[Présentation] Nouveau membre pas si doué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par NicolasLNicol le Dim 30 Aoû 2015 - 7:10

Bonjour à tous,

Au cours des dernières années, j'ai remarqué un certain décalage avec les autres jeunes de ma tranche d'âge. La plupart se plaisaient à déblatérer sur des commérages et à parler dans le dos des gens. En ce qui me concerne, j'étais constamment perçu par les autres comme l'élève bizarre qui ne s'immisce jamais dans aucune conversation. À vrai dire, j'ai toujours considéré le "small talk" comme un type de conversation artificiel et donc, j'avais l'habitude d'entamer des conversations de manière plutôt insolite. Je parle tellement rapidement que seuls ceux qui me connaissent depuis quelques années parviennent à comprendre ce que je raconte.

Seulement, voilà, ce décalage que je ressentais me laissait perplexe, puisque parfois, dépendamment du domaine, c'est moi qui ai un retard par rapport aux autres, mais il m'arrive également d'être en avance. Par exemple, à dix-huit ans, je n'ai toujours pas réussi à passer mon examen pratique de conduite. Bien que j'avais hâte de conduire il n'y a pas si longtemps de cela, l'idée même de conduire me donne la nausée aujourd'hui. Tous mes amis ont désormais leur voiture et ils n'arrivent pas à comprendre qu'est-ce qui me pousse à ne pas tenter de reprendre mon examen. De plus, j'ai une véritable phobie de la vie professionnelle. J'ai eu mon premier emploi quand j'avais à peu près quinze ans et à ce moment-là, j'étais complètement enthousiaste, étant donné que je salivais à l'idée d'enfin pouvoir acquérir une certaine indépendance. Je nettoyais la vaisselle dans un restaurant achalandé. Cependant, comme je cause peu, voire jamais, les autres employés pensaient que j'étais stupide et antisocial. J'ai alors été renvoyé après trois mois seulement. Ce fût tout un choc pour moi et je ne m'en suis jamais véritablement remis. Étant hypersensible, j'ai toujours eu tendance à trop dramatiser mes échecs, mais il reste que mon handicap social me gêne au plus au point. Un an plus tard, bien que j'étais toujours traumatisé par ma dernière expérience dans le milieu du travail, je me suis trouvé un emploi dans une épicerie où je devais emballer les articles des clients. Malgré le fait que cet emploi était bien plus confortable que le précédent, mon renvoi continuait à me hanter. Par conséquent, je m'imaginais sans cesse des scénarios dans lesquels je serais à nouveau congédié. Avant chacun de mes shifts, j'étais pris d'une angoisse que je ne saurais décrire avec des mots.

Au bout de six mois, je fus licencié; mon patron m'avait dit qu'elle n'avait plus d'heures à me confier. Je voyais clairement qu'elle jouait avec les mots, car elle me trouvait bête. Quand je lui ai demandé pour combien de temps je n'aurais plus d'heures, elle m'a simplement conseillé de me chercher un nouvel emploi, puisqu'elle affirmait que la durée était indéterminée. En dépit de ce second échec, j'étais soulagé de m'être finalement libéré de ce fardeau de responsabilités. Cependant, je suis étiqueté par tout le monde comme un incompétent ou un fainéant qui ne sait pas ou ne veut pas se trouver un boulot. Je voudrais tellement être comme les autres et être en mesure de conserver un emploi à long terme et pourtant, mon entourage ne fait qu'enfoncer le couteau dans la plaie au lieu de m'aider.

Maintenant, en ce qui a trait à l'avance que je présente dans certains aspects, cela ne fait que rendre ma situation encore plus ambigüe. S'il était possible qu'on me diagnose une déficience intellectuelle, les gens trouveraient légitime que je sois en retard sur plusieurs plans. Malheureusement, il m'arrive d'être dans la norme et même au dessus de la moyenne dans d'autres domaines. C'est-à-dire que depuis que j'ai appris à écrire, vers l'âge de quatre ans, je n'ai aucun mal à m'exprimer ni à orthographier. Quand l'enseignant nous demandait de rédiger un texte de trois-cents mots, j'en écrivais mille sans aucun effort, tandis que les jeunes de mon âge avaient de la difficulté à atteindre le nombre de mots minimum. D'ailleurs, j'ai toujours été très créatif et je passais mon temps à dessiner à l'école. J'avais une moyenne de 98% en arts et il y avait régulièrement un attroupement d'élèves autour de mon pupitre pour scruter ce que j'étais en train de dessiner.

Une fois au collège, mes amis se moquaient de mon manque d'organisation excessif, mais je comprends pourquoi ils agissaient ainsi. Par exemple, j'allais toujours à mes cours sans jamais rien amener. À mon examen final de philosophie, je n'avais ni crayon, ni notes de cours (auxquelles on avait droit) et mon ami avait pitié de moi. J'ai quand même terminé avec une moyenne générale de 96% en philosophie et j'avais obtenu 90% à l'examen final. Les gens de ma classe voulaient se placer en équipe avec moi pour que je les aide ou seulement pour rehausser leur moyenne.

Mon entourage était également fasciné par ma mémoire. J'arrive à réciter les cent-cinquante premières décimales du nombre Pi à une vitesse ahurissante et je n'ai jamais eu besoin d'un dictionnaire à l'école depuis que j'ai terminé le primaire. Malgré mon excellente mémoire pour les nombres et les mots, je ne peux pas me souvenir de ce que j'ai mangé le matin ni d'où est-ce que j'ai rangé un certain objet.

Dans le but de trouver une justification à toutes ces absurdités, j'ai choisi de passer un test d'intelligence de groupe (Wonderlic) pour déterminer si le problème était d'origine cognitive. Le test m'a beaucoup angoissé, puisqu'il était chronométré et que je ne réfléchis pas particulièrement vite. Un mois plus tard, on m'a fait part du résultat : j'avais obtenu un score de 34 au test, ce qui apparemment équivaut à un QI aux alentours de 128 et au 95ème percentile. Ce résultat n'a servi qu'à exacerber l'ambigüité de ma situation. Je posséderais une intelligence très supérieure à la moyenne, mais il reste que je ne suis pas surdoué. Cela signifie que mon intelligence en soit ne suffit pas à expliquer pourquoi je me comporte plus étrangement que les autres.

Malgré tout, je me sens beaucoup plus à l'aise en compagnie de zèbres. Faites-moi part de la façon dont vous avez découvert votre zèbritude.

EDIT : Je m'intéresse surtout à la politique, à la philosophie, aux langues et à l'informatique. J'étudie actuellement en Informatique de gestion et je suis parfaitement bilingue. Je mesure 1m90, mais peu de gens s'en aperçoivent, car je marche toujours avec la tête penchée en essayant de passer incognito.

Merci d'avance.


Dernière édition par NicolasLNicol le Dim 30 Aoû 2015 - 9:08, édité 1 fois

NicolasLNicol
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 30/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par Stauk le Dim 30 Aoû 2015 - 8:29

Hello. Tu as grandi dans quel pays ? Ta deuxième langue est l'anglais ?

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par NicolasLNicol le Dim 30 Aoû 2015 - 8:41

J'ai grandi au Canada et j'y habite toujours. Oui, ma deuxième langue est l'anglais. C'est relativement commun au Canada de parler français et anglais à vrai dire.

NicolasLNicol
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 30/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par Fata Morgana le Dim 30 Aoû 2015 - 8:53

C'est très émouvant ce que tu nous dis là l'ami. Du coup je te souhaite vraiment de trouver ici des comparses. Le parcours que décris n'est pas rare ici. Il y a même eu un fil sur le permis de conduire (je n'ai jamais osé le passer non plus). Je pense que sur certains sujets tu trouveras bien des similitudes avec ton expérience et elles pourraient t'aider à franchir un grand pas en direction d'une plus grande confiance en toi.
Personnellement je n'ai jamais travaillé, pour les raisons que tu évoques, plus d'autres. Sois le bienvenu et farfouille à droite à gauche:
tu vas trouver de quoi te rassurer j'en suis sûr.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par NicolasLNicol le Dim 30 Aoû 2015 - 9:04

Heureux de savoir que je ne suis pas le seul dans cette situation Fata Morgana et merci.

NicolasLNicol
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 30/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par Invité le Dim 30 Aoû 2015 - 9:42

NicolasLNicol a écrit:Je parle tellement rapidement que seuls ceux qui me connaissent depuis quelques années parviennent à comprendre ce que je raconte.

Salut mec !

ça me parle beaucoup ça tu sais, il a fallu que je baisse fortement mon débit de paroles pour qu'on me comprenne Laughing (et je dois être le seul à comprendre ma cousine du premier coup pig )

Bienvenue !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par ShineFlower le Dim 30 Aoû 2015 - 10:13

Bienvenue dans la savane Zèbre Surdoue ou pas surdoue tu es des nôtres. sunny Bisous

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par Bleuenn le Dim 30 Aoû 2015 - 11:42

Bienvenue! J'ai l'impression que beaucoup des difficultés que tu évoques dans ta présentation ont été mentionnées sur le forum. Surdoué ne veut pas dire "bon en tout" mais "avec un fonctionnement différent" dans une société adaptée pour les gens "normo-pensants".

Bleuenn
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 383
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 32
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t21892-presentation-bleuenn

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par NicolasLNicol le Dim 30 Aoû 2015 - 17:06

Merci pour ces réponses,

En fait, plus j'y réfléchis, plus je commence à réaliser la vraie source de mes problèmes qui me handicapent en société. J'ai longtemps été apte à suivre le rythme des autres sans avoir à fournir des efforts. Je n'ai donc jamais réellement acquis la valeur du travail. Jusqu'à récemment, je croyais qu'il était possible d'accomplir n'importe quoi sans effort à condition de bien s'y prendre. En réalité, le travail et l'effort sont cruciaux, mais beaucoup de personnes douées ou surdouées ne font que chercher des raccourcis et en oublient l'importance de mettre des efforts suffisants.

Autrement dit, se pourrait-il que plusieurs d'entre nous n'aient jamais appris à travailler?

NicolasLNicol
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 30/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par Mily le Dim 30 Aoû 2015 - 17:57

NicolasLNicol a écrit:Merci pour ces réponses,

En fait, plus j'y réfléchis, plus je commence à réaliser la vraie source de mes problèmes qui me handicapent en société. J'ai longtemps été apte à suivre le rythme des autres sans avoir à fournir des efforts. Je n'ai donc jamais réellement acquis la valeur du travail. Jusqu'à récemment, je croyais qu'il était possible d'accomplir n'importe quoi sans effort à condition de bien s'y prendre. En réalité, le travail et l'effort sont cruciaux, mais beaucoup de personnes douées ou surdouées ne font que chercher des raccourcis et en oublient l'importance de mettre des efforts suffisants.

Autrement dit, se pourrait-il que plusieurs d'entre nous n'aient jamais appris à travailler?

Salut,

En quoi chercher un moyen plus facile d'obtenir un même résultat est-il moins valable que l'effort? L'économie est une vertu, et c'est valable aussi pour l'énergie.
Certains réussiront en fournissant un effort, et c'est très bien, cette capacité est plus développée chez eux. D'autres chercheront l'efficacité au moindre effort, car c'est LEUR capacité. Il n'y a pas de mauvaise méthode. Il n'y a pas d'obligation d'effort.
Apprendre à travailler d'accord, cela revient souvent. Mais nombre d'entre nous savent très bien fournir un effort lorsqu'il y a un enjeu, ou que la tâche les intéresse réellement.

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3286
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par DramaKing le Dim 30 Aoû 2015 - 18:04

Bienvenue ami canadien! Je suis dingue de ton pays, tellement que j'envisage de venir vivre à Toronto l'an prochain. Laid back!

NicolasLNicol a écrit:Merci pour ces réponses,

En fait, plus j'y réfléchis, plus je commence à réaliser la vraie source de mes problèmes qui me handicapent en société. J'ai longtemps été apte à suivre le rythme des autres sans avoir à fournir des efforts. Je n'ai donc jamais réellement acquis la valeur du travail. Jusqu'à récemment, je croyais qu'il était possible d'accomplir n'importe quoi sans effort à condition de bien s'y prendre. En réalité, le travail et l'effort sont cruciaux, mais beaucoup de personnes douées ou surdouées ne font que chercher des raccourcis et en oublient l'importance de mettre des efforts suffisants.

Autrement dit, se pourrait-il que plusieurs d'entre nous n'aient jamais appris à travailler?

J'ai jamais appris à travailler non plus, je vois totalement ce que tu veux dire, là je sors de 5 ans de fac et j'ai jamais vraiment été motivé, même pour mes projets perso je trouvais pas l'énergie pour pousser vraiment (et puis je suis revenu du canada en gros stoner, ce qui n'a pas aidé mais j'ai réussi à arrêter très récemment)

Je sais pas si c'est l'envie de faire plein de choses différentes qui amène une certaine lassitude, mais je dois vraiment me forcer pour bosser. S'il y a une deadline, tu peux être sur que je finirai le jour même. Pas envie de se mettre dans un schéma bien organisé de travail, et pourtant...

On m'a conseillé de me faire une sorte d'emploi du temps personnel, que j'ai commencé à mettre en forme, même si j'ai absolument aucune idée de m'y conformer pour l'instant. Je pense que ça peut peut etre aider à bosser sérieusement si le temps est un peu prédécoupé, tout du moins au début? Je vais voir ça. Si ca se trouve, je vais tenir 2 jours mais bon je te cache pas que c'est toute une gymnastique de bosser sérieusement.

Par rapport au jobs, l'hypersensibilité joue parfois des tours c'est clair. Je rentre dans un espèce de rôle, mais si l'ambiance va pas c'est très dur de faire avec.

Je marchais tout le temps tête baissée a l'adolescence, et un jour j'ai décidé que le sol était pas le meileur truc à voir. Et ca change énormément l'état d'esprit, je pense. J'ai eu beaucoup de mal à perdre le réflexe

Take care!

DramaKing
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par Invité le Lun 31 Aoû 2015 - 3:52

Bienvenue Courbette

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nouveau membre pas si doué

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum