Et la méchanceté m'était une perfection obligée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et la méchanceté m'était une perfection obligée

Message par oyans le Ven 9 Oct 2015 - 22:51

Le côté le plus parfait de l'homme avec un petit h, le mot perfection ne définit pas une logique astreinte à des critères formels, il est naturel on en déduit facilement le côté analogique car il dépend d'une constante, sa forme immuable est une perfection car elle intègre la logique universelle comme se déplace les astres constamment, si demain la lune s'arrête de se mouvoir, le soleil lui aller de bas en haut et la terre suivre la courbe d'une balle de ping-pong pour x temps, alors oui, tout ceci n'aurait aucune validité, il est donc non-négociable de parler de perfection pour la majorité de la population.
J'aime à revenir sur ce mot prononcé par cette dame; on ne peut pas être parfait; imaginons cette même personne sans vouloir obligatoirement l'associer à ce petit développement, tuer son mari pour s'offrir dix amants qui finalement ne voudront peut-être pas d'elle, vendre ses enfants, compliqué ses bambinos ne sont pas des cadeaux, ni d'un point de vue esthétique, ni d'un point de vue mental (perfection quand tu nous tient) pour s'offrir le dernier véhicule tout-terrain tournabrocs et bien à l'évidence, elle est parfaite et ses petits monstres aussi...
je me considère dès lors plein de défauts, je ne suis pas bien méchant, pas très gentil et totalement sot... je ne suis alors pas parfait...
Les sens de ce mot sont innombrables et il me serait plutôt facile d'en créer une centaine à la définition toutes entrent-elles différentes...

De ce fait plein de défauts, je me sens tout seul incompris et m'en rend compte à quel point tous ces gens eux, ne pensent qu'à une seule et unique chose; devenir parfait, aussi s'exercent t-ils donc à longueur de journée d' atteindre un degré de perfectibilité effrayant.
j'aimerais retrouver aussi cette madame, qui peut-être affligée d'être parfaite se compromis à chercher un autre ayant les mêmes difficultés, oui la perfection est à bannir, la perfection mène à l'ennui et en ce cas, ce pourquoi je m'ennuie ici, j'ai même rêvé qu'une foule immense ne possédaient à leur registre pas grand chose comme langage, néanmoins tous étaient heureux et lorsque certains s'aperçurent de ma défection illégitime, ils me pourchassèrent comme des boeufs à qui on a coupé les bourses, courant de peur tel un damné pris par les flammes j'atteins une maisonnette et j'allais m'y enfermer, deux ou trois gaillards saisirent quelques femmes trop pressées d'ne découdre et de leur bras musclés comme des butors, harcelèrent le bois de ma porte entrée, un moment j'eus peur qu'elle ne brise car je ne savais en rien ce à quoi tous me destinaient, mais ouf!! la tête de ces femmes ayant servit de béliers n'eut pas raison du verrou, ni des planches jointes que de lourds gongs supportaient et ils s'arrêtèrent au bout d'une dizaine de minutes, tous essoufflés au final, lorsque il s'aperçut de ses mignonnes leurs caboches ensanglantés, laissant apercevoir quelques morceaux de cervelles pendouillants, semblaient ne plus être d'aucune utilité, elles furent donc jetés sur le bas-côté, je me suis dit alors, ils n'y sont pas vraiment allé avec le dos de la cuillère ces salopiauds!
De cette perfection, après bien avoir visionné les conséquences de sa pratique, s'insinuèrent en moi le doute fiévreux de la croyance au perfectionnisme...

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1634
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum