L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Sam 5 Sep 2015 - 21:53

Bonsoir à tous,

Je tourne et vire depuis des jours avec toutes ces questions qui me brulent la tête et me serrent le ventre. Alors à force de vous lire, je me dis que je vais partager avec vous ce bouillonnement d'interrogations qui m'agacent et auxquelles je ne trouve aucune réponse satisfaisante.

Comme je l'ai indiqué dans ma présentation, j'ai vraiment du mal en amour.. Je n'arrive pas à être moi-même, je mets mon faux self en pilote automatique et c'est parti mon kiki. Evidemment ça marche un temps.. puis, étouffée par cette carapace armure, je pète un plomb. Et Monsieur fuit.

Je me suis découverte zébrée assez récemment. Je comprends mieux notre fonctionnement et nos faiblesses, surtout coté coeur : une demande d'attention et d'amour trop forte, trop pesante pour la personne, des émotions exacerbées et des nerfs à fleur de peau. C'est ce qui s'est passé avec tous mes conjoints : il y a eu beaucoup de "trop" jusqu'à ce que la goutte face déborder le vase. On m'a souvent abandonnée. Une rupture d'il y a 2 ans m'a laissée sur le carreau.

Mes relations sont toujours compliquées, et je sais que ça vient de moi. Mais je n'arrive pas à faire autrement, je ne le fais même pas exprès. Il faut que je provoque, il faut que je teste la personne. Bien évidemment, ça fait trop lourd à gérer pour l'autre : on ne peut pas demander de porter un si lourd fardeau. Mais ça en devient inconscient. J'auto sabote mes relations.

J'avais rencontré quelqu'un récemment. Je lui ai plu de suite. Je maitrise mon faux self à la perfection. Il s'est emballé et ça m'a fait peur. J'ai eu peur qu'il aime mon faux self et qu'il découvre qu'en dessous je ne suis pas la même personne.. J'ai créé une dispute. Il est parti. Bien évidemment, je me suis rendue compte que ce n'était pas ce que je voulais. Je l'ai rappelé pour lui expliquer comment je fonctionnais. Il est revenu. On a passé des moments supers. Et pour une broutille, pour un sms que j'ai mal pris, qui m'a vexée, alors que selon lui il n'y avait rien de vexant, il est de nouveau parti. Et ça me fait mal, même si cette histoire n'a pas duré longtemps. Parce que je me dis que je n'appréhenderai jamais les choses comme un normopensant, que je chercherai toujours le double sens de leurs phrases, qu'on arrivera jamais à communiquer. Il me plaisait, et je crois qu'il me manque. Mais est ce qu'il sera capable d'accepter celle que je suis vraiment, sans masque, sans armure, sans faux self? pale J'aurai voulu lui montrer la vraie MOI, j'aurai voulu lui faire partager MES choses, mais ma peur m'a bouffée Sad

Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Invité le Sam 5 Sep 2015 - 22:13

Floralys a écrit:Bonsoir à tous,

Comme je l'ai indiqué dans ma présentation, j'ai vraiment du mal en amour.. Je n'arrive pas à être moi-même, je mets mon faux self en pilote automatique et c'est parti mon kiki. Evidemment ça marche un temps.. puis, étouffée par cette carapace armure, je pète un plomb. Et Monsieur fuit.

C'est à peu près ce qui m'arrive aussi. La dernière relation en date, j'étais une vraie "oui oui". Comme tout ce qu'il faisait et qu'il aimait me paraissait tellement mieux que mes goûts et mes habitudes personnelles, je me suis complètement calquée sur lui. Je l'ai laissé décider de tout. Je donnais peu mon avis ou presque. Au fond cela ne me plaisait pas, alors je finissais pas être agressive, à envoyer des petites piques.  

une demande d'attention et d'amour trop forte, trop pesante pour la personne, des émotions exacerbées et des nerfs à fleur de peau. C'est ce qui s'est passé avec tous mes conjoints : il y a eu beaucoup de "trop" jusqu'à ce que la goutte face déborder le vase. On m'a souvent abandonnée. Une rupture d'il y a 2 ans m'a laissée sur le carreau.

Je me reconnais aussi. Tout dans le trop. L'imagination qui s'emballe, les crises d'angoisse pour 5 minutes de retard. Les questions incessantes pour une expression de visage que je jugeais anormale.
Pire, il m'est arrivé de sentir des mensonges et de tout faire pour confirmer mes intuitions. Jusqu'à cracker les mots de passe des boites mails, chercher les comptes sur les sites de rencontre et vérifier les dates de connexion.
En revanche, j'ai souvent été celle qui partais, par peur d'être abandonnée la première. Quand la relation commençais à perdre en intensité, elle perdait tout intérêt pour moi, et je finissais par fuir.
Sauf la dernière, ou je n'ai rien vu venir. Ca a été la descente aux enfers, puis la découverte de mes différences. Je crois que c'est ce qui m'a sauvée. Je repassais en boucle les moindres détails, les broutilles, pour chercher les signes que j'aurais raté. Au moins, en trouvant un autre sujet de questionnement, j'ai cassé la boucle dans laquelle je tournais pour entrer dans une autre.

J'avais rencontré quelqu'un récemment. Je lui ai plu de suite. Je maitrise mon faux self à la perfection. Il s'est emballé et ça m'a fait peur. J'ai eu peur qu'il aime mon faux self et qu'il découvre qu'en dessous je ne suis pas la même personne.. J'ai créé une dispute. Il est parti. Bien évidemment, je me suis rendue compte que ce n'était pas ce que je voulais. Je l'ai rappelé pour lui expliquer comment je fonctionnais. Il est revenu. On a passé des moments supers. Et pour une broutille, pour un sms que j'ai mal pris, qui m'a vexée, alors que selon lui il n'y avait rien de vexant, il est de nouveau parti. Et ça me fait mal, même si cette histoire n'a pas duré longtemps. Parce que je me dis que je n'appréhenderai jamais les choses comme un normopensant, que je chercherai toujours le double sens de leurs phrases, qu'on arrivera jamais à communiquer. Il me plaisait, et je crois qu'il me manque. Mais est ce qu'il sera capable d'accepter celle que je suis vraiment, sans masque, sans armure, sans faux self? pale J'aurai voulu lui montrer la vraie MOI, j'aurai voulu lui faire partager MES choses, mais ma peur m'a bouffée Sad

Qu'est ce que tu trouves si différent chez les "normopensants"?
Personnellement, comme je ne suis pas dans la tête des autres, j'ai encore du mal à faire une réelle différence.

Pourquoi tu n'oses pas lui faire partager ce que tu aimes? Tu as peur qu'il trouve ça bête ou inintéressant? Qu'est ce que tu caches de toi que TU n'aimes pas au point de vouloir le cacher?

Peut-être que tu pourrais prendre du temps pour explorer ta personnalité et t'accepter toi-même, démêler le vrai du faux avant de reprendre cette relation sérieusement?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Sam 5 Sep 2015 - 22:29

Je l'ai rappelé pour lui expliquer comment je fonctionnais. Il est revenu. On a passé des moments supers. Et pour une broutille, pour un sms que j'ai mal pris, qui m'a vexée, alors que selon lui il n'y avait rien de vexant, il est de nouveau parti

Et si pour le coup, ce n'était pas toi qui étais en cause mais lui ?
Tu as pris la peine de lui expliquer qui tu es, ta façon de fonctionner.
Il aurait peut-être pu prendre lui la peine d'essayer de comprendre pourquoi tu t'étais sentie vexée plutôt que de partir, non ?

Pourrait-il y avoir une problématique de choix ?
Choisis-tu quelqu'un qui te convient, te correspond ?

Ne te mets pas tout sur le dos non plus ....
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Sam 5 Sep 2015 - 22:44

Bonsoir Mily, et merci pour ta réponse.
Les similitudes sont troublantes, mise à part le fait que, quand c'est toi qui partait d'une relation, c'est moi qui me faisait larguée. Tout ce qui concerne le crackage des mot de passe de connexion, les sites de rencontres, les intuitions sur le mensonges, c'est tout pareil.. C'est comme une mauvaise graine qui germe dans ta tête, la graine du doute, de la suspicion. elle grandit jusqu’à ce qu'elle envahisse tout ton cerveau, c'est horrible.


Qu'est ce que tu trouves si différent chez les "normopensants"?
Personnellement, comme je ne suis pas dans la tête des autres, j'ai encore du mal à faire une réelle différence.

Ils prennent les choses au premier degré. Quand on leur dit "bleu" ils pensent "bleu", point barre. Nous on va penser à toutes les nuances de bleus, et on va se demander si par "bleu" il ne voulait pas plutot dire "indigo", ce qui va être complètement différent... Alors imagine toi dans un dialogue un peu plus poussé.. c'est juste la grosse galère!

Qu'est ce que tu caches de toi que TU n'aimes pas au point de vouloir le cacher?

Tu as failli me faire pleurer. J'ai peur d'être un fake, que tout ce qui me définit soit faux : mes loisirs, mes passions.. Je ne sais plus la limite entre moi et mon faux self. Je te donne un exemple : je fais de la moto, je sais que ça plait aux hommes et que ça en jette. Mais j'arrive à un point où je ne sais même plus si j'en fais pour moi même ou pour alimenter mon image... Et puis je n'aime pas cette hyperfragilité qui peut devenir une extrême violence. Je me déteste pour ça. Je n'arrive pas à gérer ces émotions. Je préférerai qu'on pense que je suis une femme forte, qui s'assume, qui gère.. d'où le faux self.. Mais la vérité, c'est que je ne sais pas gérer tout temps (comme tout le monde tu me diras), j'ai horreur de montrer mes faiblesses. J'ai un passé très lourd, une famille bizarre.. C'est un tout.

Peut-être que tu pourrais prendre du temps pour explorer ta personnalité et t'accepter toi-même, démêler le vrai du faux avant de reprendre cette relation sérieusement?

Tu as très certainement raison.. Mais ça fait des années que j'entends ça, que "je ne suis pas prête", que je "suis encore fragile".. mais je le serai toujours plus ou moins... Mais je suis ton conseil.. je ne le recontacte pas pour le moment parce que je sais que j'ai un travail à faire sur moi même


Dame Seli a écrit:Et si pour le coup, ce n'était pas toi qui étais en cause mais lui ?
Tu as pris la peine de lui expliquer qui tu es, ta façon de fonctionner.
Il aurait peut-être pu prendre lui la peine d'essayer de comprendre pourquoi tu t'étais sentie vexée plutôt que de partir, non ?

Pourrait-il y avoir une problématique de choix ?
Choisis-tu quelqu'un qui te convient, te correspond ?

Ne te mets pas tout sur le dos non plus ....

C'est la question que je me pose... Je me dis que s'il était moins "bas de plafond" il ne serait pas parti.. Mais d'un autre coté, quand une foldingue te prend le chou 2 fois au bout de 2 semaines de relation, je comprends aussi sa réaction Rolling Eyes
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Invité le Sam 5 Sep 2015 - 22:52

Tu as failli me faire pleurer. J'ai peur d'être un fake, que tout ce qui me définit soit faux : mes loisirs, mes passions.. Je ne sais plus la limite entre moi et mon faux self. Je te donne un exemple : je fais de la moto, je sais que ça plait aux hommes et que ça en jette. Mais j'arrive à un point où je ne sais même plus si j'en fais pour moi même ou pour alimenter mon image... Et puis je n'aime pas cette hyperfragilité qui peut devenir une extrême violence. Je me déteste pour ça. Je n'arrive pas à gérer ces émotions. Je préférerai qu'on pense que je suis une femme forte, qui s'assume, qui gère.. d'où le faux self.. Mais la vérité, c'est que je ne sais pas gérer tout temps (comme tout le monde tu me diras), j'ai horreur de montrer mes faiblesses. J'ai un passé très lourd, une famille bizarre.. C'est un tout.

Remplace la moto par les sports intenses et c'est pareil pour moi.
Sauf la famille bizarre. La mienne est très traditionnelle et j'ai toujours choisi mes partenaires en conséquence. Des petits gars propres sur eux, bien adaptés, posés. Pas beaucoup de fantaisie.

Je rejoins Dame Seli là dessus, choisissons nous vraiment les personnes qu'il nous faut? Plaçons nous nos exigences au bon endroit?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Sam 5 Sep 2015 - 22:55

Mais d'un autre coté, quand une foldingue te prend le chou 2 fois au bout de 2 semaines de relation, je comprends aussi sa réaction

Probable, surtout si on t'a vendu une pomme et que tu découvre un Kiwi en l'ouvrant
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Sam 5 Sep 2015 - 23:04

Fab. Fabrice a écrit:Probable, surtout si on t'a vendu une pomme et que tu découvre un Kiwi en l'ouvrant
Oui mais je suis pas un kiwi comme les autres : je suis Super Kiwi lol!

Mily : le pire, c'est que j'ai l'impression de bien les choisir! Ou en tout cas de pas me jeter sur le premier qui passe! Je me dis "je vais pas me faire avoir cette fois : il a l'air doux, gentil, attentionné, je suis sure qu'il va me comprendre" et en fait..non. Donc lui aussi c'est un kiwi Mad
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Dim 6 Sep 2015 - 0:03

Fab. Fabrice a écrit:
Mais d'un autre coté, quand une foldingue te prend le chou 2 fois au bout de 2 semaines de relation, je comprends aussi sa réaction  

Probable, surtout si on t'a vendu une pomme et que tu découvre un Kiwi en l'ouvrant

Foldingue, c'est l'image que tu as de toi.

Fab.Fabrice, l'autre peut aussi essayer d'en savoir plus non ?
Bon, si t'aimes pas les kiwi, d'accord, tu laisses tomber ; mais si t'aimes les fruits en général, tu peux aussi te dire "ah, je croyais que c'était une pomme, ah ben nan, c'est un kiwi ! tiens, allons voir ça de plus près" avant de se barrer ....
Surtout si l'autre t'a juste dit "je suis un fruit ...."
scratch

Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Dim 6 Sep 2015 - 0:07

Dame Seli a écrit:Fab.Fabrice, l'autre peut aussi essayer d'en savoir plus non ?
Bon, si t'aimes pas les kiwi, d'accord, tu laisses tomber ; mais si t'aimes les fruits en général, tu peux aussi te dire "ah, je croyais que c'était une pomme, ah ben nan, c'est un kiwi ! tiens, allons voir ça de plus près" avant de se barrer ....

Je crains que là tu n'attendes de l'autre qu'il se comporte comme toi tu le fais, comme tu es au fond, erreur, tu dois accepter l'autre ( je parle de celui de Floralys) comme il est, tel qu'il est ( et je pense que là , tu va (re)bondir sur ma phrase ;-) )
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Dim 6 Sep 2015 - 0:12

Ben disons que si l'autre ne se comporte pas comme moi, c'est-à-dire en l'occurrence avec la curiosité d'en savoir un peu plus sur la personne qu'on a en face (vu qu'a priori Floralys lui plaisait), ça risque de toute façon de ne pas fonctionner .... Rolling Eyes

Spoiler:

tu vas (re)bondir sur ma phrase
Comme ça ?  bounce :   Very Happy
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Dim 6 Sep 2015 - 0:20

Dame Seli a écrit:ça risque de toute façon de ne pas fonctionner .... Rolling Eyes

Pas obligatoirement, des gens ( Sic) sont capables d'accepter l'inéquité tout en en ayant conscience...


Pour le reste je m'attendais à ce que tu me 'reproche' la non symétrie de mon offre , genre : "tu dois accepter l'autre tel qu'il est Ok -> Euh oui mais bon , et lui alors ?", je me suis trompé Very Happy
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Dim 6 Sep 2015 - 8:51

Je suis d'accord avec chacun de vos points de vue : c'est vrai qu'il aurait du être plus patient et essayer de comprendre, mais c'est vrai aussi que lui en demander autant en si peu de temps, ça fait trop.

Aujourd'hui, et comme tous les matins, je me réveille avec le ventre serré en me disant "mais t'as tout gaché" ou "s'il a réagit comme ça, c'est qu'il n'en valait pas la peine". Et ça va tourner encore et encore. Le problème, c'est que je ne le connais pas assez pour savoir si ça valait vraiment le coup : on a sabré le truc dès le début, et ça me fait chier, vraiment. Mon cerveau a démarré à 100 à l'heure, s'est emballé et hop! péage de plomb.

Dame Seli : oui Foldingue c'est l'image que j'ai de moi.. Quand je vois mes réactions disproportionnées face à des situations simples.. et puis on me l'a tellement répété que j'étais folle, que j'avais un problème psychologique Sad Au fond de moi, je sais que je ne le suis pas, mais je déteste cette partie de moi qui n'arrive pas à gérer ses émotions négatives.

Que ce soit lui ou une nouvelle rencontre, le problème sera le même... et ça me désespère.
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Dim 6 Sep 2015 - 8:59

La boule au ventre, c'est le ressenti, ton envie en fait
L'autre aspect c'est la raison , le raisonnement

Le problème c'est que les deux ne s'accordent pas forcément, pas que pour toi

Sans se mettre en "paix" intérieurement avec ses désirs, c'est difficile je pense d'être cohérent dans ses action, tiraillée entre son désir et sa raison, j'enfonce des portes ouvertes sur ce sujet mais bon, un petit rappel ... parfois ...


C'est dans  ce sens qu'il faut je pense apprendre à accepter l'autre comme il est, la question n'est pasd de le juger, de le trouver bridé ou pas.. la question c'est de l'accepter, profondément, en paix, du coup onn peu assumer son désir à lui, quelles que soients, ou pas, ses caractéristiques.

Si jedevais te donner un chemon, je dirais lutôt qu'a crier, "criser", accorde toi du temp en introspection, pour savoir qui tu es, ce que tu désir, ce que supporte, ce que tu accepte, de l'autre mais squrtout de toi


Autre aspect, les choses que tu fait pour "être", moto ou je ne sais quoi, ne révèle pas un manque d'assurance, de confiance en soi, tu penses probablement au fond ne pas être suffisante en toi même pour trouver ta recherche ... ( ?)

( Si tu était un mec, ca se verrai plus, d'une façon plus grossière, Rolex, Bmw... Laughing )
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Dim 6 Sep 2015 - 11:57

je déteste cette partie de moi qui n'arrive pas à gérer ses émotions négatives.

Et que ressens-tu de toi-même dans la façon de gérer les émotions positives ?
Je te demande ça car si on chemine sur l'idée de gérer ses émotions négatives comme on gère les positives, on s'aperçoit alors qu'elles ne sont ni négatives, ni positives, elles sont.

Ca déculpabilise énormément quand on arrive à ce fonctionnement.
J'ai des émotions, je les accepte, les accueille ; point. Je leur enlève leur connotation positive ou négative, et du coup, je les vis de façon bien plus sereine.

c'est que je ne le connais pas assez pour savoir si ça valait vraiment le coup : on a sabré le truc dès le début

Peut-être as-tu besoin de t'accorder plus de temps dans une relation ?
Il est certain que quand on a envie/besoin d'une relation amoureuse, on a tendance (je dis "on" parce que j'imagine que c'est un peu le cas de tout le monde) à brûler les étapes.

Et si à la prochaine rencontre, tu t'accordais à toi-même un peu plus de temps ?
Du temps pour te dévoiler telle que tu es (avec ta sensibilité, ton émotivité, tout ce qui fait qui tu es), du temps pour percevoir l'autre (qui il est, ses demandes, ses recherches, ce qu'il pourra accepter de toi, ou pas).

Je rejoins Fab.Fabrice :
un manque d'assurance, de confiance en soi, tu penses probablement au fond ne pas être suffisante en toi même pour trouver ta recherche ...

Fais-toi, pour toi-même, une liste de tout ce que tu trouves chouette chez toi ; il y a forcément des tas de trucs formidables en toi.
Si c'est formidable pour toi, ce le sera pour l'autre.
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Dim 6 Sep 2015 - 20:05

Dame Seli, c'est un réel plaisir et apaisement que de te lire... C'est impressionnant comme tu vises juste, avec les bons mots, tout en restant très douce..

Dame Seli a écrit:Et que ressens-tu de toi-même dans la façon de gérer les émotions positives ?
Je te demande ça car si on chemine sur l'idée de gérer ses émotions négatives comme on gère les positives, on s'aperçoit alors qu'elles ne sont ni négatives, ni positives, elles sont.
Je n'arrive pas vraiment à saisir ton concept.. En fait, mes émotions négatives, je les gère très mal.. je suis une cocotte minute : j'accumule et j'explose.. et quand j'explose, je peux devenir très violente physiquement, tant envers les autres que vers moi même.. Mes émotions positives, évidemment je les gère bien, mais je ne rentre pas dans l’extrémité inverse : je ne suis pas méga euphorique à la limite de l'hystérie. Juste heureuse.

Dame Seli a écrit:Peut-être as-tu besoin de t'accorder plus de temps dans une relation ?
Il est certain que quand on a envie/besoin d'une relation amoureuse, on a tendance (je dis "on" parce que j'imagine que c'est un peu le cas de tout le monde) à brûler les étapes.

Et si à la prochaine rencontre, tu t'accordais à toi-même un peu plus de temps ?
Du temps pour te dévoiler telle que tu es (avec ta sensibilité, ton émotivité, tout ce qui fait qui tu es), du temps pour percevoir l'autre (qui il est, ses demandes, ses recherches, ce qu'il pourra accepter de toi, ou pas).
J'ai essayé de lui faire comprendre que j'avais besoin de temps, mais il n'a pas saisi l'importance que ça avait. Pour lui c'est simple : "c'est le début d'une relation, il faut profiter de tous les bons moments. Point barre. En quoi c'est compliqué?" Mais ce n'est pas pareil pour moi. Il me faut du temps pour m'adapter, pour être à l'aise, pour oser montrer un peu quelques vraies facettes de ma personnalité... Et puis il y a les erreurs que je ne veux pas répéter..

Fab. Fabrice a écrit:un manque d'assurance, de confiance en soi, tu penses probablement au fond ne pas être suffisante en toi même pour trouver ta recherche

C'est vrai : je manque de confiance en moi. Mais ça se construit peu à peu. J'ai du me construire un faux self en amour, parce que pendant longtemps je pensais ne pas mériter d'être aimée (problème d'abandon lié aux parents apparemment). Du coup, pour mes relations amoureuses il est resté bien ancré. Pourtant dans ce faux self, il y a du vrai moi! Mais automatiquement, comme le disait Mily en début de conversation, je me calque à la personne, pour essayer de lui plaire encore plus, quite à m'oublier totalement.. mais c'est le contraire qui se passe : je les fais fuir. Parce que je deviens trop dépendante, trop, trop, trop.. Suis -je inconsciemment attirée par des gens qui ne sont pas bons et pas faits pour moi? Pourtant j'ai l'impression de faire les bons choix. Ou alors est ce que c'est ce faux self qui plombe tout? Comme l'a dit Fabrice, je les ai fait saliver devant une pomme alors qu'en réalité je suis un kiwi..

Et je suis un kiwi tout perdu..
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Dim 6 Sep 2015 - 20:49

Avec le temp je pense qu'on apprend à ne plus faire mirroiter ce qu'on ne peu offrir, ce qu'on à pas, sinon on est toujours perdant, ca fait deux insatisfait , l'acheteur et le vendeur ;-)

Ne te prend pas la tête sur "les bons choix" suis ton sentiment, ton envie, là aussi il te faut apprendre je pense à te faire plus confiance, à comprendre que tu est suffisante dans ce que tu es pour l'éventuel autre mais aussi suffisante pour tes choix, tes options, si tu théorise tout, tu ne vie rien or c'est ce n'est jamais la théorie qui guide ta vie dans l'action, au quaotidien c'est ton feeling, sinon tu ne vis pas ( dit-il Laughing )

Par contre en effet, modère la dépendance que tu affiche si tu penses qu'elle fait fuir... Là je comprend que ca puisse poser problème, ou alors il te faut quelqu'un de prêt à assumer cela...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Invité le Dim 6 Sep 2015 - 20:52

et va faire de la moto à un endroit où il n'y a personne pour te voir, tu sauras vite si tu aimes faire de la moto ou montrer que tu fais de la moto Very Happy

je kiffe l'analogie pomme et kiwi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Dim 6 Sep 2015 - 22:14

Effectivement Fabrice, plus on avance dans cette discussion et plus il est question de confiance en soi, confiance en ses choix, en ses ressentis. Tes conseils sont très simples mais surtout très justes.. On pense trop, on théorise tout et on veux tout contrôler, alors que le plus simple serait de se "laisser aller", de se laisser faire, de se laisser guider. Ma soeur (zébrée elle aussi et qui le vit superbement bien) vient de me dire un truc très juste: "même si tu n'en as pas conscience, ou pendant que tu dors ou que tu bulles, que tu végètes devant la télé, ton cerveau continue de mouliner et cherche pour toi la meilleure solution, inconsciemment. Et tu verras qu'elle s'imposera à toi quand il aura enfin trouvé". J'ai trouvé ça très beau et surtout très vrai..

Napalm (YEAAAAHHH Punk ) : la moto était un exemple. C'est ma vraie passion. Je sais qu'elle est réelle et qu'elle m'appartient parce que ça m'apaise, parce que j'adore en faire, seule ou accompagnée. ça me fait un bien fou! Fou
Et je kiffe aussi le concept pomme/kiwi Wink Bien trouvé Fabrice, elle me restera celle là sunny
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Dim 6 Sep 2015 - 22:37

Plaiz'

Est ce que tu penses en faisant de la moto ou c'est tellement prenant ( genre moto cross) que ca te permet d'arreter de penser parceque tu est obligée de rester concentrée 3600s/H ?

Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Dim 6 Sep 2015 - 22:51

Oui il y a de ça.. je fais de la moto à haut niveau (sur circuit), je dois donc être hyper concentrée et ça me permet de déconnecter mon cerveau, de ne penser à rien d'autre qu'à mon pilotage, sinon c'est la faute et je me mets au tas.
Mais on trouve de ça aussi dans le yoga : quand on fait une posture un peu difficile, une posture d'équilibre par exemple, tu es obligé de te concentrer sur ta posture pour ne pas tomber..

C'est bien le yoga.. et c'est moins cher que la moto Pété de rire
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Dim 6 Sep 2015 - 23:07

Oui, j'ai essayé deux ou trois activités/sports qui me permettaient de m'évader de mes pensées ( j'ai mis 5 drones dans le tas king ) mais a chaque fois que je commence à maitriser, le bénéfice s'éfface.

J'ai abandonné l'idée des sports comme le tien, je me tuerai, je l'ai toujours su , au yoga, je serai le nez par terre Rolling Eyes J'ai opté pour le tir de compet' mais les moments de grâce y sont fugaces.
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Dim 6 Sep 2015 - 23:24

Je crois que chacun a SA passion qui lui est propre.. ou SES, parce qu'avant la moto j'en ai eu des tas d'autres.. Quand j'arrivais au top niveau, ça ne m'intéressait plus, j'avais fait le tour.. la moto, peut être que ça durera, ou non.. le principal c'est qu'à l'heure actuelle ça me fait du bien Smile Et puis avant que j'arrive au top et que je détrône Rossi, y'a de la marge!  Laughing

PS: La moto sur route je veux bien, mais sur piste, il y a aucune chance que tu te tues.. j'dis ça, j'dis rien *sifflote*


Dernière édition par Floralys le Dim 13 Sep 2015 - 11:16, édité 1 fois (Raison : Fôte d'ortografe! ;))
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Dim 6 Sep 2015 - 23:30

Floralys a écrit:Dame Seli, c'est un réel plaisir et apaisement que de te lire... C'est impressionnant comme tu vises juste, avec les bons mots, tout en restant très douce..

Long hug

Dame Seli a écrit:Et que ressens-tu de toi-même dans la façon de gérer les émotions positives ?
Je te demande ça car si on chemine sur l'idée de gérer ses émotions négatives comme on gère les positives, on s'aperçoit alors qu'elles ne sont ni négatives, ni positives, elles sont.
Je n'arrive pas vraiment à saisir ton concept.. En fait, mes émotions négatives, je les gère très mal.. je suis une cocotte minute : j'accumule et j'explose.. et quand j'explose, je peux devenir très violente physiquement, tant envers les autres que vers moi même.. Mes émotions positives, évidemment je les gère bien, mais je ne rentre pas dans l’extrémité inverse : je ne suis pas méga euphorique à la limite de l'hystérie. Juste heureuse.

L'idée, c'est quand tu ressens une émotion négative, de prendre le temps de penser à une émotion positive ; si tu n'es pas dans l'extrême dans le positif, c'est que tu "dois" pouvoir ne pas l'être dans le négatif.
Et tu as mis le doigt toute seule sur ce qui peut, peut-être, t'aider : tu accumules ....
Et si tu tentais de libérer les émotions négatives au fur et à mesure au lieu d'attendre d'exploser ?
Imagine, parce que ça ne vaut sans doute pas le coup de le faire "en vrai", de ne pas laisser sortir une émotion positive, de l'accumuler ... et imagine ce que ça pourrait donner quand elle s'exprimera, quand elle explosera.
Ce serait too much ?
Et bien pourtant, c'est ce que tu fais avec tes émotions négatives.
Tu me suis ?


J'ai essayé de lui faire comprendre que j'avais besoin de temps, mais il n'a pas saisi l'importance que ça avait. Pour lui c'est simple : "c'est le début d'une relation, il faut profiter de tous les bons moments. Point barre. En quoi c'est compliqué?" Mais ce n'est pas pareil pour moi. Il me faut du temps pour m'adapter, pour être à l'aise, pour oser montrer un peu quelques vraies facettes de ma personnalité... Et puis il y a les erreurs que je ne veux pas répéter..

Alors c'est que cette personne ne te correspondait pas, pas à ce moment de ta vie, pas dans ces conditions.
Si tu sais que tu as besoin de temps, il "faut" que l'autre puisse respecter ce besoin-là.
Son besoin à lui n'est pas le même ? Et bien il faut chercher un terrain d'entente (un peu moins vite pour lui, un peu plus vite pour toi).
Mais si tu mets tes besoins profonds et fondamentaux de côté, tu ne pourras pas être bien dans la relation.


J'ai du me construire un faux self en amour, parce que pendant longtemps je pensais ne pas mériter d'être aimée (problème d'abandon lié aux parents apparemment). Du coup, pour mes relations amoureuses il est resté bien ancré. Pourtant dans ce faux self, il y a du vrai moi!

Il y a toujours du "vrai" moi dans un faux-self (je connais par coeur, j'ai pratiqué des années... Rolling Eyes )
Tout le monde mérite d'être aimé(e) ; facile à dire, plus difficile parfois à ressentir.
Regarde en toi tout ce qu'il y a de beau, de chouette, de précieux ; plus tu regarderas ça en toi, plus tu t'aimeras, plus tu constateras que tu "mérites" d'être aimée.

(ouh là, j'ai tout merdé mes citations !!! Je mets mes réponses en vert pour plus de lisibilité)
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Lun 7 Sep 2015 - 11:17

Bonjour Dame Seli, merci pour ta réponse Smile

Dame Seli a écrit:L'idée, c'est quand tu ressens une émotion négative, de prendre le temps de penser à une émotion positive ; si tu n'es pas dans l'extrême dans le positif, c'est que tu "dois" pouvoir ne pas l'être dans le négatif.
Et tu as mis le doigt toute seule sur ce qui peut, peut-être, t'aider : tu accumules ....
Et si tu tentais de libérer les émotions négatives au fur et à mesure au lieu d'attendre d'exploser ?
C'est peut être con, mais des fois je ne sais pas tout de suite que c'est une émotion négative, je n'arrive pas à détecter le soucis.. du coup, je laisse trainer. Et j'ai aussi beaucoup de mal à communiquer : quand je dois dire à quelqu'un ce que je ressens, c'est toujours très difficile pour moi.

Dame Seli a écrit:Mais si tu mets tes besoins profonds et fondamentaux de côté, tu ne pourras pas être bien dans la relation.
C'est malheureusement l'automatisme que je mets en place à chaque fois.. C'est tellement bête : quand je suis seule, je m'assume pleinement, j'aime ce que je fais, je m'épanouis (quand je ne suis pas en période de dépression, mais ça c'est une autre histoire), je rencontre quelqu'un et BAM : automatisme => échec de la relation. D'une part, parce que je n'ose pas être moi-même dans une relation, j'ai toujours peur d'être ridicule, ou qu'on me juge (Exemple (je reprends l'exemple de la moto, c'est plus simple) : je lui dis que je me débrouille pas trop mal en moto, mais il découvre le contraire et pense en fait que je suis une brêle.. Je ne lui aurais pas menti sur le niveau que je pense avoir, mais on peut avoir des appréciations différentes sur les choses). D'autre part, parce que mon cerveau s'emballe et se pose un milliard de question "et si c'était une mauvaise personne? et s'il avait toujours son ex en tête? Et si..? Et si..? Et si...???" => Pétage de plomb. Trop de question tue la relation.

Dame Seli a écrit:Il y a toujours du "vrai" moi dans un faux-self (je connais par coeur, j'ai pratiqué des années... Rolling Eyes )
Tout le monde mérite d'être aimé(e) ; facile à dire, plus difficile parfois à ressentir.
Regarde en toi tout ce qu'il y a de beau, de chouette, de précieux ; plus tu regarderas ça en toi, plus tu t'aimeras, plus tu constateras que tu "mérites" d'être aimée.
J'ai commencé à me débarrasser de ce faux self avec mes amis, et ça me fait beaucoup de bien, je me sens libre et soulagée. Et du coup, je rencontre des gens qui sont plus en adéquation avec mon vrai Moi. Il n'y a plus qu'à faire la même chose en amour.. Pas si facile que ça! On va commencer par le début : m'apprivoiser telle que je suis, me dompter, piloter ce cerveau de Ferrari et le reste viendra tout seul.. Et puis je me présenterai fièrement comme un kiwi qui s'assume pleinement Smile

Si vous saviez comme ça me fait du bien d'être sur ce forum : d'une part parce que je me sens comprise et que je reçois des conseils ou des pistes à explorer extrêmement judicieux, mais aussi parce que les articles, les posts que je peux lire, les expériences de chacun sont très enrichissants et nourrissent mon cerveau zébré.. il a longtemps été mis en veille et il était véritablement en manque.
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Lun 7 Sep 2015 - 11:37

(...) je ne sais pas tout de suite que c'est une émotion négative, je n'arrive pas à détecter le souci (...) quand je dois dire à quelqu'un ce que je ressens, c'est toujours très difficile pour moi.

Peut-être que tu peux essayer plus souvent de commencer par définir ce que tu ressens, pour toi-même.
Ensuite il te sera sans doute plus aisé de le communiquer à autrui.

parce que je n'ose pas être moi-même dans une relation, j'ai toujours peur d'être ridicule, ou qu'on me juge

Tu as les clefs, les serrures ... il ne te reste qu'à faire coïncider ....
Et c'est bien ce que tu dis :
m'apprivoiser telle que je suis,
, et t'aimer, ce qui en découle(ra).

Si vous saviez comme ça me fait du bien d'être sur ce forum
Yahoo !
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Dim 13 Sep 2015 - 11:34

Cette nuit, comme les 3 nuits précédentes, j'ai ruminé, je n'ai pas dormi.. mon cerveau s'est encore emballé...

Je l'ai appelé il y a quelques jours. Je suis tombée sur son répondeur. J'ai laissé un message normal, sans mon faux self derrière, j'étais décontractée et de bonne humeur.. et surtout sincère! Il m'a rappelé, on a discuté, on a rigolé... et il m'a dit "je n'ai pas envie d'une relation de couple, j'ai enve d'être seul, je ne pense pas pouvoir t'apporter ce que tu veux" et moi de lui répondre simplement "je comprends".. Il a tout de suite enchainé avec un "mais on peut prendre un café la semaine prochaine? ce serait cool", je lui ai répondu que oui.. ça m'a fait plaisir parce que le contact n'est pas rompu.. il a fini en me disant "et si tu as un soucis ou quoique ce soit, n'hésites pas à m'envoyer un sms".

J'étais sincère quand je lui ai dit que je comprenais: je lui ai mis un peu trop de choses sur le dos en si peu de temps, c'était pas cool de ma part. D'un autre coté, j'étais en plein pétage de plomb au taff (j'ai fait un "bore out".. je ferai un nouveau post sur ce sujet). Aujourd'hui, après avoir pris du recul, je suis bien dans mon esprit et je sais ce que je veux. Il m'a vraiment plu, j'ai eu un coup de cœur pour lui, et il me manque. J'ai réussi à remettre mes idées en place en quelques jours malgré le raz de marée. C'est notre faculté de zébré : il ne nous faut que quelques jours de réflexion alors que pour les autres, il faudrait des semaines. C'est pour ça qu'on est toujours en avance.

Depuis je rumine comme une vache (zébrée.. faut pas abuser): "Et s'il avait rencontré qq'un d'autre? Et si c'était vraiment fini pour de bon? Et qu'est ce que je dois faire? Et si..? Et quoi..? et si..???!!!"

Je sais que je ne peux forcer personne, ou que je ne peux pas forcer les situations.. Mais j'ai un tel sentiment de gâchis

Signé : le petit Kiwi qui commence à s'assumer
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Lun 14 Sep 2015 - 0:21

Tu vois, être toi, te permet, à défaut de ne pas penser, d'avoir plus envie de te fréquenter, tu à été sincère, ça l'a touché, je ne dis pas et ne sait pas si peu t'aimer mais, tu l'a manifestemlent touché, tu a suscité en lui l'envie de te (re)voir, prendre un café, n'en projette pas plus, enfin tente de.... vis ce qui t'est offert, avance comme ça pas à pas, reste toi, offre lui ta sincérité à chaque fois, dis lui ton envie, simplement, il n'y à que comme ça que tu à une chance de construire, je ne sias pas si celà marchera mais je te le souhaite de tout coeur, quelque soit le fruit que tu es, peu importe d'ailleurs.

Oublie le sentiment de gachi, les interrogations ( à la con, excuse du mot) ne te perturbe pas du passé, construit aujourd'hui , le présent, l'instant, soit dans ce que tu vis, pas dans tes doutes
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Lun 14 Sep 2015 - 18:46

Je trouve que le plus difficile, dans la situation que tu décris, c'est de ne pas se projeter (ce qui évite en grande partie les questions et ... permet de dormir ! Smile )

Réussir à rester dans le "ici et maintenant" ; et oui, surtout et toujours, rester soi.
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Ven 18 Sep 2015 - 23:16

Fab. Fabrice et Dame Seli : les 2 coachs spéciaux "amours zébrées et + si difficultés" Wink

Pour les nouvelles : ça suit doucement son cours.. on s'est revu, ça s'est très bien passé, même si j'étais un peu nerveuse, j'étais à l'aise et puis le plus important : j'étais moi même. Et ça l'a bcp rassuré.. il était plus calme, plus à l'écoute.. et je dois dire que tout ça m'a bcp rassuré aussi : plus je lis les histoires ici, et moins je me sens comme une extraterrestre. La chose primordiale que j'ai enfin comprise, c'est d'être à l'écoute de mes émotions et ne pas les refouler pour être comme tout le monde.

J'étais dans une espèce d'attente qui m'a provoquée une angoisse.. alors j'en ai parlé ici et j'ai eu des réponses qui m'ont fait énormément de bien là où mon entourage se casse les dents. ça fait du bien. Il suffit parfois de quelques paroles pour désamorcer une bombe..ça a calmé cette angoisse, et ça m'a permis de trouver des réponses par moi-même.

Je ne sais pas ce qui se passera, et comme vous le dites si bien, il n'y a que le présent qui compte.. Et maintenant je sais que je n'aurai pas à avoir de regret, quoi qu'il se passe : j'ai joué franc jeu, sans faux self, sans masque. Juste moi. Et finalement, je m'aime bien comme je suis.

Merci encore pour vos réponses... De toute façon, ce fil n'est pas terminé : l'amour sera toujours mon casse-tête zébré ! Laughing
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Sam 19 Sep 2015 - 1:42

Je suis heureux pour toi que cela se soit bien passé, essaie de toujours rester à l'écoute de toi même , de ton désir et surtout soit toi même, livre la vérité, simple, sans embage, que ça marche, ou pas, tu en sera toujours plus appaisée que derrière un "faux self", qui te masque aussi à toi même.

Tant que l'amour est ton casse tête, zébré ou pas je crois, c'est que tu est vivante, et bien ! Wink
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par JCVD le Mar 22 Sep 2015 - 21:36

Je pense que l'amour peut être un vrai casse tête pour les Z, en effet.
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Kodiak le Mar 22 Sep 2015 - 21:50

JCVD a écrit:Je pense que l'amour peut être un vrai casse tête pour les Z, en effet.

Si ce n'était que la tête, ce serait un moindre mal !!! Mais tout y passe et se casse : de l'âme aux gonades en passant par le cœur... Se tape la tête cont
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Ven 25 Sep 2015 - 21:09

Floralys a écrit:Et finalement, je m'aime bien comme je suis.


Bravo !
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Ven 25 Sep 2015 - 21:10

Kodiak a écrit:
JCVD a écrit:Je pense que l'amour peut être un vrai casse tête pour les Z, en effet.

Si ce n'était que la tête, ce serait un moindre mal !!! Mais tout y passe et se casse : de l'âme aux gonades en passant par le cœur... Se tape la tête cont

Si ça casse, ça peut se (re)construire ....
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Ven 25 Sep 2015 - 21:35

Et me revoilà en plein doute... Je n'arrive pas à concevoir ce qu'est vraiment une relation "normale"..

J'essaie vraiment d'être moi-même et de ne pas me laisser guider par mes angoisses. ça allait jusque là. Mais hier, je ne sais pas, j'ai senti un truc différent et ça m'a provoqué une angoisse..

Depuis qu'on a recommencé à se voir, il est plus "froid" qu'avant. Je le comprends quand même vu ce qui c'était passé au début, "chat échaudé craint l'eau froide". Je prends sur moi. Mais aujourd'hui ça n'a pas été. Parce que je me dis que merde, je suis qand même quelqu'un d'agréable, je rigole, je fais pas ma chieuse, et lui je le sens distant. On se voit, mais assez peu, à cause de son boulot, à cause de ses enfants.. Moralité, on ne fait quasiment rien. Je lui propose des choses mais il ne peut pas. Moi j’interprète ça comme "il n'est pas emballé". Du coup, aujourd'hui, je me suis posé un milliard de question "et s'il voulait rompre? Et si je ne l'intéressais plus? Et s'il avait rencontré quelqu'un? Et si.. et si..? ça en est au point où je redoute chaque sms qu'il m'envoie, de peur de lire "on arrête là".

ça sert à quoi d'être en début de relation et de ne pas se laisser aller, d'être méfiant? Justement, c'est au début qu'on doit s'éclater, faire les fous, rigoler, prendre du temps etc.. Là j'ai l'impression de passer après.

Évidemment je ne lui en ai pas parlé pour "ne pas lui prendre la tête" et ne pas risquer de casser un truc encore tout fragile. Mais du coup, c'est moi qui me prend la tête, qui me provoque des angoisses.. et je me pose alors la question "qu'est ce qu'une fille normale ferait??" et là, c'est le gros point d'interrogation.

Je sais pas quoi faire : si je suis moi-même, je risque de lui poser plein de question qui vont le saouler, et si j'essaie d'être quelqu'un d'autre... bah ça servirai à rien de me remettre un faux self sur le dos..

Je suis perdue..
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Ven 25 Sep 2015 - 22:03

Plus froid qu'avant, il se protège, non de toi mais de lui, sachant probablement son point faible, toi... sinon il ne te cotoirai pas...

Tes caratéristiques , présentes, ne sont pour rien en ses interrogations, celles passées si...

Ta seule chance, continue comme tu fait, gaie, pimpante, agréable, toi quoi , il a besoin de se rassurer, comme un petit animal, seul le temps pe faire qu'il se sente en confiance, se laisse aller alors, ne chnage rien, si ça ne marche pas.. c'est que cela ne peut pas...


D'ailleiur la réponse était dans ta question tu sais ;-)
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Kodiak le Ven 25 Sep 2015 - 22:07

Dame Seli a écrit:
Kodiak a écrit:
JCVD a écrit:Je pense que l'amour peut être un vrai casse tête pour les Z, en effet.

Si ce n'était que la tête, ce serait un moindre mal !!! Mais tout y passe et se casse : de l'âme aux gonades en passant par le cœur... Se tape la tête cont

Si ça casse, ça peut se (re)construire ....


Dans l'absolu je partage ton avis.

Seulement, en matière affective, nous ne sommes pas dans un absolu abstrait et rationnel. Il s'agit d'un sujet passionnel et émotionnel, très fortement corrélé au vécu et à la personnalité du sujet concerné. Et, vois tu, dans mon cas, je suis arrivé sur ce forum nanti de mes valises (ou de mes casseroles peut être tongue ), persuadé que 98% (normopensantes, moldues, qu'importe la dénomination attribuée aux non-surdouées) m'était consubstantiellement incompatible !!!

Il se trouve qu'après près de deux ans de côtoiement du monde HQI, et suite à quelques contacts conflictuels et émotionnellement éprouvants, j'en viens à me demander si je ne suis pas in-fine incompatible à 100% de la gent féminine. Les motifs de litiges n'ont certes pas été les mêmes avec les zébrettes que ceux que j'avais vécus auparavant : pour les décrire sommairement il me semble que ma radicalité, ma soif d'absolu, mon rapport conflictuel au monde, suscitent chez ces dernières méfiance et crainte.
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Ven 25 Sep 2015 - 23:59

Fab. Fabrice a écrit:Plus froid qu'avant, il se protège, non de toi mais de lui, sachant probablement son point faible, toi... sinon il ne te cotoirai pas...

Tes caratéristiques , présentes, ne sont pour rien en ses interrogations, celles passées si...

Ta seule chance, continue comme tu fait, gaie, pimpante, agréable, toi quoi , il a besoin de se rassurer, comme un petit animal, seul le temps pe faire qu'il se sente en confiance, se laisse aller alors, ne chnage rien, si ça ne marche pas.. c'est que cela ne peut pas...


D'ailleiur la réponse était dans ta question tu sais ;-)

Merci pour ta réponse Fabrice.. Je comprends ton point de vue, mais d'un autre côté, je me dis que je donne plus que ce que je reçois.. je me casse la tête pour que ça se passe bien et lui pour schématiser, il met juste "les pieds sous la table" et attend de voir.. c'est trop facile ça non? On est condamnés à devoir s'adapter aux autres parce qu'ils sont incapables de le faire? Ce soir, je suis un peu écœurée de constater tout ça..

La vraie moi, elle est faite de jours où je suis enjouée, gaie et marrante et d'autres où je suis pleine de doute et de questions. C'est ce que je suis.. et là, je ne suis pas moi-même car je me sens obligée de cacher mes moments de doute.. par peur de ne pas être comprise, d'être traitée comme une enfant, qu'on me dise que "je me prends trop la tête" et d'être rejetée.
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Sam 26 Sep 2015 - 10:42

Kodiak :
Spoiler:

Kodiak a écrit:
Dame Seli a écrit:
Kodiak a écrit:
JCVD a écrit:Je pense que l'amour peut être un vrai casse tête pour les Z, en effet.

Si ce n'était que la tête, ce serait un moindre mal !!! Mais tout y passe et se casse : de l'âme aux gonades en passant par le cœur... Se tape la tête cont

Si ça casse, ça peut se (re)construire ....


Dans l'absolu je partage ton avis.

Seulement, en matière affective, nous ne sommes pas dans un absolu abstrait et rationnel. Il s'agit d'un sujet passionnel et émotionnel, très fortement corrélé au vécu et à la personnalité du sujet concerné. Et, vois tu, dans mon cas, je suis arrivé sur ce forum nanti de mes valises (ou de mes casseroles peut être  tongue ), persuadé que 98% (normopensantes, moldues, qu'importe la dénomination attribuée aux non-surdouées) m'était consubstantiellement incompatible !!!

Il se trouve qu'après près de deux ans de côtoiement du monde HQI, et suite à quelques contacts conflictuels et émotionnellement éprouvants, j'en viens à me demander si je ne suis pas in-fine incompatible à 100% de la gent féminine. Les motifs de litiges n'ont certes pas été les mêmes avec les zébrettes que ceux que j'avais vécus auparavant : pour les décrire sommairement il me semble que ma radicalité, ma soif d'absolu, mon rapport conflictuel au monde, suscitent chez ces dernières méfiance et crainte.

Etant une éternelle optimiste, j'ai envie de te dire que tu n'as "juste" pas rencontrer la personne qui te convient et à qui tu conviens ....
Simpliste hein ?  Laughing

Au-delà de ça, une question est latente : qu'as-tu envie de vivre ?
Souhaites-tu au fond de toi rester célibataire parce que tu te dis que tu ne croiseras jamais "the" femme que tu recherches ? Ou gardes-tu en toi l'envie, le souhait, le désir, d'être en couple ?
De ta réponse (que tu n'es pas obligé de me donner hein, je te propose une piste de réflexion, tu en fais ce que tu en veux) dépend la suite de ta vie ; en partie.
Si ton désir profond est d'être en couple, d'autres questionnements en découlent.
Et les réponses sont en toi ....
Je peux toujours t'apporter les miennes, mais comme chaque question / réponse de l'individu dépend de lui/elle-même .....
Qu'en penses-tu ?
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Sam 26 Sep 2015 - 10:46

Floralys a écrit:
Évidemment je ne lui en ai pas parlé pour "ne pas lui prendre la tête" et ne pas risquer de casser un truc encore tout fragile. Mais du coup, c'est moi qui me prend la tête, qui me provoque des angoisses.. et je me pose alors la question "qu'est ce qu'une fille normale ferait??" et là, c'est le gros point d'interrogation.


Difficile de te répondre, je ne suis pas une "fille normale" .... lol!

Tu sais, il peut y avoir un juste milieu non ? Entre ne rien dire et le saouler, un dialogue sain et constructif ?
Parce que d'un autre côté, te prendre la tête toute seule sans lui demander son ressenti à lui .... Rolling Eyes
Si je me positionne à l'inverse, j'ai connu une relation amoureuse avec un homme qui cogitait tout seul, et en conclusion, m'annonçait : "TU dois penser que, TU ressens que", etc ...
Et ma réaction systématique était : "euh .... et si tu me demandais, à moi, ce que je pense et ressens ?", ça aurait évité beaucoup de malentendus ....
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Sam 26 Sep 2015 - 11:47

Floralys a écrit:d'un autre côté, je me dis que je donne plus que ce que je reçois.. je me casse la tête pour que ça se passe bien et lui pour schématiser, il met juste "les pieds sous la table" et attend de voir.. c'est trop facile ça non? On est condamnés à devoir s'adapter aux autres parce qu'ils sont incapables de le faire? Ce soir, je suis un peu écœurée de constater tout ça..

La vraie moi, elle est faite de jours où je suis enjouée, gaie et marrante et d'autres où je suis pleine de doute et de questions. C'est ce que je suis.. et là, je ne suis pas moi-même car je me sens obligée de cacher mes moments de doute.. par peur de ne pas être comprise, d'être traitée comme une enfant, qu'on me dise que "je me prends trop la tête" et d'être rejetée.

Ce que te propose doit bien  sur être vu comme une réponse temporaire à la situation, d'un part pour pour effacer sons premier ressenti , ce pour quoi il a fui, et d'autre part pour te permettre de te re-réfléchir afin je pense d'aviter le §3 da ta première intervention http://www.zebrascrossing.net/t23413-l-amour-mon-casse-tete-zebre#999710

Je pense quand mêm que chacun doit faire 70% du chemin, oui, tu donnes plus actuellme,nt que tu ne recoit car c'est toi au fond qui est dans la demande et c'est toi qui pense avoir des choses à changer dans ton comportement... Après si tu n'est pas prête à accepter cela temporairement , que tu gardes tes exigences sans te moderer, te repositionner, démonter tes comportement répétifs vas-y, redevient toi même directement mais saches qui pour lui, ce sera partie perdue. Il me semble difficilement concialiable dire à la fois 'c'est lui que je veut -sachant qu'il s'est déja enfui-' et 'je en veut rien changer à mon comportoment' , là on va directement à 'même motif, même punition', non ?


Masquer temporairement ses défauts, se présenter son son meilleur jour est quand ^même le jeux, au début d'une relation amoureuse. Maintenant au lieu de lui parler de toi, de tes exigences, ton ressenti d'inégalité ou autres, essaie de lui paerler de lui, demande lui pourquoi il ne semble pas aussi enjoué, pourquoi il semble pas voir/secomporter ce début de relation comme une grande éclate , bref fait le s'exprimer, gaffe aux à l'approche quand même, pate de velours, il y a le chix des moments.

Après, la relation se construit, il faut arréter de penser 'moi je suis comme cela', 'lui il est comme cela', si on veut être un couple il faut se construire ensemble, cote à cote, donsc se changer, que l'autre se change, c'est une interraction, pas deux trajectoires parrrallèles ou non. Je ne peu savoir si ca le fait avec lui mais, envisage de donner, sincérement, quitte à donner plus temporairement pour pouvoir lreprendre un cintactr profond, que vous puissiez abbrder tout celà, c'est la seule chance je pense.

Ce que je veux dire c'est aussi profites en pour te regarder, pour apprendre à être sereine, cette relation me semble être la bonne occasion, tu l'a déja perdu, tu sais ce que ca fait, tu peu ne pas le regagner, tu n'y perdra que tes espoirs infondés, ou le regagner, tout bénéf', donc essais de te poser, de lacher prise, de vivre l'instant sans projeter le lendemain

Maintenant, c'est un mec, donc on ne peu pas exclure vu son manque d'emportmeent dans la relation qu'il soit là parcequ'il n'a pas mieux à faire ( Sic), pour l'instant...


Dernière édition par Fab. Fabrice le Sam 26 Sep 2015 - 13:06, édité 1 fois
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Invité le Sam 26 Sep 2015 - 12:32

Fab Fabrice a écrit:
Maintenant, c'est un mec, donc on ne peu pas exclure vu son manque d'emportmeent dans la relation qu'il soit là parcequ'il n'a pas mieux à faire ( Sic), pour l'instant...

malheureusement, mec ou pas c'est une éventualité...

pendant longtemps, ça m'a fait très peur de me rendre compte de ça, du coup je comblais le vide de notre relation, je proposais les activités, toujours dispo pour passer du temps avec lui etc et ça me permettait de ne pas voir qu'en fait l'autre n'était plus/ou pas investi dans la relation
ensuite j'ai appris à continuer à faire ce que j'aime faire seule, à laisser à l'autre le temps de se rendre compte qu'il a envie ou pas d'être avec moi, et d'observer si du coup il fait des pas vers moi, en appelant, en se créant du temps pour notre relation ou pas
et en fonction.. ben je mets un terme à la relation si nos investissements sont trop divergents (ça dit où l'individu en général met ses priorités à ce moment là, et le temps qu'il est prêt à mettre dans la relation amoureuse) et que cela ne me convient pas
avant je ne savais pas le faire. je me torturais beaucoup sur le "pourquoi fait il ça, pas ça" et quand je lui demandais, la réponse en fait était fuyante, ni oui ni non.. avant ça me satisfaisait, je la tournais comme ça "m'arrangeait"mais en entretenant son non investissement (je regarde maintenant les actes, plus que les mots.. même si les mots, j'adore ça... mais ils ne valent que s'ils sont cohérents avec les actes en fait- enfin c'est mon avis actuel)
ça demande aussi d'être un peu claire avec soi-même sur ce qu'on désire, peut supporter ou pas, estime acceptable ou pas

mais je voudrais souligner deux choses Floralys qui me semblent essentielles:

-le fait qu'il s'investisse ou pas dans la relation, quelques en soient les raisons, n'a rien à voir avec ta valeur.. une relation n'est pas le reflet de ce que tu vaux, et quand on manque d'estime parfois, on va justement se focaliser sur les gens qui ne sont pas "disponibles" intérieurement et on va enclencher le cercle vicieux pour se taper un peu plus dessus

-tu (générique) peux mettre fin à une relation qui ne te convient pas ou te met trop en souffrance, même si tu as des sentiments pour la personne.. ce sont deux choses distinctes dans le sens où même si tu tiens à l'autre la relation est une co-construction à deux, adultes, qui voient ce qu'ils désirent mettre en commun dans le lien, ou pas.. tu peux aimer quelqu'un et pour autant que la relation ne soit pas bonne pour toi, et il te revient à toi alors, de te respecter, à part si tu estimes que l'amour est forcément un drame et ne vaut que dans la souffrance ( Smile je ne parle pas de ta relation présente, c'est ce que j'ai compris de mon propre fonctionnement passé et que j'ai rectifié -difficilement- ensuite)

bon courage quoiqu'il en soit, et je vous souhaite de trouver le meilleur moyen d'être heureux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Sam 26 Sep 2015 - 12:58

Bonjour Floralys,

Je pense qu'il y a deux personnes dans cette histoire. Et peut-être que cela va trop vite. Beaucoup trop vite, même si tu as l'impression que cela n'avance pas, que tu n'as pas ta réponse.

Je me reconnais beaucoup dans tes réactions. Je me rends compte que d'une part je n'ai pas choisit les bonnes personnes jusque là, et que d'autre part je veux aller trop vite.

Quelle est la vitesse d'un sentiment, la vitesse d'un attachement.
Quelle est la vitesse d'un détachement.

Tu vois bien que cela va trop vite. C'est bien la vitesse, c'est excitant. Il semble y avoir quelque chose entre vous, mais que veux tu au juste.

C'est comme si tu passais le bac et que dès le début d'année tu exiges de l'avoir tout de suite, ou de savoir si tu va l'avoir, parce que cela t'angoisse trop. Tu trépignes sur ta chaise, tu t'agites, et tu n'écoutes qu'a moitié le cours car tu es trop flippée.

Le bac c'est à la fin de l'année. Et c'est pas sût, même si tu as eut de bonnes notes toute l'année. Tu peux choper un virus et repasser le bac plus tard, cela ne veut pas dire que tu n'est pas douée ou surdouée, cela veut dire que tu as été malade. C'est dommage mais c'est la vie.

Il est difficile de forcer cet homme. On ne force pas les sentiments. Quand bien même il aurait envie d'être amoureux de toi, a-t-il le temps d'apprivoiser la relation.

Je parle de la relation, c'est à dire de ce que vous ressentez ensemble, pas des actions. La froideur veut dire qu'il est froid. Juste qu'il est froid. Tu ne sais pas pourquoi. peut-être veux-tu allez directement à ce qu'il pense, ressent.

Prends un peu de temps pour toi, cela ne veux pas dire de le laisser pendant quinze jours, mais tu peux écrire à quoi te fais penser tout cela : l'attente, l'angoisse, être super, être déçue...

On fait très souvent porter à l'autre quelque chose qui ne lui appartiennent pas. C'est ton regard tout cela. Et il t'en a dit beaucoup il me semble.

Tu vois bien qu'il y a des choses dans la relation qui ne vont pas. Cela ne veut pas dire qu'il ne veut pas plus. Ou que vous ne pouvez pas être ensemble.

zelle

Messages : 1175
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Kodiak le Sam 26 Sep 2015 - 15:04

@ Dame Seli:


Dame Seli a écrit:Kodiak :
Spoiler:

Kodiak a écrit:
Dame Seli a écrit:
Kodiak a écrit:
JCVD a écrit:Je pense que l'amour peut être un vrai casse tête pour les Z, en effet.

Si ce n'était que la tête, ce serait un moindre mal !!! Mais tout y passe et se casse : de l'âme aux gonades en passant par le cœur... Se tape la tête cont

Si ça casse, ça peut se (re)construire ....


Dans l'absolu je partage ton avis.

Seulement, en matière affective, nous ne sommes pas dans un absolu abstrait et rationnel. Il s'agit d'un sujet passionnel et émotionnel, très fortement corrélé au vécu et à la personnalité du sujet concerné. Et, vois tu, dans mon cas, je suis arrivé sur ce forum nanti de mes valises (ou de mes casseroles peut être  tongue ), persuadé que 98% (normopensantes, moldues, qu'importe la dénomination attribuée aux non-surdouées) m'était consubstantiellement incompatible !!!

Il se trouve qu'après près de deux ans de côtoiement du monde HQI, et suite à quelques contacts conflictuels et émotionnellement éprouvants, j'en viens à me demander si je ne suis pas in-fine incompatible à 100% de la gent féminine. Les motifs de litiges n'ont certes pas été les mêmes avec les zébrettes que ceux que j'avais vécus auparavant : pour les décrire sommairement il me semble que ma radicalité, ma soif d'absolu, mon rapport conflictuel au monde, suscitent chez ces dernières méfiance et crainte.

Etant une éternelle optimiste, j'ai envie de te dire que tu n'as "juste" pas rencontrer la personne qui te convient et à qui tu conviens ....
Simpliste hein ?  Laughing

Au-delà de ça, une question est latente : qu'as-tu envie de vivre ?
Souhaites-tu au fond de toi rester célibataire parce que tu te dis que tu ne croiseras jamais "the" femme que tu recherches ? Ou gardes-tu en toi l'envie, le souhait, le désir, d'être en couple ?
De ta réponse (que tu n'es pas obligé de me donner hein, je te propose une piste de réflexion, tu en fais ce que tu en veux) dépend la suite de ta vie ; en partie.
Si ton désir profond est d'être en couple, d'autres questionnements en découlent.
Et les réponses sont en toi ....
Je peux toujours t'apporter les miennes, mais comme chaque question / réponse de l'individu dépend de lui/elle-même .....
Qu'en penses-tu ?


Dame Seli,

La réponse à la première question est affirmative : oui, je désire vivre enfin une relation de couple harmonieuse.

A défaut d'être capable de définir les contours et les caractéristiques de "the soulmate", de "Mrs Right", je connais déjà ce qui m'est rédhibitoire, à la lumière de mon vécu et de mes inclinations :

- partager l'existence d'une femme incapable (et/ou non désireuse) de questionnements profonds et de sujets d'intérêt riches et variés. Contrairement à certains intervenants de ce fil, qui ont témoigné de leur satisfaction vis à vis de partenaires NormésPensants auprès desquels ils trouvaient tendresse et affection, et trouvant dans d'autres sphères relationnelles pitance leur permettant de rassasier leur appétit cognitif, je n'imagine plus un seul instant vivre dans un désert intellectuel entrecoupé de rares et fugaces oasis. L'ennui, la frustration, l'incompréhension réciproque, l'incommunicabilité, le sentiment de solitude profonde, éprouvés en face d'une personne non accordée cérébralement, me sont mille fois plus pénibles que le célibat !!

- devoir subir encore le besoin de reconnaissance sociale, l'incapacité à l'indépendance de jugement, la nécessité de validation de ses actes par l'entourage, le souci du jugement d'autrui d'une personne à faible estime d'elle même : plus jamais ça !!!!! Le respect et la considération que je puis éprouver envers une femme ayant un tel fonctionnement alterconditionné s'évapore illico.

-  entamer une relation avec une femme dont l'aspect physique ne me séduit pas fortement : en aucun cas. Corollaire de cette exigence : je ne puis supporter non plus celles qui, ayant conscience de leur pouvoir de séduction, utilisent celui ci pour se comporter en divas capricieuses et exigeantes (le chantage au "mérite" est archétypal de telles péronnelles), pour mener une vie intime "aventureuse" et/ou non exclusive, pour faire avancer leurs intérêts personnels.

Liste non exhaustive, je n'y ai fait figurer que les points les plus saillants. Commr quoi, vois tu, je ne suis pas rendu à l'étape  Rolling Eyes
















Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Sam 26 Sep 2015 - 19:20

Kodiak
Spoiler:
Alors, je vais le faire encore simpliste, mais sans doute n'as-tu "juste" pas rencontrer la "bonne" personne ...
Et comme dire ça n'apporte pas grand chose et ne fait pas vraiment avancer le schmilblick, c'est en cogitant aux "bonnes" questions que tu avanceras : qu'est-ce qui a fait dans tes histoires précédentes que ça n'a pas fonctionné ? Mauvais choix de départ ? Pas voulu voir certains côtés négatifs par espoir ? Avoir pensé qu'elle changerait ? Avoir pensé que tu changerais ? A quoi font écho en toi tes histoires passées ? Peux-tu les "justifier" dans ton vécu (il faut parfois vivre des situations qui ne conviennent pas pour vivre enfin ce qui convient) ? As-tu accepté de laisser tomber certains de tes critères parce que les autres correspondaient ? Fais-tu la part des choses entre "je veux" et "je ne veux pas" ?
La liste peut être longue ....
Et je n'ai pas de réponse, hein, je te "rassure" .... je veux dire que je m'en pose tout un tas également ; cette étape d'analyse, le fait de décortiquer, est primordial, pour moi, pour laisser la place à la prochaine histoire qui, je le souhaite, sera la "bonne".
Mes pistes de réflexion t'inspirent ? T'apportent quelque chose ?
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Mayaa le Sam 26 Sep 2015 - 22:41

Merci pour vos messages, je ne pensais pas avoir autant de réponses.. Je vais essayer de vous répondre mais ça sera certainement décousu, et mes réactions à fleur de peau, car ce soir, ça ne va pas du tout.. je pleure comme une gosse parce que je n'arrive pas à me raisonner..

En parlant de ce soucis avec ma mère tout à l'heure, elle m'a dit "de toute façon, les hommes sont tous les mêmes".. et ça a fait tilt : je me suis rendue compte que j'avais eu le droit à ce discours toute ma vie : "les hommes sont des profiteurs, menteurs, volages, incapables d'aimer". Voilà le discours auquel j'ai droit à chaque fois que j'essaie de me confier à ma mère... c'est pas vraiment des choses qui aident à se construire quand on entend ça depuis toute petite..

Fab. fabrice a écrit: Après si tu n'est pas prête à accepter cela temporairement , que tu gardes tes exigences sans te moderer, te repositionner, démonter tes comportement répétifs vas-y, redevient toi même directement mais saches qui pour lui, ce sera partie perdue. Il me semble difficilement concialiable dire à la fois 'c'est lui que je veut -sachant qu'il s'est déja enfui-' et 'je en veut rien changer à mon comportoment' , là on va directement à 'même motif, même punition', non ?


Masquer temporairement ses défauts, se présenter son son meilleur jour est quand ^même le jeux, au début d'une relation amoureuse. Maintenant au lieu de lui parler de toi, de tes exigences, ton ressenti d'inégalité ou autres, essaie de lui paerler de lui, demande lui pourquoi il ne semble pas aussi enjoué, pourquoi il semble pas voir/secomporter ce début de relation comme une grande éclate , bref fait le s'exprimer, gaffe aux à l'approche quand même, pate de velours, il y a le chix des moments.

Fabrice, je trouve ton message très dur... je ne suis pas une fille avec des exigences démesurées, je ne vois même pas qu'elles seraient mes exigences d'ailleurs.. et quand tu dis que je ne veux rien changer à mon comportement, comme si je lui imposais ce que j'étais sans compromis, ce n'est pas le cas.. je dis juste que j'ai de bons cotés, et que parfois j'ai des angoisses. Ce serait lui mentir que de lui cacher que je vais toujours méga super bien. Ces angoisses, c'est très dur à vivre, surtout quand on a un entourage qui ne trouve pas les mots pour nous aider. Je les vis très mal : la seule façon pour moi de me calmer, c'est de prendre des anxiolytiques, de me shooter jusqu'à ce que ça passe. Je n'en suis pas fière mais c'est une vraie souffrance.

Je comprends ce que tu essaies de me dire, mais en donnant trop, j'ai peur de me faire avoir. J'ai été élevé dans une famille où il fallait cacher ses sentiments, ne rien dire, ne rien laisser transparaitre, parce que les gens sont mauvais et peuvent l'utiliser contre toi. Alors c'est difficile pour moi de donner comme ça, alors que peut être, comme tu le dis, ce serait la solution.

Zelle a écrit:Je pense qu'il y a deux personnes dans cette histoire. Et peut-être que cela va trop vite. Beaucoup trop vite, même si tu as l'impression que cela n'avance pas, que tu n'as pas ta réponse.

Je me reconnais beaucoup dans tes réactions. Je me rends compte que d'une part je n'ai pas choisit les bonnes personnes jusque là, et que d'autre part je veux aller trop vite.

Quelle est la vitesse d'un sentiment, la vitesse d'un attachement.
Quelle est la vitesse d'un détachement.

Tu vois bien que cela va trop vite. C'est bien la vitesse, c'est excitant. Il semble y avoir quelque chose entre vous, mais que veux tu au juste.

C'est comme si tu passais le bac et que dès le début d'année tu exiges de l'avoir tout de suite, ou de savoir si tu va l'avoir, parce que cela t'angoisse trop. Tu trépignes sur ta chaise, tu t'agites, et tu n'écoutes qu'a moitié le cours car tu es trop flippée.

Le bac c'est à la fin de l'année. Et c'est pas sût, même si tu as eut de bonnes notes toute l'année. Tu peux choper un virus et repasser le bac plus tard, cela ne veut pas dire que tu n'est pas douée ou surdouée, cela veut dire que tu as été malade. C'est dommage mais c'est la vie.

Il est difficile de forcer cet homme. On ne force pas les sentiments. Quand bien même il aurait envie d'être amoureux de toi, a-t-il le temps d'apprivoiser la relation.

Je parle de la relation, c'est à dire de ce que vous ressentez ensemble, pas des actions. La froideur veut dire qu'il est froid. Juste qu'il est froid. Tu ne sais pas pourquoi. peut-être veux-tu allez directement à ce qu'il pense, ressent.

Prends un peu de temps pour toi, cela ne veux pas dire de le laisser pendant quinze jours, mais tu peux écrire à quoi te fais penser tout cela : l'attente, l'angoisse, être super, être déçue...

On fait très souvent porter à l'autre quelque chose qui ne lui appartiennent pas. C'est ton regard tout cela. Et il t'en a dit beaucoup il me semble.

Tu vois bien qu'il y a des choses dans la relation qui ne vont pas. Cela ne veut pas dire qu'il ne veut pas plus. Ou que vous ne pouvez pas être ensemble.

Merci pour ton message Zelle. Tu as raison pour la vitesse.. j'essaie d'aller moins vite, mais ça me frustre. Du coup "je bouscule" un peu l'autre parce qu'il ne me donne pas les réponses que j'attends, et patatra..
Idem pour les projections qu'on fait sur l'autre. Ce sont des choses qui ne leur appartiennent pas.

labelette a écrit:malheureusement, mec ou pas c'est une éventualité...pendant longtemps, ça m'a fait très peur de me rendre compte de ça, du coup je comblais le vide de notre relation, je proposais les activités, toujours dispo pour passer du temps avec lui etc et ça me permettait de ne pas voir qu'en fait l'autre n'était plus/ou pas investi dans la relation

J'ai très peur de ça : d'être là parce qu'il n'a pas mieux à faire, de combler un vide et au fond de moi, m'apercevoir qu'il n'est pas investi sans vouloir me l'avouer.

Désolée, c'est un peu décousu, mais ça ne va pas du tout. Un "rien" me fait plonger dans un puits sans fond. Et j'en ai plus qu'assez Sad



Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 36
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par zelle le Sam 26 Sep 2015 - 22:49

C'est un désarroi, cela ne veut pas dire que cela est fini. Les angoisses sont très difficiles à gérer. En même temps tu as une nouvelle information sur toi. Ce que dit ta mère.

C'est intéressant cela. Cela t'enseigne que tu ne peux avoir confiance en les hommes, donc tu as toutes les raisons de t'inquiéter.

Essaie d'écrire un peu, cela aide beaucoup. Et puis les larmes c'est peut-être quelque chose qui t'échappe, indépendamment de lui.

Et puis ta mère te donne une version qui ne t'aide pas, mais parle de ses représentations. Elle t'habille elle aussi.

Et puis un gros dodo des fois cela fait du bien. Smile

zelle

Messages : 1175
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Fab. Fabrice le Dim 27 Sep 2015 - 1:53

Floralys a écrit:Voilà le discours auquel j'ai droit à chaque fois que j'essaie de me confier à ma mère... c'est pas vraiment des choses qui aident à se construire quand on entend ça depuis toute petite..

Il esvrai que cela manque de recul quand aux conséquences sur toi... mais tu en prend conscience, c'est l'entrée de la voie des solutions en général.


Tu à raison j'ai été assez raide ma précedente réponse, je pense qu'il était nécéssaire de te montrer certaines chose qui me semblent inconciliable dans la situation, après cela dépend comment on lit la phrase aussi;


Fab. fabrice a écrit: Après si tu n'est pas prête à accepter cela temporairement , que tu gardes tes exigences sans te moderer, te repositionner, démonter tes comportement répétifs vas-y, redevient toi même directement mais saches qui pour lui, ce sera partie perdue. Il me semble difficilement concialiable dire à la fois 'c'est lui que je veut -sachant qu'il s'est déja enfui-' et 'je en veut rien changer à mon comportoment' , là on va directement à 'même motif, même punition', non ?

En mettant en relief l'aspect temporel , la lecture est moins abrupte, non ? Autrement dis, ne retiens pas une critique de toi mais l'incitation à te réfreiner temporairement tant que tu n'à pas la solution pour tenter de tout concilier avec des chances raisonnables de succès
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Dame Seli le Dim 27 Sep 2015 - 9:30

Floralys, penses-tu au fond de toi que cet homme te correspond, à toi, à qui tu es en profondeur ?
Y a-t-il en ce moment un risque de confondre "j'ai envie/besoin d'être amoureuse" et "j'ai envie d'être avec cet homme-là précisément car il est à peu près calqué à ce que je recherche" ?

Je n'arrive pas à concevoir une relation amoureuse saine et épanouie si on ne peut pas être totalement soi-même.
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour.. Mon casse-tête zébré... Empty Re: L'Amour.. Mon casse-tête zébré...

Message par Kodiak le Dim 27 Sep 2015 - 11:07

@ Dame Seli:


Dame Seli a écrit:Kodiak
Spoiler:
Alors, je vais le faire encore simpliste, mais sans doute n'as-tu "juste" pas rencontrer la "bonne" personne ...

Tout à fait. Le stade de questionnement où je me trouve me conduit à formuler ainsi : "la bonne personne existe elle ?"



qu'est-ce qui a fait dans tes histoires précédentes que ça n'a pas fonctionné ?

la "to be not list" énumérée dans mon message précédent y répond


Mauvais choix de départ ? Oui

Pas voulu voir certains côtés négatifs par espoir ? Oui, par espoir la première fois, par pari de Pascal pour les relations plus "matures"

Avoir pensé qu'elle changerait ? Oui, par espoir la première fois, non en comptant sur un "solde global positif" les fois suivantes

Avoir pensé que tu changerais ? Oui, par espoir la première fois, non en comptant sur un "solde global positif" les fois suivantes

A quoi font écho en toi tes histoires passées ? A une série de mouvements Browniens, totalement désordonnés, ou à une série de fractales si l'image t'es plus parlante


Peux-tu les "justifier" dans ton vécu (il faut parfois vivre des situations qui ne conviennent pas pour vivre enfin ce qui convient) ? Oui, dans l'ensemble elles s'ajustent à mon vécu

As-tu accepté de laisser tomber certains de tes critères parce que les autres correspondaient ? Fais-tu la part des choses entre "je veux" et "je ne veux pas" ? Oui, le fameux pari de Pascal dont je parlais plus haut, raté
La liste peut être longue ....
Et je n'ai pas de réponse, hein, je te "rassure" .... je veux dire que je m'en pose tout un tas également ; cette étape d'analyse, le fait de décortiquer, est primordial, pour moi, pour laisser la place à la prochaine histoire qui, je le souhaite, sera la "bonne".
Mes pistes de réflexion t'inspirent ? T'apportent quelque chose ?

Oui, puisque elles sont assez similaires aux miennes, elles les confortent quelque part




Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum