y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par sweetylife le Jeu 17 Sep 2015 - 14:00

Stauk a écrit:


j'aimerais bien être + intelligente que je ne suis.
C'est à ceci que je faisais allusion. Moi aussi j'aimerais ça. Pas que toi tu sois plus intelligente, mais que moi je sois plus intelligente. Enfin intelligent. Bref.


LOL j'ai bien compris dans ce sens également. J'ai bien compris que tu t'en fiches royalement que je devienne + intelligente mais que tu parlais de toi Wink

Je dis qu'on est "à l'extrême" car étant toi un "zèbre vieux de la vieille", pr moi c connoté à "très intelligent", ce qui n'est pas mon cas.
Mais bref. Je ne me trouve pas bête non plus, et pense être plutôt intelligente (pas autant qu'un zébré mais qd même lol rabbit  Razz  )

sweetylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 37

https://zcommezebrillon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par sweetylife le Jeu 17 Sep 2015 - 14:13

Marguerite a écrit: Donc une chose à faire c'est: apprendre à apprendre même si ça semble inutile pour l'instant.

D'accord que chaque enfant est intelligent. Justement qd la psy a dit que fiston avait un score de 135, et qu'il faisait partie des 2% supérieurs de son âge. Je lui ai demandé comment faire pr pas que mon fils "dénigre" les autres. Elle m'a répondu qu'il fallait dire "c'est pas les autres qui sont bêtes. Ils sont aussi intelligents, mais toi tu es un peu + intelligent" c'est pas pareil.
Une chose que j'ai compris aussi, c'est qu'être zèbre n'est pas forcément "être + intelligent" qu'un autre, mais que vous avez une pensée différente, une aptitude, une mémoire doublée qui vous permet des facilités dans certains domaines. C'est une intelligence différente quoi.

Au début, je pensais que mon fils était un peu autiste (avec ses crises de maniaqueries) ce qui m'a amenée à consulter un pédopsy et un psy pr moi  Rolling Eyes J'aurais aimé que mon fils soit "juste intelligent" et qu'il arrive à rire aux éclats pas uniquement avec ses parents, mais avec les autres...qu'il se lâche un peu, il est constamment sur le qui-vive, observe, se met en retrait, alors qu'il a tout pour plaire, gentil, intelligent, plein d'humour et déjà bcp d'empathie...(et bogoss  Razz  il a même eu un bisou volé à la récrée l'année dernière pig) fin voilà, quoi.

sweetylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 37

https://zcommezebrillon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Stauk le Jeu 17 Sep 2015 - 14:46

Dans mon expérience il n'y a pas corrélation entre le fait d'être dans les 2%, et les compétences sociales. On peut être HQI et autiste.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par sweetylife le Jeu 17 Sep 2015 - 16:50

Stauk a écrit:Dans mon expérience il n'y a pas corrélation entre le fait d'être dans les 2%, et les compétences sociales.
=) j'ai pas bien compris  What a Face ? faut-il comprendre qu'on peut être dans les 2% et être très sociable ou l'inverse? Question

On peut être HQI et autiste =) biensûr d'accord.

sweetylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 37

https://zcommezebrillon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Stauk le Jeu 17 Sep 2015 - 17:36

sweetylife a écrit:
Stauk a écrit:Dans mon expérience il n'y a pas corrélation entre le fait d'être dans les 2%, et les compétences sociales.
=) j'ai pas bien compris  What a Face ? faut-il comprendre qu'on peut être dans les 2% et être très sociable ou l'inverse? Question
Il faut comprendre les deux.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Stauk le Jeu 17 Sep 2015 - 19:11

sweetylife a écrit: tu t'en fiches royalement que je devienne + intelligente mais que tu parlais de toi Wink

Ce que j'essayais de dire, c'est qu'il n'y a pas de raison de penser à priori que les gens sur ce forum (avec ou sans bouteille) sont particulièrement intelligents. De nombreuses personnes ne sont pas HQI. Et même lorsque les gens sont HQI, ils ont des capacités variables qui dépendent fortement des dispositions de chacun.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par sweetylife le Sam 19 Sep 2015 - 21:16

Stauk a écrit:
sweetylife a écrit: tu t'en fiches royalement que je devienne + intelligente mais que tu parlais de toi Wink

Ce que j'essayais de dire, c'est qu'il n'y a pas de raison de penser à priori que les gens sur ce forum (avec ou sans bouteille) sont particulièrement intelligents. De nombreuses personnes ne sont pas HQI. Et même lorsque les gens sont HQI, ils ont des capacités variables qui dépendent fortement des dispositions de chacun.

yep, t'inquiète c'était pr plaisanter que je disais ça Wink

sweetylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 37

https://zcommezebrillon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Mayaa le Sam 19 Sep 2015 - 23:24

Ma réponse ici va peut être paraitre comme un cheveu sur la soupe... Je n'ai pas encore d'enfant, mais mes parents étaient "normopensants" et ce dont j'ai cruellement manqué, c'est d'écoute et d'attention.. Ils me disaient que j'étais trop sensible, que je devais m'endurcir, et tout le blabla.. Ils n'avaient pas le temps à m'accorder pour les devoirs et encore moins pour les activités extrascolaires. J'ai été sportive de haut niveau à mon adolescence, mais ils ne sont jamais venu me voir. ça a provoqué un gros manque de confiance en moi que j'ai longtemps gardé.
Quand je parle à mes parents aujourd'hui, je sens un énorme décalage. On ne se comprendra jamais. C'est comme ça.

Tout ça pour te dire que, même si tu viens ici pour avoir des conseils sur la marche à suivre pour rendre ton petit zébré heureux et bien dans sa peau, tu es déjà sur la bonne voie, puisque tu te préoccupes de son bien être, de comment mieux faire etc... Je trouve ça tellement génial Smile Bien sur il faudra que tu le laisses faire ses petites expériences pour qu'il puisse se trouver tout seul, le laisser voler de ses petites ailes zébrées, mais sois aussi là pour le soutenir, l'encourager, le faire sentir fier de lui. Les zèbres sont hypersensibles, à un point que les normopensants ne peuvent imaginer. Sois une bonne oreille, dis lui d'avoir confiance en lui et en ses propres choix.

Je crois que la première chose à apprendre à un zèbre, c'est la confiance en lui. Il se sentira "agressé" de toute part, incompris. Il va falloir qu'il comprenne que tout ce qu'il ressent n'est pas de sa faute et qu'il a toutes les ressources en lui pour aller là où il a décidé d'aller Wink

Bon courage

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Paradoxe le Dim 20 Sep 2015 - 0:32

Floralys a écrit:Ma réponse ici va peut être paraitre comme un cheveu sur la soupe... Je n'ai pas encore d'enfant, mais mes parents étaient "normopensants" et ce dont j'ai cruellement manqué, c'est d'écoute et d'attention.. Ils me disaient que j'étais trop sensible, que je devais m'endurcir, et tout le blabla.. Ils n'avaient pas le temps à m'accorder pour les devoirs et encore moins pour les activités extrascolaires. J'ai été sportive de haut niveau à mon adolescence, mais ils ne sont jamais venu me voir. ça a provoqué un gros manque de confiance en moi que j'ai longtemps gardé.
Quand je parle à mes parents aujourd'hui, je sens un énorme décalage. On ne se comprendra jamais. C'est comme ça.

Tout ça pour te dire que, même si tu viens ici pour avoir des conseils sur la marche à suivre pour rendre ton petit zébré heureux et bien dans sa peau, tu es déjà sur la bonne voie, puisque tu te préoccupes de son bien être, de comment mieux faire etc... Je trouve ça tellement génial Smile Bien sur il faudra que tu le laisses faire ses petites expériences pour qu'il puisse se trouver tout seul, le laisser voler de ses petites ailes zébrées, mais sois aussi là pour le soutenir, l'encourager, le faire sentir fier de lui. Les zèbres sont hypersensibles, à un point que les normopensants ne peuvent imaginer. Sois une bonne oreille, dis lui d'avoir confiance en lui et en ses propres choix.

Je crois que la première chose à apprendre à un zèbre, c'est la confiance en lui. Il se sentira "agressé" de toute part, incompris. Il va falloir qu'il comprenne que tout ce qu'il ressent n'est pas de sa faute et qu'il a toutes les ressources en lui pour aller là où il a décidé d'aller Wink

Bon courage

Amen.

Paradoxe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 372
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par sweetylife le Dim 20 Sep 2015 - 12:19

Floralys a écrit:Ma réponse ici va peut être paraitre comme un cheveu sur la soupe... Je n'ai pas encore d'enfant, mais mes parents étaient "normopensants" et ce dont j'ai cruellement manqué, c'est d'écoute et d'attention.. Ils me disaient que j'étais trop sensible, que je devais m'endurcir, et tout le blabla.. Ils n'avaient pas le temps à m'accorder pour les devoirs et encore moins pour les activités extrascolaires. J'ai été sportive de haut niveau à mon adolescence, mais ils ne sont jamais venu me voir. ça a provoqué un gros manque de confiance en moi que j'ai longtemps gardé.
Quand je parle à mes parents aujourd'hui, je sens un énorme décalage. On ne se comprendra jamais. C'est comme ça.

Tout ça pour te dire que, même si tu viens ici pour avoir des conseils sur la marche à suivre pour rendre ton petit zébré heureux et bien dans sa peau, tu es déjà sur la bonne voie, puisque tu te préoccupes de son bien être, de comment mieux faire etc... Je trouve ça tellement génial Smile Bien sur il faudra que tu le laisses faire ses petites expériences pour qu'il puisse se trouver tout seul, le laisser voler de ses petites ailes zébrées, mais sois aussi là pour le soutenir, l'encourager, le faire sentir fier de lui. Les zèbres sont hypersensibles, à un point que les normopensants ne peuvent imaginer. Sois une bonne oreille, dis lui d'avoir confiance en lui et en ses propres choix.

Je crois que la première chose à apprendre à un zèbre, c'est la confiance en lui. Il se sentira "agressé" de toute part, incompris. Il va falloir qu'il comprenne que tout ce qu'il ressent n'est pas de sa faute et qu'il a toutes les ressources en lui pour aller là où il a décidé d'aller Wink

Bon courage

Merci de ton avis/conseil Floralys. Ta réponse n'est pas du tout comme un cheveu sur la soupe, au contraire, il me conforte dans ma démarche, merci à toi.

La psy du test (je vais l'appeler comme ça sinon trop long à chaque fois "la psy qui a fait tester bonhomme"  Wink ) nous a conseillé vu qu'il a une dyssynchronie (pensée très rapide mais motricité plus lente, ce qui expliquerait pourquoi il s'énerve aussi vite car frustré puisque sa pensée va + vite que son corps...), elle nous a conseillé pour développer sa motricité de l'inscrire à 1 activité sportive et 1 activité musicale (fiston est du genre "esprit contradiction" comme je l'avais expliqué + haut, donc ce n'est pas le genre qui va sauter de joie qd je vais lui proposer une activité, au contraire, il va appréhender, et va préférer y renoncer. Tout ça, probablement par manque de confiance. A la récré, il se laisse déposséder de ses jeux sans aucune résistance (le seau, la pelle)...soit parce qu'il est gentil, soit parce qu'il ne sait pas refuser de peur d'importuner les autres...je sais pas trop scratch .

Bref, on a choisi l'athlétisme vu qu'il aime bien courir. J'avais une crainte qu'il ne s'y plaise pas, et qu'il abandonne assez vite.
Finalement, on y a été pour notre 1ère séance (d'1h30) c'était pas gagné car il pleuvait des cordes et fiston était heureux de ne pas y aller, mais la pluie s'est arrêtée juste à temps pr qu'on puisse y aller. juste histoire qu'il voit comment c'est. Il voulait absolument que je cours avec lui, ce que j'ai fait.
A un moment, qd les enfants faisaient des exercices (courir sur 10 mètres chacun dans un couloir du stade), je me suis mise de côté pr les regarder. Il a couru, mais ne me voyant pas à côté de lui...il a commencé à pleurer et n'était pas content (alors que j'étais juste à qqes mètres), du coup il s'est braqué et ne voulait plus faire. les autres enfants le regardaient...
Je me suis demandée pourquoi il réagissait comme ça. Mais certainement par manque de confiance. Il a dû se sentir "abandonné" malgré que je sois pas trop loin... Question

Au bout d'une heure, il en avait assez, disait avoir mal aux jambes etc, voulait rentrer. Je lui ai dit qu'on peut rentrer cette fois ci + tôt, mais que samedi fallait rester toute la séance (je sais que si je n'impose pas les conditions de suite, ça peut déraper) (il était ok).
Au retour je lui demandais s'il avait aimé. il me répond bof à 50% Rolling Eyes puis on est allé faire des courses à la supérette. Au retour il me dit que la journée était bien grâce aux courses (supérette), ça valait 14/20 cette journée.  What a Face

Samedi donc, y'avait bcp + de monde et d'enfants. On est resté toute la séance. J'étais le seul "parent" qui accompagnait mon enfant sur la piste (c'était une de mes conditions pr l'inscrire). les autres regardaient se demandant peut-être pourquoi moi j'avais droit et pas eux?  Basketball
Malgré qu'ils soient + nombreux, fiston était moins frileux que la dernière fois. Il a commencé à s'intégrer peu à peu aux autres, bien qu'au bout d'une heure, il commençait à bâiller et me demandait toutes les 2 minutes l'heure Sleep
Ils ont fait des petits exercices, saut de petites haies puis saut en longueur..je l'ai laissé petit à petit, il était moins craintif. Bien qu'il court comme un gamin de 3 ans, je le félicitais à chaque fois et lui disais que c'était très bien.

Au retour, je lui demande s'il avait aimé: "oh oui, à 500 mille milliards de %"  Shocked What a Face Razz euh..pourvu que ça dure.  Rolling Eyes

Aux sorties d'école, je réponds toujours présente. J'adore ça en + (petite, je voulais être maitresse d'école). J'adore cet environnement entourée d'enfants avec les petites tables, les petites chaises, le tableau noir et les craies, les gros feutres LOL  albino

Par contre, le fait que je sois omniprésente me pose la question de: "est-ce que ça l'aide à avoir confiance en lui?" du coup, pour certaines activités comme la piscine à balles (où j'accompagnais toujours. toujours peur qu'il lui arrive qqch vu sa maladresse, j'arrive à le laisser sans être présente. Une manière aussi de montrer que j'ai confiance en lui, confiance aux maitresses et atsem qui l'accompagnent et qu'il doit en faire autant). Car être toujours présente (voire parfois le seul parent présent) risque de renforcer l'idée que qqch n'est pas sécurisant, n'est-ce pas?

Par contre, ils vont aller à la piscine en février (moi même ne sachant pas super bien nager, juste flotter quelques mètres Razz ), et lui qui a horreur des gouttes d'eau sur lui, j'appréhende un MAX!!! (en + en fév. risque de chopper toutes les grippes du monde), le papa a dit qu'il accompagnerait mais bon il ne va pas prendre 1 congé par semaine, ça me rassure mais limite j'ai même pas envie de l'envoyer à la piscine en février.
Je préfère de loin que son père lui apprenne à nager qd il fait + chaud (en été). Vous en pensez quoi? respirer un bon coup et faire confiance? ou accompagner? ou ne pas y aller?  cyclops

sweetylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 37

https://zcommezebrillon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par //ha!ha! le Dim 20 Sep 2015 - 12:25

.


Dernière édition par Pseudo non argumenté le Mer 23 Sep 2015 - 11:42, édité 1 fois

//ha!ha!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par teia le Dim 20 Sep 2015 - 17:23

Par contre, le fait que je sois omniprésente me pose la question de: "est-ce que ça l'aide à avoir confiance en lui?" du coup, pour certaines activités comme la piscine à balles (où j'accompagnais toujours. toujours peur qu'il lui arrive qqch vu sa maladresse, j'arrive à le laisser sans être présente. Une manière aussi de montrer que j'ai confiance en lui, confiance aux maitresses et atsem qui l'accompagnent et qu'il doit en faire autant). Car être toujours présente (voire parfois le seul parent présent) risque de renforcer l'idée que qqch n'est pas sécurisant, n'est-ce pas?

Oui, c'est ce que je pense. En restant toujours près de lui, surtout alors qu'aucun autre parent n'est présent, il risque peut-être d'intégrer qu'il n'a pas autant de capacités que les autres.  Fais lui confiance, il se fera confiance et fais confiance aux animateurs, il leur fera confiance.

Par contre, ils vont aller à la piscine en février (moi même ne sachant pas super bien nager, juste flotter quelques mètres Razz ), et lui qui a horreur des gouttes d'eau sur lui, j'appréhende un MAX!!! (en + en fév. risque de chopper toutes les grippes du monde), le papa a dit qu'il accompagnerait mais bon il ne va pas prendre 1 congé par semaine, ça me rassure mais limite j'ai même pas envie de l'envoyer à la piscine en février.
Je préfère de loin que son père lui apprenne à nager qd il fait + chaud (en été). Vous en pensez quoi? respirer un bon coup et faire confiance? ou accompagner? ou ne pas y aller?  cyclops[/quote]

Là encore je me pose la question: comment ton fils n'aurait-il pas peur d'aller nager si toi tu appréhendes un max Wink . Perso, je n'ai aucune envie de faire une activité quand je vois un ami/parent en avoir peur  Question . Je te répondrais donc, respirer un bon coup et faire confiance, tout en ne montrant pas ton appréhension Very Happy .
La natation, c'est beaucoup de plaisir avant tout. Pour éviter les grippes et autres, il existe des combinaison thermiques qui évitent à l'enfant d'avoir froid aux moments où il attend son tour.

J'ajoute que mon mari a été élevé par une maman très aimante mais très contrôlante (sans le vouloir). Elle avait les meilleures intentions du monde et se mettait sans doute beaucoup de pression pour être une très bonne maman. Il n'a aujourd'hui aucune confiance en lui-même. J'essaye d'être une maman pas trop couvante pour mes enfants, en pensant à ça.

teia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 17/06/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Runes le Lun 21 Sep 2015 - 9:52

Floralys a écrit:Ma réponse ici va peut être paraitre comme un cheveu sur la soupe... Je n'ai pas encore d'enfant, mais mes parents étaient "normopensants" et ce dont j'ai cruellement manqué, c'est d'écoute et d'attention.. Ils me disaient que j'étais trop sensible, que je devais m'endurcir, et tout le blabla.. Ils n'avaient pas le temps à m'accorder pour les devoirs et encore moins pour les activités extrascolaires. J'ai été sportive de haut niveau à mon adolescence, mais ils ne sont jamais venu me voir. ça a provoqué un gros manque de confiance en moi que j'ai longtemps gardé.
Quand je parle à mes parents aujourd'hui, je sens un énorme décalage. On ne se comprendra jamais. C'est comme ça.

Tout ça pour te dire que, même si tu viens ici pour avoir des conseils sur la marche à suivre pour rendre ton petit zébré heureux et bien dans sa peau, tu es déjà sur la bonne voie, puisque tu te préoccupes de son bien être, de comment mieux faire etc... Je trouve ça tellement génial Smile Bien sur il faudra que tu le laisses faire ses petites expériences pour qu'il puisse se trouver tout seul, le laisser voler de ses petites ailes zébrées, mais sois aussi là pour le soutenir, l'encourager, le faire sentir fier de lui. Les zèbres sont hypersensibles, à un point que les normopensants ne peuvent imaginer. Sois une bonne oreille, dis lui d'avoir confiance en lui et en ses propres choix.

Je crois que la première chose à apprendre à un zèbre, c'est la confiance en lui. Il se sentira "agressé" de toute part, incompris. Il va falloir qu'il comprenne que tout ce qu'il ressent n'est pas de sa faute et qu'il a toutes les ressources en lui pour aller là où il a décidé d'aller Wink

Bon courage

Voici une histoire où je me reconnais...ceci dit, il y a des parents normo-pensants qui soutiennent leurs enfants...heureusement. L'affectivité ne dépend pas du niveau d'intelligence. Nous avons eu juste des géniteurs, eux-mêmes en manque d'affection, la tête prise par leurs propres problèmes relationnels qu'ils ont supportés sans chercher à en sortir et reproduisant sans se poser de question l'éducation qu'ils avaient subie, d'où leur indifférence à leur progéniture.

Toute la difficulté est dans le dosage.

Runes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 30/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Runes le Lun 21 Sep 2015 - 14:29

Pseudo non argumenté a écrit:
sweetylife a écrit:
Je préfère de loin que son père lui apprenne à nager qd il fait + chaud (en été). Vous en pensez quoi? respirer un bon coup et faire confiance? ou accompagner? ou ne pas y aller?  cyclops
Vaut mieux qu'il apprenne à nager dans un contexte où il se sent en confiance. Que ce soit avec un mns, le pôpa ou autre.
L'important c'est déjà qu'il apprenne à se sentir en confiance et en sécurité dans l'eau - se sentir flotter, faire des jeux pour passer d'une position à une autre, mettre la tête dans l'eau.
Y'a des éléments ici: http://www.natationpourtous.com/debuter/seances/seance-1.php (mais plutôt orienté adultes)

Je ne voudrais pas jouer les rabat-joie, mais je me méfie beaucoup de la façon dont est enseignée la natation en France. Beaucoup.

Les méthodes d'y il a cinquante ans ont encore cours, genre, balancer les gosses paniqués dans l'eau (si si !). J'en parle à bon escient. J'ai appris à nager à l'âge de cinq ans parce qu'on passait notre temps sur un voilier. Je pense maîtriser un peu le sujet, je suis comme un poisson dans l'eau dans la mer comme à la piscine. En allant à la piscine avec mes camarades en primaire (alors que je savais parfaitement la brasse et le plongeon), je me suis faite traitée d'abrutie devant tout le monde y compris l'Instit' parce que je ne voyais les mouvements qu'il fallait faire en raison d'une forte myopie (mais puisque je savais nager !!!). J'ai vu (ou plutôt entendu) des camarades hurler de peur quand le maître-nageur les a balancées à l'eau. Cela ne les a pas fait aimer l'eau pour autant.

Au collège, même histoire, pendant que je me faisais traitée d'abrutie (alors que je savais toujours nager et que je voyais encore moins bien), on balançait les mêmes à l'eau pour leur apprendre le plongeon qui est d'une connerie crasse...sans intérêt pour l'apprentissage des nages...(on n'était pas en compét)...enfin se balancer la tête la première dans quelque chose les yeux fermés...vous me comprenez (même moi qui n'y vois rien).

Mes enfants ont pris des cours particuliers pour apprendre à nager...après avoir constaté que l'aîné à 8 ans et après 5 ans d'initiation scolaire, nageait comme une paire de tenailles. J'en ai profité pour me remettre à l'eau et apprendre le crawl et le dos crawlé correctement, histoire d'intervenir au cas où...bien que mes enfants, comme moi, adoraient l'eau. Ils sont tombés sur le maître-nageur gentil...moi sur l'autre (mais je m'en fichais...puisque je savais nager !). J'ai pris des cours (avec des lunettes de myopes, spéciales piscine rien que pour moi) en même temps qu'un monsieur plus âgé qui lui ne savait pas nager et qui avait peur de l'eau (une évidence), chacun son cours.

J'avais l'impression de me retrouver à la primaire...aucune pédagogie, aucun humour, aucune mise en confiance, aucun plaisir de transmis. Du bourin. Du coup, après le cours officiel, exaspérée, je l'ai pris sous mon aile, ou plutôt sous mon aileron, et je lui ai expliqué des trucs sans le forcer...prendre sa respiration à fond, s'étirer (comme font les animaux quand ils nagent) pour répartir le poids sur l'eau, le plaisir de se sentir léger, pas de geste étriqué, faire comme les danseurs (étirement et pointe), difficile de couler quand on a les poumons pleins d'air...il a eu l'air comme délivré d'un énorme poids...et le poids dans l'eau, c'est important.

Il y a quelques mois, une collègue m'a raconté qu'elle a retiré sa fille des cours de natation au CE1. Le maître-nageur l'avait balancée à l'eau parce qu'elle avait peur... Crying or Very sad et qu'elle en faisait des cauchemars. J'aurais été le père, j'aurais été lui foutre mon poing dans la gueule, histoire de voir s'il avait moins peur du pain après qu'avant. Si ça, ça ne frise pas la maltraitance en milieu scolaire, je veux bien être pendue !

Comprenne qui pourra...moi, je n'ai pas de réponse Question ...mais je reste dans la méfiance. Ceci dit, quand on n'est pas un professionnel, c'est difficile d'apprendre à nager à quelqu'un d'autre...puisqu'on trouve que c'est évident. Après, ça donne du boulot pour les maître-nageurs ou nageuses surtout, qui doivent déconditionner les enfants traumatisés !

Runes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 30/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par //ha!ha! le Lun 21 Sep 2015 - 14:45

.


Dernière édition par Pseudo non argumenté le Mar 22 Sep 2015 - 9:01, édité 1 fois

//ha!ha!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Mayaa le Mar 22 Sep 2015 - 0:24

Runes a écrit:
Floralys a écrit:Ma réponse ici va peut être paraitre comme un cheveu sur la soupe... Je n'ai pas encore d'enfant, mais mes parents étaient "normopensants" et ce dont j'ai cruellement manqué, c'est d'écoute et d'attention.. Ils me disaient que j'étais trop sensible, que je devais m'endurcir, et tout le blabla.. Ils n'avaient pas le temps à m'accorder pour les devoirs et encore moins pour les activités extrascolaires. J'ai été sportive de haut niveau à mon adolescence, mais ils ne sont jamais venu me voir. ça a provoqué un gros manque de confiance en moi que j'ai longtemps gardé.
Quand je parle à mes parents aujourd'hui, je sens un énorme décalage. On ne se comprendra jamais. C'est comme ça.

Tout ça pour te dire que, même si tu viens ici pour avoir des conseils sur la marche à suivre pour rendre ton petit zébré heureux et bien dans sa peau, tu es déjà sur la bonne voie, puisque tu te préoccupes de son bien être, de comment mieux faire etc... Je trouve ça tellement génial Smile Bien sur il faudra que tu le laisses faire ses petites expériences pour qu'il puisse se trouver tout seul, le laisser voler de ses petites ailes zébrées, mais sois aussi là pour le soutenir, l'encourager, le faire sentir fier de lui. Les zèbres sont hypersensibles, à un point que les normopensants ne peuvent imaginer. Sois une bonne oreille, dis lui d'avoir confiance en lui et en ses propres choix.

Je crois que la première chose à apprendre à un zèbre, c'est la confiance en lui. Il se sentira "agressé" de toute part, incompris. Il va falloir qu'il comprenne que tout ce qu'il ressent n'est pas de sa faute et qu'il a toutes les ressources en lui pour aller là où il a décidé d'aller Wink

Bon courage

Voici une histoire où je me reconnais...ceci dit, il y a des parents normo-pensants qui soutiennent leurs enfants...heureusement. L'affectivité ne dépend pas du niveau d'intelligence. Nous avons eu juste des géniteurs, eux-mêmes en manque d'affection, la tête prise par leurs propres problèmes relationnels qu'ils ont supportés sans chercher à en sortir et reproduisant sans se poser de question l'éducation qu'ils avaient subie, d'où leur indifférence à leur progéniture.

Toute la difficulté est dans le dosage.

Merci pour ton message.. il m'apporte une autre vision sur ce que je vivais.. et je crois qu'en fin de compte, c'est bien ce qui s'est passé avec mes parents.. Merci pour ta contribution qui me permet d'y voir plus clair sur ce sujet encore délicat Gêné

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par sweetylife le Mar 22 Sep 2015 - 10:48

teia a écrit: Oui, c'est ce que je pense. En restant toujours près de lui, surtout alors qu'aucun autre parent n'est présent, il risque peut-être d'intégrer qu'il n'a pas autant de capacités que les autres.  Fais lui confiance, il se fera confiance et fais confiance aux animateurs, il leur fera confiance.

Là encore je me pose la question: comment ton fils n'aurait-il pas peur d'aller nager si toi tu appréhendes un max Wink . Perso, je n'ai aucune envie de faire une activité quand je vois un ami/parent en avoir peur  Question . Je te répondrais donc, respirer un bon coup et faire confiance, tout en ne montrant pas ton appréhension Very Happy .
La natation, c'est beaucoup de plaisir avant tout. Pour éviter les grippes et autres, il existe des combinaison thermiques qui évitent à l'enfant d'avoir froid aux moments où il attend son tour.

J'ajoute que mon mari a été élevé par une maman très aimante mais très contrôlante (sans le vouloir). Elle avait les meilleures intentions du monde et se mettait sans doute beaucoup de pression pour être une très bonne maman. Il n'a aujourd'hui aucune confiance en lui-même. J'essaye d'être une maman pas trop couvante pour mes enfants, en pensant à ça.

Merci de ton avis teia.
J'essaie de lâcher du lest (peu à peu mais sûrement Smile ) Pas évident pour une maman angoissée comme moi (j'essaie de pas le montrer au petit, même s'il doit le ressentir parfois Rolling Eyes ).
Comme dit Runes "Toute la difficulté est dans le dosage" (faire trop ou pas assez...)

Pr la natation, petite, ma soeur aussi a été poussée dans l'eau pr plonger...depuis elle a un truc qui fait qu'elle "renifle, toussotte comme si un truc la gênait" tout le temps dans sa gorge ou nez (et ça fait + de 20 ans Evil or Very Mad ). Et moi-même je me rappelle que ceux qui ne savaient pas nager, restaient dans leur coin patauger (y compris moi), c'est tout. Donc, bon, on verra comment les moniteurs se comportent.

sweetylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 37

https://zcommezebrillon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Runes le Mar 22 Sep 2015 - 13:44

Floralys a écrit:
Runes a écrit:
Floralys a écrit:Ma réponse ici va peut être paraitre comme un cheveu sur la soupe... Je n'ai pas encore d'enfant, mais mes parents étaient "normopensants" et ce dont j'ai cruellement manqué, c'est d'écoute et d'attention.. Ils me disaient que j'étais trop sensible, que je devais m'endurcir, et tout le blabla.. Ils n'avaient pas le temps à m'accorder pour les devoirs et encore moins pour les activités extrascolaires. J'ai été sportive de haut niveau à mon adolescence, mais ils ne sont jamais venu me voir. ça a provoqué un gros manque de confiance en moi que j'ai longtemps gardé.
Quand je parle à mes parents aujourd'hui, je sens un énorme décalage. On ne se comprendra jamais. C'est comme ça.

Tout ça pour te dire que, même si tu viens ici pour avoir des conseils sur la marche à suivre pour rendre ton petit zébré heureux et bien dans sa peau, tu es déjà sur la bonne voie, puisque tu te préoccupes de son bien être, de comment mieux faire etc... Je trouve ça tellement génial Smile Bien sur il faudra que tu le laisses faire ses petites expériences pour qu'il puisse se trouver tout seul, le laisser voler de ses petites ailes zébrées, mais sois aussi là pour le soutenir, l'encourager, le faire sentir fier de lui. Les zèbres sont hypersensibles, à un point que les normopensants ne peuvent imaginer. Sois une bonne oreille, dis lui d'avoir confiance en lui et en ses propres choix.

Je crois que la première chose à apprendre à un zèbre, c'est la confiance en lui. Il se sentira "agressé" de toute part, incompris. Il va falloir qu'il comprenne que tout ce qu'il ressent n'est pas de sa faute et qu'il a toutes les ressources en lui pour aller là où il a décidé d'aller Wink

Bon courage

Voici une histoire où je me reconnais...ceci dit, il y a des parents normo-pensants qui soutiennent leurs enfants...heureusement. L'affectivité ne dépend pas du niveau d'intelligence. Nous avons eu juste des géniteurs, eux-mêmes en manque d'affection, la tête prise par leurs propres problèmes relationnels qu'ils ont supportés sans chercher à en sortir et reproduisant sans se poser de question l'éducation qu'ils avaient subie, d'où leur indifférence à leur progéniture.

Toute la difficulté est dans le dosage.

Merci pour ton message.. il m'apporte une autre vision sur ce que je vivais.. et je crois qu'en fin de compte, c'est bien ce qui s'est passé avec mes parents.. Merci pour ta contribution qui me permet d'y voir plus clair sur ce sujet encore délicat Gêné

You are welcome, my Dear ! Ceci dit, j'ai l'impression d'enfoncer des portes ouvertes...tu revivras tout cela quand tu auras tes propres enfants...sois-en certaine ! Tous les souvenirs ressurgiront et ça sera le moment de faire une résilience, même si parfois le souvenir t'arrive comme un boomerang en plein dans la tronche à des moments apparemment neutres comme acheter un imper ou un stylo, les préparer le matin, ou ne pas pouvoir les accompagner à une sortie pour cause de boulot...

Ceci dit, je ne prétends être meilleure que mes parents...mais je suis là quand besoin est (et même trop) : année du bac, ma fille m'a prévenue tout de suite : "tu ne vas pas commencer à stresser dès septembre, je gère ! Alors, on va se calmer tout de suite !". C'est sûr que pour le bac, mes parents n'ont pas stressé...ils ne savaient même pas ce que je passais comme bac et qu'est-ce que je faisais ensuite. Ils n'ont surtout posé aucune question qui pouvait les sortir de leur coma quotidien.

Ca ressemble à de la surcompensation ou je ne m'y connais pas ! affraid

Runes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 30/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Runes le Mar 22 Sep 2015 - 13:56

sweetylife a écrit:
teia a écrit: Oui, c'est ce que je pense. En restant toujours près de lui, surtout alors qu'aucun autre parent n'est présent, il risque peut-être d'intégrer qu'il n'a pas autant de capacités que les autres.  Fais lui confiance, il se fera confiance et fais confiance aux animateurs, il leur fera confiance.

Là encore je me pose la question: comment ton fils n'aurait-il pas peur d'aller nager si toi tu appréhendes un max Wink . Perso, je n'ai aucune envie de faire une activité quand je vois un ami/parent en avoir peur  Question . Je te répondrais donc, respirer un bon coup et faire confiance, tout en ne montrant pas ton appréhension Very Happy .
La natation, c'est beaucoup de plaisir avant tout. Pour éviter les grippes et autres, il existe des combinaison thermiques qui évitent à l'enfant d'avoir froid aux moments où il attend son tour.

J'ajoute que mon mari a été élevé par une maman très aimante mais très contrôlante (sans le vouloir). Elle avait les meilleures intentions du monde et se mettait sans doute beaucoup de pression pour être une très bonne maman. Il n'a aujourd'hui aucune confiance en lui-même. J'essaye d'être une maman pas trop couvante pour mes enfants, en pensant à ça.

Merci de ton avis teia.
J'essaie de lâcher du lest (peu à peu mais sûrement Smile ) Pas évident pour une maman angoissée comme moi (j'essaie de pas le montrer au petit, même s'il doit le ressentir parfois Rolling Eyes ).
Comme dit Runes "Toute la difficulté est dans le dosage" (faire trop ou pas assez...)

Pr la natation, petite, ma soeur aussi a été poussée dans l'eau pr plonger...depuis elle a un truc qui fait qu'elle "renifle, toussotte comme si un truc la gênait" tout le temps dans sa gorge ou nez (et ça fait + de 20 ans Evil or Very Mad ). Et moi-même je me rappelle que ceux qui ne savaient pas nager, restaient dans leur coin patauger (y compris moi), c'est tout. Donc, bon, on verra comment les moniteurs se comportent.

Elle toussotte comme quelqu'un qui n'"arrive pas à avaler ce qu'on lui a fait" et qui n'arrive pas à l'exprimer non plus ? Ca lui est resté en travers de la gorge, en fait !

On verra...en effet. Je me méfie (mais c'est tout à fait personnel) des comportements masculins en milieu sportif, la testostérone n'ayant jamais été identifiée comme l'hormone de l'intelligence (un garçon, ça ne pleure pas, tu seras un homme, mon fil, etc.).

Ca, c'est mon côté maman Tyrannosaurus Rex qui tourne autour de son nid.

Runes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 30/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par sweetylife le Mar 22 Sep 2015 - 17:58

Runes a écrit: Elle toussotte comme quelqu'un qui n'"arrive pas à avaler ce qu'on lui a fait" et qui n'arrive pas à l'exprimer non plus ? Ca lui est resté en travers de la gorge, en fait !

ouaip, ça doit être un peu ça, au sens propre comme au figuré Rolling Eyes

sweetylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 37

https://zcommezebrillon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Runes le Mer 23 Sep 2015 - 10:15

sweetylife a écrit:
Runes a écrit: Elle toussotte comme quelqu'un qui n'"arrive pas à avaler ce qu'on lui a fait" et qui n'arrive pas à l'exprimer non plus ? Ca lui est resté en travers de la gorge, en fait !

ouaip, ça doit être un peu ça, au sens propre comme au figuré Rolling Eyes

Ben, faut qu'elle crache le morceau ! De préférence à la tête du mec qui lui a fait cela ! Ou qu'elle le lui crache à la figure, si lui il ne saura pas pourquoi, elle, elle saura. L'autre, ça lui fera penser...pour une fois.

Runes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 99
Date d'inscription : 30/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Invité le Jeu 24 Sep 2015 - 13:03

sweetylife a écrit:Bonjour à tous,

Je cherche à échanger avec des parents "normaux" (comprendre non "zèbre") qui ont des enfants zèbres. Y'en a t-il sur ce forum? mise à part cette rubrique, je ne trouve pas où ils sont cachés...Rolling Eyes

Merci,
@bientôt

ps: mon petit zèbre a 5 ans et demi.

En tant que personne normale elevée par des parents normaux : j'ai été éduqué par la télévision. Ca m'a réussi faut croire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: y'a-t-il par ici des parents "normaux" avec enfants "zèbres"?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum