Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Mayaa le Jeu 3 Sep 2015 - 19:10

Bonjour à tous,

J'ai 31 ans et j'ai découvert il n'y a pas longtemps que j'étais une Zébrée. Ce fut à la fois une libération pour toutes ces années d'errance et de souffrance, de comprendre enfin comment je fonctionnais, pourquoi j'étais différente et surtout que je n'étais pas folle.

Malheureusement, je vis très mal cette différence. Pendant ces années d'errance, j'ai vu des psys qui m'ont tour à tour cataloguée comme bipolaire, maniacodépressive ou "toquée". J'ai subi des traitements de chocs, évidemment rien ne marchait, je sombrais peu à peu dans une dépression dont j'ai du mal à me sortir. Ces impressions d'être différente, d'être hypersensible, d'avoir des facultés que d'autres n'ont pas, des intuitions inexplicables, je les ai toujours eu, mais personne n'a su les écouter et les comprendre. Je me sentais exclue, alors que je n'avais qu'une envie : d'être au milieu des gens et d'être "comme tout le monde", être "normale".

Dans mes relations avec les autres, c'est compliqué : en amitié, on va dire que je gère la chose, mais en amour, je n'y arrive pas : je demande beaucoup trop d'attention, je réfléchis trop, j'anticipe trop, j'angoisse trop et je finis par faire fuir mon amoureux. J'en souffre, parce que je ne le fais pas exprès, que j'aimerai savoir dompter toutes ces émotions, mais que c'est plus fort que moi. J'ai l'impression que je suis condamnée à être seule.

Bien évidemment, quand je parle de surefficience, les gens lèvent les yeux au ciel en se disant "c'est quoi cette nouvelle lubie". Du coup, je fais plein de recherches de mon coté, je me suis inscrit sur d'autres forums... Je suis avide d'informations qui pourront m'aider.

J'ai juste besoin d'espoir, besoin de rire, besoin de voir au delà de cette noirceur qui m'envahit, j'ai besoin d'entrevoir un avenir où je serai enfin en paix avec moi même..

Merci de m'avoir lue.


Dernière édition par Floralys le Jeu 15 Oct 2015 - 10:55, édité 4 fois

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Dame Seli le Jeu 3 Sep 2015 - 19:22

Bienvenue à toi Floralys.

J'ai passé des années de faux-self à vouloir être "comme tout le monde".
Je me suis aperçue avec la découverte de ma douance que non seulement, ça ne servait à rien, mais que ça finissait par être destructeur, car je risquais de ne plus savoir qui j'étais.

Reste confiante ; à partir du moment où tu te poses des questions, où tu cherches, où tu échanges, le bien-être finira par pointer le bout de son nez.
J'ai trouvé ton message tendre et doux, c'est une force pour moi d'être capable de douceur.

Dame Seli
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Bleuenn le Ven 4 Sep 2015 - 11:01

Bienvenue. J'espère que ton arrivée par ici, t'aidera à mieux vivre la chose. Je suis arrivée un peu dans le même état d'esprit que toi et doucement, pas à pas, je vis de mieux en mieux les choses.

Bleuenn
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 383
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 32
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t21892-presentation-bleuenn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Ilithyie le Ven 4 Sep 2015 - 11:14

Bienvenue Smile
Puisses-tu trouver ici un havre de paix ! On aime bien y rire aussi ! Fou

Ilithyie
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 125
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 41
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Mayaa le Ven 4 Sep 2015 - 13:21

Un grand merci pour votre accueil, ça fait tellement de bien... j'ai l'impression d'être comme à la maison flower

Dame Seli, effectivement mon faux self a pris le dessus depuis trop de temps et du coup, j'en suis arrivée à un stade où je ne sais plus qui je suis, ce que j'aime, où je veux aller... Je me suis détruite, vraiment. Alors je prends une pause.. et lire ce forum m'aide beaucoup à me remettre les idées en place.

Bleuenn, ça fait plaisir de voir que d'un état proche du mien, tu arrives à vivre de mieux en mieux ta différence. C'est un beau message d'espoir sunny

Ilithyie, j'aime bien rire aussi, ça tombe très bien lol!

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par ShineFlower le Ven 4 Sep 2015 - 16:24

Bienvenue Floralys dans la savane Zèbre

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Lilou le Ven 4 Sep 2015 - 19:22

Bienvenue! Very Happy

Lilou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 593
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 36
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par AlphaZ le Ven 4 Sep 2015 - 22:37

Bienvenue Floralys !
Ce forum fait beaucoup de bien,tu vas voir :-)

AlphaZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 36
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Taz le Sam 5 Sep 2015 - 3:30

Floralys Papy  .....mais non t'es pas seule cheers WELCOME HOME IN YOUR FAMILY cheers


Dernière édition par Taz le Lun 7 Sep 2015 - 20:15, édité 1 fois

Taz
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1172
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 47
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par At ome le Sam 5 Sep 2015 - 6:11

Bonjour Floralys, et bonjour à tous ... . Je dois vous avoué que je me trouve un peu dans le même cas que notre amie Floralys... . Il y a neuf mois que j'ai été diagnostiqué surdoué... . Je porte encore les reliquats des faux selfs du passé et était encore très triste hier . Mais sur ce site j'ai rencontré des gens formidables, avec qui les échanges sont constructifs et sincères. A vrai dire je n'ai dormi que 4 h . J'avais hâte de discuter avec d'autres zèbres... . Mes propos sont certes présentés de manière confuse mais je que mon esprit l'est tout autant... . Je me souviens encore de soirées dans lesquelles je me suis trouvés et m'ennuyant à mourir je me mettais à boire et à fumer. Sauf que contrairement aux autres plus je buvais plus je parlais vite et de façon technique du monde et des relations inter- personnelles. Ils ne comprenaient pas et certains utilisaient même le déni car à l'époque cette mésestime de moi m'avait souvent fait tombé sur des manipulateurs... .

At ome
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2015
Age : 34
Localisation : Un des multivers Bordelais...

Revenir en haut Aller en bas

Après la pluie vient le beau temps.... .

Message par At ome le Sam 5 Sep 2015 - 6:28

Je disais donc être tombé sur des manipulateurs suffocant de perversité... . Et après avoir pu et su me protégé et coupé les ponts Mad . Je m'en suis retrouvé rasséréné, sauf que tous seul. Tout seul, à vrai dire j'ai une relation amicale avec qqn poursuivant ses études dans de grandes écoles ( pour situer le contexte ) et même lui me faisait chier à me dire que je parles "trop bien" qu'il faut être concentré lorsque je me mets à parler, d'adapter mon langage... Sad J' était vraiment très triste enfin... . J'habite à bordeaux et il y a d'autre zèbres ici apparemment. Des rdv on été pris pour que l'on puisse se retrouvé. J'ai l'espoir que ce sera bien et que je pourrai me faire des amis... .

Sinon chère Floralys Jung disait " La clarté ne vient pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce dont on prend conscience de l'obscur " .
Et j'ai le sentiment profond qu'un jour tout ira bien pour toi comme pour nos autres amis/amies et pour moi aussi.

At ome
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2015
Age : 34
Localisation : Un des multivers Bordelais...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par At ome le Sam 5 Sep 2015 - 6:34

PS : pardonnez mes fautes d'orthographes et mes erreurs de syntaxes.... . Embarassed

At ome
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2015
Age : 34
Localisation : Un des multivers Bordelais...

Revenir en haut Aller en bas

bienvenue!

Message par NIN59 le Sam 5 Sep 2015 - 8:19

Bonjour Floralys,

comme je te comprends pour ce "condamner à être seule".
J avais pas mal d espoir il fut un temps.Je voyais bien combien j'etais capable d'aimer,d'un amour intense, que je savais reconnaitre mes torts, mettre mon orgueil de côté, faire face à mes peurs par amour, parce que c etait vrai, parce qu'au fond de moi ça en valait la peine.
Mais l'homme face à moi etait un pervers narcissique, alors j'ai dû me résoudre à abandonner, à le laisser partir.
j etais persuadée de pouvoir le sauver.
mes idées mégalo de sauveuse d'âmes...
je comprends aussi le regard des autres qui diraient "nouvelle lubie", pour ma part je n'en parlerai pas à mes parents.Ils se moqueraient de moi je suppose.Même si j'ai toujours vu que j etais plus "intelligente" qu'eux.Pas par prétention, mais juste capable d'analyse tous leurs comportements immatures et odieux l'un envers l'autre par exemple...mais c est leur couple, leur vie et ils s 'aiment comme ça.J'apprends aussi à l accepter.
En tout cas tu vois ici tu n'es pas seule.
Cela dit malgré tout ce que l'on fera, il y aura toujours ces moments de solitude intense où rien ne peut vraiment changer ce vide.Enfin c est etrange de dire vide, car bien que je me sente parfois comme incomplète avec ce besoin depuis toujours de retrouver ma part manquante, ma flamme jumelle que sais je, je sais que je suis bien dans cette incomplètude,je suis loin d'être vide.
si tu as envie de parler n hésite pas je serai ravie de faire ta connaissance, même si de nos jours j'ai tellement de mal à lier des liens.

NIN59
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 90
Date d'inscription : 24/05/2015

https://ello.co/helenina

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Mayaa le Sam 5 Sep 2015 - 8:50

Merci à tous pour vos messages Amour  

c'est vrai que du coup on se sent moins seul. Et surtout qu'ici, on sent qu'il y a beaucoup de bonne humeur, des ondes positives.. On voit que les gens ont apprivoisé leur cerveau et non seulement vivent bien avec, mais arrivent à transmettre leur énergie. ça nous tire vers le haut..

Je me répète mais ça fait un bien fouuuuu! Fou

At Ome : dis donc tu en avais des choses à dire Very Happy Tout ce que tu as ressenti, je l'ai ressenti et le ressens encore. Ne te détruit pas, ne te malmène pas. Tu as une grande lumière en toi qui ne demande qu'à briller, et les gens viendront instinctivement à toi. Tu as besoin de faire le tri dans ton entourage : ça tombe bien, c'est bientôt l'automne! Sors tous les meubles et passe le balai! Pour ma part, j'ai fait le tri il y a quelques mois, j'ai viré des gens parce que je ne les sentais pas, je n'avais pas d'explications logiques mais un simple ressenti.. et une fois dehors, je me portais mieux. C'est dur d'être seul, mais c'est encore plus douloureux d'être accompagné de gens qui ne nous comprennent pas et avec qui on a rien en commun. Robin Williams a dit : le pire n'est pas de mourir seul, mais de mourir accompagné de gens qui nous font nous sentir seul..

NIN59 : tu as posté ton message en même temps que j'écrivais celui là... Je comprends tout à fait ce que tu ressens. Il y a la même similitude avec mes parents : je vois leur relation pas très saine, je la décrypte, je sais d'avance ce qui va se passer. Quand l'un rentre dans une pièce, même si je suis de dos, je suis capable de dire dans quel état d'esprit il est, et c'est parfois très noir. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'évite de trop rester chez mes parents.. Cette noirceur me bouffe trop.

Quand aux relations amoureuses... Mon dieu je pourrais écrire un roman.. J'ai été follement amoureuse il y a 2 ans, mais il est parti, parce que j'étais trop sensible, trop jalouse, trop, trop, trop... il m'a laissé comme éventrée sur le sol. Je ne m'en suis pas encore bien remise.
Depuis, je n'arrive rien à construire : je fais fuir les hommes parce que j'en demande trop dès le départ, j'anticipe tout, j'angoisse pour des choses qui n'arriveront peut être pas. Je viens à peine de comprendre en tant que jeune Padawan Zébré que mentalement, je n'étais pas au même niveau qu'eux : pendant qu'eux sont au stade de la découverte, moi je l'ai déjà dépassé depuis longtemps avec mon cerveau de Ferrari : j'en suis déjà au stade de "et si ça fonctionne, comme on va faire? Et si on a des enfants? Et si on se sépare?" tu vois le genre?

Il y a aussi un autre gros soucis : mon Faux Self qui prend instinctivement le dessus dans la relation amoureuse. J'ai tellement peur qu'on ne m'aime pas MOI, la vraie MOI, que je me colle à la personnalité de mon compagnon pour le combler, quite à complètement oublier ce que je suis pour qu'il m'aime... Mais du coup, je suis malheureuse d'être enfermée dans cette carapace... Et ça ne peut que foirer. J'ai encore du mal à admettre que je suis quelqu'un de bien, qu'on peut m'aimer comme je suis, sans armure ni carapace. J'ai déjà commencé à l'enlever avec mes amis et ils ont été agréablement surpris du résultat. Alors ça me pousse à continuer, même si je suis morte de peur de me mettre à nue.

J'apprivoise doucement mon cerveau. C'est comme avoir une Ferrari et apprendre à piloter sans se prendre le premier platane.

ça tombe bien, j'adore piloter...

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Mayaa le Ven 18 Sep 2015 - 22:55

Re bonjour tout le monde,

Je vais me servir de ce fil pour faire une sorte d'état d'avancement de ma vie zébrée. Ici depuis peu, j'ai pourtant avoir l'impression d'en avoir appris des tonnes en un rien de temps. Et c'est surtout cette douceur et cette sincérité qui émanent des différents messages qui me font du bien.

Aujourd'hui, en tout cas pour le moment, je suis dans une bonne phase, ce qui n'était pas le cas lorsque j'ai écrit mon premier message.. En effet, j'étais tellement mal qu'on m'a "obligée" à voir une psychiatre (pour être honnête, je n'ai pas de couteau sous la gorge hein.. mais quand on se sent mal, on est prêts à prendre n'importe quelle solution pour aller mieux). Cette psychiatre est une femme bien. Elle prend le temps d'écouter et arrive à pointer mes problèmes en dehors de la douance (ou surefficience, appelez ça comme vous voulez.. moi je préfère surefficience. douance j'ai encore du mal à accepter le terme..). Le soucis, c'est que cette notion de "zébrée" lui est étrangère. Je pense que ce n'est pas son domaine et doit faire partie des gens qui se disent "encore une lubie inventée pour expliquer des maux qui n'existent même pas!". Du coup, pour "aller mieux" j'ai droit à des antidépresseurs et régulateurs d'humeur. J'en ai pris 2 semaines, j'ai fait une violente réaction, j'ai été mal comme un chien, c'était comme si mon corps me disait "merde, qu'est ce que tu fous! t'es pas dépressive! t'es juste incomprise!".. alors j'ai arrêté.

Mais je me demande si je dois continuer avec cette psy.. En dehors de mon problème zébresque, j'ai eu des soucis personnels, dans mon enfance, ma famille, qui n'était pas forcément liés à la surefficience. Elle me propose de faire de l'hypnose ericksonnienne pour calmer mes angoisses et clôturer certaines choses du passé. D'un côté je me dis qu'elle est pas mal, elle écoute, elle cerne les points douloureux de ma vie, mais d'un autre je me dis qu'elle n'est pas "spécialiste des zèbres" et que c'est également une psy qui pense tout régler à coup d'antidépresseurs..

Quels sont vos avis?

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par crazycabri le Sam 19 Sep 2015 - 13:50

Coucou Floralys,

Floralys a écrit:
Dame Seli, effectivement mon faux self a pris le dessus depuis trop de temps et du coup, j'en suis arrivée à un stade où je ne sais plus qui je suis, ce que j'aime, où je veux aller... Je me suis détruite, vraiment. Alors je prends une pause.. et lire ce forum m'aide beaucoup à me remettre les idées en place.

Est ce que tu ne sais plus du tout, ou ce que tu es, ce que tu aime, là ou tu souhaite aller te font cogiter dans tous les sens et tu n'arrive pas à prendre une décision ?

Pour ma part, cela fait 3/4 ans que j'envisage des tas de choses pour Vivre ce qui m'anime. Mais pendant longtemps, j'ai été bridé par la peur de me tromper, de ne pas réussir, de faire du mal à la famille, de gâcher des études longues et coûteuses...

Mais j'ai fini par choisir un des multiples projets qui me tient à cœur, à prendre les risques et faire les choix difficiles pour lancer la mécanique. (en l’occurrence, quitter mon job actuel pour passer en télétravail et en temps partiel - je suis ingé en informatique - pour me libérer du temps "pour moi", et dans l'optique de passer le diplôme d'accompagnateur en moyenne montagne d'ici 4/5 ans)
Alors c'est loin d'être fini mais j'espère que ce témoignage est porteur d'espoir ;-) - en tout cas moi ça me fait un bien fou d'avoir pris la décision et j'ai hâte de commencer cette nouvelle vie !

Du coup, pour "aller mieux" j'ai droit à des antidépresseurs et régulateurs d'humeur.

Pour moi, ce n'est pas une solution. L'introspection et un travail sur toi même pour changer quelques petites choses si tu estime que c'est nécessaire, ou accepter ta condition me parait plus intéressant que de bouffer des gélules.
Enfin bon, j'en ai jamais pris et par principe je prends le moins de médoc possible... Je ne suis pas très objectif sur le sujet.

crazycabri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 100
Date d'inscription : 18/09/2015
Age : 28

http://planetcaravan.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Cinna le Sam 19 Sep 2015 - 17:31

Salut Floralys!

Ça fait hyper longtemps que je n'ai pas mis les pieds sur le site. Alors je me suis dit, tiens, je vais aller voir les présentations des nouveaux.
Et en tombant sur la tienne, en lisant que tu ne sais pas trop où tu vas avec ta psy, que les antidépresseurs tu ne veux pas, et puis tout les reste, je ne pouvais pas ne pas apporter mon expérience.

En résumé, je suis passée par des expériences un peu similaires aux tiennes, en tous cas qui ont généré des sentiments similaires, des dégâts semblables. Et après avoir fait le marathon des psy, des médocs, des introspections, et après avoir testé des stratégies diverses, finalement mon salut je l'ai trouvé dans la simplicité. Parfois il faut tout abandonner. C'est métaphorique bien sûr (plus ou moins en tout cas). Abandonner, soi, la personne qu'on pense être, ce qu'on pense aimer etc. Se donner le droit de se recommencer. Mais tout ça c'est quelque chose qui se discute…

Si ça te dit d'aller prendre un verre pour causer, et si ça dit à d'autres filles aussi d'ailleurs Smile ! N'hésitez pas, envoyez moi un MP. EDIT: ah... je viens de me rendre compte que la France ne se résume pas à Paris. Donc pour le verre… ça va pas être facile… Bon en tous cas pour discuter en MP je suis dispo Smile !

PS: abandonner les médocs, t'as bien fait, seigneur jésus christ ils veulent tous nous anesthésier… Tkt pas! t'as toutes les molécules qu'il te faut et t'as toutes les clefs, je te le garanti.

Cinna
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 102
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 29
Localisation : Lot et Garonne #TERREPROMISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Mayaa le Mar 22 Sep 2015 - 0:19

Cinna, tu as bien raison : il faut parfois s'abandonner, tout abandonner pour mieux se (re)trouver.. je suis dans cette période justement et c'est génial, j'ai la sensation que je peux tout faire, que mille portes s'ouvrent à moi.

Pour le moment, je ne suis pas dans la souffrance ou le doute : j'ai appris mille trucs avec vous et ça a été comme une révélation : je ne me vois plus comme une merde, mais comme quelqu'un de simplement différent.. une belle différence si on sait l'exploiter Smile

Crazycabri a écrit:
Pour moi, ce n'est pas une solution. L'introspection et un travail sur toi même pour changer quelques petites choses si tu estime que c'est nécessaire, ou accepter ta condition me parait plus intéressant que de bouffer des gélules.
Enfin bon, j'en ai jamais pris et par principe je prends le moins de médoc possible... Je ne suis pas très objectif sur le sujet.
Tu as absolument raison... Les médocs, j'ai abandonné.. ça me fait trop de mal et finalement, ce sont mes humeurs qui font ce que je suis : les bien pensants pensent que je suis trop "up", puis trop "down" mais finalement, c'est moi tout ça. Comme me dit ma grande soeur zébrée (et ma plus fidèle alliée), "pourquoi mettre des gens dans une case et définir les humeurs normales, les gens normaux, les attitudes normales?".. Et elle a terriblement raison...

Je tenterai quand même l'hypnose Ericksonienne pour voir, ça ne pourra pas me faire de mal en tout cas, je vous raconterai cette expérience Wink

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Mayaa le Mer 14 Oct 2015 - 2:26

Je fais un peu le point cette nuit..

J'ai fait mon test : 131.. j'hallucine un peu. Et d'un autre côté, je trouve ça cohérent.. Je n'en parlerai pas vraiment ici, ou dans la rubrique "test". Je n'ai pas envie que ce nombre devienne une obsession.

J'ai fait ma séance d'hypnose Ericksonnienne hier, et le résultat a été époustouflant : mon esprit avait vraiment besoin d'être débarrassée de toutes ces angoisses et idées néfaste polluantes. J'ai extrêmement bien dormi, et je me suis réveillée en bonne forme, ce qui ne m'étais pas arrivé depuis des semaines. ça m'a fait un bien fou..

Je me rends compte qu'avec le temps, j'ai bloqué tout mes systèmes de pensées positives. Quand j'étais enfant ou adolescente, je me laissais aller à rêver à des histoires folles et passionnantes sur ma vie. Quand j'avais un coup de blues, j'aimais bien me réfugier dans ce monde de rêve qui m'offraient tout ce que je voulais. Ce système de pensée, et je ne le comprends qu'à peine aujourd'hui, m'a toujours permise de restée positive. Mais je l'ai bloqué brutalement, suite à un traumatisme. Plus de place pour les rêves, il fallait survivre. Uniquement ça : survivre. Je n'ai plus rêvé, et pire, je n'ai plus fait de projets. Je n'arrive pas à me projeter à dans 2 semaines, 2 mois, 2 ans. C'est terrible. Je me dis qu'aujourd'hui, rêver c'est se faire du mal parce que les choses n'arrivent pas..

Alors que rêver, c'est bien plus que ça : ça permet de construire de jolies choses dans ta tête, d'avoir de jolies images, et d'être bien en y pensant. Ce n'est pas grave si elles ne se finalisent pas, mais elles permettent d'entretenir une espèce d'onde positive dans nos pensées et dans notre coeur. (je ne sais pas si c'est bien clair pour vous chers lecteurs Laughing ) Moi qui suit prédisposée à la déprime et aux angoisses, ça me ferait du bien de faire péter tous ces loquets de mon esprits, et rêver...

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Mayaa le Jeu 15 Oct 2015 - 10:54

J'ai le cœur qui bat à mille à l'heure.. C'est reparti pour la saison des crises de spasmophilie. C'est incontrôlable. Je me sens faible. Et je me dis que ça va rester quelques mois, comme tous les ans, sans que je puisse faire quoique ce soit. C'est rageant.

Aucune idée de ce qui provoque ça.. ça commence en aout, et ça me suis jusqu'en mars. ça ne me laisse pas beaucoup de répit sur une année. Je sais que c'est psychologique, mais j'ai beau me creuser : pourquoi?

Mon cœur bat trop fort dans ma poitrine, j'ai l'impression qu'il va exploser.

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Fab. Fabrice le Jeu 15 Oct 2015 - 11:32

C'est quand même bizarre, ça correspond aux jours courts...

Le fait que tu l'anticipe par ton ressenti présume que si tu ne sais pourquoi, ton inconscient cherches quand même à t'en parler, non ?

Je ne pense par contre pas que te prendre la tête dessus ( 'j'ai beau me creuser') fasse avancer..., prendre le temp de t'instrospecter t'aiderai probablement plus significativement

Tu anticipe quand même , ton coeur est probablement la preuve par son rythme de ta peur

Il est étonnant quand même que ta signature nous ai parlé de ta quête avant ce post.... ( Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été - Albert Camus)

Fab. Fabrice
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 47
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Mayaa le Jeu 15 Oct 2015 - 14:15

Je ne me suis aperçue que récemment de la périodicité de ces "crises".. et c'est la raison pour laquelle je me creuse les méninges. Parce que pour que ce soit aussi régulier, réglé comme du papier à musique, il faut bien une raison.. je me suis posée la question des jours courts ou d'une sorte de déprime saisonnière, mais ça n'a pas de sens : ça commence en aout, en plein été.. Généralement, on est sensible au manque de luminosité, ou au changement de saison.. De plus, je vis dans ne région très ensoleillée... C'est pour ça que je peine à comprendre, et que ça me travaille autant.

C'est marrant comme j'avais occulté le sens du mot "hiver" de cette citation. Je l'ai toujours comprise dans le sens hiver = moments difficiles et non hiver = la saison.
En effet, là aussi c'est assez troublant.. Merci de m'avoir collé le nez la dessus, c'est une bonne piste que j'avais complètement zappé! Laughing

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Fab. Fabrice le Jeu 15 Oct 2015 - 17:36

Désolé, à 'te' coller le nez dessus, jamais je ne manque, grave défaut parfois Embarassed

Fab. Fabrice
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 47
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Mayaa le Jeu 15 Oct 2015 - 18:35

Fab. Fabrice a écrit:Désolé, à 'te' coller le nez dessus, jamais je ne manque, grave défaut parfois Embarassed

Ah mais c'était loin d'être un reproche, bien au contraire! Je trouve ça marrant d'avoir choisi cette citation, de ne m'être aperçue de rien et que ce soit quelqu'un d'autre qui soulève la curiosité de la chose Very Happy Pourtant j'avais le nez dessus, mais je n'ai rien vu! Laughing

Mayaa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 33
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Fab. Fabrice le Jeu 15 Oct 2015 - 18:42

Smile

Fab. Fabrice
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 47
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une zébrée qui a besoin de parler (Le fil de mes humeurs...)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum