ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Invité le Mer 2 Sep 2015 - 23:22

ErikFromFrance a écrit:Est-ce méprisant de dire que dans la séduction les femmes ont le beau rôle et que statistiquement elles n'ont pas autant à se fouler que les hommes (en matière de séduction) et ne subissent pas autant qu'eux le rejet ? Wahou ! Tes propos de ce soir me surprennent.
Moi ce qui me surprend, c'est le nombre d'heures que t'as l'air de passer à éplucher ce genre d'études statistiques ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Yul le Mer 2 Sep 2015 - 23:23

Michel.Chef.Chef a écrit:
Yul a écrit:Et alors? Il peut s'adresser à toutes les femmes mais ne parler que d'une partie d'entre elles, en quoi est-ce contradictoire?
En logique, on distingue la proposition universelle de la proposition existentielle, les confondre relève nécessairement d'une erreur de raisonnement. Même si l'on parle d'une généralité, on emploiera l'expression "il y a des femmes" et non pas "toutes les femmes". C'est formellement contradictoire Wink

Long hug

Vous nous avez manqué! Qu'est ce que vous foutiez ??? Pleure
C't'a c't'heure-ci qu'tu rentres?  Folie meurtrière

Ok. Dans ce cas-ci il a parlé de toutes les femmes par ce que de toute évidence, si on prend une femme et un homme avec les mêmes conditions physiques, une femme trouvera systématiquement plus de prétendants qu'un homme trouveras des prétendantes. Donc là, oui, on peut parler de proposition universelle (ou quasi, faudrait voir si un homme-tronc et une femme-tronc ont les mêmes probabilités statistiques de se trouver une ou un partenaire, restons concret).
Rhââââ! Merdeuh! T'as compris ce que je voulais dire! Ne t'engouffre pas dans la faille! Folie meurtrière

Mais EFF ne parle pas systématiquement de toutes les femmes. Il l'indique lui même d'ailleurs.

ddistance a écrit:
ErikFromFrance a écrit:Est-ce méprisant de dire que dans la séduction les femmes ont le beau rôle et que statistiquement elles n'ont pas autant à se fouler que les hommes (en matière de séduction) et ne subissent pas autant qu'eux le rejet ? Wahou ! Tes propos de ce soir me surprennent.
Moi ce qui me surprend, c'est le nombre d'heures que t'as l'air de passer à éplucher ce genre d'études statistiques ^^

C'est le principe de l'éléphant et de l'ile déserte.... On se laisse facilement prendre au jeu Very Happy

Le concept de l'éléphant:
J'avais lu sur internet le témoignage d'une RH surdouée qui lors d'un entreteins d'embauche demande au candidat comment il ferait pour peser un éléphant sur une île déserte.
Le candidat surdoué, d'après elle, va tout de suite se mettre, naïvement, à y réfléchir et proposer des solutions (plus ou moins valables).
Le candidat normal va le regarder en se demandant "mais qu'est ce que c'est que cette question à la con?"... en gros.

J'ai fait le test au Marlusse  What a Face

On en est arrivé à la conclusion que ma solution qui serait de marcher à côté de l'éléphant dans du sable mouillé et de mesurer la différence de profondeur de nos traces de pas respective (en prenant en compte que je connais mon propre poids) n'est pas valable, puisque l'éléphant marche à 4 pattes et moi sur deux jambes. Qui plus est la superficie de nos pieds respectifs n'est pas la même, du coup la pression n'est pas équivalentes sur nos appuis. Work in progress quoi...

Bref... EFF est du genre à voir des éléphants partout, c'est tout Wink

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Sélène-Nyx le Jeu 3 Sep 2015 - 1:36

Yul::
On en est arrivé à la conclusion que ma solution qui serait de marcher à côté de l'éléphant dans du sable mouillé et de mesurer la différence de profondeur de nos traces de pas respective (en prenant en compte que je connais mon propre poids) n'est pas valable, puisque l'éléphant marche à 4 pattes et moi sur deux jambes. Qui plus est la superficie de nos pieds respectifs n'est pas la même, du coup la pression n'est pas équivalentes sur nos appuis. Work in progress quoi...
 
Mon "idée"::
  Idea 
    En fait, suffirait d'appliquer le principe d'Archimède, non? "Tout corps plongé dans .... (Ici, le sable mouillé)" et mesurer la quantité de ... sable mouillé, qui aura été déplacé (donc, les quatre pattes seraient prise en compte).
   
Mon avis::
C'est quand même une question con ...   Rolling Eyes

       Very Happy

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Sélène-Nyx le Jeu 3 Sep 2015 - 1:41

Eurêka::

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

provisoire - pour fusion

Message par Invité le Jeu 3 Sep 2015 - 10:32

Yul a écrit:Vous nous avez manqué! Qu'est ce que vous foutiez ??? Pleure
C't'a c't'heure-ci qu'tu rentres?  Folie meurtrière
héhé  Embarassed

Juste une petite panne d'Internet ^^

Yul a écrit:Ok. Dans ce cas-ci il a parlé de toutes les femmes par ce que de toute évidence, si on prend une femme et un homme avec les mêmes conditions physiques, une femme trouvera systématiquement plus de prétendants qu'un homme trouveras des prétendantes.
Je n'ai pas trop lu les propos de EFF, car tout cela relève de la vie privée... Vouloir ensuite établir des règles pour discriminer tel ou tel groupe d'individus, il y a là une inférence, cela m'apparaît insensé. Il y a très certainement un problème, mais ça ne concerne pas les femmes.

Il y a plusieurs années, je galérais avec l'alcool, je n'arrivais pas à me sortir de cette merde. J'étais con, le monde c'était de la merde, les gens étaient idiots, je faisais fuir toutes les nanas, mais je savais que c'était moi le problème. Je pense qu'il est vain d'intellectualiser ou de rationaliser ce qui relève des émotions et des rapports humains. Être bien avec quelqu'un ne requiert pas que l'on remplisse une grille avec des croix genre "j'ai des thunes, je suis musclé, je suis intelligent, je suis de bonne famille, wow ma gueule, ces connasses devraient m'aimer !! Mé qu'est ce qu'elles ont dans l'cul nididiou !!!" (je caricature hein ^^) Rien que là, on devine déjà que ça part mal -_-!

Il faut déjà être bien avec soi-même, être bien dans sa peau, avoir une certaine estime de soi. L'image que l'on a du monde ou des autres reflète souvent ce que nous sommes. Et puis ma mère était une femme aussi. C'était une personne extraordinaire, loin de tous les clichés que j'ai pu lire. Et je ne parle pas de ma copine !! Je me suis souvent fait draguer par des nanas, et je ne restais pas moins célibataire. Il faut qu'il y ait une certaine magie, et je doute que l'on puisse comprendre cela quand on résume l'être humain à une machine qui sécrète des endorphines et dont les pulsions sexuelles devraient être stimulées mécaniquement...

Alors chacun voit le monde comme il l'entend, je n'ai absolument rien contre. Là où ça peut poser problème, c'est lorsque le discours s'avance, sans broncher, dans une sphère idéologique, et que l'on commence à parler féminisme, politique, philosophie et j'en passe. Il ne faut pas s'étonner de voir quelques membres réagir Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Yul le Jeu 3 Sep 2015 - 11:26

Kalthu a écrit:La modération en parlera avec Ayla en privé si elle le souhaite (elle a des accès privilégiés - op comment foutre la merde).

Elle a couché? Dent pétée

Parenthèse importante:
study https://fr.wikipedia.org/wiki/Pouss%C3%A9e_d%27Archim%C3%A8de

Wikipedia a écrit:La poussée d'Archimède est la force particulière que subit un corps plongé en tout ou en partie dans un fluide (liquide ou gaz) soumis à un champ de gravité. Cette force provient de l'augmentation de la pression du fluide avec la profondeur (effet de la gravité sur le fluide, voir l'article hydrostatique) : la pression étant plus forte sur la partie inférieure d'un objet immergé que sur sa partie supérieure, il en résulte une poussée globalement verticale orientée vers le haut. C'est à partir de cette poussée qu'on définit la flottabilité d'un corps.

study https://fr.wikipedia.org/wiki/Liquide

Wikipedia a écrit:La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.

Or, le sable mouillé, c'est facilement compressible, comme l'illustre cette image :


Du coup utiliser la poussée d'archimède pour peser un éléphant sur une île déserte, ça marche pas  Pfiu


Michel.Chef.Chef a écrit:
Yul a écrit:Ok. Dans ce cas-ci il a parlé de toutes les femmes par ce que de toute évidence, si on prend une femme et un homme avec les mêmes conditions physiques, une femme trouvera systématiquement plus de prétendants qu'un homme trouveras des prétendantes.
Je n'ai pas trop lu les propos de EFF, car tout cela relève de la vie privée... Vouloir ensuite établir des règles pour discriminer tel ou tel groupe d'individus, il y a là une inférence, cela m'apparaît insensé. Il y a très certainement un problème, mais ça ne concerne pas les femmes.

Il y a plusieurs années, je galérais avec l'alcool, je n'arrivais pas à me sortir de cette merde. J'étais con, le monde c'était de la merde, les gens étaient idiots, je faisais fuir toutes les nanas, mais je savais que c'était moi le problème. Je pense qu'il est vain d'intellectualiser ou de rationaliser ce qui relève des émotions et des rapports humains. Être bien avec quelqu'un ne requiert pas que l'on remplisse une grille avec des croix genre "j'ai des thunes, je suis musclé, je suis intelligent, je suis de bonne famille, wow ma gueule, ces connasses devraient m'aimer !! Mé qu'est ce qu'elles ont dans l'cul nididiou !!!" (je caricature hein ^^) Rien que là, on devine déjà que ça part mal -_-!

Il faut déjà être bien avec soi-même, être bien dans sa peau, avoir une certaine estime de soi. L'image que l'on a du monde ou des autres reflète souvent ce que nous sommes. Et puis ma mère était une femme aussi. C'était une personne extraordinaire, loin de tous les clichés que j'ai pu lire. Et je ne parle pas de ma copine !! Je me suis souvent fait draguer par des nanas, et je ne restais pas moins célibataire. Il faut qu'il y ait une certaine magie, et je doute que l'on puisse comprendre cela quand on résume l'être humain à une machine qui sécrète des endorphines et dont les pulsions sexuelles devraient être stimulées mécaniquement...

Alors chacun voit le monde comme il l'entend, je n'ai absolument rien contre. Là où ça peut poser problème, c'est lorsque le discours s'avance, sans broncher, dans une sphère idéologique, et que l'on commence à parler féminisme, politique, philosophie et j'en passe. Il ne faut pas s'étonner de voir quelques membres réagir Wink[/justify]

Oui, ok, je dis pas non, évidemment.
Mais a change pas le fait que si une femme veut une relation, elle a qu'à poster sur internet "je ve du ku" et elle aura plein de propositions! L'inverse par contre....
D'ailleurs elle a même pas besoin de le dire, il suffit d'être une femme inscrite sur un site de rencontre pour recevoir des propositions de mecs qui postent leur bite en avatar y paraît...

On parle pas de relation bénéfique ou quoi que ce soit, simplement de "relation", quelle qu'en soit la qualité et la finalité.

On peut faire le test si vous voulez? On inscrit deux comptes fakes sur un site de rencontre gratuit (par ce que bon, pas envie de payer une adhésion heing?) ... Même taille, même poids, même couleur de cheveux, même localisation, même texte de présentation. La seule différence : le sexe du profil (et la photo)
Et on compare le nombre de messages reçus au bout de 24h.

Et là j'ai envie de lancer un concours, celui du compte fake féminin qui recevra le plus de message de cul en 24h...  What a Face

edit : Rhôôô! Pis on pourrait aussi faire un collector des plus belles perles!  Idée


Dernière édition par Yul le Sam 5 Sep 2015 - 12:49, édité 5 fois

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Jeu 3 Sep 2015 - 11:31

Yul a écrit:
Kalthu a écrit:La modération en parlera avec Ayla en privé si elle le souhaite (elle a des accès privilégiés - op comment foutre la merde).

Elle a couché? Dent pétée

Parenthèse importante:
study https://fr.wikipedia.org/wiki/Pouss%C3%A9e_d%27Archim%C3%A8de

Wikipedia a écrit:La poussée d'Archimède est la force particulière que subit un corps plongé en tout ou en partie dans un fluide (liquide ou gaz) soumis à un champ de gravité. Cette force provient de l'augmentation de la pression du fluide avec la profondeur (effet de la gravité sur le fluide, voir l'article hydrostatique) : la pression étant plus forte sur la partie inférieure d'un objet immergé que sur sa partie supérieure, il en résulte une poussée globalement verticale orientée vers le haut. C'est à partir de cette poussée qu'on définit la flottabilité d'un corps.

study https://fr.wikipedia.org/wiki/Liquide

Wikipedia a écrit:La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.

Or, le sable mouillé, c'est facilement compressible, comme l'illustre cette image :


Du coup utiliser la poussée d'archimède pour peser un éléphant sur une île déserte, ça marche pas  Pfiu


Faut pas pousser le pachyderme dans archimède !:
Personne n'a pensé à lui demander son poids au bestiau ?

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7751
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Yul le Jeu 3 Sep 2015 - 11:37

Si, mais un éléphant, c'est trompeur. Neutral

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Sélène-Nyx le Jeu 3 Sep 2015 - 11:50

Yul a écrit:Si, mais un éléphant, c'est trompeur. Neutral

     Il s'agit d'un éléphant adulte?, mâle, ou femelle?, car là, il y a une grosse différence de poids .... Mais ça reste beaucoup, beaucoup plus lourd qu'un hibou.

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Yul le Jeu 3 Sep 2015 - 11:53

Je n'ai pas cette information. Mais je doute qu'elle serve.

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par ErikFromFrance le Jeu 3 Sep 2015 - 11:54

S'il est dans un parti politique, il faut le laisser sur l'ile déserte, cet éléphant.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Yul le Jeu 3 Sep 2015 - 11:55

^^

Pauvre DSK


Dernière édition par Yul le Jeu 3 Sep 2015 - 11:55, édité 1 fois

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par //ha!ha! le Jeu 3 Sep 2015 - 11:55

.


Dernière édition par Didoudou le Ven 11 Sep 2015 - 18:57, édité 1 fois (Raison : Nouvelle ligne éditoriale)

//ha!ha!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Jeu 3 Sep 2015 - 11:55

Moi qu'avait confiance dans les éléphants, me voilà comme eux sans défenses. Bouhouhou

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7751
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Yul le Jeu 3 Sep 2015 - 11:56

Didoudou a écrit:
Yul a écrit:
On peut faire le test si vous voulez? On inscrit deux comptes fakes sur un site de rencontre gratuit (par ce que bon, pas envie de payer une adhésion heing?) ... Même taille, même poids, même couleur de cheveux, même localisation, même texte de présentation. La seule différence : le sexe du profil (et la photo)
Et on compare le nombre de messages reçus au bout de 24h.

Pense à choisir un site où il y a la même proportion hommes/femmes.

T'as des suggestions? J'suis open hin hin

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par //ha!ha! le Jeu 3 Sep 2015 - 11:58

.


Dernière édition par Didoudou le Ven 11 Sep 2015 - 18:57, édité 2 fois (Raison : Nouvelle ligne éditoriale)

//ha!ha!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Jeu 3 Sep 2015 - 11:58

ErikFromFrance a écrit:S'il est dans un parti politique, il faut le laisser sur l'ile déserte, cet éléphant.

Nan, faut le bouffer, comme cela Lille restera déserte. Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7751
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Invité le Jeu 3 Sep 2015 - 12:24

Yul a écrit:Mais ça change pas le fait que si une femme veut une relation, elle a qu'à poster sur internet "je ve du ku" et elle aura plein de propositions! L'inverse par contre....
Il y a déjà là un biais, car tout le monde ne s'inscrit pas sur des sites de rencontre. Y aller, c'est déjà souscrire à une certaine vision du couple, c'est utiliser un service qui doit satisfaire le client, et s'il y a effectivement des couples qui se forment, il ne faut pas s'étonner d'être pris pour du bétail ou un simple objet de consommation. C'est le but ! Et tout le monde n'utilise pas Internet pour pécho. Car tout le monde ne considère pas autrui comme un moyen (pour assouvir ses désirs). Bref, je ne souhaite pas m'attarder d'avantage là-dessus, mais il me semble que la réflexion est biaisée dès la racine. Et cela ne concerne même pas les femmes, cela à avoir avec votre vision des rapports sociaux... Mais bon... ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Yul le Jeu 3 Sep 2015 - 14:01

Michel.Chef.Chef a écrit:
Yul a écrit:Mais ça change pas le fait que si une femme veut une relation, elle a qu'à poster sur internet "je ve du ku" et elle aura plein de propositions! L'inverse par contre....
Il y a déjà là un biais, car tout le monde ne s'inscrit pas sur des sites de rencontre. Y aller, c'est déjà souscrire à une certaine vision du couple, c'est utiliser un service qui doit satisfaire le client, et s'il y a effectivement des couples qui se forment, il ne faut pas s'étonner d'être pris pour du bétail ou un simple objet de consommation. C'est le but ! Et tout le monde n'utilise pas Internet pour pécho. Car tout le monde ne considère pas autrui comme un moyen (pour assouvir ses désirs). Bref, je ne souhaite pas m'attarder d'avantage là-dessus, mais il me semble que la réflexion est biaisée dès la racine. Et cela ne concerne même pas les femmes, cela à avoir avec votre vision des rapports sociaux... Mais bon... ^^

Ben chacun voit midi à sa porte quoi.
Je dis pas que c'est bien de le faire, je n'y met pas de jugement moral. Je dis juste que c'est faisable.

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Invité le Jeu 3 Sep 2015 - 14:07

Yul a écrit:Ben chacun voit midi à sa porte quoi.
Je dis pas que c'est bien de le faire, je n'y met pas de jugement moral. Je dis juste que c'est faisable.
Ah mais je n'ai pas parlé de bien ou de mal, j'ai juste dit que ce biais, cette façon de voir, ne pouvait justifier quoi que ce soit. Les expériences sociologiques sur Internet bon... On ne trouve que ce qu'on veut voir hein Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Yul le Jeu 3 Sep 2015 - 14:29

Michel.Chef.Chef a écrit:
Yul a écrit:Ben chacun voit midi à sa porte quoi.
Je dis pas que c'est bien de le faire, je n'y met pas de jugement moral. Je dis juste que c'est faisable.
Ah mais je n'ai pas parlé de bien ou de mal, j'ai juste dit que ce biais, cette façon de voir, ne pouvait justifier quoi que ce soit. Les expériences sociologiques sur Internet bon... On ne trouve que ce qu'on veut voir hein Wink

Hmmmm.

study http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/09/01/sur-le-site-de-rencontres-ashley-madison-une-armee-de-robots_4742584_4408996.html

Le Monde a écrit:Sur le site de rencontres Ashley Madison, une « armée de robots »




« Ashley Madison a créé plus de 70 000 bots de femmes pour envoyer aux utilisateurs masculins des millions de faux messages, afin de créer l’illusion d’un vaste terrain de jeu rempli de femmes disponibles. » C’est la conclusion à laquelle est parvenu le site Gizmodo après avoir analysé des données de l’entreprise, publiées en ligne le mois dernier par un groupe de hackeurs se faisant appeler « The Impact Team ».


Dans un article publié lundi 31 août, Gizmodo évoque une « armée de robots », fabriqués par ce site de rencontres adultères. Sur ces 70 529 « bots » recensés, seuls 43 incarneraient des hommes. Une importante partie de ces faux comptes seraient liés à des adresses IP « qui suggèrent qu’ils ont été créés par des personnes travaillant dans les bureaux d’Ashley Madison ». La plupart utilisent des adresses e-mail finissant par « ashleymadison.com ».

« Je suis sexy, discrète et partante pour un tchat coquin »

Les faux comptes, créés par des employés de l’entreprise, prenaient ensuite vie grâce à ces « bots », qui engageaient la conversation avec les hommes. Le programme dispose de plusieurs phrases d’accroche possibles : « Salut », « Comment ça va ? », « Tu es là ? », « Alors, qu’est-ce que tu fais ici ? », « Dispo pour un tchat ? ». Une fois que l’utilisateur entrait dans la discussion, d’autres phrases étaient programmées :

« Hmmmm, quand j’étais plus jeune je couchais avec les petits amis de mes copines. J’imagine que les habitudes ont la vie dure, bien que je ne pourrais pas coucher avec leurs maris. »

« Je suis sexy, discrète, et toujours partante pour un tchat coquin. J’aimerais bien te rencontrer en personne si on apprend à se connaître et qu’on pense qu’il pourrait y avoir une bonne connexion entre nous. Ça t’intéresse ? »


Gizmodo affirme que 20 millions d’hommes ont été contactés par ces robots, et 11 millions ont discuté avec eux. Leur mission : pousser ces hommes à acheter des « crédits » sur le site, pour leur permettre d’échanger plus longuement avec leur interlocutrice.

32 millions de comptes piratés

Le site révèle aussi qu’un ingénieur a travaillé sur la possibilité d’embaucher de vraies femmes pour échanger avec les utilisateurs, calculant les bénéfices que l’entreprise pourrait en tirer. L’idée était de leur fournir 5 % des bénéfices, si elles réussissaient à faire payer leur interlocuteur.
Cette enquête vient confirmer en partie ce que les hackeurs de The Impact Team dénonçaient. A la mi-juillet, ils avaient affirmé avoir piraté les serveurs du site et menaçaient de rendre les données publiques si Avis Life Media (ALM), l’entreprise canadienne qui édite le site, ne fermait pas ce service. Ils reprochaient notamment à Ashley Madison de fournir un service mensonger, et d’avoir commercialisé une option, payante, pour qu’un utilisateur supprime toutes ses données du site. Mais en réalité, toutes les données ne seraient pas supprimées – l’adresse e-mail ou le numéro de carte bleue des utilisateurs étaient conservés.
La menace a été mise à exécution en août, avec pas moins de 9,7 gigaoctets de données liées à 32 millions de comptes publiés en ligne, comportant les adresses, numéros de téléphone ou encore les préférences sexuelles des utilisateurs du site.

Guerre des chiffres

La semaine dernière, Gizmodo avait affirmé, après avoir analysé ces données, que la part de femmes présentes sur le site était infime, ne dépassant pas quelques milliers de membres. Le site est revenu sur ces affirmations, expliquant qu’elles étaient fondées sur des documents incomplets. Mais c’est en examinant l’intégralité des données que le site s’est rendu compte qu’une grande partie des profils féminins étaient en réalité des robots :

« Soit ils ont fait cela parce que le nombre de vraies femmes était minuscule, soit parce qu’ils ne voulaient pas que des hommes rencontrent des vraies femmes et cessent d’acheter des crédits. »

Des affirmations appuyées mardi par Michelle McGee, un mannequin qui avait servi de visage à la marque en 2010. Bien qu’elle n’ait jamais utilisé son profil sur le site, qu’elle avait dû créer dans le cadre de son contrat, elle affirme que son compte a contacté des inconnus à son insu. « Je crois qu’ils ont utilisé mon profil pour leurrer des gens », confie-t-elle au site Inside Edition. « Je pense qu’il y a de vraies femmes là-dessus, mais ce sont des escrocs ou des filles du porno qui veulent gagner de l’argent. »

Lundi, ALM avait démenti le ratio hommes-femmes présenté par Gizmodo, et avait même affirmé dans un communiqué avoir gagné, en une semaine, « des centaines de milliers de nouveaux utilisateurs, parmi lesquels 87 596 femmes ». Des chiffres difficiles à vérifier, et encore plus à croire, pour un site de rencontres adultères qui a non seulement prouvé que les données de ses utilisateurs n’étaient pas en sécurité, mais leur a aussi menti en leur vendant un service incomplet de suppression de leur compte.

Le Monde.fr | 01.09.2015 à 14h59 • Mis à jour le 03.09.2015 à 14h34

Je me demande si cette stratégie commerciale ne cacherait pas une réalité sociologique. Perplexe

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Yul le Jeu 3 Sep 2015 - 17:28

Yul a écrit:

On peut faire le test si vous voulez? On inscrit deux comptes fakes sur un site de rencontre gratuit (par ce que bon, pas envie de payer une adhésion heing?) ... Même taille, même poids, même couleur de cheveux, même localisation, même texte de présentation. La seule différence : le sexe du profil (et la photo)
Et on compare le nombre de messages reçus au bout de 24h.

Bon, hop! Je tente le coup.

Je teste sur le site
Code:
Place Libertine (interdit au moins de 18 ans)
Il y-a pas mal de femmes inscrites, des couples, un chat, une communauté qui a l'air assez active, et la grande majorité des outils sont accessibles gratuitement.
C'est un site de rencontre libertin, destiné à "avoir des relations". Pas la peine de vous préciser de quel type, cela dit, ça peut aller sur du long terme quand même.

J'ai été chercher sur google les photos de deux personnes lambdas en tapant la recherche "à la plage naturiste". Des personnes qui ont au pif-o-mètre entre 55 et 60 ans environ, physiquement "ça va" (pas d'obésité apparente, des proportions harmonieuses...).
Je cache les visages avec paint par ce qu'il s'agit de personnes réelles. Je vous poste pas les photos ici, ils sont complètement à poil.

J'indique que ces personnes sont en couple libre. De cette façon, si les modos vérifient mon IP, ils se diront que c'est bien un couple qui désirent avoir des expériences relationnelles en toutes indépendance.

Pour le type de recherche, je vais indiquer "hétéro" pour chacun.

En texte de présentation, pour chacun, je vais indiquer ceci :

Le compte fake a écrit:Ici pour avoir de nouvelles relations

En couple libre, je suis ici pour rencontrer des personnes ouvertes d'esprit, chaleureuses, afin de partager de nouvelles expériences, expérimenter des sensations inédites et même des relations à plus long terme.

Si me rencontrer vous intéresse, contactez-moi, je serai ravi(e) de vous répondre.


Voilà, en gros.

Je ne ferai aucune recherche, simplement me connecter de temps en temps afin que les comptes soient voyants.

Si ereen a raison, logiquement, les deux profils auront à peu près le même nombre de messages ou marques d'intérêt.
Puisqu'elle soutient que les femmes ont autant de difficulté que les hommes pour avoir des relations, et qu'une relation, ça démarre en nouant dans un premier temps un contact (on peut pas faire autrement), hé bien testons.

edit : détail des fiches :

Compte masculin:


Nombre d'enfants : 2
Mobilité : les deux
Type de rencontre : Je ne sais pas, c'est à voir.
Expérience : Débutant
Ambiance : Selon humeur

Homme
Date de naissance  : 3/03/1957
Taille en cm : 178
Poids : 81
Cheveux : Poivre et sel
Yeux : bleus
Profession : Je le garde pour moi
Signe : Poissons
Fumeur : Non
Silhouette : Normale
Origine : Européenne

Disponibilités : 5 à 7 - Soirées semaines - Soirées week-end, Soirées
Type d'échange : sexe
Je recherche : femme

Je suis disponible - coché
Disponible ce week-end - coché

Compte féminin:

Nombre d'enfants : 2
Mobilité : les deux
Type de rencontre : Je ne sais pas, c'est à voir.
Expérience : Débutant
Ambiance : Selon humeur

Femme
Date de naissance  : 22/12/1959
Taille en cm : 161
Poids : 58
Cheveux : Bruns
Yeux : marrons
Profession : Je le garde pour moi
Signe : Capricorne
Fumeur : Non
Silhouette : Normale
Origine : Européenne

Disponibilités : 5 à 7 - Soirées semaines - Soirées week-end, Soirées
Type d'échange : sexe
Je recherche : homme

Je suis disponible - coché
Disponible ce week-end - coché

Les deux comptes indiquent provenir d'une grande ville de France, en province.


Dernière édition par Yul le Jeu 3 Sep 2015 - 21:14, édité 2 fois

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Invité le Jeu 3 Sep 2015 - 17:40

Je n'ai pas de problème avec l'expérience en tant que telle (je suis même curieuse de savoir le résultat Very Happy). En revanche, attention avec les conclusions hâtives. Wink

Si ereen a raison, logiquement, les deux profils auront à peu près le même nombre de messages ou marques d'intérêt.
Puisqu'elle soutient que les femmes ont autant de difficulté que les hommes pour avoir des relations, et qu'une relation, ça démarre en nouant dans un premier temps un contact (on peut pas faire autrement), hé bien testons.

Il s'agit d'un site de rencontres et un site de rencontre libertin.
Donc le test sera valable pour ce site en particulier ; voire pour les sites de rencontre au mieux, mais pas pour une égalité/différence des sexes face au commencement d'une relation en général (et qu'appelle-t-on relation ? Juste flirt, coucheries, ou relation plus "sérieuse" ?)

Un peu de rigueur, que diable, n'insultons pas les sociologues ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par IndianaJoan le Jeu 3 Sep 2015 - 17:48

Triste Je le savais! je lui suffis plus. Bouhouhou Et dire que ça ne fait pas encore un an qu'on est enseeeeeemble Pleure

Les conclusions hâtives, ça a un rapport avec les éjaculations précoces?

IndianaJoan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1580
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 32
Localisation : tête en l'air, pieds sur terre et nez dans un bouquin

http://www.zebrascrossing.net/t17945-puisqu-il-faut-bien-commenc

Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Invité le Jeu 3 Sep 2015 - 18:07


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ESPE : Expériences sociologiques de petites envergures

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum