Un Zèbre (?) à poil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Zèbre (?) à poil

Message par Vim le Mer 5 Aoû 2015 - 14:50

C'est pas souvent que je tremble en postant un premier message sur un forum, que je bute sur mes mots. Pardonnez-moi, j'ai un peu l'impression de me trouver dans un blizzard et de décider soudainement que sans vêtements, ce serait vachement plus sympa. Toujours est-il que me voilà, Vim de mon état. Je vous préviens, j'ai tendance à me disperser.

  Il y a plus d'un an, mon meilleur ami, lui-même diagnostiqué étant enfant, a évoqué la possibilité que mes souffrances puissent venir d'une surdouance, sans que j'y prête plus d'attention que ça. Devant le probable cynisme de ma réponse, il n'avait pas eu le temps de développer le terme et ses subtilités. Ce n'est qu'il y a trois semaines, après un burn-out qui m'a fait arrêter mes études, que je suis tombée sur un article relatant de la vie d'un adulte se découvrant surdoué à 25 ans. Un bon gros choc pour moi, tant j'aurais pu écrire chacune de ces lignes, qui ne m'offrent cependant pas la légitimité que je recherche ; elles proviennent de Kombini, source assez peu fiable à mes yeux.

  Je contacte mon meilleur ami, lui déballe à peu près tout (tout en gardant mon habituelle réserve -si, si, je vous jure, je suis pas bavarde, en vrai). Il me propose de passer le week-end avec sa mère et son frère, eux aussi surdoués. Entre le voyage et le canoë, nous discutons énormément tous ensemble, je me sens surexcitée de pouvoir partager enfin mes émotions telles que je les ressens, je passe mon temps à décortiquer les livres et les interviews que je trouve et à les comparer à ma vie, en bref, je me perds dans la tentative de valider un auto-diagnostic. Et en parallèle, la peur de me surestimer -bien que ce ne soit pas une question de supériorité, mais de différence ; je le sais, pas forcément les autres-, de me tromper me ronge, mais aussi celle d'avoir raison et d'être officiellement condamnée à être seule pour toujours -j'aime bien le drama. (J'ai également perdu plusieurs jours à chercher les signes "révélateurs" dans mon entourage, famille comme amis, et je les ai trouvés si souvent que dans mon esprit, cela confirme que je ne suis pas un zèbre, pas plus intelligente que la moyenne, vraiment juste tristement tordue et capricieuse.)

  Le lendemain de mon retour, j'explique ma théorie à mes parents (qui le prennent très mal au début, puis s'adoucissent quand je leur fait parvenir les articles que j'ai lu), prends rendez-vous avec une psy (qui a un peu la même réaction que mes parents ; bien qu'elle connaisse la surdouance, travaillant elle-même avec des zébrillons, je suis la première "adulte" (j'ai 20 ans) à venir la consulter à ce motif. Je dois la revoir en septembre. C'est seulement cette semaine, en rencontrant une fille avec qui je partage énormément de traits, que je me suis rendue compte que j'avais besoin d'appartenir à un groupe et que, eh, Internet est là. Je crois que jusqu'ici, je me censurais parce que je n'étais pas sûre. Mais j'ai aussi besoin de contacts en qui j'ai confiance pour me diriger vers quelqu'un qui pourrait m'apporter une réponse, bien que ce ne soit sûrement pas la seule.

  Je ne vous raconterais pas en détail ma vie, elle présente les mêmes bornes que la plupart des vôtres ; abus, solitude dans tous les groupes que j'ai pu fréquenter (et ils sont nombreux), maltraitances (de ma part, physique, de celle des autres, plus souvent mentale à partir de mes dix ans environ), confiance en soi dans le négatif, en les autres idem (et pourtant, je n'arrive pas à me passer d'eux), poussées de violence que je réprime depuis que je suis enfant, parcours scolaire brillant au primaire, dégradé au collège, complètement abandonné au lycée (j'ai eu de la chance d'aller dans une école qui ne demandait que le bac et non le dossier), volonté de mourir depuis mes dix ans (réprimée elle aussi, connaissant la douleur que cela pourrait provoquer chez mes proches), tentative de flinguer mon cerveau avec diverses illégalités depuis quatre ans parce que je ne supporte plus de penser, relations passionnelles tant en amour qu'en amitié (suis-je la seule au coeur d'artichaut depuis la plus tendre enfance ?), mais qui se brisent en général au bout d'un an ou deux.

  En bref, tout ce petit cocktail donne un cynisme pesant, une souffrance narcissique, de la remise en question constante, une peine au fond du coeur plutôt perpétuelle, des doutes étouffants pour mes relations amoureuses (décortiquer toutes les paroles et tous les gestes, c'est vraiment pas cool), mais aussi un perfectionnisme à la limite de la névrose (alors que je suis totalement bordélique), un amour et une loyauté à toute épreuve (sauf à celle de la déception), une mémoire photographique, une curiosité insatiable et des tas d'autres trucs cools, faut pas croire. Mais globalement, je suis moyen optimiste dans la vie.

Heeeh, je vous l'avais dit, je me disperse facilement. Tout ça pour dire ; je suis contente de vous avoir trouvés, je me reconnais dans beaucoup de posts que j'ai pu lire (pas encore la totalité du forum, puisque j'en ai mangé que quelques-uns avant de sauter à la présentation -je crois que j'ai un peu besoin de communiquer), j'ai extrêmement peur de me planter, mais vous avez l'air gentils, alors je prends le risque. (Ah, et si quelqu'un connaît un (une, de préférence, en fait, mais c'est un détail) spécialiste capable de faire passer les tests nécessaires sur Rouen, je suis preneuse !)

Bonjour !

Vim
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 2
Date d'inscription : 05/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zèbre (?) à poil

Message par Invité le Mer 5 Aoû 2015 - 15:07

Je n'ai pas tout lu, mais je te prête mon k way en te souhaitant la bienvenue, tu vas attraper froid et refiler ton rhume à tout le monde Smile

Bienvenue. 

(tu me rendras mon paquet de mouchoirs dès que tu auras communiquer quelques temps ici, enfin si tu t'en souviens, 

on passe rapidement à autre chose que l'état de sa présentation ici Smile )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zèbre (?) à poil

Message par Ardel le Mer 5 Aoû 2015 - 15:28

Bienvenue, Vim ! cheers

Une présentation "classique" ici, effectivement, mais chouettement écrite, merci ! Nous sommes en effet plutôt gentils (enfin, je crois) et toujours ravis de lire de nouveaux arrivants.

Pour une adresse de psy, tu auras peut-être déjà remarqué la section http://www.zebrascrossing.net/f58-les-psys-les-adresses-de-psys

Bonnes lectures, bonnes écritures Smile

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3840
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zèbre (?) à poil

Message par Vegae le Mer 5 Aoû 2015 - 15:51

grrr je m'étais fait ch*** à bien rédiger un truc et rien ne fut publié !
Alors pour résumer, je disais simplement que le plus difficile et d'accepter son propre fonctionnement et créer des relations simples avec des semblables... les tests de QI représentent une sorte de laisser-passer pour faire partie du clan, mais au fond c'est assez contradictoire que de devoir encore prouver aux siens qu'on est des leurs pour pouvoir être accepté.
Te prends pas trop la tête. Fais des tests si tu en as besoin, mais je te conseille de garder l'initiative pour toi, autant que possible. Ton entourage peut ne pas comprendre et donc te décourager, voir te blesser par leurs réactions.

Vegae
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 05/08/2015
Age : 29
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zèbre (?) à poil

Message par Vim le Mer 5 Aoû 2015 - 16:32

Nath => hahah merci, je tâcherai d'en faire bon usage ! (je te pardonne, j'ai dû mettre deux bonnes heures à tout écrire, je ne saurai infliger la même peine à autrui :p )

Ardel => merci beaucoup de ton accueil ! Non, j'avais pas vu, dans ma hâte de communiquer (bon, j'avais un train à attraper, aussi), mais ça risque fort d'être utile, vraiment !

Vegae => oui, c'est un peu mon ressenti sur la chose (le côté contradiction), mais c'est majoritairement pour être "validée" aux yeux de mes parents, qu'ils puissent en parler à mes frères en ayant la sensation que ce soit légitime et non le classique "mon enfant est meilleur que tout le monde", etc. Cela dit, j'en ai certainement besoin aussi, j'oscille entre certitude absolue et doute cinglant à ce sujet, c'est assez pénible. Je pense aussi qu'être fixée sur le sujet aidera à me détacher de mon égocentrisme qui m'énerve tant, et tout accumulé, ça me semble assez nécessaire. Et aussi pour être sûre que je suis pas juste en train de me monter la tête, tout ça..! Tu as bien cerné la situation, en tout cas, merci pour tes conseils !

Vim
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 2
Date d'inscription : 05/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zèbre (?) à poil

Message par Invité le Mer 5 Aoû 2015 - 19:20

Vim a écrit:C'est pas souvent que je tremble en postant un premier message sur un forum, que je bute sur mes mots.

En fait j'avais bloqué pour te dire à ces mots là et le fait qu'il n'y avait pas de réponse à ton post. Maintenant que j'ai eu ton "ah ah" et que tu as eu d'autres infos par d'autres que je ne saurai donner et ne m'y sentirais autorisée à le faire, j'ai tout lu Smile

(je n'ai mis que 4 ans de lecture ici avant d'y écrire une présentation qui ne présentait rien du tout et des personnes de même ici m'ont rapidement fait changer d'état qui m'ont permis ensuite, le choc encaissé de l'arrivée ici, de me raconter ensuite.)

tu veux aussi une torche pour le blizzard où il s'est déjà un peu plus dissipé ? 

de plus sans contredire Ardel, c'était la première présentation à poil pour moi dont j'ouvrai le fil et je m'étais attendue à un propos sur les poils du zèbre. qui finalement n'avait même pas un duvet. donc hop k way





 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zèbre (?) à poil

Message par ShineFlower le Sam 8 Aoû 2015 - 17:36

Bienvenue Vim dans la savane Zèbre

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zèbre (?) à poil

Message par Fab. Fabrice le Sam 8 Aoû 2015 - 18:25

Pas mieux Very Happy

Fab. Fabrice
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 47
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zèbre (?) à poil

Message par COQUELICOT3 le Sam 8 Aoû 2015 - 19:32

Bonjour Vim,

bienvenu Very Happy

COQUELICOT3
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 06/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zèbre (?) à poil

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum