L'amour et le génie des femmes ?

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 0:53

Magali93 a écrit:Dix ans à me ruiner en psychanalyse pour me différencier des autres (pas pour  faire maline, non, pour chercher ce qui est moi et savoir le distinguer du non moi) et qu'on prétende en face me dire: voilà qui t'es toi parce que moi je connais les femmes, hum, comment dire... 'fin, ça énerve, quoi. Plus que ça encore, mais j'ai pas trop envie de me mettre dans cet état d'esprit.

Ben oui mais là tu n'es pas toute seule chez ton psy en fait, y'a d'autres personnes Smile

Je pense que tu as du mal à concevoir le terme de "généralisation" et de généralité en fait. Et je ne sais pas ce qu'en pense ton psy mais "te voir et te dire comme avec de grosses mamelles", je n'ai perso jamais entendu un homme parler comme ça. J'ai du mal à imaginer comment un homme peut te valoriser si tu te dévalorises toi même et si tu fais de toi le sujet dans une conversation. ce n'est que mon feedback et je n'ai pas eu la chance non plus de croiser des femmes s'exprimant comme ceci.

et sinon ce fil "je m'ennuie et j'ai besoin de parler de moi et de mes expériences avec les hommes où il y avait semble t il peu d'amour ?" l'as tu ouvert ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 0:54

Nath a écrit:

En résumé, l'amour et les différentes notions qui l'entourent (la fidélité, l'importance de la famille, la confiance, la protection et l'autorité patriarcales...) sont des créations féminines au nom d'une Humanité harmonieuse et bienveillante, associant les deux facettes (masculinité et féminité) dans un souci de complémentarité. Non seulement les femmes sont des facteurs d'amélioration de l'homme (encore une fois, ce grand sauvage), mais elles sont également des facteurs d'amélioration de l'Humanité toute entière.
L'amour ou le génie des femmes...

http://sexologues.canalblog.com/archives/2015/08/10/32465158.html



Alors qu'en pensez vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par proutazor le Lun 7 Sep 2015 - 0:55

Magali93 a écrit:Dix ans à me ruiner en psychanalyse pour me différencier des autres (pas pour  faire maline, non, pour chercher ce qui est moi et savoir le distinguer du non moi)

CQFD, les hommes n'ont pas (enfin rarement) ce genre de problème... c'est un truc typiquement féminin, et c'est pourquoi il est également si important pour une femme que l'homme la "singularise" la fasse se sentir spéciale, lui faire savoir explicitement qu'elle est un "flocon de neige merveilleux et unique" et en aucun cas "une femme parmi d'autres". Une femme "se noie" dans la masse, un homme "s'érecte" de la masse...

proutazor

Messages : 47
Date d'inscription : 05/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par proutazor le Lun 7 Sep 2015 - 0:59

Nath a écrit:
Nath a écrit:

En résumé, l'amour et les différentes notions qui l'entourent (la fidélité, l'importance de la famille, la confiance, la protection et l'autorité patriarcales...) sont des créations féminines au nom d'une Humanité harmonieuse et bienveillante, associant les deux facettes (masculinité et féminité) dans un souci de complémentarité. Non seulement les femmes sont des facteurs d'amélioration de l'homme (encore une fois, ce grand sauvage), mais elles sont également des facteurs d'amélioration de l'Humanité toute entière.
L'amour ou le génie des femmes...

Alors qu'en pensez vous ?

C'est des conneries... Enfin, l'auteur lui-même se tire une balle dans le pied en prêtant aux femmes (à la féminité) l'exclusivité de cette merveilleuse création tout en faisant passer la nécessité de cette complémentarité "homme/femme" à propos de quoi les hommes (le masculin) n'auraient rien comprit...  Une version plus honnêtes, serait d'admettre que cette construction, s'est faite en complémentarité, et que le rôle de chaque sexe à contribué à ce modèle à sa manière.

proutazor

Messages : 47
Date d'inscription : 05/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:00

[quote="proutazor"]
Magali93 a écrit:Dix ans à me ruiner en psychanalyse pour me différencier des autres (pas pour  faire maline, non, pour chercher ce qui est moi et savoir le distinguer du non moi)

CQFD, les hommes n'ont pas (enfin rarement) ce genre de problème...


et il est surtout rare quand ils s'expriment surtout ce type de sujet. et de plus ils parlent rarement aussi de leurs problèmes et de ce que j'en sais, ils fonctionnent plutôt en clans et plutôt pour se détendre.

ce qui moi me détend aussi Smile

donc du coup c'est mort ? :

Nath a écrit:


En résumé, l'amour et les différentes notions qui l'entourent (la fidélité, l'importance de la famille, la confiance, la protection et l'autorité patriarcales...) sont des créations féminines au nom d'une Humanité harmonieuse et bienveillante, associant les deux facettes (masculinité et féminité) dans un souci de complémentarité. Non seulement les femmes sont des facteurs d'amélioration de l'homme (encore une fois, ce grand sauvage), mais elles sont également des facteurs d'amélioration de l'Humanité toute entière.
L'amour ou le génie des femmes...

http://sexologues.canalblog.com/archives/2015/08/10/32465158.html

Pas de facteur ni d'amélioration de l'homme ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Ayla le Lun 7 Sep 2015 - 1:06

Beaucoup de généralités en effet, qui me sonnent et me résonnent pas des masses, car non reliées à l'individu qui les exprime (pas Magali93, que je sens derrière ses propos), ou si c'est relié, en tout cas, c'est ni de l'amour ni de l'affectif agréable en tout cas. Plutôt des conclusions confrontantes, des avis plutot tranchés, des catégorisations. Ca tire pas l'Humanité dans le bon sens tout ça...
J'aime pas trop les étiquettes, ça a tendance à stigmatiser et à enfermer l'individu dans la représentation qu'on lui colle.

Ca donne peu envie de participer. Maintenant, à force de vous lire, de temps en temps, ça me démange de poser quelques mots...

On parle toujours de soi, même quand on généralise...alors autant utiliser la première personne pour s'exprimer, "JE".

Je me demande, Nath, que retires-tu d'enrichissant de tous ces échanges, et de ces généralisations?
Ayla
Ayla

Messages : 562
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 34
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:10

Et moi je n'ai toujours pas compris.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par proutazor le Lun 7 Sep 2015 - 1:12

Nath a écrit:et il est surtout rare quand ils s'expriment surtout ce type de sujet. et de plus ils parlent rarement aussi de leurs problèmes et de ce que j'en sais, ils fonctionnent plutôt en clans et plutôt pour se détendre.

Les hommes parlent rarement de leurs problèmes, mais un homme qui est en crise de "singularité", c'est vraiment qu'il est très mal au point. Un homme pourra se trouver "pas assez bien", "pas assez original", "trop nul", mais il aura toujours ce sentiment d'être "hors la masse" tout en "faisant partie de la masse". C'est vraiment un problème de perception de soi-même à un niveau élémentaire de la personnalité, en dehors de toutes considérations de "confiance en soi" ou autre. Et c'est lié à la perception du monde... l'homme perçois le monde en ensembles, il est donc "lui" face à (ou dans, ou avec) l'ensemble. Sentiment de "prééminence" (qui peut se situer dans le négatif, ex "je suis tellement plus nul que tous les autres") que les femmes, ne connaissent pas, ou beaucoup moins.

proutazor

Messages : 47
Date d'inscription : 05/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:13

Nath a écrit:
Magali93 a écrit:Dix ans à me ruiner en psychanalyse pour me différencier des autres (pas pour  faire maline, non, pour chercher ce qui est moi et savoir le distinguer du non moi) et qu'on prétende en face me dire: voilà qui t'es toi parce que moi je connais les femmes, hum, comment dire... 'fin, ça énerve, quoi. Plus que ça encore, mais j'ai pas trop envie de me mettre dans cet état d'esprit.

Ben oui mais là tu n'es pas toute seule chez ton psy en fait, y'a d'autres personnes Smile

Je pense que tu as du mal à concevoir le terme de "généralisation" et de généralité en fait. Et je ne sais pas ce qu'en pense ton psy mais "te voir et te dire comme avec de grosses mamelles", je n'ai perso jamais entendu un homme parler comme ça. J'ai du mal à imaginer comment un homme peut te valoriser si tu te dévalorises toi même et si tu fais de toi le sujet dans une conversation. ce n'est que mon feedback et je n'ai pas eu la chance non plus de croiser des femmes s'exprimant comme ceci.

et sinon ce fil "je m'ennuie et j'ai besoin de parler de moi et de mes expériences avec les hommes où il y avait semble t il peu d'amour ?" l'as tu ouvert ?

Les grosses mamelles, je faisais référence à ce poète de proutazor qui parlait de solidarité des femmes avec leurs congénères à mamelles (je citais sans guillemets, discours rapporté libre).
J'oublie toujours qu'une personne qui ouvre un fil s'en sent personnellement la propriétaire et qu'elle reste arbitre.
Ce fil, non, je ne vais pas l'ouvrir. Parce que ce ne serait pas du tout intéressant de parler de moi en tant que telle, mais en tant qu'une singularité qui (on y revient) porte en elle qqch de l'humaine condition. Je fais l'hypothèse que raconter des trucs de moi (enfin, j'ai pas déballé mes intestins non plus), eh bien, ça peut faire écho chez les autres de manière respectueuse (et ils prennent -ou pas- ce qu'ils veulent) alors que (comme tu l'as toi même relevé) dire à qqn: tu devrais ci (ouvrir ton fil et aller voir ailleurs si on y est), tu devrais ça, c'est intrusif. Enfin, c'est ce que je pense.

Autre point: les hommes qui parlent sur 10 pages, oui, mais le problème que je vois (je n'ai pas d'étude généralisante, mais j'en parlerai à mon psy, le problème que j'aie à me référer à des études généralisantes, ah mais c'est peut- être parce que je ne mes recherche pas...), le problème que je vois (là mais ailleurs en général, je ne pense pas que ce soit une spécificité de précoces), c'est que les gens parlent des autres, mais pas avec les autres (sauf quelques moments sur ce fil). Mais bon , ici encore, le ressenti (surtout une fois que t'as dit que t'allais chez le psy, bah là, alors, l'occasion est tropo belle: dis donc, t'es sure que tu vas bien? Tu veux en parler? Ton psy serait peut-être davantage en mesure de...parce que ici, tu sais, on se réfère à un paradigme sérieux sérieux, on n'est pas dans le cabinet du psy).
Bon, sinon, à part être perturbée psychologiquement, j'ai un cursus universitaire poussé en sciences humaines (à la fac, avec des vrais profs, diplomés tout ça, je donne mes notes, mentions, j'envoie un .doc pour preuve?) et il existe des domaines de la connaissance (en recherche en sciences humaines en particulier) où l'on se fonde pour atteindre à une vérité scientifique sur des entretiens de personnes (analysés ensuite, évidemment) mais on accepte, voire on revendique le fait qu'une personne (quelle qu'elle soit) dit qqch qui peut apprendre sur le genre humain en général (on s'intéressera aussi, évidemment, à son sexe, CSP, etc, mais quand même, on recherche sa parole à lui, pas la parole d'un groupe, auquel cas c'est une recherche sur mles fonctionnements de groupes. )
Mais je comprends que je suis invitée (de manière assez fine, quoi que) à quitter celui-ci .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par ErikFromFrance le Lun 7 Sep 2015 - 1:13

proutazor a écrit:Je pense que, ce qui dérange ces dames, c'est que EFF balance quelques vérités bien noires sur la gente féminine
Je lance quelques vérités sur la gent féminine mais ces vérités ne sont pas nécessairement noires. D'ailleurs je suis surpris qu'il n'y ait toujours aucune réaction au point n°2 dans ma réponse à Dame Seli. Pour moi, le fait que les femmes soient plus exigentes et soient éventuellement intéressées (plus que les hommes, et je parle de manière inconsciente etc. [insérer ici disclaimer contre les projections psychologisantes et dire qu'il faut demander plutôt que d'interpréter de travers]) par les ressources que leur partenaire peut mettre à leur disposition, ce n'est pas forcément mal. C'est un fait. C'est comme ça. C'est un résultat de l'évolution biologique qui a permis à notre espèce d'être en vie aujourd'hui. Si je bosse plus que ma compagne, ça ne me dérange pas. Si je contribue financièrement plus que ma compagne au couple, ça ne me dérange pas. Chacun amène des choses différentes qui satisfont les désirs/besoins différents du partenaire.

Mon but n'est donc pas de noircir le tableau, même s'il est intéressant de briser l'hypocrite et constante alternance entre identité hommes/femmes et manichéisme prêchés par des féministes (ou des femmes, ça dépend des fois). Mon but c'est juste de dire qu'on est différent et que l'idéal c'est de chercher à satisfaire tout le monde. Y compris les hommes, qui ont tendance à ne pas être traités comme des êtres humains par les femmes. Car ceci est aussi un résultat de notre évolution : une femme est un être humain avec une valeur inhérente, liée à sa capacité potentielle (supposée) de porter un bébé. Ca date de nos ancêtres tribaux. A l'inverse, un homme est un "faire humain". Tant qu'il n'a rien réalisé, tant qu'il n'a rien apporté, il ne vaut rien. Car il ne vaut que par les ressources qu'il met effectivement à disposition des femmes. Donc ce que je dis, c'est qu'il faut accomoder les besoins de chacun pour satisfaire tout le monde et éviter de plaquer des sornettes prétendant que nous sommes identiques. Car ces sornettes vont nécessairement aboutir à nier les besoins spécifiques de l'un (généralement l'homme) ou à affirmer qu'il doit avoir des besoins qu'en réalité il n'a pas (en projetant sur lui la psychologie féminine).


la gente féminine qui n'a finalement cure d'entendre ce genre de chose
Malheureusement, je suis d'accord avec ça. Beaucoup de femmes semblent refuser d'entendre la réalité qu'hommes et femmes sont différents. La science qui le prouve ne les intéresse pas, et quand on leur donne des témoignages (anecdotiques), elles essayent inlassablement de plaquer dessus des interprétations et modes de réflexions qui sont certainement valables pour des femmes mais qui ne correspondent pas à des hommes. En tout cas, c'est ma perception du truc.

, au même titre que les hommes n'ont cure d'entendre qu'ils seraient des violents pathologiques et les responsable des malheurs de l'humanité...
Inexact. Les hommes sont plus prêts à entendre les arguments sans que leur genre biaise leur jugement. cf. "women are wonderful effect" (lien). Vraiment consulter le lien avant de réagir par déni.

C'est un prêté pour un rendu. EFF (me contredira si je me trompe) est simplement dans une démarche de "remise des pendules à l'heure" face à la déferlante féministe qui depuis plusieurs années matraque les mâles sans jamais toucher un cheveux de ces dames... Et là, ben oui, ça va être aux dames de se regarder un peu dans un miroir pour encaisser les malencontreuses erreurs de leur congénères à mamelles.
Je te contredis. Les féministes ont des torts, beaucoup de torts. Mais le féminisme n'est pas vraiment en question ici. Je me contente d'énoncer les connaissances et mes expériences ainsi que mon exaspération à voir se répéter le même déni sur les différences entre hommes et femmes ou les mêmes interprétations erronnées (interpréter "les hommes sont statistiquement plus XYZ que les femmes" en "TOUS les hommes sont plus XYZ que TOUTES les femmes"). J'essaie de tenir compte d'une réalité qui est plus complexe que les lieux communs entendus 100 fois, et en même temps assez simple si on est prêt à accepter que notre évolution biologique n'est pas politiquement correcte.

Besoin de se regarder dans le miroir ? Oui et non. Il faut regarder dans le miroir ET regarder autour de soi. Il faut écouter ce que la science (plutôt qu'une idéologie politique délirante) a à dire sur les différences entre hommes et femmes, et il faut regarder l'autre avec bienveillance et accepter qu'il est différent de soi, avec des besoins différents qui méritent autant de respect que les nôtres propres.


Magali93 a écrit:Dix ans à me ruiner en psychanalyse pour me différencier des autres (pas pour faire maline, non, pour chercher ce qui est moi et savoir le distinguer du non moi)
La psychanalyse est une pseudoscience qui n'a guère survécu qu'en France. Tu t'es fait avoir. Cette recherche de sens dans des narrations (il en va de la psychanalyse comme de la religion) est aussi affectionnée plus par les femmes que par les hommes. Etonnant, non ?
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Ayla le Lun 7 Sep 2015 - 1:14

CQFD, les hommes n'ont pas (enfin rarement) ce genre de problème...

et il est surtout rare quand ils s'expriment surtout ce type de sujet. et de plus ils parlent rarement aussi de leurs problèmes et de ce que j'en sais, ils fonctionnent plutôt en clans et plutôt pour se détendre.

ce qui moi me détend aussi Smile

donc du coup c'est mort ? :

Nath a écrit:


En résumé, l'amour et les différentes notions qui l'entourent (la fidélité, l'importance de la famille, la confiance, la protection et l'autorité patriarcales...) sont des créations féminines au nom d'une Humanité harmonieuse et bienveillante, associant les deux facettes (masculinité et féminité) dans un souci de complémentarité. Non seulement les femmes sont des facteurs d'amélioration de l'homme (encore une fois, ce grand sauvage), mais elles sont également des facteurs d'amélioration de l'Humanité toute entière.
L'amour ou le génie des femmes...

Ben, on est mal barré oui...

Et quand les clans ne s'amusent plus, ils font la guerre pour se défouler...

Pour leur défense, l'homme est ce qu'il est de par la femme qui l'a élevé...et ce depuis des lustres...c'est le serpent qui se mord la queue...
Ayla
Ayla

Messages : 562
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 34
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par proutazor le Lun 7 Sep 2015 - 1:14

Ayla a écrit:Beaucoup de généralités en effet, qui me sonnent et me résonnent pas des masses, car non reliées à l'individu qui les exprime (pas Magali93, que je sens derrière ses propos), ou si c'est relié, en tout cas, c'est ni de l'amour ni de l'affectif agréable en tout cas. Plutôt des conclusions confrontantes, des avis plutot tranchés, des catégorisations. Ca tire pas l'Humanité dans le bon sens tout ça...
J'aime pas trop les étiquettes, ça a tendance à stigmatiser et à enfermer l'individu dans la représentation qu'on lui colle

Oui mais ça ma demoiselle, ça ne m'étonne pas... au regard de ce que j'ai expliqué précédemment d'ailleurs, votre réaction est plus que... classique en la matière. La phobie des étiquettes... les étiquettes, c'est encore une chose qu'un homme ne craint pas.

proutazor

Messages : 47
Date d'inscription : 05/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:16

Ayla a écrit:Beaucoup de généralités en effet, qui me sonnent et me résonnent pas des masses, car non reliées à l'individu qui les exprime (pas Magali93, que je sens derrière ses propos),

ou si c'est relié, en tout cas, c'est ni de l'amour ni de l'affectif agréable en tout cas.

Plutôt des conclusions confrontantes, des avis plutot tranchés, des catégorisations. Ca tire pas l'Humanité dans le bon sens tout ça...

J'aime pas trop les étiquettes, ça a tendance à stigmatiser et à enfermer l'individu dans la représentation qu'on lui colle.

Ca donne peu envie de participer. Maintenant, à force de vous lire, de temps en temps, ça me démange de poser quelques mots...

On parle toujours de soi, même quand on généralise...alors autant utiliser la première personne pour s'exprimer, "JE".

Je me demande, Nath, que retires-tu d'enrichissant de tous ces échanges, et de ces généralisations?


Hello, de ton propos, je ressors tout cela. Déjà, tu vois Smile

Et je viendrais récupérer des idées très intéressantes dans ce fil sur le sujet en question. Je te répondrais donc plus amplement. Je ne m'attendais pas en fait à autant de volume. Smile Je suis agréablement surprise. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:21

Magali à dit : Mais je comprends que je suis invitée (de manière assez fine, quoi que) à quitter celui-ci .

De fait je n'ai pas lu le reste, interpréter les propos des autres n'est pas ma façon d'échanger, ni de communiquer. Je te remercie en tous les cas de ton avis sur le sujet que tu viens de me donner ci dessus, je suis confuse pour toi que ce sujet ne t'ait amené que cette conclusion et de plus sur toi.(au bout de plus de dix pages )

En tous les cas libre à toi de t'exprimer ici mais pour ma part je ne te répondrai plus, ayant lancé un sujet non pas sur moi, ni sur toi en fait Smile

(humanité bienveillante et harmonieuse....)


Dernière édition par Nath le Lun 7 Sep 2015 - 1:26, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:24

Ayla a écrit:
CQFD, les hommes n'ont pas (enfin rarement) ce genre de problème...

et il est surtout rare quand ils s'expriment surtout ce type de sujet. et de plus ils parlent rarement aussi de leurs problèmes et de ce que j'en sais, ils fonctionnent plutôt en clans et plutôt pour se détendre.

ce qui moi me détend aussi Smile

donc du coup c'est mort ? :

Nath a écrit:


En résumé, l'amour et les différentes notions qui l'entourent (la fidélité, l'importance de la famille, la confiance, la protection et l'autorité patriarcales...) sont des créations féminines au nom d'une Humanité harmonieuse et bienveillante, associant les deux facettes (masculinité et féminité) dans un souci de complémentarité. Non seulement les femmes sont des facteurs d'amélioration de l'homme (encore une fois, ce grand sauvage), mais elles sont également des facteurs d'amélioration de l'Humanité toute entière.
L'amour ou le génie des femmes...

Ben, on est mal barré oui...



Pour leur défense, l'homme est ce qu'il est de par la femme qui l'a élevé...et ce depuis des lustres...c'est le serpent qui se mord la queue...

et comme le conseil vient d'un site sur le sexe, on se demande quand le serpent se fait mordre la queue ou la vipère lui mord la queue Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:25

Tout de même, tu aurais dû me donner ce conseil plus tôt, j'aurais pas perdu inutilement 10 ans de ma vie.

Sinon, à quel moment j'ai demandé l'avis de qqn sur le fait que j'aie choisi de faire une psychanalyse? Quelle personne (qui ne serait pas complètement impolie et à l'attitude déplacée) se permet de donner son avis sur un point où on ne l'a pas consulté, ni elle ni personne d'autre d'ailleurs?

Bon, j'arrête de plaisanter avec vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Ayla le Lun 7 Sep 2015 - 1:27

Oui mais ça ma demoiselle, ça ne m'étonne pas... au regard de ce que j'ai expliqué précédemment d'ailleurs, votre réaction est plus que... classique en la matière. La phobie des étiquettes... les étiquettes, c'est encore une chose qu'un homme ne craint pas.

Bien au contraire en effet! Pourquoi les craindrait-il? C'est un bon moyen de se protéger et se mettre en dehors du lot des étiquetés...et de voir et diriger le monde comme il l'entend (là, je pense à la personne de pouvoir, homme ou femme)

Classique...c'est rare qu'on m'attribue cet adjectif Smile
J'en sais trop rien de ton cheminement, car j'ai pas tout lu tes explications, mais je me base sur mon parcours de vie pour ne pas aimer les étiquettes. Pour moi, ça éloigne de l'humain, de son discours, de sa dignité, de sa liberté, de son évolution et de son émancipation...
Je préfère les tiroirs aux étiquettes...ça adhère moins et ça se réorganise selon son angle de vue et son envie de classifier les choses.
Ayla
Ayla

Messages : 562
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 34
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:28

Magali93 a écrit:Tout de même, tu aurais dû me donner ce conseil plus tôt, j'aurais pas perdu inutilement 10 ans de ma vie.

Sinon, à quel moment j'ai demandé l'avis de qqn sur le fait que j'aie choisi de faire une psychanalyse? Quelle personne (qui ne serait pas complètement impolie et à l'attitude déplacée) se permet de donner son avis sur un point où on ne l'a pas consulté, ni elle ni personne d'autre d'ailleurs?

Bon, j'arrête de plaisanter avec vous.

Tu as lu le sujet ? en fait on peut te donner un avis sur toute ta vie puisque tu me l'as raconté ici

Quelle personne (qui ne serait pas complètement impolie et à l'attitude déplacée) se permet de donner son avis sur un point où on ne l'a pas consulté, ni elle ni personne d'autre d'ailleurs?

Je te renvoie ta question et te laisse libre de relire l'intégralité de ce fil et si tu lui souhaites de me faire un résumé de tes propos en espérant que je puisse du coup arriver au sujet que j'ai souhaité lancé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:31

Ayla a écrit:
Oui mais ça ma demoiselle, ça ne m'étonne pas... au regard de ce que j'ai expliqué précédemment d'ailleurs, votre réaction est plus que... classique en la matière. La phobie des étiquettes... les étiquettes, c'est encore une chose qu'un homme ne craint pas.

Bien au contraire en effet! Pourquoi les craindrait-il? C'est un bon moyen de se protéger et se mettre en dehors du lot des étiquetés...et de voir et diriger le monde comme il l'entend (là, je pense à la personne de pouvoir, homme ou femme)

Classique...c'est rare qu'on m'attribue cet adjectif Smile
J'en sais trop rien de ton cheminement, car j'ai pas tout lu tes explications, mais je me base sur mon parcours de vie pour ne pas aimer les étiquettes. Pour moi, ça éloigne de l'humain, de son discours, de sa dignité, de sa liberté, de son évolution et de son émancipation...
Je préfère les tiroirs aux étiquettes...ça adhère moins et ça se réorganise selon son angle de vue et son envie de classifier les choses.


Very Happy

là je me souviens de mon sujet. merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:42

Je quitte le forum, les guerres de tranchée, c'est pas mon truc.
Que les gens s'envoient chier les uns les autres à longueur de temps, intelligents ou pas, le résultat est le même, la guerre.
Je ne sais pas si je suis apte à vivre avec les autres, mais si les autres c'est ça, je préfère rester en ma bonne compagnie (là, c'est tranquille, aps la guerre)
Très belle chanson, Le Comédien (fait partie de ma bande son depuis tellemen,t d'année). Ah, le silence,plutôt que tous ces mots violents....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Ayla le Lun 7 Sep 2015 - 1:47

Ayla a écrit:
Bien au contraire en effet! Pourquoi les craindrait-il? C'est un bon moyen de se protéger et se mettre en dehors du lot des étiquetés...et de voir et diriger le monde comme il l'entend (là, je pense à la personne de pouvoir, homme ou femme)

L’étiquetage perçu par les femmes, tel que pratiqué par les hommes, n'a souvent rien à voir avec ce qu'en présument les femmes (tel que vous venez de le faire, par exemple, en formulant quelques fantasmatiques question de "protection" et de "pouvoir").

tentative de dé-étiquettage et d'élargissement de réflexion=> failed....

je vais essayer de m'occuper à autre chose (si non je vais encore vouloir expliquer le monde à Ayla, et ça va partir en guerre de tranchée).

étiquette "quelqu'un qui veut m'apprendre la vie sans même prendre le temps de me rencontrer"
=> le seul moyen de m'adapter sans partir en guerre de tranchée en effet, c'est de bottee en touche.. c'est peine perdue...
la balle n'a même pas le temps de rebondir sur le terrain qu'elle est déjà contrée...

oui. sage décision. et sage musique.
ciao.
Ayla
Ayla

Messages : 562
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 34
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:48

Le Comédien a écrit:
Ayla a écrit:Bien au contraire en effet! Pourquoi les craindrait-il? C'est un bon moyen de se protéger et se mettre en dehors du lot des étiquetés...et de voir et diriger le monde comme il l'entend (là, je pense à la personne de pouvoir, homme ou femme)

L’étiquetage perçu par les femmes, tel que pratiqué par les hommes, n'a souvent rien à voir avec ce qu'en présument les femmes (tel que vous venez de le faire, par exemple, en formulant quelques fantasmatiques question de "protection" et de "pouvoir").

Ayla a écrit:Classique...c'est rare qu'on m'attribue cet adjectif Smile

Et néanmoins, je puis vous dire que la phobie des "étiquettes", des "cases" et des "généralités", c'est un classique chez les femmes... (merci de consulter mes explications à ce sujet, puisque vous ne les avez pas lut)

Sur ce, la modération m'a retrouvé (m'avait-elle perdue), la récréation a été agréable... je vais essayer de m'occuper à autre chose (si non je vais encore vouloir expliquer le monde à Ayla, et ça va partir en guerre de tranchée).


Etant une femme je me suis fait mon propre avis sur moi même Smile et je ne colle que des timbres sur mes enveloppes Smile merci de ton passage en tous les cas. C'est toujours instructif d'avoir l'avis d'autres que soi et sur des sujets divers et variés. J'espère avoir alors un jour ton avis sur la bienveillance, l'humanité, les femmes intelligentes, l'amour et l'affectif. Je te souhaite de trouver une femme qui te permettra d'avancer vers ces sujets et à qui tu ne devras pas te sentir contraint d'expliquer le monde, ça doit être très fatiguant pour toi Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:49

Magali93 a écrit:Je quitte le forum, les guerres de tranchée, c'est pas mon truc.
Que les gens s'envoient chier les uns les autres à longueur de temps, intelligents ou pas, le résultat est le même, la guerre.
Je ne sais pas si je suis apte à vivre avec les autres, mais si les autres c'est ça, je préfère rester en ma bonne compagnie (là, c'est tranquille, aps la guerre)
Très belle chanson, Le Comédien (fait partie de ma bande son depuis tellemen,t d'année). Ah, le silence,plutôt que tous ces mots violents....

et puis surtout calogero et le silence. bonne route à toi Smile une autre, une "ça" Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:50

Très intéressant tout ça Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Ayla le Lun 7 Sep 2015 - 1:51

Que les gens s'envoient chier les uns les autres à longueur de temps, intelligents ou pas, le résultat est le même, la guerre.
Je ne sais pas si je suis apte à vivre avec les autres, mais si les autres c'est ça, je préfère rester en ma bonne compagnie (là, c'est tranquille, aps la guerre)
Très belle chanson, Le Comédien (fait partie de ma bande son depuis tellemen,t d'année). Ah, le silence,plutôt que tous ces mots violents....

Oui..c'est fatigant...

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Aodplu618d7

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Ouadpl618d8
Ayla
Ayla

Messages : 562
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 34
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:52

failed....

Bon donc on disait ? Smile les boules, les cubes, les étiquettes...... Smile




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:52

"si les autres, c'est comme ça qu'ils fonctionnent" serait plus juste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:53

Ayla +

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 1:53

Nath a écrit:
Nath a écrit:

En résumé, l'amour et les différentes notions qui l'entourent (la fidélité, l'importance de la famille, la confiance, la protection et l'autorité patriarcales...) sont des créations féminines au nom d'une Humanité harmonieuse et bienveillante, associant les deux facettes (masculinité et féminité) dans un souci de complémentarité. Non seulement les femmes sont des facteurs d'amélioration de l'homme (encore une fois, ce grand sauvage), mais elles sont également des facteurs d'amélioration de l'Humanité toute entière.
L'amour ou le génie des femmes...

http://sexologues.canalblog.com/archives/2015/08/10/32465158.html



Alors qu'en pensez vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par ErikFromFrance le Lun 7 Sep 2015 - 2:38

L'opposition entre les ressentis et les faits a encore abouti au même résultat que chaque fois : la dictature des ressentis, avec une conversation à sens unique. Moi, les ressentis c'est pas mon truc. Mais face à des gens qui insistent pour avoir des ressentis et partager des ressentis, je fais un effort pour dialoguer. Mais les ressentis, s'ils ont leur utilité pour parler d'individu à individu sur un sujet tout petit, c'est quand même pas Byzance quand on veut parler de choses concrètes à grande échelle. Est-ce que Madame Michu qui habite au 2ème est comme ci ou comme ça ? Moi je m'en fous. Je la connais pas Madame Michu. Ou bien même si je la connais, sa vie ne me permet pas de dégager des informations représentatives du cas général des femmes. Et pour ça, je préfère parler des faits, de la science, et des statistiques. Sauf que là, y'a plus personne pour dialoguer. Les personnes campées sur leurs ressentis refusent le dialogue sur les faits. Moi j'ai fait un effort sur les ressentis mais en retour on me montre le doigt du milieu en ignorant les faits, en les niant, en prétendant qu'ils sont oppressifs, ou en se plaignant que la conversation ne reste pas 100% ancrée dans du pur ressenti. Ouaip ! J'ai le toupet de ne pas accepter la dictature du tout-ressenti et ça fait de moi un affreux jojo. Il est facile d'employer alors des mots comme "guerre" quand l'autre a fait des pas vers nous mais que nous refusons de faire 1 seul pas vers lui.

M'enfin... tout ça n'est que mon... ressenti.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 3:01

C'est à ni rien comprendre.
Donc, pour "juger" tu utilise la science qui elle même étudie Madame Michu. Ou alors on se se base sur rien, ni expériences, ni sentiments etc.. et moi je peux parler du porc-épic et dire qu'on s'en fout du porc-épic, tout ce qui compte c'est ce que la science me raconte, c'est ce petit murmure aux oreilles.

Tu récite en (te) faisant croire que la science est loin de toutes expériences, de tout "sentiments" et qu'elle sait tout.
La science ne sait rien, elle même le dit, par rapport à ce qui la dépasse elle n'est qu'un grain de sable.
La science est expérience et la science humaine ne traite pas des objets. Une expérience sur un cube n'aura pas le même effets que sur un humain, parce que l’expérience humaine est riche en émotions, sentiments etc...

C'est un grossier mensonge, une mauvaise vue de l'esprit, une vanité de celui ci de se croire "en dehors" , dieu ?
C'est une faute à la raison, ni plus ni moins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 3:08

Console

Je veux bien prendre connaissance des études et des statistiques. Mais ou sont les études fiables? Enfin si quelqu'un a des liens (ou peut m'indiquer ou ils ont été postés)...

Ensuite, je crois aussi qu'il est illusoire de croire que l'on peut se détacher de son ressenti quand on parle des relations inter-personnelles, puisqu'elles même sont principalement affaire de ... ressenti.

En lisant des études ou des statistiques sur la question, ne nous comparons nous pas systématiquement? Si le résultat nous déplait, nous nous plaçons comme exception, s'il nous plait, nous sommes rassurés que cela nous conforte dans notre opinion.


Dernière édition par Mily le Lun 7 Sep 2015 - 5:01, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par ErikFromFrance le Lun 7 Sep 2015 - 3:18

@Narkyss :
Je pense que tu ne comprends pas ce que la science est, ce qu'elle n'est pas, ce sur quoi elle repose, ce qu'elle peut, ce qu'elle ne peut pas, comment elle procède, ni ce que moi je pense de la science ou comment je m'y réfère.

Les comportements humains et les témoignages humains peuvent être quantifiés. L'humain et ses activités, si compliqué soient-il, sont des objets valides d'investigation scientifique et de production de connaissances dépassant la subjectivité d'une discussion entre 2 péquins partageant leurs ressentis.


@Mily :
Je me lève dans 4 heures et je suis occupé toute la journée demain. Mais après ça, j'essaierai de trouver des liens si tu veux. Mais plus tôt, j'ai déjà linké vers un article wikipedia sur la théorie de l'investissement parental, depuis lequel on trouve entre autres un lien vers le "principe de Bateman". On peut aussi se référer aux études de David Buss ou Simon Baron-Cohen.

Ensuite, je crois aussi qu'il est illusoire de croire que l'on peut se détacher de son ressenti quand on parle des relations inter-personnelles, puisqu'elles même sont principalement affaire de ... ressenti.

En lisant des études ou des statistiques sur la question, ne nous comparons nous pas systématiquement? Si le résultat nous déplait, nous nous plaçons comme exception, s'il nous plait, nous sommes rassurés que cela nous conforte dans notre opinion.
On peut prendre plus ou moins de distance avec nos ressentis. Comme tu le dis, on peut soit correspondre au cas général, soit ne pas correspondre. Et on pourra correspondre sur le critère ABC et ne pas correspondre sur le critère XYZ. Mais l'existence d'une exception n'invalide pas le cas général. Ce que je déplorais, c'est que certaines personnes refusent catégoriquement de considérer les aspects factuels. C'est la dictature du ressenti et le déni de la science et des faits.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 3:21

ErikFromFrance a écrit:@Narkyss :

@Mily :
Je me lève dans 4 heures et je suis occupé toute la journée demain. Mais après ça, j'essaierai de trouver des liens si tu veux. Mais plus tôt, j'ai déjà linké vers un article wikipedia sur la théorie de l'investissement parental, depuis lequel on trouve entre autres un lien vers le "principe de Bateman". On peut aussi se référer aux études de David Buss ou Simon Baron-Cohen.


Je pense que je devrais réussir à trouver ça avec un bon moteur de recherche. Merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 3:23

Oh Merde. Truc dangereux.
L'amour : chimique .
Tout est chimie, nous ne sommes que chimie, je ne connais pas encore ce qu'il y a au fond des quarks, ni au tréfonds de l'univers, mais je sais que je suis un cube.

Si ça crève pas les yeux ce toboggan a désespoir,à mort.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 3:54

Le science c'est avant tout le mystère, il ne faudrait pas l'oublier.

Dire que la science sait tout de l'humain, c'est du papotage, rien de plus. La science ne sait rien du tout, et ce qu'elle découvre ne fait que l'étonner d'avantage.
On peut toujours en parler de manière psychologique sur des sondages etc... tout ce à quoi ça servira c'est pour la com ou autres recherches de "domination".

Mais pendant ce temps là, la science se pose toujours des questions.
Une théorie doit/peut toujours être remise en question.
Et l’observation est une de ses méthodes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par ErikFromFrance le Lun 7 Sep 2015 - 4:00

Narkyss a écrit:Dire que la science sait tout de l'humain (...)
Qq'un a dit ça ? Non, personne n'a dit ça.

La science ne sait rien du tout
Si. La science sait des choses.

Entre ne rien savoir et tout savoir, il y a de nombreux degrés. Cette logique extrémiste du "tout ou rien" est improductive. Ne pas tout savoir, ça ne veut pas dire qu'on ne sait rien.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 4:11

Narkyss a écrit:Le science c'est avant tout le mystère, il ne faudrait pas l'oublier.

Dire que la science sait tout de l'humain, c'est du papotage, rien de plus. La science ne sait rien du tout, et ce qu'elle découvre ne fait que de l'étonner d'avantage.
On peut toujours en parler de manière psychologique sur des sondages etc... tout ce à quoi ça servira c'est pour la com ou autres recherches de "domination".

Mais pendant ce temps là, la science se pose toujours des questions.
Une théorie doit toujours être remise en question.

Justement dans les références citées plus haut ce sont les remises en question qui sont intéressantes: 

Principe de Bateman: il s'agit d'une étude scientifique qui prouverait que l'infidélité masculine est atavique. 
Or, de ce que j'en ai parcouru rapidement, il a été démontré plus tard que l'étude initiale était biaisée 1) par le côté rassurant du résultat qui correspondait à un ressenti 2) par une erreur dans l'exploitation des résultats. Pourtant nous avons toujours tendance à mettre en avant les résultats de la première étude, à savoir que la femme est plus impliquée dans la procréation et le maintien du foyer puisque physiquement elle y est contrainte. Et que l'homme a un instinct de chasseur qui le pousse à distribuer ses gamètes le plus largement possible. Le raisonnement est d'apparence très simpl(ist)e. 

Je n'ai pas fini de lire les théories qui réfutent ces résultats, mais on dirait que les circonstances et l'environnement influent beaucoup sur ces comportements qui ont longtemps été considérés comme évidents, et que les différences s'estompent par exemple lorsque le ratio mâle/femelle varie. 

Le génie de la femme (pour en revenir au sujet) serait donc de mettre en place des stratégies pour fidéliser l'homme lorsque le nombre d'hommes disponibles diminue. Mais l'homme y trouverait aussi son compte lorsque la population féminine se raréfie. 

Je n'ai pas fini de tout lire, je développe plus demain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 4:26

Mily a écrit:Le génie de la femme (pour en revenir au sujet) serait donc de mettre en place des stratégies pour fidéliser l'homme lorsque le nombre d'hommes disponibles diminue. Mais l'homme y trouverait aussi son compte lorsque la population féminine se raréfie. 
.

C'est pas du génie ça, c'est de la manipulation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 4:32

Nath a écrit:En résumé, l'amour et les différentes notions qui l'entourent (la fidélité, l'importance de la famille, la confiance, la protection et l'autorité patriarcales...) sont des créations féminines au nom d'une Humanité harmonieuse et bienveillante, associant les deux facettes (masculinité et féminité) dans un souci de complémentarité. Non seulement les femmes sont des facteurs d'amélioration de l'homme (encore une fois, ce grand sauvage), mais elles sont également des facteurs d'amélioration de l'Humanité toute entière.
L'amour ou le génie des femmes...

La définition initiale est mieux formulée que la mienne. L'emploi du mot stratégie est maladroit et laisse en effet penser à de la manipulation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 4:37

A t-on des sources historiques ? Des témoignages ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 4:59

Nath a écrit:

http://sexologues.canalblog.com/archives/2015/08/10/32465158.html

Alors qu'en pensez vous ?

Dans un souci de justice sociale, alors qu'au même moment l'agriculture connaît un essor considérable à travers toute l'Europe (entre autres...), les femmes adjurent et supplient l'Eglise d'établir des codes, des règles et des principes afin de calmer les ardeurs et les satyriasis de ces hommes sauvages et libidineux.
L'Eglise agrée à cette requête et instaure la monogamie. C'est à ce moment-là que des notions telles que l'amour, la fidélité, l'honnêteté, l'engagement et la confiance deviennent les nouvelles vertus d'un ordre moral, religieux et spirituel. Toutes ces notions vont permettre aux femmes d'imposer leur sensibilité et leur intelligence à l'ensemble d'une société de plus en plus christianisée et catéchisée.

Il doit y avoir des références historiques (vaguement évoquée dans l'article à l'origine de ce fil) mais je suis arrivée au moment ou on se questionnait sur les approches scientifiques.

On se partage les recherches?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 5:15

Et l'amour ne se résume pas à la fidélité, l'autorité etc...
L'amour, être amoureux n'est pas que pure rationalité, l'amour ça imagine, ça transforme, c'est puissant, ça ne s'abaisse pas, ça écrit des poèmes, des petits mots, ça donne le vertige, ça à la gout de la liberté.
Mais ça ça fait peur, s'abandonner complètement, ça ca fait peur, alors on s'accroche, on veut l'autre.
Ce que l'on gagne en sécurité on le perds en liberté.

L'amour à une dimension mystique.Pourquoi bon sang, oubli t-on tout cela et l’enchaîne t-on à des particules de notre propre invention.
Il y a même des personnes qui meurt par amour/ d'amour, il faut bien se rendre compte de l'expérience intérieur.
Serait-on dans une époque ou l'Homme n'a aucune intériorité ?

L'amour c'est un état, ce ne sont pas des conditions de fidélité etc... Nous pouvons mettre fin à l'amour si ces conditions ne sont pas rempli, mais l'amour n'est pas les conditions.

C'est un sentiment proche de la joie, la joie aussi à été crée ? pour ?
Tout à une explication, mais pour savoir de quelle eau est faite la mer, il faut que je remonte jusqu'aux sources. Ainsi donc, rien n'est conclu tant que l'on a pas élucider le vrai mystère.

Ou sont les lois ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 9:53

Donc je réponds quoi à ce monsieur ? qu'on devrait pouvoir aller se prendre un café d'ici une bonne vingtaine d'années ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Ayla le Lun 7 Sep 2015 - 10:13

homme/femme : comprendre et dépasser les clichés....
Ayla
Ayla

Messages : 562
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 34
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 10:17

Ayla a écrit:homme/femme : comprendre et dépasser les clichés....

Merci mais je n'ai pas de problème de clichés avec les hommes en fait ni avec les femmes Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par ionestal le Lun 7 Sep 2015 - 10:30

ErikFromFrance a écrit:
Si. La science sait des choses.

Entre ne rien savoir et tout savoir, il y a de nombreux degrés. Cette logique extrémiste du "tout ou rien" est improductive. Ne pas tout savoir, ça ne veut pas dire qu'on ne sait rien.

Non mais faut que t'arrête d'utiliser la science comme figure d'autorité par procuration. C'est comme si tu leur disais : "Regardez, le mâle alpha, il est la-bas, c'est lui qu'il faut écouter", donc non seulement tu fais un truc complètement contre-nature, mais en plus "la science", c'est un mot féminin et elle est pas sexy du tout... alors tu fout le bordel dans les représentations. Même les hommes ne se font pas avoir par cette rhétorique consistant à utiliser "la science" comme argument.

Donc je t'explique, le truc, si vraiment tu veux utiliser "la science" pour asseoir ton pouvoir, c'est d'affirmer une chose, et de dire ensuite "regardez, en plus, cette étude scientifique est d'accord avec moi, gentille étude scientifique, c'est bien, couché, COUCHE j'ai dit.", là c'est bon, tu es la figure d'autorité, et la science obéit à tes ordres et tu rétabli l'ordre des choses... et si la science n'obéit pas à tes ordres, tu la congédie "ces études scientifiques sont des balivernes"...

ionestal

Messages : 5
Date d'inscription : 07/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 10:33

@Narkyss Merci de rendre à l'Amour en général sa dimension d'émotion.
Mais l'Amour si puissant soit-il est-il forcément exclusif? Un parent peut aimer plusieurs de ses enfants, l'amour entre hommes et femmes (ou femme/femme ou homme/homme) obéit-il donc forcément aux règles de fidélité, rôle maternel/paternel, engagement, qui ont plutôt une origine religieuse?

Ayla a écrit:homme/femme : comprendre et dépasser les clichés....

J'aime bien la conclusion de cet article.

Pour conclure, l’assistance se demande comment dépasser les stéréotypes. On évoque l’éducation, les choix des parents… Christine Détrez souligne l’émergence d’une littérature antisexiste pour enfants (4), très pédagogique, parfois un peu redondante. Ce jour-là, hommes et femmes tomberont d’accord : s’il ne faut pas faire dire tout et n’importe quoi à la science, il ne faut pas pour autant minimiser l’influence de notre environnement sur nos représentations et nos comportements.

Nath a écrit:Donc je réponds quoi à ce monsieur ? qu'on devrait pouvoir aller se prendre un café d'ici une bonne vingtaine d'années ?

Désolée j'ai pas compris la question. Quel "monsieur"? et la réponse à quelle question? (j'ai raté une page?)


Dernière édition par Mily le Lun 7 Sep 2015 - 10:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 10:34

Spoiler:
Tout d’abord, le surdoué perd facilement le fil : il se laisse entraîner d’une pensée à l’autre et commence soudain à réfléchir avec un problème passionnant mais qui n’a aucun rapport avec la problématique initiale qu’il devait résoudre ou le thème de la discussion[2],

ou plus embêtant, vers des pensées/souvenirs négatifs qui lui font dégringoler le thermomètre émotionnel.

Résultats, le surdoué se disperse dans son travail ou ne se concentre pas suffisamment pour retenir les informations (lors de l’apprentissage « par cœur » notamment[3])


https://systemececilia.wordpress.com/2013/11/17/les-adultes-surdoues-comparaison-des-ouvrages-sur-le-sujet-partie-2/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 10:48

ionestal a écrit:Ma pauvre nath... le génie des femmes, c'est de finir par obtenir tout ce qu'elles veulent... c'est du reste pour ça qu'elles ont obtenu:
- Le Feu (parce-que madame à froid)
- Une maison chauffée et douillette (parce-que madame aime le confort)
- Un lave linge et un lave vaisselle (parce-que madame en a marre de se fatiguer)
- Un travail salarié (parce-que madame veut faire comme son idole)
- La garde des enfants (parce-que faut pas déconner)
- Des nounous et des garderies (parce-que c'est bien gentil les mômes, mais bon)
- Des utérus artificiel (parce-que enfanter, au fond, c'est handicapant)
- L'extinction des mâles (parce-que finalement, ils servent à rien)
- La dégénérescence de l'humanité (parce-que Sophia est têtue, elle refuse obstinément d'utiliser un mâle pour procréer)
- La fin du monde (parce-que tout a une fin, même l'ambition féminine).


Tu es donc un homme ? et c'est donc tout ce que tu as obtenu comme conclusions pour ta vie ? je te souhaite bon courage Smile et avec toute ma compassion. ça ne doit pas être simple, ta vie Smile Mais tu vas y arriver Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'amour et le génie des femmes ? - Page 5 Empty Re: L'amour et le génie des femmes ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 10:52

ionestal a écrit:Ma pauvre nath... le génie des femmes, c'est de finir par obtenir tout ce qu'elles veulent... c'est du reste pour ça qu'elles ont obtenu:
- Le Feu (parce-que madame à froid)

Penser à aller m'acheter mon Damart

- Une maison chauffée et douillette (parce-que madame aime le confort)

Il faut que j'y pense, tu as raison.

- Un lave linge et un lave vaisselle (parce-que madame en a marre de se fatiguer)

Aussi.

- Un travail salarié (parce-que madame veut faire comme son idole)

Ca j'ai. Mais mon idole est musicien, donc raté ma vie.

- La garde des enfants (parce-que faut pas déconner)

Ca je n'ai pas fait.

- Des nounous et des garderies (parce-que c'est bien gentil les mômes, mais bon)

Ca je fais des fois.

- Des utérus artificiel (parce-que enfanter, au fond, c'est handicapant)

C'est vrai, que devient mon utérus ? pas eu de nouvelles depuis un moment. Gonflé d'ailleurs, même pas une carte postale.

- L'extinction des mâles (parce-que finalement, ils servent à rien)

Toujours éteindre la lumière avant de quitter la pièce, et rabaisser la cuvette surtout.


- La dégénérescence de l'humanité (parce-que Sophia est têtue, elle refuse obstinément d'utiliser un mâle pour procréer)

Les grands mots c'est dans mon programme de 2025.


- La fin du monde (parce-que tout a une fin, même l'ambition féminine).

Depuis qu'on m'en parle, je mange des glaces avant la fin du monde, du coup je grossis Smile


Dernière édition par Nath le Lun 7 Sep 2015 - 10:53, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum