Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Invité le Mar 6 Oct 2015 - 0:22

J'ai toujours pensé que nous étions tous différents dans la forme et souvent bien semblables dans le fond. Papy

PS : Fin Aout, j''étais en vacances à Labenne, Aujourd'hui en Haute-Savoie. Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Christelle le Mar 6 Oct 2015 - 9:07

Ha chouette, vivement l'été prochain !
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Invité le Jeu 8 Oct 2015 - 21:43

Centaure Z'ailée a écrit:Je la colle partout, j'aime bien :


merci , c'est vraiment une vision originale et probablement juste d'une partie de la relation amoureuse, on passe d'un amour artificiel où chacun doit être dans un parfait impossible à une relation où s'accepte juste comme on est avec ses qualités et ses défauts, j'aime beaucoup

merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Invité le Jeu 8 Oct 2015 - 21:51



Kodiak a écrit:Je me trouve actuellement dans ce gênant état de confusion et de parasitage entre désir projectif d'une relation amoureuse et difficulté de savoir si sont en train de germer des graines d'amour avec mon interlocutrice (plante protéiforme et fantasque s'il en est).

Je précise que cette confusion aliénante (que j'ai éprouvée deux fois au cours des derniers mois) ne s'est produite qu'en présence de femmes HQI.

Sans doute que le désir impatient que j'éprouve vivement de rencontrer enfin une partenaire intellectuellement compatible (sapiosexualité on tour !!!!), conjugué à la richesse féconde et intuitive des échanges entre surdoués, font que le projectif se met à tourner à plein régime dès lors que je suis en tête à tête avec une surdouée qui m'attire physiquement.

Certainement que cette projection sous-jacente difficilement canalisable me fait surinterpréter des signaux verbaux et comportementaux émis par l'interlocutrice (les HQI étant qui plus est experts en intensité desdits signaux).

Toujours est il que cette confusion des affects dans laquelle je me retrouve en ces moments doit être perçue par icelles, et bien loin de susciter attirance et séduction, mon état émotionnel doit les mettre en situation (consciente et/ou inconsciente) de méfiance et de repli à mon égard.

Conclusion : deux conclusions en queue de poisson, suscitant conflit, acrimonie et frustration véhémentement manifestée par ma personne !!

Réflexion sur cette conclusion : je trouve d'une cruelle et rageante ironie le fait que ma séduction ait de grandes difficultés à s'exprimer avec des femmes qui sont pourtant consubstantiellement les seules susceptibles de m'être un tant soit peu assorties !!

j'aime assez l'idée que des forces sous terraines en quelque sorte nous poussent plus ou moins consciemment , par exemple à penser que je serai mieux avec , pour reprendre l'expression, une partenaire intellectuellement et sexuellement compatible

si on ne peut pas lutter contre ces forces et si l'hypersensibilité me pousse à l'exprimer trop fortement, je présume cependant que si l'autre est aussi hypersensible et dans le même mécanisme d'expression pas tout à fait contrôlé, un échange est possible ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Christelle le Ven 9 Oct 2015 - 0:05

Deux hypersensibles ensemble c'est pas toujours simple à gérer non plus ! Smile
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Invité le Ven 9 Oct 2015 - 0:21

en effet christelle
je pense souvent au petit prince ces temps ci et je me dis souvent qu'il faut s'apprivoiser soi-même et apprivoiser l'autre et l'autre pareil

quand on est hypersensible comme je le suis aussi, je suis plus facilement choqué ou au contraire heureux de choses que le commun des mortels laisse passer

mais si j'apprend à savoir ce qui me touche et ce qui touche l'autre c'est sans doute une piste

mais j'ai plus de doutes et de difficultés que d'assurance dans ce processus , entre savoir le chemin et l'arpenter... mais bon c'est déjà ça

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Inanna le Sam 10 Oct 2015 - 14:31

J'ai le désir d'une relation mais peut être moins un besoin qu'auparavant ou je menais ma quête de l'amour véritable telle une warrior de l authenticité...après des épisodes polyamoureux qui finalement n etaient peut être qu'un besoin de partager, d'offrir ce que j'ai à offrir à des hommes bien et capables d'ouvrir les bras pour accueillir ce trop plein d'envie d'aimer et de donner, de voir que je peux faire du bien à quelqu'un, apaiser son âme que sais je. Est ce narcissisant ou altruiste?c est certes rassurant pour moi d'avoir de croire que j'ai ce pouvoir de "rendre heureux" un homme même si ça ne dure pas longtemps?
c est valorisant finalement de donner à l'autre et de voir son sourire grâce à nous, alors peut être que c est un éternel retour vers soi? s'aimer mieux en aimant l'autre qui nous rend meilleurs?
En tout cas je préfère l authenticité d'un sentiment naissant, d'une réelle envie de connaître l'autre...Il n'y a rien de plus beau que cette envie là, ce questionnement, être intriguée et vouloir aller à la découverte de l'autre, s oublier un peu soi même.
Mais je n'ai jamais eu envie d'avoir une relation juste pour avoir une relation, juste pour oublier la solitude non je n'y vois pas d intérêt.
Aller vers l'autre c est dejà tellement difficile alors si c est juste pour avoir qqn à câliner autant adopter un chat( à défaut d'un mec ou d'un zèbre).
Pourtant il est clair que si l'on a un peu de temps oisif comme le weekend ou même parfois au boulot et qu'on cogite à sa solitude, il y a parfois ce sentiment d urgence, comme s'il fallait aimer maintenant tout de suite pour avoir pas mal de temps, suffisamment de temps avec cette personne avec qui nous pourrions faire notre vie...un peu comme si le temps sans cette personne dans notre vie était perdu, dans le sens d'une nostalgie future, ça y est je ne suis plus claire. A ce jour quand même je me dis que si vraiment on n'avait une âme soeur, voir une flamme jumelle, mais quel enfoiré à me laisse poiroiter toute seule,et chercher partout sur le net et ailleurs pour voir s'il n'y est pas.
putain ce serait quand même plus marrant à deux.

Après j'ai lu pas mal des commentaires au dessus et il est clair que l 'amour authentique est pour moi ,une envie plus qu'un besoin, mais avant tout une envie de donner...ceux qui ont trop ce besoin d'être aimé oublient peut être ce qu'ils ont à apporter à l'autre.

Inanna
Inanna

Messages : 147
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Invité le Sam 10 Oct 2015 - 16:45

bonjour nin59

cela me parle
"un peu comme si le temps sans cette personne dans notre vie était perdu"

c'est un peu ce sentiment d'urgence là que j'ai aussi parfois, cette nécessité bizarre que c'est une chose à faire dans la vie que d'aimer et être aimé, mais en effet si le besoin l'emporte on oublie qu'on peut donner

ou alors on donne mal , maladroitement à de mauvaises personnes, celles qui ne comprennent pas le don ou ne savent pas donner à leur tour

mais rester dans sa bulle cela ne suffit pas, cela ne remplit pas parfois quand en effet l'esprit est libéré quelques temps

c'est un peu la même chose que de sentir seul dans une foule immense et de se dire que participer à la foule n'a pas de sens

ou alors peut être que justement le point c'est qu'il n'y a pas de sens du tout, seulement être à deux et avancer à deux

mais sans doute aussi que pour donner il faut d'abord apprendre à se donner à soi même, s'accepter tel qu'on est sans fard , s'aimer pour mieux aimer l'autre , en évitant de passer son temps à s'aimer en n'aimant personne d'autre

peut être que ce sentiment d'urgence est finalement salutaire et nous aide à ne pas tourner sur nous mêmes, va savoir


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Inanna le Dim 11 Oct 2015 - 10:45

Ouah quelqu'un me parle!!!je sais je dis beaucoup de conneries et j ecris trop mais Merci et bonjour Zebulonlezebre, je me demandais en ce moment si j etais juste un fantôme, même en bagnole on me grille la priorité(mais vas y rentre moi dedans qu'on en finisse puisque je n existe apparemment pas) pourtant elle ma voiture elle est visible quand même.

bref.sympa d'être lue un peu ^_^ Je ne sais pas toutes ces choses je les ai remise en cause récemment.Une amie étudiante en psycho avait mis quelques mots là dessus comme quoi, ce n est pas parce que vous ne vous aimez pas qu'on ne vous aimera pas.Aime toi le ciel t aimera?foutaises!parce que dans ma petite vie je pense qu'on m'a aimée souvent à mon plus mal. je me suis détestée pendant des années,je ne supportais pas toutes mes insuffisances j etais la personne la plus cruelle avec moi même.Et puis il y a plein de schéma amoureux...Je suis souvent tombée amoureuse d'homme à réparer, ténébreux d'une certaine manière...quand j'ai changé radicalement et opté pour quelque chose de plus simple, rationnel, ou raisonnable, je suis restée 12 ans avec le père de mes enfants qui ne me correspondait pas et nous n etions pas heureux encore moins comblé, je crois que nous étions plus amis qu'autre chose.
Après s aimer soi même c est juste mieux pour soi, plus facile à vivre mais ça ne repousse pas forcément les gens.
Bon à ce jour ça va je m'aime donc je suis même si je n existe pas vraiment ou par période, ou plus à travers mon art peut être?Enfin j'ai conscience de n'être rien, et je crois naïvement dans mes bons jours qu'un rien peut changer les choses en ayant se désire de vivre mieux et d aider les autres à vivre mieux, s accepter etc...

je ne sais pas si l urgence de trouver sa flamme jumelle ou une âme soeur, un écho, soit salutaire...certes elle nous pousse à agir,à ne pas abandonner ,à croire encore même si franchement de par notre différence et pas juste d'être zèbre...enfin je ne veux pas croire que c est parce que je suis un foutu zèbre que je suis seule, je recherche le contact des autres,j 'aime les humains mais bon ils sont devenus rares.
Inanna
Inanna

Messages : 147
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Invité le Dim 11 Oct 2015 - 18:17

oui ils sont devenus rares, et question fantôme c'est ce que j'ai l'impression d'être ces temps ci , je me suis découvert zèbre depuis peu et je me disais que ce serait bien d'aller vers d'autres zèbres mais finalement cela ne change pas tellement de ma vie "d'avant le savoir".. je suis toujours transparent on dirait bien

enfin pas faute d'essayer d'aller vers les autres ou alors j'en attend trop , trop rapidement , les sentiments véritables demandent du temps, mais on fait comment si on ne commence même pas par des relations basiques ? je me demande si je ne repousse pas les gens je ne sais pas comment

ils doivent sans doute sentir instinctivement que je suis différent, c'est en tout cas une des conclusions auxquelles je suis arrivé, difficile d'accepter cette injustice mais c'est un fait qui s'impose
alors je fais avec avec des hauts et des bas aussi

parfois je me dis que le but n'est peut être même plus de communiquer et de continuer ces efforts d'intégration incessants et finalement je me suis isolé ces dernières années

et personne n'est venu me chercher dans cet isolement croissant, on comprend alors qu'on compte peu ou pas , leçon de vie assez crue mais c'est comme ça

la question est alors on continue comment ? je n'ai pas la réponse, je vais essayer de rencontrer des gens comme moi et on verra bien ce que cela donne, si avec eux et elles c'est différent d'avant ou si une communication est plus naturelle

je sais faire beaucoup de choses, je suis comme jarod dans la vieille série le caméléon , je suis vraiment comme cela par moment, très adaptable, très sociable mais ce sont des relations dans laquelles personne ne m'aime vraiment, ou ne s'intéresse à moi, je suis juste dans un rôle social

j'aide sans cesse , je suis à l'écoute des gens sans arrêt , un peu comme amélie poulain mais qui réparera les choses pour moi ?

ce n'est jamais arrivé

alors je continue à aider et être à l'écoute, c'est déjà cela de positif , j'essaie de valoriser ce que je sais faire , mais la reconnaissance et l'appartenance n'arrivent pas plus

je ne devrais pas espérer des gens différent de moi

devenir aimable n'assure pas d'être aimé, s'aimer soi même non plus, j'ai appris à aimer de nombreuses parts de ce que je suis , cela n'a en effet rien changé

j'en vois d'autres pour qui l'amour est une évidence , au moins un temps, je présume que mon âme sœur doit être aussi au moins atypique que je ne suis, si c'est le cas je la reconnaitrai dans une foule de 10000 personnes sans la moindre hésitation

l'idée est alors de fréquenter les foules pour finir de la croiser, c'est assez binaire et idiot mais il n'y a pas 36 solutions je pense

en attendant je ne dois pas me détruire ou me dévaloriser, ni au contraire me prendre supérieur aux autres mais c'est justement en étant ensemble que ces risques se réduisent

je suis donc une espèce de héro et donc ce n'est pas facile tous les jours

j'aurais préféré être ernestin dupont un quidam banal mais ce n'est pas le cas et je ne deviendrai jamais un quidam.. j'ai même essayé.. c'est dire...

mais jarod revient sans cesse.. j'ai été codé comme cela à la naissance, la fée a du se gourer de code mais c'est ainsi







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Christelle le Dim 11 Oct 2015 - 19:09

zebulonzebre et NIN59
Je n'ai pas pour habitude de ne pas répondre quand on m'interpelle, mais il peut arriver que je suis moins présente sur le forum.

Pour moi il a été nécessaire de m'apprivoiser pour pouvoir créer une relation saine avec autrui. Une relation où je ne répare pas prioritairement. Je dis prioritairement parce que même quand je suis capable d'investir bien d'autres pans d'une relation, il me reste toujours un petit côté infirmière qui fait que j'ai envie de soulager un peu.

Avant de m'apprivoiser, j'étais transparente. Dans ma phase de recherche ++, j'étais presque trop visible. Aujourd'hui c'est un truc entre les deux. Cela dit, je garde toujours à l'esprit que les autres me m'attendent pas pour vivre et que je dois donc être capable d'initier un vrai lien ou de répondre à une demande de vrai lien.
J'ai investi de l'énergie pour me faire un nouveau réseau d'amis, et enfin me sentir bien parmi les autres. Ca n'a pas trop mal marché.
Je suis d'accord avec toi zebulon, on peut très bien s'intégrer dans des endroits pour un court temps, se rendre utile sans jamais créer de véritables liens, comme Jarod. Comme si on restait en dehors : on est là mais on n'y est pas vraiment : on n'y met pas le cœur. C'est pas parce qu'on veut pas, c'est parce qu'on ne peut pas. Si on arrive à creuser ça, c'est comme une sensation de danger.

Aujourd'hui justement, je crois que j'arrive à y mettre le cœur, c'est nouveau pour moi, et il me semble que c'est une sensation différente. J'ai l'impression que ça m'aide à faire la part des choses justement. Plus de peur (presque plus), plus de hâte excessive non plus. Je ne sais pas trop où cela va me mener, mais en tout cas, c'est serein.

Sinon
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Weon le Lun 12 Oct 2015 - 9:45

Avant de vous répondre je tiens à vous dire que je suis en pleine construction. N'ayant pris en considération ma différence " physique " ( au sens ou ce n'ai pas seulement un trait de personalité mais une gestion différentes de mon cerveau ) que très récemment j'ai encore beaucoup à apprendre. Mais n'est ce pas un enfant qui laissa St Augustin coi ?

Dans vos propos on sent une certaine vanité. Une complaisance dans la différence ( ce n'ai pas dire que la vie serait plus simple en étant " normo-pensant " qui lui donne une valeur de vérité, il ne s'agit la pour moi que d'une complainte ( dont je suis moi même très friand ! ) )
Alors laisser moi vous donner un exemple personnel : je sors actuellement avec une Zèbre avérée, pourtant ce n'ai pas ce qui nous à amener à nous rencontrer. Pour être plus précis c'est grâce à elle ( ou bien à cause ) que je m'y suis penché... Mais ce malgré elle, c'est en fouillant dans son passé qu'elle a découvert qu'elle l'était.
Pour remonter encore plus loin, je l'ai rencontrer 8 mois avant de me mettre avec elle, on se voyait quotidiennement, mais on était insignifiant l'un pour l'autre.
Pourtant quasiment 2 ans apres nous voilà toujours cote à cote.
Ce que je veux pointer c'est que, dans mon cas ( peut etre le votre ), le coup de foudre n'existe pas... Ou plutôt est trompeur: j'ai apris très rapidement que plus une fille affolait mes sens rapidement, moins je serais compatible avec elle ( si ce n'ai pour une relation purement charnelle ). Et je rejette la faute sur ma fâcheuse habitude à me lasser: si elle m'affole c'est que je la comprend déjà.

Pour en revenir à l'idée originelle, c'est justement à cause de cette relation " hors norme " ( pas d'extravagance ici, seulement une brisure dans les codes sociaux ) que je suis ici. On traverse une situation difficile qui pourrait bien se terminer par une rupture... Sans aucun regret. Non pas que je le souhaite ( au contraire ), mais si cela devait arriver, je ne considererais pas cette relation comme un echec au vu de ce que cela m'a apporté.
Ces au cours de cette longue année de relation que j'ai compris que mes exigences envers les gens seraient toujours démesurées et inatteignables puisqu'elle se rehausse toujours plus. Et j'ai surtout compris que ma façon " d'aimer " ( un énorme conflit m'annime ici ) c'était d'être capable de conserver mon affinité avec la personne malgré les deceptions ( celle ci venant aussi bien d'elle que de moi ). Je crois que c'est ça le " sentiment " dont tu parles.
Bref je pense que le désir est un moteur la ou le sentiment est un support: sans le moteur on ne peut pas avancer, mais sans support le moteur serait obsolète.
Weon
Weon

Messages : 26
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 24
Localisation : La capitale

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Weon le Lun 12 Oct 2015 - 9:50

Je tiens aussi à m'excuser de mon orthographe et ma syntaxe. Même si vmvous êtes les plus à même de me le pardonner puisque vous savez d'où cela vient ! Smile
Weon
Weon

Messages : 26
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 24
Localisation : La capitale

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Kodiak le Mar 13 Oct 2015 - 0:30

zebulonlezebre a écrit:

j'aime assez l'idée que des forces sous terraines en quelque sorte nous poussent plus ou moins consciemment , par exemple  à penser que je serai mieux avec , pour reprendre l'expression, une partenaire intellectuellement et sexuellement compatible

si on ne peut pas lutter contre ces forces et si l'hypersensibilité me pousse à l'exprimer trop fortement, je présume cependant que si l'autre est aussi hypersensible et dans le même mécanisme d'expression pas tout à fait contrôlé, un échange est possible ?


Partenaire intellectuellement compatible (donc surdouée) ? aucune force souterraine sous-jacente, aucun méandre de l'inconscient là dedans, le simple fruit des expériences non concluantes vécues auparavant avec des "moldues", et le constat que ces personnes me sont consubstantiellement incompatibles.

Partenaire sexuellement compatible ? Domaine bien plus irrationnel et erratique, dans lequel rien n'est prédéfini ni rien n'est garanti.

Je crois maintenant que l'hypersensibilité peut être bridée dans un premier temps et mise en veilleuse, même en face d'une potentielle partenaire tout aussi hypersensible, par effort d'intellectualisation et d'analyse, histoire de ne pas se perdre dans une de ces fameuses et fumeuses projections illusoires. La surdouance partagée est une condition nécessaire, mais non suffisante, d'autres incompatibilités peuvent se cacher derrière une conversation stimulante.
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Invité le Mer 14 Oct 2015 - 0:38

brider mon hypersensibilité ? non elle fait partie de ce que je suis , je ne peux pas avoir des sentiments véritables si je gomme cette partie bien au contraire je la revendique




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Kodiak le Mer 14 Oct 2015 - 1:11

zebulonlezebre a écrit:brider mon hypersensibilité ? non elle fait partie de ce que je suis , je  ne peux pas avoir des sentiments véritables si je gomme cette partie bien au contraire je la revendique


Je n'évoquais ce bridage de l'hypersensibilité que pour la phase initiale de prise de contact et de première approche dans le cadre d'une rencontre, afin que les fameuses projections objets de cette discussion ne parasitent pas la perception de la personne qu'on a en face de nous, de ses désirs, de ses affects, de ses propos, de ses attitudes.

Je suis à 100% d'accord avec toi sur le fait que, partagée ensuite avec une personne idoine (ou même goûtée tout seul), cette hypersensibilité est un bien précieux qui donne des instants de joies paradisiaques d'une intensité paroxystique (bon, quand la polarité de l'hyperémotivité s'inverse et que le "ciel azur vire au mauve" selon les mots de la chanson de S Gainsbourg "fuir la bonheur de peur qu'il ne se sauve", on a l'affreuse sensation de se retrouver dans le cul du Diable au centre du neuvième cercle de l'enfer !!!).
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Invité le Mer 14 Oct 2015 - 9:35

Oui une montée en puissance en quelque sorte, ou plutôt une découverte progressive, et si l'autre est de même nature cette découverte en soi est aussi quelque chose de beau

je sais c'est pas facile hein , s'inter-relier en quelque sorte , pour cela il faut montrer ce qu'on est en espérant que l'autre en fasse de même , quoique je pense que tôt ou tard le naturel revient au galop et qu'on montre malgré soi ce qu'on est , c'est peut être d'ailleurs à ces petits signes que l'on sait qui on a en face, une personne qui ne comprend pas ou une personne comme soi

en ce qui me concerne il est très rare que je croise des personnes comme cela ,et cela explique sans doute ma situation actuelle, mais je suis convaincu qu'il y en a , l'idée est donc d'essayer de les cotoyer

et quitte à être blessé, si sur 100 je suis blessé , la 101ième personne vaudra largement ces échecs

elle est là quelque part à m'attendre c'est écris quelque part, c'est ainsi que je sens les choses même si statistiquement c'est parfaitement idiot

c'est tout le paradoxe, je suis très intelligent mais je suis aussi très hypersensible , deux mondes qui cohabitent avec leurs logiques propres et j'aime ces deux mondes de la même manière, ils font ce que je suis

même si souvent ils me rendent la vie très complexe et désespérantes, quand ils se mettent d'accord en quelque sorte , il y a une espèce de paix magnifique et si en plus je peux échanger ces mondes avec d'autres alors en effet il n'y a presque plus de mots pour décrire

je dirais que c'est en effet violet tendre et profond à la fois et que cela sent la cannelle avec une pointe d'orange et un léger bruit de vent dans les feuilles


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Christelle le Mer 14 Oct 2015 - 15:04

Weon a écrit:Alors laisser moi vous donner un exemple personnel : je sors actuellement avec une Zèbre avérée, pourtant ce n'ai pas ce qui nous à amener à nous rencontrer. Pour être plus précis c'est grâce à elle ( ou bien à cause ) que je m'y suis penché... [...] Pour remonter encore plus loin, je l'ai rencontrer 8 mois avant de me mettre avec elle, on se voyait quotidiennement, mais on était insignifiant l'un pour l'autre.
Pourtant quasiment 2 ans apres nous voilà toujours cote à cote.
Ce que je veux pointer c'est que, dans mon cas ( peut etre le votre ), le coup de foudre n'existe pas... Ou plutôt est trompeur: j'ai apris très rapidement que plus une fille affolait mes sens rapidement, moins je serais compatible avec elle ( si ce n'ai pour une relation purement charnelle ). Et je rejette la faute sur ma fâcheuse habitude à me lasser: si elle m'affole c'est que je la comprend déjà.

Pour en revenir à l'idée originelle, c'est justement à cause de cette relation " hors norme " ( pas d'extravagance ici, seulement une brisure dans les codes sociaux ) que je suis ici. On traverse une situation difficile qui pourrait bien se terminer par une rupture... Sans aucun regret. Non pas que je le souhaite ( au contraire ), mais si cela devait arriver, je ne considererais pas cette relation comme un echec au vu de ce que cela m'a apporté.
[...]
Bref je pense que le désir est un moteur la ou le sentiment est un support: sans le moteur on ne peut pas avancer, mais sans support le moteur serait obsolète.

Voilà un certain nombre de tes vérités qui sont devenues les miennes récemment ou bien qui le deviennent en ce moment : une rupture n'est pas forcément un échec, l'important étant que chacun ait trouvé dans la relation avec l'autre de quoi se nourrir et avancer.

L'éloge d'une certaine lenteur aussi : il est parfois bien plus profitable de prendre vraiment du temps pour construire une relation. Tous simplement aussi, laisser faire, ne pas avoir d'apriori, être capable de se laisser surprendre par l'autre...
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Christelle le Jeu 15 Oct 2015 - 21:57

Première fois depuis très longtemps que je m'autorise une histoire possible Smile
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par Weon le Ven 16 Oct 2015 - 18:02

C'est une bonne chose !
Weon
Weon

Messages : 26
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 24
Localisation : La capitale

Revenir en haut Aller en bas

Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables - Page 2 Empty Re: Faire la part des choses entre désir d'une relation et sentiments véritables

Message par pounee le Sam 24 Oct 2015 - 23:24

C'est ce que je suis en train de me dire, je dois apprendre à vivre seul et par moi même avant de trouver quelqu'un avec qui je pourrais accepter de mélanger nos deux univers. Pour le moment je suis trop dans ma bulle, je ne me sens pas capable d'être assez fort pour en sortir et laisser quelqu'un d'autre y installer ses petites affaires.
pounee
pounee

Messages : 308
Date d'inscription : 15/10/2015
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum