Mémoire photographique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par haku" le Lun 2 Sep 2013 - 1:12

@Daiky alors en ecrivant j'ai eu une illumination haleluya! qui m'a aider à mieux me comprendre...distinction entre le cerveau droit et gauche....à présent je comprend distinctement lorsque j'utilise le droit ou quand j'utilise le gauche..prenons l'image d'un couple un peu spécial: le cerveau droit(non verbal) c'est le sensible du couple ,un autiste muet qui apprend ressent et traduit uniquement par les sens(vue,ouie....) ça va donc etre des images ou au pire le syncrétisme des 5 sens à ce moment la ça donne comme des milliers d'informations non verbale purement sensorielle qui te viennent et que tu collectes...le cerveau gauche(verbal) c'est l'intello chiant de service qui passe par les mots et passe sa vie à raisonner c'est le scientifique du couple( un livre que j'adore qui décrit bien le phénomène c'est apprendre à dessiner avec le cerveau droit de betty edwards)..
En definitif je me dis qu'un surdoué a à la base deux gros bolides droit et gauche raison pour laquelle il peut etre aussi bon en math qu'en art plastic(rien de nouveau mais je percute now).

haku"
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 63
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 28
Localisation : pile entre le salon et la cuisine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par Daiky le Lun 2 Sep 2013 - 11:55

Ah oui, je vois ce que tu veux dire. Je n'y avais pas pensé comme ça, mais c'est vrai. J'ai d'ailleurs lu un livre où ils disaient que les surdoués avaient une connexion entre le cerveau droit et le gauche plus intense, c'est peut-être pour ça que quand on te dit "tasse de café", y a tout le bordel qui vent avec : mot, goût, odeur...

Daiky
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 192
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 26
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par Saphodane le Lun 2 Sep 2013 - 12:24

Ainaelin a écrit:[...]
Pour ma part, j'ai une mémoire photographique, mais qui choisit ses sujets. Je suis à la fois très distrait, j'oublie les multiples sources d'où je tire mes infos, les noms des gens, et les 3/4 de ma vie, mais d'un autre cas, ce que ma mémoire décide de conserver, elle la garde longtemps et surtout précisément. L'exemple de Tarinka sur l'empalcement des paragraphes et des pages associées à telle phrase, c'est net pour moi. Je savais toujours où trouver le point de règle que j'avais vu il y a deux ans dans le bouquin de règles en partie de jeu de rôle. Une fois que j'avais compris le fonctionnement interne du bouquin, je savais que c'était la page 183, avant tel autre point de règle que je pouvais trouver la règle N° trois, à quoi ressemblait le gros titre au-dessus... même si je ne me rappelais pas du tout le titre en question. Juste de quoi ça parlait. Je suis en revanche incapable de me rappeler une citation, des mots précis, etc. Juste le sens que j'en ai retiré.
Pareil pour un film. A la fin, je peux résumer le film, en zappant des détails que j'aurais trouvé peu importants, mais en me rappelant tel autre détail que personne n'a vu. En revanche, là où des amis me ressortent plusieurs citations mot à mot avec le ton, je ne peux pas, même en réfléchissant intensément, retrouver des paroles prononcées.
VOILÀ !!! Ça ! C'est exactement pareil que pour moi !!! IMPOSSIBLE de retrouver une citation exacte (quand bien même je l'ai entendue une heure plus tôt, hein - sauf de très rares cas, genre "negative, I'm a meat popsicle"), pourtant je me souviens d'évènements de ma vie, de sensations, de "flashes" qui remontent à mes 6 mois d'existence (Bon, pour les 6 mois précisément, je n'en ai "que" deux, et c'est pas tant visuel que sensoriel, surtout... Sinon c'est à partir de 2 ou 3 ans que j'ai de vrais souvenirs visuels). Et pour les cours, ça m'est arrivé plusieurs fois d'avoir ces "photos" mentales de pages que j'ai écrites, ou, plus rarement, lues. De me souvenir précisément du grain du papier, de la forme des lettres, d'une rature, etc. Mais c'est à court terme, ça.

Et y'a aussi un peu de synesthésie légère (je crois) qui m'aide à retenir les chiffres. Le numéro de téléphone de mon chéri étant principalement constitué du chiffre 3, il est globalement jaune, avec un 5 rouge bien pétant et un 4 violet.

Edit : Oh et à cause de votre tasse de café, j'ai eu pendant bien une minute, en boucle, le bruit de la céramique qui s'entrechoque. Et de la cuiller en inox qui cogne contre les bords de la tasse. Et le brouhaha d'un café parisien. -__-'

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par alexcast le Jeu 18 Juin 2015 - 15:58

Bonjour à tous,

dans le cadre d'une émission de télévision, je souhaiterais rencontrer des personnes présentant une mémoire photographique extraordinaire. Si vous êtes disposés à parler de ce sujet avec un journaliste, contactez moi au 0153564158 ou par mail à alexcast263@gmail.com

A bientôt

alexcast
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 18/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par Nolande le Sam 27 Juin 2015 - 9:36

ouip ! les films c'est vraiment très chiant , se rappeler un film qu'on a vu il y a 20 ans des la première image , ça limite grandement les plaisirs .
par contre faire le GPS ça c'est cool .

les romans c'est un peu plus complexe comme processus , quand je lis en fait je devrais plutôt dire , quand je ressent le texte , tout se transforme en images mentales , et de fait ça revient au même que de visionner un film Sad

Nolande
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 21/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par jesse-hunter le Dim 22 Nov 2015 - 22:46

comment avoir une bonne memoire je suis en master je susi obligé vue que je veux aller en doctorat

jesse-hunter
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 21/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par 8dePool le Lun 30 Mai 2016 - 10:11

Mémoire photographique oui, voire même vidéographique, ce qui m'impressionnait quand j'étais enfant c'était de pouvoir retrouver un objet perdu, dans de hautes herbes par exemple, pendant une action vive en revoyant le dit objet tomber au ralenti et parfois voir le chemin qu'il avait pris ou sa trajectoire et enfin pouvoir aller le chercher.

Récemment, j'ai aussi retrouvé un outil que quelqu'un avait posé à un endroit et dont il ne se souvenait plus qu'il l'avait "rangé" là, juste j'avais vu l'action, à la simple évocation de cet objet 24jours plus tard, la personne n'avait pas fini sa phrase que je lui ai indiqué l'emplacement exact avec les dernières actions entreprises, bref on m'a regardé d'un oeil suspicieux mais j'ai l'habitude même si c'est toujours aussi embarrassant d'imaginer à quoi ils pensent dans ces moments là.

Il y a aussi les scènes et les dialogues de la vie courante ou qui sont marquées par des émotions particulières, là les détails sont encore plus présents et en quelques fractions de seconde on revit la scène soit de l'intérieur soit de l'extérieur, ça devient presque pénible parfois quand on ne sollicite pas volontairement cette mémoire.

Ceci dit c'est très utile ce genre de mémoire lorsque ce n'est pas subi et que c'est pour se remémorer des moments agréables.


Dernière édition par Raph3l le Lun 30 Mai 2016 - 10:22, édité 2 fois (Raison : ajouts.)

8dePool
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 08/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par timaaa le Sam 12 Nov 2016 - 9:28

Bonjour les zens Rougit

Ben moi je sais pas mais ma mémoire... Je ne sais pas par où commencer (comme toujours quand je veux expliquer quelque chose)...
J'ai 24 ans et j'ai toujours des souvenirs de ma petite enfance et lorsque j'en parle à mes parents (parce-que je vis toujours chez eux) ils se souviennent pas et j'ai même l'impression qu'ils font semblant pour pas me "confirmer" que j'ai une sorte de mémoire d'éléphant".

J'ai tendance à me souvenir de tout, de moindre petit détail, de l'expression faciale des gens, des mots utilisés (ou parfois pas les mots exacts mais quasi à peu près). Généralement on ne peut pas me la faire à l'envers !

Dans mes relations sociales à chaque fois c'est "oui, je m'en souviens", "oui, tu me l'as déjà dit"... Certaines personnes se sentent mal parce-qu'elles ont l'impression de radoter et d'autres sont je sais pas... Presque surprise de cette mémoire.

Quand j'en parle avec soeur elle dit "oui mais moi aussi c'est pareil" alors que c'est faux, elle aussi se répète beaucoup et à chaque fois quand on parle d'une histoire et qu'elle se souvient pas je lui sort des preuves pour lui prouver "que j'ai raison".

Ma mère ma dit des choses dans ma vie comme mon père qui ont été très douloureuses et lorsqu'on se dispute, je ne peut pas m'empêcher de ressasser et de ressortir exactement les mots qu'on m'a dit, la posture dans laquelle maman ou papa était, leur tenue vestimentaire... Plein de choses... Et on nie en bloc... Et là m'a colère devient encore plus grande, à en faire des choses qui me ressemblent pas.

Dans la vie quotidienne, je ne peux pas du tout contrôler ce que je retiens. Ca peut être des images, des sons, des visages, des ressentis, des détails... J'écoute beaucoup de musique et je me souviens toujours des paroles (pas complètement parfois, mais une très bonne partie) surtout dans une langue que je ne maîtrise pas bien mais où je me débrouille : l'anglais.

Il est pour moi impossible d'apprendre un truc par coeur, même en me "conditionnant" (je ne sais pas comment l'expliquer). Je me souviens beaucoup des choses de l'école alors que j'étais une bolosse, j'ai commencé petit à petit à sécher les cours à partir de la 5ème. J'ai toujours fait le minimum pour qu'on me foute la paix, pas envie, jamais envie ou bien c'était quand moi je voulais et même quand je voulais bah... "Médiocre", c'est peut être le mot qui me décrit le mieux. Pffffffff.... Même expliquer devient fatiguant parce-que cette mémoire parfois elle me saoule, à me souvenir des choses dont je me fiche ! J'ai l'impression de ne pas la contrôler et ça me fait chier (pardonnez les mots sales, les gros mots parfois c'est utile).


Peut être que je reviendrais en parler parce-que je ne suis pas satisfaite de ce que je raconte, pas assez bien expliqué pour moi.



timaaa
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 24
Localisation : Dans le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par Mekrijärvi le Ven 18 Nov 2016 - 15:50

Hello,

supers intéressants tous ces témoignages.... Intrigants...

Avant de savoir que j'étais zèbrette, je disais souvent que j'étais un réservoir à détails insignifiants, à anecdotes inutiles. J'avais de bons résultats à l'école et à la fac sans bosser grâce à ça: je retenais visuellement le plan, la structure du cours sans difficulté, puis je pouvais broder autour de la question posées avec ce que j'avais dans mon carton de décos de noël : souvenirs distincts, images, sensations, théories, citations, vocabulaire qui claque ect...

Je me souviens des visages, longtemps après, des détails d'une scène d'une rencontre, très précis. Et ça déstabilise parfois les gens. Ils croient que c'est parce qu'ils m'ont marqué alors que pas du tout, je m'en souviens c'est tout. Et je m'excuses presque "c'est parce que je suis physionomistes". Je vous dis pas combien de vents je me suis prise! J'imprime nettement et pour longtemps les scènes de vie, les visages, les paysages, la forme des monuments et tous ce qui va avec: odeurs, météo, ambiance, états d'âmes du moment, lumière...

Lors de mon test WAIS 4, j'ai pas fait d’étincelle en mémoire (auditive) de travail (d'où un QIT très hétérogène). La psy m'a fait faire un test de la figure de rey que j'ai recopié au feutre sans difficultés. Elle m'a dit que j'étais à la limite de la mémoire photographique. Un ORL consulté pour acouphènes + hyperacousie il y a quelques années m'avais dit que j'étais une championne olympique de l'audition. D'après la psy du WAIS, je sous investirais ma mémoire auditive pour cette raison et ferais plus confiance à ma vue, moins parasitées en permanence de signaux douloureux...

Je suis incapable de tenter le test proposé par CyrilTHQI avec les décimales, mais normal, il y a autant de nuances de zèbres que de couleurs de peau sur terre. Je dois habiter sur une frontière entre deux territoires, dans une zone de transition, assez floue pour être passée inaperçue presque toute ma vue, heu, vie!

Zèbre à mémoire visuelle quasi photographique? Pour moi ce serait une conséquence de mon hypersensorialité? Les aveugles développent leurs autres sens par exemple. Est ce qu'en ayant des aptitudes sensorielles un peu hors normes ça ne relèverait pas du même fonctionnement? Le cerveau est plastique, on doit certainement renforcer certain circuits pour contourner un problème, non pas l'absence du signal, mais sa surabondance? J'enfonce une porte ouverte peut être Embarassed

Mekrijärvi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 37
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par thunderhead74 le Ven 18 Nov 2016 - 16:04

J'ai aussi une très bonne mémoire photographique (alors que ma mémoire des chiffres par exemple est carrément mauvaise). Je ne me perd jamais à pied où en voiture, car j'arrive toujours à reconnaitre par où je suis passée en me réparant à des détails. En randonnée par exemple, je vais me souvenir que cet arbre avec sa branche de travers était juste avant la petite montée bordée de fougères etc... d'ailleurs c'est pour cela que je pars toujours "les mains dans les poches", sans jamais savoir à l'avance où je vais, et sans m'inquitéer car je sais que je retrouverais toujours mon chemin...

Je note chaque petits détails que je vois, par contre, j'ai plus de difficultés avec le "global".

Par contre, c'est très dommage que je n'ai pas une mémoire plus "utile" comme ce que vous décrivez !

thunderhead74
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 111
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 36
Localisation : Au fond, à gauche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par kLaan le Ven 18 Nov 2016 - 17:01

5000 approximativement au pif, sinon j'adore PI, 3.141592653589653793 voilà après je sais pas Very Happy

kLaan
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 22
Localisation : Zeta Reticuli

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire photographique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum