Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Narkyss le Mar 8 Sep - 12:41

Arsenic a écrit:ce qui rend d'autant plus incompréhensible ce genre de lubies perfectionnistes qui consiste à se lever aux aurores pour admirer le lever de soleil, savourer un bon petit-déjeuner en écoutant son air de musique favori, se faire beau dans ses vêtements préférés, mettre le pied dehors, sourire aux inconnus et siffloter gaiement sous le ciel le plus radieux et à se croire ainsi immunisé à tout ce qu'autrui nous offre de désagréable et révoltant, du petit commentaire désobligeant à la controverse où l'on s'est un peu trop impliqué pour en ressortir honorablement.

C'est un bonheur que ce mode de communication que tu nommes "relation de confrontation" et qui se veut conjointement être le chantre du respect et de la fermeté ne court pas les rues, car il est tiède, plat et ennuyeux.

L'on pourrait tout aussi bien remplacer "lubies perfectionnistes" par moment de bonheur, si certains aiment se lever aux aurores, grand bien leur fasse, je ne vais pas leur demander d’arrêter ceci et de siffloter sous prétexte que leur vie m'ennuie, ni accepter que l'on soit un gros con parce que la vie est ennuyante. (ce que d’ailleurs je ne trouve pas, quand bien même je la rends calme.)

Je pense qu'il ne faut pas tout confondre, l'on peut aimer écouter au réveil ses musiques préférés, siffloter, être aimable et souriant, et pour autant on reste "humain", avec ses affres.

Narkyss
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2793
Date d'inscription : 07/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Princeton le Mar 8 Sep - 13:08

D'accord avec Arsenic. J'aime bien ton expression écrite.

Ayla a écrit:
Dernièrement, je me suis fait la réflexion que le monde est violent, que beaucoup de gens sont violents, volontairement ou non, selon des intensités et des modes différents, et pour des raisons différentes, et que je ne pouvais l'éviter ni en essayant de les changer, par exemple en leur inculquant une méthode de communication non-violente, ni en me retirant des interactions sociales pour ne pas la subir.

Alors je me dis que je n'ai qu'une chose à faire : accepter que le monde est violent, que les interactions sociales et que les actions des hommes et des femmes peuvent être violentes, et que ce n'est pas près de changer. Moi-même, je suis certainement violent parfois, aux yeux des autres, un chacal, une raclure : c'est inévitable. Et puis, on trouve injuste ce qu'un autre trouve juste, et inversement. Tout cela est souvent une affaire subjective.

Je te rejoins quelque peu sur ces propos...
La violence est inhérente à l'humain...à la hauteur des violences physiques ou psychiques qu'il a enduré.
Reconnaître cette part de Soi, et du Monde, n'est pas la chose la plus agréable qui soit...mais pour le coup, c'est faire preuve d'intelligence il me semble.
Tant qu'on la rejette, on l'alimente quelque part. De l'accepter permet une meilleure accession à Soi.
C'est une colère accumulée par des besoins bafoués qui se transforme en ressentis violents (par forcément orienté sur la source du conflit interne, plutôt sur un objet qui les réveillent) s'ils sont contenus/accumulés sans trouver leur voie de réalisation.

Oui je suis d'accord, disons aussi que reconnaître qu'il y a une certaine violence en nous permet aussi de se reconnaître plus humain, de ne pas se croire au-dessus des autres... On aimerait bien être le gentil contre les méchants, être du bon côté de la barrière, mais il n'y a pas vraiment de barrière. Il n'y a que des moments, où nous sommes l'un, l'autre, un peu des deux, et puis, selon les yeux qui nous regardent, selon les oreilles qui nous entendent, la barrière se déplace, les perceptions et les jugements diffèrent. Etre humain c'est abriter en nous le meilleur et le pire, mais souvent on reconnaît le meilleur, et on projette le pire sur les autres... Voilà qui est injuste ! Et on prête à autrui les défauts mêmes qui sont les nôtres. "We are so quick to point out our own flaws in others" (Julian Casablancas). Un peu comme dans le premier post de ce fil, on trouve une personne violente et alors on la compare à un animal... Et c'est la violence qui se propage... En nous et en l'autre...

Je me dis aussi qu'il ne faut pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis, qu'il est inévitable d'être jugé par les autres, de faire des erreurs, de commettre des injustices. Nous ne sommes qu'humains, et imparfaits... On me blessera souvent, et je blesserai les autres souvent, sans le vouloir, malgré moi, parfois volontairement... Ni d'anges, ni de démons, pas de violents contre des non-violents... Juste des hommes et des femmes embarqués dans cette grande aventure qu'est la Vie, qui ne se fait pas sans heurts, et sans heurter.

Dame Seli a écrit:Je m'efforce depuis des années maintenant d'appliquer l'idée suivante : il n'y a pas de gens méchants, il n'y a que des gens malheureux.

Les gens malheureux sont méchants, premièrement envers eux-mêmes. L'un n'empêche pas l'autre, et comprendre d'où vient le mal n'empêche pas de le reconnaître pour ce qu'il est et de lutter contre... Que les gens souffrent, soit, je le comprends, mais ça ne leur donne pas le droit de me faire souffrir aussi. Je peux comprendre, ça ne m'empêche pas de résister.

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1282
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par louise le Mar 8 Sep - 13:09

Personnellement, je n'arrive pas me réveiller le matin avec mes musiques préférées, et siffloter, sachant tout ce qui peur se passer dans une journée. Il n'y a qu'à la fin de la journée, que je parviens à me détendre et à accepter de rentrer des dimensions plus joyeuses, comme siffloter ou écouter des musiques que j'aime ou me rendre disponible totalement pour ceux que j'aime.
à Princeton : je suis tout à fait d'accord avec toi, il n'y a pas des gentils, des méchants, tout ça se déplace en fonction des interactions, des moments, etc. Le hic, une incompréhension à un moment donné crée des frustrations et donc de la tension, qui peut rendre "méchant", ou disons violents verbalement. Ou sans être violent, du moins dépressif jusqu'à entendre en soi des "violences" ou "tensions", alors qu'elles ne sont pas prononcées.

lapsus : oui c'était une erreur qui n'en est pas une Smile


Dernière édition par louise le Mar 8 Sep - 13:17, édité 1 fois

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Princeton le Mar 8 Sep - 13:14

louise a écrit:sachant tout ce qui peur se passer

Joli lapsus.

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1282
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Mar 8 Sep - 13:25

Pour ce qui est des références, des renvois sur d'autres pages internet (mais rassurez moi, vous faites pareil, hein?) , c'est pour rappeler l'esprit général de la communication non violente, et chacun y prenant ce qu'il / elle souhaite, ou rien. C'est à dire qu'on peut se dire (comme moi par exemple) que telle ou telle chose, nous, ça nous fait violence (ce (tu" supposé te définir, tout ça)
Là, je suis en plein exercice, parce qu'il y a quelques passages de messages fiéleux avec des quaiificatifs tout vilains mais je resterai digne.
ça ne veut pas dire tendre l'autre joue (ça, ce serait la compréhension de certains? certaines).
Pas dire non plus se réjouir absolument de tout (moi même j'ai beaucoup de colère et je ne suis pas toujours -j'aimerais non pas tant pour "obéir" à ces mouvements new age, mais parce que ça voudrais dire -pour moi, hein, je ne délivre aucune vérité applicable aux autres, c'est déjà bien assez compliqué comme ça) j'aimerais, donc, mais je ne parviens pas toujours à me réjouir de ce qui est beau, de ce qui m'est donné , de ne pas être malade.
Les gens méchants malheureux: oui, sans soute, peut-être. Je suis au regret (pour ma part) d'être forcée de constater qu'il y a aussi des cons et des gens mauvais. Sans doute qu'ils ne sont pas nés comme ça, y a bien eu un truc qui les a abîmés à un moment, ou à plusieurs, des parcours de vie chaotiques, mais les faits sont là, et je pense que pour certaines personnes ce n'est pas réversible.
Pour ce qui est du vilain propos fiéleux de dire que je pense, j'imagine, moi venue de mon monde de bisounours qui voudrait que tout le monde fasse caca dans de la sciure, bon bah plusieurs choses: je constate (une fois encore) que des dieux fréquentent le forum, ceux là même qui savent exacrtement (et mieux que toi) ce que tu penses.
Je ne prétends pas que les gens puissent changer, ne serait-ce pour cela, parce que qu'ils, elles semblent mépriser -en tout cas c'est ce que moi j'en comprends-
Je comprends aussi (c'était une de mes questions de départ) qu'en effet (hélas dirais-je, mais ce soupir ne concerne que moi) que gentillesse, bienveillance et intelligence ne semblent pas reliées. Dommages (déjà que tu peux, selon les situations, te sentir proche de 1ù ou 2% de la population, ensuite, comme pour moi, y a que les gens sympas et respectueux que je peux côtoyer.... )
Eh oui: je sais (comme vous ici, mais personne n'a prétendu le contraire,... on n'est pas mus, tous autant qu'on est, que par de bons sentiments, y a aussi ce qui relève de l'inconscient, la force du négatif, tout ça. Pour ma part, je ne développe pas (non pas parce que ce serait de la confiture pour les cochons comme semble le suggérer un des messages), c'est juste par ce qu'il y a pas besoin, on a compris l'idée.

Cette agressivité, ça pourrait être aussi lorsqu'on prend les autres pour des imbéciles (complexe de supériorité) et qu'on projette sur eux notre vision du monde (plutôt que de leur poser des questions, par ex). On pense a priori (on s'est raconté ça parce qu'on a rencontré qques illuminés new age qui faisaient des randos où ils mangeaient seulement du raisin en prétendant que ça les détoxifiait) que l'autre est ça. Et la question est réglée. Alors (je ne prétends pas dire: méchant dans le fond -parce que je ne sais pas, justement-) mais comportement méchant méprisant condescendant (ça je peux le dire) parce que la personne est seule, ne sait pas entrer simplement au contact d'autrui, tu sais, l'autrui différent que tu ne comprends pas (peut-être cette personne n'en a-t-elle pas envie, que sa décision est prise, elle a rien à apprendre de ce côté là, et ceux et celles qui prétendraient venir discuter de cela sont des êtres qui ne méritent pas qu'on leur accorde une seconde?)
Certains intelligents (QI élevé) ne pourraient pas entendre parler de l'intelligence (du coeur... attends, je vais vômir), l'intelligence des rapports humains, du lien entre les gens.
De fait, Gordon évoque différents types d'intelligences, dont l'intelligence inter-relationnelle , je me permets un lien
http://www.ateliergordon.com/les-piliers-de-la-methode-gordon
Et un autre (allez, je suis dingue), un site documenté rédigé par mes soins quand je pensais qu'on pouvait former les gens à être dans le lien, mais en vrai... ALors, bon, si ce travail peut intéresser quelques uns, unes,
http://lewebpedagogique.com/victorhugochaix/communication/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par louise le Mar 8 Sep - 13:29

Mais vous, les autres personnes, vous pouvez vous lever le matin en écoutant vos musiques préférées? Et profiter des beautés du matin, de manière fugace peut-être, le temps d'un flocon de neige...

* magalie93 : "ce serait de la confiture au cochons comme le suggère un des messages", peux-tu donner ce message? Que je donne un avis, si je peux me permettre.


Dernière édition par louise le Mar 8 Sep - 13:32, édité 1 fois

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par louise le Mar 8 Sep - 13:34

Oui, j'ai vu Arsenic, je suis d'accord avec ce qu'il écrit et c'est bien dit en plus Smile, encore que je ne comprends pas ce qu'il dit en parlant du mépris des autres.


Dernière édition par louise le Mar 8 Sep - 13:36, édité 1 fois

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Mar 8 Sep - 13:36

"pas de violents contre des non-violents..."
Bah si ... La personne qui met des pain en veux tu en voilà, qui passe son temps (quand elle essaie désespérément de non- communiquer avec les autres) à insulter, à dire des choses toutes simples comme "t'es con, tu comprends rien, voilà...", bah cette personne là a un comportement violent (qui, me concernant au moins mais d'autres personnes semblent penser de même) qui va faire qu'on va la fuir (et dans ma tête, je me dirai: de ce côté là, trop violent, trop compliqué... en fait, je ne perds même pas mon temps à réfléchir si c'est elle, son comportement, sa vie, tout ça, juste, je vais voir ailleurs où c'est plus calme pour moi).
Ces trucs de communication non violente et consort, le problème (je comprends ça), c'est que les gens pensent que c'est une morale (c'est bien, c'est mal) alors que (une fois encoie, c'est la place que je donne à ça), moi je trouve que (pas systématisé, hein, s'agit pas d'appliquer comme des benêts) ce sont des outils de connaissance de soi et des autres. ça fait du biern.
Pour ma part, j'ai le sentiment d'avoir progressé dans le relationnel (je ne suis pas rendue, y a encore beaucoup de taf) et le fait d'y parvenir un peu mieux, parfois, eh bien ça me donne (pour moi même) un meilleure image de moi (je croyais avant que j'étais seulement chiante, colérique, difficile... Quelle n'a pas été ma surprise et ma joie lorsque qqn m'a dit récemment que j'étais très à l'écoute et d'une gentillesse rare... Bon, c'est arrivé une fois, mais j'ai aimé pouvoir être cette personne là, à ce moment là, pour qqn d'autre... Mais je suis peut-être faible , j'ai peut-être encore besoin qu'on m'aime...)
Pour ma part, je ne dis pas ni ne crois qu'il faille mettre sa colère ni ses sentiments négatifs sous le tapis, les étouffer (parce que là, implosion assurée à plus ou moins long terme), mais qu'il s'agit d'essayer en effet de les comprendre mais aussi d'apprendre à les mettre en forme (pour si, pour autrui) de sorte que ce soit communicable (si l'on veut communiquer, évidemment, si l'on est mieux tout seul sur son île et qu'on pense que tous les autres sont des connards, évidemment, on peut continuer à aboyer).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par louise le Mar 8 Sep - 13:38

je ne pense pas que les autres soient des co...en général on pense plutôt ça de moi. Et quand on n'a pas fréquenté les personnes en live, c'est difficile de communiquer "juste".

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Narkyss le Mar 8 Sep - 13:40

ben moi je serais curieuse de voir l'illustration.

Narkyss
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2793
Date d'inscription : 07/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Mar 8 Sep - 13:41

"Laisser les autres « êtres » et « vivre », n'est-ce pas également laisser les gens mépriser qui ils veulent, les laisser exprimer leur négativité, leur agressivité, et les laisser monter à la confrontation avec qui bon leur semble ? " Oui, parfaitement, je n'ai jamais prétendu le contraire.

"que beaucoup ne comprennent pas" là, par exemple, cette remarque laisserait supposer que tu penses que beaucoup sont vraiment limités ici. Je dis seulement qu'en matière de réception de ce message c'est bof, et qu'il y a des gens comme moi (susceptible, il est vrai) chez qui ça empêche, ça coupe immédiatement toute communication (ce qui en soi n'est pas un problème fondamental: je sais que je suis intelligente, d'une part, j'ai des amis et le monde est vaste, d'autre part)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par louise le Mar 8 Sep - 13:42

l'illustration? On peut déjà échanger des photos Smile
Je vais réfléchir à ta remarque..
J'avais bien vu "limité"...

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Mar 8 Sep - 13:44

"Je trouve tout aussi immature et néfaste l'attitude qui consiste à s'enfermer dans un rôle que celle qui consiste à croire l'humain déformable à souhait en prétendant que ces rôles n'existent pasque je me garderais bien d'ailleurs d'illustrer par un exemple. "
Tout ça, pour moi= ultra violent.
ça existe, ça a le droit d'exister, oui. Si l'idée c'était que je réfléchisse avec cette personne (mais je ne le crois pas, ce que je semble incarner à ses yeux étant sans doute beaucoup trop méprisable), si en tout cas, y avait cette envie, bah moi je ne peux pas du tout (et comme je ne me force pas, en général)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par louise le Mar 8 Sep - 13:47

on ne peut pas nier qu'il existe des rôles à jouer. Ca n'empêche pas que la personne existe.

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Mar 8 Sep - 13:59

OK, que certains aient envie d'être dans le rôle du méchant, libres à eux. Moi, c'est pas mon kif. Ni d'être dans ce rôle là, ni de fréquenter, être reliée d'une façon ou d'une autre à ces personnes. Bon, quand c'est ton voisin, tu ronges ton frein, mais là, qui t'oblige, hein? Personne. Tout cela , je le rappelle (qu'on me fasse pas des procès d'intention), n'est pas un problème. J'obtiens la réponse à ma question: l'intelligence et la gentillesse, respect ne sont pas liés particulièrement. Comme dans la vraie vie, avec les gens en général.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Philin (varna) le Mar 8 Sep - 14:08

Moi j'aimerais assez qu'un sujet soit créé, pour lequel des rôles (par exemple 6) soient attribués à chacun, à tour de rôle.

Ainsi donc, si chacun sait que l'autre joue un rôle qui lui a été attribué, cela signifie, je crois bien :
1) qu'il n'est pas ce qu'il fait (méchant, gentil, etc.)
2) que mon tour va arriver (hihi ?)
3) que si j'attends mon tour pour me venger, je me rappellerais aussitôt que tout ça n'est qu'un jeu, et que le BUT de ce sujet est l'EXPERIENCE pour elle-même ET pour ce que chacun en tirera. (Il s'en trouvera sûrement des qui ne savent décidément pas être méchants, d'autres gentifs, etc.)
Mais j'anticipe, je parle là déjà du sujet suivant :-)

Philin (varna)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 780
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Pieyre le Mar 8 Sep - 14:09

X-OR Sherif de l'espace :
Laisser les autres « êtres » et « vivre », n'est-ce pas également laisser les gens mépriser qui ils veulent, les laisser exprimer leur négativité, leur agressivité, et les laisser monter à la confrontation avec qui bon leur semble ?
C'est bien pour cela que je crois pas que la communication dite non violente convienne à tous les échanges, notamment les débats d'idées. Pour que la violence soit canalisée, il ne s'agit pas de tenter de la censurer dans les esprits ni sur les forums mais de la sanctionner à sa mesure, pas davantage. Et, pour cela, il faut une autorité légitime.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15282
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Narkyss le Mar 8 Sep - 14:09

Je comprends pas cette histoire de rôle, est-on entrain de dire que chacun joue un rôle ?

Narkyss
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2793
Date d'inscription : 07/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Dame Seli le Mar 8 Sep - 14:10

il y a des gens malheureux qui sont bienveillants; alors pourquoi pas des gens heureux qui seraient malveillants
Mais c'était nier un peu vite (et avec quelle intention !) qu'il puisse exister des méchants - heureux !

J'ai un souci sur la définition des termes, là ....
Je n'arrive pas à concevoir que des gens malveillants soient "heureux" ....
Si il y a de la malveillance en quelqu'un, comment peut-il/elle être "heureux" ?
(je n'ironise pas hein, c'est un vrai questionnement pour moi)

Quand on se sent agressé, c'est parfois parce qu'on est réellement agressé

Oui, oui, je ne conteste pas ça.
Ce que je voulais dire, c'est qu'est-ce qui fait en nous qu'on ressent l'agression ?
Puisqu'on peut constater dans les échanges, qu'un propos fera une personne A se sentir agressée et pas une personne B ?
Je prends pour exemple des propos misogynes échangés sur certains fils ; je vois bien certaines femmes réagirent avec vivacité, elles se sentent agressées ; perso, ces mêmes propos ne me font ni chaud ni froid.
Il y a donc bien en chacun d'entre nous quelque chose qui nous fait ressentir plus ou moins ou pas d'agressivité ?
C'est ce que tu dis, zeHibou :
des participants qui se sentent insultés ou traités de façon irrespectueuse alors que les propos restent pour moi dans des limites très tolérables; question de susceptibilité j'imagine.

Susceptibilité, ou d'autres choses qui font écho.

Je sais que tout ce que j'écris est mal pris, alors que je n'ai pas de malveillance. Je ne cherche pas à blesser mais plutôt à me protéger. Etant donné que j'en ai pris pas mal plein la tête. Je ne comprends pas du tout pourquoi on se méfie de moi. Ca n'a pas de sens

Ca rejoint ce que j'écris au-dessus, vu de l'autre côté de la barrière.
Qu'est-ce qui fait que tu penses que tes propos sont "mal pris" ? Pourquoi as-tu le sentiment qu'on se méfie de toi ?

On est bien dans des interactions qui n'ont rien de rationnelles.
Un(e) émet, à sa façon, avec ce que ça signifie pour lui/elle ; l'autre reçoit, avec ce que ça signifie pour lui/elle.

Je me dis aussi qu'il ne faut pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis, qu'il est inévitable d'être jugé par les autres, de faire des erreurs, de commettre des injustices. Nous ne sommes qu'humains, et imparfaits... (...) Juste des hommes et des femmes embarqués dans cette grande aventure qu'est la Vie, qui ne se fait pas sans heurts, et sans heurter.

+1

Pour ma part, j'ai le sentiment d'avoir progressé dans le relationnel (je ne suis pas rendue, y a encore beaucoup de taf) et le fait d'y parvenir un peu mieux, parfois, eh bien ça me donne (pour moi même) un meilleure image de moi

Tout pareil ; je me sens bien mieux aujourd'hui avec moi-même qu'à une lointaine époque où j'aboyais après les gens .... Embarassed


Merci en tout cas Magali d'avoir ouvert ce fil.
Je trouve pour le coup les échanges particulièrement constructifs et .... respectueux !!! Smile


PS : c'est involontaire de ma part de ne pas citer les personnes dont je reprends les propos ; pourquoi quand je fais [quote], ça ne reprend pas l'auteur(e) ?
Il n'y a qu'en cliquant sur "citer" que ça le fait ?
Question

Dame Seli
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Mar 8 Sep - 14:11

Idée vraiment sympa, Philin (Varna), je suis pour participer (même si je pense ne pas être purement gentille, j'aimerais essayer de me comporter comme une méchante). Mais , s'il n'y a pas de thème d'échange pour l'expérience, ce serait une forme creuse, non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Princeton le Mar 8 Sep - 14:13

Magali93 a écrit:ça me donne (pour moi même) un meilleure image de moi (...) et qu'on pense que tous les autres sont des connards, évidemment, on peut continuer à aboyer).

Quelle est une des motivations sous-jacentes alors, sinon celle d'avoir une meilleur image de toi aux dépens des autres ? "Moi je suis non-violente, les autres sont violents, les autres devraient être comme moi, et je vais leur dire comment faire, et sinon je me plaindrais d'eux. Moi au moins je ne suis pas comme eux, qui aboient, qui pensent que tous les autres sont des connards, qui sont des animaux, qui me maltraitent."

Cela me fait penser à la parabole du pharisien et du publicain :

Luc 18.9. Il dit encore, à l’adresse de certains qui se flattaient d’être des justes et n’avaient que mépris pour les autres, la parabole que voici :
10 « Deux hommes montèrent au Temple pour prier ; l’un était Pharisien et l’autre publicain.
11  Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui–même : “ Mon Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain ;
12 je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que j’acquiers. ”
13 Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : “ Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis ! ”
14 Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l’autre non. Car tout homme qui s’élève sera abaissé, mais celui qui s’abaisse sera élevé. »

Je comprends que ton but se veut louable, pourtant rien n'est blanc ou noir. Chacun apporte à la table son individualité, sa personnalité, ses couleurs, ses mots, ses émotions et oui, sa violence, son agressivité, son énergie, son style. Est-ce que la présence d'autrui n'est pas souvent ressentie comme une violence ? Alors nous ne sommes pas le tout, nous sommes un face aux autres, face à l'autre. Voilà Autrui qui ne pense pas comme nous, ne parle pas comme nous, n'agit pas comme nous ! Autrui devient un problème, et nous sommes le sien. C'est la naissance du conflit. Et si cette violence était en fait une aubaine ? Et si la présence de l'autre nous secouait, nous révoltait, allait toucher aux tréfonds de nous-mêmes, dans les recoins les plus sombres ? Et si l'Autre nous sauvait en nous condamnant, en nous heurtant ? Et s'il nous condamnait à nous regarder en face ? A dire, à affirmer ce en quoi nous croyons, à réitérer qui nous sommes, encore et encore ? S'il nous forçait à parler ? S'il nous permettait d'exister ? L'Autre peut bien être une violence, mais elle est salutaire, comme un plongeon dans l'eau glacée, parce qu'il réveille nos sens, nous met face à nous-mêmes et à nos propres contradictions, nos propres conflits, notre propre humanité...

Et si entendre cet Autre dire que "les autres sont des connards" (ah tiens, il ne s'y compte pas, cet autre de ces autres...) était aussi une chance, parce qu'alors il me dit : un autre être humain que moi a des pensées violentes, injustes, cruelles; alors cet autre est humain, et moi aussi j'ai le droit d'avoir ces pensées, et ce que je vois en l'autre, je peux l'accepter en moi-même, pour moi-même, je saurais désormais, que je peux penser que les gens sont des cons, que c'est normal... Et voilà un lien qui lie les êtres humains entre eux, pas dans la béatitude mièvre, mais dans le conflit, l'altercation, la douleur, qui rappelle sans cesse l'existence de cet autre qu'on voudrait mettre sous le boisseau, tamiser, dont on voudrait arrondir les angles, désamorcer, limer les griffes, mais qui revient toujours, incorrigible, invincible, pour nous piquer à vif, pour dire : "j'existe ! et je ne suis pas toi ! je suis autre !" Sur ce forum, il y a des conflits, des combats, des critiques, de la violence, de l'agressivité, mais quel spectacle en réalité ! Quel miracle ! Ce sont aussi ces conflits qui nous unissent, qui font ce lien, tellement plus profond qu'un lien tout de sucre et de douceur et de non-violence. Pourquoi ? Parce qu'à la différence de ce dernier, tronqué de toutes les aspérités que la vie et les relations comportent, le premier est réel, entier, fait du beau et du moins beau, de l'amour et de la haine, de l'affection, du désir, de la violence, de l'envie, de la peur, de la colère, de l'orgueil, de l'égo, de toutes les émotions humaines, de toutes les couleurs... J'apprends au contact des autres, qu'il soit doux ou violent, leur humanité et la mienne.

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1282
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Philin (varna) le Mar 8 Sep - 14:15

Dame Seli a écrit:
il y a des gens malheureux qui sont bienveillants; alors pourquoi pas des gens heureux qui seraient malveillants
Mais c'était nier un peu vite (et avec quelle intention !) qu'il puisse exister des méchants - heureux !

J'ai un souci sur la définition des termes, là ....
Je n'arrive pas à concevoir que des gens malveillants soient "heureux" ....
Si il y a de la malveillance en quelqu'un, comment peut-il/elle être "heureux" ?
(je n'ironise pas hein, c'est un vrai questionnement pour moi)


Les deux citations ne sont pas des mêmes personnes ; moi c'est la seconde :-)
Des malveillants heureux, d'accord que ça ne se peut, puisque la malveillance procède, je crois bien, d'une mauvaiseté logée dans notre coeur. Mais des méchants heureux, comme les c.. de même acabit, je persiste que oui, c'est possible.
NB/ Moi, dans le doute, je renonce personnellement à l'être :-)

Philin (varna)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 780
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Narkyss le Mar 8 Sep - 14:15

Dame Seli a écrit:
Ce que je voulais dire, c'est qu'est-ce qui fait en nous qu'on ressent l'agression ?
Puisqu'on peut constater dans les échanges, qu'un propos fera une personne A se sentir agressée et pas une personne B ?
Je prends pour exemple des propos misogynes échangés sur certains fils ; je vois bien certaines femmes réagirent avec vivacité, elles se sentent agressées ; perso, ces mêmes propos ne me font ni chaud ni froid.
Il y a donc bien en chacun d'entre nous quelque chose qui nous fait ressentir plus ou moins ou pas d'agressivité ?
C'est ce que tu dis, zeHibou :
des participants qui se sentent insultés ou traités de façon irrespectueuse alors que les propos restent pour moi dans des limites très tolérables; question de susceptibilité j'imagine.

Susceptibilité, ou d'autres choses qui font écho.

Peut-être que je miserais plutôt sur une question d'individualité.
Plus je deviens "individu", moins celui ci "accepte".

Narkyss
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2793
Date d'inscription : 07/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Pieyre le Mar 8 Sep - 14:17

Citations:
Dame Seli, quand on cite un message, seul le pseudo de son auteur apparaît dans la balise quote. Si l'on veut faire apparaître les autres pseudos de la même façon, il faut reproduire à la main la même forme à chaque fois qu'on cite leurs propos.


Dernière édition par Pieyre le Mar 8 Sep - 14:18, édité 1 fois

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15282
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Mar 8 Sep - 14:18

Dame Seli a écrit:Si il y a de la malveillance en quelqu'un, comment peut-il/elle être "heureux" ?
Parce qu'en tant qu'émetteur, il se voit émettre de la bienveillance ... En tout cas pas de la malveillance, même si c'est reçu ainsi par le récepteur.

Personne ne vit bien en se disant qu'il est une pourriture.... Déni de responsabilité derrière cela, voire plus ...

, ça ne reprend pas l'auteur(e) ?
Il n'y a qu'en cliquant sur "citer" que ça le fait ?
Question
Oui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum