Enfant zèpressif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enfant zèpressif

Message par Autre le Ven 18 Mar 2011 - 8:48

Je suppose que certains d'entre vous connaissent la situation, donc ma question : comment y faites vous face, pourriez-vous me donner des adresses (même sur Paris) de psy VRAIMENT CAPABLES d'aider un enfant zèbre en dépression.
Donc voilà, je suis maman de 2 enfants, l'aîné a été diagnostiqué à l'entrée en CP, premier changement d'école et saut de classe (donc perte des copains), re-changement d'école et de classe en CM2 pour aller en 6ème (re-perte des copains) dans une école "spécialisée" du Mans pour les enfants zèbres. 2 ans d'avance donc. Mon fils a peu, voire pas d'amis à ce jour, il a été victime de violences à l'école "spécialisée" (que je ne recommande pas du tout soit dit entre nous), il parle de suicide, de "ça vaut pas le coup", il s'ennuie, devient un peu "no life". Il doit en être à son 6 ou 7ème psy sur Le Mans, dès qu'il sent qu'ils ne font pas le poids et qu'il peut les mener où il veut, c'est foutu. De toute façon il n'y croit plus.
Je suis très inquiète, refuse de désespérer et cherche quelqu'un pour l'aider. Il n'a que 11 ans 1/2..
Merci

Autre
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Cæruleum v. 1.3 le Ven 18 Mar 2011 - 10:09

Il faudrait essayer les comportementalistes, même pour adultes à la base. Et les briefer à l'avance sur la zébritude de ton fils. Tu peux avoir des références dans les hôpitaux pour enfants. Tous les hôpitaux pour enfants ont des services psy. Ils pourront te donner des adresses de psy spécialisés.

Comme m'a dit ma psy : "Le problème des enfants comme vous, c'est qu'on ne sait pas quoi en faire"...

Il serait bon aussi de faire bosser son cerveau à fond, que ce soit par l'inscription à un atelier artistique (dessin, peinture) ou qu'il en fasse à la maison. Il faudrait aussi lui permettre d'écrire ce qu'il ressent, par exemple en lui offrant des carnets (cette démarche suppose une confiance totale : tu ne dois jamais les ouvrir, sinon c'est foutu). Et développer ses compétences, que ce soit en logique (sudoku, énigmes...), en imagination (lecture, écriture...), en lettres (jeux de mots...), en curiosité (encyclopédies, émissions, conférences,...) etc. Chaque capacité doit être utilisée à fond, c'est lorsqu'elle est mise au placard que le surdoué se dessèche (je sais de quoi je parle). C'est épuisant, mais le temps de trouver un psy pour régler le trauma des violences, ça peut le stabiliser un peu.

Mieux vaut éviter les médicaments, mais s'il est très anxieux, il peut prendre (après avis du médecin traitant) des calmants à base de plantes : Euphytose, Spasmine... ou l'équivalent en phytothérapie. Il existe des mélanges variés, il faut parfois en essayer plusieurs avant d'en trouver un "qui marche". En général, si on ne ressent aucun effet au bout d'une semaine, ça ne marche pas.

Cæruleum v. 1.3
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 103
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 28
Localisation : Lyon

http://caeruleum.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Ilowan le Ven 18 Mar 2011 - 10:13

Boucles d'or,

Je comprends très bien ton désarroi et suis très touché par ton histoire.
J'ai commencé à raconter mon saut de classe sur ma page perso en arrivant sur le forum. Le fait de l'écrire m'a fait me rendre compte que ça avait été traumatisant pour moi.
Je n'ai toujours pas pu écrire la suite. J'ai eu de la chance de pas si mal m'en sortir (sans autant de perturbation que ton fils).

J'ai aussi une fille du même âge.
Je suis bien content de n'avoir pas ce type de problèmes pour l'instant et d'avoir bon espoir de les éviter.

Je n'ai malheureusement pas d'avis miracle à te donner.
Mais je t'envoie un mp avec quelques idées.

Bon courage,
Ilo

Ilowan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 303
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par .............. le Ven 18 Mar 2011 - 10:23

.


Dernière édition par T-REX le Mer 16 Mai 2012 - 14:32, édité 1 fois

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Autre le Ven 18 Mar 2011 - 10:27

Son père nie la zébritude de Roméo (et la sienne propre par la même occasion), même au vu de son parcours et des résultats du test

Autre
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par .............. le Ven 18 Mar 2011 - 10:32

.


Dernière édition par T-REX le Mer 16 Mai 2012 - 14:31, édité 1 fois

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Autre le Ven 18 Mar 2011 - 10:57

fin de non-recevoir, blocage total. Je vois d'autres parents de Z bien sûr, il ne veut pas en entendre parler...quand à l'intérêt de l'enfant, les problèmes sont, pense t-il, mes inventions, alors, c'est compliqué!

Autre
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Ilowan le Ven 18 Mar 2011 - 11:04

Oui, l'adulte, sans étiquette de psy (au bout de 7/8 normal qu'il n'y croit plus), avec simplement une étiquette de "sage" qui ferait un coaching continu semble une approche extrêmement séduisante et efficace.

S'il est à l'extérieur au premier cercle familial, ça semble très bénéfique car il n'y a pas la charge émotionnelle du quotidien et il est possible pour le jeune de parler de son vécu par rapport à la famille.

Par contre... la difficulté est de trouver l'adulte sage :
- il faut avoir confiance (en tant que parent)
- il ne doit pas avoir l'étiquette du psy... mais toute la bienveillance, la bientraitance, la capacité d'écoute, ... et pouvoir tenir sa place,
- il doit être capable d'être à la hauteur de la "puissance" de l'enfant (pour que celui-ci n'ait pas l'impression de pouvoir le mener par le bout du nez)
- il doit avoir suffisamment de disponibilité pour être présent/coacher quasi quotidiennement ( tchat, messagerie,...)
- il doit être suffisamment costaud psychologiquement pour tenir le coup parce que l'abandon en cours de route est le pire par rapport à la confiance que l'enfant peut mettre en lui.

Je crois beaucoup dans cette solution de "coaching" par l'adulte Z "sage".
Mais il y a tellement de critères pour la mettre en place.

Le parrain Z, "sage", respecté, disponible... ne court pas forcément les rues.

Ilowan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 303
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par plumille le Ven 18 Mar 2011 - 11:22

Je découvre ton post à l'instant...
Je compatis car mon fils à le même âge que le tien et est en train de se mettre dans la même position de "à quoi bon...".
J'aime bien l'idée du "gavage" intellectuel, mais quid de l'enfant qui n'est pas/plus en demande parce qu'il a l'impression que ça ne sert à rien... il me semble que la notion du "sens" est primordial non ? que lui répondre alors ?? Si c'est juste pour apporter du carburant à la machine encore faut-il trouver les choses qui le 'capte'...
Est-ce qu'il a des hobbies, des passions ?
Est-ce que le problème de la violence a été règlé à l'école ? Les coupables ont-ils été punis, ton fils a-t-il eu l'impression d'être entendu, compris et que la sanction prise apaisait la situation ?

Ilowan j'adore l'idée du "sage", mais où le trouve-t-on ?? Il y a des boutiques spécialisées ?? Shocked A merde, c'est vrai, on ne peut pas tout acheter... Embarassed De même qu'on ne peut pas tout résoudre avec une paire de claques d'ailleurs ( Wink T_Rex...). La technique du Bulldozer à ses limites face à quelqu'un qui réfute la chose...

Dans tous les cas, et malgré la difficulté de la chose (en terme de disponibilté et d'impact émotionnel), reste le plus proche possible de lui et assure le de ta présence. Peut être aussi cela vaut-il le coup d'évoquer de manière claire le positionnement de son père en expliquant que tout le monde ne peut pas forcément 'comprendre' ce qu'est la zébritude, même preuve à l'appui et que ça ne retire rien à l'amour que son père lui porte (j'espère !!) et qu'il n'a rien à prouver, ni dans un sens ni dans un autre...

Je ne sais pas si je t'ai aidé mais je suis de tout coeur avec toi...

plumille
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 20/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Autre le Ven 18 Mar 2011 - 11:47

C'est ça le problème, je suis d'accord avec toi Plumille, : mettre du sens, il n'est plus en demande, il n'en voit pas l'intérêt. Et je ne sais pas quoi répondre.
Des hobbies : la PS3 et les forums sur les jeux vidéo (GTA,...), l'informatique aussi, quoique cela semble rejoindre le camps des "à quoi bon" à l'heure actuelle.
Je ne suis pas pour les consoles, pendant longtemps je lui ai interdit de la ramener à la maison, elle restait donc chez son père, chez qui il va quand bon lui semble (il y a qd même qq points sur lesquels son papa et moi sommes d'acc, entre autre que Roméo puisse nous voir aussi souvent qu'il le veut!). Je lui ai proposé récemment d'amener la PS à la maison, il y réfléchit. Je ne sais si c'est une bonne chose mais bon...

Autre
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Autre le Ven 18 Mar 2011 - 11:49

Ilowan, l'idée du "sage" me séduit aussi, je réfléchis...

Autre
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Autre le Ven 18 Mar 2011 - 12:05

Le problème de violence a été vu avec l'école : le gamin passe en conseil de discipline, il a l'habitude (c'est le 3 ou 4ème!) donc j'attends qu'il soit définitivement exclu, si ce n'est pas le cas j'irai porter plainte contre l'école et le gamin.
J'ai appelé les parents de cet enfant car j'entends bien que la situation ne doit pas être simple pour eux et que leur enfant est certainement en souffrance, je leur proposais d'en discuter, d'essayer de trouver des solutions, pas de réponse donc...

Autre
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Nicoco le Ven 18 Mar 2011 - 14:12

Voici un lien vers le site de http://www.anpeip.org/, association spécialisée pour les enfants précoces.

Il y en a un peu partout en France, et ils sont en relation avec des psys au fait de ces problèmes. Un certain nombre de mères inscrites sur le forum y ont eu recours pour leur progéniture zébrée et meï y est même bénévole pour la section bretonne.

En les contactant, tu devrais donc pouvoir trouver de l'aide approprié.

Nicoco
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3434
Date d'inscription : 15/09/2009
Age : 52
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par b&w le Mar 5 Avr 2011 - 7:09

Boucles d'Or, as-tu du neuf ?

J'ai entendu parler d'une unité spécialisée à l'hôpital de Rennes.

Je connais des difficultés assez proches et compatis.

Bon courage à toi.

b&w
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 446
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 49
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par coeur sensible le Mar 5 Avr 2011 - 8:40

boucle d'or, après des années d'angoisse parce que mon fils a traversé ce que le tien traverse pendant ces 2 dernières années, nous sommes enfin sortis du tunnel! je pense que les co facteurs qui ont joué sur ce retour à la "normale" sont:
- le fait qu'il a à présent 14ans et que je sens que ses hormones jouent en ma faveur pour une fois,
- que nous avons établi une communication trés épanouissante pour lui (trop long à raconter en post...),
- qu'il a rencontré des zèbres de ce site ce qui a été la plus incroyable et extraordinaire soirée de sa vie (à lui le désabuser! il a dit ses 4 vérités à tout le monde et les gens l'ont écouté, considéré et il était libre de penser et de s'exprimer...)
- et enfin que je lui ai appris à conduire (oui! pourquoi n'avoir que les inconvénients de la précocité) et lui ai permis de monter le business qu'il avait en tête pour qu'il ait confiance en ses intuitions et son avenir.
Ce n'est pas forcément reproductible, mais j'ai vraiment eu trés trés peur...
aujourd'hui je suis fière de nous. Je suis là si tu veux parler, bon courage

coeur sensible
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 825
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par V.Lady le Mar 5 Avr 2011 - 8:55

Boucle d'Or, notre situation était différente (je ne rentrerai pas dans les détails en public)... mais une thérapie familiale avec un psy compétent a permis de tout régler en cinq ou six séances. Et je t'assure que nous étions extrêmement inquiets, et ce, depuis longtemps.
Courage...

Je n'hésiterai pas à parler des solutions mises en place en privé, n'hésite pas à me contacter si tu le souhaites.

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Wise le Mar 5 Avr 2011 - 12:19

Je comprends cette situation, ça ne m'étonne pas dutout.

je crois comprendre ce qu'il a dans la tête, la même chose que moi,
ennui, déception, désillusion, incompris, monrde, seul...
parfois hésitation à se suicider plutot que de souffrir.

en ce qui me concerne j'avais besoin : d'être bien entourré, de parents qui me montrent qu'ils m'aiment, d'être rassuré, de me sentir en sécurité, de stabilité, de repères fixes qui ne bougent pas...
je suis fragile, trop sensible aux stress et aux souffrances, ça me plonge en dépression, donc il me faut un environnement le plus doux possible.
ce genre de choses peuvent diminuer mes souffrances, mais par contre je n'ai jamais réussi à être heureux pour autant.

Tous les psys que j'ai rencontrés ont étés désemparés, aucune solution.

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Autre le Mer 6 Avr 2011 - 19:49

Salut à tous,
b&w, j'ai entendu parler de Rennes : entre 3 et 6 mois d'attente! Je l'ai inscrit..

Wise,
je ne sais pas quel age tu as, cependant avec le temps, les épreuves on apprend à se connaître et surtout à se faire confiance et à croire en soi, on se rend compte que nos "faiblesses" (hypersensibilité, fragilité, etc) si elles ne sont pas toujours faciles à vivre c'est vrai, en fait ces faiblesses sont une force, un plus précieux et rare.
C'est ce que j'essaie de faire entendre à mon fils; cependant l'adolescence est une période difficile, beaucoup de choses à affronter, à gérer, apprendre à vivre avec ses différences d'age, de fonctionnement, de sensibilité. Il faut laisser le temps, c'est sûr mais voir son enfant souffrir, même si inévitable c'est horrible. Plus horrible encore le sentiment de rien pouvoir faire, ou de ne pas trouver LA solution.
Quant aux psys, j'ai pensé longtemps que c'était la panacée, je me rends compte que non. La parole est essentielle ça oui, cependant un "sage" peut parfaitement être aussi efficace qu'un psy selon moi

Autre
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant zèpressif

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum