Philosophie de comptoir de la vie

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par offset le Dim 13 Mar 2016 - 20:05

Cette citation est très belle et vraie, merci Pour Toi

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Tres belle citation ... Mais je n'ai toujours pas de banquette arrière

Message par Fun'n Brain le Lun 14 Mar 2016 - 0:51

Nathalatypique a écrit:" Ces gens dont l'âme et la chair sont blessées ont une grandeur que n'auront jamais ceux qui portent leur vie en triomphe."

-Christian Bobin-

                                                                                     Belles citations...


Ca sent ... le VQ ?!! Very Happy



Ps: je remplacerai quand à moi grandeur par profondeur, parce qu'il ne me semble pas suffisant d'avoir souffert pour se rapprocher de la béatification, même si ce peut être un passage «enrichissant»... ;-)


Dernière édition par Fun'n Brain le Lun 14 Mar 2016 - 0:54, édité 1 fois (Raison : Tres belles citations ... Même si je n'ai toujours pas de banquette arrière :))

Fun'n Brain
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 46
Localisation : En moi ou en toi,,en nous quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Invité le Lun 14 Mar 2016 - 14:33

Science Museum
30 min · 

Happy Birthday Albert Einstein. Born on this day in 1879, he changed our view of light, matter and the cosmos http://bit.ly/1SfoBgx





Ah la blanquette arrière Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Invité le Lun 14 Mar 2016 - 14:39

Fun'n Brain a écrit:
Nathalatypique a écrit:" Ces gens dont l'âme et la chair sont blessées ont une grandeur que n'auront jamais ceux qui portent leur vie en triomphe."

-Christian Bobin-

                                                                                     Belles citations...


Ca sent ... le VQ ?!! Very Happy



Ps: je remplacerai quand à moi grandeur par profondeur, parce qu'il ne me semble pas suffisant d'avoir souffert pour se rapprocher de la béatification, même si ce peut être un passage «enrichissant»... ;-)


Je pique VQ Smile Génial Smile Je pourrais l'utiliser avec PQ quand je vais raconter tout ça Smile

Ecoutes je n'en sais rien Smile Je navigue encore un peu entre deux angles de vue en fait. Mais je préféré me marrer à me dire que justement à un rouleau de PQ près mon vécu aurait pu basculer, ect, ect ect Smile Les réponses vont tomber au fur et à mesure et je vais enfin savoir si j'ai râté une grande carrière de gymnaste ou pas Smile en tout cas point de vue souplesse dans les grands écarts, j'ai super bien assuré Smile je trouve Smile

Faire et avoir une B.Attitude est un très bon concept Smile J'ai débuté il y a peu en fait dans la catégorie "blessée de l'âme" ou pas Smile, par sûre que je veuille continuer à m'enrichir dans cette orientation. mais bon en tout cas, j'ai délégué du boulot sans le faire exprès on dirait donc affaire à suivre : faut que je m'habitue Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Grande Bouffe !! :D

Message par Fun'n Brain le Mar 15 Mar 2016 - 2:04

Nathalatypique a écrit:Science Museum
30 min · 

Happy Birthday Albert Einstein. Born on this day in 1879, he changed our view of light, matter and the cosmos http://bit.ly/1SfoBgx





Ah la blanquette arrière Smile
HBD Albert the Great !!! (dans tous les sens du terme...)

quand à ces derniers propos, ils m'inspirent ce souvenir d´un  film de Dino Rizzi, hommage foutrarque au  sexe gargantuesque...!!

Fun'n Brain
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 46
Localisation : En moi ou en toi,,en nous quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Fun'n Brain le Mar 15 Mar 2016 - 2:23

Nathalatypique a écrit:
Fun'n Brain a écrit:
Nathalatypique a écrit:" Ces gens dont l'âme et la chair sont blessées ont une grandeur que n'auront jamais ceux qui portent leur vie en triomphe."

-Christian Bobin-

                                                                                     Belles citations...


Ca sent ... le VQ ?!! Very Happy



Ps: je remplacerai quand à moi grandeur par profondeur, parce qu'il ne me semble pas suffisant d'avoir souffert pour se rapprocher de la béatification, même si ce peut être un passage «enrichissant»... ;-)


Je pique VQ Smile Génial Smile Je pourrais l'utiliser avec PQ quand je vais raconter tout ça Smile

Ecoutes je n'en sais rien Smile Je navigue encore un peu entre deux angles de vue en fait. Mais je préféré me marrer à me dire que justement à un rouleau de PQ près mon vécu aurait pu basculer, ect, ect ect Smile Les réponses vont tomber au fur et à mesure et je vais enfin savoir si j'ai râté une grande carrière de gymnaste ou pas Smile en tout cas point de vue souplesse dans les grands écarts, j'ai super bien assuré Smile je trouve Smile

Faire et avoir une B.Attitude est un très bon concept Smile J'ai débuté il y a peu en fait dans la catégorie "blessée de l'âme" ou pas Smile, par sûre que je veuille continuer à m'enrichir dans cette orientation. mais bon en tout cas, j'ai délégué du boulot sans le faire exprès on dirait donc affaire à suivre : faut que je m'habitue Smile

et cette affirmation de souplesse, 
                       serait ce une invitation aux TP?! 
                                                    à l'exercice des pages secretes du KS ???!!. Smile

reste le in vivo, la démonstration...

que l'on se B.attitudie de prés, se hume l'épi-DRM
         .                                                                       .    sans habitude, jamais

Fun'n Brain
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 46
Localisation : En moi ou en toi,,en nous quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 13:34

Fun'n Brain a écrit:
Nathalatypique a écrit:
Fun'n Brain a écrit:
Nathalatypique a écrit:" Ces gens dont l'âme et la chair sont blessées ont une grandeur que n'auront jamais ceux qui portent leur vie en triomphe."

-Christian Bobin-

                                                                                     Belles citations...


Ca sent ... le VQ ?!! Very Happy



Ps: je remplacerai quand à moi grandeur par profondeur, parce qu'il ne me semble pas suffisant d'avoir souffert pour se rapprocher de la béatification, même si ce peut être un passage «enrichissant»... ;-)


Je pique VQ Smile Génial Smile Je pourrais l'utiliser avec PQ quand je vais raconter tout ça Smile

Ecoutes je n'en sais rien Smile Je navigue encore un peu entre deux angles de vue en fait. Mais je préféré me marrer à me dire que justement à un rouleau de PQ près mon vécu aurait pu basculer, ect, ect ect Smile Les réponses vont tomber au fur et à mesure et je vais enfin savoir si j'ai râté une grande carrière de gymnaste ou pas Smile en tout cas point de vue souplesse dans les grands écarts, j'ai super bien assuré Smile je trouve Smile

Faire et avoir une B.Attitude est un très bon concept Smile J'ai débuté il y a peu en fait dans la catégorie "blessée de l'âme" ou pas Smile, par sûre que je veuille continuer à m'enrichir dans cette orientation. mais bon en tout cas, j'ai délégué du boulot sans le faire exprès on dirait donc affaire à suivre : faut que je m'habitue Smile

et cette affirmation de souplesse, 
                       serait ce une invitation aux TP?! 
                                                    à l'exercice des pages secretes du KS ???!!. Smile

reste le in vivo, la démonstration...

que l'on se B.attitudie de prés, se hume l'épi-DRM
         .                                                                       .    sans habitude, jamais


Euh c'est mort ou pas. Je sais pas, je ne sais plus, c'est d'ailleurs la dernière chose que je sais, que je sais plus, mais c'est bien Smile Je vais chez mon toubib justement ce soir, qui va peut être évalué comment et si on m'a PT du casque et du coeur, et alors du Q et du I. De fait, pour les pages secrètes.... à voir aussi, selon mon nouveau VQ Smile avec ou sans PQ et le nombre de feuilles que je fais garder ou pas du rouleau Smile.

What ? KS ? for in vivo, ça va dépender de si je me retrouve ou pas dans un tube à essais et lequel et où et comment ? je pense que ça va être un grand ou un petit moment, il m'avait parlé bêtement d'IRM plutôt y'a 6 ans où l'on est revenu y'a 15 jours, donc je saurai demain si je bâtis folie ?  Razz ou si je me fais le cheveu blanc en épi et rose fluo .... en plus faut aussi que je me trouve une robe à fleurs puisque je dois être une fille dans la petite maison mais je la souhaite plutôt "après, ris" que "après, pleures" Smile

Ca va être enfin comme d'habitude d'avant mais en même le début de nouvelles habitudes ? je me demande en fait si niveau épiderme je ne vais pas gratter ou provoquer des allergies à un autre ? avec toutes ces nouvelles étiquettes ? ou pansements que je vais commencer à me faire coller ?

Parce que moi ça va, ça va encore Smile mais bien que toujours sans imposture, ça commençait à suffire que plus personne avec moi ne retrouve la bonne posture Smile alors que ça n'était pas dur. Penses tu que je doive me programmer un gros flip ? montant avant 18h ? que je vais me prendre une poutre ? ça me sonne un peu comme bas instinct et des réponses à venir sur le haut Eins tein, bref un grand instant Thé, je te tiens eau courante plutôt demain ? j'espère en tous les cas pouvoir quand même aller me coucher ce soir assouplie en mode : Verlaine, un suppo et dodo Smile

C'est grave docteur ? parce que depuis qu'on me sort bien plus de soi disant noms de différences, je vois encore  moins de différence. Je dois être tétue ?

vers 18h15 je serais qui sait passée du "tout juste petit rayon de soleil" à l'astre ? et oui qui sait au physique ? (le prof que j'avais avait d'ailleurs passé un de ces cours à nous parler de son passage dans déchiffrer des lettres ....).  Moi à qui parfois on me disait à mauvais titre : tu sais vraiment pas quoi faire pour te faire remarquer..... me v'la bien Smile.....

donc pour l'invitation, j'y reviendrai dès qu'enfin je sais de nouveau qui on invite.... ça s'invente pas...

Après le nom de code "je me barre", je vais avoir un code barres ? je vais pouvoir passer en caisse ? je vais avoir un prix ? une nouvelle valeur ? là on me dirait : "tu te mets la pression" et ça tombe : "je suis la pression" après on ne met sur des instants que ce que l'on veut bien y mettre ou pas Smile

Ma déclaration du 15 mars 2016 (au cas où) : je n'affirme désormais plus rien tant que je ne suis pas allée au bout de la liste de mes infirmités ...., je vais m'acheter du sucre Candy, pour marquer le coup : ça fera Candy'cap Wink) (émoticone : bras qui m'en tombent Wink mais bien assis sur ma chaise Smile)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Fun'n Brain le Mer 16 Mar 2016 - 2:33

mais qu'est ce à dire, que diantre, de qqs poignees de secondes passés de 18:15 nous sommes !
alors ce diagnostic, cette mise à nu t'a t-elle enrichie?!
les soins sont ils apropriés à ce cas si particulier, hmmmm ???! 
.                ou bien comme prescription quotidienne l'aposition des mains est elle plus indiquée ?!
le QI, le QE et le.., bom
            mais, quel est donc ce 3eme element qui apporte tout l'equilibre à cette équation trinitaire parfaite...

maybe se pencher sur le sujet pour l'approfondir Wink
infirmités
     affirmités
            tout est et reste une question de point de vue
Handicap is beautiful !  (Viktoria Modesta) 
     SO TRUE !

code barre poutre pression, 
.                                     fée or not la fée Romone, that is the question
.                                                                                                           fsur le bout de sa langue mon petit coeur qui tangue

Ein Stein ? why not!! but what about Planck ?
f


Dernière édition par Fun'n Brain le Mer 16 Mar 2016 - 2:46, édité 1 fois (Raison : KS: très vieil ouvrage en sanskrit traitant de la voie du Kãma dont 56 feuilles post effeuillage :) // yoga tantrique)

Fun'n Brain
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 46
Localisation : En moi ou en toi,,en nous quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 10:22

Fun'n Brain a écrit:mais qu'est ce à dire, que diantre, de qqs poignees de secondes passés de 18:15 nous sommes !
alors ce diagnostic, cette mise à nu t'a t-elle enrichie?!
les soins sont ils apropriés à ce cas si particulier, hmmmm ???! 
.                ou bien comme prescription quotidienne l'aposition des mains est elle plus indiquée ?!
le QI, le QE et le.., bom
            mais, quel est donc ce 3eme element qui apporte tout l'equilibre à cette équation trinitaire parfaite...

maybe se pencher sur le sujet pour l'approfondir Wink
infirmités
     affirmités
            tout est et reste une question de point de vue
Handicap is beautiful !  (Viktoria Modesta) 
     SO TRUE !

code barre poutre pression, 
.                                     fée or not la fée Romone, that is the question
.                                                                                                           fsur le bout de sa langue mon petit coeur qui tangue

Ein Stein ? why not!! but what about Planck ?
f
Spoiler:


Smile MDR

Excellente image dans "philosophie de MA vie ? de comptoir ?" 




Je n'aurai su hier only chez mon médecin si j'étais la Fée Romone (je pique aussi) parce qu'un jour j'ai pu écouter les Ramones mais de toute façon si j'y suis restée comme une Planck... verte pour en repartir, il m'avait "oubliée" Smile. Mais ce fut drôle, je lui ai déjà parlé il y a un an et il est curieux de fait par rapport au passé, parce qu'au lieu de confirmer "non non c'était pas aujourd'hui il a eu un doute Wink Humain et distrait Smile j'avoue ne pas en avoir à son sujet Smile . Re rendez vous semaine pro ou d'après, sais plus. Alors aucun rapport, je suis repassée chez ma mother au bout de deux ans je crois, on a parlé un peu comptage de marches d'escalier et autres.

De fait je lui poserai la question sur un éventuel package de test de base ? (ça se fait pas genre vente en pharmacie ? si ça vire au bleu ? ou rose ? ça devrait). M'en vais lire sur le rayonnement du "faux cils" du coup Smile Ca va être bien pour un matin, où je crois que j'ai la grippe .... je trouve donc que ça s'articule mais le seul effet que je peux donc faire aujourd'hui c'est l'effet Ralgan. Mais poser des jalons comme ça pour en parler et pour aller faire plutôt arranger, ranger et savoir me fait l'impression d'un puzzle qui s'articule Smile ne va plus me manquer que les données.... mettre un nom commun à tous de tout bord Smile pour de nouveau me banaliser... je suis motivée.. je préfère de loin l'action qui répond plutôt que les "se poser trop longtemps des questions"...

Ca me fait une drôle d'impression. Je vais pouvoir écrire par rapport à des repères et des objectifs et vers des réponses. Je me sens euh déchargée de mes responsabilités ?

Merci de t'en "inquiéter" Smile
Je vais tenter : 
- en mai fais ce qu'il plait, as tu racheter une machine à laver ? 
- non, non je vais me faire tester, faut savoir gérer ses priorités...
- oui mais bon t'es une fille, ta priorité ça devrait être le linge ?
- non, non, on a détecté un souci d'assouplissant, il faut d'abord que j'arrête un souci d'essorage et d'alerte au tambour Smile depuis 6 ans Smile 

Après je peux enfin dire que j'aurai fait 39/45 Smile ça va claquer sur mon CV Smile J'ai croisé une connaissance hier, c'était space, elle me disait : on dirait que le contexte me donne le sentiment de devoir me couper en deux Smile Je lui ai dit : tu ne crois pas si bien dire ou pas Smile Je vais mettre tout ça sur mon fil de PreZ Smile


Transféré sur mon fil, mon comptoir Smile


Dernière édition par Nathalatypique le Mer 16 Mar 2016 - 13:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 13:43

Fun'n Brain a écrit:

Ein Stein ? why not!! but what about Planck ?
f

D'ailleurs la question philosophe du jour est : où as tu plancker ton fil de Présentation ?  cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Iamsosure le Mer 14 Sep 2016 - 13:57

"Dans Ton Cul"


[ltr]« J'ai la force au cul »
Nicki Minaj
« Mon pied je le met où je veux et c'est souvent Dans Ton Cul »
Un internaute plagiant Chuck Norris, cherchant une citation pour l'article "Dans Ton Cul"

Une adulte responsable

Le "Dans Ton Cul" est une expression littéraire française très courante en France perçu comme un art. Elle est majoritairement utilisée afin de casser (voir Brice de Nice) ou de clasher (ne pas voir Cortex) une autre personne afin de lui donner une position d'infériorité. Il est recommandé de ne pas l'employer en présence de personne pouvant nuire à votre existence : les parents, ou alors les adultes responsables.



— Où sont localisés les missiles ?

— Tout près.

— Où ?

— DANS TON CUL !




Sommaire



[afficher]


[modifier]Histoire



Le tout premier « Dans Ton Cul » a eu lieu au temps des Gaulois[1]. Lorsque Obélix demanda à Iskix-Jambix « Wesh Iskix, tu n'aurais pas vu Idéfix ? » Ce à quoi Iskix-jambix répondit « Si »
— Il est où ?
— "Dans ton cul."
Cette réplique resta culte et l'on pu entendre Thierry Gilardix crier « Crucifix Obélix, l'ange s'est envolé » . Tout le village faisait la fête en se remémorant le clash d'Iskix-Jambix, sauf Obélix qui sombra dans la dépression et laissa pousser ses cheveux roux, en signe de protestation, en l'honneur de son idole Mylène Farmer. Iskix-Jambix mourut en rentrant dans sa voiture qui explosa sur le coup, c'était une Ferrarix, elle avait 3 ans et 25 146 km au compteur, tout le village pensait au suicide. Après cela Idéfix alla voir le Colonel Samuel Trautman qui honora ses ancêtres.

Et Roger...

[modifier]Fréquence



Cette expression est majoritairement à utiliser entre amis de longue date car devant un inconnu cela pourrait être gênant pour l'interlocuteur. Il faut savoir bien placer le « Dans Ton Cul » afin de faire rire vos compagnons. Par exemple, si un ami vous demande « Où ai-je malencontreusement posé à l'égard de mon regard ma paire de loupe sur monture me servant également pour remplacer l'absence du port de mes lentilles ? » Dans ce cas-là, vous pouvez placer un délicat « Dans Ton Cul » ou alors vous contentez d'un « Ta gueule. » à l'inverse si Jacques vous dit « Et Roger, où est passé le faux-filet ? » Vous ne pourrez pas rétorquer par un « Dans Ton Cul » car il s'agirait d'un pléonasme précédant une ellipse car si l'on mange le faux-filet, il sera donc dans notre estomac et après la digestion il sera donc Dans... Ces exemples sont à retenir.

[modifier]Alternatives



Hors le « Dans Ton Cul », on retrouve quelques alternatives utilisées dans le même but que cette expression, telle que le fameux « Qui ??? » -« Mon cul » qui procure un rire à l'ensemble de personnes jovial dû au léger effet de la connerie humaine. Un plagiat est né après l'invention du « Dans Ton Cul », celui du « Dans Ton Cul au fond à droite » suivi de près par son collègue « Dans Ton cul au fond à gauche ». On ne sait toujours pas pourquoi l'expression désignant le côté tribord est favorisée par rapport à bâbord, serait-ce un coup des Illuminatis ? ou l'arrivée en masse de fan des hiboux moyen duc ? Nous ne le saurons pas après la pub car nous sommes un service public.

[modifier]Conclusion



Le « Dans Ton Cul » est donc une expression inter-mondialiste à but purement lucratif pouvant être traduit en anglais par « In you fucking ass », en espagnol par « Entro te fion » , en italien « Entro ti culo » en allemand « Ish bin a berliner ». Il peut évidemment être remplacé par une réponse intelligente ce qui n'a pas encore été envisagé jusqu'ici.

[modifier]Voir aussi

[/ltr]

  • DTC (l'expression)
  • Dans ton cul au fond à droite (la rhétorique)
  • Dans ton cul (la mise-en-oeuvre)

[ltr]

[modifier]Notes

[/ltr]

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par krapopithèque le Mer 28 Sep 2016 - 11:51


krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2068
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Iamsosure le Mar 1 Nov 2016 - 19:16

Vocabulaire nietzschéen




[ltr]Friedrich Nietzsche utilise un vocabulaire particulier. Il a créé un certain nombre de concepts philosophiques et a travaillé sur des notions dont la portée s'étend au-delà de ses seules œuvres.[/ltr]







Brouillon de la deuxième Considération Inactuelle




Sommaire







  [masquer] 





  • 1Critique du langage

  • 2Vocabulaire de Nietzsche

  • 3Les métaphores de Zarathoustra

  • 4L'usage des guillemets

  • 5Utilisations spécifiques de certains mots

  • 6Bibliographie

  • 7Notes








Critique du langage[modifier | modifier le code]







Le langage est pour Nietzsche une métaphysique implicite : il en voit l'indice le plus probant dans le fait que les cultures liées par une histoire linguistique possèdent les mêmes problématiques philosophiques. La raison n'est donc pour lui qu'un effet linguistique : les philosophes pensent des mots, non des choses. « Au commencement il y avait cette grande erreur néfaste qui considère la volonté comme quelque chose qui agit, — qui voulait que la volonté soit une faculté... Aujourd’hui nous savons que ce n’est là qu’un vain mot... Beaucoup plus tard, dans un monde mille fois plus éclairé, la sûreté, la certitude subjective dans le maniement des catégories de la raison, vint (avec surprise) à la conscience des philosophes : ils conclurent que ces catégories ne pouvaient pas venir empiriquement, — tout l’empirisme est en contradiction avec elles. D’où viennent-elles donc ? — Et dans l’Inde comme en Grèce on a commis la même erreur : « Il faut que nous ayons demeuré autrefois dans un monde supérieur (au lieu de dire dans un monde bien inférieur, ce qui eût été la vérité !), il faut que nous ayons été divins, car nous avons la raison ! »... En effet, rien n’a eu jusqu’à présent une force de persuasion plus naïve que l’erreur de l’être, comme elle a par exemple été formulée par les Éléates : car elle a pour elle chaque parole, chaque phrase que nous prononçons ! — Les adversaires des Éléates, eux aussi, succombèrent à la séduction de leur conception de l’être : Démocrite, entre autres, lorsqu’il inventa son atome... La « raison » dans le langage : ah ! quelle vieille femme trompeuse ! Je crains bien que nous ne nous débarrassions jamais de Dieu, puisque nous croyons encore à la grammaire... »1
Cette condamnation du langage conduit Nietzsche à deux positions plus ou moins compatibles : le philosophe qui pense les choses et non les mots, doit s'inventer une langue, un vocabulaire qui sera l'expression d'une grammaire philosophique individuelle ; dans le cas contraire, lorsque le philosophe se soumet à la logique du langage ordinaire, il produit une philosophie qui n'est qu'une pensée populaire un peu plus subtile. La seconde thèse de Nietzsche est que l'idiosyncrasie du philosophe qui s'est délivré de la pensée commune n'est pas communicable.
Tel qu'il pratique l'écriture philosophique, Nietzsche inverse la pratique linguistique du philosophe : là où le philosophe emploie un vocabulaire spécifique sous lequel on ne retrouve qu'une pensée populaire (la morale d'une époque, d'un peuple), Nietzsche emploie peu son propre vocabulaire, et s'exprime d'une manière littéraire en apparence accessible, manière qu'il lui arrive de traduire dans ses propres mots.

Vocabulaire de Nietzsche[modifier | modifier le code]







Ceci est une liste non-exhaustive du vocabulaire nietzschéen. Il ne s'agit pas d'expliquer ces mots (pour cela, nous renvoyons aux articles), mais d'en analyser l'usage tout en évoquant de façon synthétique la notion.


  • Apollinien : l'harmonie, la mesure, en opposition et en complémentarité à "Dionysiaque"

  • Arrière-monde : Toute conception idéaliste du réel, songeant qu'il est un monde des idées (Platon) ou une vie future meilleure. Cf. « temps des cerises » ou « lendemains qui chantent », mais aussi progressisme, communisme, anarchisme, supposée main invisibledes marchés libéraux/capitalistes, etc.

  • Décadence : mot repris du français, à Paul Bourget. Bien que ce mot soit fortement associé au xixe siècle, l'usage qu'en fait Nietzsche s'appuie sur la physiologie, la psychiatrie et la psychologie ; aussi l'ensemble des analyses de Nietzsche sur cette notion peuvent-elles être rapprochées, sans s'y réduire, de phénomènes étudiés aujourd'hui sous les noms d'addiction, de dépression(aboulie, ralentissement psychomoteur, etc.), de tension nerveuse, d'hystérie.

  • Dernier homme : Vision de Nietzsche qui voit dans ses contemporains le nihilisme s'installer et l'humanité sombrer dans un lent suicide pour s'être laissé déposséder de la pulsion de vie.

  • Dionysiaque : la force de vie, l'excès, la prodigalité en opposition et en complémentarité à "Apollinien"

  • Éternel Retour : notion ambigüe qui peut signifier plusieurs choses : soit que tout revient inexorablement identique à lui même - au niveau cosmique comme dans les moindres recoins de notre propre existence -, soit que tout revient fondamentalement différent (Cf. Gilles Deleuze), soit qu'il faille, pour évaluer sa propre vie, se demander : "cela même qui fait ma vie, suis-je suis capable de dire "oui" au fait de le revivre un nombre infini de fois ?"

  • Généalogie des valeurs (ou de la morale): au-delà de toute recherche généalogique - comme on pourrait faire l'arbre généalogique de sa famille- , il s'agit de remonter directement à l'origine de la création des valeurs et de comprendre pourquoi elles ont été instaurées, à quelles fins, déceler les peurs qui les ont inspirées et faire le grand tri pour garder celles qui vont dans le sens de notre propre puissance, de notre propre réalisation et afin de nous débarrasser de toutes les autres.

  • Grande santé : on peut avoir le corps malade comme l'est celui de Nietzsche et connaitre la grande santé (de l'esprit -qui lui même est corps, provient du corps-); la grande santé, comme la grande maîtrise, c'est le fait d'être au plus près de soi, de sa propre puissance d'être.

  • Immoralisme: lecture des choses en dehors de la morale, sous l'angle de la volonté de puissance seule, donc des évaluations perspectives et leurs luttes instinctives. Aujourd'hui souvent confondu avec l'amoralisme, l'immoralisme nietzschéen n'est pas une opposition à la morale.

  • Morale d'esclave: L'esclave est celui qui croit à un arrière monde au détriment de ce monde ci, du sensible et du réel, voire celui qui n'a même plus la force de croire. Au fond, l'esclave, c'est celui qui renonce à vivre sa propre vie. Sa morale est de placer sa faiblesse au-dessus de la force des maîtres, de ceux qui affirment leur propre vitalité, et par extension la vie même. Sa morale est, en fait, basée sur l'esprit de vengeance et de ressentiment.

  • Mort de Dieu: il ne s'agit pas de prôner l'athéisme, ni de se réjouir de l'incroyance de ses contemporains, mais de stigmatiser le fait que les valeurs actuelles ne sont plus soutenues par la foi en du divin. Les valeurs qui proviennent de Platon et du Christianisme marchent désormais à vide et produiront les pires horreurs si elles ne sont pas remplacées par d'autres que Nietzsche appelle de ses vœux par la notion de "surhomme".

  • Nihilisme : cette notion est fortement associée à la pensée de Nietzsche. Pourtant, elle apparaît peu dans les textes publiés. Nietzsche a surtout écrit sur le nihilisme dans les fragments de 1887-1888.* Surhomme : le nom apparaît dans Ainsi parlait Zarathoustra. Il est peu employé par Nietzsche, même dans ses carnets. Le nihilisme étant le fait de croire à des idéaux contraires aux forces de vie.

  • Renversement des valeurs: c'est l'opération inverse de l' "inversion des valeurs" opérée par le judéo-christianisme. Sorte de rétablissement des valeurs vitales initiales.

  • Ressentiment: esprit de vengeance contre l'intensification de la vie par ceux que Nietzsche nomme les faibles; c'est-à-dire ceux qui ont inversé les valeurs ou, pire, ceux qui subissent cette inversion des valeurs de vie et qui ont posé sur un piédestal tout ce qui est petit, faible, malade, en déliquescence, les valeurs qui glorifient le dépérissement de la vie: la soumission, la pitié etc.

  • Sens de la terre: le bon sens-même, anti-idéaliste (allemand ou non).

  • Surhomme, SurhumainSurhumanité: le type d'homme qui dira "oui" à la vie et donc au tragique, qui s'affirmera sans se référer à des valeurs créées par d'autres, sans chercher des consolations dans l'irréel, en se débarrassant de toute recherche de vérité.

  • Volonté de puissance: au-delà du "Vouloir-vivre" de Schopenhauer, au-delà aussi du "persévérer en son être" de Spinoza, il s'agit d'une volonté innocente, au-delà du bien et du mal, qui veut augmenter indéfiniment sa puissance.






Les métaphores de Zarathoustra[modifier | modifier le code]








  • Voir Ainsi parlait Zarathoustra






Outre ce vocabulaire dont le contenu conceptuel peut être déterminé par certains de ses textes, Nietzsche utilise abondamment l'allégorieet la métaphore, non seulement dans Ainsi parlait Zarathoustra, qui est une œuvre riche en figures philosophico-poétiques, mais parfois dans quelques autres textes. On peut citer : l'enfant, le lion, le serpent, l'aigle, le soleil, Zarathoustra, le nain.

L'usage des guillemets[modifier | modifier le code]







Nietzsche n'a pas seulement, comme d'autres philosophes avant lui, inventé des mots ou des expressions. Il a utilisé différentes astuces pour empêcher ses lecteurs de ne voir dans ses textes qu'un ensemble de mots au sens devenu évident par la force de l'éducation, de l'habitude ou encore de la hâte. Nietzsche utilise ainsi l'aphorisme afin de stimuler l'intelligence du lecteur, qui se voit forcé de chercher la bonne entrée dans ce labyrinthe de textes. Mais c'est l'usage des guillemets qui concerne le plus le vocabulaire nietzschéen. En effet, il arrive souvent que, dans un même texte, un mot soit utilisé avec et sans guillemets, forçant ainsi à se demander si ces guillemets ne déterminent pas aussi, autant que ce que l'on nomme habituellement vocabulaire, le sens des propos de Nietzsche.

Utilisations spécifiques de certains mots[modifier | modifier le code]







Les exemples d'un usage spécifique de mots communs sont assez nombreux. Dans la phrase :
« Der Wille zur Wahrheit, der uns noch zu manchem Wagnisse verführen wird, jene berühmte Wahrhaftigkeit, von der alle Philosophen bisher mit Ehrerbietung geredet haben [...] »2« La volonté de vérité, qui nous conduira encore vers de nombreuses aventures dangereuses, cette fameuse véracité, dont les philosophes ont parlée jusqu'ici avec vénération [...] »
Nietzsche emploie l'adverbe bisher (Jusqu'ici, jusqu'à présent) pour s'opposer ce qui a été pensé jusqu'ici. Cet emploi est très fréquent dans ses textes et exprime une articulation philosophique importante, puisque Nietzsche souligne ainsi ce qu'il considère comme l'originalité de sa pensée. D'autres adverbes ont aussi un rôle philosophique, comme erst, dans cette phrase :
« Was sich erst beweisen lassen muss, ist wenig werth. »3
L'importance philosophique de cet adverbe est visible si l'on compare plusieurs traductions. Henri Albert traduit ainsi, oubliant l'adverbe :
« Ce qui a besoin d’être démontré pour être cru ne vaut pas grand-chose. »
Jean-Claude Hémery, dans la traduction Gallimard, ne traduit pas non plus cet adverbe :
« Ce qui a besoin d'être prouvé ne vaut pas grand-chose. »
En revanche, il est rétabli dans la traduction de Patrick Wotling, aux éditions Flammarion :
« Ce qui doit d'abord être démontré ne vaut pas grand-chose. »
La dernière phrase n'a pas le même sens que les deux premières. Dans les deux premières phrases, le sens est que Nietzsche nie que, dans tous les cas, ce qui a besoin de démonstration ait une grande valeur. La troisième traduction rétablit le sens du texte allemand, qui est que la démonstration n'est pas ce qui établit en premier la valeur, sans exclure qu'elle puisse avoir une place par la suite.

Bibliographie[modifier | modifier le code]








  • Michel Haar, « La maladie native du langage », in Nietzsche et la métaphysique.

  • Angèle Kremer-Marietti, Nietzsche, la métaphore et les sciences cognitives, in Revue Tunisienne des Études philosophiques, N°28-29, 2001.

  • Angèle Kremer-Marietti,Nietzsche et la rhétorique, L'Harmattan, 2007.

  • Angèle Kremer-Marietti,Nietzsche et les enjeux de la fiction, L'Harmattan,2009.






Notes[modifier | modifier le code]

























[th] [masquer]
v · m
Friedrich Nietzsche[/th][th]Œuvres publiées[/th][th]Œuvres non publiées et posthumes[/th][th]Notions[/th]

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Iamsosure le Mer 2 Nov 2016 - 13:59

Ajoutée le 1 nov. 2016
La liberté, c'est tout le contraire de l'indifférence : c'est faire des choses, être en relation, s'engager. Et plus on est engagé, plus on est libre, plus on a de responsabilités, plus on fait de choses, plus on est grand.e et puissant.e. Pourtant, l'indifférence est parfois nécessaire pour se détacher des choses inessentielles, voire nuisibles aux grands attachements. Plus encore, on peut se détacher de tout, si tout est inessentiel — si tout est illusion...


Plutôt hantée rieur ? ou postérieur ?....

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Iamsosure le Jeu 3 Nov 2016 - 19:36

[size=38]La nostalgie revient lorsque le présent n’est pas à la hauteur du passé.[/size]

26/07/2015BECHIR HOUMAN
On idéalise une époque, des personnes avec qui l’on était. Le simple rappel d’un élément du passé nous replonge dans ce sentiment ô combien humain, des retrouvailles avec des personnes nous ayant connu en sont par exemple un rappel profond.
Aussi, j’ai essayé souvent d’être le moins nostalgique possible ou être plus fort face à elle. Pourtant,  je l’avoue sans aucune honte,  ma douce nostalgie me poursuit inexorablement.
J’ai même longtemps cherché à  la combattre, mais je me suis résigné enfin de compte qu’elle m’a été  indispensable pour me réaliser, grandir et m’adapter et qui sait devenir un jour apte à en supporter d’autres.
Aussi, ma nostalgie est sans doute le sentiment le plus étrange qui me traverse et me traversera, pour autant, s’il faut apprendre à vivre avec, il faut surtout apprendre à l’atténuer sous peine d’une profonde déprime.

La nostalgie n’est pas la tristesse, loin de là. Elle est une intensité de vivre aujourd’hui, mais en maintenant avec le passé un lien indéfectible. Non qu’il fût meilleur. Mais il est le nôtre, simplement. Notre trace à chacun. Nos cicatrices, notre sillon.
« La nostalgie, c’est la conscience du temps passé ». Ce qu’on ne peut pas dire de la mélancolie au temps présent. Se souvenir pour avoir conscience d’exister.
Le temps ne change pas, mais nous seulement. Les photos restent, et nous figés à les regarder défilés, après les avoir prises. Pourtant, qui peut prétendre que c’était vraiment mieux avant ? « Moi » était simplement différent.

La nostalgie doit être à la fois un élan pour avancer et une motivation pour apprendre à se remettre en question et grandir.
Ce sentiment pourrait-il être là l’occasion d’apprendre à s’accepter comme l’on est et d’arriver à faire de son passé une force ?
Peut-être, à condition de ne pas cultiver ce sentiment pendant trop longtemps…Wink
 Voici une très émouvante autobiographie de Simone Signoret sur le même thème :
 « Je ne peux pas jurer que j’ai été d’une sincérité totale en affirmant que je n’ai pas de nostalgie.  J’ai peut-être la nostalgie de la mémoire non partagée… »
La nostalgie n’est plus ce quelle était – Simone Signoret


https://batinote.wordpress.com/2015/07/26/la-nostalgie/

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de comptoir de la vie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum