sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Jeu 24 Sep 2015 - 21:38

Fab. Fabrice a écrit:Il me semble effectivement avoir bien perçu et renvoyé ton 'on'

Pour plagier HB, je dirais 'nous ne nous voyons pas nous même tels que nous sommes'

Je veux dire par là qu'il est possible des fois que te regardant, tu ne lise que les étiquettes que tu a collées, à un moment donné, toi même sur ta propre pensée, t'empéchant par là même de réévaluer ce que tu es, or le 'bocal' à peut-être été rempli depuis d'un autre produit, pour tout ou partie...

You're welcome.

D'où l'intérêt de s'ouvrir et de confronter sa pensée à autrui (ce que je ne fais quasiment plus depuis quelques années déjà)  et l'inconvénient de l'entre soit. On se laisse par trop guider par nos propres évidences (celles qu'ont s'est fabriquées) et on ne cherche pas trop à se contredire la dessus, pas suffisamment. "on" inclusif.

J'ai retrouvé le passage du livre dont je parlais un peu plus haut ("ça me fait penser à quelque chose mais..."

C'est un extrait de L'ignorance de Kundera :

"Je suis ravi d'entrer en contact avec ta ville", dit-il.

Au lieu de se réjouir, elle ressentit comme une vague menace.
"Ma ville? Prague n'est plus ma ville, répondit-elle.

- Comment!" s'offusqua-t-il.
Elle ne lui dissimulait jamais ce qu'elle pensait, il avait donc la possibilité de bien la connaître ; pourtant il la voyait exactement comme tout le monde la voyait : une jeune femme qui souffre, bannie de son pays. Lui même vient d'une famille suédoise qu'il déteste cordialement et où il se défend de remettre les pieds. Mais dans son cas, c'est normal. Car tout le monde l'applaudit comme un sympathique Scandinave très cosmopolite qui a déjà oublié où il est né. Tous deux sont classés, étiquetés, et c'est selon la fidélité à leur étiquette qu'on les jugera (mais, bien sûr, c'est cela et rien d'autre que l'on appelle avec emphase : être fidèle à soi-même).

  "Quelle est donc ta ville?
-Paris! C'est là que je t'ai rencontré, que je vis avec toi."
Comme s'il ne l'entendait pas, il lui caressa la main : "Accepte cela comme un cadeau. Tu ne peux pas y aller. Je te servirai de lien avec ton pays perdu. J'en serai heureux!"
 Elle ne doutait pas de sa bonté ; elle le remercia ; pourtant, elle ajouta sur un ton posé : " Mais je te prie de comprendre que je n'ai pas besoin que tu me serves de lien avec quoi que ce soit. Je suis heureuse avec toi, coupée de tout et de tous."
Lui aussi se fit grave : "Je te comprends. Et n'aie pas peur que je veuille m'intéresser à ta vie passée. La seule personne que je verrai parmi les gens que tu as connu, c'est ta mère."
Que pouvait-elle lui dire? Que c'est précisément sa mère qu'elle ne veut pas qu'il fréquente? Comment le lui dire, à lui qui se souvient avec un tel amour se sa maman décédée?
"J'admire ta mère. Sa vitalité!"
Irena n'en doute pas. Tout le monde admire sa mère pour sa vitalité. Comment expliquer à Gustaf que dans le cercle magique de la force maternelle Irena n'a jamais réussi à gouverner sa propre vie? Comment lui expliquer que la constante proximité de la mère la rejetterait en arrière, dans ses faiblesses, dans son immaturité? Ah, quelle idée folle de Gustaf que de vouloir se lier à Prague!


Bon c'est un livre que je conseille vraiment de lire.

En parlant de bocal, ça me fait penser à autre chose mais ce sera pour la prochaine fois Smile
A plus tard.

trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par Fab. Fabrice le Jeu 24 Sep 2015 - 21:46

Merci du partage Very Happy

Fab. Fabrice
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 47
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Jeu 24 Sep 2015 - 21:51

You're welcome Wink

trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Mer 14 Oct 2015 - 21:59

Aujourd'hui, un peu de musique


trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Mer 14 Oct 2015 - 22:42

Et puis ... un système qui fait gerber
"Il n'y a pas beaucoup d'ailleurs, ailleurs qu'ici..."




Partir pour l'île aux enfants?



première journée au boulot?
bon sang ces facteurs!!!


trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Mer 14 Oct 2015 - 22:54

pour le fun


trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Dim 15 Nov 2015 - 22:05



J'avais juste envie de partager cette chanson car elle me fait du bien ... après tout ce qui s'est passé.

trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Dim 15 Nov 2015 - 22:14


trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Sam 21 Nov 2015 - 1:31


trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Mar 20 Sep 2016 - 13:24

Prisonnier SOS

trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par Invité le Mar 20 Sep 2016 - 13:41

en prison ?

dis ce qui ne vas pas , ça aide parfois juste de dire :-)



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Mar 20 Sep 2016 - 14:26

Et bien j'ai le sentiment d'être complètement engluée, de ne pas pouvoir agir, de ne pas pouvoir m'exprimer, de ne rien maîtriser, même de ne pas pouvoir exprimer ce que je ressens. Penser, ça je peux mais je ne peux pas l'extérioriser ou alors pas comme je le souhaiterais. Je trouve pas d'issue, ni de sens alors je reste là à essayer de sortir. Ne serait-ce que le fait de m'auto censurer. D'une part j'ai une volonté de m'autocensurer et d'autre part une incapacité à faire autrement. Tu pourrais m'aider à dénouer ça toi?

trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par Invité le Mar 20 Sep 2016 - 15:07

il existe des tas de moyens de s'exprimer, en écrivant , en chantant, en dansant, en créant des choses, peinture, sculpture, poésie, vitrail , bédé , chant , musique

en faisant du sport, en hurlant dans les bois, en rigolant, en pleurant...

il faut chercher le moyen qui te conviens le mieux, tester des choses, rejeter ce qui ne plait pas et continuer dans ce qui plait

certaines personnes sont taiseuses, d'autres comme moi sont très bavardes, il n'y a pas de regles, chacun a son caractère

tu sais t'exprimer en postant des videos, on comprend certaines choses, je le fais parfois quand les mots ne suffisent pas, je poste alors une video ou une musique qui me touche ou exprime ce que je sens à ce moment précis, cela tient parfois à un detail dedans, un truc essentiel pour moi mais j'exprime alors par petites touches,

l'autocensure est parfois lié à une vision de l'estime de soi, travailler une meilleure estime de soi est peut être une piste

moi je ne suis pas parfait, j'ai des qualités et des défauts, il n'est pas toujours facile de s'affirmer surtotu si on a été rabaissé en tant qu'etre dans son environnement

un livre qui peut etre utile est imparfait libre et heureux Christophe André en odile jacob poche, cela cause de l'estime de soi et de ces choses là

tu peux peut être essayer d'utiliser quelques smiley aussi ici ? juste pourle fun ?

cherry farao king queen    scratch   affraid affraid  pig Zèbre Zèbre Zèbre Bear hug Bear hug Bear hug Bear hug Bear hug Flebelebele ! Flebelebele ! Flebelebele ! Bravo ! Bravo ! Bravo !

euh ah ben non tu les utilises déjà suis je bete :-)

trouillarde ou blessée ? moi quand j'ai peur c'est souvent parce que j'ai vécu quelque chose avant ..ou que je ne suis pas assuré , pas certain que le monde extérieur me veuille du bien

confiance peut être y compris en ses possibilités à soi, petit à petit , ya pas le feu ni de je dois je devrais.. chacun son rythme

trouillard ? et alors cela sauve des vies parfois aussi :-)

les téméraires sont parfois bouffés par les lions.. les autres derrières regardent bien cachés et se disent, la vache, c'est hard un lion lol

on est suffisamment intelligent que pour découvrir en limitant les risques , c'est vrai kwaaa on n'est pas idiot ;-)

m'enfin parfois il faut y aller.. du bout du pied, lentement en vérifiant que le lion s'est taillé plus loin.. ca va les autres il est plus là..

sans rire.. la vie parfois c'est un peu cela... quand on se sent blessé on retourne se cacher

je le fais régulièrement , même pas peur de le dire..

j'aime assez l"humour anglais

et il est une phrase très amusante .. run who can.. cours, fuis, qui peut (encore le faire) qui se traduit parfois en .. courage ! fuyons !

lol






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par krapopithèque le Mar 20 Sep 2016 - 15:42


une solution ?:
censurer la censure
Very Happy

krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2070
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Mar 20 Sep 2016 - 17:05

Zebulon je suis entièrement d'accord avec toi sur le début, le milieu et la fin de ton post.
Le fait d'en parler ça va un petit peu mieux là. J'ai bien conscience de ce que tu dis.
La trouille ça peut avoir des avantages certes, faut trouver le bon dosage. Celui qui te permet de sortir du buisson quand le lion est parti, n'est ce pas?
De toute façon j'ai même pas peur moi non plus. "même pas peur", ça me touche parce que c'est ce que disait souvent une amie très chère qui est partie le mois dernier. "De battre son coeur s'est arrêté...
Merci pour tes pistes - matière à réflexion. Attention je vais essayer de ne pas rester scotchée dedans  (comme les mouches sur du papier tue mouche(s)).
Fan des Monthy Pythons je suis, donc :



Alors Krapopithèque, euh...il est interdit d'interdire d'interdire (je ne suis pas du tout assurée sur ce coup là) mais smiley quand même scratch

trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par trouillarde le Mar 20 Sep 2016 - 17:06


trouillarde
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 19/09/2015
Age : 43
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par Invité le Mar 20 Sep 2016 - 21:09

aie condoleances alors .. la perte des repères affectifs et relationnels ne facilitent pas les échanges en milieu ressenti comme hostile il est vrai

mais tant mieux si ma prose aide un peu alors:-)

pour Higelin j'aime beaucoup cette chanson qui trahit un peu l'incapacité de maitriser les choses et la fatalité de la vie

je pense régulièrement que je pourrais mourir dans la semaine, ce n'est pas neuf, je ne peux pas dire que j'ai vraiment peur de la mort mais je ne suis pas certain de l'aimer non plus

bref dans un statu quo avec ou sans blindage du réel faute de mieux

il me manque sans doute ce relationnel au monde suffisamment fort ou constructif, ce n'est pas neuf non plus

je suis un gars unique de ce point de vue et cela pose problème aussi

j'aurais bien du mal à décrire ce détachement qui cache sans doute aussi une peur de m'engager quelque part, mais expliquer le pourquoi je peux

pas de maitrise sauf l'apprivoisement d'un petit prince symbolique

peut on vivre sans liens ? je me demande souvent

je n'ai pas la réponse


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sans étiquette et piano piano, vas-y mollo

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum