L'implicite et ses conséquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'implicite et ses conséquences

Message par cel7 le Mer 7 Oct 2009 - 8:33

J'aimerais savoir si vous rencontrez lors de vos relations avec les autres des difficultés liées à une mauvaise compréhension des implicites.
Exemple :
Le grand classique est la question "Que pensez-vous de..."posée par un prof. La question est en réalité que "savez-vous de..." et "montrez ce que vous savez".
J'explique. Il me semble avoir remarqué chez les zèbres une certaine tendance à comprendre les choses au 1er degré et à y répondre de même.
Comme si, par ailleurs doués d'une grande finesse, ils ne partageaient plus soudain les mêmes codes culturels.
La réaction est alors souvent "mais il se f... de ma g...!!!"
Anecdotes et réflexions bienvenues!!!

cel7
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 05/10/2009
Localisation : les mers du sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'implicite et ses conséquences

Message par Virgule le Mer 7 Oct 2009 - 8:48

Pour ma part j'ai du mal avec le second degré ... parce que c'est tellement plus simple de ne pas mettre d'implicite et de dire clairement les choses.
Même si je maîtrise le second degré. Je le comprends parfois, mais ça me demande un effort . Wink
C'est vrai qu'on m'a pris pour une débile parce que je ne comprenais pas certains codes sociaux et culturels implicites (il me fait chier tout le temps donc il m'aime bien, le prof demande ce qu'on en a penser donc il faut dire ce qu'on sait etc...).
D'ailleurs mon surnom en cours c'était kinder. Je m'explique ... brune à l'extérieur et blonde à l'intérieur. Oui je sais c'est très recherché Suspect Wink

Virgule
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'implicite et ses conséquences

Message par Morgane le Mer 7 Oct 2009 - 10:01

Je ne crois pas qu'il s'agisse d'un manque de compréhension des implicites... au contraire. C'est leur multiplicité qui pose problème.
Pour une question qui paraîtra "simple" et linéaire à la plupart, et à laquelle il semble aisé de répondre, j'éprouverai toujours le besoin de répondre, préalablement, par des questions afin d'être certaine de bien comprendre la question initiale et ainsi de savoir sur quel chemin je suis sensée avancer.
A l'école, c'était déjà le cas... Par exemple, ma prof de français demande pour la première fois "Qu'avez-vous pensé de ce livre?" (à l'occasion de la première fiche de lecture), il m'est alors impossible de lever le doigt, pour la simple raison que sa question en créé d'autres et n'est pas suffisamment précise.

Que veut-elle savoir? Ce que j'ai pensé de quoi au juste? du personnage? lequel? de l'histoire? de celui qui l'a écrit? ce à quoi je pensais en le lisant? ce à quoi j'ai pensé après l'avoir lu? ce que ça m'a apporté de le lire? ce qu'il m'a appris?...

Ce genre de situation m'a empêchée, de façon récurrente, de prendre la parole en classe, simplement parce que je n'étais pas sûre de la réponse que le prof attendait. Wink

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'implicite et ses conséquences

Message par tether le Mer 7 Oct 2009 - 11:11

C'était un livre ordinaire, un peu épais peut-être pour le contenu, mais c'est sans doute dû à la qualité du papier légèrement au dessus de la norme pour un format poche usuel. Les polices d'écriture sont classiques, sobres et faciles à lire. Le choix de caractères de 12 points est astucieux pour un livre aussi long, qui a tendance à fatiguer les yeux. Petit bémol, ils ne se sont pas spécialement foulé pour la couverture, une photo en niveaux de gris sans doute extraite des archives nationales, c'est un peu léger.

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'implicite et ses conséquences

Message par Morgane le Mer 7 Oct 2009 - 11:17

Razz oui, j'ai pas osé aborder cet implicite là... Merci Tether Very Happy

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'implicite et ses conséquences

Message par Virgule le Mer 7 Oct 2009 - 12:42

Question de la prof: "Que pensez-vous que le personnage aurait pu faire ?"

Moi: "on a combien de pages pour écrire ?"
une page ça suffit ...

J'ai jamais réussi à tout faire tenir sur une page ^^

Pareil pour les compo de philosophie ... je rendais toujours 2 à 3 fois plus de copies que nécessaire ... je veux tout couvrir ! Smile

Virgule
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'implicite et ses conséquences

Message par éden le Mer 7 Oct 2009 - 13:34

l'explicite qui tache c'est pas mal non plus... j'en suis la marque NF lol

éden
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 36
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'implicite et ses conséquences

Message par Virgule le Mer 7 Oct 2009 - 19:15

Moi je préfère la vache qui tache sans tache ... (super jeu en colonie ... ^^)

Virgule
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'implicite et ses conséquences

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum