Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Eclipse lunaire le Ven 25 Sep 2015 - 23:25

Voilà, ma question est dans le titre.

Je m'explique. Moi je suis une maman qui a commencé à m'interroger il y a deux ans, sur la piste d'être éventuellement surdouée moi-même. Je n'ai pas passé de test malgré l'envie car je procrastine pas mal, que c'est cher, que je veux le passer dans de bonnes conditions...Bref, puis est venu le temps où je me suis interrogée pour mon petit, un médecin aussi m'a fait une remarque dans ce sens...
Il était ce genre d'enfant aux besoins intenses bébé, très éveillé...s'est mis à me montrer qu'il savait soustraire mentalement à 3 ans (quand on prenait 1 ou 2 yaourts du paquet, me disait combien il en restait sans les voir et sans que je demande rien), .

Actuellement il va avoir 5 ans et je le trouve plutôt "normal". Il n'a aucun soucis d'apprentissage à l'école, est volontaire, a des copains, et a de temps à autre, quelques réflexions pertinentes comme celle que j'ai posté dans le coin des petits zèbres (je le réécris vite fait):
-maman les dimanches ça tourne...
-euh...
-oui ça tourne, ça revient tout le temps
-oui...
-c'est comme les chiffres, ça ne s'arrête jamais

Je me suis rendue compte qu'il s'interrogeait ainsi sur la notion d'infini...

Bref, un petit garçon intelligent je le pense, avec un bel humour aussi, mais après "surdoué" je ne sais pas. Parfois il ne veut pas aller à l'école, il est très sensible aussi, il peut me parler d'une chose triste en ayant les larmes aux yeux même si ça ne le concerne pas directement, il s'est montré récemment très sensible aux rejets des grands dans la cour (il est en GS et chercher à jouer au foot avec des CP ou +), il s'intéresse à pleins de choses...

Mais j'avoues, j'ai tellement peur de me faire des films, d'être prise pour cette mère qui pousse son enfant etc...que je ne l'éveille pas plus que ça. Je réponds à ces questions, on lit des livres, on joue à des jeux de son âge, enfance normale.

Mais quand même, j'ai cette impression que les signes de différences avec les autres qui me paraissaient évidents dans la petite enfance se sont gommés maintenant.

En fait, ma crainte actuelle est:
-si jamais c'est un enfant surdoué, qu'il fait l'enfant intelligent à l'école en se tenant bien pour faire plaisir à la maîtresse ou à ses parents, mais qu'il s'ennuie (il m'a déjà parlé d'ennui et plusieurs refus d'aller à l'école), ne va t'il pas droit dans le mur? (j'étais un peu comme ça petite genre première de la classe, enfant qui voulait faire plaisir aux parents...Et après au collège, ça s'est gâté...et adulte, je galère pas mal encore, du coup, pas envie qu'il revive mon parcours difficile)

-Et s'il se "change" pour s'intégrer avec ses petits camarades (se met à faire des fautes de langage qu'il ne faisait pas avant par exemple) va t'il vraiment bien se sentir dans ses baskets?

-Est-ce que je n'ai pas tort de me "brider" pour son éveil, de peur de trop lui en apprendre à son âge...? (je ne veux être au final ni dans l'excès, ni dans le défaut d'éveil mais se situer est parfois difficile, je ne sais pas à quel repère m'accrocher).

Et merde, je me pose encore TROP de questions! LOL

En fait j'ai peur d'un côté qu'il s'ennuie et que je ne le nourrisse pas assez intellectuellement ou d'activité variées (j'ai ressenti parfois ça dans mon enfance, j'étais parfois "assoiffée" d'activités) et que ça finisse par jouer sur son moral
ou le contraire, j'ai peur de tomber dans l'excès inverse, de vouloir trop le nourrir intellectuellement alors que cet enfant n'a peut-être rien besoin de plus que ce qu'il a déjà...(et du coup le "gaver")

En me relisant, je me dis que je vais essayer de me laisser guider par lui...En tout cas, il ne manque pas d'amour, ça c'est une chose sur laquelle je ne DOUTE pas!  Very Happy

Enfin voilà, si vous avez des conseils, des réflexions, des expériences à partager, je prends! Merci!


Dernière édition par Eclipse lunaire le Jeu 14 Juil 2016 - 14:11, édité 1 fois (Raison : une phrase bizarre...)

Eclipse lunaire
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 264
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : Dans les étoiles

http://www.zebrascrossing.net/t14668-eclipse-lunaire-le-23-janvi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par //ha!ha! le Sam 26 Sep 2015 - 11:09

Eclipse lunaire a écrit:
En fait, ma crainte actuelle est:
-si jamais c'est un enfant surdoué, qu'il fait l'enfant intelligent à l'école en se tenant bien pour faire plaisir à la maîtresse ou à ses parents, mais qu'il s'ennuie (il m'a déjà parlé d'ennui et plusieurs refus d'aller à l'école), ne va t'il pas droit dans le mur? (j'étais un peu comme ça petite genre première de la classe, enfant qui voulait faire plaisir aux parents...Et après au collège, ça s'est gâté...et adulte, je galère pas mal encore, du coup, pas envie qu'il revive mon parcours difficile)
On peut s'ennuyer en maternelle?
Faut peut-être juste prendre le temps de voir comment les choses vont se passer.

//ha!ha!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Eclipse lunaire le Sam 26 Sep 2015 - 13:26

Ben justement, je ne sais pas s'il dit ça car il s'ennuie réellement (mais comme tu dis, ça ne peut pas être vrai à longueur de journées) , ou s'il veut m'exprimer par là que certaines choses qu'il fait lui déplaisent, ou alors s'il invente ça pour essayer de rester à la maison...

Pour ce qui est d'attendre de voir comment les choses évoluent, je n'ai pas trop le choix de toute façon.

Eclipse lunaire
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 264
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : Dans les étoiles

http://www.zebrascrossing.net/t14668-eclipse-lunaire-le-23-janvi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Math le Sam 26 Sep 2015 - 14:35

Bien sur qu'on peut s'ennuyer en maternelle, mes enfants me l'ont assez répété.
Peut être que ton fils ne régresse pas mais plutôt qu'il joue un rôle pour faire comme les autres. J'ai fait testé mes 3 enfants et je n'aurai pas pensé que ma numéro 2 était précoce pourtant elle est tout aussi "très" intelligente que mon ainé.
Le psy qui l'avait testé m'avait expliqué que certains enfants précoces se rendent compte de leur différence mais ils veulent tellement être comme les autres enfants qu'ils font les caméléons. Rien ne fait soupçonner qu'ils captent plus vite. Par contre, parfois ils expriment leur trop plein de réflexion par des problèmes de santé (constipation, toc...).
Par exemple ma fille m'a demandé tôt à apprendre à lire (peut être 4 ans), je lui ai acheté un méthode et nous avons commencé à travailler. Elle lisait des mots simples et une fois qu'ils ont commencé à l'apprendre à l'école elle s'est mis à lire comme les enfants de sa classe qui apprenait "ppppa--pppa".
Entre temps elle avait été testé et le psy m'avait expliqué comment elle fonctionnait, je lui ai dit qu'elle avait le droit de lire comme elle savait le faire, sans imiter ceux de sa classe et elle c'est mis à lire les mots vites.
Je ne suis pas du métier, je l'explique sans doute mal mais il y a un profil d'enfant précoce "caméléon", peut être que tu devrais envisager de le faire tester pour l'aider. Ma fille a maintenant 12 ans et je dois de temps en temps lui rappeler qu'elle est intelligente, tout comme son frére et sa soeur et qu'elle n'a pas à vouloir faire "comme tout le monde".
Dans le lien d'un document de l'ANPEIP c'est le profil 3.
http://www.anpeip.org/images/stories/FEDE/DossiersPros/dossier_pedago_neuro_psycho_ortho_VCA20120416.pdf

Math
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par //ha!ha! le Sam 26 Sep 2015 - 15:12

Eclipse lunaire a écrit:Ben justement, je ne sais pas s'il dit ça car il s'ennuie réellement (mais comme tu dis, ça ne peut pas être vrai à longueur de journées) , ou s'il veut m'exprimer par là que certaines choses qu'il fait lui déplaisent, ou alors s'il invente ça pour essayer de rester à la maison...

Pour ce qui est d'attendre de voir comment les choses évoluent, je n'ai pas trop le choix de toute façon.
Bah, disons que lorsque j'y étais, je ne voyais pas d'intérêt "scolaire". L'idée d'aller à l'école pour apprendre ne m'est pas venue que tardivement.
C'était les jeux, la récré, les amis tout ça...
Depuis quand les petits vont à l'école pour apprendre? Suspect

//ha!ha!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Eclipse lunaire le Sam 26 Sep 2015 - 17:14

Merci MATH pour le lien. J'avoues que je ne le reconnais pas dans le profil 3, peut-être plutôt dans le 1...mais en fait il faut que je demande à son enseignante comment il vraiment en classe cette année.

Pour le faire tester, je crois vraiment que j'attendrai encore un an (en voyant comment il évolue) et que je le passerai moi-même d'abord. (raaa ça me re-chatouille de le passer maintenant...)

Eclipse lunaire
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 264
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : Dans les étoiles

http://www.zebrascrossing.net/t14668-eclipse-lunaire-le-23-janvi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Math le Sam 26 Sep 2015 - 18:28

J'ai lu le profil 1 et effectivement ça correspond à ce que tu décrivais. C'était juste pour souligner que les enfants précoces ont plusieurs profils. Mais je trouve qu'il est important de les faire tester mais si nous n'avons aucun doute. Je n'avais quasiment aucun doute pour ma petite car mes 2 grands avaient été testés précoces et que son profil correspondait. Je l'ai fait testé et je ne regrette pas car nous avons pu adapter notre éducation et sa scolarité en fonction de son très haut potentiel.
Si tu peux attendre, il vaut mieux passer le test qui est à partir de 6 ans. Je trouve qu'il est plus complet que le wispi.
Et n'ai pas peur d'aller te faire tester, ça ne fait pas mal et c'est bien de prendre du temps pour ça et pouvoir répondre à certaines questions.

Math
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Dame Seli le Sam 26 Sep 2015 - 18:37

Pour avoir un zébrillon et une zébrillonne à la maison, je dirais :
- tant qu'il n'y a pas phobie scolaire, autant leur laisser faire le petit bonhomme de chemin
- ma fille est très "forte" pour amoindrir son potentiel afin d'être plus "dans la norme" ; ce n'est pas un souci pour moi, son potentiel, elle l'a ; je sais (pour avoir été comme ça petite) que le jour où elle décidera d'y faire appel, elle "rebondira"
- quand l'ennui en classe est trop marqué, il y a toujours la solution des sauts de classe (ma fille a sauté le CE1, mon fils le CP)
- je ne crois pas qu'on puisse "trop" nourrir un enfant, à condition d'être à son écoute (et pas à la nôtre !) ; je suis pour nourrir un enfant qui le demande, laisser tranquille un enfant qui ne demande rien
- nos parcours ne sont pas les parcours qu'ils auront ; tout "simplement" parce qu'ils ne sont pas nous, ils vivront leur vie à eux (et je dis ça d'autant plus que ma fille me ressemble beaucoup, aussi bien question personnalité que caractère - et pourtant, elle a un profil homogène et moi hétérogène, comme quoi - certains l'appellent mon "mini-moi")
- faisons-leur confiance .... ils ont des capacités, ils en feront "forcément" quelque chose (ce qu'ils veulent)
- je trouve qu'ils ont une chance : avoir été détectés enfants ; pour moi qui l'ait su "sur le tard", je trouve que c'est réellement un plus pour eux ; au moins, on agit nous parents en conscience

Dame Seli
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Eclipse lunaire le Sam 26 Sep 2015 - 20:18

Vos remarques et vos expériences me rassurent (ne serais-je pas un peu angoissée avec ça moi? nannnnnnn...).

MATH je retiens l'idée d'attendre les 6 ans pour le test plus complet et surtout que ça peut m'aider à l'accompagner dans sa scolarité. Tant qu'il n'a pas de "souffrance insurmontable" on va continuer comme ça.

DAME SELI j'aime bien ton approche
ma fille est très "forte" pour amoindrir son potentiel afin d'être plus "dans la norme" ; ce n'est pas un souci pour moi, son potentiel, elle l'a ; je sais (pour avoir été comme ça petite) que le jour où elle décidera d'y faire appel, elle "rebondira"
Une façon de voir qui permet de moins s'inquiéter en effet même si tous les rebonds que j'ai fait dans ma vie m'ont un peu usée au final et que j'aurais aimé utiliser cette énergie à faire des choses plus positives que "rebondir"...Cela dit, les épreuves de la vie nous en apprennent aussi beaucoup...
Pour le saut de classe, je n'ai même pas été à m'imaginer ça pour le moment. En plus, il semble avoir un super copain, ce serait idiot de les séparer.

Au final, je crois qu'il faut que je me détende un peu, (je sais que mes inquiétudes sont dues à ma propre histoire). En suivant le principe de lui apporter des réponses à ses questions, de transmettre des choses dans le plaisir, d'être attentive à son bien-être...ça sera déjà bien.

Merci!

Eclipse lunaire
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 264
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : Dans les étoiles

http://www.zebrascrossing.net/t14668-eclipse-lunaire-le-23-janvi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par fenarel le Mar 6 Oct 2015 - 13:18

petit partage de notre expérience, ici 0 ennuie à la maternelle l'instit nous a conseillé de lui faire sauter la GS (il savait lire depuis 1 an + très en avance sur les chiffres) le CP (niveau mélangé il le fait en maternelle) se passe bien c'est la classe de maternelle avec des jouets donc c'est cool pour lui il finit son boulot et va jouer
on arrive en CE1 (il a 6ans1/2) il va chez les grands (CP/CE1/CE2 - même école) et là gloups ça à changé du tout au tout plus de jouet pour combler les temps libres ... la formule magique arrive "je m'ennuie" ...
tout allant bien jusque là j'avais refusé de lui faire passer le test sauf que ben ça va pas plus tout à la maison (à l'école il est parfait dixit son instit) il est en colère pique des crises je me dit on tente le psy mais refus complet il ne veut pas qu'on l'aide (n'adresse même pas la parole à la psy) on est coincé ...
Il a 7ans1/2 vient de passer en CE2 ils l'ont mis avec les CM1/CM2 au début le pied il se lève heureux d'aller à l'école le changement ! et puis rebelote 1 mois après il s'ennuie il lui tarde d'être au collège (il s'imagine que ce sera complètement différent + intéressant) entre temps j'ai passé le bilan pour moi je lui en ai parlé d'ailleurs la veille ou j'y ai été mais non ça lui donne pas envie d'y aller pour autant, il m'a même pas posé de question quand je suis rentré.

donc le test c'est pas du luxe mine de rien je pense même si tout va bien !

fenarel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par bepo le Mar 6 Oct 2015 - 14:54

Je ne sais pas si je suis surdoué (CF ma signature) mais je me suis ennuyé beaucoup jusqu'au lycée compris.
Je me suis globalement assez mal intégré aux autres et les séquelles sont là.

Ne cherche pas le saut de classe, il ne sert à rien du tout pour faire passer l'ennui, j'ai testé un saut de classe au collège. L'ennui est du à la structure trop scolaire (c'est une lapalissade) où il faut savoir ce que l'on te demande de savoir, et ou il n'y a pas de place pour ceux qui veulent savoir plus, comprendre mieux. Aucune valorisation n'est prévue pour cela.
Apprend au plus vite à ton fils que le monde qu'il va rencontrer est celui ci. Un monde ou il faut faire ce que l'on nous demande. Ne lui apprend pas à s'attendre au meilleur des monde, un monde ou forcément "on" ne peut qu'avoir prévu une place pour ceux qui comprennent bien et sont curieux.
Cette place il faudra qu'il la gagne. Elle ne l'attend pas. On ne sera jamais à un humain sous employé près sur terre !
Il faut qu'il apprenne à faire utile tout en gardant conscience de ses capacités, sinon il sera toujours considéré par les autres comme stupide puisque ne faisant pas ce qui lui est demandé. On est dans un monde sans sentiments qui ne pense qu'efficacité à court terme.
Le problème c'est qu'il est confronté au cynisme de notre société tôt, parce qu'il comprend bien. Il est probablement moins dupe que les autres face cérémonial social. Dis lui juste qu'il a raison, qu'il ne rêve pas ni ne cauchemarde, et qu'il devra faire avec.
Il faut juste qu'il manage son relationnel pour ne pas être un paria, sinon il en gardera des séquelles très handicapantes qui nourriront ensuite le sentiment vain qu'il est incompris.

Quand il aura intégré que l'école, le collège, le lycée sont globalement des systèmes de sélection, il saura qu'il ne doit pas attendre de ce système la moindre reconnaissance de ce qu'il est, ni le moindre encouragement pertinent.(PS parce que des encouragements il y en aura, au même titre que des entraves psychologiques, mais peu utiles à son développement, en tous cas dans l'objectif d'en faire un adulte bien dans sa peau)

Alors bien sur faut y aller en douceur contrairement à ce que mes propos laissent entendre. Pas besoin de le casser par un excès de cynisme, ni de le rendre cynique lui même. Mais ne surtout pas l'endormir en lui inculquant l'idée que le système est là pour s'adapter à lui et non l'inverse.

De toute façon c'est simple, nous sommes dans un monde ou la compétition règne. Donc ne le présente pas à la réalité du monde en lui faisant croire d'une façon ou d'une autre que puisque il semble cortiqué (de cortex cérébral ;-) ), il lui suffit de le dire pour être traité de façon adaptée.
Sa seule façon d'être traité à la hauteur de ce qu'il est sera de jouer le jeu des autres et de le gagner. Libre a lui ensuite de reproduire cyniquement ou d’œuvrer comme il peut à une lente amélioration.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par fenarel le Mar 6 Oct 2015 - 18:37

Wouhaou bepo What a Face tout un programme ! on peut quand même grandement amélioré le confort de nos zèbres il y a de plus en plus d'écoles alternatives ça va jusqu'au collège des fois (associative généralement si on ne veut pas partir dans les écoles privés qui coûte un bras par mois) qui sont beaucoup plus ouvert à s'adapter aux différences (vers le haut comme vers le bas) ou la compétition ne règne pas (c'est ou mes enfants sont)
ok ça ne sera jamais à 100% adapté mais c'est déjà mieux et je pense que comme tu le dis aucune école ne peut l'être (trop scolaire) si j'avais eu le courage j'aurais pratiquer l'école à la maison je pense qu'il aurait adoré le mien un programme sur mesure ou on avance à son rythme au fil des passions et des envies

on parle d'enfant qui ne sont même pas au collège on ne peut pas aborder les choses comme ça je pense ! il faudrait déjà qu'ils apprennent et comprennent ce qu'ils sont avant de s'occuper du reste

fenarel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Saltymbanque le Jeu 8 Oct 2015 - 17:29

Pour ma part, j'allais clairement à l'école pour apprendre, c'était le seul endroit "agréable" pour moi, la bouée de sauvetage, l'arche de noé, toussa...

Et j'ai jamais compris pourquoi les autres ne comprenaient pas ça ...

Quant à s'ennuyer en maternelle, évidemment ... sachant lire, chaque fois on demandait aux gosses "alors qui a compris la consigne ?" et ben j'avais lu, alors j'avais compris ... "Non, Louise, on sait que toi tu sais lire ... " alors j'ai laissé tomber ... j'ai perdu de l'enthousiasme un peu, surtout quand on m'a mis sous le nez que je ne savais mais pas du tout écrire, ni même mon prénom.

Puis jme rappelle, je mettais plein de barre aux "E" parce que ça devait faire comme un rateau et 3 barres ça me plaisait pas ... il en fallait 4 minimum !

Aussi loin que je me rappelle j'ai rembarré tous les gens - camarades ou enseignants - dont j'ai pu comprendre à tort ou à raison qu'ils sous entendaient que je ne comprenais pas et ceux là, je les prenais bien de haut !

#monexpérience ...

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Nono la No-Life le Mar 8 Déc 2015 - 18:47

Honnetement, en tant que collégiènne dans un collège normal, je pense que l'école peut nous faire régresser. On nous force à travailler sur des sujets qui ne nous intéresse pas; ou plus souvent, les profs expliquent durant des plombes des notions qui nous paraissent simple. Je pense qu'on pourrait être plus épanouis avec des cours spécialisés.
Après on peut aussi sauter des classes mais il faut recopier les cours, apprendre à connaitre sa nouvelle classe...

Nono la No-Life
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 05/11/2014
Localisation : Dans un monde parallèle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Pierre de patience le Mer 13 Jan 2016 - 22:58

Laughing
Sujet des plus passionnants!
Je suis prof dans un collège "normo-pensant" (je déplore ce terme pour une humain mais pour une structure scolaire, c'est finalement assez adapté).
Et aussi maman de trois enfants, un peu...différents.
Dans une région socialement défavorisée. Le choix? Ecole privée avec une classe HPI aux conséquences humaines attristantes sur les enfants qui y sont scolarisés. Ou l'école publique, laïque...
J'ai donc fait le choix de les laisser dans ce monde qui sera le leur plus tard. En changeant d'école une fois parce que...l'un de mes enfants dépérissait face à une maîtresse qui le considérait comme un mauvais élève (avec 20 de moyenne) parce qu'il ne voyait aucun intérêt à passer 4 carreaux avant d'écrire la date.  (Evident.) Aucune discussion possible.
Ce n'est pas la panacée. Mais chacun d'eux développe sa stratégie et, le second a même eu la chance de rencontrer 3 autres zébrillons dans sa classe... les 4 fantastiques!
Ce n'est pas facile mais pas invivable non plus.
Comme le disait Dame Seli, ils ont demandé une énorme nourriture à une période de leur vie pour très vite, se nourrir seuls...même s'ils ont besoin de débattre et de comprendre en échangeant avec...des adultes. Des adultes qu'ils dérangent et qu'ils bousculent. Comme nous le faisions enfants, sans aucun doute.

Enfin...tout ça pour dire que...la pensée enseignante dominante n'est pas faite pour faire progresser. Parce que...il n'y a pas de raison que TOUS les élèves ne revoient pas leurs conjugaisons, même lorsqu'ils n'en ont plus aucun besoin...et ça, pendant toutes les années du collège... Parce que ça obligerait le système à se remettre réellement en question et à tenir compte de l'humain qui est en face de nous. A le considérer dans sa particularité. Les enseignants seraient contraints de penser à des méthodes différentes, à quitter les manuels, à perdre leurs repères , parfois même à n'être plus la seule référence dans leur classe ...à se remettre en situation d'apprenants.
Malgré cela, les enfants qui ont envie d'apprendre et de progresser y parviennent. On trouve toujours dans un établissement scolaire quelqu'un qui ouvre une porte, qui oxygène, qui fait confiance...et les gourmands s'engouffrent dans cette brèche.
Alors, si l'école ne parvient pas toujours à faire progresser (surtout les cerveaux arborescents d'ailleurs), elle ne fait pas non plus régresser.  

Et ensuite, chacun est unique. Et nous faisons selon nos vécus et nos ressentis...
L'important à mes yeux est la manière dont l'enfant se développe. On peut accepter une certaine frustration, incompréhension et expliquer à nos enfants la problématique qu'ils rencontrent. Mais en aucun cas on ne doit les laisser devenir malheureux...

Pierre de patience
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 14/12/2015
Age : 45
Localisation : Axonaise d'adoption

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Dubble le Jeu 14 Jan 2016 - 2:56

Salut
Je prétends pas donner des conseils qui pourraient impacter réellement, l'enjeu est trop grand.
Par contre un conseil négatif : sauter une classe pourquoi pas, deux non.
Et fais le tester asap, ça ne sera que utile.

Dubble
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 124
Date d'inscription : 09/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Orange sulfurique le Lun 18 Jan 2016 - 18:19

L'école comporte apparemment de multiples dangers pour nos chers zebrillons. D'après moi et mon expérience la régression intellectuelle n'est que difficilement envisageable car il s'agit d'une nature en revanche de concevoir que l'école puisse inhiber, rendre latente une force que l'enfance aurait dû affirmer, oui sans aucuns doute. Et aujourd'hui la réussite à l'école, le défi de faire en sorte qu'un enfant (surtout surdoué) ne décroche pas est à mon avis vital pour ne pas déboucher sur un drame social.

Orange sulfurique
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 67
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Saltymbanque le Lun 18 Jan 2016 - 20:35

Je ne crois pas qu'avoir au dessus de 130 de QI dispense de comprendre que quelqu'un a besoin de plus de temps que soi pour comprendre, pour apprendre, pour revoir, retravailler.

Assez tôt j'ai compris ça et je l'ai supporté. ça s'appelle vivre ensemble.
Je sais pourquoi mes enfants iront à l'école publique, ils apprendront à aider leurs camarades, à travailler à plusieurs, à utiliser les ressources et compétences de chacun, peu importe le domaine de ces compétences.

Ma mère m'a dit un jour "tu devras apprendre à t'ennuyer, apprendre à te sentir seule." Comme elle l'a appris, je l'ai appris et je ferai en sorte que mes enfants l'apprennent.

Avoir plus de 130 de QI c'est pas la carte d'entrée à plus de nourriture intellectuelle et plus d'attention de la part de chaque enseignant. Pas plus qu'avoir un QI en deça de 70.

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par ShineFlower le Mar 19 Jan 2016 - 14:33

En ce qui me concerne, je ne crois pas. L'enfant surdoué s'y ennuie certes, il n'est pas stimulé certes. S'y a des activités extrascolaires ca peut lui permettre de supporter l'ennui à l'école. Si certains enfants souffrent d'inhibition intellectuelle, ça ne me paraît pas etre directement lié à la structure de l'enseignement.

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Bidouille le Lun 25 Jan 2016 - 15:54

J'étais enseignante en primaire et maternelle et j'ai démissionné il y a un an et demi. Je ne supportais plus de devoir formater des gamins pour en faire de gentils moutons... Je crois que l'école devrait donner à chacun un espace où trouver de quoi se nourrir. Et je crains que malheureusement, beaucoup d'enfants s'y ennuient, surdoués ou pas. Par expérience, si l'on permet à chacun d'entre eux d'évoluer à son rythme, les enfants sont heureux de venir. C'est juste mon avis d'enseignante non zébrée.

Bidouille
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 17/01/2016
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Chachou le Dim 7 Fév 2016 - 12:38

Bonjour Eclipse Lunaire!

Je reconnais bien dans ce que vous décrivez les caractéristiques d'une personne "hp", donc non, je ne pense pas que vous vous fassiez un film.

Alors voilà oui c'est vrai que l'école a fort tendance à formater les enfants, à nous apprendre un peu trop à être focalisés sur nos points, à étudier des choses par coeur et à être comme tout le monde. Mais ça ne veut pas dire pour autant qu'elle est totalement mauvaise. Ce qu'il faut, c'est que votre enfant n'hésite surtout pas à poser des questions en classe, aussi bien maintenant qu'à l'avenir, même si il peut être regardé de travers. Je pense qu'il a besoin d'être stimulé et ce n'est pas du tout une mauvaise chose de vouloir lui en apprendre plus, au contraire! 

Voilà, bon, étant une ado de 17 ans, je n'ai pas beaucoup d'expérience mais...
J'ai longtemps pensé que pour s'intégrer aux autres il fallait être comme eux. D'une part c'est vrai, et en même temps pas tout à fait. Certes, les gens sont plus rassurés quand il sont face à quelqu'un qui leur ressemble, mais en étant soi-même, on permet aux autres de vraiment nous connaître et de s'entourer de gens qui nous apprécient pour ce que nous sommes plutôt que pour le masque qu'on porte.
Maintenant, essayer de parler dans le même registre de langage que les autres n'est pas forcément une mauvaise chose non plus, cela signifie juste qu'il est capable de s'adapter et ne veut pas dire qu'il perd ses capacités. Qui peut le plus peut le moins comme on dit Wink 
En fait, il faut simplement trouver le juste milieu, entre devenir un petit mouton qui fait comme tout le monde et être pris pour un lunatique.
Par exemple, j'ai appris dans mon enfance qu'il convenait mieux de dire "zoo" plutôt que "parc zoologique" alien Il m'arrive aussi de dire "genre" comme la plupart des ados et de sortir quelques gros mots, mais cela ne m'empêche pas d'être très à l'aise à l'écrit et de sortir ma plume d'écrivain quand il s'agit d'écrire une disserte' Wink

Mais je m'égare. Pour en revenir au sujet de l'ennui à l'école, c'est quelque chose d'inévitable, mais pas d'insurmontable. Il y a toujours moyen d'aller un peu plus loin dans une matière qu'on aime. Moi par exemple, je m'ennuie dans certains cours, mais j'adore l'Anglais et l'apprentissage des langues, donc dans cette matière là je me surpasse et j'essaye toujours d'en faire un peu plus que ce qui est demandé.

Croyez moi, être "hp" est un trésor et pas un handicap. Le tout est de savoir utiliser ses capacités à bon escient. Son humour notamment peut être très pratique pour s'intégrer! Smile

Voilà, j'espère que mon petit message vous aura été utile! cat

Chachou
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 23/06/2015
Age : 18
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Eclipse lunaire le Dim 7 Fév 2016 - 18:12

Merci à tous ceux qui ont pris le temps de répondre même si je n'ai pas répondu individuellement, je vous ai lu et vos réponses ont fait avancer ma réflexion. sunny

Eclipse lunaire
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 264
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : Dans les étoiles

http://www.zebrascrossing.net/t14668-eclipse-lunaire-le-23-janvi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par 'C.Z. le Dim 14 Fév 2016 - 18:08

Je réponds à la question de départ. Désolée, j'ai la flemme de lire.

OUI, ne serait-ce parce que l'impuissance acquise s'y apprend vite.

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par fift le Mar 17 Mai 2016 - 9:18

Bonjour Eclipse Lunaire,

Je réponds très tardivement à votre message, n'étant inscrit sur ce site que depuis peu, et j'espère donc que vous aurez avancé dans vos réflexions depuis.
Au cas où, je tenais tout de même à vous signaler que la description que vous donnez de votre enfant ressemble beaucoup, beaucoup à celle d'un enfant HP : je m'y retrouve énormément (confirmé HP à 39 ans …), j'y retrouve également mon fils (pour lui, on s'y est pris plus tôt …).
Il est normal que vous vous posiez des questions, que vous ayez peur de passer pour "la mère qui rêve que son fils soit surdoué", j'irais même jusqu'à dire que le fait que vous vous les posiez, prouve que vous ne l'êtes pas !
Ma femme et moi avons eu ces mêmes interrogations - mon épouse plus que moi car elle le trouvait "différent". Moi, je trouvais juste qu'il me ressemblait Laughing .

N'hésitez pas à lui faire passer un bilan psychométrique (ou "test de QI"). Cela a au moins l'avantage de confirmer ou d'infirmer les doutes, et d'être plus sûr de soi en face d'interlocuteurs pas toujours ouverts. Et ça, ça change tout.


En ce qui concerne votre crainte que l'école ne fasse "régresser" votre enfant, je pense comme d'autres l'ont bien mieux écrit que c'est plus un masque que revêt l'enfant pour se fondre dans le moule. Néanmoins, j'ai tendance à penser que ce masque est un peu un piège dans lequel il ne faudrait pas tomber - c'est du moins ainsi que je l'ai vécu, et je le regrette.
Parlez-en aux instits, si vous les sentez ouverts sur le sujet. Pour notre fils, cela a été fondamental et a tout changé du jour au lendemain.
Ici aussi, je trouve qu'avoir un résultat de test aide beaucoup (sans forcément le donner à l'instit). Sinon, vous risquez de vous voir répondre de revenir plus tard une fois le test passé.

fift
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 187
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Plurebati le Mar 17 Mai 2016 - 21:13

Tout d'abord, un enfant ne passe que 900h par an en classe, pour 3500h réveillé ailleurs : cela fait bien peu d'heures pour  que l'école ait plus de pouvoir sur les capacités d'un enfant que ses diverses activités hors école.
Pour un enfant non HP, l'école est essentiellement le lieu où il travaille le contenu des programmes.
Pour un HP l'école est essentiellement le lieu où il travaille ses relations avec les autres et à s'adapter à la vie avec la majorité de la population humaine. Donc non, l'école ne fait pas régresser l'enfant HP puisqu'il apprend, progresse. Mais ses parents doivent lui expliquer ce qu'ils attendent de lui en le mettant à l'école, par exemple que c'est normal de patienter jusqu'à ce que les autres aient compris, et que c'est à lui de s'adapter en trouvant des solutions acceptables pour ne pas s'ennuyer. Ou qu'il doit s'adapter aux individualités de ses enseignants, en cherchant ce que chacun peut lui apporter. Tout cela en n'oubliant pas le contenu des enseignements.
J'ai appliqué cette approche avec mes enfants (alors que j'ignorais tout des rayures mais que je voyais bien, étant instit, que mes enfants ne "collaient" pas avec le contenu et le rythme des enseignements), et je ne le regrette pas : ils semblent avoir tiré parti de l'école, chacun à sa manière, sans pour autant se polariser sur leur réussite scolaire ni se mettre en échec, même si cela n'a pas toujours été facile.

Plurebati
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il possible que l'école fasse régresser intellectuellement un enfant?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum