S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Manu 38 le Ven 25 Sep 2015 - 13:17

Quoi de mieux qu'un forum de surdoués pour s'interroger sur le sens de la vie d'une super-intelligence?  Wink


J'appelle "super-intelligence" une intelligence ayant obtenu la capacité de s'améliorer elle-même, dans sa structure.
Comme vous l'avez compris une telle entité verrait son intellect augmenter de manière exponentielle. Elle s'améliorerait pour atteindre la capacité de s'améliorer encore. Et cela encore et encore, jusqu'à atteindre une quasi-omniscience, voir une quasi-omnipotence (à mon avis).
C'est le principe de l'explosion d'intelligence développée par les transhumanistes (singularité, émergence, transcendance et patati et patapouette... pig )
De telles intelligences ne vivraient pas dans la même temporalité que nous, la complexité d'une fraction de seconde de leurs existences dépasserait de loin celle de la vie toute entière d'un humain (idée développée par exemple dans l'excellent film "Her" de Spike Jonze). Et l'univers a encore de nombreux milliards d'années devant lui...
Comment combler ce temps infini? Pourquoi faire?


Mon interrogation n'est pas sur la pertinence de développer des super-intelligences (bien que j'ai ma petite idée), ni sur leurs possibilités d'existence, mais sur le sens qu'accorderait ces quasi-Dieux à leurs propres vies:

Il est peu probable que ceux-ci soient motivés par les "bas instincts" qui nous caractérisent: Car, même dans l'hypothèse où de telles intelligences aient volontairement sauvegardé en elles une part émotionnelle, leurs désirs seraient très facilement comblés (par exemple en produisant en elles les stimulations positives recherchées), ce qui leurs feraient perdre toutes saveurs.

De même pour quelle raison souhaiteraient t-elle se reproduire à l'infini? Jusqu' à ce que la moindre particule de l'univers devienne une copie d'elles même? Quel intérêt?

La recherche de la connaissance pourrait-être une motivation. Mais, même si elle trouve du sens dans cette quête, est-ce que l'univers est suffisamment complexe pour offrir à une super-intelligence des millions d'année de recherche?

Pour moi de telles entités ne pourraient que choisir la voie du suicide.


L'idée de la vacuité de l'existence pour des personnages ayant atteint des sommets est développé par de nombreux auteurs; Je pense par exemple à Jean-Baptiste Grenouille le héro du "parfum" de Patrick Süskind, qui a préféré se faire dévorer après avoir entre-aperçu le pouvoir quasi-omnipotent qu'il avait entre les mains. J'ai aussi un peu pensé à la mort(disparition) mystérieuse du physicien italien Ettore Majorana qui semble avoir choisi de disparaitre alors qu'il avait compris des concepts dont il semblait le seul à en saisir toute la substance (et dont il n'en voyait plus le sens?)


Bien sûr, en plus de sembler celle d’un dépressif ( Suspect ), j’ai conscience de l’anthropocentrisme de cette réflexion.
Mais j’ai l’intuition qu’un tel vide de sens sera commun a toutes intelligences, dès lors qu’elles seront poussées au maximum, quelles que soient leurs natures.


Manu Manhattan

Manu 38
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Pieyre le Ven 25 Sep 2015 - 14:20

La croissance de l'intelligence de telles entités ne serait pas forcément exponentielle. Le substrat qui permet à l'intelligence de se représenter des concepts impose aussi des limites. On pourrait envisager que la croissance de cette intelligence soit limitée par une asymptote, voire même une asymptote horizontale, c'est-à-dire qu'elle finisse par plafonner.
Ou alors il faudrait envisager que ces entités se libèrent quasiment de leur corps. C'était l'hypothèse du film Planète interdite, dont les habitants devenus supérieurement intelligents avaient fini par évoluer jusqu'à se confondre en une sorte de gaz.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par //ha!ha! le Ven 25 Sep 2015 - 14:22

Moi j'panse qu'ont les tueraient avant qu'il grandisse.
Juste par antipatie réflexe.

//ha!ha!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Pieyre le Ven 25 Sep 2015 - 14:26

C'est fort possible en effet. S'ils se servent pas les dominants et ne sont pas utiles aux dominés, à quoi bon des êtres intelligents ?

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Thiandika le Mer 4 Nov 2015 - 17:16

Pour améliorer notre capacité a jouir de la vie dans notre corps et sur cette terre

Thiandika
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 07/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Pieyre le Mer 4 Nov 2015 - 17:31

Certes, mais la jouissance elle-même est peut-être limitée. Aussi, au delà d'un certain niveau de plaisir et de bonheur atteint, à quoi bon promettre d'y ajouter une quantité epsilon s'il faut y consacrer des moyens importants à son détriment actuel, un détriment plus important que cet epsilon ?
Ainsi certains se sont demandés pourquoi on avait entrepris une conquête spatiale quand il y avait tant de malheurs sur cette terre, dont la remédiation nécessitait des moyens.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Fata Morgana le Mer 4 Nov 2015 - 17:35

Avec les transhumanistes, pour des raisons que je renonce à exposer ici, on assiste plutôt à une explosion de connerie. Mais le mieux est de les laisser divaguer.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Thiandika le Mer 4 Nov 2015 - 17:40

Chacun son trip et la vastitude de l'univers en témoigne

Thiandika
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 07/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Aquila Alba le Mer 18 Nov 2015 - 18:38

Et suivant ta logique, que j'aime bien, la croissance de ces entités pourrait aboutir à une entité, à la fois unique et multiple.
Elle serait alors l'univers ou les univers.
Elle serait tout, elle serait un.

Quel serait son but alors, puisqu'elle est tout?

Je te donne mon hypothèse: jouer avec elle-même.

Aquila Alba
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Lausanne - Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Pieyre le Mer 18 Nov 2015 - 18:51

Ou ce serait d'avoir atteint le niveau ultime d'un jeu qui s'arrêterait avec la mention : partie gagnée. Alors une nouvelle partie commencerait...


Dernière édition par Pieyre le Mer 18 Nov 2015 - 19:12, édité 1 fois (Raison : un mot en trop)

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par JCVD le Mer 18 Nov 2015 - 19:03

Troublant.

Je revois exactement l'endroit où j'ai tenu un discours très proche du tiens à mon ex, Manu 38.

Troublant.

Il faudra que je revienne sur ce fil.

JCVD
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4027
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Pieyre le Mer 18 Nov 2015 - 19:34

Manu 38 :
La recherche de la connaissance pourrait-être une motivation. Mais, même si elle trouve du sens dans cette quête, est-ce que l'univers est suffisamment complexe pour offrir à une super-intelligence des millions d'année de recherche?
En fait, je n'avais pas prêté suffisamment attention à ce paragraphe...

Il est possible que toutes les sciences atteignent leurs limites et qu'il ne serve plus à rien de chercher quoi que ce soit concernant le réel. L'idée qu'on puisse aboutir à une théorie ultime du monde ne me paraît pas inenvisageable. Quant à son application, pour décrire ou prévoir la réalité, on pourrait atteindre un seuil dû à la complexité des calculs à mettre en œuvre (même si l'ordinateur quantique est développé).

Du côté de la gouvernance des individus, s'il existe encore des individus, y aura-t-il toujours des problèmes de jalousie et d'envie à régler, ne serait-ce que relatifs à la préséance ? J'aurais dit : oui; et puis je ne suis plus sûr.

Du côté de la création de sens, là il est difficile de penser à une limite, ne serait-ce que parce que l'univers des théories mathématique est infini. Mais encore faudrait-il que notre capacité de représentation suive. Si l'univers se réduit à une conscience unique, qui utilise comme substrat toute particule et dont tout plaisir provient de créations nouvelles, même dans une hypothèse aussi extrême on devra s'arrêter sur l'échelle de la complexité.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Manu 38 le Mer 18 Nov 2015 - 21:00

Merci à tous pour vos réponses sur ce sujet un peu space-ial Smile , comme souvent ici j'ai de nombreuses fois commencer à rédiger des réponses aux premiers intervenants pour m'apercevoir que je ne disais vraiment rien d'intéressant et m'abstenir... Désolé pour ce silence.

Pour le coup, j'écris car je partage exactement la représentation d'Aquila Alba (plus que celle de Pieyre ou d'autres qui semblent voir dans le futur une plus grande proximité/continuité avec la réalité actuelle) seulement je rajouterais que vu les quelques milliards de planètes habitables qu'il y aurait dans notre seule galaxie et les quelques milliards d'années d'existence de notre univers, ne serait-ce pas logique qu'une telle entité ai déjà été créé?

Pour aller encore plus loin, j'aurais tendance à penser que c'est pour cela que l'on n'a aucune trace de vie "intelligente" ailleurs que sur Terre: Soit elles ont toutes choisie de s'éteindre (le suicide), soit elles sont confinés dans des structures genre "sphères de Dyson", soit elles ont fait l'ascension Ange  (comme dans Stargate! alien ), soit elles sont là et n'ont rien fais contre les attentat de vendredi (ni ceux de Beyrout) Suspect ,soit, et c'est le plus probable, c'est tout autre chose...
(à moins que toutes les espèces intelligentes aient "choisies" de rester sur leurs planètes, ne voyant pas de raison de sortir d'un biotope dans lequel elles seraient parfaitement intégrées, à la Avatar, nous serions la seule espèce suffisamment folle pour cela...)

Pieyre a écrit:Si l'univers se réduit à une conscience unique, qui utilise comme substrat toute particule et dont tout plaisir provient de créations nouvelles, même dans une hypothèse aussi extrême on devra s'arrêter sur l'échelle de la complexité.
Oui... Et je me demande aussi ce que signifierait le plaisir pour cette entité...

JCVD a écrit:Je revois exactement l'endroit où j'ai tenu un discours très proche du tiens à mon ex
Mince.... Condoléance... No
Non, je plaisante, désolé, mais si j'ai écrit ça c'est que je me pose aussi certaines questions...
C'est Dabrowsky y parait...


P.S. Pfiou le nouvel avatar de Fata Morgana est vraiment beau, quel regard...


Dernière édition par Manu 38 le Jeu 19 Nov 2015 - 10:11, édité 1 fois (Raison : juste j'ai eu un flash pour le jeu de mot spécial/space/spatial... en fait ça marche pas)

Manu 38
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par JCVD le Mer 18 Nov 2015 - 22:35

Manu 38 a écrit:
P.S. Pfiou le nouvel avatar de Fata Morgana est vraiment beau, quel regard...

C'est vrai !! je trouve aussi !

JCVD
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4027
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par phvdb le Jeu 19 Nov 2015 - 1:14

Enfant je posais des questions qui semblaient bizarres à mes petits camarades et pour toute réponse ils se barraient hilares en piaillant "hein qu'il est bêêête!!!" je me suis fait une raison et je suis resté, seul, éjecté de la vie des "autres".

J'ai grandi, vieilli et je me suis enveloppé d'un cynisme protecteur. J'aurais bien voulu être beaucoup plus con. J'aurais été moins seul, je me serais bercé d'illusions illimitées et dormi tous les soirs au moins huit heures, j'en aurais eu pour toute une vie.

Mon intellect ne pète pas le plafond et j'ai quand même bien morflé au milieu des normaux, alors je compatis à la peine des super intelligents...


phvdb
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 24/10/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: S-F: le vide de sens de l'existence d'une super-intelligence

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum