Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par Inanna le Dim 13 Sep - 11:19

Bonjour,

J'ai besoin d'écrire.
Faire le point.Dans le bordel de ma tête.Grenier aux pensées erratiques oui je vous l'accorde c'est mieux quand elles sont érotiques.
J'ai commencé à chercher l'amour dès le bac à sable.
J'en ai encore des souvenirs.des prénoms aussi.
les garçons tout doux qui me faisaient des bisous dans le dos quand nous écoutions l'histoire de la maitresse assis sur le tapis.
j'ai conservé aussi des lettres d'amoureux de lorsque j'avais 10 ans.
j ai tant de souvenirs.
Je mourrais en amoureuse parce que c'est ce que je suis tout au fond même si mon papa dit souvent que je suis une teigne Wink
je suis une adorable teigne!
Il suffit de m'apprivoiser.

n'est ce pas cela la construction amoureuse, faire connaissance, se reconnaitre en l'autre et s'apprivoiser, parler le même langage, trouver une longueur d'onde sur laquelle marcher en équilibre ensemble.

D'aussi loin que je me souviens j'ai toujours aimé tenir un journal, avec mes secrets, mes amours nombreuses rarement concrétisées ceci dit.
Je suis loin d'être une croqueuse d'hommes juste une amoureuse en série qui hélas n'a toujours à ce jour pas trouvé son alter écho, sa résonance, celui avec qui faire la traversée. j'ai aimé des femmes aussi.

J'ai énormément appris sur l'amour,les relations humaines, le couple. j'ai aussi lu pas mal sur le sujet, des livres de socio ou de psycho.j'ai étudié l'amour en aimant aussi, en m'ouvrant, en souffrant, me fourvoyant.
J'ai souvent cru que j etais lésée.
J attendais évidemment trop de l'autre.
Jai alors appris à ne plus rien attendre ou peut être suis je devenue plus méfiante ou plus consciente de l'horrible égo de chacun qui mène finalement à l'individualisme qui crie : "JE" veut être heureux.(il n'y a pas de faute, même si c est clair j'en fais souvent j écris trop vite)
Je suis restée 12 ans avec le père de mes enfants.
Avant lui j'ai aimé une catégorie d'hommes qui me ressemblaient, à tendance zébrée on va dire, des créatifs, des ténébreux, des hommes capables d'entrer dans mon univers et de m'inspirer avec le leur.
Mais ces hommes fuyaient ma passion souvent, ils avaient peur de ma capacité à aimer, que dis je à vénérer ^_^
ce que désormais je peux comprendre.
Aimer si fort, mettre l'autre sur un piédestal c est vraiment lui donner trop de responsabilité et l angoisser, réveiller sa peur de décevoir en ne se montrant qu'humain, en laissant paraître ses failles.

J'ai appris à aimer les failles, trop sans doute aussi.
Alors j'ai forcément attiré à moi des hommes cassés à réparer.
Quel plaisir pour moi, réparer l'égo et recoudre les petits coeurs, leur rendre leur dieu, les faire se sentir beaux, uniques et intéressants dans mon regard.
Je me disais: je fais du bien.
J etais alors une donneuse d'amour.
Virtuel la plupart du temps car j'ai longtemps vécu en artiste recluse.

J ai même aimé pendant mon histoire avec le père de mes enfants.
sans le tromper physiquement, mais mon coeur partait ailleurs, retrouver le goût, renaître.
Je mourrais à petit feu dans cette relation complètement inexistante. j'ai évidemment tout fait pour que cela marche.
Je rêvais comme tout un chacun je suppose d'une vie de famille harmonieuse et équilibrée.
Mais j'ai choisi de vivre, et de renaître, surtout j'ai choisi l honnêteté.
Je ne pouvais plus ne pas être moi, devenir ce que son regard me renvoyait.
j'ai fait deux dépressions post partum, et donc la seconde fut fatale pour notre couple, mais tout mon corps disait : pars, sauve toi! il est temps de vivre!

Je ne regrette rien.
Je pourrais dire ce genre de bêtises, ma jeunesse foutue, ma vie sexuelle si inexistante avec lui.
je savais tout ça, je niais. je voulais un homme "normal" qui me protège, pas encore tombé sur un torturé comme moi.
je voulais du simple , de la vie, de la joie, de l optimisme et c est ce que j'avais avec le père de mes enfants au début.

je ne suis pas aigrie, même s'il m'arrive de sombrer à l'amer, cest comme ça, je suis , cest comme ça que je vis mes émotions.Entière!
Tout ou rien. la voie du milieu? oh c est joli ça, mais bon je sais que le tiède m'ennuie.
Je sais encore m'emerveiller devant des amoureux qui s embrassent, de voir l étincelle dans leurs yeux et de ressentir ce qu'ils peuvent éprouver.
c'est beau d'être témoin de l'amour qui demeure encore ici bas. fort heureusement, quand on a conscience du reste.

La décision prise de quitter le papa ,j'ai sombré mais pas longtemps car la passion a frappé à ma porte.Comme si l'Univers n'attendait que ça de ma part: une reaction enfin, un pas vers une nouvelle porte pour obtenir ce que je désirais plus que tout.
J ai été incroyablement heureuse. Trop. Mais j etais encore dans le deuil, donc j'étais coupée entre les deux émotions.Magnifiques montagnes russes et périodes très inspirante.
Le bonheur était plus envahissant alors je me suis laissée porter comme jamais.
Et puis cet homme s est révélé être un pervers narcissique ou du moins un cruel manipulateur...et pour le mot cruel je pèse mes mots.
J ai eté longtemps choquée par cela.Je refusais de croire en ça. ce n etait pas possible, je ne pouvais pas m'être trompée à ce point.
on peut être méchant( con) sur le coup, dire un truc trop brutalement ok mais s entêter à être impassible, dur et froid quand l'autre baisse sa garde et parle avec douceur...c etait hallucinant ( pas d autres mots,je n'en croyais pas mes yeux)

Dr Jekyll & Mister Hyde. j'ai vu son empathie,la plus belle que l'on m'est offerte je crois.
je me disais: ce n est pas possible d'être aussi bon, bienveillant et d'avoir envie de prendre soin de moi, cela n existe pas.

Je pensais je crois de façon présomptueuse et prétentieuse être la seule capable d'aimer dans la dévotion et la bienveillance.
J ai été choquée par sa cruauté, ce n etait plus le même homme.
J avais sans doute aussi abusé.
je suis douée pour faire tourner les gens en bourrique je l'avoue.

je ne pense pas qu'ici on va me jeter la pierre... ce n est pas que j'aime faire souffrir.je ne suis pas sadique ni manipulatrice.je trouve ça pas très intelligent( bon après coup je vais être super contradictoire car plus tard pour me reconstruire j'ai acheté ce livre sur l'art de la manipulation pour ne plus me faire avoir Wink
http://www.amazon.fr/Manuel-manipulation-obtenir-presque-voulez/dp/275400744X/ref=pd_sim_sbs_14_4?ie=UTF8&refRID=1A70JBQ8PRF2WD61MDY9&dpSrc=sims&preST=_AC_UL320_SR200%2C320_
c etait plus par colère et pour rire que je l'ai acheté et je dois dire que c etait intéressant et que dans cette société c'est toujours bien de savoir quelques techniques pour laisser croire que les autres nous prennent pour des con(nes)...(...)

je ne manipulerais les hommes que sexuellement pour arriver à mes fins( rire), faute avouée à demi pardonner non?

j avais ce besoin de tester, c est je crois même par moment cela devenait maladif.Parait qu'on est tous névrosé(e)s ,tant mieux c est mieux que d'être psychotiques einh?Et puis je me soigne moi c est tout à mon honneur( rire) pourquoi il n'existe par des groupes de paroles de névrosé(e)s anonymes,ça nous ferait du bien...faudrait il aller confesser à l eglise tous nos délires ou alors juste à un psy...ou le faire dans les forums ou au gré du hasard sur internet lors d'une conversation virtuelle avec un ami à usage unique bien souvent...soupir.

il est clair que c'est un manque d'amour de soi qui demande sans cesse affirmation de l'amour de l'autre.
que l'autre voit notre pire, et l'accepte, nous aime malgré cela nous rassure.
Parce que je crois que nous savons tellement de nous, avec une grande lucidité, enfin pour moi c est comme ça.
j'ai lu un livre magnifique sur l'amour dans toute sa profondeur et de lucidité.
http://www.amazon.fr/Laissez-moi-Commentaire-Marcelle-Sauvageot/dp/2859409629

ce livre m'a tellement fait penser à cette histoire.je me lisais parfois dans certains passages, même si j entendais la voix de l écrivain.
ça vous fait ça aussi d entendre une voix à la lecture d'un livre, je suppose que oui pour certains.

Donc je testais.avec ce que d'autres auraient pu dire " cruauté", puisque je disais : quand je veux. je décidais de tout.
besoin de garder le contrôle sans cesse.

si je ne voulais pas le voir je le disais, cela aurait pu sembler capricieux finalement alors que c etait en partie mon mode de fonction et mon besoin de tenir l'autre à distance par angoisse de devenir un couple et de mourir de tout ce que nous découvririons de si trivial et laid en l'autre...le quotidien et tous ces trucs...

( avec du recul j'ai compris que je voulais garder le contrôle sur mes émotions, choses hélas toujours difficile à faire, et finalement le mieux est de lâcher prise mais bon avec l'anxiété bof...on voudrait la maîtriser,l 'apprivoiser, la gérer( je l'avoue là mes digressions m'énervent)

à force de tester, encore, et encore, il a fini par ne plus venir me voir.
Et il est devenu l opposé du dévoué.
Je crois qu'une part sombre en moi était peut être fière d'avoir réussi encore son coup.
j'ai cette tendance fâcheuse et inconsciente de vouloir chercher le pire du meilleur.
Je trouve peut être cela rassurant de voir le pire de l'autre,voir comment ils se comportent à son pire...
pour faire court : j avais encore réussi à saboter une histoire, que pour une fois je voulais sauver! vraiment!

Donc mea culpa, égo balayé devant ma porte toutes mes conneries...j'ai fait preuve d'une honnêteté et d'une humilité terrible.
Peu de gens savent avouer, reconnaître leurs erreurs, s excuser.
ça n'a rien donné.il m'a manipulée pour se venger peut être de ma trop grande franchise qu'il encaissait mal, il m'a gardée sans rien me donner.
il redevenait gentil et la minute d après acerbe et froid.
Il m'a rendue malade.
je suis entrée dans sa folie.
le matin au réveil dans le miroir j etais l ombre de moi même.
il me faisait des crises de jalousie hallucinantes et après me disait : ce n etait qu'un jeu, tu ne sais pas rire.
il semblait avoir un sacré soucis psychologique.
Il ne savait pas se remettre en question ni pardonner.

Ici je ne me sens pas fautive de tout non plus mais quand bien même j'ai été victime de ce PN j'ai aussi moi même eu un comportement trop égocentrique.

Quand je suis revenue avec tous mes bons sentiments ce n etait plus possible.
Je n'ai jamais autant insisté pour renouer avec quelqu'un. je me suis humiliée consciemment.

Ensuite j'ai recommencé à chercher l'amour je me suis fait une raison.
Mais je ne tombais que sur de possibiles hommes pansements, et je refusais de faire souffrir un autre. alors je passais aux suivants.
j'ai fait plusieurs rencontres qui n'ont rien donné.
enfin pas mal d illusions, idealisations et espoirs.
Les espoirs font toujours du bien, c est le début pour croire de nouveau que l'on peut aimer, et trouver une âme connexe.

J ai rencontré beaucoup de gentils garçons qui m'ont aussi redonné confiance aux hommes.
Je me suis aussi dis que j'avais de la chance d'attirer à moi de belles personnes même si les sentiments ne naissaient pas.
c etait rassurant.
Après avoir aimé un PN, on se dit : et si j attire de nouveau ce genre de ténébreux qui se regarde le nombril en moi qui n aimera que lui à travers moi?qui a besoin maladif de mon regard et de mon exclusivité?

J ai aimé deux hommes.un à la fois, et puis ensuite les deux.pas vraiment en même temps. Mais je voulais vivre le polyamour.
J ai pu ainsi me reconnecter à ma capacité d aimer et me rassurer.
j étais encore capable de donner, d'être proche, intime, de rire avec un homme , d'être en confiance( jusqu'à un certain point)
j'ai surtout eté amoureuse du premier mais tout etait encore dans mes projections hélas.
il n etait pas vraiment ce que j imaginais de lui.
Même si c etait et cela reste une belle âme.
je m'ennuyais avec lui.

le second, pareil, finalement je m'ennuyais avec lui.

Ma phobie dans les relations humaines : l ennui.
On s ennuie rarement seul. ou alors cet ennui dit davantage notre sentiment de solitude et notre frustration de ne pouvoir partager tout ce que nous aurions à partager.
par moment j'ai l'impression d'un gâchis.
de temps, d amour à donner, de lumière...


cette chanson me rappelle mon histoire avec le PN, qui était belle avant de devenir un enfer.


celle ci me rappelle la beauté de l'Amour masochiste que je lui ai porté, qui s arrête évidemment au côté poético inspirant de la chose, autrement non finalement je suis guérie de cela, je m'aime donc je fuis( celui qui veut ma peau de cette sordide façon)je suis vulnérable mais faut pas déconner!

Je ne dirais pas : plus jamais l'amour,fini! je suis trop vieille pour ces conneries ^_^
j'y crois encore avec tout ce que j'en sais aussi maintenant.
je doute parfois de l'amour véritable, dévoué, de la construction,de passer au delà de la passion des débuts qu'il est pourtant si délicieux de prolonger!
quelle douce melancolie que l'innamoramento...

Je me suis souvent demandée: est ce que je n'aime que cela, le côté grisant de l'extase amoureuse?ou le fait de voir mon égo si joli puisque je suis dévouée,je me donne j'aime et j'ai de l'amour à profusion...
il est vrai qu'amoureux on câlinerait son pire ennemi( si toutefois on en a un) mais je veux dire que l'amour nous change, nous rend meilleur et c est appréciable.
Alors certes on s aime grâce à ce que l'autre provoque en nous.

est ce que j'aime davantage l'amour et le sentiment amoureux que l'autre face à moi?
non je ne pense pas.
je suis toujours tellement reconnaissante à celui qui me provoque ces sensations, ses émotions.
Mais je veux aimer une âme, un corps, toute une essence, une cervelle aussi ^_^
Rien que de penser aux possibilités de me délecter d'une conversation infinie avec mon Autre potentiel me redonne le sourire.

Mais je fais partie des solibataires je crois, pas célibatante...enfin en tant que mère célibataire,je suis battante ça c est indéniable!

Je m'adapte assez bien à la solitude car je la connais depuis toujours, comme une vraie compagne en somme.
j'aime énormément la solitude, le calme, me ressourcer.Cependant ma soif de partage, d echange, de connection avec une autre et de créer ensemble, de faire de belles choses( autre que des enfants, ceci ne devrait jamais être une finalité, puis à mon âge je crois que c'est fini)

Je regarde ma vie amoureuse, et je me dis que j'ai passé ma vie à la recherche de ce lien.
Est ce ce sentiment d'incomplètude?
Non puisque ce n est pas mon genre d attendre l'âme qui me complètera, bouh!
non c est plus l'âme qui m'apaisera, avec qui je me sentirais" normale" et qui créera ce silence en moi...pour l'avoir sentie peu de fois je saurais le reconnaitre.

Je suis aussi persuadée que même si les histoires de coups de foudre semblent ridicules on reconnait l'autre, l'attirance n est pas que physique, c est ce que l'âme dégage à travers le regard et la voix qui sont des choses si importantes pour moi.

les hommes que j'ai rencontré ces derniers mois n'avaient pas une voix qui me plaisait.

Aussi pour moi qui suis atteinte de ce mal qu'est la phobie sociale j'ai vraiment besoin que son âme dégage quelque chose d apaisant et de calme et d'une réelle empathie autrement ça ne marche pas.

Je suis contente d'avoir réussi à aimer ces deux hommes après ma douloureuse histoire.
Mais il est clair qu'avec un regard lucide et honnête.
ce n etait peut être que des relations pansements que j'ai fait durer trop longtemps par peur de me retrouver seule?
pour mes enfants aussi?je voulais être normale, me mettre en couple, accepter quelque chose de simple et passer outre tout ce qui me déplaisait.

Maintenant me revoilà seule pour de bon, complètement seule, à errer sur les différents sites de rencontres et à me dire parfois: n est ce pas là une perte de temps?
mais si l'on ne fait rien quand on est dans ma vie dans mon cas, alors on ne rencontrera personne.
il faut provoquer sa chance non, ouvrir sa porte et inviter l'autre à venir à notre découverte.

Mes amours m'ont appris beaucoup,à mieux me connaître,à savoir ce qui était bon pour moi,à me révéler, à accepter tous mes défauts et à mieux vivre mes émotions, à lâcher prise aussi, à prendre des risques...mes amours m'ont fait grandir spirituellement.
j'aime bien mes cicatrices,je ne les cache pas, et personne ne peut briser mon âme.

Certes on pourra encore me faire souffrir, même si j'ai pris le parti de penser que personne ne fait le mal juste pour le plaisir, sans doute suis je une pauvre idéaliste!je pense que ceux qui font souffrir soit ils souffrent aussi, soit ils n'ont pas la maturité émotionnelle pour gérer la construction d'un lien à l'autre.
Cela demande une telle connaissance de soi et aussi une réelle ouverture d'esprit, d'âme , de coeur.

Aimer reste pour moi la chose la plus belle dans ce monde. l'amour sous toutes ces formes, alors je me console avec les autres, n'ayant pas encore celui avec qui le chemin sera bien plus amusant.

Ma solitude n'est plus aussi douloureuse que lorsque j'avais 20 ans.

Et je préfère être honnête et l'endurer que de me trouver avec n'importe qui pour avoir ma maison,mon jardin et mes enfants heureux à l abris, dans un confort dont je rêverais pour eux...

là je digresse mais c est aussi une chose qui me fait souffrir, une mère célibataire qui réussit financièrement ça ne court pas les rues,à moins d'être ingénieur...
je n'ai jamais eu l ambition de réussir une carrière.
je suis artiste Smile
alors j'ai dû me recycler pour trouver le juste équilibre ,gagner un peu d argent et avoir du temps pour mes enfants...
ma seule ambition etait de réussir ma vie, aimer et l'être en retour...
ouais ma fille va t en vivre d'amour et d eau fraiche!
non ça va je suis devenue très pragmatique(sourire de piranha).

j'aime beaucoup la rencontre et l'espoir que celle ci suscite.Bien sûr, tout est fait de nos projections mais c'est toujours agréable.
je préfère aimer que l'être, je préfère être celle qui admire et pousse l'autre à son succès, que l'inverse...même si j'ai connu pas mal de pygmalions et autres mécènes, je les remercie encore.ils m'ont tant aidée dans mes années formatrice quand je me découvrais enfin.

Il m'arrive de regretter d'avance tout ce temps passer sans lui, cet autre, cet imaginaire, mon complice, mon partner in crime...
Mais j essaie de positiver connement, allez quoi c est le chemin qui compte! après je vais me faire chier en charentaise comme la plupart des couples Wink
(rire)
je me dis souvent aussi que le couple que forme mes parents est à l exacte opposé de ce que j'attends d'une relation.
s estimer, s admirer mutuellement, s epauler, se pousser vers notre meilleur et focaliser sur le meilleur de l'autre.
mes parents se parlent mal et se disputent depuis toujours mais comme on dit ce n est pas donné à tous de vivre plus de 30 ans ensemble...
j'ai fait 12 ans et j etais déjà pas loin de leur ressembler alors j'ai cru que le couple c etait ça.

Cependant mes espoirs sont bien plus forts.Je ne cherche pas l'amour à tous prix.Je veux juste continuer de croire qu'un jour cela m'arrivera de nouveau, je tomberai follement amoureuse et cette fois cela durera et ce sera beau.



ps: je suis certaine que c est complètement décousu mais bon j ai essayé de résumé ce qui me mène où j'en suis là , ici et maintenant.
Je dois reprendre un nouveau départ et renouer avec mes espoirs.






Inanna
Inanna

Messages : 147
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par //ha!ha! le Dim 13 Sep - 20:38

.


Dernière édition par Pseudo non argumenté le Mer 23 Sep - 10:03, édité 1 fois
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 89

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par Inanna le Lun 14 Sep - 6:57

Oui! genre rangez moi vite ce bordel!aaaah si seulement c etait possible, ce serait bien cool!
Mais dans le fond le pire est derrière moi, je veux le croire et le meilleur toujours à venir, et puis l'espoir fait vivre alors autant en profiter un peu encore.
Inanna
Inanna

Messages : 147
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par lilou1660 le Lun 14 Sep - 11:21

Coucou, je trouve ça beau que tu y crois encore. Je suis divorcée avec 2 enfants j'ai refait ma vie (même sur n'aime pas cette expression). J'ai vécu avec l'homme de ma vie pendant 11 ans. Nous nous sommes séparé pour ne pas nous détruire mais c'était un coup de foudre une passion. Je l'adorais, je lui ai tout donné et il a tout pris. Aujourd'hui mon homme est quelqu'un de simple. Un amour platonique mais ma priorité à moi ce sont mes enfants, leur bonheur et leur équilibre. Une belle cause n'est ce pas ? Une belle connerie surtout ! Comme si ils ne verront pas un jour que j'aime toujours leur père. L'amour véritable existe mais est ce qu'il dure réciproquement ? Je ne pense pas. Je n'y crois plus pour ma part. Enfin je ne crois pas en un autre amour, je n'en veux pas d'autre. Je ne veux plus de quête éperdue. Je crois aussi au meilleur à venir et peut être qu'à force de surmonter nos différences et les épreuves, peut être que cet homme que j'ai choisi réveillera l'amour en moi. Peut être n'est il qu'un pansement bien que j'ai pris le soin d'en utiliser un ou 2 que ça arrangeait. Est ce que tu ne court pas après une chimère qui pourrait t'epuiser ? Est ce que je n'ai pas choisi la fatalité abandonnant tous mes idéaux ? Je te comprend tellement mais tu n'es pas lasse ? N'est ce pas un souvenir passé que tu veux faire revivre ?
lilou1660
lilou1660

Messages : 8
Date d'inscription : 08/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par Inanna le Lun 14 Sep - 16:49

lilou1660 a écrit:Coucou, je trouve ça beau que tu y crois encore. Je suis divorcée avec 2 enfants j'ai refait ma vie (même sur n'aime pas cette expression). J'ai vécu avec l'homme de ma vie pendant 11 ans. Nous nous sommes séparé pour ne pas nous détruire mais c'était un coup de foudre une passion. Je l'adorais, je lui ai tout donné et il a tout pris. Aujourd'hui mon homme est quelqu'un de simple. Un amour platonique mais ma priorité à moi ce sont mes enfants, leur bonheur et leur équilibre. Une belle cause n'est ce pas ? Une belle connerie surtout ! Comme si ils ne verront pas un jour que j'aime toujours leur père. L'amour véritable existe mais est ce qu'il dure réciproquement ? Je ne pense pas. Je n'y crois plus pour ma part. Enfin je ne crois pas en un autre amour, je n'en veux pas d'autre. Je ne veux plus de quête éperdue. Je crois aussi au meilleur à venir et peut être qu'à force de surmonter nos différences et les épreuves, peut être que cet homme que j'ai choisi réveillera l'amour en moi. Peut être n'est il qu'un pansement bien que j'ai pris le soin d'en utiliser un ou 2 que ça arrangeait. Est ce que tu ne court pas après une chimère qui pourrait t'epuiser ? Est ce que je n'ai pas choisi la fatalité abandonnant tous mes idéaux ? Je te comprend tellement mais tu n'es pas lasse ? N'est ce pas un souvenir passé que tu veux faire revivre ?

Hello Lilou, c est parce que ton vécu est différent du mien.Tu etais heureuse avec le père de tes enfants, apparemment...ou alors tu regrettes des choses idéalisées?
Je comprends le truc d'aimer encore quelqu'un qui a été notre grand Amour, mais je pense vraiment que l'on a plusieurs âmes soeurs et que si ça n'a pas marché avec une personne il y a des raisons, le reste c'est ce qu'on projette sur ce lien.
Se séparé pour ne pas se détruire je trouve ça étrange? Je comprends la passion tout ça, mais l amour c est vraiment pouvoir être là l'un pour l'autre alors pourquoi cette idée de destruction?
est ce que l'amour véritable dure réciproquement...j'ai envie d'y croire. Je pense que dans une vie( ce qu'il en reste Wink on peut s'aimer toujours,mais pas tout le temps. y'a un livre intéressant là dessus.
Parce que forcément lorsque l'on décide de vivre ensemble les choses changent un peu au fur et à mesure et le couple n'est pas toujours notre priorité. c est bien d'avoir ses passions, sa/ses vies à côté , nourrir des choses pour revenir à l'autre, se manquer pour mieux se retrouver.
Valoriser une personne, ne pas la prendre pour acquise, avoir conscience de la chance qu'on a de l'avoir dans notre vie c'est ce qui fait durer un couple et aussi surtout continuer de se découvrir, d'apprendre de l'autre.
Le père de mes enfants était qqn de simple, c etait vite devenu platonique...rien que d écrire ce mot j'ai des frissons d effroi!
je préfère vivre seule que m'installer pour une relation platonique!!
je ne sais pas quel âge tu as, mais le sexe c'est la vie ^_^
Quel âge ont tes enfants?
Mes enfants adorent leur papa alors j'ai énormément culpabiliser de prendre la décision.
Lui etait lâche mais je pense qu'il ne m'aimait plus non plus, on ne se rendait plus heureux depuis longtemps.
Je voulais rester honnête et surtout nos enfants ont besoin d'avoir des parents heureux séparément.

Depuis combien de temps es tu avec cet homme? est ce que tu t ennuies avec lui ou sa présence te rassure? avais tu peur de la solitude?
ou etait ce aussi d'un point de vue financier mieux pour tes enfants?

Je ne me résous pas à cela, j'ai "essayé" en me fourvoyant mais je ne peux pas.
Oui j'aurais une maison, enfin!!! un jardin! une balançoire pour les enfants,un lilas,un magnolia etc Wink
mais je veux me sentir épanouie et intéressée par la personne avec qui je fais ma vie,pas bailler à chaque phrase et angoisser le : oh putain mais il va rentrer tous les soirs,je vais me farcir sa tronche,sa voix aaaaaaaaah

je ne crois pas du tout à l'amour qui naît lentement au fil du temps mais bon du temps des mariages arrangés sans doute que cela arrivait par chance?

je me suis demandée si je courrais après une chimère.
Mais je sais ce que je désire, et l'ayant connu une fois...Ok mauvais exemple car il avait toutes les qualités dont j'ai besoin pour etre séduite mais il etait encore très immature émotionnellement et puis gros soucis psycho( oui le PN)
je pense qu'en amour il faut être exigeante autrement eh bien c est quoi?un pis aller, se contenter faute de mieux?
je ne cherche ni le prince charmant ni quelqu'un qui soit parfait,on le sait tous la perfection d'une n existe pas et deux est ennuyeuse
enfin un mec qui me dit oui amen ma chérie h24 cela ne m'intéresse pas.
je veux de l echange de l equilibre de l'harmonie du partage du gagnant gagnant, s émuler, s enrichir l'un de l'autre, pas se faire chier ensemble ou se taper dessus comme mes parents( que j'adore ceci dit)
après je me doute qu'il y a des disputes, des moments de ras le bol et que la solitude elle , restera la même.
ce n est pas l'absence de solitude que je souhaite mais de déreliction, ce besoin qu'à mon âme de partager avec quelqu'un qui peut entrer dans mon univers et à les bras pour recevoir tout ce que j'ai à donner.

ce qui m épuise ce st les sites de rencontres mais sont rares les hommes qui viennent me parler dans la rue et au boulot y'en a pas ou peu donc c est mort.

je suis quelqu'un à tendance fataliste mais j'ai aussi un côté plein d espoir idéaliste, sauf en amour j'ai conscience des realités.
je cherche un autre être humain comme moi que j'accepterais tel qu'il est et lui de même.
le sentiment d aimer vraiment l'autre, d avoir envie de le voir, de penser à lui ce n est pas idealiste...pourtant je ne vois autour de moi que des couples qui se font chier ou voudraient se separer mais y'a les enfants alors ils restent et vont sur gleeden ou autre Wink

pareil j'ai pensé aussi que c etait un souvenir que je voulais revivre.
cependant quand on retrace son parcours amoureux chaque "grand amour" ou passion,les histoires importantes quoi nous a amené à cette nouvelle personne. ils nous ont appris à aimer, et à savoir ce que nous recherchions vraiment.
alors je recherche une personne avec pas mal des qualités que j'apprécie pour vivre quelque chose de nouveau,de différent et d'encore mieux.
un lien doit nous faire nous sentir vivante, nous enthousiasmer.
Et je comprends la lassitude...
la séduction sur internet, les mêmes blablas....et tellement de personnes qui me parlent et je sais clairement que nous n'avons rien à voir...les opposés s attirent mouais bof, faut pas pousser quand même.
un gars qui aligne que trois mots et met des Lol partout, c est rhédibitoire ^^

pour les enfants qui sont ta priorité ça c est normale, toute maman devrait avoir ce sentiment.
pas juste pour se valoriser elle, mais pour voir ces petites âmes grandir s epanouir et être tellement heureux plein d enthousiaste.
je me dis que malgré ma vie actuelle mes enfants sont epanouis, heureux ,très expressifs et que nous avons trouvé un bel équilibre, alors l'homme à ajouter viendra.
je serai heureuse, je le suis déjà d'une certaine manière.enfin je veux dire je n attends pas tout de l'homme de ma vie et chaque rencontre je ne me dis pas ça y est c est lui, j'y vais avec le coeur et l esprit ouvert et puis on verra.
pour le moment de toute façon je m écoute et je n'ai plus ce sentiment d impatience et ce côté desespéré de vouloir trouver l'amour à tous prix
je me dis bah tant pis pour lui, il vient à moi au ralenti il ne sait pas ce qu'il perd!
Smile
en tout cas merci pour ton partage!
Inanna
Inanna

Messages : 147
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par Invité le Lun 14 Sep - 18:38

Tu es 'un distributeur d'amour à coeur ouvert'...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par Caracol le Mar 15 Sep - 19:05

Tu es 'un distributeur d'amour à coeur ouvert'...

Aimer si fort, mettre l'autre sur un piédestal c est vraiment lui donner trop de responsabilité et l angoisser, réveiller sa peur de décevoir en ne se montrant qu'humain, en laissant paraître ses failles.

echo, l'effet de la lecture de ces mots,
merci...
Caracol
Caracol

Messages : 520
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds dans la drôme

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par Fab. Fabrice le Mar 15 Sep - 19:56

NIN59 a écrit:Les espoirs font toujours du bien

N'abandonne jamais alors


NIN59 a écrit:je me dis souvent aussi que le couple que forme mes parents est à l exacte opposé de ce que j'attends d'une relation.

Est tu sure de ne pas inverser la proposition pour mieux te la masquer , je la trouve plus "lisible" comme cela, non ? ( l'existence du couple de tes parents t'étant antérieure) ... => Ce que j'attend d'une relation est à l'exact opposé du couple que mes parents forment ... ( Un lien entre les deux choses ? )


Rassure toi c'est possible de retomber grave amoureux Cool
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par lilou1660 le Mer 16 Sep - 12:19

Je crois encore au véritable amour mais l'amour qui naît en douceur ce n'est pas trouver la perle rare mais n'est ce pas bon aussi de voir grandir une chose belle et durable ? J'ai croisé la passion apres mon divorce mais toute cette force, cette explosion d'émotion m'a fait peur. J'ai un enfant de 11 ans et 1 de 8 ans et j'ai 41 ans. J'ai aimé mon ex mari mais je n'oublierai jamais que j'ai essayé de mourir plutôt que de vivre sans lui. Voilà où m'a mené la passion. Je ne veux plus de ça, je pense que je suis trop extrême. Je suis avec mon copain depuis 2 ans et oui je m'ennuie avec lui comme avec bcp de normaux pensants. Mais il est tout ce que je ne suis pas tout ce dont j'ai besoin pour vivre dans cette société et j'apprends chaque jour. Tu as raison de t'ecouter car ne pas écouter sa nature est un non sens. Je me dis juste que la passion n'est pas forcément ce qui rend le plus heureux. Si là est ton bonheur pourquoi pas mais moi je n'en veux plus et pourtant j'ai trop d'amour pour un seul homme. Je ne sais pas où me mènera mon histoire. La solitude ne me fait plus peur car je refuse aussi d'être comme ma mère qui a tout supporté et que je n'ai jamais vue heureuse. Je mise aujourd'hui sur un couple stable (trop peut être pour un zèbre) mais il y a du bon là dedans aussi.
lilou1660
lilou1660

Messages : 8
Date d'inscription : 08/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par Fab. Fabrice le Mer 16 Sep - 13:58

pale
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par lilou1660 le Mer 16 Sep - 14:40

Non ? Je me trompe ?
lilou1660
lilou1660

Messages : 8
Date d'inscription : 08/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par Fab. Fabrice le Mer 16 Sep - 15:20

Very Happy Non, tu a bien vu

J'ai du mal à accepter de renoncer comme toi à la passion, vécue, revécue, l'ai payé aussi mais la "simple" idée d'accepter d'y renoncer , par raison, me sidère ( pour moi même), je te comprend mais veut m'éviter de vivre ce renoncement. Cela m'est peut-être plus facile, ne m'étant pas créé d'obligations comme des enfants.

Ceci étant dit, je cherche également la stabilité, à chaque fois j'y suis allé pour la vie, sinon je ne l'aurais pas fait et je suis capable d'afficher la raison dans ma passion, forme de passion domptée, passion raisonnée en quelque sorte, faciltant aussi la dysmétrie...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par lilou1660 le Mer 16 Sep - 15:28

La passion raisonnée ? Connais pas ! Lol ! Je ne te cache pas que si elle me tombe encore dessus cette fichue passion je ne sais pas si j'aurai encore la force de dire non. Mes enfants grandissent et le moi devient de plus en plus pressent. Mon perso préféré de Marvel c'est Hulk !
lilou1660
lilou1660

Messages : 8
Date d'inscription : 08/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par Dame Seli le Mer 16 Sep - 16:32

Ou la "passion stable" ?

C'est ce que je recherche désormais ; après de belles passions éphémères, de la stabilité ennuyeuse, je me dis que pour moi, avec mes rayures, c'est ainsi que mon prochain (?) couple fonctionnera.
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie? Empty Re: Mon parcours amoureux , L'Amour véritable, la quête de ma vie?

Message par Fab. Fabrice le Mer 16 Sep - 17:27

@lilou : Ne t'inquiétes pas, la raison n'est parfois qu'une forte capacité à maitriser ce qui transparait, histoire de ne pas effrayer mais aussi de préserver ce que l'autre à comme responsabilité mais à l'intérieur, en vérité... Mais ceci m'évite de la quafier de "fichue passion", plutôt "passion souhaité" pour moi Wink  

@Dame Seli : J'aime cette idée; Passion stable, cela me convient surtout si comme je le pense cela inclu fiabilité
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum