Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Kondomm le Dim 1 Nov 2015 - 22:19

'Lut ,

Flo si tu me permets va voir un bon praticien en médecine chinoise pour ta "spasmo", crise d'angoisse (sans doute avec douleurs du péricarde(?)...), et ce "vent" qui t'agite en interne ; je dis ça je dis rien mais c'est juste que l'on est complètement désinformé sur les actions et postulats de cette "médecine holistique" quand ce n'est tout simplement pas zététisé par des imbéciles heureux...

C'est une piste a explorer, n'y voyez aucun prosélytisme de ma part svp.
Merci de votre lecture.

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Invité le Lun 2 Nov 2015 - 0:58

bonjour, j'ai été victime aussi de spasmophilie, ( je ne comprend d'ailleurs pas cet humour medical particulier qui dit texto spasmo-philie que l'on aime les secousses lol )

j'ai lu pas mal sur le sujet pour me rendre compte qu'en fait ben c'était pas clair, fatigue, anxiété , tension permanente..

en clair c'est neurologique de toute manière mais sans doute un signal de fatigue , de surmenage ou d'inquiétude

en ce qui me concerne, ce qui me soulage Lemieux c'est le magnesium, j'en prend régulièrement et j'ai demandé à mon médecin, il n'y voit pas de problème si la dose journalière reste dans des limites normales

depuis je n'ai plus ces contractions douloureuses ou très rarement

c'est tout bête ca mange pas de pain et pour moi cela fonctionne, j'en reste là , je ne cherche pas à savoir pourquoi je suis fatigué ou inquiet sous cet angle là mais sous un angle plus profond qui génère bien plus que de la spasmophilie

la secousse en quelque sorte c'est le corps qui dit qu'il en a marre du rythme, la partie plus profonde et à gérer au mieux accompagné d'une psy, c'est l'esprit qui en a marre du rythme

jeanne siaud facchin a écris un livre sur la relaxation, cela semble être une des voies suivies

je ne serai jamais totalement calme, mais je peux apprendre à redescendre un peu , comprendre où on est tendu et pourquoi est vraiment utile

un petit truc tout bête .. inspirer profondément et lentement et expirer profondément et encore plus lentement, ca mange pas de pain non plus et ca fonctionne quand on perd pied , on se fixe sur sa respiration et rien d'autre

la question qui vient spontanément.. mais je cours après quoi exactement ? et pourquoi je cours exactement ? je pourrais marcher non ?










Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Kondomm le Lun 2 Nov 2015 - 1:45

En allopathie on cause de "pompe calcium-magnésium", niveau du corps c'est géré par les reins (pas "que" organe, autre sujet dans les systèmes de catalyses...) ; ce que l'on ne nous explique pas c'est que pour capter le magnésium, il faut le double de calcium (ratio de 1 pour 2), magnéB6 et autres saletés consuméristes avec du lait (muhaha !!! la belle vacherie que voila...), d'la merde !
Reste la cure de chlorure de magnésium (juste 10g pour 1 litron de chateau lapompe suffit à vous changer en canard niveau émonctoires, sympa aussi en prévention des calvities précoces, autre sujet...)...
Mais bon, ce n'est toujours pas la cause des crises...
Je m'explique ; Zébulon est dans le vrai.

Le Rein dans la dialectique chinoise rend en excès de yin un tempérament sans peur, téméraire voir trop hardi, en vide par contre, aïaïaïe, c'est l'inverse et hop, on tape dans les "réserves" comme un ouf et là, zou, certaines personnes sont sujettes à la crise d'essorage.
Le Rein (chinois) est en résonance analogique avec les peurs niveau émotionnel.
Vous connaissez la régle darwininistienarienne des deux homo qqchose face au danger d'une charge de mamouth sur leur couenne ?
Le plus couillon prend ses jambes à son cou et galope, le second lui réfléchit à comment s'en sortir vivant et se fait piétiner car trop statique à la façon d'une statue de Rodin qui mime Marceau
Bref, l'espèce s'est construite sur le maillon "rapide" au détriment du réfléchi...

On va pas vous pondre un cours ça serait pas productif, allez consulter un vrai énergéticien ou un médecin chinois qu'on vous dit...
(sujet clos en ce qui me concerne, je n'interviendrais plus sur ce fil)

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Hel le Lun 2 Nov 2015 - 13:33

Floralys a écrit:Merci à tous pour vos messages Amour  

Il y a aussi un autre gros soucis : mon Faux Self qui prend instinctivement le dessus dans la relation amoureuse. J'ai tellement peur qu'on ne m'aime pas MOI, la vraie MOI, que je me colle à la personnalité de mon compagnon pour le combler, quite à complètement oublier ce que je suis pour qu'il m'aime... Mais du coup, je suis malheureuse d'être enfermée dans cette carapace... Et ça ne peut que foirer. J'ai encore du mal à admettre que je suis quelqu'un de bien, qu'on peut m'aimer comme je suis, sans armure ni carapace. J'ai déjà commencé à l'enlever avec mes amis et ils ont été agréablement surpris du résultat. Alors ça me pousse à continuer, même si je suis morte de peur de me mettre à nue.


Hello Floralys,
je comprends très bien ce que tu décris dans tes relations amoureuses!! Depuis quelques temps je me suis lancée dans les rencontres par internet et j'ai découvert que je fais une chose horrible..je deviens en 2 RDV exactement ce que l'autre rêve que je sois! Alors ils ont l'impression d'avoir rencontré la perle rare, celle qui partage leur passion, celle qui les comprend parfaitement, etc mais après je suis coincée, comment faire dire que oui je suis celle-là mais aussi bcp d'autres! Et le plus gros PB c'est qu'à force d'anticiper leurs envies, leurs besoins, à force d'avoir plusieurs coups d'avance, je m'ennuie et je m'oublie! Je sais bien que ce n'est pas très constructif, mais pareille, j'au bien trop peur qu'on ne même pas pour Moi, et j'ai bien trop de mal a savoir de toute façon ce qu'est ce Moi.... Sad

Hel
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 19/10/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum