L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Kodiak le Dim 27 Sep 2015 - 11:07

@ Dame Seli:


Dame Seli a écrit:Kodiak
Spoiler:
Alors, je vais le faire encore simpliste, mais sans doute n'as-tu "juste" pas rencontrer la "bonne" personne ...

Tout à fait. Le stade de questionnement où je me trouve me conduit à formuler ainsi : "la bonne personne existe elle ?"



qu'est-ce qui a fait dans tes histoires précédentes que ça n'a pas fonctionné ?

la "to be not list" énumérée dans mon message précédent y répond


Mauvais choix de départ ? Oui

Pas voulu voir certains côtés négatifs par espoir ? Oui, par espoir la première fois, par pari de Pascal pour les relations plus "matures"

Avoir pensé qu'elle changerait ? Oui, par espoir la première fois, non en comptant sur un "solde global positif" les fois suivantes

Avoir pensé que tu changerais ? Oui, par espoir la première fois, non en comptant sur un "solde global positif" les fois suivantes

A quoi font écho en toi tes histoires passées ? A une série de mouvements Browniens, totalement désordonnés, ou à une série de fractales si l'image t'es plus parlante


Peux-tu les "justifier" dans ton vécu (il faut parfois vivre des situations qui ne conviennent pas pour vivre enfin ce qui convient) ? Oui, dans l'ensemble elles s'ajustent à mon vécu

As-tu accepté de laisser tomber certains de tes critères parce que les autres correspondaient ? Fais-tu la part des choses entre "je veux" et "je ne veux pas" ? Oui, le fameux pari de Pascal dont je parlais plus haut, raté
La liste peut être longue ....
Et je n'ai pas de réponse, hein, je te "rassure" .... je veux dire que je m'en pose tout un tas également ; cette étape d'analyse, le fait de décortiquer, est primordial, pour moi, pour laisser la place à la prochaine histoire qui, je le souhaite, sera la "bonne".
Mes pistes de réflexion t'inspirent ? T'apportent quelque chose ?

Oui, puisque elles sont assez similaires aux miennes, elles les confortent quelque part





Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Dim 27 Sep 2015 - 11:48

Bonjour à tous,

Ce matin, je suis un peu dans les choux, à cause des anxio de la veille. J'ai mal dormi, j'ai fait des cauchemars très durs, et je suis toujours autant à fleur de peau.

Dame Seli a écrit:Floralys, penses-tu au fond de toi que cet homme te correspond, à toi, à qui tu es en profondeur ?
Y a-t-il en ce moment un risque de confondre "j'ai envie/besoin d'être amoureuse" et "j'ai envie d'être avec cet homme-là précisément car il est à peu près calqué à ce que je recherche" ?

Je n'arrive pas à concevoir une relation amoureuse saine et épanouie si on ne peut pas être totalement soi-même.

Je n'en sais plus rien.. je pensais que oui, aujourd'hui je pense non. C'est difficile car je n'arrive pas à savoir ce qui serait bon pour moi dans mes relations sentimentales.. Je me dis qu'en amour, je me dirige inconsciemment vers des hommes "indisponibles" qui ne vont pas m'apporter du bien. Quand je fais l'état des lieux de mes précédentes relations, je dois bien constater que j'ai fait les mauvais choix. Alors comment arriver à me faire confiance sachant cela? Sur quelle base m'appuyer pour arriver à trouver quelqu'un qui sera bien pour moi?

Zelle a écrit:C'est un désarroi, cela ne veut pas dire que cela est fini. Les angoisses sont très difficiles à gérer. En même temps tu as une nouvelle information sur toi. Ce que dit ta mère.

C'est intéressant cela. Cela t'enseigne que tu ne peux avoir confiance en les hommes, donc tu as toutes les raisons de t'inquiéter.

Essaie d'écrire un peu, cela aide beaucoup. Et puis les larmes c'est peut-être quelque chose qui t'échappe, indépendamment de lui.

Et puis ta mère te donne une version qui ne t'aide pas, mais parle de ses représentations. Elle t'habille elle aussi.
Ma mère a un rapport avec les hommes très compliqué. J'en connais la raison depuis peu de temps. Elle a une relation "malsaine" avec mon père : ils ne peuvent pas se supporter, mais restent ensemble.. Depuis petite, je suis témoin de leur dispute, je suis la confidente de ma mère qui me rabâche à quel point mon père est nul... C'est con à dire, mais pour moi, le couple, c'était une espèce de guerre de pouvoir, où l'un attend de l'autre certaines choses sans lui demander, et le lui reproche après.. Comme je n'avais pas le bon exemple à la maison, je ne pouvais pas envisager ça comme quelque chose de serein. Et je n'ai jamais réussi à être sereine en couple. C'était toujours la guerre, les reproches... C'est très difficile de mettre en place un autre processus que celui dans lequel on a grandit.

Ce qui me fait mal, c'est de voir à quel point je peux aller bien et que tout s'écroule subitement, parce que je vais percevoir chez l'autre quelque chose qui va me faire douter : un faciès, un mot, une attitude.. J'ai du mal à savoir s'il s'agit d'une vraie perception, ou si c'est simplement un doute qui va tout chambouler...

Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Dim 27 Sep 2015 - 12:13

[quote="Floralys"] Ce qui me fait mal, c'est de voir à quel point je peux aller bien et que tout s'écroule subitement, parce que je vais percevoir chez l'autre quelque chose qui va me faire douter : un faciès, un mot, une attitude.. J'ai du mal à savoir s'il s'agit d'une vraie perception, ou si c'est simplement un doute qui va tout chambouler...[/quote]

Je me rends compte depuis très peu de temps, quelques semaines à peine que ce sont les deux. Je pense que la perception est juste. Ce qui veut dire que tu vois, perçois quelque chose. Je suis aussi très sensible aux mimiques aussi, cela rend la vie infernale. Mais j'ai une histoire de maltraitance bien salée, donc je vais chercher par là en ce moment.

Ce que tu VOIS est juste, c'est le SENS qui est inadapté ou déplacé, ou prend trop de place. Mais c'est cela qui est intéressant à travailler. Les mimiques sont quelques choses de hors-sens. D'ailleurs tu le dit toi-même, c'est 1 mot, 1 faciès, 1 attitude.... ce n'est donc qu'UN élément que tu rattache à du sens que tu as déjà préfabriqué en toi.

Je fonctionne beaucoup comme cela, cela va trop vite et le sens et la panique sont déjà là.

J'avance à vitesse grand v ces derniers temps, notamment parce que je vais chercher par écrit ce que cela veut dire pour moi. Ce regard particulier qui me rappelle le regard particulier de mon père, le sadisme etc... tu peux y trouver tes propres représentations et angoisses. Pour le moment tu accèdes à ton angoisse en direct live, et cela se passe bien pour elle, elle est bien nourrie....


zelle

Messages : 1174
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Dim 27 Sep 2015 - 12:16

L'idée est d'aller chercher ton propre sens, plutôt que de supposer le sens hypothétique de l'autre. Tu seras peut-être étonnée du résultat.

zelle

Messages : 1174
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Dim 27 Sep 2015 - 15:09

C'est difficile car je n'arrive pas à savoir ce qui serait bon pour moi dans mes relations sentimentales.. Je me dis qu'en amour, je me dirige inconsciemment vers des hommes "indisponibles" qui ne vont pas m'apporter du bien. Quand je fais l'état des lieux de mes précédentes relations, je dois bien constater que j'ai fait les mauvais choix. Alors comment arriver à me faire confiance sachant cela?

Le passé n'est ni le présent, ni l'avenir.
C'est bien parce que tu as conscience d'avoir fait de "mauvais" choix que tu peux te représenter ce que serait le "bon" choix.
Si tu as du mal à savoir ce qui est bon pour toi, pourquoi ne pas te "lister" ce qui ne l'est pas ?

Savoir ce qu'on ne veut pas, c'est déjà une étape.
(enfin, c'est la mienne, ça m'a sacrément éclairci le chemin ....)
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Dim 27 Sep 2015 - 21:20

Ce soir, ça va un peu mieux, j'ai de nouveau la tête froide et je suis lucide. J'ai ruminé toute la journée, à vitesse grand V bien sûr. Et la seule conclusion à laquelle j'arrive c'est que j'en ai plus qu'assez de me foutre dans des états pareil. Je me fais trop souffrir...

Je n'ai toujours pas de nouvelles.. c'est sur que ça me noue le ventre, mais qu'est ce que je peux bien y faire après tout.. Je l'ai appelé hier soir, je ne vais pas le harceler non plus.

zelle a écrit:
Floralys a écrit: Ce qui me fait mal, c'est de voir à quel point je peux aller bien et que tout s'écroule subitement, parce que je vais percevoir chez l'autre quelque chose qui va me faire douter : un faciès, un mot, une attitude.. J'ai du mal à savoir s'il s'agit d'une vraie perception, ou si c'est simplement un doute qui va tout chambouler...

Je me rends compte depuis très peu de temps, quelques semaines à peine que ce sont les deux. Je pense que la perception est juste. Ce qui veut dire que tu vois, perçois quelque chose. Je suis aussi très sensible aux mimiques aussi, cela rend la vie infernale. Mais j'ai une histoire de maltraitance bien salée, donc je vais chercher par là en ce moment.

Ce que tu VOIS est juste, c'est le SENS qui est inadapté ou déplacé, ou prend trop de place. Mais c'est cela qui est intéressant à travailler. Les mimiques sont quelques choses de hors-sens. D'ailleurs tu le dit toi-même, c'est 1 mot, 1 faciès, 1 attitude.... ce n'est donc qu'UN élément que tu rattache à du sens que tu as déjà préfabriqué en toi.

Je fonctionne beaucoup comme cela, cela va trop vite et le sens et la panique sont déjà là.

J'avance à vitesse grand v ces derniers temps, notamment parce que je vais chercher par écrit ce que cela veut dire pour moi. Ce regard particulier qui me rappelle le regard particulier de mon père, le sadisme etc... tu peux y trouver tes propres représentations et angoisses. Pour le moment tu accèdes à ton angoisse en direct live, et cela se passe bien pour elle, elle est bien nourrie....

L'idée est d'aller chercher ton propre sens, plutôt que de supposer le sens hypothétique de l'autre. Tu seras peut-être étonnée du résultat.

Je comprends ce que tu dis et tu as raison. C'est vrai, on ressent des choses et personnellement, dès que je ressens quelque chose de négatif, je le prends pour moi, ce qui n'est pas forcément le cas, la raison peut même être à mille lieues de ce que je pense au départ.. C'est ça le problème : l’interprétation.. il faut que je travaille la dessus. J'ai une histoire familiale assez lourde également, et le fait d'être hypersensible n'arrange pas vraiment mes affaires.
Il faudrait que je recommence à écrire, c'est vrai que ça permet d'arriver à un cheminement logique. Rien que d'écrire ici et lire vos différentes pistes m'aident énormément.

Dame Seli a écrit:Le passé n'est ni le présent, ni l'avenir.
C'est bien parce que tu as conscience d'avoir fait de "mauvais" choix que tu peux te représenter ce que serait le "bon" choix.
Si tu as du mal à savoir ce qui est bon pour toi, pourquoi ne pas te "lister" ce qui ne l'est pas ?

Savoir ce qu'on ne veut pas, c'est déjà une étape.
(enfin, c'est la mienne, ça m'a sacrément éclairci le chemin ....)
Le soucis, c'est que j'ai l'impression d'aller vers des gens qui seraient bien pour moi.. il y a encore quelque chose dans mon inconscient qui n'est pas réglé et qui me guide vers des gens qui ne me comprendront pas. C'est marrant parce qu'au niveau de mes amis, c'est un problème que j'ai réglé récemment : je ne reste ami qu'avec des gens avec qui j'ai un bon feeling, et pour le moment, je n'ai autour de moi que des gens sincères, gentils et qui m'apporte beaucoup. Il n'y a plus qu'à le transposer pour mes relations sentimentales, mais ça m'a l'air un peu complexe Rolling Eyes
Mais je vais quand même me faire un liste : le fait d'écrire, de visualiser, c'est vrai que ça aide beaucoup Wink

Tu as écrit sur un autre post que pour avoir une relation saine, il fallait déjà se "nourrir" soi même, afin de ne pas être dépendant de l'autre.. C'est très juste.. mais il y a un élément manquant. Quasiment à chacune de mes rencontres, j'étais bien dans ma vie : j'avais une vie bien remplie et qui me plaisait. Et puis vient la rencontre, et pas peur que mes passions ne plaisent pas ou que mon compagnon trouve ça ridicule, je me calque sur l'autre, comme Mily le soulignait en débit de mon post.. et c'est le début de la fin. Il est là mon faux self : il se calque à l'autre, et je deviens en quelque sorte "esclave" de cette relation.
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Dim 27 Sep 2015 - 21:34

Creuse peut-être sur cette piste ....
Si tu es "prête" à te calquer sur l'autre, c'est que tu es en grand manque de la relation amoureuse ?
Ta vie est peut-être bien remplie et te plait, mais aurais-tu mis de côté ton "besoin" d'être amoureuse ?
Qui rejaillit au moment de la rencontre ?

Je pense que parfois, il faut s'obliger à être très lucide.
Moi aussi ma vie me convient, je me sens bien, épanouie ; mais je n'oublie pas, comment dire ...., de rester vigilante avec moi-même.
Tu vois ?
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Lun 28 Sep 2015 - 0:01

[/quote] Le soucis, c'est que j'ai l'impression d'aller vers des gens qui seraient bien pour moi.. il y a encore quelque chose dans mon inconscient qui n'est pas réglé et qui me guide vers des gens qui ne me comprendront pas.
[/quote]

C'est que ce n'est pas facile de ralentir le mouvement vers quelqu'un qui attire énormément. Ce n'est pas naturel, et cela demande de faire le chemin inverse. C'est pourtant il me semble ce qui pourrait permettre de VERIFIER si ce que tu as vu est confortable et pas seulement au niveau du sentiment amoureux.

C'est un peu la guerre tout le temps avec les autres, il faut se méfier et vérifier que ce n'est pas un piège. Imagines un beau vêtement dans une vitrine, tu le vois, tu t'imagines dedans, il est juste génial... le rêve est magnifique et puis tu l'essaie et c'est là que tu vois ce qu'il est REELLEMENT.

La personne n'est pas la représentation que l'on s'en fait. Il faut faire attention à ne pas tout donner d'emblée, sans savoir. J'ai bien avancé sur cette question, mais c'est vrai qu'à ce niveau là les sentiments sont tellement puissants qu'ils piègent, impossible de lutter... Et pourtant... Smile

zelle

Messages : 1174
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Lun 28 Sep 2015 - 0:12

Et il y a juste autre chose que je voudrais dire, par rapport à la disponibilité.

Depuis quelques temps j'essaie de mettre en pratique (rarement) le donnant donnant (j'ai lu cela sur ce forum écrit par Cyril THQI). Je l'ai fait avec une collègue que je vois parfois à l'extérieur du travail.

Elle m'avait proposé que l'on se voit, et quand j'ai proposée, elle n'était pas disponible, sa "maison était pleine", bref, comme d'habitude je suis disponible, mais les autres me font tourner sur une panneau et voient quel est le plus offrant...

du coup je me suis dit que je ne serais pas disponible quand elle me contacterait... je ne sais plus comment cela s'est passé, mais en tout cas cela m'a dégagée d'une dépendance, d'une dette vis à vis d'elle. Je pense que je ferais comme cela avec elle et d'autres, que j'aime bien mais qui ont beaucoup de monde autour d'eux.

Un refus quoi.

Avec ton petit gars, il faut peut-être que tu fasses un peu cela (du moins dans ta tête). Car sinon tu restes dans l'attente du retour de ta proposition ou appel.

En mettant un décalage, un refus, une réflexion, tu te remets dans le cercle de la négociation. Et cela te recentre sur toi aussi. Car sinon on reste dans une attente infernale qui rend cinglée.

C'est un de mes gros soucis avec les gars que je rencontre, j'ai toujours l'impression d'attendre, qu'ils sont les seuls à gérer la rencontre (jour, heure, retard...) Smile

zelle

Messages : 1174
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Mar 29 Sep 2015 - 19:48

Bonsoir à tous, merci pour vos interventions qui me sont toujours d'un aide précieuse..
Je suis allée voir ma psy hier, on va commencer les séances d'hypnoses pour calmer cette angoisse.. Elle voit bien que j'ai la théorie en tête, que je comprends le mécanisme, mais que je n'arrive pas à le mettre en pratique.. Selon elle, ces séances peuvent provoquer ne serait-ce qu'un petit déclic pour me permettre d'enclencher le reste.. On verra bien.

En fin de journée, j'ai eu (enfin) des nouvelles.. il m'avait bien envoyé des sms, mais mon tel a bugué.. on a parlé un peu au tel, il était débordé comme d'habitude, il m'a demandé plusieurs fois si mon moral allait bien, comme si c'était source de stress pour lui.. je n'ai rien dit de ma crise d'angoisse, j'ai même été agréable dans la discussion, je n'ai pas fait de reproche ou péter un plomb.. Mais au final, ça ne change pas grand chose au fond du problème : il a l'air (momentanément?) indisponible, et j'ai véritablement un soucis de dépendance affective par moment...
Et je me suis fait tellement de mal avec cette crise d'angoisse que mon cerveau est HS là, il s'est mis en mode "no prise de tête" donc c'est pas plus mal.

Dame Seli a écrit:Creuse peut-être sur cette piste ....
Si tu es "prête" à te calquer sur l'autre, c'est que tu es en grand manque de la relation amoureuse ?
Ta vie est peut-être bien remplie et te plait, mais aurais-tu mis de côté ton "besoin" d'être amoureuse ?
Qui rejaillit au moment de la rencontre ?

Je pense que parfois, il faut s'obliger à être très lucide.
Moi aussi ma vie me convient, je me sens bien, épanouie ; mais je n'oublie pas, comment dire ...., de rester vigilante avec moi-même.
Tu vois ?

Dame Séli, j'ai un peu de mal à te comprendre, surtout quand tu me parles d'avoir mis de coté mon "besoin" d'être amoureuse Question

zelle a écrit:C'est que ce n'est pas facile de ralentir le mouvement vers quelqu'un qui attire énormément. Ce n'est pas naturel, et cela demande de faire le chemin inverse. C'est pourtant il me semble ce qui pourrait permettre de VERIFIER si ce que tu as vu est confortable et pas seulement au niveau du sentiment amoureux.

C'est un peu la guerre tout le temps avec les autres, il faut se méfier et vérifier que ce n'est pas un piège. Imagines un beau vêtement dans une vitrine, tu le vois, tu t'imagines dedans, il est juste génial... le rêve est magnifique et puis tu l'essaie et c'est là que tu vois ce qu'il est REELLEMENT.

La personne n'est pas la représentation que l'on s'en fait. Il faut faire attention à ne pas tout donner d'emblée, sans savoir.

C'est vrai.. et l'illustration avec le vêtement me parle particulièrement Laughing Il me manque cette période de "vérification" : lors de la rencontre, je crois cerner la personne qu'elle EST comme ci comme ça (je fais confiance en mon ressenti), du coup je fonce et ça foire, parce que l'image que je m'en suis faite n'est pas la bonne, ou que je projette mes souhaits et attentes sur cette personne. Je comprends mieux maintenant.

Et pour la disponibilité, j'appelle ça l'effet "miroir" : en amitié désormais, je donne ce qu'on me donne et ça marche très bien.. je commence tout doucement à l'appliquer en amour, mais ce n'est pas évident puisque tous mes repères sont faussés pour le moment..
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Mar 29 Sep 2015 - 19:59

Floralys a écrit:
Dame Seli a écrit:Ta vie est peut-être bien remplie et te plait, mais aurais-tu mis de côté ton "besoin" d'être amoureuse ?
Qui rejaillit au moment de la rencontre ?


Dame Séli, j'ai un peu de mal à te comprendre, surtout quand tu me parles d'avoir mis de coté mon "besoin" d'être amoureuse Question



Je veux dire que parfois, on peut s'illusionner soi-même.
On pense qu'on est bien dans sa vie, qu'elle est effectivement bien remplie, et on met de côté le besoin qu'on ressent d'être amoureuse, pour ne pas se laisser envahir et aveugler par ce besoin.
Mis de côté, ce besoin peut rejaillir fortement au moment d'une rencontre amoureuse.

Mais ce n'est qu'une piste de réflexion Floralys, je ne sais pas si c'est ainsi que tu peux fonctionner !
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Mar 29 Sep 2015 - 21:38

Dame Seli a écrit:Je veux dire que parfois, on peut s'illusionner soi-même.
On pense qu'on est bien dans sa vie, qu'elle est effectivement bien remplie, et on met de côté le besoin qu'on ressent d'être amoureuse, pour ne pas se laisser envahir et aveugler par ce besoin.
Mis de côté, ce besoin peut rejaillir fortement au moment d'une rencontre amoureuse.

Mais ce n'est qu'une piste de réflexion Floralys, je ne sais pas si c'est ainsi que tu peux fonctionner !

Je crois effectivement que tu as tapé dans le mille.. Quand je "vais bien", je me dis que je n'ai pas autant besoin que ça d'être en couple, que ma vie me suffit, que je suis bien comme ça, parce qu'au fond je me dis qu'être avec qq'un n'est qu'une source de problème (puisque je n'arrive pas à gérer la vie à 2). Mais au final, je souffre beaucoup de la solitude. Du coup, quand je rencontre quelqu'un, tout ce désir d'amour refoulé "explose"! Je n'avais jamais pensé à ça..

A la longue, je me suis vraiment persuadée que je n'étais pas faite pour être avec quelqu'un, parce que j'ai "trop de soucis", parce que "je ne gère pas".. Au fond de moi, j'ai toujours ce rêve de petite fille, de mariage et de bébés. Mais jusqu'à présent, ça n'a été qu'une succession d'échecs cuisants, avec toujours des réflexions très blessantes de la part de mes ex, comme "tu n'es pas stable, tu seras une mauvaise mère" (véridique) ou encore "ta plus longue relation n'a duré que 2 ans? Ce n'est pas normal à ton age" ou "Encore célibataire? C'est que tu dois vraiment être chiante" (ça c'était de la part d'une "copine").

Alors devant les autres, je fais bonne figure, comme si ça ne me touchait pas d'être célibataire, mais au fond je me dis que je ne suis pas normale, et que si personne ne veut rester avec moi, c'est qu'au fond je ne vaux pas grand chose.
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Invité le Mar 29 Sep 2015 - 21:53

(Je n'ai pas lu tout le fil désolé), je me disais juste qu'il y a peut-être une relation entre l'estime de soi et la création de "faux-self". Je ne sais pas si c'est prouvé en psychologie ou psychanalyse ! Je constate juste m'être reconnu dans certains passages : faux-self au travail ou avec certaines personnes tout en ayant une estime de moi assez faible (fuck!)... Le truc con c'est que le faux-self "sûr de soi" ne prend pas le dessus définitivement, n'est-ce pas ?

Désolé en me relisant j'ai bien peur de réaliser que ce post ne te serve pas à grand chose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Mer 30 Sep 2015 - 22:11

Floralys, je sais que les mots qu'on te balance peuvent te toucher, faire mal ....
Mais tente de faire le choix de ne garder que les choses positives ; ils en savent quoi, les autres, de tes soi-disantes capacités à être mère ou à vivre en couple ?

Moi je sens de toi une femme sensible, vraie, sincère.
Prends ce positif.
Et puis tiens, prends une feuille de papier, fais 2 colonnes, marques ce que tu ressens de toi en positif d'un côté, et en négatif de l'autre ; plie ta feuille en deux ; garde sous les yeux ta colonne positif.
Tu vois, là, comme tu es quelqu'un de formidable ?
N'attends pas que quelqu'un d'autre te le dise ; dis-le, toi, à toi-même.
Ca fait du bien non ?

Ne laisse pas les autres te faire douter de toi-même.
Je ne crois qu'il y a sur terre des gens "faits" pour être en couple, et d'autres "pas faits" pour ; ça ne veut rien dire à mes yeux.
Il y a les rencontres qu'on s'autorise à avoir ; alors, ok, plus facile à dire qu'à faire, je te l'accorde.
Moi aussi parfois je doute, je me dis que je ne vais jamais rencontrer le "un" qui me va à qui je vais ; bah .... je chasse les idées néfastes ....


Elstudio, pour avoir vécu de nombreuses années dans le faux-self, je rejoins ta réflexion ; je pense qu'on augmente considérablement son estime de soi quand on "abandonne" le faux-self.
(ou quand il nous abandonne, va savoir ....)
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Invité le Mer 30 Sep 2015 - 22:34

Dame Seli a écrit:

Elstudio, pour avoir vécu de nombreuses années dans le faux-self, je rejoins ta réflexion ; je pense qu'on augmente considérablement son estime de soi quand on "abandonne" le faux-self.
(ou quand il nous abandonne, va savoir ....)

C'est étonnant, j'ai toujours pris le problème en sens inverse: on abandonne son faux-self quand on a suffisamment augmenté son estime de soi... mais à le lire dans l'autre sens, ça semble fonctionner aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Mer 30 Sep 2015 - 23:22

Certaines relations sont bidirectionnelle et s'autoalimentent ( en 'négatif' si on peu le dire comme celà , du moins se renforcent l'une l'autre) comme la liaison 'Manque de respect des autres <-> Mauvaise estime de soi' ( bien qu'à la base, elle soit analysé dans un seul sens il me semble), le rapport 'faux-self-Estime de soi' fonctionne peut-être aussi de la même manière ( du moins en apparence ?)
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Jeu 1 Oct 2015 - 22:18

Je ne m'étais jamais posé la question tiens .... Rolling Eyes
Ca m'a paru comme une évidence en l'écrivant, tout bêtement parce que ça s'est passé ainsi dans ma vie : j'ai pu constaté à quel point l'estime de moi était plus grande quand je me suis aperçue que je n'avais plus besoin de faux-self mais que je pouvais être moi-même, que je m'y autorisais pleinement.
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Invité le Jeu 1 Oct 2015 - 22:29

Dame Seli a écrit:Je ne m'étais jamais posé la question tiens .... Rolling Eyes
Ca m'a paru comme une évidence en l'écrivant, tout bêtement parce que ça s'est passé ainsi dans ma vie : j'ai pu constaté à quel point l'estime de moi était plus grande quand je me suis aperçue que je n'avais plus besoin de faux-self mais que je pouvais être moi-même, que je m'y autorisais pleinement.

Difficile alors de dire qui de l'oeuf ou la poule... Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par JCVD le Ven 2 Oct 2015 - 0:08

Floralys a écrit: Et puis vient la rencontre, et pas peur que mes passions ne plaisent pas ou que mon compagnon trouve ça ridicule, je me calque sur l'autre, comme Mily le soulignait en débit de mon post.. et c'est le début de la fin. Il est là mon faux self : il se calque à l'autre, et je deviens en quelque sorte "esclave" de cette relation.

Incroyable !!

Mais quelle idée absurde !!!

Personnellement, à la veille d'un nouvelle rencontre, j'angoisse un peu car je tiens énormément à ma liberté.
Partager des activités avec ma compagne, oui. Mais tout faire pareil ! Et qu'elle lâche ce qu'elle aime pour me coller ! Encore pire !!

Après, j'ai aimé partager plein de choses avec mon (mes) ex, c'est évident.

Mais ça doit rester naturel !!!

Ha oui, et surtout : pourquoi le mec trouverait-il ça ridicule ?
1. il n'y a pas de passions ridicules
2. s'il t'aime, il t'aime ! On ne trouve pas ridicules les passions de quelqu'un qu'on aime !!
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par JCVD le Ven 2 Oct 2015 - 0:12

zelle a écrit:

Avec ton petit gars, il faut peut-être que tu fasses un peu cela (du moins dans ta tête). Car sinon tu restes dans l'attente du retour de ta proposition ou appel.

En mettant un décalage, un refus, une réflexion, tu te remets dans le cercle de la négociation. Et cela te recentre sur toi aussi. Car sinon on reste dans une attente infernale qui rend cinglée.


C'est un bon conseil, à mon avis.
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par JCVD le Ven 2 Oct 2015 - 0:13

Putain, je me suis civilisé, c'est nul !
Dire que j'ai été le troll le plus banni du forum.

La vieillesse est un naufrage.
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Ven 2 Oct 2015 - 10:52

JCVD a écrit:
Floralys a écrit: Et puis vient la rencontre, et pas peur que mes passions ne plaisent pas ou que mon compagnon trouve ça ridicule, je me calque sur l'autre, comme Mily le soulignait en débit de mon post.. et c'est le début de la fin. Il est là mon faux self : il se calque à l'autre, et je deviens en quelque sorte "esclave" de cette relation.

Incroyable !!

Mais quelle idée absurde !!!

Personnellement, à la veille d'un nouvelle rencontre, j'angoisse un peu car je tiens énormément à ma liberté.
Partager des activités avec ma compagne, oui. Mais tout faire pareil ! Et qu'elle lâche ce qu'elle aime pour me coller ! Encore pire !!

Moi ce que je trouve absurde, c'est ta réponse franchement indélicate.. Tu crois que je viens dévoiler des choses douloureuses ici pour obtenir ce genre de réponse "absurde"? Tu crois vraiment que ce fonctionnement que tu qualifies "d'idée absurde", je le mets en place consciemment? Tu crois que ça me rend heureuse??
Et bien non tu vois : je chiale comme une gosse depuis des jours, je n'arrive même plus a m'extirper de mon lit, quand on essaie de me parler, je n'arrive même plus à parler tellement la douleur est intense. Et tu veux savoir pourquoi? Parce que je me sens "absurde" dans ma totalité, nulle, foldingue et totalement vulnérable.

JCVD a écrit:Dire que j'ai été le troll le plus banni du forum.

La vieillesse est un naufrage.
Et tu t'en vantes? Je dirai plutôt que la vieillesse rend certain vraiment aigri et méchant.

Dame Seli, merci pour tes mots tout doux.. J'y répondrai un peu plus tard quand la colère et la tristesse seront redescendues. J'ai mon cerveau qui tourne à plein régime et qui me fait très mal. Mais je sais qu'au milieu de toute cette bouillie, il arrive à trouver un chemin et que dans quelque temps j'y verrai plus clair.
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Ven 2 Oct 2015 - 11:09

Pour le coup je pense que JCVD a été plus maladroit que méchant (putain je défends JCVD ...), ce n'est pas absolument pas toi qu'il traite de ridicule, mais à sa manière un peu bourrin il a voulu te retirer cette idée de la tête sans comprendre que comme ça fait parti de ton fonctionnement ça n'est pas évident.

Virer le faux-self, les carapaces, c'est toujours d'un complexe, surtout quand c'est devenu notre zone de confort.

Réussir à intérioriser le "je suis moi, la personne qui est faite pour moi ne doit accepter que moi et pas mon "personnage" " c'est pas évident on est d'accord. Puis quand ces carapaces sont trop fortes c'est vrai que ça fait peur de se dire que c'est elle que l'autre est en train d'aimer...
Pas facile tout ça...

Tient mon dernier retrait de carapace des fois que ça puisse aider Wink http://www.zebrascrossing.net/t20491p360-tiger-crossing-le-bistrot#943085

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20628
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Ven 2 Oct 2015 - 18:54

Je plussoie Kalthu, Floralys, à propos des mots de JCVD.
Tu as mal vécu ces mots car tu es dans une phase de détresse, de grande sensibilité ; zen ....

Long hug
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par JCVD le Sam 3 Oct 2015 - 19:02

Floralys a écrit:
JCVD a écrit:
Floralys a écrit: Et puis vient la rencontre, et pas peur que mes passions ne plaisent pas ou que mon compagnon trouve ça ridicule, je me calque sur l'autre, comme Mily le soulignait en débit de mon post.. et c'est le début de la fin. Il est là mon faux self : il se calque à l'autre, et je deviens en quelque sorte "esclave" de cette relation.

Incroyable !!

Mais quelle idée absurde !!!

Personnellement, à la veille d'un nouvelle rencontre, j'angoisse un peu car je tiens énormément à ma liberté.
Partager des activités avec ma compagne, oui. Mais tout faire pareil ! Et qu'elle lâche ce qu'elle aime pour me coller ! Encore pire !!

Moi ce que je trouve absurde, c'est ta réponse franchement indélicate.. Tu crois que je viens dévoiler des choses douloureuses ici pour obtenir ce genre de réponse "absurde"? Tu crois vraiment que ce fonctionnement que tu qualifies "d'idée absurde", je le mets en place consciemment? Tu crois que ça me rend heureuse??
Et bien non tu vois : je chiale comme une gosse depuis des jours, je n'arrive même plus a m'extirper de mon lit, quand on essaie de me parler, je n'arrive même plus à parler tellement la douleur est intense. Et tu veux savoir pourquoi? Parce que je me sens "absurde" dans ma totalité, nulle, foldingue et totalement vulnérable.

JCVD a écrit:Dire que j'ai été le troll le plus banni du forum.

La vieillesse est un naufrage.
Et tu t'en vantes? Je dirai plutôt que la vieillesse rend certain vraiment aigri et méchant.

Dame Seli, merci pour tes mots tout doux.. J'y répondrai un peu plus tard quand la colère et la tristesse seront redescendues. J'ai mon cerveau qui tourne à plein régime et qui me fait très mal. Mais je sais qu'au milieu de toute cette bouillie, il arrive à trouver un chemin et que dans quelque temps j'y verrai plus clair.

Non.
Tu m'as très mal compris.
C'est bien dommage.
Ça m'apprendra à vouloir faire le gentil.
Comme quoi, quand on est né troll, faut rester troll.
Je voulais juste approuver ta démarche, c'est tout. Te donner un point de vue de mec qui te mette en confiance.
Désolé, je ne recommencerai plus.
Désolé surtout si j'ai été maladroit, je ne voulais vraiment pas te blesser.

Merci aux deux collègues qui ont mieux exprimé que moi ce que je voulais dire.
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par //ha!ha! le Sam 3 Oct 2015 - 19:05

JCVD a écrit:
L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 66125873
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 89

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par JCVD le Sam 3 Oct 2015 - 19:09

https://www.dtc a écrit:
L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 66125873

T'es qui toi ? Tu sors d'où ?
Pourquoi on peut pas lire tes messages, c'est quoi ce bins ? T'es un ninja des fora, c'est ça ?
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par //ha!ha! le Sam 3 Oct 2015 - 19:27

vi Ninja
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 89

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par JCVD le Sam 3 Oct 2015 - 19:32

J'en étais sûr ! On me la fait pas à moi !!

Ninja
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par JCVD le Sam 3 Oct 2015 - 19:32

scratch
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par JCVD le Sam 3 Oct 2015 - 19:33

Non, en fait, je crois que je manque un peu de légèreté pour un ninja.

elephant
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Sam 3 Oct 2015 - 20:04

Excuse moi JCVD... sous le coup de la tristesse, on interprète très mal les choses.. En l’occurrence, je me suis sentie agressée par tes propos. Le mot "absurde" m'a touché en pleine poire, parce que c'est exactement ce que je pense de moi quand je prends du recul et que j'examine la situation en ayant la tête froide, et je n'aime pas ce que je vois à ce moment là..
Merci pour ton 2ème message.. Au lieu de me voler dans les plumes, tu as réagis avec plus de nuances et de sagesse, choses dont je n'ai pas su faire preuve lors de ma réponse..
Mea culpa
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par JCVD le Sam 3 Oct 2015 - 21:08

Floralys a écrit:Excuse moi JCVD... sous le coup de la tristesse, on interprète très mal les choses.. En l’occurrence, je me suis sentie agressée par tes propos. Le mot "absurde" m'a touché en pleine poire, parce que c'est exactement ce que je pense de moi quand je prends du recul et que j'examine la situation en ayant la tête froide, et je n'aime pas ce que je vois à ce moment là..
Merci pour ton 2ème message.. Au lieu de me voler dans les plumes, tu as réagis avec plus de nuances et de sagesse, choses dont je n'ai pas su faire preuve lors de ma réponse..
Mea culpa

Pas de souci.
Le mot "absurde" n'était peut-être pas très bien choisi non plus et mon intervention était maladroite.
Je pense que tu as très bien analysé ce qui te pose problème. Mon idée était de te conforter dans le combat que tu mènes pour te rapprocher de toi-même mais je m'y suis pris comme un manche. Je ne suis pas très doué pour les conversations sérieuses !
Je pense que tu tiens le bon bout.
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Sam 3 Oct 2015 - 21:53

Floralys,

Je vois que tu vis des moments très douloureux. C'est difficile de savoir ce qu'il advient des zèbres qui ont postés et ne postent pas pendant quelques jours.

Le parcours par ici passe aussi par des moments de désintégration positive. Des moments pendant lesquels il n'y a plus de repères, du tout. Un peu le vide quoi. J'en ai vécu plusieurs. Mais je suis lente aussi, donc je me reprenais les mêmes portes, notamment avec les hommes.

C'est un parcours. Ce sont des moments uniquement de dépression pure si tu n'as personne pour te guider un peu (pas tout bien sûr), et te soutenir. Le forum est imparfait et difficile par bien des aspects, mais en ce qui me concerne c'est le seul qui me rattrape à chaque fois depuis que j'ai commencé le parcours.  

Et j'ai eut de sacrées gamelles. Ces moments peuvent être valorisés à postériori si tu vois cela comme des pertes d'identifications. Tu deviens toute nue, voire même à vif et sans peau, temps qu'une nouvelle enveloppe revienne.

C'est assez horrible à vivre, car le sentiment de solitude est total. C'est un mouvement qui nous met dans un état de vulnérabilité réel.

De nombreux repères changent. Les uns après les autres. Et peu à peu, tu vois les choses autrement, tu changes de place, de point de vue.

J'espère que tu vas t'apaiser un peu. Les docteurs de la vraies vie sont là aussi. Smile

zelle

Messages : 1174
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par djidje le Sam 3 Oct 2015 - 22:51

.


Dernière édition par djidje le Mar 9 Aoû 2016 - 11:54, édité 1 fois

djidje

Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par djidje le Sam 3 Oct 2015 - 23:08

.


Dernière édition par djidje le Mar 9 Aoû 2016 - 11:54, édité 1 fois

djidje

Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Sam 3 Oct 2015 - 23:35

J'ai vécu six mois de sidération totale il y a deux ans après une très très courte aventure... mais j'avais eut la conviction totale et absolue d'avoir rencontré l'homme de ma vie. Fusion (très courte) puis l'horreur de la déception, de la non rencontre.

Je me suis trompée. Difficile.

Je crois que j'étais en état de choc pendant six mois. Pas de désir. Plus rien. Pas de la dépression franche non plus cette fois là, mais un vide calme et plat. Pas d'issue, pas de rêverie.

zelle

Messages : 1174
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Sam 3 Oct 2015 - 23:46

Ton post vient de me coller une de ces angoisse, djidje... cela a duré quelques secondes et j'en suis sortie en me disant que je ne veux pas de couple.

Pas dans l'idée de rester seule, mais dans l'idée de ne pas m'enfermer. Comme je l'ai toujours fait, pressée d'ouvrir une boite et de sauter dedans avec l'être aimée. Mais eux ne sautaient pas dedans.

Et moi je restais avec la boite vide.

Le zèbre est mouvement et conception perpétuelle.

zelle

Messages : 1174
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par djidje le Dim 4 Oct 2015 - 14:48

.


Dernière édition par djidje le Mar 9 Aoû 2016 - 11:54, édité 1 fois

djidje

Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par djidje le Dim 4 Oct 2015 - 14:53

.


Dernière édition par djidje le Mar 9 Aoû 2016 - 11:54, édité 1 fois

djidje

Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Dim 4 Oct 2015 - 15:07

Oui, ne pas être enfermé, ce n'est pas vivre chacun de son côté, mais plutôt ne pas envisager l'élément (couple = 1+1) d'emblée.

J'ai toujours procédé en essayant de retenir l'homme (en tant que personne physiquement présente) pour me rassurer et confirmer l'existence du couple. S'il est là, s'il m'appelle, s'il veut me voir c'est que le couple existe. Son absence signifiait l'inverse.

J'essaie de voir les choses autrement, et de me sentir moins concernée par ce qui me vient de l'autre. ce qui vient de l'autre, c'est ce que je vois de moi. Je projette beaucoup. passé de maltraitance ++.

L'important c'est la relation. Je me trompe peut-être, mais attendre l'engagement avant même de savoir qui est l'autre est juste très risqué et inadapté. Je parle pour moi.

zelle

Messages : 1174
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Mar 6 Oct 2015 - 19:27

Bonsoir à tous,

Désolée pour cette absence, mais je n'avais pas le courage d'écrire.. Mais je vous ai lu, et ça me fait toujours autant de bien. Je suis toujours dans un état assez négatif.. il y a des choses qui me tordent le ventre et que je n'arrive pas à faire sortir. ça me poursuit jusque dans mes rêves.

zelle a écrit:
Le parcours par ici passe aussi par des moments de désintégration positive. Des moments pendant lesquels il n'y a plus de repères, du tout. Un peu le vide quoi. J'en ai vécu plusieurs. Mais je suis lente aussi, donc je me reprenais les mêmes portes, notamment avec les hommes.

C'est un parcours. Ce sont des moments uniquement de dépression pure si tu n'as personne pour te guider un peu (pas tout bien sûr), et te soutenir. Le forum est imparfait et difficile par bien des aspects, mais en ce qui me concerne c'est le seul qui me rattrape à chaque fois depuis que j'ai commencé le parcours.  

Et j'ai eut de sacrées gamelles. Ces moments peuvent être valorisés à postériori si tu vois cela comme des pertes d'identifications. Tu deviens toute nue, voire même à vif et sans peau, temps qu'une nouvelle enveloppe revienne.

C'est assez horrible à vivre, car le sentiment de solitude est total. C'est un mouvement qui nous met dans un état de vulnérabilité réel.

De nombreux repères changent. Les uns après les autres. Et peu à peu, tu vois les choses autrement, tu changes de place, de point de vue.

J'espère que tu vas t'apaiser un peu. Les docteurs de la vraies vie sont là aussi. Smile
Merci Zelle pour tes jolis mots.. Je trouve l'expression désintégration positive très bien trouvé.. Pour le moment, je suis en phase de désintégration.. je n'arrive à rien, je rumine sans cesse.. et physiquement aussi je prends un coup et je tombe malade.
Il me suffit d'un rien pour que tout bascule. C'est assez violent.. Là c'était à cause d'un homme, une aventure. Et le fait qu'il ne vienne plus vers moi m'a rappelé d'horribles souvenirs. Je me suis figée, comme pétrifiée de peur.

Pour ce qui concerne "les docteurs de la vraie vie", je suis suivie par une psy.. et je crois que de parler de tout ça me remue beaucoup également. Comme toi, je traine de lourdes casseroles derrière moi et il est difficile de s'en défaire.
Je suis contente que tu aies trouvé un exutoire dans le forum. J'aimerai qu'il en soit de même pour moi, mais je n'ai plus le réflexe d'écrire quand ça va mal, chose qui me faisait du bien avant et que je ne fais plus.. Pour moi, écrire c'est comme vomir (désolée pour l'image mais c'est la plus parlante que j'ai trouvé), et en ce moment, je suis tellement fatiguée que je n'ai plus la force de "vomir" tout ce qui me remue en moi.

Djidje.. merci pour ton témoignage. Je vois qu'on a à peu près les mêmes réactions, et c'est rassurant pour moi, je me sens moins seule, là où d'autres me trouveraient dingue. J'espère que tout ira mieux pour toi.

Je crois que je vais travailler sur l'idée que j'aimerai être amoureuse, comme le suggérer Dame Seli dans un de ses posts. Depuis des années, je me suis créer une carapace d'enfer, celle qui vit très bien sans homme dans sa vie, alors qu'en réalité, j'aimerai partager ma vie, rire avec quelqu'un qui me comprend et qui m'accepte comme je suis. Je vais arrêter de me leurrer moi même. J'ai déjà arrêté de mettre en place mon faux-self avec mes amis, et je vois qu'ils m'aiment comme je suis, c'est agréable. J'aimerai qu'il en soit désormais de même dans ma vie sentimentale.. il suffit d'un déclic.. Enfin, je l'espère..
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par djidje le Mer 7 Oct 2015 - 10:33

.


Dernière édition par djidje le Mar 9 Aoû 2016 - 11:45, édité 1 fois

djidje

Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Jeu 8 Oct 2015 - 20:18

Merci Djidje...

En effet, je rejoins ton point de vue : nous sommes positifs envers les autres, de bons conseils aussi, mais nous avons beaucoup de mal à nous appliquer à nous même nos propres conseils.. Pour ma part, mes émotions brouillent tout..

Pour apporter le fin mot de l'histoire, je lui ai quand même envoyé un message pour lui dire ce que j'avais sur le coeur. Un message calme, sans une once d'agressivité ou de reproche, où je lui demande quand même les raisons de son silence. Réponse: "Ok, bonne soirée".
Voilà, c'est aussi simple que ça pour certain.. Et je vais me contenter de ça moi aussi, afin de pouvoir passer à autre chose. Je ne peux forcer personne, il faut bien que j'accepte les choses comme elles sont, même si ça ne me plait pas.

je pense aussi comme toi Djidje : cette hypersensibilité est une richesse quand elle se vit à 2. Jusqu'à présent, j'ai toujours recherché (inconsciemment) des hommes durs, peut être parce que je vois cette hypersensibilité comme une faiblesse chez moi. Mais je suis forcée de constater que l'incompréhension ou encore le mutisme dans lequel je me noie dans ces relations, me tuent. Je ne me retrouve pas moi-même, je me perds et je perds pied, c'est terrible.

Cette histoire m'aura au moins donné matière à réfléchir sur ce point là..
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Invité le Jeu 8 Oct 2015 - 21:20

moi qui suis célibattant depuis de nombreuses années, l'amour a toujours été un casse tête au sens strict, soit par incompréhension des conditions de base , soit par dépassement de la raison par les émotions, soit les deux à la fois

l'amour c'est vachement compliqué, c'est fait de mille trucs , de confiance, d'échanges, de doutes et d'une flopée de tas de choses qui, pour un type comme moi qui se pose des questions sans arrêts à propos de tout et de rien , devient plus une nuée de problèmes ou d'inquiétudes qu'autre chose

un amour peut il être béat et sans réflexion ? il semble bien que oui mais dans mon cas, le cerveau finit toujours par re-fonctionner un peu non qu'il ne fonctionne pas avant mais que je me pose mille questions

ai je bien fait ceci ? aurai je du dire cela ? n'aurai pas plutôt du faire ceci ou cela

le dialogue est utile et nécessaire pour éviter les questions et les malentendus et parfois on se comprend à demi mots

néanmoins dans mon cas le dialogue peut virer à un échange plutôt long

l'incompréhension et le mutisme sont en effet des pièges

quand je vois par exemple les livres ou videos sur les hommes viennent de mars et les femmes de venus et inversement puisque nous avons tous et toutes une part de féminin et de masculin

je comprend que nous fonctionnons déjà différemment , et si on plus on fonctionne différemment de la norme, cela fait une double différence de fonctionnement

paradoxalement si on est entre zèbre, il existe toujours la différence homme femme mais une connivence plus forte parce que comme zèbre il y a des points communs

le problème évidemment est qu'en amour on ne contrôle pas souvent grand chose.. on tombe amoureux, ou on le devient

il est plutôt rare qu'on décide de commencer à aimer quelqu'un dans un processus décidé et volontaire

pourtant tous les couples que je connais ont des hauts et des bas (surtout les femmes, quoique de nos jours les tenues vestimentaires Wink-)

et tous disent qu'au début on se prend pas la tête, on aime et voilàà
mais qu'après une certaine période ben faut faire des concessions, des accommodements  et finalement ca ressemble quand même à un processus décidé et volontaire

donc je me demande pourquoi , quand on ne tombe plus amoureux , ne pas entamer ce processus avec quelqu'un avec qui on est bien mais pas spécialement amoureux ?

ou est ce impossible puisque la case départ d'une relation est forcément et nécessairement de tomber amoureux ?

faut il ce moment de grâce , est ce que cela fonde et alimente une vraie relation , est ce que cela sert de terreau en un mot ou est ce qu'on peut être plus lucide et presque sans illusion et quand même construire quelque chose de beau à en être étonné soi même ?

finalement dit autrement est ce que quand on a atteint un certain stade de désillusion on a aucune chance de commencer le processus autrement que par un coup de foudre ou de tomber amoureux ?

vous en pensez quoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par griboo le Jeu 8 Oct 2015 - 21:30

.....


Dernière édition par griboo le Jeu 7 Avr 2016 - 9:42, édité 1 fois

griboo

Messages : 43
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : bonne question !

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Jeu 8 Oct 2015 - 22:02

@Zebulonlezebre
C'est vrai que c'est une question quand les gamelles se répètent sans cesse. Personnellement je n'arrive pas à me projeter dans ce type de relation. mais je vais aussi de gamelle en gamelle.

Il me manque un élément pour faire un couple. Mais je me projette dans une relation si il y a état amoureux.


zelle

Messages : 1174
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Invité le Ven 9 Oct 2015 - 0:13

oui griboo je pense aussi qu'il faut être disponible et souhaiter une relation au moins quelque part , sinon cela risque d'être un jeu de séduction qui peut en plus faire souffrir les deux personnes, la franchise de la démarche et savoir en particulier ce qu'on souhaite est une chose importante

mais parfois comme dit zelle on est blessé et on a du mal à se projeter dans une relation , et là il faut se faire confiance et se dire, qu'est ce que je veux à ce moment

si être amoureux n'est pas dans cette étape là d'aller vers une personne qui attire pour de multiples raisons, intelligence, caractère physique que sais je... je pense que si  on n'est pas amoureux à une étape du processus de rencontre cela a peu de chance de fonctionner

mais est ce que cela doit être dès le départ ? je me demande

n'est ce pas plutôt la marque d'un besoin ? une tromperie sur soi même ? un leurre ? et on fonce et puis bam.. zut je pensais l'aimer mais finalement pas tant que cela ? , ce qui a parlé étant la pulsion, le besoin ?

je me dis que pour contourner cela il faut côtoyer et apprendre ce qu'est l'autre , pas pendant des siècles non plus mais suffisamment que pour savoir si on a vraiment et sincèrement envie d'avancer

si on aime je pense qu'on le sent vite de toute façon, moi quand ca m'arrive , je parle tout haut et je me dis à moi même... eee merde je suis amoureux...

mais bien entendu je suis très heureux aussi d'être dans cet état, tout autant que en un sens "torturé gentiment"  comme toute personne amoureuse

l'amour et le couple pour moi ce sont deux choses à des moments différents

l'amour c'est être à deux, le couple dans mon esprit c'est ce que l'on construit à deux progressivement , je ne sais pas me projeter dans un couple en tant que tel , cela n'a presque pas de sens dans mon esprit, personne ne peut dire ce qu'il sera, qu'elle forme il prendra, ce qu'on fera ou pas

ou alors on a une idée précise de ce qu'on veut faire avec l'autre, et le couple , la relation a déjà des contours définis, notre relation sera comme ceci ou cela , mais si je projette moi , l'autre a peut être une projection en partie différente de la mienne

le plus simple est sans doute de laisser venir et laisser faire, la relation se construira de toute façon d'une manière ou d'une autre et chacun accepte ou non des choses dans cette relation ou souhaite la faire évoluer dans ce sens ou dans un autre

je ne me vois pas en couple , je ne sais pas , mais je me verrais bien un jour avec quelqu'un et amoureux de cette personne en train de faire des projets cela oui

c'est de l'espoir en effet

ma vie à moi c'est aussi pas mal de gamelles et de souffrances hélas

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par djidje le Ven 9 Oct 2015 - 10:01

.


Dernière édition par djidje le Mar 9 Aoû 2016 - 11:44, édité 1 fois

djidje

Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par djidje le Ven 9 Oct 2015 - 10:25

@Floralys, je te répète ce que m'a dit une autre Z il y a peu de temps : "au moins tu auras essayé de la reconquérir". C'est positif, même si le retour ne te plaît pas.
Ca me rappelle la devise des alcooliques anonymes : "Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d'accepter les choses que je ne puis changer, le courage de changer celles que je peux et la sagesse d'en connaître la différence. ". Plus facile à écrire qu'à faire...surtout quand on a été habitué depuis tout jeune à réussir avec facilité certaines choses.

djidje

Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... - Page 2 Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Ven 9 Oct 2015 - 10:54

@Djidje : je crois que, malgré une petite pointe au coeur, je suis soulagée. Finalement, j'avais bien ressenti que ça n'allait pas, que je me mettais en défaut.. Je suis soulagée de ne plus être dans cette situation, avec quelqu'un qui ne me convient manifestement pas. Je sais que j'ai fait mon maximum, je suis restée calme (ce qui est très important pour moi, car mes émotions ont tendance à déborder).

En y regardant bien, comme le disait Dame Seli en début de post, tout le monde a un faux self. Nous, zébrés, nous nous posons mille questions sur cette armure, ce faux semblant.. et nous culpabilisons beaucoup. Mais je n'avais pas réalisé que tout le monde en avait un, et que ces "autres" ne culpabilisaient pas du tout de nous montrer une version enjolivée d'eux même. Après tout, c'est un comportement humain..

En amour, il faut dépasser le stade du faux self, le sien et celui de l'autre également, pour essayer de construire quelque chose sur les bonnes bases. Comme l'a souligné Zelle, il faut prendre son temps.. C'est mon gros défaut : je suis hyper pressée, je me jette à corps perdu dans cette relation, je fais confiance dès le départ, je donne tout presque immédiatement.. je fais confiance à l'apparence et aux belles paroles, alors que je devrais me fier aux actes..

Zelle, ta façon de penser et ce que tu mets désormais en place dans tes relations m'aident beaucoup. ça m'a permis de mettre en lumière ce qui n'allait pas et dont je n'avais pas encore conscience, ce que je n'arrivais toujours pas à expliquer. Merci Smile
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum