Trouver, c'est possible !

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Kodiak le Mer 14 Oct 2015 - 13:13

@ Fab Fabrice

Te serait il possible de reproduire sur ce fil ton intervention à laquelle Florayls fait allusion ? Le sujet est passionnant et éclairant je trouve. Merci d'avance Smile

@ Floralys

Accepter au nom d'autrui, par choix, un certain renoncement ? A quoi, ou placer le curseur ? Renoncer à des habitudes de vie ? Renoncer à des parts de soi même ? Ce dernier renoncement est il souhaitable ? Est il seulement possible ?

Avons nous chacun d'entre nous ancré en nous mêmes une part intangible de valeurs, de constructions, d'affects induits, auxquels il nous est impossible de renoncer, ou dont l'abdication nous est fort douloureuse et génératrice de mal être, fut ce au nom du supposé pouvoir magique de l'amour ?

C'est en tout cas un pan intangible de mon fonctionnement, mes cloisonnements sont nombreux, hauts, et profondément ancrés, j'ai conscience qu'un tel fonctionnement restreint fortement une possibilité de rencontre amoureuse. Peut être simplement ne suis je pas désireux de renoncer à une part de moi pour une femme ? Peut être fondamentalement ne suis je pas prêt à aimer une femme plus que je ne m'aime moi même ? Peut être aussi (les hypothèses n'étant pas exclusives les unes des autres) suis je trop intègre et absolu et exige je la même intégrité et la même intransigeance chez autrui alors que ce sont dess caractéristiques rarissimes portées à un tel niveau ?



Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Inanna le Mer 14 Oct 2015 - 18:07

@Kodiak

je pense que vous l'écrivez vous même, c est cela.
Vous n'êtes sans doute pas près d'aimer quelqu'un plus que vous même.
C'est une phrase terrible.
Horrible aussi car un contresens pour l'envie d'aimer.Aimer c'est un élan vers l'autre.Pas nécessairement aimer l'autre plus que soi même ou s'abandonner ( là c est pour les jeunes romantiques sans doute mais très co dépendents qui vireraient facilement à la haine de l'autre si...et donc là ce n est même plus de l'amour selon ma vision)

Et pourtant n'y a t il pas finalement aussi du bon sens la dedans, de s'aimer soi même face aux échecs entre autre?
Peut on vivre toute une vie en n'aimant que soi même?
Si l'on a l'amitié ou d autres sphères qui donne l'affection qui à mon sens reste un réel besoin et donc une souffrance terrible quand on en manque depuis trop longtemps.

Mais comme il était dit plus haut, être négatif, catégorique et trop intransigeant limite fortement les possibilités sans parler du fait que ce n'est pas attirant, à moins qu'encore vous puissez par exemple entretenir ce genre de jeunes femmes qui seraient parfaites dévouées et qui irait dans votre sens . Des femmes des pays slaves? peut être.
Auriez vous de l'amour ainsi?
Tout dépend du désir.
Désir de compagnie réelle ou d'être aimé?
En fait je n'ai vu nulle part votre envie d'aimer et de donner?

Je ne crois pas que l'on renonce à soi quand on aime.

En fait en vous lisant parler de ça, il ne ressort que l'égocentrisme, sans doute un mécanisme de défense , des colères?

Je crois que j'ai eu des périodes comme ça ou je voulais: un homme comme ça un point c est tout!

J'aime croire qu'on peut trouver quelqu'un qui se rapproche de nos idéaux et des valeurs qui nous sont chères ...
Renoncer à des habitudes de vie? je dirai non, s adapter, faire des efforts? si cela coûte trop à l'autre alors c est qu'il/elle n'aime pas.
Il y a des efforts faciles quand on tombe amoureux et cela ne veut pas dire se renier, vendre son âme ou devenir l'autre et renoncer à soi.
je veux croire que l'amour c est avoir chacun sa vie et que les choses soient facile, se fassent d'elles même.
Et c est vrai qu'avec la création d'une relation il faut s ouvrir au changement, la vie ne peut pas être carrément la même, les choses évoluent avec le lien créer, et l'ouverture à l'autre peut se faire aussi d'une façon douce et compréhensive, chacun comprenant et écoutant les besoins de l'autre.
Dans l exemple ou vous seriez casanier terrible et ne supporterez une femme qui aime trop sortir, voir le monde,les gens?

Il y a certains idéaux auxquels je ne peux renoncer, je n'aime même pas le mot.c est affreux cette idée de renoncement.
J'ai davantage de phases de renoncement à l'amour, mais j'ai lu quelque part A force de mettre tant d exigences et de fuir l'amour on en perd la capacité d'aimer...(tiens je crois d ailleurs avoir lu ça sur une fiche adopte Wink

En résumé rester ouvert aux possibilités d'être surpris et vivre des histoires jolies même si celles si sont vouées à ne pas durer.
En fait c est la quête de l'Unique qui nous rend malheureux et frustrés peut être, alors que la rencontre, ouvrir son coeur, ressentir des choses c'est dejà être de nouveau plus vivant et sentir notre humanité revenir...Evidemment ici je ne dis pas collectionner , juste rester ouvert.
Après bien que j'ai vécu ce genre d histoires où par exemple j' ôtais un critère rhédibitoire, par exemple sortir avec un fumeur.je me suis dis soyons tolérante peut être que malgré cela ce mec en vaut la peine( les fumeurs quand même ça pue de la gueule soyons clair là dessus)( ça fait du bien de le dire tiens!)mais j'ai vécu de jolis moments, j'ai appris des choses sur moi, j'ai ri, on a partagé des passions communes et ce n'est pas ce critères qui a fait que , c etait plus l'ennui, le manque de conversation/communication ça c est quelque chose sur lequel on peut être intransigeant, se faire chier avec qqn tout le reste de sa vie non merci!
passe moi le sel chéri!
va sortir les poubelles!

bref.
C est sans doute l invididualisme et le besoin de se rendre heureux soi qui contamine trop l'amour, on en oublie l essentiel du lien, de sa magie, cette étincelle dans la grisaille...oui c est peut être pas éternel...aller à la découverte de l'autre quand une personne nous intéresse c'est vraiment agréable et puis tellement rare au final.
Inanna
Inanna

Messages : 147
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Invité le Mer 14 Oct 2015 - 18:48

Existe-t-il au moins une définition de l'amour ou l'amour est-il un sentiment aussi subjectif (pléonasme) qu'un autre ? N'y a-t-il pas autant d'amours que d'êtres sur cette planète ?

L'amour n'est-ce pas le désir de pérennité ? Non seulement d'une espèce mais aussi d'une part de soi qui vit en l'autre ? N'est-ce pas savoir se donner du bonheur à travers l'autre ? Aimer pour se sentir aimé ? Cela ne revient-il donc pas à un altruisme égoïste ? 

Ensuite, le terme de "relation" renvoie effectivement à celui de lien et, à un second degré, à celui de réciprocité. La relation amoureuse telle que beaucoup la conçoive se veut être une adaptabilité morale, physique, intellectuelle... permanente. 
Sauf que l'on ne peut s'adapter qu'à ce qui est à notre portée. En somme, la notion de compromis, plutôt négative, pourrait être mue en celle de partage. Partager c'est un échange de bienfaits mais aussi de méfaits. 

Aussi, je pense qu'il ne faut pas partager l'écueil de "romantisme=amour". En quoi l'amour serait une bonne ou mauvaise chose ? La vie est-elle aussi bipolaire ? 
Renoncer à l'amour pour décider d'être heureux c'est sans doute aimer autrement que la sacro-sainte vision mondialisée de l'amour fleur bleue. S'aimer soi-même n'est-ce pas naturel ? Je pense que ça n'induit pas de problème foncièrement éthique si ce n'est que ça contredit une certaine forme d'instinct grégaire qui nous renvoie à notre animalité passée. Ne pas aimer ne veut pas forcément dire haïr. Ne pas aimer est-ce d'ailleurs ne pas aimer ou est-ce une autre forme de fonctionnement sentimental ? C'est d'ailleurs revenir à la notion évoquée plus haut de refoulement et refouler n'est effectivement pas renoncer. 

Enfin, l'amour est-il utile pour vivre ? Est-ce un besoin ? Un désir ? Une futilité ? Un instinct primaire ? Du narcissisme ? Peut-être rien de tout cela ou tout à la fois... Cela dépendra des individus... Et au delà de ça, lorsque l'on n'est plus capable, faut-il persévérer dans une voie sans raison, faut-il mourir pour avoir trop aimé ? Ou faut-il savoir se préserver et lâcher prise au bout d'un moment ? La réponse se trouve sans doute dans la définition que chacun aura construite selon ses modèles cognitifs et éducatifs, de l'amour ; et elle se trouve sans doute dans la nuance et la tolérance envers les opinions de chacun.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Kodiak le Mer 14 Oct 2015 - 21:44

Je mets sous spoiler afin de ne pas polluer ce fil avec mon cas particulier anecdotique et atypique.


@ NIN59:


NIN59 a écrit:@Kodiak

je pense que vous l'écrivez vous même, c est cela.
Vous n'êtes sans doute pas près d'aimer quelqu'un plus que vous même.
C'est une phrase terrible.
Horrible aussi car un contresens pour l'envie d'aimer.Aimer c'est un élan vers l'autre.Pas nécessairement aimer l'autre plus que soi même ou s'abandonner ( là c est pour les jeunes romantiques sans doute mais très co dépendents qui vireraient facilement à la haine de l'autre si...et donc là ce n est même plus de l'amour selon ma vision)

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un "contresens". Au contraire, je suis persuadé qu'il est indispensable de s'aimer soi même, d'avoir une bonne estime de soi, pour être capable d'aimer autrui de manière profonde et authentique, loin des illusoires et juvéniles abandons que tu décris.

NIN59 a écrit:Mais comme il était dit plus haut, être négatif, catégorique et trop intransigeant limite fortement les possibilités sans parler du fait que ce n'est pas attirant, à moins qu'encore vous puissez par exemple entretenir ce genre de jeunes femmes qui seraient parfaites dévouées et qui irait dans votre sens . Des femmes des pays slaves? peut être.

Non, je n'ai ni l'intention ni les moyens de faire vivre à mes dépens une jeune et accorte "from Russia without love" !!
Je sais pertinemment que ces personnes provenant de pays où la vie est bien difficile ne sont pas motivées généralement par des sentiments amoureux dans leur désir de fuite, mais par de matérielles et pragmatiques perspectives.

Je ne suis plus assez candide et pas encore assez gâteux pour me bercer d'illusions sur le rôle de sauveur de la veuve et de l'orphelin qu'une telle Dulcinée 2.0 m'attribuerait généreusement (du moins en paroles) en échange du gîte, du couvert et des papiers made in France.

Je ne suis pas aussi clivant (suscitant fascination et attraction pour une minorité de personnes et provoquant rejet et crainte pour une large majorité d'autres) par choix. Ma vie m'a façonné ainsi, sans doute ma personnalité intrinsèque y est également pour quelque chose. Partant de ce constat, avant de pouvoir être authentique avec autrui, faut il en prérequis que je le sois avec moi même. Et avant de prétendre offrir de l'amour à une femme, il est indispensable que j'éprouve du respect et de la considération à son égard.

Or toute trace passée ou présente d'un comportement relationnel et sexuel volage de sa part (relations nombreuses et sans délai entre l'une et l'autre , relations plurielles simultanées, relations purement physiques dénuées de sentiments, etc.) me dégoûte viscéralement de la personne concernée. Les rares fois où j'ai tenté de passer outre ces fortes réticences éprouvées d'emblée, cela s'est terminé en fiasco total, mon ressenti fondamental de départ ne pouvant se modifier.

Tout n'est cependant pas perdu : au temps où j'avais des relations avec des normées-pensantes, ma personnalité a plu à certaines, il finira bien par se présenter une surdouée qui sera simultanément à mes goûts et appréciant ma personne, pour un amour partagé et mutuellement bénéfique.


NIN59 a écrit:Désir de compagnie réelle ou d'être aimé?
En fait je n'ai vu nulle part votre envie d'aimer et de donner?

Je ne crois pas que l'on renonce à soi quand on aime.

En fait en vous lisant parler de ça, il ne ressort que l'égocentrisme, sans doute un mécanisme de défense , des colères?

Je crois que j'ai eu des périodes comme ça ou je voulais: un homme comme ça un point c est tout!


Oui, désir d'aimer et d'être aimé, de partager, de donner, de recevoir, mais avec une femme compatible à ma personne. Je ne vois pas d'égocentrisme là dedans, mais le résultat d'une lucidité sur les dysfonctionnements irréductibles née d'expériences antérieures.

Un mécanisme de défense ? Bien entendu que oui, mon inconscient, comme celui de chacun d'entre nous, en recèle plein les placards. Une colère ? Oui, un dépit, une désillusion cruelle, par rapport à l'idéalisation que je m'étais faite à priori du monde enchanté des HQI. Évangélisé par les ouvrages de JSF, Cécile Bost, Monique de Kermadec, et nanti de la foi ardente des nouveaux convertis, je prenais les surdoué(e)s pour des êtres bien plus intègres et vertueux que le reste de l'espèce, et je m'aperçois régulièrement à mon corps défendant que les travers qui m'horripilent y sont au moins aussi présents chez eux !!!

In fine, je ne prédéfinis pas une femme suivant un modèle idéalisé, je bannis simplement des traits de personnalité et de comportement, des vues sur l'existence, qui me sont insupportables.


NIN59 a écrit:Et c est vrai qu'avec la création d'une relation il faut s ouvrir au changement, la vie ne peut pas être carrément la même, les choses évoluent avec le lien créer, et l'ouverture à l'autre peut se faire aussi d'une façon douce et compréhensive, chacun comprenant et écoutant les besoins de l'autre.
Dans l exemple ou vous seriez casanier terrible et ne supporterez une femme qui aime trop sortir, voir le monde,les gens?

Oui, je suis d'accord sur ce point. L'apport de chacun à l'autre, dans ses connaissances, ses centres d'intérêt, ses activités, ses vues, peut constituer un grand enrichissement mutuel. Cette découverte réciproque de "terra incognitae", de nouveaux continents, peut être fort plaisante.

Amusant l’exemple que tu as pris : il se trouve que je suis casanier grand teint !!! Et bien pour me prêter au jeu de rôle, disons que si la femme aimée m'emmène occasionnellement voir des musées et des expos, des conférences, balader dans des coins paisibles, en couple ou avec une ou deux personnes intéressantes en plus, cela peut se faire. En revanche, une assistante sociale de copines en détresse, une hyperactive, cela serait plus compliqué. Quand à une fêtarde, no way, je ne supporterai pas un seul instant une créature noctambule et la faune méphitique qu'elle draine avec elle.


NIN59 a écrit:En résumé rester ouvert aux possibilités d'être surpris et vivre des histoires jolies même si celles si sont vouées à ne pas durer.
En fait c est la quête de l'Unique qui nous rend malheureux et frustrés peut être, alors que la rencontre, ouvrir son coeur, ressentir des choses c'est dejà être de nouveau plus vivant et sentir notre humanité revenir...Evidemment ici je ne dis pas collectionner , juste rester ouvert.

Je diverge totalement de ton point de vue sur cet aspect : je ne comprends pas ce besoin relationnel comportant un fort risque de précarité. Je ne puis projeter aucune "jolie histoire", aucun apport humain, sans perspective de long terme. Je me sens plus vivant tout seul (les périodes de solitude prolongée ne m'ont jamais angoissé, d'où peut être une part de mon exigence de connaître une partenaire qui possède elle aussi cette capacité) que dans une histoire en pointillés, dans laquelle je suis incapable d'ouvrir quoi que ce soit de moi.

L'unique, rien que l'unique, tout l'unique..... ma précccccccccccieuse !!!!!  Razz



NIN59 a écrit:c etait plus l'ennui, le manque de conversation/communication ça c est quelque chose sur lequel on peut être intransigeant, se faire chier avec qqn tout le reste de sa vie non merci!
passe moi le sel chéri!
va sortir les poubelles!

Ah tu prêches un convaincu !!!! Je garde un souvenir frustrant et douloureux des années de solitude intellectuelle vécues à deux avec mes ex normées-pensantes. Cette impossibilité à communiquer ses ressentis, ses chemins cognitifs, ses réflexions, et cet ennui abyssal en face de la banale quotidienneté qui occupe l'esprit de son conjoint, c'est usant, laminant. Autant je supporte plutôt bien la solitude en vivant seul, autant pour un couple ce sera surdouée ou rien dorénavant. Quelqu'un qui trouve de l'attrait et du répondant à mon besoin récurrent d'abstractif et de conceptuel.

Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Fab. Fabrice le Jeu 15 Oct 2015 - 10:01

Floralys a écrit:
Fab. Fabrice a écrit:Renoncer n'est pas refouler, si refouler ne dure qu'un temps, renoncer c'est avancer, se changer, se transformer, c'est choisir, assumer, profondément et sincèrement donc cela est viable dans le temp)
Fabrice, est ce que tu pourrai développer l'idée du renoncement STP? Tu l'avais sommairement aborder dans mon post et j'avais bien aimé ce qu'il en était ressorti Smile

( je vais tenter d'expliquer comment je le vis, l'ai vécu, je n'ai pas de 'théorie' la dessus, du coup je ne sais pas si celà sera clair...)


En fait en partant de deux ou trois constats ( pour faire court et schématique) :

-Nous n'agissons, ou non ( "non-agir" c'est agir aussi bien sur),  que pour deux raisons principales ( deux seules ?), le désir ( anticipation d'un plaisir supposé) et la peur ( de perdre, quelque soit "l'objet" de la perte)

- Nous avons un image de nous faussée ( un peu comme notre voix, nous sommes les seuls à ne jamais entendre notre propre voix à cause de la résonnance de nos propres cavités cranniennes), en fait vu de l'intérieur nous ne "sommes pas" mais nous "croyons êtres"

- Notre esprit/cerveau ( ?) à besoin de cohérence ( sinon on se réfugie dans la folie, la skizophrenie)

Il en résulte que souvent nous agissons d'une certaine manière non pas parceque "nous sommes" comme cela mais juste conformément à ce que nous "croyons être" ( afin de garder la cohérence et parfois l'estime de soi,"non, je ne peux pas faire celà" veut souvent dire je ne peu me l'autoriser), d'ailleurs si nous ne le faisons pas, souvent on nous l'oppose même de l'extérieur ( "non, ca ne peu pas être toi", "tu n'est pas comme cela", "pas toi', "tu n'à pas fait cela" et patatipatata ;-) ), parfois même préventivement.

Du coup nous n'agissons pas et en pensons pas "conformément à ce que nous sommes" mais "conformément à ce que nous devons/croyons êtres" ( que cela s'impose de l'intérieur ou de l'extérieur), en fait nous avons pour nous même un sorte "faux self". D'ou des distorsions importantes dans ce que nous vivons ( conflit j'agit comme çi alors que je pense penser comme ça...)


Le renoncement, c'est savoir abandonner le poids de ce "faux self intérieur" pour remettre en cause ce que nous croyons être/vouloir ( et du coup nos valeurs), ce renoncement n'est pas global, il se fait point par point, chaque point est choisi , décidé, en accord avec soi même.

Donc par exemple, en amoiur, ce n'est pas 'renoncer à des chose pour (un/l')autre' comme j'ai pu le lire ici ou là sur le forum ( cela exprime en fait une crainte, une peur, une de nos deux raisons d'action, non action, = ne rien changer, ne pas prendre de risque) , c'est renoncer à des chose pour devenir/être sois même et vivre la relation, donc prendre la décision de s'abandonner à ce qui arrive, s'ouvrir à toute éventalité sans préconcu ( point important, on n'est pas dans un échnage marchand, j'abnadonne ma valeur A et j'adopte la valeur B, non, j'abandonne A pour être ouvert à ce que je vais devenir sur ce point), accepter que l'autre dans sa vision très différente de la notre a autant raison que nous ( car si on reste en dehors de cette pensée, on est en vérité en conflit avec l'autre, une sorte de combat ou l'on doit "gagner", ne serait-ce que de manière symbolique, vis à vis de sois même, de sa propre estime)

Du coup on ne sait pas ce qui va advenir, on est juste ouvert à se modifier, on n'a rien à préserver puisque'on abandonne une facette du "faux self interne", cette facette on décide de s'en défaire, on a du coup plus peur de la perdre, rien à préserver, on peu désormais être ouvert à ce que l'on est profondément, à notre vrai désir, accepter que notre façon de voir/d'être sur ce point précis n'est pas plus justifié qu'une autre ( si ce n'est/n'était à nos yeux), on est donc prêt à vivre ce point différement, on est ouvert au point de vue de l'autre, à sa différence, au fait qu'on puisse aussi adopter ce point de vue ( ou s'en refabriquer un avec des infos du point de vue de l'autre), on s'est juste permis en se délestant d'un 'objet' de s'affranchir de la peur de le perdre se permettant ainsi de vivre autre chose, de découvrir autre chose, d'avoir un regard différent, bref de se remettre en question mais de façàn 'douce', profonde, profondément acceptée ( la question ne se pose même pas en fait).

En fait c'est non pas seulement "être philosophe" ( dans sa théorie, intellectualisée)  mais "vivre la philosophie", philospher c'ets prendre un risque, c'est le rique qu'en s'ouvrant à d'autre façon de voir que la sienne, on l'adopte, on change ce que l'on est , on rennonce à nos propres valeurs...


Voila, ce "renoncer" c'est en fait en quelque sorte ne pas se subir, ne pas se considérer comme étant définitivement ( donc figé), refuser de se catégoriser ( d'avoir une image de sois même), c'est se remettre en cause sur des points précis ( le global je n'en parle pas, perso. je pense que c'est plus un signe de 'crise'), c'est comprendre que l'on à qu'une chose à perdre dans la vie, c'est justement elle, tout le reste n'est que rester figé, s'accrocher à de matérialités rassurantes, perdre sa vie à la regarder, la juger à travcers les valeurs qui nous sont imposées par l'extérieur depuis la plus tendre enfance ( schéma 'fait ce qu'on attend de toi -> récompense') le dressage sociétal en quelque sorte.

Donc en renoncant à sois-même on s'affranchit des distorsion qui sont la principale source de nos souffrances ( écart désir/action -ou aspirations/réalité-), on change non pas le monde qui nous entoure ( sens large) mais notre façon de le voir ( notre façon de l'appréhender), au fond c'est du stoïcisme ( qui n'est au fond qu'une quête de bonheur paisible).


Voila, je ne suis pas sur d'être compréhensible dans mes phrases à rallonge (  Embarassed ) mais j'espère pouvoir être quand même légérement éclairant.



Kodiak a écrit:@ Fab Fabrice

Te serait il possible de reproduire sur ce fil ton intervention à laquelle Florayls fait allusion ? Le sujet est passionnant et éclairant je trouve. Merci d'avance Smile  

J'aimerais bien, mais je n'ai pas réussi à remettre la souris dessus  Shocked , Floralys pourra peut-être nous aider ?
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Invité le Jeu 15 Oct 2015 - 10:50

"c'est comprendre que l'on à qu'une chose à perdre dans la vie, c'est justement elle"

oui c'est ce que je pense aussi quand ça arrive , la personne lambda devient tout d'un coup importante, elle compte et on espère que l'on compte pour elle aussi

pourquoi est ce que d'un coup la personne devient importante et qu'on a donc peur de la perdre, très franchement je ne sais pas, c'est fait de tellement de petites et grandes choses


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Mayaa le Jeu 15 Oct 2015 - 11:59

Fab.Fabrice : merci pour ce message. Je trouve personnellement que c'est une très jolie analyse avec laquelle je suis en accord (mais que je n'ai pas encore appliquée puisqu'on en a parlé assez récemment).

J'aurai juste une petite question : partant de ce postulat qu'il faut être "ouvert à tout" (je résume grossièrement hein), comment fais tu pour "choisir" la personne avec laquelle tu vas avoir une relation? Tu donnes la chance à tout le monde (je me doute que ce n'est pas "opération portes ouvertes" mais que ça consiste à être plus à l'écoute d'opportunités) ou il y a quand même un tri qui s'opère en amont? Tu écoutes ton coeur qui te dirige vers telles ou telles personnes, ou tu donnes la chance à tout le monde?

Je ne sais pas si j'arrive à être claire Rolling Eyes

PS : je vais essayer de remettre la main sur le début de conversation qu'on avait eu à ce sujet Wink
Mayaa
Mayaa

Messages : 61
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 35
Localisation : Du côté de la mer...

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Inanna le Jeu 15 Oct 2015 - 15:24

@kodiak
je comprends un peu mieux maintenant.

suis très d accord avec ça
"Oui, un dépit, une désillusion cruelle, par rapport à l'idéalisation que je m'étais faite à priori du monde enchanté des HQI. Évangélisé par les ouvrages de JSF, Cécile Bost, Monique de Kermadec, et nanti de la foi ardente des nouveaux convertis, je prenais les surdoué(e)s pour des êtres bien plus intègres et vertueux que le reste de l'espèce, et je m'aperçois régulièrement à mon corps défendant que les travers qui m'horripilent y sont au moins aussi présents chez eux !!!"
mais je crois que je n'avais pas un espoir immense, je pense peut être crédule que les zèbres étaient des gens ouverts(d esprit et du coeur)tout en ayant l'air fermé parfois, je pensais aussi qu'ils étaient plus Humains que les autres, etaient plus capables d empathie...je posterai peut être un truc sur cette désillusion, mais bon positive je me dis allez y'en reste des biens! peu importe la communauté, il ne suffit pas d être ci ou ça pour bien s entendre, et ça on le savait déjà!

quant à l'Unique, ça reste beau.Je crois qu'ils m'ont tous finalement convaincue que c etait des conneries alors je ne sais plus ce que je pense vraiment.
je crois que c est une sacrée pression si dès la première rencontre tu la demandes en mariage ^^bon je déconne un peu...bon hey les gens le premier qui trouve il paye une tournée à tout le monde Surprised)
Inanna
Inanna

Messages : 147
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Inanna le Jeu 15 Oct 2015 - 15:45

Floralys a écrit:Fab.Fabrice : merci pour ce message. Je trouve personnellement que c'est une très jolie analyse avec laquelle je suis en accord (mais que je n'ai pas encore appliquée puisqu'on en a parlé assez récemment).

J'aurai juste une petite question : partant de ce postulat qu'il faut être "ouvert à tout" (je résume grossièrement hein), comment fais tu pour "choisir" la personne avec laquelle tu vas avoir une relation? Tu donnes la chance à tout le monde (je me doute que ce n'est pas "opération portes ouvertes" mais que ça consiste à être plus à l'écoute d'opportunités) ou il y a quand même un tri qui s'opère en amont? Tu écoutes ton coeur qui te dirige vers telles ou telles personnes, ou tu donnes la chance à tout le monde?

Je ne sais pas si j'arrive à être claire Rolling Eyes

PS : je vais essayer de remettre la main sur le début de conversation qu'on avait eu à ce sujet Wink

j'imagine opération portes ouvertes ^_^ je sais que ça ne s adresse pas à moi mais j'avais envie de répondre.
On dit souvent bêtement ,ce n est pas toi qui choisis l'amour c est l'amour qui te choisit mwhahahahaha
ce que je pense aussi c est quand même notre état d esprit du moment et nos contradictions qui attirent à nous les personnes qui viennent dans notre vie à un moment donné.genre loi de l attraction, synchronicité.
enfin ça ne me valorise pas toujours de dire ça^^
genre t attires que des cons hum...

En ce moment chez moi c est
coeur (larmoyant) : veux un meeeeeeeec!!!!!un gentil à câliner!!!
cerveau: allez viens arrête tes conneries,qu'est ce qu'on va s'encombrer d'un branleur( ouais y'est pas très poli mon cerveau des fois) c est jamais bon pour toi tout ça, regarde tout ce temps libre on a plein de choses à faire ensemble!

je pense avec un profond sexisme pour le coup que les mecs auront plus tendance à donner la chance à tout le monde (enfin qui veut de lui)( ouais sauf Kodiak, faut bien une exception ^^)ça leur fait une opportunité sexuelle ou même affective ou redorer leur ego que sais je, jamais négligeable mais bon peut être qu'aussi une femme désespérée avec un besoin d'affection surdimensionné...

mais quand même, être aimée quand on n'aime pas, c est pas juste super désagréable?
Je préfère largement aimer et ne pas l'être que ça! sans doute noble et masochiste? nan plus sérieusement quand tout s accorde et l osmose est là tu le sens.On ne peut pa

laisser des opportunités, rencontrer des hommes qui ne nous plaisent pas plus que ça mais ont l'air gentil et un chouilla intéressant pourquoi pas...mais bon au bout de 3 rencontres tu le sens si la personne sait capter ton attention, si tu as envie de la revoir très vite ou pas.
j'aime vraiment dire que tout ça c est invisible , inexplicable,une alchimie,un écho, une résonance,une longueur d onde...si ça arrivait avec tout le monde et n 'importe qui la quête amoureuse perdrait son sens et tout le monde serait comblé?mouais pas sûr...
même les gens en couple ne sont pas forcément heureux.


Inanna
Inanna

Messages : 147
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Fab. Fabrice le Jeu 15 Oct 2015 - 16:31

Pour préciser et répondre au "choix" qui s'opére, pour ma part il y a bien sur toujours à la base un élan amoureux à un moment donné mais cet élan amoureux veint après un attrait intellectuel, un interêt particulier à la personne, un échange dense et riche de longues conversations, tellements sans fin pour moi que souvent jugées (trop ?) interminables par l'autre partie qui me prend de court en précipitant une fin que seule elle à vue annoncée, et oui, en plus je suis... candide

Cela dit , ce n'est quand même possble pour moi que dans le cadre de critère auquele je n'ai pas ( pour le moment ?) abandonné, j'aime partilculièrement les visages par exemple, c'est un "critère" qui s'impose à moi donc 'de fait'

Tu est très claire Flo. , donc tout le monde à une chance mais en fait non, des critères qui m'échappent n'échappent pas à mon inconscient, par exemple généralement je fuis systématiquement au début de les connaitres toutes les personnes qui pourraient me 'séduire', amoureusement s'entend, parcequ'en fait elle sont un danger pour moi ( philosopher c'est prendre un risque ;-) ) et à priori je le fuis donc seules les personnes capables de "sentir" les choses et d'insister ( légérement) passsent certaines barrières mais celà n'est pas sur le moment conscient de ma part.
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Kodiak le Dim 18 Oct 2015 - 18:53

@ NIN59

NIN59 a écrit:@kodiak
je comprends un peu mieux maintenant.

suis très d accord avec ça
"Oui, un dépit, une désillusion cruelle, par rapport à l'idéalisation que je m'étais faite à priori du monde enchanté des HQI. Évangélisé par les ouvrages de JSF, Cécile Bost, Monique de Kermadec, et nanti de la foi ardente des nouveaux convertis, je prenais les surdoué(e)s pour des êtres bien plus intègres et vertueux que le reste de l'espèce, et je m'aperçois régulièrement à mon corps défendant que les travers qui m'horripilent y sont au moins aussi présents chez eux !!!"
mais je crois que je n'avais pas un espoir immense, je pense peut être crédule que les zèbres étaient des gens ouverts(d esprit et du coeur)tout en ayant l'air fermé parfois, je pensais aussi qu'ils étaient plus Humains que les autres, etaient plus capables d empathie...je posterai peut être un truc sur cette désillusion, mais bon positive je me dis allez y'en reste des biens! peu importe la communauté, il ne suffit pas d être ci ou ça pour bien s entendre, et ça on le savait déjà!

Je partage ta définition des espoirs initiaux mis dans les surdoués : humains et empathiques amplifiés. J'y ajouterai plus intègres, plus authentiques, plus altruistes, moins enclins aux compromissions. Je vais me raccrocher à ta note d'espoir : il doit en rester des biens, du moins des compatibles avec mes constructions du bien !!  Smile

Puisque tu évoquais la possible narration de tes désillusions, je me suis attelé à la tâche le premier. Et puis l'ai relu ma prose et je l'ai trouvée trop polémique et mettant en cause trop personnellement les personnes citées pour faire l'objet d''un post public sur un forum. Alors j'ai été tenté de t'en faire part par MP. Puis au moment de te l'expédier j'ai cliqué par curiosité sur ton site personnel, dont l'ai beaucoup apprécié les mots, l'atmosphère, et les illustrations !! Et là, rebelote, inhibition de l'envoi : " cendre, poison et fiel ne sont pas bien venus dans un univers ouate, porcelaine et  ciel" "éclairs et tonnerre du côté obscur brisent lumière et douceur de l'azur;)

NIN59 a écrit:quant à l'Unique, ça reste beau.Je crois qu'ils m'ont tous finalement convaincue que c etait des conneries alors je ne sais plus ce que je pense vraiment.
je crois que c est une sacrée pression si dès la première rencontre tu la demandes en mariage ^^bon je déconne un peu...bon hey les gens le premier qui trouve il paye une tournée à tout le monde Surprised)


Je vais te rétorquer à peu près ce que tu me disais au paragraphe précédent : "même si pour le moment tes expériences sont négatives, il doit y en avoir des biens"  Razz Donc Ton Unique se cache peut être parmi eux, le tout étant de mettre la main dessus.

Après mes deux derniers contacts négatifs, je crois en avoir tiré la leçon : traiter les premières informations de manière désaffectivée avant d'en arriver à une éventuelle proposition matrimoniale ou assimilée, ou bien présenté autrement : écouter les critiques et lire le pitch du film avant de me mettre en immersion devant le projecteur !!  

Si le pari était pris entre nous deux, je suis persuadé que tu te rincerais le gosier à ma santé jusqu'à satiété : tu es dans un état de dispositions émotionnelles qui semble bien plus serein et ouvert, bien moins conflictuel, que le mien !!!


je pense avec un profond sexisme pour le coup que les mecs auront plus tendance à donner la chance à tout le monde (enfin qui veut de lui)( ouais sauf Kodiak, faut bien une exception ^^)ça leur fait une opportunité sexuelle ou même affective ou redorer leur ego que sais je, jamais négligeable mais bon peut être qu'aussi une femme désespérée avec un besoin d'affection surdimensionné...



NIN59 a écrit:je pense avec un profond sexisme pour le coup que les mecs auront plus tendance à donner la chance à tout le monde (enfin qui veut de lui)( ouais sauf Kodiak, faut bien une exception ^^)ça leur fait une opportunité sexuelle ou même affective ou redorer leur ego que sais je, jamais négligeable mais bon peut être qu'aussi une femme désespérée avec un besoin d'affection surdimensionné...

Pas si exceptionnel que cela  Wink  ces damnées projections sapiosexuelles (aka je me laisse envahir par des projections d'affects joyeux conjuguant mise en phase des âmes des cœurs et des corps dès que je croise une zébrette d'apparence un tant soit peu agréable pour ne plus jamais revivre les affects tristes des déserts intellectuels connus avec mes ex pas futfuts, oui mon inconscient n'est pas très charitable  Twisted Evil ) m'ont encore joué des tours récemment.

Pour le reste, considérant que l'amour s'acquiert naturellement, et que je n'ai besoin ni d'aucun mérite, ni d'avoir ou de faire ou de prouver quoi que ce soit, mais simplement d'être aux yeux de celle qui l'éprouvera et envers qui je l'éprouverai.

Considérant qu'hommes et femmes nous sommes à environ 50-50% de la population adulte, voire en légère majorité féminine (surmortalité masculine dans les tranches d'âge jeune), je ne reçois aucune faveur lorsqu'une femme est attirée par moi, mais simplement la conséquence naturelle d'un amour partagé.

Et enfin, refusant catégoriquement la marchandisation et la déshumanisation consumériste de l'être humain,  je ne considère pas qu'une jolie femme, consciente de son pouvoir de séduction et des avantages que celui ci lui procure, soit une espèce de semi déesse à traiter avec déférence, et je me permets de me conduire avec elle de manière tout à fait naturelle et spontanée, et par voie de conséquence de l'envoyer le cas échéant bouler avec pertes et fracas si icelle a suscité mon courroux !!
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Kodiak le Jeu 22 Oct 2015 - 9:45

Marc Aurele a écrit:Existe-t-il au moins une définition de l'amour ou l'amour est-il un sentiment aussi subjectif (pléonasme) qu'un autre ? N'y a-t-il pas autant d'amours que d'êtres sur cette planète ?


Ce petit schéma (triangle de l'amour de R Sternberg) t'aidera peut être à répondre à quelques uns de tes questionnements  Smile  :

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Triangle


Quelques lignes explicatives :

http://www.drgaramoni.com/blog_living_your_whole_life_well_files/model_of_love.html

L'auteur est prof de psychologie à Yale (oui, argument d'autorité, je sais bien...). Pour ma part, j'ai trouvé sa construction explicative fort éclairante, et permettant de rationaliser un tant soi peu l'obscur maelstrom que constitue chaque interaction affective (pas magique, ni très glamour tout ça, tant pis : "ce qui se perd par les sentiments se retrouve par la raison"...).

C'est à mon avis un bon outil de connaissance de soi, de compréhension de ses besoins affectifs, d'identification de leurs schémas sous-jacents, et des raisons de ses dysfonctionnements relationnels, tant la mise en situation des relations passées et présentes au prisme du fameux triangle est féconde de questionnements et de remises en cause.
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par jesse-hunter le Sam 24 Oct 2015 - 17:46

j'espere que tu as trouvé la bonne personne
et faut faire trés attention dans le monde actuel il y'a beaucoup de foue qui trainent en liberté

jesse-hunter

Messages : 61
Date d'inscription : 21/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Invité le Sam 24 Oct 2015 - 21:23

j'aime bien la notion de commitment dans le triangle de Sternberg

c'est l'implication, donner de soi dans la relation, et donner de soi c'est se donner sur toutes ses portions


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par ErikFromFrance le Sam 24 Oct 2015 - 21:24

jesse-hunter a écrit:et faut faire trés attention dans le monde actuel il y'a beaucoup de foue qui trainent en liberté
liberté:
Trouver, c'est possible ! - Page 4 Ccc39f33d99017ef44dbcf12575d5d1dTrouver, c'est possible ! - Page 4 Ccc39f33d99017ef44dbcf12575d5d1dTrouver, c'est possible ! - Page 4 Ccc39f33d99017ef44dbcf12575d5d1d
Trouver, c'est possible ! - Page 4 Ccc39f33d99017ef44dbcf12575d5d1dTrouver, c'est possible ! - Page 4 Ccc39f33d99017ef44dbcf12575d5d1dTrouver, c'est possible ! - Page 4 Ccc39f33d99017ef44dbcf12575d5d1d
Trouver, c'est possible ! - Page 4 Ccc39f33d99017ef44dbcf12575d5d1dTrouver, c'est possible ! - Page 4 Ccc39f33d99017ef44dbcf12575d5d1dTrouver, c'est possible ! - Page 4 Ccc39f33d99017ef44dbcf12575d5d1d
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Sam 24 Oct 2015 - 21:37

hummm Erik Fouet

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20454
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Pythie le Sam 24 Oct 2015 - 21:38

.


Dernière édition par Pythie le Lun 26 Oct 2015 - 21:13, édité 1 fois

Pythie

Messages : 125
Date d'inscription : 29/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par ErikFromFrance le Sam 24 Oct 2015 - 21:48

Kalthu a écrit:hummm Erik Fouet
Tu veux me donner des coups de foué ? Vas-y, fouétte-moi !

Désolé, ma journée a été longue. Je décompresse par un peu d'humour.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Invité le Sam 24 Oct 2015 - 21:57

Pour compléter vos métaphores cul-linaires 

Spoiler:


Trouver, c'est possible ! - Page 4 Babette 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Invité le Sam 24 Oct 2015 - 22:34

.


Dernière édition par zebulonlezebre le Dim 25 Oct 2015 - 11:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Invité le Dim 25 Oct 2015 - 0:41

JSF a écrit:Etre surdoué, c'est l'émotion au bord des lèvres, toujours, et la pensée aux frontières de l'infini, tout le temps

Source: QQcitations.com 

Kalthu a écrit:hummm Erik Fouet

Ah oui... 

Erik a écrit:Tu veux me donner des coups de foué ? Vas-y, fouétte-moi !

Ben oui, c'est ça, l'émotion, la pensée aux frontières de l'infini... 

Mily a écrit:métaphores cul-linaires 

Bien ouéj JSF!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Kodiak le Dim 25 Oct 2015 - 17:01

zebulonlezebre a écrit:j'aime bien la notion de commitment dans le triangle de Sternberg

c'est l'implication, donner de soi dans la relation, et donner de soi c'est se donner sur toutes ses portions


Je me permets de nuancer ton propos : "commitmence" toute seule (sans "intimacy" ni "passion") conduit à "amour vide", qui est l'apanage des couples fondés sur l'intérêt et/ou des vieux couples n'ayant plus rien à se dire ni à partager, ni plus de désir sensuel entre eux. C'est une forme relationnelle très pauvre et insatisfaisante, comme d'ailleurs les deux autres configurations dans lesquelles seule une des trois pointes du triangle est présente, qu'il s'agisse de la "passion" (coup d'un soir, de vacances), ou de l'"intimacy" (confidences faites à son psy ou à une connaissance fugace et éphémère).

Le Graal, la seule relation conjugale heureuse à mon sens, est le "consumate love" intégrant durablement et réciproquement les trois formes d'amour. Bon, il est sacrément plus facile à décrire et à espérer qu'à trouver celui là Rolling Eyes

La situation la plus détestable et déplaisante, que je fuis comme la peste (vis à vis d'une femme qui me plaît et est "disponible") est de recevoir le "companionate love" ("intimacy" et "commitmence" sans "passion"). C'est je trouve une matrice idéale de frustrés, de cocus et de roues de secours (ami-confident potentiellement amant pansement intérimaire durant les périodes de vague à l'âme de Madame).
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Fab. Fabrice le Dim 25 Oct 2015 - 17:34

Quelle(s) vision(s) méchanique(s) de la chose tout de même, non ?

Je pense que toute schématisation ( quand bien même fut-elle d'Harvard de Yale ou de mon tenancier de bar -quoique ce dernier ai une somme d'expérience non négligeable d'observations pratiques-) est trop fortement réductrice pour être prise comme une vérité intengible applicable à quiconque, la modèlisation part toujours d'un postulat de modèle or, aucun d'entre nous, fort heureusement, n'est ce modèle...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Pieyre le Dim 25 Oct 2015 - 17:43

Je ne comprends pas bien ce triangle. Selon moi il y a d'abord la distinction entre l'instant et la durée. L'instant c'est la recherche du plaisir. Cela peut être un plaisir de nature physique ou psychique. La durée, c'est d'avoir un projet commun qui nous engage, notamment d'avoir des enfants. Après, que nous éprouvions des sentiments amoureux qui nous abusent pour mieux assurer la perpétuation de l'espèce, ce n'est pas selon moi du même ordre. Il y a ce que pour quoi nous nous déterminons librement : le plaisir et le bonheur. Et puis il y a les conditions pratiques, autrement dit le liant, qui font que l'un et l'autre sont rendus plus faciles.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Kodiak le Dim 25 Oct 2015 - 18:15

@ Fab Fabrice :

Non, une vision mécanique et réductrice serait de considérer que ces trois facteurs fonctionnent de manière binaire, à la façon d’interrupteurs. Je vois plutôt cette cartographie fonctionnelle affective comme un nuancier de trois séries de variables continues (des nuages de points formant des "zones" dans une représentation tridimensionnelle pour faire schématique), dont le contenu est fort subjectif (suivant la personnalité et le vécu de chacun) et dépend fortement des interactions particulières et uniques se mettant en place entre deux personnes données.

@ Pieyre

La durée a selon moi d'autres ressorts que la perpétuation de l'espèce. Des ressorts amicaux, matériels, intellectuels par exemple. Le terme de "relation" dans la représentation de Sternberg englobe de plus vastes interactions que le seul couple. De même, je crois que tu fais une confusion entre "plaisirs", au sens de recherche d'affects heureux (qui ne sont pas corrélés à une temporalité brève ou durable) et "pulsions" (qui sont elles caractéristiques d'immédiateté).

Quand au libre arbitre que tu évoques, est il aussi vaste que nous nous complaisons à le croire ? Des déterminismes inconscients liés au vécu, au conditionnement éducatif, aux phéromones, etc., ne biaisent ils pas fortement nos prise de décision que nous interprétons comme souveraines et autonomes ?
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Invité le Dim 25 Oct 2015 - 19:52

bon bref on ne maîtrise rien et on passe à une autre question

en ce qui me concerne je suis seul et je pense que trouver est possible mais ne concerne pas tout le monde, j'en suis une preuve vivante

cqfd

ps: si mon âme sœur ou ma future compagne existe, qu'elle me fasse un signe, sinon merci d'être venu








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trouver, c'est possible ! - Page 4 Empty Re: Trouver, c'est possible !

Message par Christelle le Lun 26 Oct 2015 - 22:43

Kodiak a écrit:
Quand au libre arbitre que tu évoques, est il aussi vaste que nous nous complaisons à le croire ? Des déterminismes inconscients liés au vécu, au conditionnement éducatif, aux phéromones, etc., ne biaisent ils pas fortement nos prise de décision que nous interprétons comme souveraines et autonomes ?

Il me semble qu'il y a un jour où tout est simple. Parce que c'est le bon moment et la bonne personne. Où toutes ces questions qui ont été utiles à notre maturation n'ont finalement plus vraiment de sens. Je crois que c'était le sens du message initial de ce post, et en tout cas, je crois bien que c'est ce que je suis en train de vivre aujourd'hui. Very Happy
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum