L'effet Dunning-Kruger : quand les dupes se dopent à l'ego

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Pensez-vous honnêtement surestimer votre potentiel ?

28% 28% 
[ 18 ]
13% 13% 
[ 8 ]
16% 16% 
[ 10 ]
9% 9% 
[ 6 ]
3% 3% 
[ 2 ]
13% 13% 
[ 8 ]
18% 18% 
[ 12 ]
 
Total des votes : 64

Re: L'effet Dunning-Kruger : quand les dupes se dopent à l'ego

Message par Alpha Tauri le Mar 13 Fév 2018 - 14:04

UP !
Je pense que ce sujet gagne à être connu, et je n’avais pas lu les critiques le concernant, intéressant...

Alpha Tauri
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 413
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet Dunning-Kruger : quand les dupes se dopent à l'ego

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Jeu 15 Fév 2018 - 12:35

Traockl a écrit:Sorry mais... comment peut-on être imposteur et le savoir ...

C'est simple, en dupant les gens et en le sachant pertinemment.

Pour ton exemple, tu prends un type qui va se faire tester, résultat: 115. Merde, il est pas HP. Mais il a envie de faire croire qu'il l'est. Il se ramène sur le forum, augmente un peu sa culture de ci ou de ça (avec google comme ami) et adopte par imitation les comportements type zébrés.

Tout est possible sur ce forum.
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1043
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet Dunning-Kruger : quand les dupes se dopent à l'ego

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Jeu 15 Fév 2018 - 12:36

Xill a écrit:Je suppose que ta "future écrivaine" aurait préféré un échange plus direct, type Sand - de Musset

Ou alors pire! 50 nuances de Grey! Very Happy
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1043
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet Dunning-Kruger : quand les dupes se dopent à l'ego

Message par Invité le Jeu 15 Fév 2018 - 12:56

cet effet est assez ambigu en ce sens que l'on est tous forcément incompétent en quelque chose, surdoué inclus, on ne peut pas toput savoir ni tout maitriser

la surestimation des capacités ne me parait pas un probleme en soi, on redescend de son nuage quand one st confronté aux faits ou aux exigences, du style va y prouve moi que tu sais

je suppose qu'on peut parfois glisser un peu plus loin en se trompant soi meme et les autres, ou pire en le pensant sincèrement, la chute ets plus brutale et parfois accélérée dans l'autre sens

merde je pensais savoir et ..non et mon niveau est même médiocre,la vache

la ou cela devient intéressant c'est si on doit jauger le niveau des autres par rapport au sien , le syndrome des petits chefs joue ou l'on comprend alors qu'ils ne peuvent pas comprendre y compris par statut social qui alors s'effondrerait, se reconnaitre petit chef est je suppose difficile à supporter

d'un autre coté ils conseillent de suivre des formations pour remettre les pendules à lheure oui mais quel est le niveau du prof et comment identifier celuiqui sait vraiment, pas si simple qu'il n'y parait, apres tout je connais des universitaires et des experts incompétents aussi

le statut social , les médailles ne sont garantes de rien

il faut je suppose s'en fier à sa propre lucidité, et humilité, avoir cete capacité crue de savoir qu'on vaut ici et qu'on ne vaut rien là

c'est pas agréable de savoir qu'on est nul mais c'est salutaire de l'accepter

d'une part parce qu'alors on peut entreprendre les démarches de s'améliorer et surtout ensuite parce qu'alors on se déclare incompétent à donner un avis et ou à prétendrequoi que ce soit

il est un réflexe utile, quand on ne sait pas, iln'y a aucune honte à dire, je ne sais pas

et à demander

comme on dit il n'y a pas de question idiote

finalement c'est un syndrome d'auto satisfaction qui peut sans doute etre aggravé si tout le monde vou sdit que vous etes doué

c'est l'esclave du char romain qui repete a cesar, rappelles toi que tu n'es qu'un homme

cette petite voix qui rappelle que certes on est cesar dans certains domaines mais un simple homme dans d'autres et encore meme cesar porte un slip

le risque inverse est le syndrome de l'imposteur, je ne suis pas si smart que cela bouuuu

entre s'affirmer et se gommer donc, ni l'un ni l'autre, avancer avec la lucidité et la conscience de ce que l'one st et ce que l'on peut faire









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet Dunning-Kruger : quand les dupes se dopent à l'ego

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Jeu 15 Fév 2018 - 13:12

Kadjagoogoo a écrit:

Et cette nuit encore, en compagnie d'une autre "zèbre" (moins sûre d'elle, celle-là, et non-testée, là encore), je me suis encore vu enjoindre à plus de "simplicité", moins de "complexité", à "cesser de réfléchir autant" ("Dans la vie, faut pas se poser trop de questions !") pour laisser une plus grande place à la spontanéité, aux élans naturels, aux mouvements vitaux, patin couffin.

On ne m'enlèvera pas de l'esprit que de pareils appels à la mise en veille du cerveau ("la seule machine qui ne s'use pas lorsqu'on s'en sert !") ne peuvent pas émaner de véritables zèbres. Non : il faut avoir éprouver le vertige de "la lucidité, cette inimaginable tour de force" (comme disait Cioran, et affirmait encore : "Le malheur veut qu'une fois lucide, on le devienne toujours davantage : nul moyen de tricher ou de reculer.") pour comprendre que faire machine-arrière relève de la gageure improbable. Autant tenter de résoudre la quadrature du cercle ! Non désolé


Je suis en désaccord avec toi. Pourquoi?

D'abord, car un surdoué n'en "vaut" pas un autre, que nous sommes suffisamment différents les uns des autres pour constater que, nous ne sommes pas dotés de la même façon au même endroits, des mêmes attributs et dans la même mesure. Donc on ne peut pas dire: il n'est pas comme moi donc il n'est pas surdoué.

Ensuite, parce-que je cherche à être heureuse dans ce monde. Et que lorsque je suis continuellement dans mes pensées à résoudre et comprendre, analyser, j'éprouve un certain plaisir, oui, dont il est difficile de se soustraire. Mais lorsque je me rends compte que je ne fais plus que ça "penser", il y a comme un vide pour le reste de ma vie. Et pire encore, en allant trop loin dans mes pensées, j'arrive à un non sens de toute cette existence et cela peut entraîner des pensées suicidaires. Donc parfois je les stoppe volontairement (quand j'y arrive).

Nous ne sommes pas nos pensées. Je fais le choix de trouver un équilibre global dans ma vie et essayant d'investir aussi mon corps . J'aurais peut-être donc pu t'écrire une phrase comme celle-là à un instant T concernant un sujet qui pourrait ne pas m'intéresser. Et pourtant je suis testée. Et pourtant je n'emploie jamais de grands mots et j'aime vulgariser pour que la parole soit comprise par le plus grand nombre.

J'en profite pour extrapoler.

En français nous disons: "Je suis en dépression" ...Le "je suis" donne comme impression que la dépression est nous.

Les indiens (navajo si mon souvenir est bon) disent: "Mon cœur est accompagné de tristesse" ce qui distingue bien la traversée des émotions de l'espace-corps (ici le cœur) lui-même.

Avec les pensées, c'est pareil. Nous ne sommes pas nos pensées et pourtant elles nous font devenir elles si nous n'y prenons pas garde.

avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1043
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet Dunning-Kruger : quand les dupes se dopent à l'ego

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Jeu 15 Fév 2018 - 13:17

ZebMckay2 a écrit:

c'est l'esclave du char romain qui repete a cesar, rappelles toi que tu n'es qu'un homme

cette petite voix qui rappelle que certes on est cesar dans certains domaines mais un simple homme dans d'autres et encore meme cesar porte un slip

le risque inverse est le syndrome de l'imposteur, je ne suis pas si smart que cela bouuuu

entre s'affirmer et se gommer donc, ni l'un ni l'autre, avancer avec la lucidité et la conscience de ce que l'one st et ce que l'on peut faire


Ah "César", ça me rappelle un amoureux de jeunesse qui aimait signé ses lettres comme ça, et évidemment j'étais devenu "Cléopâtre"...

Mais oui, le risque de l'imposture peut se faire dans les deux sens, c'est tout à fait juste!
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1043
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum