Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 21:35

Il existe déjà deux sujets (peut-être davantage) sur la CNV (Communication non violente de Rosenberg, ou encore Salome), ceux et celles que ça intéresseraient pourront à leur guise se reporter à ces pages.

http://www.zebrascrossing.net/t1158-la-communication-non-violente
http://www.zebrascrossing.net/t14415-la-communication-non-violente-de-marshall-rosenberg?highlight=communication+non+violente

Là, le propos, ce ne serait pas cela. Ou pas tout à fait.
Je suis frappée de constater que dans la vie et ici sur ce forum, des gens qui pensent à mon avis sincèrement être des personnes respectueuses, gentilles, disponibles pour leur prochain, eh bien ces personnes se retrouvent à se comporter comme des crevures (ou des petits chacals, selon le degré de méchanceté déployé) avec autrui (pas toujours, hein).

J'aimerais qu'on essaie de lister différentes situations (qui font qu'il y a comme une petite perte de maîtrise, qu'on se retrouve à ne pas incarner ce que l'on dit qu'on est, ce qu'on aimerait vraiment être).

Mais avant tout, quelques repères de communication, SVP, sur ce fill. Ce n'est pas mon sujet, entendons nous bien, si ça part en cahuette, je retournerai lire des trucs bien ailleurs (mais j'essaie, va savoir, si ça se trouve, ça peut avancer intelligemment). J'écris ça maintenant, je ne ferai pas l'arbitre pour délivrer des cartons de diverses couleurs, on est tous des grands, hein.

L'idée (dont j'aimerais tester la faisabilité) , ce serait justement de communiquer, de parvenir à incarner dans nos propos cette maîtrise de soi, le respect de l'autre, de son point de vue (s'il/ elle écrit ça, même si ça semble fou, il/ elle a ses raisons, on peut essayer de lui demander des précisions, et surtout se garder de l'agresser).
Tout le monde ne sera pas d'accord avec ces principes de base, certain(e)s estimant que le fight, le bon gros charclage, c'est sain. Ce n'est pas mon avis. Pour moi, le seul débat possible, c'est le débat démocratique. Je peux imaginer conduire l'autre un peu vers ma manière de voir seulement si mes arguments sont intéressants, pertinents, si je les avance en le respectant lui, elle ("je vois ce que tu veux dire, toi, tu dis que .... parec que ....; c'est une façon de voir, que je comprends en partie, et que j'aimerais essayer de compléter par la mienne , on verra si ça nous fait avancer..." enfin, quelque chose dans ce genre là) De la même façon, si l'autre agit, m"écrit, me parle de manière respectueuse, je serai ravie d'apprendre qqch de lui, d'elle.
Pour moi (mais tout le monde ne sera pas forcément d'accord, là encore) renvoyer l'autre à dix pages ineptes en hongrois sous-titré sur tel point de telle recherche des années 50, c'est lui dire qqch comme "documente toi un peu et tu reviens quand tu veux discuter avec des gens sérieux".
Les généralités, propos généraux, moi, ne m'intéressent pas, c'est pas incarné. Ce qui m'intéresse (aussi) dans la communication avec les gens, bah c'est les gens justement. A travers les propos, les choix de champs de connaissances (auxquels ils , elles ont la bonté de bien vouloir essayer de m'initier si je veux), je vais un peu voir (à l'écrit c'est vrai, mais c'est déjà ça) qui c'est. Et avec l'idée qu'on a le droit d'avoir un avis (point de vue, opinion), un ressenti. Parce qu'on est des êtres complets, d'une part, et que parfois on ne sait (moi en tout cas) pas bien ce qui se passe en nous. Alors on peut faire des erreurs.

Voilà des bases.
Qu'on retrouve dans la pensée des colibris et de Pierre rahbi (ici, la page sur : la page sur ce qu'il appelle le sens du sacré, mais dans une pensée laïque)
"
En quelques points, le sens du sacré c’est :

se sentir relié aux autres et à la nature dans la solidarité et la complémentarité ;
porter les valeurs de la tolérance, de l’entraide, et de la coopération ;
être pleinement présent à chaque instant que nous vivons ;
responsabiliser notre existence avec honnêteté, sincérité et douceur ;
incarner nos engagements et nos valeurs dans les actes simples et quotidiens ;
garder confiance quels que soient les évènements que nous traversons, tirer les éléments positifs des épreuves et les leçons qui nous seront utiles pour avancer ;
nous laisser surprendre par les cadeaux de la vie."

Ou ce qui concerne l'écologie relationnelle:
Sont opposée la relation d'affrontement et la relation de confrontation
"Dans la relation d’affrontement, on trouve la Soumission (pseudo acceptation, passivité, dépendance) et l'Opposition (rejet, refus, agressivité) ce mode de communication a été conceptualisé par jacques Salomé sous le nom de système SAPPE (sourd, aveugle, pernicieux, pervers et énergétivore) où l'on régle ses comptes.
accusations, critiques, reproches, jugements, étiquettes, diagnostics, exigences, ordres, menaces, culpabilisation, interprétations, comparaisons, surenchères, mobilisation, dénigrement, moralisation.

Tandis que la relation de confrontation permet de me positionner clairement, me définir, affirmer mes idées, ressentis, besoins et que j’accepte que l’autre ait un autre point de vue."

Pour ce fil , on pourrait essayer d'identifier les situation où l'on s'est retrouvé à ne plus pouvoir incarner ce qu'on voulait, ce respect de l'avis de l'autre (si la personne a envie d'être méchante et de déglinguer les autres popur avoir raison, ok, c'est son système, mais pas besoin de venir troller ici), ce qu'on s'est dit, ce qu'on a imaginé (quelle part de factuel, quelle part de projection sur l'autre de notre monde intérieur, de nos craintes, etc?)

On pourrait dire aux autres si d'après nous, c'est possible ça ou si en effet c'est une gageure, un peu naïf peut-être.

Bon, si ça dit à certains de poursuivre.
Au plaisir de vous lire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 21:36

https://www.colibris-lemouvement.org/comprendre/le-sens-du-sacre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 21:52

Parfois pour m'amuser, je me mets à défendre un avis totalement contraire au mien, le but étant d'être le plus convaincant possible. Je le prends comme un jeu, mais ça m'aide à me mettre dans la peau de mon prochain.

Je suis par contre ennuyé que tu balances des références plutôt évidentes à certains forumeurs (et si ça me crève les yeux à moi qui ne suis le forum que depuis peu...)

ça ne va pas vraiment dans le sens de ton post qui prône le contrôle, l'intelligence, le recul...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 22:02

Qui semblent évidentes intellectuellement, bah oui, évidemment, on connaît ça par coeur cette soupe de bons sentiments.
L'intelligence: je parle d'intelligence du coeur , et je me demande (j'espère me tromper) si les gens intelligence qui en ont une grosse 'd'intelligence) bah justement, tout ça, pour eux, aime ton prochain comme toi même , c'est pas des grosses foutaises. Alors, pour bien montrer qu'on est intelligent, bah on fait le contraire (qqn mettait un truc sur le hipster, le type décallé, jamais pareilm), on se comporte cpomme un gros c....
Est-ce que le summum de l'intelligence (les plus intelligents des intelligents) ne seraient pas en mesure de s'affranchir de ce besoin (maladif?) de se démarquer du bon peuple. Est-ce que la personne vraiment très intelligente n'est pas celle qui détient cette sagesse?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 22:03

Est- ce que c'est pas le signe que les gens vont pas bien que ce qui relève de la bonté soit relégué là, dans la fosse commune des idées?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 22:07

Et la question (surtout) c'est que même si on connaît ça par coeur (dans notre tête, on le sait, hein, on est des malins, suffit qu'on lise une fois pour le réciter par coeur), on le fait pas, ça reste bloqué en haut.
Ma question (à moi, aux autres gens intelligents sur ce forum) c'est de savoir si l'on peut être réellement bon (je m'en fiche des références, en l'occurrence), si on peut avoir envie de devenir une personne meilleure, ne pas mépriser les autres, être capable de les entendre, de les laisser exister à leur guise (libres), si on peut tout ça et être intelligent. Si la réponse qui apparaît est non, ce sera triste (pour moi ) mais ce sera un élément de réel à prendre en considération.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 22:24

L'idée que l'intelligence et la culture, les connaissances encyclopédiques, c'est distinct (mais ça, on le sait aussi, hein). Du coup, les liens, c'est pour voir l'idée, mais cela n'a aucune prétention à renvoyer à un système d'idées complexes (au contraire, c'est bien simple)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Pieyre le Lun 7 Sep 2015 - 22:33

Quelle que soit la définition que l'on donne de bon et d'intelligent, il me paraît clair que c'est compatible puisqu'on trouvera des personnes qui sont l'un et l'autre. Mais cela n'apporte pas une information très intéressante. En effet il existe des cas particuliers pour un peu tout, qui sont noyés dans l'ensemble des particularités. Et alors ?

Mais, si tu avais demandé si le fait d'être intelligent garantissait d'être bon, là je t'aurais répondu par la négative : il existe en effet des personnes qui invalident l'universalité de la règle.

Maintenant qu'on a réglé le cas de ce qu'on appelle en logique les quantifications existentielle (il existe un cas tel que...) et universelle (tous les cas vérifient...), je crois qu'on peut se poser une question qui a une réelle incidence pratique : y a-t-il un rapport entre le fait d'être intelligent et le fait d'être bon ?

Mais là, tu m'excuseras, il faut se tourner du côté de la statistique, c'est-à-dire :
— donner une définition opérationnelle (qu'on peut vérifier) de l'intelligence et de la bonté, quand même bien serait-elle réductrice dans un premier temps;
— constituer un échantillon de personnes représentatives de quelque groupe qu'on voudra étudier et mesurer les caractérisations de l'intelligence et de la bonté qu'on a définies;
— établir une corrélation entre les deux notions.

Personnellement, je pense qu'il y a une bonne corrélation entre intelligence et bonté, enfin relativement à des caractérisations pas trop tarabiscotées. Mais c'est une conjecture.


Dernière édition par Pieyre le Lun 7 Sep 2015 - 22:34, édité 1 fois

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Ayla le Lun 7 Sep 2015 - 22:34

Il me semble que l'on parle aux autres comme on se parle à/en soi-même. On aime les autres comme on aime soi-même.
La réaction face aux parties de nous, ou face à certains comportements des autres, qui nous dérangent en est un reflet...

En tout cas, de penser cela m'aide. Différentes facettes de ma personnalité s'éclairent selon les échanges inter-subjectifs rencontrés.
Si cela est éclairant et bénéfique pour chacun, je participe volontiers et l'aisance vient au fur et à mesure. Si l'échange semble profiter plus à l'un, aux dépens de l'autre, cela réveille mes parties sombres, impulsives, frustrées, révoltées. J'écourte alors au mieux l'échange, pour éviter la surcharge tensionnelle et émotionnelle. C'est une dynamique que je ne souhaite plus alimenter. Elle n'est pas écologique, ni bienveillante, ni efficace.
C'est pour l'instant, la manière de fonctionner qui me permet d'être plus douce et juste envers moi-même, et envers ceux avec qui je choisis de communiquer. (et ils sont peu nombreux. peu en quantité, mais meilleurs en qualité...). J'apprends doucement à me protéger plutôt que d'enfoncer des portes fermées ou de tenter de soulever une montagne...Ainsi, j'espère avec le temps, me respectant plus, avoir plus de recul et accorder plus de compassion à certains comportements qui auparavant me mettaient hors de moi en moins de deux.

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 22:36

Salut Smile

Magali93 a écrit:Ma question (à moi, aux autres gens intelligents sur ce forum) c'est de savoir si l'on peut être réellement bon (je m'en fiche des références, en l'occurrence), si on peut avoir envie de devenir une personne meilleure, ne pas mépriser les autres, être capable de les entendre, de les laisser exister à leur guise (libres), si on peut tout ça et être intelligent.
J'aurai tendance à répondre oui. Mais que laisser exister les autres à leurs guises ne veut pas forcément dire libres, dans leurs esprits à eux. Parce qu'ils deviennent avides de cette liberté qu'ils n'ont pas connu avant. Et que ce n'est pas forcément quelque chose de figé, mais évolutif.

Je ne compte plus le nombre de personnes qui m'ont "brulé" (plusieurs sens dans ce mot) quand j'ai eu besoin d'exister face à eux, à restreindre cette liberté d'écoute bienveillante que je leur laissais. En comparaison, trop peu ont compris et eu la réaction adéquate : comprendre et dire merci. Tant pis pour les premiers ...

Aussi, je suis bien d'accord avec Ayla.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Princeton le Lun 7 Sep 2015 - 23:15

Magali93 a écrit:Je suis frappée de constater que dans la vie et ici sur ce forum, des gens qui pensent à mon avis sincèrement être des personnes respectueuses, gentilles, disponibles pour leur prochain, eh bien ces personnes se retrouvent à se comporter comme des crevures (ou des petits chacals, selon le degré de méchanceté déployé) avec autrui (pas toujours, hein).

Je trouve ce passage violent. Comment sais-tu ce que les gens pensent, en plus sincèrement, d'eux-mêmes ? Tu serais surprise.

Dernièrement, je me suis fait la réflexion que le monde est violent, que beaucoup de gens sont violents, volontairement ou non, selon des intensités et des modes différents, et pour des raisons différentes, et que je ne pouvais l'éviter ni en essayant de les changer, par exemple en leur inculquant une méthode de communication non-violente, ni en me retirant des interactions sociales pour ne pas la subir.

Alors je me dis que je n'ai qu'une chose à faire : accepter que le monde est violent, que les interactions sociales et que les actions des hommes et des femmes peuvent être violentes, et que ce n'est pas près de changer. Moi-même, je suis certainement violent parfois, aux yeux des autres, un chacal, une raclure : c'est inévitable. Et puis, on trouve injuste ce qu'un autre trouve juste, et inversement. Tout cela est souvent une affaire subjective.

Si je l'accepte, alors j'apprends à réagir face à la violence (y compris la mienne), quand c'est possible, la violence qui est une force injuste. Comment ? Par la force, également. "La justice sans la force est impuissante; la force sans la justice est tyrannique" (Pascal). Alors il faut m'efforcer de réunir les deux, comme l'archange Michel face au Dragon. D'ailleurs la force et la justice figurent parmi les vertus cardinales. Je ne crois plus à tendre l'autre joue, je crois que cela me confinerait finalement au masochisme et à la lâcheté.

Enfin, l'intelligence n'est qu'un outil, ce n'est pas un talisman magique qui rendrait meilleur ou plus gentil ou plus juste. "Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille." (St Bernard de Clairvaux) Mais ce sont des sphères parallèles...

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1282
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Narkyss le Mar 8 Sep 2015 - 1:08

L'intelligence est sensible.

Descartes a écrit: c'est l'âme qui sent et non le corps.

Narkyss
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2800
Date d'inscription : 07/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par louise le Mar 8 Sep 2015 - 1:16

Que dire après Descartes? Quand on est limité?


Dernière édition par louise le Mar 8 Sep 2015 - 8:05, édité 1 fois

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par louise le Mar 8 Sep 2015 - 7:59

Les adeptes du développement personnels : pourquoi dis-tu nuisibles pour leur entourage?

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Invité le Mar 8 Sep 2015 - 8:02

Arsenic a écrit:
Les adeptes du développement personnel (il n'est jamais trop tard pour nommer les choses par leur nom) prétendent s'accepter eux-même tout en refusant la réalité et demeurent par là insatisfaits pour eux-même et nuisibles pour leur entourage.

ça m'intéresse que tu développes aussi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Ayla le Mar 8 Sep 2015 - 8:20

Les émotions dites négatives dont découlent les comportements que tu juges inappropriés (et à la charnière desquels se situe le tant haïssable "mépris des autres"), jouent également un rôle, et je ne parle pas ici de régulation, d'équilibre ou de santé psychique, mais de relations de causes à effets insoupçonnés et éventuellement bénéfique que je me garderais bien d'ailleurs d'illustrer par un exemple.

Moi, c'est cette phrase qui m'interpelle...Dans quel contexte cela pourrait-il être bénéfique?
Pour ma part, j'adopte (parfois malgré moi) cette attitude pour me protéger si je me sens piquée dans mon être et que le dialogue s'avère peu communicatif.
Cela peut donc en effet être bénéfique pour ma propre construction interne, mais quid de l'inter-relationnel?...

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Ayla le Mar 8 Sep 2015 - 8:29

Dernièrement, je me suis fait la réflexion que le monde est violent, que beaucoup de gens sont violents, volontairement ou non, selon des intensités et des modes différents, et pour des raisons différentes, et que je ne pouvais l'éviter ni en essayant de les changer, par exemple en leur inculquant une méthode de communication non-violente, ni en me retirant des interactions sociales pour ne pas la subir.

Alors je me dis que je n'ai qu'une chose à faire : accepter que le monde est violent, que les interactions sociales et que les actions des hommes et des femmes peuvent être violentes, et que ce n'est pas près de changer. Moi-même, je suis certainement violent parfois, aux yeux des autres, un chacal, une raclure : c'est inévitable. Et puis, on trouve injuste ce qu'un autre trouve juste, et inversement. Tout cela est souvent une affaire subjective.

Je te rejoins quelque peu sur ces propos...
La violence est inhérente à l'humain...à la hauteur des violences physiques ou psychiques qu'il a enduré.
Reconnaître cette part de Soi, et du Monde, n'est pas la chose la plus agréable qui soit...mais pour le coup, c'est faire preuve d'intelligence il me semble.
Tant qu'on la rejette, on l'alimente quelque part. De l'accepter permet une meilleure accession à Soi.
C'est une colère accumulée par des besoins bafoués qui se transforme en ressentis violents (par forcément orienté sur la source du conflit interne, plutôt sur un objet qui les réveillent) s'ils sont contenus/accumulés sans trouver leur voie de réalisation.

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Pieyre le Mar 8 Sep 2015 - 8:52

Un robot qui subit des violences matérielles ou logicielles ne deviendra pas violent à son tour à moins que son code informatique ne l'y dispose, d'une façon qui est conditionnée par un avantage attendu en retour on peut le penser.

Dans le cas de l'homme c'est plus complexe, mais cela doit comporter au moins cette dimension aussi.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Dame Seli le Mar 8 Sep 2015 - 8:59

Je m'efforce depuis des années maintenant d'appliquer l'idée suivante : il n'y a pas de gens méchants, il n'y a que des gens malheureux.

"facile" à intégrer intellectuellement, bien plus difficile à vivre concrètement dans les relations avec les autres.

Je pense (j'espère !) avoir un comportement bienveillant envers les autres, d'une manière générale, ici ou irl.
Parfois ma bienveillance est accueillie, parfois elle laisse indifférent(e), parfois en retour je me prends une bonne dose d'agressivité/ironie/méchanceté.

Pourquoi ? Parce que quelqu'un de malheureux/mal à l'aise/mal dans ses baskets/en souffrance, prendra ma bienveillance comme une attaque, un effet miroir, lui/elle-même ne pouvant se comporter ainsi.

Quand je lis des propos agressifs/méchants, en général je tourne les talons.
J'ai autre chose à faire de mon temps, de mon énergie, de ma bienveillance, que de répondre.
Je suis blessée parfois (ça m'est arrivé ici), mais une fois passée l'émotion désagréable, je garde en tête que l'autre est (forcément) en souffrance pour m'avoir agressée ainsi.
Ou alors j'étais juste là au moment où il/elle avait besoin de se décharger ?
A moi de me protéger.

La provoc de base, je ne m'y arrête même pas. Quel intérêt ? Mettre de l'huile sur le feu et enclencher une polémique ? A quoi bon ?
Il peut m'arriver sans doute d'être ironique (méchante et agressive, honnêtement je ne pense pas) ; cela m'arrive quand "la moutarde me monte au nez", quand les propos que je lis me désolent voir m'horripilent ; mais je fais un choix de comportement, je respire un grand coup, limite je me déconnecte si je sens que je risque de ne pas rester calme (ou je vais faire un tour irl), ou je me barre dans une autre discu qui sera constructive.

Je ne crois pas qu'intelligence et bienveillance soient liées (et je préfère parler de bienveillance que de bonté, perso je ne sais pas si je suis "bonne", c'est presque un cran au-dessus pour moi, pas sûre d'avoir atteint ce stade).
On peut être très intelligent (mais de quelle intelligence parlons-nous ? l'intellect ? l'intelligence du coeur?) et manquer de bienveillance ; on peut être bienveillant et pas "fufute".

Le virtuel favorise sans doute un manque de bienveillance ; il n'y a pas de réponse "immédiate", il n'y a surtout pas de communication non verbale (le regard, les mouvements du corps, les mouvements du visage).
Quand on se sent agressé(e), blessé(e), peut-être prendre le temps d'aller regarder en nous ce qui nous agresse/blesse ?

Dame Seli
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Pieyre le Mar 8 Sep 2015 - 9:32

Dame Seli :
il n'y a pas de gens méchants, il n'y a que des gens malheureux.
Peut-être; mais, avec un principe comme ça, on en induirait facilement qu'il n'y a pas de gens bienveillants mais que des gens heureux. Or il y a des gens malheureux qui sont bienveillants; alors pourquoi pas des gens heureux qui seraient malveillants, voire même qui trouveraient leur bonheur dans la méchanceté ?

En fait, non, je ne le crois pas; tout au plus y trouvent-ils du plaisir. Mais il y a tout de même des cas où c'est ambigu.

Entre deux personnes A et B, si A possède un bien matériel en quantité plus que suffisante et que B en manque, que va-t-il se passer ? B va chercher à faire appel à la bienveillance de A pour l'aider. Si cela ne marche pas, il va chercher à négocier, et puis en dernier recours à prendre de force ce qui appartient à A.
Là on peut dire que si B devient méchant, c'est qu'il était malheureux. Le principe convient. Mais du côté de A c'est moins évident. Il est heureux avec son bien. S'il ne répond pas favorablement à la demande de B, déjà ce n'est pas bienveillant. Et s'il exploite ou s'il agresse B en retour lorsqu'il est agressé, ce n'est pas qu'il est malheureux. Il cherche juste à accroître ou à défendre son bien.

Le virtuel favorise sans doute un manque de bienveillance ; il n'y a pas de réponse "immédiate", il n'y a surtout pas de communication non verbale (le regard, les mouvements du corps, les mouvements du visage).
Il y a de ça en effet. Mais aussi la distance permet de prendre plus de risques, puisqu'on n'encoure pas d'agression physique, c'est-à-dire d'accomplir ce qu'on n'osait pas faire en présence directe.

Quand on se sent agressé(e), blessé(e), peut-être prendre le temps d'aller regarder en nous ce qui nous agresse/blesse ?
Sans doute, mais ce n'est pas toujours suffisant. Quand on se sent agressé, c'est parfois parce qu'on est réellement agressé. Je me doute que je ne t'apprends rien. Mais on lit parfois sur les forums que la plupart des agressions verbales sont d'abord des sentiments d'agression, ce qui ne me paraît pas exact. Il peut y avoir un problème d'un côté, de l'autre ou des deux.


Dernière édition par Pieyre le Mer 9 Sep 2015 - 12:06, édité 1 fois (Raison : un mot pour un autre)

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par louise le Mar 8 Sep 2015 - 9:52

Je sais que tout ce que j'écris est mal pris, alors que je n'ai pas de malveillance. Je ne cherche pas à blesser mais plutôt à me protéger. Etant donné que j'en ai pris pas mal plein la tête. Je ne comprends pas du tout pourquoi on se méfie de moi. Ca n'a pas de sens. Bref.

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par zeHibou le Mar 8 Sep 2015 - 11:28

Mon grain de sable à l'édifice de ce sujet.

Je ne pense pas qu'on puisse de façon générale trouver un lien entre intelligence et respect. Il y a des gens très intelligents qui se comportent comme des rustres, il y a des gens très limités qui sont adorables (et les autres combinaisons possibles que je vous laisse faire vous-même). Par contre je pense qu'il y a un lien entre intelligence et humour.

J'avouerai aussi mon incompréhension dans beaucoup de discussions sur ZC de voir des participants qui se sentent insultés ou traités de façon irrespectueuse alors que les propos restent pour moi dans des limites très tolérables; question de susceptibilité j'imagine. Tant que les propos ne sont pas injurieux ou humiliants, il n'y a pas de quoi fouetter un chat (surtout lorsque, justement, on appelle un chat, un chat, sans prendre de gants).

Evidemment qu'il serait de bon ton que la personne ayant tenu des propos ressentis comme non appropriés exprime son absence d'intention malveillante. Et il serait de bon ton également que la personne qui s'est sentie blessée se pose la question de savoir si elle n'a pas peut-être surréagi.

Reste aussi le problème de la difficulté pour certains zèbres à ne pas être capable de comprendre et d'intégrer les codes sociaux, de mettre les pieds dans le plat, d'être par trop frontal (je m'inclus dans cette catégorie). Mais c'est un autre débat.

Just my two cents...

zeHibou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 248
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 51
Localisation : location unknown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par louise le Mar 8 Sep 2015 - 11:48

personnellement, j'ai ressenti parfois des propos humiliants sur le chat. Mais j'en ai pas fait un plat. D'un autre côté, j'ai toujours l'impression, que je ne réponds pas ce qu'il faut, faute d'avoir la bonne réponse. Du coup, c'est mal pris.

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Philin (varna) le Mar 8 Sep 2015 - 12:26

Pieyre a écrit:Un robot qui subit des violences matérielles ou logicielles ne deviendra pas violent à son tour, à moins que son code informatique ne l'y dispose, d'une façon qui est conditionnée par un avantage attendu en retour on peut le penser.

Dans le cas de l'homme c'est plus complexe, mais cela doit comporter au moins cette dimension aussi.

:
"" Un robot qui subit des violences matérielles ou logicielles ne deviendra pas violent à son tour ...""  
- mais que deviendra-t-il alors ? Se peut-il qu'il tombe en panne sans que tu prennes cela pour de la violence de ta part ? Moi ça m'énerverait et je n'en douterais pas ! :-)


Tu poursuis en disant : "à moins que" ..
- Tu veux dire  : " à moins que ses effets, voire son programme ..." ?

Je poursuis librement, non sans malice :
- Si l'on donne à une machine une quelconque possibilité d'agir avec violence (la panne n'en étant pas une), c'est-à-dire si elle "est" violente "en puissance", peut-on dire qu'elle n'y est, elle, pour rien, qu'il faut en imputer la responsabilité à son seul créateur / concepteur ?


Philin (varna)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 780
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Philin (varna) le Mar 8 Sep 2015 - 12:38

Dame Seli  
il n'y a pas de gens méchants, il n'y a que des gens malheureux.

On a longtemps voulu qu'il en soit ainsi, jusqu'à nous rendre compte que c'était une façon de culpabiliser les méchants de leur ... bonheur. Innocent, leur bonheur ? - Il ne se peut !
C'est au Christianisme qu'on le doit. Mais c'était nier un peu vite (et avec quelle intention !) qu'il puisse exister des méchants - heureux ! Je crois bien qu'il en existe pour la simple raison qu'être méchant et "oublieux" fait (par définition) le bonheur des méchants qui s'ignorent comme tels.

Pire ! s'il est question cette fois des méchants tout à fait conscients de leur méchanceté - eh bien, épargnons-nous, ce serait vraiment trop cruel - de penser qu'il y a à celà une volupté inconnue de la plupart des gens et de la nôtre ...

(Mes propos ne cautionnent pas la méchanceté, pas même d'avoir ici raison, si c'est méchant, le cas échéant).

Philin (varna)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 780
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent , se comporter intelligemment ET (en plus de tout) agir et parler de manière respectueuse, une gageure?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum