°L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par r'Eve le Jeu 30 Avr 2015 - 16:18

Bientôt dans les salles .... "Super nounouuuuuuuuuuuuuuurs !" Very Happy

Jour tous Tchao

PS : je confirme, Bouba c'est le nourson de mon enfance, the best mieux I love you

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Vincenz' le Jeu 30 Avr 2015 - 19:53

Super nounours je suis pas prêt de l'être, faut voir les courbatures après si peu d'efforts... et puis bon, rien que lever 4kg dix fois d'affilés avec un bras je galère alors je suis pas prêt d'être monsieur muscle o_o

M'enfin, avec mes 40kg à perdre, c'est déjà un pas de fait...

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4490
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par r'Eve le Jeu 30 Avr 2015 - 20:07

Le plus dur c'est de commencer et après d'être motivé
T'as les deux
Tu peux être fier Wink
Moi aussi j'ai les deux mais en rêve
Yep, depuis un ti moment je rêve que j'me suis remise au sport What a Face mdrrr
Les courbatures c'est bon, ca prouve que t'as encore du muscle Wink
Tu verras, tu finiras par les apprécier. Si si

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Vincenz' le Jeu 30 Avr 2015 - 20:32

Je suis pas convaincu, certes, je suis (un peu) maso mais assez pour ça ^^ Après pour l'avoir vécu (dans un autre domaine), je sais ce que ça fait de voir une tâche impossible un jour et d'y arriver, des mois après, et je comprend que des gens soient accros à ça... mais bon, d'ici à ce que ça m'arrive avec le sport, j'ai quelques années devant moi *-*

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4490
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par L'ange le Ven 1 Mai 2015 - 2:23

Repense à certaines paroles que tu m'as dites mec, par rapport à tout ça et à la motivation, et dis toi maintenant que perso, j'arrive pas du tout à m'y mettre...

Je crache mes poumons, je le sens. Je sais très bien ce qui se passe dans mon corps en ce moment, avec la clope, le manque de nourriture, le stresse, les cafés à outrance, et pourtant... Je suis incapable d'y faire quoi que ce soit.

Alors franchement, franchir le pas, c'est déjà un exploit en soit. Tu peux en être fier. ^^

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Invité le Ven 1 Mai 2015 - 2:41

Vincenz' a écrit:y à un petit aspect samo/maso
le sport (c'est comme pour tout), il faut le pratiquer avec modération (sinon ça laisse des sado-traces)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par L'ange le Ven 1 Mai 2015 - 2:45

Je ressens le besoin de m'exprimer, de mettre noir sur blanc quelques paroles...
Je vais les mettre ici, sous spoiler. Ne vous sentez pas obligé de le lire.


Spoiler:




Dernière édition par L'ange le Ven 1 Mai 2015 - 12:58, édité 1 fois

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par r'Eve le Ven 1 Mai 2015 - 2:46

L'Ange t'es comme moi !
Vive le triatlon Very Happy télé - canapé - frigo ^^
Sauf que tu devrais aller plus souvent au frigo d'après c'que je lis What a Face (et moi ... moins souivent :s )

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par r'Eve le Ven 1 Mai 2015 - 2:48

Tssss j'ai pas encore lu ton spoil que je sais déjà :s
Tu crois vraiment que j'avais pas deviné ton état ?

Edit
Ayé j'ai lu
Comment ca "les gens qui se sont OBLIGES à t'aimer" ?
S'il y a bien une chose que l'on ne peut forcer c'est l'amour
Alors hein ... Pouet pouet !

Tu sais quoi ?
Toi et Heavev vous devez vous voir
Et vite !
Pour votre bien à tous les deux Smile


Dernière édition par r'Eve le Ven 1 Mai 2015 - 2:54, édité 1 fois

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par L'ange le Ven 1 Mai 2015 - 2:52

J'pensais pas que quelqu'un passerait sur mon fil à cette heure-ci à vrai dire. ^^'

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par r'Eve le Ven 1 Mai 2015 - 2:56

Depuis le temps, tu devrais savoir que je suis TOUJOURS au mauvais endroit au mauvais moment Wink
C'est ma marque de fabrique ^^

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par L'ange le Ven 1 Mai 2015 - 3:08

Wink

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Vincenz' le Ven 1 Mai 2015 - 4:31

ddistance a écrit:
Vincenz' a écrit:y à un petit aspect samo/maso
le sport (c'est comme pour tout), il faut le pratiquer avec modération (sinon ça laisse des sado-traces)

Faudrait vraiment que je me relise je crois... m'enfin tout le monde à compris ce que je voulais dire, c'est déjà ça *-*

L'ange a écrit:Repense à certaines paroles que tu m'as dites mec, par rapport à tout ça et à la motivation, et dis toi maintenant que perso, j'arrive pas du tout à m'y mettre...

Je crache mes poumons, je le sens. Je sais très bien ce qui se passe dans mon corps en ce moment, avec la clope, le manque de nourriture, le stresse, les cafés à outrance, et pourtant... Je suis incapable d'y faire quoi que ce soit.

Alors franchement, franchir le pas, c'est déjà un exploit en soit. Tu peux en être fier. ^^

Parce que tu crois que je sais pas ce qui se passe dans mon corps ? Les douleurs dans la poitrine, les crampes, je suis a moitié sourd d'une oreille et j'arrête pas d'avoir mal aux yeux, t'es pas le seul à avoir une santé en perdition tu sais, et si je voulais vraiment que ça change, tu crois vraiment que c'est des haltères que je ferai ? J'améliorerai ma santé beaucoup plus rapidement en changeant d'alimentation, ou en perdant du poids, mais non, moi, je me muscle les bras, parce que j'ai pas le choix. M'enfin, c'est long à expliquer et je voulais en profiter pour répondre à ton spoiler alors... en spoiler :

Spoiler:
C'est pas ma volonté qui me fait avancer tu sais, c'est la sienne.

Si mon meilleur ami est très particulier pour moi c'est pas pour rien, j'étais dans une période très sombre tu sais, depuis l'attentat en janvier toutes mes journées étaient identiques : me lever, me poser sur le canapé, attendre la nuit, aller dormir... et je crois qu'il l'a senti. Tu ne pourrai pas me forcer à me lever, personne ne le pourrai, si Obama venait m'offrir les USA contre une heure de vélo d'apart je dirai non, parce que j'ai pas envi de faire du vélo et que l'univers entier n'est pas assez intéressant pour changer ça, sauf que ce mec la, qui en apparence est pas incroyable, il m'a parlé une fois, peut être sans faire gaffe, peut être même sans le vouloir, il a trouvé les mots, et voila, en une conversation, je me suis relancé dans mes projets créatifs, j'ai qu'une envie c'est de bouffer du tuto sur Unity pour me mettre à la programmation et d'autres tutos de dessins ou de composition de musique, j'avais aucune envie pour les cinquante prochaine années, c'était déjà fini à mes yeux, plus rien à sauver, juste attendre la mort et prier pour qu'il y ai un second loop, de toute façon je n'arrive à rien... Il a levé le petit doigt résultat cet été je veux écrire une nouvelle, tout simplement parce qu'il a dit "aller cet été on se met à ça ?" et j'avais pas besoin de plus. Ce mec m'a rencontré j'étais maniaco-dépressif, asocial au possible, suicidaire, très lunatique... je vais vachement bien aujourd'hui, par rapport à cette époque la, et ça, c'est grâce à lui, franchement, tous les psys du monde ne valent pas une heure à lui parler.

Il s'est payé une haltère et s'est mis au sport, d'un seul coup, donc il m'a mis au défi de m'y mettre aussi en partant du principe que si lui peut le faire alors moi je peux aussi (négligeant ainsi au passage la différence de physique et de santé), alors je m'y suis mis, parce qu'il le souhaite, et parce qu'il a trop fait pour moi pour que mon caractère ou quoi que ce soit d'autre se mette en opposition. C'est pareil pour tout, les idées de vidéos que je t'ai envoyé par MP, j'étais sûr de jamais les faire, j'y pensais plus c'était mort, et de toute façon, je les trouvais nul, il est arrivé il a dit "hey j'ai eu des idées de vidéos" et voila, pas besoin de plus, j'ai envi de m'y remettre, j'ai envi de bûcher sur toutes les idées que j'ai eu, tout pousser, tout travailler dans les moindres détails parce que je suis pas du tout satisfait de l'état actuel de tout ça. Je suis un poids mort au milieu de l'océan et lui c'est un trimaran qui passe à une vitesse folle et m'emporte dans sa vague.

Donc non, franchement, la motivation, la volonté... ça n'a pas changé. J'en ai pas, j'ai pas l'énergie de manger un plat de patte si je les trouve pas bonnes même si j'ai mal à la tête à cause de la faim, j'ai pas l'énergie de continuer à bosser si j'ai mal quelque part... j'ai pas changé tu sais, j'ai juste retrouvé celui qui me faisait avancer. Le hasard du destin a mis sur ma route sans doute le seul être humain capable de me transformer.

Ton texte, j'aurai pu l'écrire, y à deux semaines. Plus aujourd'hui. Mon étoile a recommencé à briller et dans la noirceur de ma vie j'ai enfin un chemin à suivre sans peur de m'effondrer ou plutôt en sachant que je vais m'effondrer mais que l'on ne me laissera pas au sol bien longtemps. Si je perd ma motivation pour le sport il sera la à m'engueuler parce que j'ose arrêter alors qu'on s'était dit qu'on le ferai ensemble, il trouvera les mots et me remotivera.

Pour te dire, j'ai repris le travail sur mon "univers" principal. Des heures et des heures de recherches, un topic sur zebra pour avoir des idées... j'ai quasiment tout perdu dans un formatage, il y à longtemps, je l'ai appris hier dans la nuit. Le Vincent d'il y à deux semaines aurait sombré en apprenant ça, tu ne peux pas imaginer le temps que j'y ai passé... le Vincent d'il y à une semaine aurait été triste... le Vincent d'hier était dégoûté... mais pas que, quel curieux coup du destin quand on y pense, cette recherche faite par un être que je ne voudrai plus être, envolée !? Seul reste ma mémoire et donc, logiquement, une sorte de nouvelle version, une mise à jour, un nouveau point de vue sur le travail d'un autre... j'arrivais pas à être triste, ce qui ironiquement m'attristait beaucoup, et j'ai trouvé pourquoi en écrivant ce message. Ce sentiment en fond, venu d'un autre âge, d'un lointain passé, trop oublié pour être nommé... je crois bien que c'était de l'excitation, cette même sensation que j'avais ressenti lorsque j'étais arrivé au brevet les mains dans les poches sans rien si ce n'est la puissance de mon cerveau, ni révision ni connaissance à cause de mes absences, de la logique pur et dur, et que dans mon esprit d'adolescent déprimé je me trouvais face à un mur immense que je pouvais monter à la seule force de mes mains, juste parce que je suis Moi. Les idées sont revenues, certaines... je ne suis pas sûr de les apprécier, des problèmes que je n'avais pas vu sont apparus, mais d'autres me plaisent beaucoup, ma création me plait, les détails que je voulais retrouver, je les avait mis sur un pastebin (quelle idée de génie au passage...), il ne me reste plus qu'à tout refaire de A à Z, et tu sais quoi ? J'adore cette idée.

Ce qui me fait me dire un truc.

Entre toi et moi, ce n'est pas moi le plus expérimenté, et je ne sais pas si ma phase actuelle est positive ou auto-destructrice, donc peut être que mon conseil est très mauvais... et je ne suis même pas sûr que ce soit un bon conseil pour toi mais... tu es trop vieux l'ange, comme moi il y à deux semaines. Tes anciennes blessures et souffrance, tes anciens espoirs... tout ça... je suis enchainé au passé, je ne sais pas si c'est ton cas... mais de toute façon, ce n'est pas comme ça qu'il faut réagir, si tu réussit demain alors on s'en fichera que tu ai échoué des milliers de fois, ce qui compte c'est la finalité, si ça marche pas il faut tourner autour du problème, ou le contourner, trouver d'autres moyens, d'autres chemins, ne pas penser en adulte déjà en place et blasé mais en enfants dont le passé peut être négligé, en tout cas, c'est ce que je crois ce soir, peut être que c'est mon côté lunatique, j'étais dans une période sombre, peut être est-ce une période euphorique, mais je n'en ai pas l'impression, je ne suis pas heureux, je ne suis pas fier de moi, je ne me vois pas comme un dieu enfin, pas tant que ça, en bref je ne réagit pas comme je le fais toujours en période euphorique. Peut être est-ce un pas de plus sur le chemin de mon existence, peut être que je vais m'effondrer et peut être que je vais m'élever, qui sais.

Si j'ai appris quelque chose sur moi ces vingt dernières années, c'est que je fonctionne de manière brutale, si ça doit aller mieux, ça ira mieux brutalement, peut être que les haltères vont me motiver pour le vélo qui va me motiver pour faire des abdos qui vont me motiver pour faire des pompes qui vont me motiver pour faire je-ne-sais-quoi qui vont me motiver à me lancer dans un projet créatif qui va me motiver pour voir un psy qui va me motiver pour changer d'alimentation et dans un an je verrai ce message en me disant "ah ouais à cette époque je faisais 1m93 pour 140kg, putain que ça paraît loin", ou peut être que je vais m'effondrer, mais ça, j'en sais rien, alors autant essayer, on sais jamais, peut être que ça marchera ? C'est un changement suffisamment limité, et suffisamment justifié pour que mon système de défense anti-changement ne se déclenche pas !

Pour parler de ton spoiler... je t'interdis de te suicider. Pour cette question la, baisser les bras est interdis.

Tu n'as pas réussi tes objectifs, donc bas toi, bas moi, t'as des idées sur youtube soit fait gaffe parce que si dans un an j'ai réglé mes problèmes t'aura un concurrent façon rouleau-compresseur et j'ai pas envi d'être le seul de nous deux parmi les grands, t'étais un super joueur de FPS, soit je deviendrai le meilleur joueur de manic que l'humanité ai jamais connu et j'humilierai les asiatiques sur leur propre territoire, simplement parce que je suis moi et je l'ai décidé alors l'univers se courbera selon ma volonté s'il le faut, ce jour la j'aurai besoin de toi. Pas de toi qui dit qu'on s'oblige à t'aimer, non, toi le mec qui me ressemble mais à pas prit le même chemin, le mec qui me formera aux FPS et fera de moi le meilleur parce que c'est ça que je veux et que je regarderai, comme je le fais aujourd'hui, comme un grand-frère. Avoir des rêves réalisables, c'est bon pour les faibles d'esprits l'ange, et je t'interdis d'échouer ou de baisser les bras, parce qu'à mes yeux celui qui va le mieux de nous deux c'est toi et j'ai aucune envie de te battre à ce jeu la alors si moi avec mon système de défense psychologique, mon caractère de merde, mes quinze ans à bouffer n'importe quoi et à ne pas faire la moindre activité physique je peux m'en sortir simplement en ayant un mec qui est la pour me mettre des claques d'une manière qui fonctionne pour moi, c'est que toi aussi tu peux. Trouve toi cette étoile, si t'en trouve pas j'essaierai d'être la à être chiant, et je vais te mettre des claques. T'as de la chance, je suis pas en état d'être la pour quiconque, alors profite et prend de l'avance. Des amis j'en ai pas beaucoup alors il est hors de question que je te regarde te détruire en restant passif. Si je peux aller mieux, alors toi qui est bien supérieur à ce que je serai dans vingt ans, tu peux le faire.

Nous on crois en toi, si ça va pas on est la pour t'aider ou te soutenir, t'as besoin de parler parle on t'écoute, t'as envi de voir des gens qui déconnent bien on déconnera. Je peux pas être la IRL, tant pis, je serai la via internet si je peux. Tu peux t'en sortir, alors sort tes dents et bouffent tout ceux qui disent le contraire. N'oubli pas que pour être un héros, il suffit de deux choses : des rêves, et l'honneur des soldats.

Une heure et demi à écrire ce message, il est 4h30, je suis crevé, j'ai mal aux bras à cause du jardinage d'hier et des haltères de ce soir, c'est pas grave, ça m'a fait un bien fou. Même si c'est pas très français... merci d'exister l'ange.

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4490
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Heaven le Ven 1 Mai 2015 - 7:07

r'Eve a écrit:
Tu sais quoi ?
Toi et Heavev vous devez vous voir
Et vite !
Pour votre bien à tous les deux Smile
Pour notre bien a tout les deux? explique ?
sinon j'ai prévu de lui botter l’arrière train irl fin mai ( j'peux po avant )

Et vince tu me laisse baba. Tu as raison et tu forces le respect ça fait plaisir de te voir combatif, avec un ( des buts) moi j'ai confiance en vous vous savez, vous ne vous sentez pas capable mais vous êtes si parfaitement imparfait et bon ( dans plusieurs sens d'ailleurs )
Les amis j'vous aimes, et Eve a raison on ne force pas l'amour. Tu peux croire que je me force l'ange mais tu me donnes du courage quand je n'en ai plus, si tu peux croire en moi quand je suis au plus bas pourquoi ne pas comprendre que nous croyons en toi aussi ? Tu ne peux pas nous voir comme nous te voyons et tu ne te rend donc pas compte a quelle point tu vaut le coup. Tu nous est précieux comme l'est Eve comme l'est Vince.
L’amitié c'est connaitre tout les défauts de quelqu'un et l'aimer quand même <3

Heaven
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 26
Localisation : 69

http://www.alittlemarket.com/boutique/aelfea-2044705.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par r'Eve le Ven 1 Mai 2015 - 12:06

Que j'explique ? Mais t'as déjà donné l'explication ^^

tu me donnes du courage quand je n'en ai plus

J'ajouterais : et réciproquement Smile

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Vincenz' le Ven 1 Mai 2015 - 15:28

Heaven a écrit:Tu nous est précieux comme l'est Eve comme l'est Vince.

Sur ce point la, je crois qu'on ressemble beaucoup l'ange et moi... dans le fait que j'ai énormément de mal à l'accepter ^^ Je ne sais pas comment les gens font pour ne pas se poser de question sur l'amitié...

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4490
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Heaven le Ven 1 Mai 2015 - 19:28

Il y a des gens qui s'en posent d'autre non. On est comme ça Eve et moi ( je parle en ton nom aussi jumelle la meuf sans gene xD mais je pense que tu seras d'accord avec moi  )  ya des gens qui percutent nos vies et qui les illuminent, donc nous on fait tout pour que ses personnes restent lumineuses, car petite lumières par petites lumières on finiras par avoir un grand soleil Very Happy

Je pense aussi que j'aime mes amis sans limite car réellement ce sont des gens qui t'aiment avec tes défauts autant que tes qualités et c'est génial d'avoir ce recul sur l'autre, se dire il ( ou elle ) n'est pas parfait(e) mais moi non plus et alors? C'est une personne qui compte. Une fois que tu comprend qu'il ne faut pas faire aux autre ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse ( et inversement qu'il est mieux de traiter chaque humain comme tu aimerai être traité par les autres) tu te rend compte que c'est normal d’être comme ça

Heaven
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 26
Localisation : 69

http://www.alittlemarket.com/boutique/aelfea-2044705.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par r'Eve le Ven 1 Mai 2015 - 20:18

Pas mieux Wink

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Heaven le Sam 2 Mai 2015 - 22:03

we have win Smile

Heaven
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 26
Localisation : 69

http://www.alittlemarket.com/boutique/aelfea-2044705.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par L'ange le Dim 3 Mai 2015 - 2:14

Vincenz' a écrit:
Spoiler:
C'est pas ma volonté qui me fait avancer tu sais, c'est la sienne.

Si mon meilleur ami est très particulier pour moi c'est pas pour rien, j'étais dans une période très sombre tu sais, depuis l'attentat en janvier toutes mes journées étaient identiques : me lever, me poser sur le canapé, attendre la nuit, aller dormir... et je crois qu'il l'a senti. Tu ne pourrai pas me forcer à me lever, personne ne le pourrai, si Obama venait m'offrir les USA contre une heure de vélo d'apart je dirai non, parce que j'ai pas envi de faire du vélo et que l'univers entier n'est pas assez intéressant pour changer ça, sauf que ce mec la, qui en apparence est pas incroyable, il m'a parlé une fois, peut être sans faire gaffe, peut être même sans le vouloir, il a trouvé les mots, et voila, en une conversation, je me suis relancé dans mes projets créatifs, j'ai qu'une envie c'est de bouffer du tuto sur Unity pour me mettre à la programmation et d'autres tutos de dessins ou de composition de musique, j'avais aucune envie pour les cinquante prochaine années, c'était déjà fini à mes yeux, plus rien à sauver, juste attendre la mort et prier pour qu'il y ai un second loop, de toute façon je n'arrive à rien... Il a levé le petit doigt résultat cet été je veux écrire une nouvelle, tout simplement parce qu'il a dit "aller cet été on se met à ça ?" et j'avais pas besoin de plus. Ce mec m'a rencontré j'étais maniaco-dépressif, asocial au possible, suicidaire, très lunatique... je vais vachement bien aujourd'hui, par rapport à cette époque la, et ça, c'est grâce à lui, franchement, tous les psys du monde ne valent pas une heure à lui parler.

Il s'est payé une haltère et s'est mis au sport, d'un seul coup, donc il m'a mis au défi de m'y mettre aussi en partant du principe que si lui peut le faire alors moi je peux aussi (négligeant ainsi au passage la différence de physique et de santé), alors je m'y suis mis, parce qu'il le souhaite, et parce qu'il a trop fait pour moi pour que mon caractère ou quoi que ce soit d'autre se mette en opposition. C'est pareil pour tout, les idées de vidéos que je t'ai envoyé par MP, j'étais sûr de jamais les faire, j'y pensais plus c'était mort, et de toute façon, je les trouvais nul, il est arrivé il a dit "hey j'ai eu des idées de vidéos" et voila, pas besoin de plus, j'ai envi de m'y remettre, j'ai envi de bûcher sur toutes les idées que j'ai eu, tout pousser, tout travailler dans les moindres détails parce que je suis pas du tout satisfait de l'état actuel de tout ça. Je suis un poids mort au milieu de l'océan et lui c'est un trimaran qui passe à une vitesse folle et m'emporte dans sa vague.

Donc non, franchement, la motivation, la volonté... ça n'a pas changé. J'en ai pas, j'ai pas l'énergie de manger un plat de patte si je les trouve pas bonnes même si j'ai mal à la tête à cause de la faim, j'ai pas l'énergie de continuer à bosser si j'ai mal quelque part... j'ai pas changé tu sais, j'ai juste retrouvé celui qui me faisait avancer. Le hasard du destin a mis sur ma route sans doute le seul être humain capable de me transformer.

Ton texte, j'aurai pu l'écrire, y à deux semaines. Plus aujourd'hui. Mon étoile a recommencé à briller et dans la noirceur de ma vie j'ai enfin un chemin à suivre sans peur de m'effondrer ou plutôt en sachant que je vais m'effondrer mais que l'on ne me laissera pas au sol bien longtemps. Si je perd ma motivation pour le sport il sera la à m'engueuler parce que j'ose arrêter alors qu'on s'était dit qu'on le ferai ensemble, il trouvera les mots et me remotivera.

Pour te dire, j'ai repris le travail sur mon "univers" principal. Des heures et des heures de recherches, un topic sur zebra pour avoir des idées... j'ai quasiment tout perdu dans un formatage, il y à longtemps, je l'ai appris hier dans la nuit. Le Vincent d'il y à deux semaines aurait sombré en apprenant ça, tu ne peux pas imaginer le temps que j'y ai passé... le Vincent d'il y à une semaine aurait été triste... le Vincent d'hier était dégoûté... mais pas que, quel curieux coup du destin quand on y pense, cette recherche faite par un être que je ne voudrai plus être, envolée !? Seul reste ma mémoire et donc, logiquement, une sorte de nouvelle version, une mise à jour, un nouveau point de vue sur le travail d'un autre... j'arrivais pas à être triste, ce qui ironiquement m'attristait beaucoup, et j'ai trouvé pourquoi en écrivant ce message. Ce sentiment en fond, venu d'un autre âge, d'un lointain passé, trop oublié pour être nommé... je crois bien que c'était de l'excitation, cette même sensation que j'avais ressenti lorsque j'étais arrivé au brevet les mains dans les poches sans rien si ce n'est la puissance de mon cerveau, ni révision ni connaissance à cause de mes absences, de la logique pur et dur, et que dans mon esprit d'adolescent déprimé je me trouvais face à un mur immense que je pouvais monter à la seule force de mes mains, juste parce que je suis Moi. Les idées sont revenues, certaines... je ne suis pas sûr de les apprécier, des problèmes que je n'avais pas vu sont apparus, mais d'autres me plaisent beaucoup, ma création me plait, les détails que je voulais retrouver, je les avait mis sur un pastebin (quelle idée de génie au passage...), il ne me reste plus qu'à tout refaire de A à Z, et tu sais quoi ? J'adore cette idée.

Ce qui me fait me dire un truc.

Entre toi et moi, ce n'est pas moi le plus expérimenté, et je ne sais pas si ma phase actuelle est positive ou auto-destructrice, donc peut être que mon conseil est très mauvais... et je ne suis même pas sûr que ce soit un bon conseil pour toi mais... tu es trop vieux l'ange, comme moi il y à deux semaines. Tes anciennes blessures et souffrance, tes anciens espoirs... tout ça... je suis enchainé au passé, je ne sais pas si c'est ton cas... mais de toute façon, ce n'est pas comme ça qu'il faut réagir, si tu réussit demain alors on s'en fichera que tu ai échoué des milliers de fois, ce qui compte c'est la finalité, si ça marche pas il faut tourner autour du problème, ou le contourner, trouver d'autres moyens, d'autres chemins, ne pas penser en adulte déjà en place et blasé mais en enfants dont le passé peut être négligé, en tout cas, c'est ce que je crois ce soir, peut être que c'est mon côté lunatique, j'étais dans une période sombre, peut être est-ce une période euphorique, mais je n'en ai pas l'impression, je ne suis pas heureux, je ne suis pas fier de moi, je ne me vois pas comme un dieu enfin, pas tant que ça, en bref je ne réagit pas comme je le fais toujours en période euphorique. Peut être est-ce un pas de plus sur le chemin de mon existence, peut être que je vais m'effondrer et peut être que je vais m'élever, qui sais.

Si j'ai appris quelque chose sur moi ces vingt dernières années, c'est que je fonctionne de manière brutale, si ça doit aller mieux, ça ira mieux brutalement, peut être que les haltères vont me motiver pour le vélo qui va me motiver pour faire des abdos qui vont me motiver pour faire des pompes qui vont me motiver pour faire je-ne-sais-quoi qui vont me motiver à me lancer dans un projet créatif qui va me motiver pour voir un psy qui va me motiver pour changer d'alimentation et dans un an je verrai ce message en me disant "ah ouais à cette époque je faisais 1m93 pour 140kg, putain que ça paraît loin", ou peut être que je vais m'effondrer, mais ça, j'en sais rien, alors autant essayer, on sais jamais, peut être que ça marchera ? C'est un changement suffisamment limité, et suffisamment justifié pour que mon système de défense anti-changement ne se déclenche pas !

Pour parler de ton spoiler... je t'interdis de te suicider. Pour cette question la, baisser les bras est interdis.

Tu n'as pas réussi tes objectifs, donc bas toi, bas moi, t'as des idées sur youtube soit fait gaffe parce que si dans un an j'ai réglé mes problèmes t'aura un concurrent façon rouleau-compresseur et j'ai pas envi d'être le seul de nous deux parmi les grands, t'étais un super joueur de FPS, soit je deviendrai le meilleur joueur de manic que l'humanité ai jamais connu et j'humilierai les asiatiques sur leur propre territoire, simplement parce que je suis moi et je l'ai décidé alors l'univers se courbera selon ma volonté s'il le faut, ce jour la j'aurai besoin de toi. Pas de toi qui dit qu'on s'oblige à t'aimer, non, toi le mec qui me ressemble mais à pas prit le même chemin, le mec qui me formera aux FPS et fera de moi le meilleur parce que c'est ça que je veux et que je regarderai, comme je le fais aujourd'hui, comme un grand-frère. Avoir des rêves réalisables, c'est bon pour les faibles d'esprits l'ange, et je t'interdis d'échouer ou de baisser les bras, parce qu'à mes yeux celui qui va le mieux de nous deux c'est toi et j'ai aucune envie de te battre à ce jeu la alors si moi avec mon système de défense psychologique, mon caractère de merde, mes quinze ans à bouffer n'importe quoi et à ne pas faire la moindre activité physique je peux m'en sortir simplement en ayant un mec qui est la pour me mettre des claques d'une manière qui fonctionne pour moi, c'est que toi aussi tu peux. Trouve toi cette étoile, si t'en trouve pas j'essaierai d'être la à être chiant, et je vais te mettre des claques. T'as de la chance, je suis pas en état d'être la pour quiconque, alors profite et prend de l'avance. Des amis j'en ai pas beaucoup alors il est hors de question que je te regarde te détruire en restant passif. Si je peux aller mieux, alors toi qui est bien supérieur à ce que je serai dans vingt ans, tu peux le faire.

Nous on crois en toi, si ça va pas on est la pour t'aider ou te soutenir, t'as besoin de parler parle on t'écoute, t'as envi de voir des gens qui déconnent bien on déconnera. Je peux pas être la IRL, tant pis, je serai la via internet si je peux. Tu peux t'en sortir, alors sort tes dents et bouffent tout ceux qui disent le contraire. N'oubli pas que pour être un héros, il suffit de deux choses : des rêves, et l'honneur des soldats.

Une heure et demi à écrire ce message, il est 4h30, je suis crevé, j'ai mal aux bras à cause du jardinage d'hier et des haltères de ce soir, c'est pas grave, ça m'a fait un bien fou. Même si c'est pas très français... merci d'exister l'ange.

Spoiler:
Je ne suis pas vraiment en état de te répondre là. Je suis dans un moment trop bas, trop sombre pour pouvoir te dire réellement ce que je pense de tout ça. Je ne ferais qu'essayer de te convaincre du contraire de tout ce que tu as pus dire. ^^

Mais je vais essayer de répondre à certains trucs quand même.

D'une part, tu penses, à tort, que ce n'est pas toi, mais lui qui gère tout. C'est faux.
J'ai été dans le même cas, je sais ce que cela représente. Ce n'est pas lui. Il n'est que le symbole de la motivation qui t'anime. Il est celui que tu prends pour exemple pour avancer. Pourquoi ? Parce que tu avais besoin d'un exemple, de quelqu'un à suivre.
Je suis identique. Il m'est très difficile d'avancer sans suivre quelqu'un. Certainement le manque d'un père.

Mais tu as le droit d'être fier de ça, de tout ce que tu entreprends, de ta motivation. Car c'est bien de toi qu'il s'agit, et non de lui qui agite une marionnette.

J'ai été dans le même cas, je le redis. Pour te montrer à quel point je te suis inférieur, contrairement à ce que tu penses. J'ai suivis une personne. Pour moi et pendant longtemps, c'était mon idéal. Plus intelligent que moi, plus cultivé, plus drôle, plus motivé, plus sociable, avec plus d'amis, plus beau, quoi que plus maigre, plus torturé, plus tout. Finalement, pour moi, il était moi-même, en version amélioré.
Mais j'ai appris à discerner sa personne, à voir qu'il n'était pas forcément plus intelligent que moi, qu'il n'était pas plus torturé, qu'il avait des amis uniquement, tout comme moi, pour combler un besoin, au point de se pervertir pour être aimé. Il n'était pas moi. Il était juste différent. Il avait des côtés, certes mieux que les miens. D'autres, moins bien.

Une fois que j'ai discerné nos différences, je n'arrivais plus à le suivre. Et encore, pour le suivre, même avant ça, il fallait qu'on discute régulièrement, sinon, ma motivation redescendait en flèche.
Finalement, on s'est juste écarté, l'air de rien, et j'ai échoué dans ma quête de devenir meilleur, une fois de plus.

Quant à me battre... Je suis trop fragile. La moindre défaite me fait faillir. Mon superviseur m'a dit récemment, avec son sourire bien à lui, "T'es un battant toi, non ?!"
Je n'avais pas su quoi lui dire. Maintenant, j'ai trouvé ma réponse. Non, je n'en suis pas un.

Cette réponse, pour moi, signifie tout.
Elle résume tout ce que je suis.

Ce soir, j'ai discuté avec une Manager que j'apprécie énormément. Je lui ai dit que mon directeur m'a dit tout un tas de conneries, juste pour que je reste le bon employé modèle qui bosse dur et que je ne baisse pas les bras et bosse mal.
Elle a voulu savoir ce qu'il m'avait dit. Je lui ai répété ses mots.

"Benjamin a évolué parce qu'il a été directement choisi comme un profil évolutif." (sachant que le mec a un Master 2, mais qu'il n'a jamais demandé à évolué et n'a jamais été intéressé par ça, alors que dès le premier entretien, je leur ai dit que je voulais devenir Manager, pour commencer. Je vois mal sur quoi ils s'appuient pour choisir Ben comme profil évolutif plutôt que le mien, si ce n'est sur les diplômes.)

Et elle m'a dit en gros, qu'elle ne pensait pas que c'était grâce aux diplômes, mais surement parce que l'une des employées de McDo France (une très haut gradée) avait dit que Benjamin était intéressant et qu'il ferait un bon coach.

Je me suis tout de suite dit, si même les managers, qui sont le plus proches de nous, pensent que Benjamin a quelque chose de plus que moi, c'est que j'ai vraiment tout perdu. Je reste campé sur ma position sur le fait que je suis cent fois meilleur que Ben, que j'ai su démontrer mes capacités et qu'à l'heure actuelle, il n'y a qu'une employée qui puisse prétendre à m'égaler. Mais cette discussion m'amène à énormément de questionnement, qui m'ont directement abattu. Je n'ai plus la force de m'affirmer comme étant un bon employé. Je n'ai plus la force d'affirmer que j'aurais dû évoluer à sa place. Je n'ai plus la force de vouloir, ou même espérer évoluer. Je n'ai plus aucune force pour me battre.

La seule chose dans ma vie, dont je pouvais être fier, c'était d'être, dans chaque travail, le meilleur employé possible. Jamais je n'ai été inférieur à un autre qui aurait autant de formation que moi. Je n'ai jamais déçu, tout le monde voulait me garder. Alors là, me sentir inférieur... Si je ne suis pas le meilleur, je suis nul.

Bref, je vais m'arrêter là pour ce soir, ces quelques paragraphes montrent bien que ce n'est pas le soir pour répondre à ton message. ^^

Bonne soirée à tous. Smile

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par r'Eve le Dim 3 Mai 2015 - 2:22

"si je ne suis pas le meilleur, je suis nul"

sais tu combien de "nuls" cela fait donc sur terre ?
Sans parler que dans ce cas je suis la Reine des nuls :s

Reposes toi mon ange
Et sois moins exigent envers toi même

PS : j'ai appris que pour être fier de soit, l'important n'est pas d'être Le meilleur mais de donner le meilleur de Soi, de faire de son mieux
Et c'est ce que tu fais Wink

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par attilap le Dim 3 Mai 2015 - 2:33

Salut !

Juste un peu d'aide pour vous, de douceur, pour vous dire aussi que je ne sais pas la force qui me tient ici, mais elle est bien présente en moi. Pourquoi remonté vers la surface ? C'est une question que mon coeur se pose parfois, mais je crois que la réponse vient aussi de lui. C'est la possibilité de vivre des choses extraordinaires qui me tient.

Alors voilà, j'vous envoie un peu de mon arbre des possibles. Long hug

attilap
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 414
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 30
Localisation : Sur Terre, en ce qui concerne mes pieds !

http://hexogone.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Vincenz' le Dim 3 Mai 2015 - 4:15

L'ange, je te répondrai demain (je suis bien trop fatigué pour produire quoi que ce soit d'utile ce soir ^^), je voulais juste poster quelque chose quelque pars et... vu que t'as dis que t'étais pas contre le fait que je raconte ma vie ici alors... et ben... voila... je le met sous spoiler parce que c'est long mais c'est pas une réponse à ton spoiler hein !

Spoiler:
Aujourd'hui, j'ai monté les courses avec ma mère... les trois étages du vieux bâtiment dans lequel j'habite depuis... 8ans, 9ans peut être, et j'ai jamais réussi à m'y habituer, enfin, personne ne s'y habitue bizarrement, je bloquais toujours au deuxième en montant "normalement", et je finissais en arrivant plus à respirer, en ayant envi de vomir bref, à moitié mort...

Aujourd'hui, on l'a monté plus vite que d'habitude, cet escalier, sans s'arrêter au deuxième, je suis arrivé en haut j'avais (très) mal aux jambes mais... j'étais pas plus essoufflé que ça, et au final, mon corps au-dessus de la taille ne me faisait pas mal du tout (sauf mon oreille mais ça ça a rien à voir) et ne me donnait pas l'impression d'être fatigué. Pour être honnête, j'ai eu cinq minutes d'euphorie en m'en rendant compte ^^ Après ça, vu que c'était l'anniversaire de ma mère, je lui ai fais un gâteau... et je galère toujours avec le fouet, j'ai pas de force et surtout pas d'endurance... sauf qu'aujourd'hui, j'ai pas galéré et quand j'ai eu mal au bras, cinq secondes de pause et c'était reparti, pas de grosse fatigue, pas de grosse douleur... par contre quand j'ai terminé le gâteau, j'ai cru que j'allais m'endormir debout tellement j'étais fatigué...

Mais bon, planning oblige, ce soir, j'ai fait mes haltères, comme tous les deux jours depuis si peu de temps et... ces quatre kilos d'enfer, mon bras gauche (celui dans lequel j'ai le plus de force, sachant que je suis droitier... va savoir pourquoi) les as soulevé sans la moindre sensation six fois, huit fois sans la moindre douleur.. bon, ça c'était sur le premier exercice, ceux qui sont censé utiliser les muscles des épaules ont été bien plus douloureux et compliqués... j'ai l'impression que ces muscles la sont ceux qui sont dans le pire état de tout ceux que je fais travailler... mais bon, c'est clairement du progrès par rapport à l'habitude (première douleur vers la 4ème ou la 6ème) et un gigantesque progrès par rapport au jour où j'ai découvert cet outil de torture (j'ai eu mal au bras dés que je l'ai soulevé...).

Ce soir, mon meilleur ami m'a dit quelque chose de très vrai, quand je lui ai parlé du fait que je commençais déjà à me démotiver hier et que ça me rappelait la guitare, le dessin et la programmation, que j'ai vite abandonné par manque de résultat au bout de deux ou trois séances de travail : "ça, c'est pas comme le reste, y à rien à apprendre, c'est juste un truc stupide à faire tous les deux jours, parce que quand t'y pense la muscu c'est stupide, tu le fais souvent tu verra des progrès, point"... et il a raison.

Tu sais l'ange, contrairement à toi je ne sais pas ce que ça veut dire, ou plutôt ce que ça fait, d'être fier de soi-même, lorsque je me suis rendu compte de la différence de douleur par rapport à avant-hier je me suis dis qu'à tous les coups je m'étais bousillé quelque chose et que le signal n'arrivait pas bien à mon cerveau (paranoïa plus problème de confiance en soi plus trop de série sur la médecine ces derniers temps...). Je sais pas si je suis fier de moi, cette nuit, où si je l'étais quand j'ai transformé des planches de bois en petit meuble tout moche et pas droit y à quelques temps, ou si je l'étais quand j'ai enfin fini ce jeu qui me paraissait impossible ou si je l'étais quand j'ai décroché la deuxième place mondiale sur un autre... j'étais content, j'étais fatigué, j'avais chaud (mais ça ça vient plus du stress je pense), et j'avais cette espèce d'état euphorique qui a duré trente seconde maximum, ça je le sais, mais après, la fierté, qu'est-ce que c'est, qu'est-ce que ça fait, est-ce que c'est cette période d'euphorie ou quelque chose d'autre, ça j'en sais rien, toi tu sais ce que ça fait je crois, c'est peut être un immense avantage que j'ai sur toi, ou peut être est un énorme défaut, j'en sais rien.

En tout cas, ce dont je me rend bien compte, c'est que si ça demandait tant de volonté que ça, j'aurai jamais réussi, tu veux savoir pourquoi ça marche ? J'ai fait quelque chose d'idiot, vraiment, j'ai réussi à me créer une routine ou plutôt un rituel : je démonte l'haltère après l'avoir utilisé, et donc, je la remonte avant chaque séance (ce qui veut dire sortir les poids de la boite pour avoir accès à la barre puis tout monter hein), ce que je vais dire va être totalement stupide dit comme ça mais "mes bras s'en rendent compte", tout à l'heure, j'ai ouvert la boite, j'ai eu une grosse dose de fatigue, sans avoir rien fait, je l'ai refermé, tout s'est envolé. Ajoute à ça le fait que j'ai quelqu'un que je ne veux pas décevoir et... j'ai une force qui me pousse à ouvrir cette boite, et une fois ouverte, mon cerveau m'envoi sur un rail. C'est pas moi qui me motive pour soulever ces quatre kilos, c'est un simple rituel, tant que je l'ai pas fait ça me reste en tête comme un oubli important, une certaine culpabilité, mais dés que je l'ai fait ça va beaucoup mieux.

Pour conclure, et pour te donner une image de ma façon de voir notre discutions sur ça, c'est un peu comme soulever un gros bloc de pierre, tu me dis que j'ai la volonté de le faire et je te répond que l'on pourrait me donner la volonté d'appuyer sur un bouton qui lancerait un mécanisme qui soulèverait le bloc, mais la finalité est la même : le bloc est soulevé, l'objectif est atteint, sauf que de mon point de vue, et donc du point de vue de mes défenses psychologiques, en prenant en compte tous les "malus" (manque de volonté, manque de confiance, envie de stagner, tout ça), je ne fais rien, à part pousser un bouton, ce qui est sous le seuil de l'acceptable, alors que soulever le bloc ne le serait pas. J'ai juste trouvé un bug dans mon système, une porte de sortie, une boite dans laquelle mettre ce que je devrai faire mais ne veut pas faire pour que les flics ne s'en rendent pas compte, et vu que je suis curieux, cette découverte m'a amené à faire une expérience sur le fonctionnement de mon cerveau, qui a amené à un résultat ou en tout cas, à ce qui y ressemble. Rien de plus, rien de moins, quand t'y pense, c'est plus ou moins de l'auto-manipulation, j'ai juste trouvé une méthode qui a l'air d'apporter des résultats non-négligeables... et je suis pas le seul à pouvoir y arriver tu sais.

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4490
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Heaven le Lun 4 Mai 2015 - 6:36

Bon, faite moi une liste de ce pour quoi j'vais devoir lui botter les fesses, je le ferais pour vous Very Happy

Et vince je vais te dire la meme chose que je lui ai dit vendredi, l'amitié ce n'est pas une question, c'est une affirmation

Heaven
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 26
Localisation : 69

http://www.alittlemarket.com/boutique/aelfea-2044705.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Vincenz' le Sam 9 Mai 2015 - 23:53

Bon... vous attendez tous ma réponse ou quoi ? *-* Y à plus personne qui post... et l'ange je t'ai pas oublié, mais y à plein de trucs qui me bouffent mon temps et m'empêche d'écrire le pavé que je veux t'écrire... vers lundi ou mardi je devrai être un peu plus dispo ^^

M'enfin à part ça, vous allez comment les gens ?

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4490
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: °L4nge° - Livre I / Chapitre I / Alinea II - Un plumage nuancé

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum