Petits jeux révelateurs de zèbritude

Aller en bas

Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Manu 38 le Mer 12 Aoû 2015 - 15:56

Actuellement je ne suis pas spécialement doué dans les jeux de société, je gagne un peu plus que la moyenne mais sans plus:
Par exemple je suis assez fort pour les jeux basés sur les questions de connaissances, pas mauvais en logique ou en stratégie, moyen dans les jeux de hasard Razz , pas bon dans les jeux de cartes (je mélange les parties) et archi-nul lorsqu'il est question de lettres ("petit bac", "Scrabble"...) : Rien qui me distingue vraiment des "non-zèbres" que je connais...

Par contre je me rappelle très bien avoir étonné mon entourage par mes performances dans certains jeux (que je venais de découvrir) lorsque j'étais enfant: Au "Mister Mind", au "Tangram", au "Mémori"...

Actuellement j'ai constaté que la plupart des personnes avaient plus de mal que moi avec les "dessins logiques" du (très vieux) site "ludéales" (certains sont très faciles, d'autres demandent plus de réflexions):
http://www.ludeales.com/jeu-reflexion-dessins-logiques_nouvelle-partie.php

Du coup je me demandai si vous aviez quelques intuitions sur des jeux qui pourraient révéler (plus que les autres) la zébritude (sans nécessiter des heures d'entrainement).
Ce post n'a pas pour vocation de trouver des révélateurs magiques (valables pour tous), juste de s'interroger gentiment...


P.S. Combien d'entre vous on réussi le petit exercice de "l'anniversaire de Cherryl"?
http://www.slate.fr/story/100341/probleme-maths-singapourien
(bien sûr si je demande c'est que ça ne m'a pas posé de problème... tongue )
Edit: J'ai changé le lien car il donnait un indice qui, à mon avis, facilitait beaucoup la résolution. Mais je vous le laisse en dessous car il y a d'autres énigmes intéressantes sur son site:
http://www.ecolebuissoniere.org/enigme-31-lanniversaire-de-cheryl/


Sinon il y a l'énigme des cinq maisons (connu car posé par Einstein) qui est censé (selon lui) ne pouvoir être résolu que par 2% de la population... Mais qui me parait pourtant assez facile...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nigme_d%27Einstein
avatar
Manu 38
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 214
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Archibald le Ven 14 Aoû 2015 - 17:41

Bonjour Manu,
Un peu de fatigue en fin de journée, mais j'ai tout de même trouvé pas trop difficilement la date d'anniversaire de l'amie Cheryl.
Je jetterai un œil sur les ludéales.
Regarde gameaboutsquares (je ne peux pas mettre le lien, car inscrit depuis trop peu de temps sur le forum), c'est une autre forme de logique, mais très addictive...
avatar
Archibald
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 43
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par DaysOfWonder le Sam 15 Aoû 2015 - 11:09

L'énigme de la date d'anniversaire est très facile, je me demande vraiment si ça permet de distinguer les zèbres.. en plus elle tourne sur Facebook depuis un moment, je pense que beaucoup l'ont lue, avec la résolution...

L'énigme d'Einstein est facile avec papier/crayon. Sur un forum de jeux, on se demandait si les fameux 2% concernaient uniquement ceux qui parvenaient à résoudre l'énigme de tête. Perso je ne pense pas y arriver de tête!
avatar
DaysOfWonder
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 84
Date d'inscription : 22/07/2015
Age : 31
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Manu 38 le Mar 18 Aoû 2015 - 21:22

Merci pour gameaboutsquares: Ce qui est très amusant c'est que l'on abandonne à un niveau puis que lorsqu'on y reviens qq jours plus tard la solution semble évidente Smile  (là j'en suis au 26).
edit: Rigolo: Juste le temps d'écrire ce message je reviens sur le 26 qui m’agaçait qq secondes plus tôt et... réussi du premier coup! Bon je ne sais pas combien il y a de niveaux donc je vais me calmer un peu. Ce serait dommage de le finir trop vite tongue

Pour l'énigme de l'anniversaire j'aurais tendance à penser que c'est bien un révélateur de zébritude...
Juste pour parler de mon cas perso (j'ai essayé de le faire passer à des non zèbres mais ils n'ont pas voulu) j'y suis arrivé super facilement tout seul devant mon ordi; vraiment ça me semblait logique et facile (j'ai placé les dates dans un tableau sans même y penser). J'avais le cerveau qui "fumait" plus que la normale mais c'était une sensation super agréable (à la suite de cette résolution j'ai même recherché tout plein d'énigmes comme un drogué en manque!)
Par contre qq jours plus tard j'ai essayé de le résoudre devant ma famille et là impossible!!! Je n'y comprenait plus rien... De retour au calme j'ai tout compris...
Pour moi c'est révélateur d'une certaine émergence (en mode tout ou rien) d'une forme de pensée particulière: Au delà d'une certaine dose de stress cette intelligence m'était inaccessible, en deçà j'y avait accès.

Sinon connaissez-vous le "Monkey memory"?
C'est un jeux auquel à réellement participé un chimpanzé dans un labo japonais. Apparemment les résultats sont très dépendant de l'âge...
http://jeuxi.com/game/27541-memoire-de-singe-jeu.fr.html#play
avatar
Manu 38
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 214
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Saxoninou le Mar 18 Aoû 2015 - 22:28

Merci Manu 38 pour ces petits jeux ! Pour ce qui est du test de Cheryl, je l’avais fait pendant la « polémique » et j’ai été effarée de constater que les personnes autour de moi ne souhaitaient même pas essayer de résoudre ce petit problème (à l’époque, je n’étais pas encore au courant des rayures).

Par contre, pour ce qui est du site « ludeale »... c’est un vrai régal ! Pas trop la forme ce soir, mais dès que j’ai du temps… Ah Ah !

Manu 38 a écrit:
(à la suite de cette résolution j'ai même recherché tout plein d'énigmes comme un drogué en manque!)

Voila encore un zèbre qui est entré dans ma tête ! Shocked Le pire pour moi c’est lorsque des personnes commencent à dire « pourquoi ci ? pourquoi ça ? ». De manière quasi automatique, je me mets en mode « Question pour un champion » et impossible pour eux de me faire taire. Des fois, je me surprends même à demander aux autres de me poser des questions sur tout et n’importe quoi. Pas bien ! Razz
avatar
Saxoninou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 48
Date d'inscription : 31/07/2015
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Manu 38 le Mar 18 Aoû 2015 - 22:54

Tu devrais essayer le "monkey memory" Saxoninou, c'est très amusant!
En plus tu es jeune, tu vas tout casser!
(avec mes 40 balais je ne fais pas mieux que 8 en mode arcade hard et 7 en mode monkey et pourtant j'ai essayé et ré-essayé...).

Les dessins logiques de ludéales sont très inégaux (et il ne faut pas trop se fier aux notes) mais c'est assez addictif.

Un jeu super facile que j'aime beaucoup: DiceWar
http://www.stratozor.com/conquete/jeu-conquete.php
C'est un genre de "Risk" contre l'ordinateur. Il est quasiment impossible de perdre (sauf si l'on se fait bouffer avant même de lancer les dés!) mais ce qui est très amusant avec ce jeu c'est l'histoire que l'on se fait: C'est comme si le plateau devenait vivant, personnellement je revis des moments historiques...
avatar
Manu 38
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 214
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Ael le Mar 15 Sep 2015 - 14:44

Salut,
Un pote nous a fait l'énigme des deux sphynx, une énigme « méga difficile qui a besoin de schémas pour l'expliquer » :

« Une personne meurt et se retrouve devant deux portes et deux sphynx. Une porte mène au paradis, l'autre en enfer. Un sphynx dit toujours la vérité, l'autre ment toujours. La personne n'a le droit de poser qu'une seule question à un seul des deux sphynx pour trouver la porte menant au paradis. »

Moi j'ai kiffé chercher pendant qu'on était au self, et j'ai soudainement posé mon plateau et dit à mon ami la question qu'il fallait poser avant qu'elle m'échappe. Very Happy
-Lui : Mais tu la connais déjà cette énigme ! Shocked
-Moi : Non. C'est ça ?
-Lui : Mais si tu l'as entendue, c'est obligé ! Mad
-Moi : Non, non.
-Lui : Alors pourquoi cette question ? Quelle porte du dois prendre en fonction de la réponse du sphynx ? Avec un sourire genre « je vais te piéger ». Twisted Evil
Et là, le doute m'envahis, j'ai perdu le fil.
-Moi : Heu... attend, faut que je retrouve... Embarassed pale
Mais on va s'assoir et tout et finalement c'est mon ami qui raconte la question, la réponse du sphynx, et quelle porte mène au paradis. Je me souviens que j'avais du mal a suivre son raisonnement.
Je ne sais pas si c'est diagnostique de ma zebritude... Le plaisir à chercher intensément la réponse, la toucher du doigt, la dire puis la méfiance de mon ami qui m'a amené a être envahis par le doute, me sentir nul et humilié, et à ne pas réussir à me remettre dans le réflexion logique (inhibition intellectuelle du au fait qu'on ne croit pas en moi?). Crying or Very sad

A noter que je crois que pendant que je cherchais la solution à l'énigme, j'ai pensé « vu l'énoncé de l'énigme, la question posée à un sphynx implique probablement la réponse que donnerait l'autre sphynx ». Comme si je prenais en compte les « métadonnées », c'est a dire l'énoncé et la mise en situation de l'énigme eux-même (je sais pas comment dire, ça me fait penser, par analogie, au film Divergente 1, quand l'héroïne arrive à vaincre ses peurs non pas en cherchant une solution avec ce qui l'entoure mais en se disant directement que c'est pas réel...)

Une autre situation similaire. J'étais en train de lire une BD (Rat's) dans lequel il y a une série de meurtres. Je notais vaguement des indices au cours de la lecture, sans les analyser vraiment. Mon ami (le même que l'histoire du sphynx) arrive et me dit :
-C'est bien ? Moi j'étais hyper surpris de qui est à l'origine des meurtres, je m'y attendais pas du tout.
Là je mouline dans ma tête pendant un très court instant et dit :
-Moi : Ben c'est "eux" (je spoile pas). Idea
-Lui : Hein ? T'as lu la fin ! Shocked
-Moi : Non
-Lui : Mais si c'est obligé, tu l'avais déjà lue cette BD ! Mad
-Moi : Non, mais ça se voit.
-Lui : Non, t'as regardé la fin. Comment tu peux savoir ! Evil or Very Mad
Là, pour pas qu'il se sente vexé, j'ai dit :
-Mais non mais tu sais j'ai passé des heures a lire des tonnes de BD et je commence à avoir capté quelques trucs sur comment l'auteur amène l'intrigue. Là par exemple, tout au long de l'histoire, on voit bien de manière récurrente les auteurs du crime sur un coin de la case avec des propos haineux et ignorés, tout en essayant de les faire passer inaperçu.
-Lui : Mouais.
Bref, il ne me croyais pas.

Je pense que ce genre de réaction (ne pas me croire, ne pas encourager ces moments ou j'arrive à faire des choses) fait partie mon actuelle inhibition intellectuelle pour pleins de trucs (calculs mental, quelques énigmes...). Je me sens pas capable surement parce que dès que j'entre dans le raisonnement logique, un lien émotionnel négatif se met en place, du fait d'avoir toujours été découragé ou pas cru, validé, considéré... Crying or Very sad
Mais c'est un autre sujet...

Ael
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 57
Date d'inscription : 21/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Manu 38 le Ven 18 Sep 2015 - 10:28

@ Ael
En seconde (il y a fort fort longtemps Rolling Eyes ) je me rappel avoir passé un test de QI trouvé dans un magazine (ça m'intéresse) avec 5 ou 6 amis.
Ce qui m'a surpris le plus n'était pas que j'ai trouvé ces tests vraiment facile, mais que les autres se plantent lamentablement (notamment certains très sur d'eux qui se croyaient très intelligents alors que j'étais un élève moyen)...

Je me rappel très bien qu'il me regardait avec dédain et que j'avais honte de mes réponses. Alors que nous avions démarrer cela sous la forme d'un jeu et dans la bonne humeur le test a très vite était "torché" et personne n'en a plus jamais reparlé...

Heureusement ce n'était pas mes amis les plus proches et j'ai pu continuer à faire semblant d'être quelqu'un d'autre (c'est le "faux-self") jusqu'au bac (obtenu sans mention comme il convient).


Aujourd'hui ce que je regrette ce n'est pas tant de m'être constitué ce "faux-self" mais plutôt de ne pas avoir su trouver un environnement où être moi-même.

Du coup, connaissant ta zébritude, tu as un sacré avantage sur moi... sale gosse!

Edit: Cela fait remonter en moi d'autre souvenir: PAr exemple en première est arrivé un nouveau. Il était "bizarre" mais sans trop savoir pourquoi j'ai fait en sorte qu'on l'intègre à notre petit groupe. Il s'est avéré qu'il n'était pas mauvais du tout dans certaines matière,notamment en Math. Bizarrement j'ai vécu ça comme un challenge et nous sommes devenu concurrents. En particulier je me rappelle d'un "DS", un mercredi matin, concocté par notre prof de Math un peu vicieux: Je suis sorti aprés 10min, mon concurrent 2min plus tard, tout les autres sont allé au bout des 2h. J'ai eu 19.5, lui 19 et tous les autres se sont ramassés!
Il n'est pas resté avec nous en terminal (apparemment son père voulait une école d'un plus haut standing) et privé de motivation, j'ai juste fait le minimum pour avoir le bac (S).
Par contre nous avons eu un remplaçant en Physique qui a suscité les plus hautes protestations de toutes la classes (avec pétitions et tout et tout): Personne ne comprenait rien à ses cours, ni à ses interrogations, tout le monde se prenait des "boites"! Tous sauf moi bien sûr... Mais je me faisait le plus discret possibles...
avatar
Manu 38
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 214
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Ael le Ven 18 Sep 2015 - 13:32

Merci pour ton message Manu.

Par contre, moi aussi ça fait longtemps que j'ai vécu ces trucs au lycée. Et je n'ai pas été diagnostiqué surdoué, je suis en questionnement depuis quelques mois seulement...

Moi aussi j'ai eu mon bac de justesse (10.61/20). Ca m'a pas empêché d'être major de promo de Master 2 (mais en ayant fait deux années sabatiques après mon bac pour faire des poses entre les burn out et faire de la recherche autonome "en bénévole" pour pouvoir m'épanouir un peu et apprendre hors cadre (je pense que c'est cette expérience et recul qui m'ont permis d'être major de promo en M2).

Par rapport aux maths, j'ai vraiment toujours galéré à fond, surtout en terminale. Je me souvient par contre que le prof avait donné une liste d'exercices en devoirs un jour et un exercice "bonus" pour lequel il fallait refléchir un peu différemment. Alors que je m'ennuyais à mourir en cours, l'annonce de cet exercice "hors cadre scolaire" a hyper éveillé mon intérêt et j'avais hâte de rentrer pour le faire. J'ai fait un truc assez rapidement. Quand j'ai expliqué la méthode que j'avais utilisée au prof à la fin du cours suivant (on ne l'avais pas corrigé en classe finalement, et puis personne d'autre ne l'avait fait parce que ce n'était pas un exo "obligatoire"), il a regardé très rapidement en disant oui, oui, c'est ça, ça marche ça. J'aurais aimé qu'on en parle un peu plus mais bon...
Pour les tests de QI, les seuls que j'ai fait m'ont donné des résultats très moyens. Mais j'ai l'impression que je fais des blocages, peut-être parce que certaines logiques ou cadres (tests, exams, QI) me renvoient à quelque-chose de négatif (ex : souvenirs dont j'ai parlé dans mon premier message). Je n'ai jamais été encouragé dans mes compétences intellectuelles. De plus, j'ai nourri une haine des exams et des tests du coup je suis politiquement contre et quand j'en commence un, un brouillard de colère envahis mon esprit ("c'est nul, c'est pas comme ça qu'on évalue l'intelligence d'une personne, ça dépend de l'éducation, la culture, la classe sociale etc., et puis c'est pas réel donc cet exercice de m'excite pas les neurones donc je le fait pas où à l'arrache, et puis l'énoncé est mal fait regarde, on pourrait comprendre ça comme ça ou comme ça donc c'est naze, c'est pas intéressant, et puis j'ai envie de faire autre chose là maintenant, la misère dans le monde, la pollution tout ça").

Ah si, par contre j'avais des bons résultats quand j'étais au collège au CNED (cours par correspondance). Par contre, grâce à ma mère qui ne me forçait pas, je refusais le par coeur donc pour les exams de maths par exemple, je me faisais des fiches et je les utilisaient pour l'exam. Ca ne m'empêchait pas de réfléchir, au contraire, les contrôles m'intéressaient davantage et je m'investissait vraiment intellectuellement sans le blocage du "j'suis pas sur que le formule c'est ça". Je mettais plus de temps aussi (on m'a toujours qualifié de lent), mais faire un exo comme on remplit un formulaire administratif, c'est rapide, mais c'est la mort de l'âme : je préfère essayer, tester, vérifier, évaluer toutes les possibilités pour réussir l'exercice (mais forcément ça prend plus de temps).

Bon j'arrête de raconter ma vie mais ça fait du bien d'exprimer tout ça (même si c'est un peu décousu).

Ael
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 57
Date d'inscription : 21/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Manu 38 le Ven 18 Sep 2015 - 14:57

(désolé je te croyais plus jeune)
Pour les tests, personnellement j'ai à peu près les mêmes résultats en faisant des tests "femmes actuelles" que le WAIS. Par exemple:
http://iqtest.dk/main.swf
(si tu comprends la 37 fais moi signe)
Mais je comprends ta réticence:
Lors du WAIS j'étais sûr de n'être qu'un peu au dessus de la moyenne. Mais le premier exercice (des cubes à retourner pour faire des dessins géométriques) m'a tout de suite mis à l'aise (j'ai eu le score max!). Puis j'ai complétement bloqué sur une matrice: Quand j'ai fini par la comprendre je me suis trouvé vraiment bête de n'avoir pas saisi un truc si simple plus rapidement et je me suis dit que j'allais avoir un score pourri (le temps était chronométré).
Du coup j'ai fini le test "en roue libre".

Pourtant j'ai été "étiqueté" surdoué quand même, en partie car la psy a compris mon malaise et a su trouver les mots pour me remotiver. De plus elle a su "voir" mon détachement (avec une dose de stress) dans mes résultats. Je ne vais pas te dévoiler les tests mais elle m'a expliqué quelques "trucs".

En tout cas je ne regrette vraiment pas d'avoir passé le WAIS, maintenant les choses sont claires. Smile
avatar
Manu 38
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 214
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par ShineFlower le Mer 13 Jan 2016 - 17:04

Je n'ai pas su résoudre l'énigme d'Einstein. Normal, je ne suis pas surdouée. Je me rend compte que vous aviez raison quand vous disiez que seuls les surdoués etaient capable de résoudre cette énigme.
avatar
ShineFlower
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 59
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par soline le Mar 23 Fév 2016 - 1:19

@manu: je comprends la 37, si ça t'intéresse toujours !!!
j'échange contre la 39, que je peux trouver par élimination, mais sans comprendre vraiment la logique...
avatar
soline
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 05/02/2016
Localisation : alpes-maritimes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Bleuenn le Mar 23 Fév 2016 - 6:30

Les jeux d'énigmes et de stratégie, j'imagine.
Personnellement, je déteste les jeux de hasard parce que le hasard, ce n'est pas intéressant et ça ne veut pas dire si on est bon. Genre le jeu de cartes de la bataille, qui a inventé ce jeu??? C'est long, long et il n'y a rien à faire que retourner les cartes une par une jusqu'à épuisement.
J'aime beaucoup les jeux de lettres (Boggle, Scrabble, petit bac) et je sors souvent des mots que les gens ne connaissent pas Shocked . J'aime beaucoup les énigmes (sauf les énigmes mathématiques avec des calculs à faire, par paresse, je ne suis pas une matheuse donc je ne vois pas l'intérêt de chercher la réponse!!) et les casse-tête.

Par contre, les jeux avec des règles compliquées, je n'y arrive pas. Si je ne comprends pas rapidement ce qu'il faut faire et que je n'arrive pas à me souvenir de la règle d'un tour sur l'autre rapidement, le jeu perd tout intérêt et je n'accroche pas du tout. Les jeux de mémoire, c'est pareil sans doute parce que je ne vois pas l'intérêt de retenir ces données juste pour un jeu. Les jeux genre Cluedo et Les mystères de Pékin, j'ai du mal par défaut d'attention, j'écris parfois mal les réponses et j'ai donc faux à la fin Very Happy .
avatar
Bleuenn
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 474
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 34
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t21892-presentation-bleuenn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Manu 38 le Mar 23 Fév 2016 - 11:38

@soline:
Pour la 39 je ne l'ai pas trouvé lorsque j'ai fais le test (comme la 36 et la 37 et j'ai même eu faux à la 21 qui pour moi à deux solutions...)

Mais après avoir pris mon temps j'ai compris:
solution de la 39:
il faut à la fois décaler les colonnes vers la droite et changer les signes:
En changeant de colonne la croix devient cercle, le triangle devient croix et le cercle devient triangle.
Et la première colonne du premier carré devient la deuxième colonne du deuxième carré...
Par contre je ne sais pas s'il y a un truc pour trouver la 1ere colonne (celle e gauche) mais on en a pas besoin pour trouver la bonne réponse (B).

Par contre la 37 ????????? Mad
avatar
Manu 38
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 214
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par soline le Mar 23 Fév 2016 - 21:48

Ah oui, avec ton aide c'est limpide! La troisième colonne fait pareil sauf qu'en plus elle se décale d'un cran vers le bas.

la 37:
Pour le damier je suppose que ça ne te pose pas de problème! Les ronds se décalent vers la droite puis à la ligne suivante. Ils se cachent sous les carrés et quand ils ressortent ils changent de couleur.

Comment sais-tu que tu t'es trompé pour la 21? Moi il m'a juste donné un score global.
Je ne trouve pas qu'il y ait deux solutions.
la 21:
Dans chaque colonne la taille du "rond" centrale est constante, et les bras se rallongent -> pas d'autre solution que G!

Mais je me suis trompée aussi, pour la 26. Elle a l'air de rien mais c'est un peu un piège! Et je n'ai pas su faire la 34 (j'ai compris après) et la 39.

Je l'ai bien aimé! Merci pour le lien!!!
avatar
soline
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 05/02/2016
Localisation : alpes-maritimes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Manu 38 le Mar 23 Fév 2016 - 23:39

merci Soline   Smile

Bon... merci surtout pour la fin de la solution de la 39 (pas bête Very Happy ), parce que la 37 n'est toujours pas claire pour moi.... scratch
C'est d'autant plus rageant que c'est exactement le genre de solution que j'avais en tête.... Mais rien à faire, ça marche pas chez moi; je vois pas le truc...


Pour la 21: Ah ah ah Twisted Evil : Moi aussi j'avais mis G! mais pour eux la bonne réponse est... B. Neutral
Pour le savoir tu fais juste deux essais en donnant une dizaine de bonnes réponses plus les possibilités de la questions dont tu doutes et en comparant les pourcentages...

et la 26 je l'ai réussi par élimination, s'il avait fallu dessiner la solution je n'aurais pas fais ça....
avatar
Manu 38
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 214
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par soline le Mer 24 Fév 2016 - 0:44

J'ai fait le même test que toi et chez moi la 21 est bien G!!! tongue
Peut-être qu'ils ont corrigé entre-temps?
A priori je pense que toutes mes réponses sont bonnes parce qu'il me met le score max. Smile
Je te mets plus de détails pour la 37, mais comme je ne sais pas ce que tu ne comprends pas... Peut-être encore un coup du stress?  Wink
la 37 suite:
Le premier cercle (blanc) est en case 1 au départ, donc 9 à l'arrivée. Il est passé sous 1 carré -> (noir) puis sous 2 -> (blanc) puis sous 1 -> (noir) puis sous 1 -> (blanc). Le noir commence en case 3 donc finit en 11 et change 3 fois de couleur donc finit blanc. Donc ça fait H.
Ça le fait?

Pour les "ludéales", je connais ça sous le nom de hanjie, et j'ai beaucoup joué sur ce site:
http://www.hanjie-star.fr
L'avantage c'est qu'ils sont notés (par les joueurs) et tu peux donc choisir les plus intéressants.
avatar
soline
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 05/02/2016
Localisation : alpes-maritimes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits jeux révelateurs de zèbritude

Message par Manu 38 le Jeu 25 Fév 2016 - 20:35

OOps..... silent
Pourtant j'étais sûr de moi pour la 21...
Mais ça fait plusieurs années que j'avais passé ce test, j'ai dû me mélanger les pinceaux...

Merci beaucoup pour la 37 Very Happy , c'est tellement logique maintenant que je vois la solution que je me sens un peu bête de ne pas l'avoir trouvé...
En fait c'est le passage du carré 2 au 3 qui m'a perturbé; il m'était impossible de penser que les cercles noirs de ces deux figures n'étaient pas le même...

Et merci pour les "hanjies" Smile
avatar
Manu 38
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 214
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum