Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Sam 5 Sep 2015 - 14:20

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité

de Ghis Web dans la catégorie Sexualité


Comme ce serait pratique si nous les femmes, fonctionnions de la même façon que vous les hommes dans le domaine de la sexualité !

Que de conflits, problèmes, tensions, frustrations évités ! On peut d’ailleurs se demander pourquoi la nature qui fait si bien les choses n’a pas choisi de nous donner les mêmes besoins, attentes, pulsions et sources d’excitation !

Peut-être est-ce justement parce que ce serait trop simple et que notre capacité de croissance et d’évolution ne peut se faire que dans la « différenciation » et non dans du « même » ce qui peut expliquer pourquoi les hommes sont fondamentalement différents des femmes à tous les niveaux : physique, psychologique, émotionnel, sexuel.

Un couple, selon Gary Chapman, Conseiller conjugal, aura besoin de temps, de patience, de compréhension, pour découvrir et accepter ces différences avant de pouvoir éprouver une satisfaction partagée et une sexualité épanouissante.

sexualité differences homme femme

Quelles sont donc nos différences essentielles sur le plan de la sexualité ?

· Différence dans la nature des pulsions sexuelles

Sur le plan biologique, l’homme et la femme ont des pulsions sexuelles mais le désir de la femme est beaucoup plus lié à ses émotions. Si une femme se sent aimée par son mari, elle aura envie de se rapprocher de lui, dans le cas contraire, son désir pourra être très faible. Si le couple vient de se disputer par exemple, il sera très difficile pour cette femme d’avoir un rapport sexuel (à moins que son mari ne s’excuse sincèrement) alors que cela ne posera aucun problème à son conjoint qui sera même demandeur, car pour lui, c’est une manière d’apaiser les tensions et de résoudre les problèmes.

Pour l’homme, le désir n’est pas ancré dans ses émotions mais plutôt dans ses pulsions biologiques.

Comprendre cela, permettra à un homme avisé d’accorder beaucoup plus d’attention aux besoins émotionnels de sa femme et à son épouse de comprendre pourquoi il pourra être emballé par l’idée de faire l’amour après une dispute.

· Différence dans la nature de ce qui les stimule

L’homme est très sensible à la vue, la femme au toucher et aux mots tendres qu’elle entend. Un homme pourra ressentir de l’excitation et du désir en voyant sa femme se déshabiller pour se coucher, alors que sa femme, dans la même situation, ne sera pas effleurée par l’idée d’un rapport. Toutefois si son mari la touche avec tendresse, son désir se déclenchera. Si le couple ne prend pas en compte cette différence, il aura de grandes difficultés à aboutir à une satisfaction mutuelle. Cela explique aussi pourquoi les hommes sont plus attirés par la pornographie et pourquoi les femmes sont susceptibles d’être attirées par des collègues ou amis qui se montrent affectueux envers elles. Dans les deux cas, le couple serait en danger.

· Différence dans la manière de réagir

Une autre différence entre hommes et femmes se manifeste dans le contexte de l’acte sexuel lui-même. L’homme le vit de manière rapide et explosive, la femme a plutôt une réaction lente et durable. L’homme a tendance à atteindre la jouissance rapidement alors que la femme va avoir besoin de temps pour monter progressivement vers le plaisir. Par ailleurs, la femme jouira plus facilement par la stimulation du clitoris que par la pénétration. De nombreux couples ont pris en compte cette différence en privilégiant l’orgasme de la femme pendant les préliminaires, par la suite le mari peut alors jouir lui aussi.

Il est important de savoir que de nombreuses femmes ne désirent pas forcément atteindre cet orgasme et sont tout à fait heureuses de recevoir des caresses, t’entendre des mots doux et de sentir la proximité et l’amour de leur mari. Cela peut tout à fait les satisfaire. La femme devrait donc avoir la possibilité de choisir si elle souhaite un orgasme ou non sans que son mari ne s’en offense ou qu’il y dépense une trop grande énergie.

Pour aller plus loin : « Amour et Sexualité »Gary CHAPMAN

http://www.couple-et-parents.fr/les-grandes-differences-hommesfemmes-en-matiere-de-sexualite/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Sam 5 Sep 2015 - 14:24

T'es en grande forme Nath!

Ca me rappelle un autre sujet récent. Bon allez, popcorn, c'est ma tournée Popcorn

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Sam 5 Sep 2015 - 14:30

Mily a écrit:T'es en grande forme Nath!

Ca me rappelle un autre sujet récent. Bon allez, popcorn, c'est ma tournée Popcorn

Je me fais des fils post it sinon y'a des sujets que j'oublie Wink Merci for the pops

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Wise le Dim 6 Sep 2015 - 14:57

Slt,

moi je me demande... si tout simplement, le corps des femmes ne serait pas plus attirant que le corps des hommes.
visuellement...
toucher aussi...

je me dis souvent... moi si j'étais une femme, je serais Lesbienne.


j'ai vraiment énormément de mal à comprendre comment on peut être attiré par la virilité...

moelleux, souplesse, finesse, rondeurs, douceur, subtilité, sensualité / dureté, muscles, rigidité, carré, poils, brutalité.
:-/

mais je n'ai pas trop l'impression que les filles soient attirées par les mecs, doux, fins, un peu androgyne...

j'entends souvent des filles dire, qu'elles veulent un mec qui les "protège", grand, fort, baraqué quoi... qu'elles se sentent plus rassurées...
et apres elles se font cogner sur leur gueule par leur mec. :-/
... moi perso je serais rassuré, si j'avais un mec, mince, inoffensif, doux.
c'est ki ké logique ?

dans la tres grande majorité des cas de violence... ça vient du conjoint.

c'est pas dans la rue qu'il faut avoir peur.

Wise
Wise

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Harpo le Dim 6 Sep 2015 - 22:57

Hummm... Je précise que je pense vraiment qu'il y a des différences hommes/femmes en matière de sexualité, et pas que en cette matière. Que je trouve aussi que les histoires de Mars et de Vénus sont des clichés qui résument pas si mal que ça la réalité.

Mais là, pour le coup, ce sont trois énormes clichés qui sont ainsi énoncés par Gary Chapman !
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Lun 7 Sep 2015 - 13:08

Spoiler:


Partie 1 : le besoin d’amour

1. Que devient l’amour après le mariage ?
Nous attendons tous beaucoup du mariage.
Nous nous posons également beaucoup de questions  :
Comment garder cet amour ?
Comment sauver son couple ?
Il y a une réelle difficulté à sauver son couple malgré tous les conseils que l’on peut trouver dans les livres, sur internet ou dans notre entourage.
La mise en pratique des conseils fonctionne difficilement et les gens abandonnent trop vite…
En fait, le réel problème est que nous parlons différents langages.
Chacun a une façon de s’exprimer.
Pour comprendre l’autre il faut lui parler son langage.
Par exemple : si une femme russe dit “Ya lioubliou tiebia.” à un français. Ce dernier, ne parlant pas le russe, ne comprend pas… la femme ne comprend pas pourquoi il n’entend pas qu’elle lui dit… car pour elle c’est très clair! Finalement, la femme s’épuise et arrête de parler. C’est la fin de la communication…

Il existe 2 types de langue :

la langue maternelle,
la langue secondaire.

Notre langue maternelle, c’est la langue que nous avons depuis notre naissance.
C’est celle que l’on comprend le mieux et que nous savons parler.
C’est la langue avec laquelle nous sommes le plus à l’aise.
Elle est héritée de notre caractère et de notre éducation parentale.
La langue secondaire, c’est une langue que nous avons apprise en faisant des efforts.
Elle n’est pas simple à apprendre car elle n’est pas naturelle et nous demande un effort pour la maitriser.

Gary Chapman a découvert qu’il existe 5 langages pour exprimer son amour.
Ensuite chaque langage est divisé en dialectes.
Les dialectes représentent autant de façon d’exprimer son amour et ne sont limités que par notre manque d’imagination.
Les enfants qui n’ont pas eu assez d’amour ou qui se sont sentis mal aimés ont également une langue d’amour principale mais il la connaisse mal.

Il leur faudra donc plus d’effort de leur part pour comprendre et parler leur langage.
Selon Gary Chapman les clefs d’une relation de couple durable est donc :
d’identifier le langage de notre conjoint.
d’apprendre à le parler.

Bien sûr cela demande de faire un effort.

2. Se sentir aimé

Pour l’Homme, le besoin affectif principal est le besoin de se sentir aimé.
Gary Chapman introduit une nouvelle notion : celle du réservoir d’amour.
Il a lui-même emprunté cette expression du Docteur Ross Campbell, un psychologue pour enfants.

C’est une notion très simple.

Chacun d’entre nous avons un réservoir d’amour en nous.

Quand ce réservoir est vide c’est que nous ne nous sentons pas du tout aimé.
Et lorsqu’il est plein, cela signifie que notre besoin de se sentir aimé est complet ! Smile
Ce besoin de se sentir aimé apparait après la période d’amour obsession (le coup de foudre).
L’Homme a besoin d’aimer et de se sentir aimé.
La vie de couple peut répondre à ces deux besoins.
Pour une vie de couple réussie il est donc fondamentale d’avoir un réservoir plein.
L’Homme qui a un réservoir plein n’est pas le même que celui qui a un réservoir vide, l’un se sent épanoui et l’autre exploité.

3. Le coup de foudre
coup de foudre
Nous sommes tous en quête d’amour…
Et puis soudain nous faisons une rencontre : c’est le coup de foudre !
Quand on est amoureux, on se fout de l’avis de notre entourage.
On vit sur un nuage en dehors de la réalité.
On sait que l’autre est imparfait mais, il changera…
On croit qu’on ne peut pas se disputer car on s’aime tellement qu’on trouvera toujours une solution et tout cela dans la simplicité.
Plus rien ne compte autour de nous.
C’est une période d’euphorie.
Nous nous croyons imperméables aux problèmes des autres couples : le divorce, c’est pas pour nous !
Nous sommes dévoués à l’autre de la manière la plus pure qu’il soit.
Nous pouvons nous sacrifier l’un pour l’autre, au nom de l’amour !!!!
Nous faisons des choses que nous n’aurions jamais pensées ou osées faire.
C’est ce que l’auteur appelle l’amour obsession ou amour romantique.
Selon une étude du docteur Dorothy Tennov, elle dure en moyenne 2 ans.
Cette période est appelée limerence (glu) par Dorothy.
Le docteur Scott Peck affirme que cette période d’amour obsession n’est pas de l’amour pour 3 raisons :
La décision n’est pas volontaire et ne résulte pas d’un choix raisonné. On ne décide pas de tomber amoureux…

Le coup de foudre ne demande pas d’effort.

L’amoureux ne se soucie pas du développement personnel de l’autre ni du sien.

Pourquoi ?

Car l’autre est déjà parfait, pas besoin de l’aider à s’améliorer

Et l’autre pense pareil.

À quoi sert le coup de foudre ?

Il sert à pousser à la rencontre pour la survie de l’humanité.
Pendant cette période nous allons au-delà de notre raison.
Ensuite arrive le temps du réveil.
C’est le retour au monde réel.

On se demande alors comment on a pu être aussi aveugle?

Les nuages qui embrumaient notre esprit se dissipent peu à peu pour laisser place à la réalité.
Tout cela n’était qu’illusion et mascarade.

Et non, l’amour romantique n’est pas éternel…

Notre nature égocentrique reprend alors le dessus.

Chacun exprime ses désirs : c’est le temps des désillusions qui commence.
C’est à ce moment-là que la plupart des couples se séparent : la réalité est trop dure, trop crue,…
L’autre n’est pas mon idéal en fait.
Les anciens amoureux n’ont alors que 2 solutions leur semblent-t-ils :
se résigner.
ou partir.

Voici quelques statistiques avant de prendre la décision de quitter son couple :
40% des premiers mariages se terminent par un divorce.
60% des couples divorcent en deuxième mariage.
Et 75% des couples divorcent en troisième mariage !

Mais comment font les autres couples pour traverser cette période ?

Ils acceptent que la période de coup de foudre soit finie et recherche ensuite le véritable amour à l’égard de leur conjoint.
Ils décident de s’aimer sans le besoin euphorique d’être amoureux!
Chacun doit alors faire un effort et progresser personnellement.
Cet amour n’est plus issu de l’instinct mais de la raison et de la volonté : d’un choix.
L’autre se sent en sécurité lorsqu’il sent que l’autre l’accepte le désire et veille sur lui.



La différence, source de conflit

Conflits, quotidien de Michaël


Une des grandes sources de conflit dans le couple, c’est la différence.
Nous avons chacun notre réalité.

Le problème c’est que l’on pense que NOTRE réalité, c’est celle de tout le monde.
Nous pensons qu’elle est tellement évidente, qu’il n’y a pas besoin de l’expliquer ou simplement de l’exprimer.
Parfois, on se sent différent

Chacun a sa propre réalité

Ainsi Julie pense que les hommes doivent aider aux taches ménagères pour montrer à leur femme qu’ils les aiment.
Pourtant Delphine a un compagnon qui fait la vaisselle, le ménage, la cuisine, s’occupe des enfants, prend du temps pour lui parler et a un bon travail…
Que penser de Delphine qui ne se sent pas aimé ?
Elle est capricieuse ?
Elle est ignorante de la chance inouïe qu’elle a d’avoir un homme si extraordinaire ?
Non, Delphine a une tout autre vision de l’amour que celle de Julie.
Pour se sentir aimé, elle à besoin cadeau… c’est SA réalité.
Cela amène alors de la confusion, de l’incompréhension et de la frustration.
On mélange alors notre vision du monde avec celle de notre partenaire, sans penser une seconde qu’elle puisse être différente.
La différence dérange
Un autre problème avec la différence, c’est qu’elle dérange.
Lorsque notre partenaire affirme une idée contraire à la nôtre ou fait l’inverse de ce que l’on pense bon, on est agacé.
Mais pourquoi il réagit comme ça ?
Pourquoi elle ne fait pas ça ?
Pourquoi il est si pessimiste ?
Pourquoi elle est si peu organisée ?

Aujourd’hui vous êtes conscient que vous êtes tous les deux différents (adieu la phase fusionnelle) : cette prise de conscience est la première étape pour diminuer l’intensité des conflits dans votre couple.

La deuxième étape est d’utilisé la technique de l’alarme.

Dès que quelque chose vous agace chez votre partenaire, activez votre alarme interne qui dit :

« Attention ! Tu es en train de le/la juger ! »
Cette petite pensée intérieure va vous permettre de prendre du recul par rapport à la situation et prendre conscience que vous avez (à ce moment précis) du mal à accepter une différence chez votre partenaire.
Cette différence n’est ni bonne, ni mauvaise.
Par contre, elle résonne en vous et vous blesse d’une certaine manière.
Quelle partie de vous est blessée ?
L’autre n’est pas là pour vous faire du mal (il vit avec vous et vous aime).
Quelle est son intention positive pour elle-même ?
Vous êtes une personne responsable
Prenez la responsabilité de vos émotions.
Si vous êtes en colère, triste, choqué,…
Acceptez que ce sont vos émotions et que vous leur laissez la place que vous avez vous-même décidé.
Votre partenaire n’est qu’un élément déclencheur.
Vous pouvez à tout moment décider que ces émotions ne sont pas bonnes pour vous et arrêter de les nourrir.

C’est ce qu’on appelle l’intelligence émotionnelle.


http://www.mon-couple-heureux.com/les-5-langages-de-lamour-partie-1/



Celui qui a écrit ça ?

Cela dit sa démarche est tout du moins sympathique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Memento le Mer 9 Sep 2015 - 13:27

Sujet qui semble intéressant. Il est certain qu'il existe des différences (et heureusement). Pas besoin de philosopher pour les comprendre. Si on prend cela par un sens de préservation, le comportement de l'homme est tout à fait logique, de même pour celui de la femme. Cela étant dit, comme le dit Harpo monsieur Chapman expose de bien gras clichés.

Je ne suis personnellement pas d'accord avec ce qui est donc dit. Trop de généralités. Les hommes peuvent-être plus stimulés au niveau émotionnel que visuel et vis-versa par exemple. Je pense que dans tout ça il y a une grande part d'influence sociale et de mœurs. Au vue de mon expérience, je ne dirais pas non plus que l'homme va atteindre la jouissance plus rapidement que la femme. Ni que la femme va mettre plus de temps. Une femme peut aussi atteindre la jouissance très rapidement. Tout aussi rapidement que l'homme (m'enfin je ne sais pas si il y a un temps précis). On a l'impression qu'il s'agit là de traits naturels, or je pense que ce n'est pas le cas. Hommes et femmes sont différents. Certes. Cela dit au niveau de la sexualité il s'agit plus d'une question sociale et de mœurs que d'un quelconque comportement naturel. La pression sociale et les mœurs établit conditionnent bien souvent les gens dans leurs actions et dans leur façon de penser/réagir.
Dans une société matriarcale, où la femme serait mise plus en avant dans le contexte décisionnaire (mais aussi à d'autres niveaux), ce monsieur Chapman n'aurait pas tenu le même discours.

PS : GOD, t'es toujours aussi directe après toutes ces années ! Mais je ne suis pas d'accord avec ta vision des choses. Le corps d'une femme est quelque chose de très beau, tout autant que le corps d'un homme. Tu es un homme, tu évoque ta vision sexuelle de la chose. Tu serais une femme qui aime les hommes, tu aurais l'exact opposé de ton discours. Tu ne peux donc pas être aussi définitif dans tes propos, ni même "ne pas comprendre comment". D'ailleurs si Chopin a composé de merveilleux morceaux, Prokofiev en a fait tout autant !
Memento
Memento

Messages : 223
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 31
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Mer 9 Sep 2015 - 23:29

Ta participation l'est tout autant, je t'en remercie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par JCVD le Jeu 17 Sep 2015 - 20:30

Je dirais que la grande différence, c'est que l'homme a un zizi alors que la femme n'en a pas.
Ça n'a l'air de rien mais cet état de fait dramatique est générateur d'un nombre incalculable de problèmes.
Car, quand la petite fille s'aperçoit avec déception qu'elle n'a pas de zizi, à la différence de son père, dont elle est amoureuse, dans sa tête, c'est le conflit ! Amour/Jalousie, haine. Les bases d'une future ambivalence amoureuse sont d'ores et déjà posées et il faut savoir que ce conflit inconscient ne se résoudra jamais totalement. La dualité hystérique est là qui ne demandera qu'à éclore lors des premiers émois de la puberté.
Car désormais, ce sexe que la nature lui a refusé, elle s'efforcera de se l'approprier par des moyens détournés, soit en essayant de l'attraper entre ses cuisses, soit en essayant vainement de le manger, ou simplement de le sucer, dans une tentative désespérée de s'approprier par un cannibalisme symbolique, mais dérisoire, le pouvoir supposé de l'objet de toutes ses frustrations (en d'autres termes, de tous ses fantasmes).
A ce stade, la relation peut encore évoluer si le subconscient sexuel de la jeune femme, s'affranchissant du surmoi parental, parvient à surpasser les mécanismes de défense inconscients qui l'entravent.
Mais si, au contraire, elle procède à rebours de cet affranchissement salutaire, alors c'est l'inaction névrotique et son cortège de provocations libidineuses et sans fin. Il est à noter que la situation inverse peut également se produire : renfermement schizoïde dans une adoration inconsciente de l'objet d'amour fantasmé sans aucun transfert possible.
C'est, en tout état de cause, pour l'analyste, le cas le plus difficile à traiter.
Il est cependant un cas favorable de transcendance du conflit oedipien chez la fillette qui peut se produire si le parent de sexe masculin n'a pas dépassé le stade oro-anal (ou, plus couramment, stade anal).
Dans ce cas de figure, l'objet d'amour de la figure parentale de sexe masculin n'étant plus le pénis mais l'étron, la fillette peut procéder inconsciemment à une substitution de ses propres objets de fantasme (et de jalousie) inconscients. Ce processus de défense psychique est différent du refoulement qu'il dépasse en ampleur comme en intensité et grâce à lui, la fillette peut être libérée à jamais des penchants hystériques de la femme - au prix, il est vrai, du développement d'une névrose pécuniaire (communément qualifiée de "radinerie de l'hystérique" par certains psychanalystes d'obédience lacanienne) voire dans les cas, fort heureusement très rares, de transfert trans-symbolique, du développement post-traumatique d'une névrose scatophile (laquelle peut malheureusement évoluer jusqu'à la psychose oro-anale scatophile pulsionnelle, extrêmement grave, dans laquelle la malade ingère ses propres excréments au cours de crises hallucinatoires et masturbatoires paroxystiques délirantes pouvant présenter un danger pour l'entourage particulièrement s'il s'agit d'enfants sans défense - le stade suivant, celui de la psychose pédo-cannibale ou psychose de l'ogre pour les freudiens, étant un cas vraiment extrêmement rarissime que l'on ne trouve plus guère que dans les pays arriérés comme l'Afrique noire, je ne l'évoquerai pas).
Pour toutes ces raisons, il est évident que les femmes qui croient aimer les hommes les haïssent en réalité et inversement.
Alors que la névrosée compulsionnelle engoncée dans ses colopathies dysfonctionnelles psychosomatiques s'illusionne désespérément sur l'objet de son amour qu'elle confond avec un homme alors qu'il s'agit en réalité d'une femme, de sa propre image maternelle, puisqu'elle est en réalité homosexuelle, la névrosée sur le point de s'affranchir de cette fameuse "radinerie de la femme" réalise qu'elle ne désire rien d'autre qu'une relation excrémentielle - sur le plan symbolique, bien sûr.
Pour l'homme confronté à ce type de névrose hystérique particulièrement morbide très courante chez la femme, le problème est double.
En effet, s'il est lui-même hystérique, c'est-à-dire en recherche de sa propre sexualité, s'il est en resté, en d'autres termes, au stade infantile du pervers polymorphe ou à la bisexualité latente du jeune adulte hésitant entre zoophilie et pédophilie pour satisfaire le sadisme irrépressible de son surmoi - heureusement réfréné, bien entendu, par sa part inconsciente de masochisme morbide - alors il y a fort à parier qu'il succombera lui-même à la névrose scatophile imposée par les dérèglement hormonaux de sa campagne.
S'il se croit homosexuel, il aura peut-être une chance d'éviter cette co-morbidité relationnelle, en revanche les risque qu'il développe un syndrome de l'ogre seront fortement majorés, tout particulièrement s'il est de race négroïde et/ou juif (en plus d'être homosexuel).
Ça fait beaucoup me direz-vous ?
Hoho ! Laissez-moi rire ! Beaucoup ? Rien du tout, oui ! Rien du tout pour nos inconscients de névropathes incurables charriant leurs torrents de tombereaux de saloperies de merdes à longueur de journée ! Tel se croit pur qui n'est qu'immondice en partance pour l'Enfer ! Et toi ! Oui, toi, Invité ! Espèce de vieille saloperie !
En vérité je te le dis, Invité ! Tu es comme eux !
Tu crois que je n'ai pas vu tes manigances immondes pour coucher avec moi ?!
Tels se croient les élus, qui festoient impunément au grand banquet de la mondialisation, assis sur les monceaux de cadavres en décomposition de ceux qu'ils ont détroussés par leurs malhonnêtetés, qui finiront dans les flammes à engloutir des étrons pour les siècles des siècles !
Oui ! Tous, vous tous ! Vous me dégoutez ! Tas d'immondices ambulants !
Mais revenons, si vous le voulez bien, à notre sujet.
Il est certain que c'est bien cette absence de pénis qui excite la rancune et la haine chez la femme. Rancune du ressentiment, rancune du faible, rancune du sexe faible.
C'est en ces termes nietzschéens qu'il faut analyser la chose.
Le maître ne préconisait-il pas, au travers de la sagesse du Zoroastre, de battre toutes ces maudites femelles ?
Bien sûr que si ! Et il avait bien raison ! N'est-ce pas Invité? Car c'est bien ce que tu penses, n'est-ce pas ?!
Observe où te mène ton abject inconscient raciste et manipulateur, Invité! Jusqu'à quelles extrémités sadomasochistes il t'égare !
Te voilà sur la pente glissante de la psychose pédo-cannibale masturbatoire pulsionnelle compulsive !
Mais il te reste une chance, abject et méprisable Invité, une seule, d'échapper à ton destin d'ignominie ! Si tu es un vrai zèbre, tu l'as forcément déjà compris.
La solution est dans les lignes écrites ci-dessus.
Elle est fiable. D'aucuns l'ont testée, je peux en attester.
Tout est expliqué plus haut en long en large et en travers.
Il ne te reste plus qu'à brûler le petit livre vert de JPC et à… bouffer ta merde ! Gniârk ! Gniârk ! Gniârk !

PUB:
Retrouvez cette chronique avec explications, bonus et balourdises sur " le fil où on dit merde !" de SAS_JCVD, pour vous servir !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par louise le Jeu 17 Sep 2015 - 20:51

Non mais dis toi, tu psychanalyses gratis maintenant ? C'est pas digne de toi! Very Happy

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par zelle le Jeu 17 Sep 2015 - 21:16

Je ne comprends pas bien pourquoi cette différence kiki/pas kiki... parce que de kiki la fillette, la jeune fille et la femme en ont un.

Cela se nomme le clitoris.

Et cet organe a des pouvoirs surpuissants... pourquoi continuer à penser qu'il manque quelque chose à la femme... il ne manque rien, et il y a même quelque chose en plus, un tube, surpuissant lui aussi.

Idea


zelle

Messages : 1161
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Ptérodactyle le Jeu 17 Sep 2015 - 21:25

Le maître ne préconisait-il pas, au travers de la sagesse du Zoroastre, de battre toutes ces maudites femelles ? Bien sûr que si ! Et il avait bien raison ! N'est-ce pas Pharaon? Car c'est bien ce que tu penses, n'est-ce pas ?!

Je confirme JCVD...
j'avais posté ça sous un autre pseudo, je te donne mon interprétation personnelle, ça parle d'eau



elephant farao
Ptérodactyle
Ptérodactyle

Messages : 1047
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 38
Localisation : une contrée lointaine

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Dame Seli le Ven 18 Sep 2015 - 8:45

JCVD a écrit:Oui, toi, Invité ! Espèce de vieille saloperie !
En vérité je te le dis, Invité ! Tu es comme eux !
Tu crois que je n'ai pas vu tes manigances immondes pour coucher avec moi ?!

Ah ! Merci de m'éclairer sur moi-même !!!
Heureusement que tu es là dis donc, que serais-je devenue, pauvre de moi ....
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par louise le Ven 18 Sep 2015 - 10:58

Non mais, DSeli, tu t'appelles Louise maintenant? Very Happy

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Dame Seli le Ven 18 Sep 2015 - 14:13

Wink (chut .... faut pô l'dire ....)
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015 - 18:38

en fait c'est Tetris Smile faut que ça s’emboîte Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Fab. Fabrice le Ven 18 Sep 2015 - 18:51

Ok mais je laisse le coup de tête ou pas ?


Dernière édition par Fab. Fabrice le Ven 18 Sep 2015 - 19:23, édité 1 fois
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Pieyre le Ven 18 Sep 2015 - 19:19

Quand tu as fait CITER sur le message de JCVD, as-tu vraiment vérifié le code que tu obtenais ? ton pseudo y apparaissait-il ? Eh bien non (recommence pour vérifier) : il y avait à la place ce qu'on appelle une balise, c'est-à-dire une instruction du langage informatique dans lequel nos interventions sont écrites, qui se transforme quand un utilisateur le lit, en son pseudo.

Moi, quand je lis le message de JCVD, je vois écrit Pieyre quand toi tu vois écrit Fab. Fabrice. C'est un grand classique des forums comme le nôtre, auquel je me suis laissé prendre aussi.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Fab. Fabrice le Ven 18 Sep 2015 - 19:22

Cimer Laughing , pas trop le temp de jouer quand même là scratch
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par JCVD le Ven 18 Sep 2015 - 19:53

Pieyre a écrit:Quand tu as fait CITER sur le message de JCVD, as-tu vraiment vérifié le code que tu obtenais ? ton pseudo y apparaissait-il ? Eh bien non (recommence pour vérifier) : il y avait à la place ce qu'on appelle une balise, c'est-à-dire une instruction du langage informatique dans lequel nos interventions sont écrites, qui se transforme quand un utilisateur le lit, en son pseudo.

Moi, quand je lis le message de JCVD, je vois écrit Pieyre quand toi tu vois écrit Fab. Fabrice. C'est un grand classique des forums comme le nôtre, auquel je me suis laissé prendre aussi.

Héhéhé ! En effet !
Normalement, son usage est prohibé, mais de temps en temps, c'est tellement rigolo, que je ne résiste pas à en placer quelques unes ! Hihihi !

J'ai posté le même texte sur "le fil où on dit merde", mais là, en mettant quelques avertissements sous spoiler pour les balises.

Mais, là, cash, en vrai, sans prévenir, c'est tellement plus drôle !!!
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par JCVD le Ven 18 Sep 2015 - 19:55

zelle a écrit:Je ne comprends pas bien pourquoi cette différence  kiki/pas kiki... parce que de kiki la fillette, la jeune fille et la femme en ont un.

Cela se nomme le clitoris.

Et cet organe a des pouvoirs surpuissants... pourquoi continuer à penser qu'il manque quelque chose à la femme... il ne manque rien, et il y a même quelque chose en plus, un tube, surpuissant lui aussi.

Idea


La femme a un kiki ?!!!

La femme a un kiki ?!!!

Freud se serait trompé ?!!!

Non, non, vérifie ton information : à mon avis, tu dois te tromper zelle !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par JCVD le Ven 18 Sep 2015 - 19:57

Ou alors, elle est simplement jalouse parce que l'homme a un kiki plus grand...
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Bird le Sam 19 Sep 2015 - 22:26

C'est que tu ne vois que la partie émergée de l'iceberg.
Bird
Bird

Messages : 1321
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par JCVD le Sam 19 Sep 2015 - 23:02

Bird a écrit:C'est que tu ne vois que la partie émergée de l'iceberg.

Hou ! La terrible allusion ! Le terrible aveu ! Mon Dieu !
On dirait un exemple tiré de Psychopathologie de la vie quotidienne (Freud) !
La femme-glaçon.
Freud consacre un chapitre entier à cette névrose - la frigidité.
Il explique très bien comment la femme-glaçon, en son for intérieur, se croit l'égale de l'homme. Son for intérieur, qui, pour l'inconscient, se confond bien sûr avec la forteresse intérieure, cette virginité fantasmée que la femme-glaçon veut à tout prix éviter de perdre !
Tant qu'elle vit dans les pays nordiques, la femme-glaçon peut espérer que sa névrose passe inaperçue, mais dut-elle voyager vers le sud qu'elle sera immanquablement condamnée à être découverte.
Cette peur d'être percée à jour est d'ailleurs une angoisse existentielle intolérable pour la femme-glaçon qui s'interdit de ce fait d'éprouver le moindre sentiment pour un partenaire sexuel éventuel, fut-il du même sexe.
Car en effet, ce que la femme-glaçon redoute par dessus tout, c'est bel et bien, l'amour. Le vrai. L'animal, le pulsionnel, l'irrépressible amour charnel qui la précipiterait plus bas que terre. Surtout, ne pas tomber amoureuse, tomber enceinte. Surtout ne pas chuter.
La femme-glaçon est donc caractérisée par sa peur, son rejet de l'amour.
Cette névrose est cependant assez facilement compréhensible : en se laissant aller à l'amour, la femme-glaçon craint tout simplement... de fondre !
Fondre !
Bien sûr !
Que croyez-vous ? Les mots ont un sens profond pour notre inconscient dégueulasse et fantasmatoire, ce mélange de foutre et de boue sexuelle qui rampe en borborygmant sourdement à travers la fange putride qui compose nos cervelles infâmes !
Oui, la femme-glaçon craint de fondre ! De fondre en larmes !
Ainsi transformée de fait en femme fontaine, elle se trouverait confronter à sa pire angoisse : perdre non seulement son innocence fantasmée mais encore la perdre de la façon la moins discrète qui soit en répendant partout son plaisir en traces indélébiles et honteuses !
Alors, oui, certes, la femme a peut-être un kiki, mais voyez dans quels pièges d'inconscient cette pale tentative d'égaler l'homme la mène !
Dans le chapitre qui suit, Freud aborde d'ailleurs la question de la femme au rat. C'est un peu sordide mais il faut connaître ce monument de la névrose féminine.
Mais je sais qu'il y a des lecteurs sensibles sur ce forum, je préfère donc renvoyer les intéressés directement aux écrits du maître.
Dernier point important, comme je l'ai déjà mentionné plus haut, les femmes des peuples du nord sont moins concernées par cette névrose de la femme-glaçon. Les femmes eskimau en particulier n'ont contracté cette maladie mentale qu'avec le contact de la civilisation - ce qui est assez triste d'ailleurs. Que vaut variment notre civilisation ? Je vous renvoie, là encore, à Freud, Mensonge dans la civilisation.
Comme chacun sait, les femmes eskimau avaient pour tradition de s'offrir à tout nouvel arrivant.
Très vite, de méchants bougres se mirent à profiter sans vergogne de la situation, tant et si bien que les eskimau furent contraint de repenser leurs manifestations hospitalité. De femme eskimau, elles étaient en effet devenues, pour tous les profiteurs de passage, de vulgaires chaudasses. Sans surprise, les femmes se refermèrent sur elles-mêmes, en leur for intérieur, et commencèrent à développer la sinistre névrose.
C'est une histoire triste, je m'en excuse auprès des plus jeunes.
Il reste cependant un espoir : le réchauffement climatique et la fonte de la banquise.
Peut-être Mère Nature permettra-t-elle en sa grande bonté à ces pauvres femmes de connaître à nouveau un plaisir assumé. Libérées, délivrées, elles ne se mentiront plus jamais.

Dans une prochaine conférence, je vous parlerai du sort terrible que connaissent les homosexuels de sexe masculin dans ces mêmes-pays nordiques où ils sont régulièrement moqués et traités de "reines des neiges".
Notre humanité est décidément bien difficile à comprendre !
Allez en paix et n'oubliez pas de manger 5 fruites et légumes par jour et de bouger, aussi (mais pas votre kiki, bande de petits dégoutants !).
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Bird le Dim 20 Sep 2015 - 0:27

Fausse piste. Rien à voir avec la matière, mais avec la physiologie.
Bird
Bird

Messages : 1321
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par JCVD le Dim 20 Sep 2015 - 1:09

Hmm, hmm...

Donc les femmes auraient un petit kiki et qui ressemble à ça :

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? 2Q==

Hmm, hmm...
Je ne sais pas pourquoi mais j'ai un doute...

Et je fais comment pour mettre mon kiki à moi dans ce kiki là ? Hum ?
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par JCVD le Dim 20 Sep 2015 - 1:11

Il est où ? hein ! le kiki ? Il est où ? hein ! le kiki youki ?

JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Abonné absent le Lun 28 Sep 2015 - 8:15

Excellent ! Un fil où JCVD se lâche en des longs textes psychanalytique vaut son pesant de rayures et ne doit être manqué sous aucun prétexte ! Very Happy

On parlait en IRL (Quadras) samedi d'analyse philosophique, si j'avais rien de mieux à foutre faire, je m'amuserais bien à démonter les thèses de Gary Chapman une par une.
Mais je dois, hélas, aller au boulot pour continuer à financer les "conséquences" onéreuses de mon amour et de mes relations sexuelles avec la femme avec laquelle je m'étais marié. Entendez nos enfants.

Parce que soit dit en passant, sur ce forum je lis beaucoup à propos de l'amour et du cul de la sexualité, quelquefois à propos des enfants eux-mêmes, mais jamais que l'un est la conséquence de l'autre.
Par exemple un couple avec un amour/sexualité/cuisine/ménage/etc épanoui ne font ils pas de bons parents ?
Cette fixation sociologique sur ces sujets (amour, sexe, égalité, etc) pourrait il n'être qu'une réaction inconsciente de notre espèce pour se reproduire de façon plus efficace et adaptée dans le monde que nous avons créé ?
(créer des rejetons qui se débrouilleront mieux que leurs parents)

Bonne journée à vous What a Face
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2582
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Lun 28 Sep 2015 - 10:24

Abonné absent a écrit:
Mais je dois, hélas, aller au boulot pour continuer à financer les "conséquences" onéreuses de mon amour et de mes relations sexuelles avec la femme avec laquelle je m'étais marié.

Je comprend parfaitement ce que tu veux dire, mais dans le fond, on ne "dois" pas, on le fait parce que les autres options ne sont pas facilement envisageable !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Abonné absent le Lun 28 Sep 2015 - 18:13

A part être rentier, quelles autres options vois tu ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2582
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Lun 28 Sep 2015 - 18:33

Abonné absent a écrit:Excellent ! Un fil où JCVD se lâche en des longs textes psychanalytique vaut son pesant de rayures et ne doit être manqué sous aucun prétexte ! Very Happy

On parlait en IRL (Quadras) samedi d'analyse philosophique, si j'avais rien de mieux à foutre faire, je m'amuserais bien à démonter les thèses de Gary Chapman une par une.
Mais je dois, hélas, aller au boulot pour continuer à financer les "conséquences" onéreuses de mon amour et de mes relations sexuelles avec la femme avec laquelle je m'étais marié. Entendez nos enfants.

Parce que soit dit en passant, sur ce forum je lis beaucoup à propos de l'amour et du cul de la sexualité, quelquefois à propos des enfants eux-mêmes, mais jamais que l'un est la conséquence de l'autre.
Par exemple un couple avec un amour/sexualité/cuisine/ménage/etc épanoui ne font ils pas de bons parents ?
Cette fixation sociologique sur ces sujets (amour, sexe, égalité, etc) pourrait il n'être qu'une réaction inconsciente de notre espèce pour se reproduire de façon plus efficace et adaptée dans le monde que nous avons créé ?
(créer des rejetons qui se débrouilleront mieux que leurs parents)

Bonne journée à vous What a Face

Oui je me suis posé la question aussi quand j'étais enceinte puis quand j'ai accouché, pourquoi n'avais-je jamais entendu parler de tous ces trucs cracra, désagréables, horriblements douloureux et de leurs conséquences désastreuse sur le corps et l'état psychologique de la femme. La société aime bien occulter certaines choses. Après, de toute façon, tu n'as plus le choix...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Abonné absent le Lun 28 Sep 2015 - 19:11

Ahh, l'éjection du placenta, si vous saviez comme c'est romantique et sensuel... Dent pétée

C'est d'ailleurs étrange que les "féministes" n'aient pas encore demandé aux hommes d'accoucher à leur place ? Perplexe

lol!
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2582
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Lun 28 Sep 2015 - 19:24

Ben ce ne serais pas malin, ça serait la fin de l'humanité je pense

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Lun 28 Sep 2015 - 19:25

Le truc c'est de ramener ça à la sensualité comme si c'était fait pour plaire à monsieur.............................................................................................

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Abonné absent le Lun 28 Sep 2015 - 19:43

Pour revenir à Chapman, les trucs qu'il dit et qui m'énervent :
Gary Chapman a écrit:Sur le plan biologique, l’homme et la femme ont des pulsions sexuelles mais le désir de la femme est beaucoup plus lié à ses émotions.
(...)
Pour l’homme, le désir n’est pas ancré dans ses émotions mais plutôt dans ses pulsions biologiques.
Pour m'intéresser au sujet des émotions depuis quelques temps, je suis de plus en plus persuadé du lien entre émotions et hormones. Si les neurotransmetteurs ne sont pas des choses "biologiques", merci de me dire ce que c'est. Donc la différence entre "pulsion" et "émotion", je la vois franchement ténue.
Si quelqu'un veut développer ce point il est le bienvenu.
Gary Chapman a écrit:L’homme est très sensible à la vue, la femme au toucher et aux mots tendres qu’elle entend. Un homme pourra ressentir de l’excitation et du désir en voyant sa femme se déshabiller pour se coucher, alors que sa femme, dans la même situation, ne sera pas effleurée par l’idée d’un rapport.
Je ne sais pas comment ce type est bâti ni quelles nanas il a (réussi à) mettre dans son lit mais, en toute modestie, quand une femme est dans ma chambre à coucher et que j'ôte mon slip, j'en ai jamais encore entendu une me parler de son repassage ou de sa tringle à rideaux à raccrocher.  Dent pétée
Pareil pour toi JCVD ? Wink

Il faudrait peut être lui expédier quelques vidéos faites par Dorcel ? Idée
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2582
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Lun 28 Sep 2015 - 20:02

Abonné absent a écrit:Pour revenir à Chapman, les trucs qu'il dit et qui m'énervent :
Gary Chapman a écrit:Sur le plan biologique, l’homme et la femme ont des pulsions sexuelles mais le désir de la femme est beaucoup plus lié à ses émotions.
(...)
Pour l’homme, le désir n’est pas ancré dans ses émotions mais plutôt dans ses pulsions biologiques.
Pour m'intéresser au sujet des émotions depuis quelques temps, je suis de plus en plus persuadé du lien entre émotions et hormones. Si les neurotransmetteurs ne sont pas des choses "biologiques", merci de me dire ce que c'est. Donc la différence entre "pulsion" et "émotion", je la vois franchement ténue.
Si quelqu'un veut développer ce point il est le bienvenu.

Entièrement d'accord avec toi, L'émotion n'est que la résultante de la biologie, ou la biologie n'est que la résultante d'émotions, allez savoir comment tout commence, ça...

Abonné absent a écrit:
Gary Chapman a écrit:L’homme est très sensible à la vue, la femme au toucher et aux mots tendres qu’elle entend. Un homme pourra ressentir de l’excitation et du désir en voyant sa femme se déshabiller pour se coucher, alors que sa femme, dans la même situation, ne sera pas effleurée par l’idée d’un rapport.
Je ne sais pas comment ce type est bâti ni quelles nanas il a (réussi à) mettre dans son lit mais, en toute modestie, quand une femme est dans ma chambre à coucher et que j'ôte mon slip, j'en ai jamais encore entendu une me parler de son repassage ou de sa tringle à rideaux à raccrocher.  Dent pétée
Pareil pour toi JCVD ? Wink

Il faudrait peut être lui expédier quelques vidéos faites par Dorcel ? Idée

Je pense que ce qu'il a voulu dire c'est que l'homme fantasme, la femme non...

Remarque c'est pas mal comme "idéologie" (ou pour en appuyer/excuser une)pour demander à l'autre ce que l'on n'offre pas.
Pas besoin de se saper et prendre soin de soi, la femme s'en fout.
Par contre madame faudrait peut être faire un effort quoi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Abonné absent le Lun 28 Sep 2015 - 20:14

Narkyss a écrit:Je pense que ce qu'il a voulu dire c'est que l'homme fantasme, la femme non...
Les femmes ne fantasment jamais ?! Première nouvelle !
Que les fantasmes puissent ne pas être les mêmes, parfaitement d'accord (du genre le fantasme de faire crac-crac sur une machine à laver en programme essorage, y'a que des filles qui m'en ont parlé). What a Face
Narkyss a écrit:Pas besoin de se saper et prendre soin de soi, la femme s'en fout.
Par contre madame faudrait peut être faire un effort quoi...
Tu penses que Gary Chapman s'habille comme un sac mais préfère les nanas quand elles sont bien sapées ?
(je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire)
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2582
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Lun 28 Sep 2015 - 20:25

Je disais que si ce Gary Chapman dit que pour les hommes c'est la vue qui prime et pour les femmes le touché et l'écoute, alors cela veut dire grossomodo : l'homme fantasme, la femme ne réagit que lorsque que cela arrive (doit être toucher avant d'y penser).

Le fantasme me semble, part de la vue et de l'imagination.

ensuite je dis que ce genre de pensées mêne à ça, et a ce qu'on entends souvent, c'est a dire en parlant des femmes "certaines pourraient faire plus d'effort questions fringues etc..." (la vue) .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Abonné absent le Lun 28 Sep 2015 - 20:42

Ah ! Vu. Oui et c'est effectivement à cause de pareilles théories à la con machistes que les publicités montrent des nanas splendides à moitié nues tandis que les mecs sont en costard-cravate.
Et qu'après tu te retrouves avec des ados anorexiques. Se tape la tête cont

Vivement qu'on comprenne que ça marche pas comme ça dans la réalité.

Mais ce genre d'idéologie n'a prise que dans des pays comme la France.
Dans d'autres (où on trouve plusieurs équipes de rugby féminin par exemple, et où le droit de vote a été accordé aux femmes en 1893), ça se passe très différemment.
http://www.stuff.co.nz/business/farming/rural-women/62945159/perfect-woman-at-home-on-farm
Dent pétée
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2582
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Pieyre le Lun 28 Sep 2015 - 21:09

Les publicitaires se moquent généralement des théories. Ils n'en retiennent que de petits modèles qui fonctionnent dans le temps court. Ce qui leur importe, c'est de faire varier ces modèles en fonction des statistiques, varier pour obtenir un effet de mode, modèles pour que ce ne soit pas complètement incohérent et statistiques pour coller un peu à des réalités.

Pourquoi cela ? Parce ce qui leur importe, ce n'est ni la réalité ni la vérité, c'est l'argent. Mais, pour faire de l'argent, il faut tenir un peu compte et de la réalité et de la vérité.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Mar 29 Sep 2015 - 0:07

Pieyre a écrit:Mais, pour faire de l'argent, il faut tenir un peu compte et de la réalité et de la vérité.

Je ne comprends pas ce que cela veut dire.
Que les publicitaires se pose sérieusement la question de la réalité, puis celle de la vérité et ensuite trouve un compromis ?

Il me semble que si je suis publicitaire, je me moque bien de toutes ces notions.
Déjà j'ai appris a l'école que... quand bien même ce serait des inepties, un bon publicitaire est un bon élève avant tout.
Ensuite si je veux vendre un produit, je me base sur la cible, ainsi pour un parfum je vends du luxe (alors oui on peut dire que le luxe existe donc est vrai, mais bon), pour tel produit je vise tel personne donc, mais aussi je vends tel rêve.
Si l'on regarde bien la publicité elle est basé en grande partie sur les stéréotypes et / ou archétypes.

Elle sont le reflets de la société ou la société s'y réfèrent, allez savoir par ou tout commence cette boucle.
En ce moment, je trouve que beaucoup d'enfant prennent la place d'adulte, ou expliquent à l'adulte.
Oui, l'adulte est complètement con en fait, on peut lui parler comme à un enfant, et ça passe, ça marche, les gens achètent.

la société aujourd'hui : infantilisation général.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Pieyre le Mar 29 Sep 2015 - 11:40

Tout d'abord, je n'entendais pas ici les termes de réalité et vérité en un sens absolu. Il s'agit en pratique de l'expérience et des raisonnements.

Alors, ce que je veux dire c'est que, dans une économie concurrentielle, j'ai du mal à croire que des publicitaires tentent d'imposer une idéologie autre que celles de la consommation et de la mode. Les stéréotypes sont efficaces pour faire vendre ? Ils les utilisent. Le retournement des stéréotypes le devient ? Ils les retournent.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Pola le Mar 29 Sep 2015 - 11:47

Je suis d'accord, la différence ne s'entend pas

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par ______________ le Mar 29 Sep 2015 - 16:08

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Apprep11  Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Vagina11

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Images10

______________

Messages : 399
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Pieyre le Mar 29 Sep 2015 - 16:11

Il n'y a pas que l'acte. Il y a aussi les conséquences.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par ______________ le Mar 29 Sep 2015 - 16:15

Oui on sait tous ça sauf les greluches et leurs chevaliers servantes,
mais si cela vous amuse de montrer la lumière même blafarde du jour naissant à des niquetalopes cavernicoles...

______________

Messages : 399
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Dim 4 Oct 2015 - 13:11

Pieyre a écrit:Il n'y a pas que l'acte. Il y a aussi les conséquences.

à qui le dis-tu !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Dim 4 Oct 2015 - 13:12

______________ a écrit:Oui on sait tous ça sauf les greluches et leurs chevaliers servantes,
mais si cela vous amuse de montrer la lumière même blafarde du jour naissant à des niquetalopes cavernicoles...

talope toi-même !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par astrofeel le Lun 5 Oct 2015 - 21:45

Je dois être très différent alors. Je m'explique, j'ai lu que chez les surdoué, les hommes sont plus féminins et les femmes plus masculines. Ce qui est logique pourquoi laisser des pans de personnalité à l'un ou à l'autre sexe quand on peut tout explorer.
Bien qu'étant un homme, l'émotion compte pour moi. Etant en empathie très forte j'ai besoin de sentir que l'autre éprouve un feeling et que moi aussi j'éprouve. Comme c'est dit dans nymphomaniac, l'ingrédient secret du sexe, c'est l'amour.
astrofeel
astrofeel

Messages : 33
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ? Empty Re: Les grandes différences homme/femme en matière de sexualité ?

Message par Invité le Lun 5 Oct 2015 - 21:53

astrofeel a écrit:Je dois être très différent alors. Je m'explique, j'ai lu que chez les surdoué, les hommes sont plus féminins et les femmes plus masculines.

Je suis pas surdoué, je suis pas surdoué, je le jure, je suis pas surdoué

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum