'est excusé. Nous avons fermé la parenthèse. Moi j'ai un travail à faire, et c'est pour cela que je viens vers vous, à la recherche de trucs, d'astuces qui me permettraient de changer la donne.... c'est pas gagné mais j'y travaille ;-)

Lothil
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 41
Localisation : Dans le cosmos

http://lothily.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par Lord Brett le Dim 18 Oct 2015 - 20:50

Face à ce genre de situation ou tu ne peux t'empêcher de t'emporter, j'agis de la manière suivante : j'accepte la situation telle qu'elle est même si elle me déplaît, puis je vide ma tête de ce que j'ai ressenti sur le coup et si j'ai tendance à me faire un film qui ne va que faire empirer les choses, je pense à une pensée positive et je souris en me disant que je suis fort, que je suis quelqu'un de bien qui à la tête sur les épaules  Very Happy  sunny  et que je ne plus m'emporter et me faire du mal...

Cà n'est pas vraiment pas facile à faire mais j'y suis arrivé, j'ai parlé du sport qui m'a beaucoup aidé mais avant tout çà j'ai appris à gérer ma respiration : respiration par le nez et expiration par le nez en temps normal (j'avais la sale manie de respirer "à l'envers" et d'avoir la bouche souvent ouverte qui ne font qu'amplifier les choses), quand les choses s'emballent, je fais des expirations les plus longues possibles par la bouche pour me calmer, voir à inspirer par le nez pour mieux prendre de l'air, un peu comme le videur de boite de nuit qui est capable de reprendre ses esprits seulement 30 secondes après une très grosse bagarre : comme si rien ne s'était passé.

Pour ma part malgré que ses situations étaient rares aussi, il ne faut surtout pas les négliger car elles sont très violentes et surtout très éprouvantes.

Tu à déjà fait une bonne partie du boulot, même si 'il y a encore des rechutes, il faut que tu continues à faire des efforts, je sais par expérience que c'est long et quand tu stagnes pendant plusieurs mois tu te demandes  si tu va y arriver un jour, mais le jour ou j'en suis sorti, crois-moi tu va tellement apprécier la vie et tellement te sentir à l'aise, que tu va avoir l'impression tout simplement de renaître.

Perso, j'ai résolu absolument tous mes problèmes et je sais désormais garder le contrôle en toutes circonstances.

COURAGE, sois forte, tout le monde n'a pas la volonté et la force de vouloir changer, tu as bien commencé, tu ne peux que continuer dans cette direction I love you  I love you  I love you  I love you

Lord Brett
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 96
Date d'inscription : 19/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par Runes le Lun 19 Oct 2015 - 14:55

Juste une question, comme ça ?

Le collègue en question, il monte dans la voiture sans dire bonjour, sans se présenter ??? et il te claque la porte au nez ??? Comme ça ?

Et beh...nous nageons en plein roman courtois, à ce que je vois. Les troubadours sont de retour, sortez vos plus beaux atours !!! Je comprends que tu aies pris cela de manière mitigée.

Sans blague, j'y foutrai une punaise sur le siège avant passager pour leur apprendre à vivre, que tabarnak ! faudrait pas venir me le dire deux fois !

La gougnaferie me fait sortir de mes gonds (LOL !)...

Runes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 30/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par fleurblanche le Lun 19 Oct 2015 - 23:55

Lothil, une proposition de conduite.

Gérer loin de ton compagnon la colère et les autres émotions intenses que les situations provoquent en toi. Si tu veux, appeler un ou une amie, au courant de tes problèmes émotionnels, avec qui tu pourras te décharger en lui expliquant comment tu te sens.

Laisser le temps aux émotions intenses de s'évacuer. Et ensuite seulement, quand tu retrouves ton compagnon à la fin de la journée, lui faire la suggestion, calmement, que la prochaine fois, tu aimerais bien qu'il te prévienne, ou qu'il fasse les choses de telle autre manière, que ça t'aiderait ainsi à te sentir plus à l'aise.

L'objectif ici c'est d'épargner un tant soit peu ton compagnon des réactions excessives que tu pourrais avoir. En effet cela peut être lassant, à la longue pour l'entourage, surtout l'entourage amoureux, même s'il ne l'exprime pas, de faire les frais de réactions excessives.

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3565
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par Lothil le Mer 21 Oct 2015 - 10:32

Merci Lord Brett, Runes et Fleurblanche pour vos suggestions !!

Je vais essayer de mettre en application un peu tout ce que vous me dites mais je sais déjà que ce ne sera pas facile, n'empêche j'ai la volonté d'y arriver, ça aide !!

@Fleurblanche, j'aimerais beaucoup avoir une amie mais comme beaucoup de zèbres je suis très très méfiante et j'ai beaucoup de mal à me lier d'amitié. J'ai été trop gentille par le passé et ça m'a joué des tours, depuis je ne peux plus faire entièrement confiance, là aussi il y a du travail à faire je le sais mais une chose à la fois ....
La plupart du temps je prends le temps de me poser, de me calmer avant de dire à mon compagnon que quelque chose ne va pas mais là j'ai eu un vrai problème, comme je le dis ce sont des situations rares mais ce type de situation en particulier me pose problème en grande partie à cause de mon passé chahuté.... J'ai déjà fais beaucoup de boulot mais parfois ça dérape encore ^^.

@Runes, tu m'as fait beaucoup rire mais en effet comme tu le dis, la gougnaferie, je ne supportes pas non plus.
Je ne suis pas "à cheval" sur les principes mais la politesse me semble être un minimum de savoir-vivre.

@ Lord Brett, me vider la tête oui, j'essaie tu sais, j'essaie mais quand les émotions débordent fiouuuu, pas facile , je vais perséverer !!

Merci encore pour toutes ces propositions "d'adaptation" je tenterai de les mettre en application si cela arrive encore (mais j'espère vivement que ce ne sera plus le cas) !

Lothil super motivée !


Lothil
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 41
Localisation : Dans le cosmos

http://lothily.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par Lord Brett le Jeu 22 Oct 2015 - 20:41

Il y a très peu de temps, après avoir eu l'occasion de rencontrer une personne assez peu ouverte d'esprit, j'ai fait des recherches sur le web à ce sujet et je suis tombé sur cet article intéressant à propos de l'ouverture d'esprit... :http://fr.wikihow.com/%C3%AAtre-ouvert-d'esprit

Quel rapport avec Lothil me direz-vous ? Eh bien pour avoir vécu personnellement des situations similaires et m'être renfermé sur moi-même, alors que je suis ouvert d'esprit par nature, je retrouve des solutions équivalentes à celles qui m'ont permis de m'en sortir, voir même des éléments complémentaires qui pourront, je l'espère fortement, faciliter les choses à Lothil Very Happy

Lord Brett
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 96
Date d'inscription : 19/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté avec certains types de situations.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum